Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

La ville de New York a entamé hier la première phase de son déconfinement, donnant la chance à environ 400 000 travailleurs de retourner sur les chantiers de construction, les usines et les magasins (pour les commandes à récupérer sur le trottoir). À Manhattan, plusieurs grands magasins sont cependant restés fermés derrière leurs vitrines protégées de contreplaqués. La deuxième phase du déconfinement aura lieu dans deux semaines avec la réouverture de nouvelles catégories de commerces, dont les salons de coiffure et les restaurants dotés de terrasse.

Au moment de mettre fin à 100 jours de confinement, la ville de New York, épicentre de la pandémie aux États-Uns, avait recensé 204 253 cas de coronavirus, dont 394 pour la journée de lundi, et 21 877 décès liés à la COVID-19. L’ensemble de l’État de New York continue à voir décliner de façon continue le nombre de cas de contamination, de décès et de nouvelles hospitalisations.

Dans plusieurs autres États-Unis, c’est le contraire qui se produit. En fait, selon le Washington Post, 14 États ont atteint des records de cas de contamination sur une période de sept jours. Le Texas, l’un des premiers à rouvrir son économie en mai, a pour sa part fracassé lundi son record pour le nombre d’hospitalisations liées à la COVID-19. L’état comptait 1935 patients infectés contre 1888 le 5 mai dernier.

Selon plusieurs experts, le nombre d’hospitalisations est une donnée plus utile pour mesurer la performance d’un État depuis sa réouverture que le nombre de personnes contaminées, qui peut varier selon le nombre de tests de dépistage effectués.

(Photo AP)

37 réflexions sur “COVID-19 : déconfinement tranquille à New York, record d’hospitalisations au Texas

  1. Andy29 dit :

    J’ai une question un peu à côté du sujet mais pas tant que complètement :
    est-ce que quelqu’un a entendu quelque chose au sujet de l’hypothèse comme quoi, si les choses s’améliorent plus au nord parce que les gens sont davantage dehors, les choses pourraient empirer là où les très grandes chaleurs arrivent, donc retour à l’intérieur pour la clim?

    Ça n’expliquerait vraiment pas tout, évidemment.
    Je ne trouve rien à cet effet, peut-être aussi parce que cette hypothèse est complètement absurde! 😉

    1. Achalante dit :

      Considérant que les états du nord ont continué leur confinement, et que ceux du sud se sont déconfinés trop rapidement, je crois qu’on trouve là l’explication la plus simple…

      1. Andy29 dit :

        Je ne voulais vraiment pas laisser entendre que le déconfinement ou l’absence de confinement n’avait pas d’impact.
        Désolée si j’ai donné l’impression de le faire.

    2. xnicden dit :

      J’ai lu la même hypothèse mais je ne retrouve plus la source… On suggère qu’au contraire de la grande majorité des activités extérieures, les activités intérieures sont synonymes d’interactions rapprochées et soutenues ce qui favorise la transmission du virus.

  2. ghislain1957 dit :

    Au nom de la liberté et du signe de $$$, le Texas et bien d’autres états ripoux-blicains ont déconfinés même en ne rencontrant pas les critères exigés par le gouvernement fédéral. On voit le résultat aujourd’hui entre un état qui a pensé à ses citoyens, New York, et un état qui ne voit que les dollars s’envoler, le Texas.

    J’espère que nos frontières vont rester fermées aussi longtemps qu’il le faudra pour éviter une contamination venant du sud.

    1. Andy29 dit :

      Je suis de celles et ceux qui adorent voyager, mais je suis tout de même d’accord avec vous sur le fait que les frontières devraient rester fermées encore, pour tout l’été, minimalement.

      1. Toile dit :

        Votre logique est bonne dans la mesure où comme voyageur on espère pas l’ouverture des frontières des autres pays pour s’y rendre parce que ce qui est pas bon pour minou ne l’est pas non plus pour itou. Perso, j’ai assez hâte d’etre ailleurs quoique je pense pas apprécié les mesures que l’aviation prendra. Au Cambodge, niet confinement.

  3. Superlulu dit :

    Trump dénigrait les états bleus et leur confinement.
    Regardez bien les états rouges arriver.

