Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Des policiers en tenue anti-émeute ont eu recours à des bombes de gaz lacrymogène, des grenades aveuglantes et des balles en caoutchouc pour disperser un groupe de manifestants qui s’étaient rassemblés devant le poste de police où travaillaient les quatre agents impliqués dans l’arrestation qui a mené à la mort de George Floyd lundi soir à Minneapolis. Ces manifestants lançaient des projectiles et se livraient à des actes de vandalisme.

La manifestation, qui avait attiré des milliers de personnes, avait commencé de façon pacifique à l’endroit où s’est produite l’arrestation de Floyd qui a été filmée par une passante. Choqués par la vidéo montrant un des policiers le genou appuyé sur le cou de l’homme noir de 46 ans qui répète «je ne peux pas respirer», des manifestants ont ensuite couvert à pied la distance d’environ 3 km qui les séparait du poste de police. Arrivés à destination, certains d’entre eux ont fracassé des fenêtres avec des projectiles et vandalisé des auto-patrouilles, selon ce reportage.

Rappelons que les quatre policiers impliqués dans l’arrestation de George Floyd ont été limogés et que le FBI a ouvert une enquête sur les circonstances de la mort de cet homme.

(Photos AP et Getty Images)

35 réflexions sur “Les photos du jour

  1. Jean dit :

    Ce n’est pas le meilleur moyen d’aider leur cause, malheureusement…

    1. J.C.Virgil dit :

      Et quel serait le meilleur moyen selon vous , dans ce pays où des meurtres semblables par des policiers se répètent sans cesse dans tout le pays ?

      Je sais c’