  4. Toile dit :

    Si je comprends bien les propos du gouverneur le déces des « petits vieux » va bougrement continuer à une mirobolante économie ! Et que ça fait du sens ! Surveillez les doigts de sa décrapitude, il va être ravi.

  5. Louise dit :

    Dans les semaines à venir je crois qu’il va être très difficile de départager les causes de l’augmentation des cas s’il y a lieu. Est-ce que ce sera à cause du déconfinement trop hâtif ou des manifestations ?
    Cela crée une situation très confuse. Les manifestations n’ont pas été interdites, avec raison, sachant qu’il y aurait probablement une recrudescence de contaminations mais par contre le déconfinement trop rapide est condamné. Le virus se moque des raisons qui favorisent les rapprochements.
    La déduction qui s’impose c’est qu’on ne peut pas vivre sans un niveau raisonnable de risques.

    1. Madalton dit :

      Il ne faut pas oublier aussi que les vols intérieurs ont continué pendant la pandémie. Les gens ont continué de voyager d’un État à un autre.

  6. Les petits états rouges sont-ils équipés pour faire face à des hospitalisations en grande nombre? Ont-ils suffisamment de lits en soins intensifs? De personnel médical?
    Si non, ces patients seront-ils transférés dans d’autres états mieux équipés mais avec du personnel épuisé?

    1. jcvirgil dit :

      Pas de problème , ils vont laisser mourir ceux qui n’ont pas d’argent se payer des soins. Les capitalistes purs et durs à la Trump appellent ça la sélection naturelle…

      1. MarcoUBCQ dit :

        Un solipsiste n’a aucune idéologie car il ne connait pas la réalité. Tout est filtré à travers ses lunettes déformantes, et comme un poupon il ne fait pas la différence entre lui et les autres. Donald se déteste profondément, comme toute une partie de la population états-unienne, d’où cette manie maladive et pathétique de s’auto-déclarer sans cesse les meilleurs, les plus grands, les plus plus plus… Le cauchemar américain c’est l’illusion qu’une fois la richesse, la célébrité et la reconnaissance de ses pairs obtenues, tu seras enfin heureux. Mais non, ça ne marche pas comme ça. Regardez bien la prochaine fois que vous verrez une énorme maison avec plusieurs portes de garages et un immense terrain: N’est-ce pas significatif que tout soit fait pour que la richesse du propriétaire soit étalée pour que le maximum de personnes la constatent? Tiens, tiens…

        Ceux qui aiment Donald n’ont jamais de raison ni d’argument pour le soutenir: C’est une réaction viscérale car inconsciemment ils reconnaissent leurs propre haine envers eux-mêmes chez Donald, qui motive ce besoin pathétique de se voir comme le plus plus plus. Tout enfant qui est suffisamment aimé deviendra un adulte relativement autonome capable de perspicacité. Sinon il deviendra un adulte immature en quête permanente d’amour, via des chemins tordus et pathologiques car n’allant jamais à la source du problème. Quand tu cherches l’amour à l’extérieur, à l’âge adulte, tu ne le trouves généralement pas, car tu vas l’exiger et l’amour est, par définition, gratuit. Nous n’avons pas besoin de faire de nos enfants des adultes performant, car nous pouvons en faire des adultes qui s’aiment sans condition, et qui sauront être des femmes et des hommes libres de la folie humaine.

    2. lechatderuelle dit :

      marie4poches (@marie4poches3) les petits états demeurent tout de même équipés… évidemment la distance entre les villages fera probablement en sorte que des gens refusent de s’y rendre ou y arrivent trop tard… ce sera moins virulent qu’à New-York à cause de la faible densité, mais ça va y demeurer pas mal plus longtemps….

      La peur est puissante et si de petits états sont frappés massivement, on verra la « machine » nationale s’activer… politique oblige…

      si ça dégénère, l’armée y montera des camps d’urgence…

      ce qui sera difficile dans les petits états républicains sera de persuader les gens de changer leurs façons de faire….et soyons assurés que la « faute » sera celle des autres…
      les expressions xénophobes seront épiques…. les théories seront à couper le souffle … ça confirmera le fossé entre les rats des villes et les rats des champs….

      et surtout, ça plombera leur économie locale … l’absentéisme et la mortalité ça ne va pas avec économie….

  7. lechatderuelle dit :

    Le déconfinement trop hâtif, des mesures molles et le déni politique expliquent la hausse au Texas et dans les autres états…

    Bientôt, il y aura un autre soubresaut, celui-là provoqué par les manifestations….

    les états qui poussaient pour minimiser le virus et pour redémarrer la machine économique risquent de passer un été chaotique….la « bonne » nouvelle pour eux est que les citoyens de ces états regarderont moins la télé et donc, ils parleront moins du virus….
    Les gens aiment oublier ce qui leur déplait….
    Les états ne publieront plus les stats de contamination et de décès… parce que ça perturbe les gens et que ça ne sert à rien…. diront-ils…

    l’accent sera is sur l’économie, l’économie et encore l’économie…

    mais ça les rattrapera dans le détour, car des gens malades, ça travaillent moins ou pas du tout….

    New-York aura pris 100 jours pour traverser la crise et cette stratégie assure un été progressif… qui en fin d’année démontrera que New-York et le confinement rapporteront sur tous les plans… le virus a été maitrisé, les citoyens sont informés et ont développé les réflexes mais surtout, l’économie sera meilleure que dans les états qui se sont trainés les pieds par idéologie politique….

    Évidemment, dans certains états, les gens ne meurent pas du virus… on le voit dans les statistiques officielles… leur résistance au virus est 3 à 5 fois supérieure à la moyenne du pays…. Ce que les prières peuvent faire diront-ils…..

  8. Cubbies dit :

    Ça va frapper bientôt dans les états du sud. J’ai encore de gros doutes sur les chiffres annoncés pour la plupart des états. Je suis loin d’être rassuré pour la suite des choses d’ici la fin de l’été. À suivre.

  9. POLITICON dit :

    ET L’HÉCATOMBE?

    Suite au déconfinement précipité, disaient certains, beaucoup d’entre-nous y compris les médias annonçaient l’hécatombe aux USA. Nous constatons qu’il y a eu une augmentation très limitée dans certains États mais pas l’apocalypse attendue. Pourtant, nos voisins ont continué à vivre comme si de rien n’était, ont manifesté dans les rues, se sont prélassés sur les plages et ce sans même tenir compte des étapes établies par le Fédéral.

    Il serait facile de dire que notre société est trop sévère en ce qui concerne les gestes barrières et le processus de déconfinement qui tarde. Moi je crois que la situation aux USA est une ‘Chronique d’une Mort Annoncée’ qui fera mal pendant la 2e vague. La population inconsciente, peu méfiante, plus confiante, baissera les bras face au danger du virus qui pourrait bien devenir l’hécatombe prévue. L’immunité naturelle est trop faible pour empêcher le virus de disparaître complètement pendant l’été. Lorsqu’il n’y a pas de vaccin ou médicaments, la 2e vague d’une pandémie revient souvent à force multipliée et la grande faucheuse scelle notre sort.

    1. gl000001 dit :

      D’accord avec vous mais on a plutôt la version mâle de la grande faucheuse.
      https://politizoom.com/2020/05/07/trumps-personal-valet-tests-positive-for-coronavirus/trump-grim-reaper-cartoon/

      1. Haïku dit :

        😉👌👌

  10. Gilles dit :

    M. Hétu

    Autre tangente sur la COVID-19.

    Je ne doute pas que Donald Trump aimerait bien pouvoir le faire mais est-ce que les FDA, NIH et NIAID iraient vraiment jusqu’à permettre l’utilisation d’un vaccin qui n’aurait pas terminé un processus scientifique sérieux et minutieusement testé et démontré sûr et efficace?

    Je me réfère à l’opinion suivante du New York Times du 8 juin; Could Trump Turn a Vaccine Into a Campaign Stunt? https://nyti.ms/3h1k5CO

  11. Danielle Vallée dit :

    @Andy29: Votre suggestion fait autant de sens qu’une autre.
    Il y a aussi beaucoup de gens qui vivent à la frontière du Mexique et qui ont une double nationalité. Et j’ai lu qu’en Californie entre autres beaucoup d’hospitalisations sont dues à des gens qui vivent normalement au Mexique mais qui sont rentrés aux USA pour se faire soigner. Étant donné la proximité du Texas avec le Mexique c’est peut-être aussi un facteur à considérer.

    On lisait ce matin que d’après les études génétiques la Californie aurait eu plusieurs attaques de la Covid, venant de sources (souches) différentes, et non pas une seule contagion.

    1. lechatderuelle dit :

      Danielle Vallée il faut que les Mexicains soient drôlement riches pour aller se faire soigner aux USA alors qu’au Texas c’est le contraire qui se produit… les Texans vont au Mexique pour y recevoir des soins moins chers et tout aussi efficaces….

      Cette frontière n’a pas été fermée par les USA ?? je pose la question….

  12. Mona dit :

    Face à cette accumulation de nouvelles, certaines tragiques et déstabilisantes, émaillées de fausses nouvelles, de manipulations qui entament notre confiance dans l’exercice du pouvoir démocratique, je suis tombée sur cet article.

    Je le partage.
    Il tente, assez brillamment je trouve, d’ « explorer les racine de la vérité en politique »

    Ce n’est évidemment pas une justification des falk news utilisés à l’extrême par la clique trumpienne !

    https://laviedesidees.fr/Mensonge-et-democratie.html

    1. MarcoUBCQ dit :

      La désinformation existait sans doute avant même que nos ancêtres se mirent à parler. Après tout, le « mensonge » est omniprésent dans le monde naturel. Par exemple, plusieurs animaux se parent de couleurs criardes qui annoncent leur toxicité, alors que d’autres, dépourvus de poison, utilisent cet écran de fumé pour empêcher les prédateurs de les manger. Certains papillons ont des « yeux » sur le bout de leur ailes, qui font croire qu’il s’agit d’un animal beaucoup plus gros. Les manquements innombrables de la communauté scientifique, qui a falsifié des recherches pour toutes sortes de raisons, est en partie à blamer pour cette méfiance des profanes envers la science. Il est normal et même sain que les citoyens se méfient des experts, car une partie d’entres eux sont bel et bien des charlatans. Si on veut qu’ils soient capables de discernement par rapport au savoir et à la science en particulier, il faudra bien les former en ce sens un jour.

  13. Au delà de la partisanerie et des reproches à attribuer, deux éléments me semblent inquiétant pour nos voisins du sud.
    Un, la difficulté du CDC pour récolter des données fiables et uniformes des différents états dont 24 sont particulièrement inquiétants qui ne recensent pas les probables cas de covis-19.
    Deux, la persistance des Républicains de déclarer que le compte des morts est surestimé, incitant la population à prendre à la légère les consignes à suivre.
    Malheureusement, la première vague devrait rejoindre la deuxième vague prévue cet automne.

  14. titejasette dit :

    HS

    Violente et choquante arrestation policière aux multiples coups de Taser sur une victime intoxiquée.

    (Ca t’apprendra pour la prochaine fois, diminue ta consommation ou sinon c’est la chaise électrique)

    https://www.tvanouvelles.ca/2020/06/08/une-violente-arrestation-a-coups-de-taser-choque-aux-etats-unis

    1. gl000001 dit :

      Ils ne veulent pas comprendre !! Tous le policiers devraient recevoir un petit coup de Taser de temps en temps pour leur rappeler ce que ça fait aux gens. Se faire mettre un genou sur le cou aussi. Juste 3 minutes. Juste assez pour commencer à paniquer.

      1. papitibi dit :

        Ça me rappelle ce militant d’extrême-droite (de type HURLEUR) qui se moquait des sales bébés-la-la gauchisss, opposés au ‘waterboarding’. Il niait que ce pisse être assimilé à une forme de torture et il s’est offert comme cobaye, en promettant de dénoncer cette gang de mauviettes…

        Il n’a pas ‘toffé’ longtemps. Mea culpa, fit-il. Quand ça te coule dans la gueeule, cette eau là, C’EST de la torture!

        Un test du TASER pourrait faire l’affaire, encore que sauf erreur de ma part, il me semble que tous ne réagissent pas de la même façon à une décharge de telle ou telle intensité. Bref, il y aurait des facteurs physiologiques en cause…

        Cela dit, je suis plus confortables avec mes opinions de juriste qu’avec mes opinions ‘médicales’…

    2. MarcoUBCQ dit :

      Quand tu utilises les autres ainsi, en localisant la source de tes maux intérieurs chez ceux qui ne te sont pas familiers, il n’y a pas de dialogue possible. Il faut tout simplement cesser d’engager de telles personnes. Il faudrait qu’en tout temps les policiers d’un quartier viennent de ce quartier même. Quand ton voisin se conduit mal, tu te gardes toujours une gêne dans ta façon de le traiter. De même, le juge et le jury devraient toujours venir de la même communauté que la personne condamnée: Ça éviterait les nombreux dérapages reliés à toutes les formes de discriminations.

  15. treblig dit :

    Ronna McDaniel, du comité républicain, confirme que Trump à l’intention de tenir de nouveaux rallys d’ici 2 semaines dans les états moins touchés par le virus. Avec des mesures  » lite » de protections.

    On se rappellera que la grippe espagnole ( vaguement apparentée au coronavirus) a fait plus de victimes lors de la 2e vague de contamination.

    1. Cubbies dit :

      @ treblig 8h59

      Si jamais La Tournée du Bonheur du Bully reprend la route d’ici quelques semaines pour faire son freak show hebdomadaire, je serais curieux de voir si on va laisser entrer un électeur avec un masque?

    2. Madalton dit :

      Il faut dire que la 2e vague de la grippe espagnole a été causée, principalement, à la suite du rapatriement des troupes à la fin de la guerre en novembre 1918 et aux célébrations de la guerre par la population.

  16. Pierre S dit :

    ———————-

    Depuis 3 mois l’état de santé mentale de Donald s’est détérioré de façon significative.
    Alors attendez vous à de solides séances de délire si les rally du Fake President reprennent.

    de le voir galvaniser sa base en étant aussi dérangé risque d’être socialement dangereux.

  17. Gilles Morissette dit :

    Les faits sont là.

    Les États qui étaient trop presssé de déconfiner et qui ont reparti l’économie en se fichant carrément des consignes de distanciation en paient maintenenant le prix.

    On commence à peine à voir les effets de la deuxième vague notamment dans ces 14 États.( Alaska, Arizona, Arkansas, California, Florida, Kentucky, New Mexico, North Carolina, Mississippi, Oregon, South Carolina, Tennessee, Texas and Utah sans oublier Puorto.Rico).

    Plusieurs de ces Éttas sont « Rouges (Alaska, Arizona, Texas, Florida, etc).

    Je me demande bien si l’Enfoiré-En-Vhef va être aussi critique envers ces gouverneurs qu’envers les gouvernenurs des États « Bleus »

    Voulez-vous parier que NION.

  18. Daniel Legault dit :

    Pour les teasers, un argument qui est rarement soulevé est l’épaisseur et le type de vêtement.

    Tous les policiers dans leur formation devrait recevoir quelques coups de teaser et être soumis aux méthodes d’arrestation.

    Cela n’arrêtera pas les plus fous mais ceux qui sont raisonnables vont comprendre.

    Tous les policiers présents sur un lieu ou il y a eu mort et qu’un policier est coupable d’utilisation de violence excessive devraient avoir le même châtiment. Les fous seraient calmés par leurs collègues.

    Evidemment, l’immunité des policiers devraient être levée et des caméras corporelles devraient être utilisées.

    Tout arrêt des caméras devrait être fortement sanctionné.

  19. Daniel Legault dit :

    On peut déconfiner mais prendre des précautions. Quand on a un imbécile comme président qui considère que mettre un masque est dégradant, on a les résultats qu’on a.

    Le seul point qui est malheureusement positif, c’est que le nombre de partisans de minus trump va diminuer. Si on est chanceux, il y aura 2 ou 3 vagues d’ici novembre.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :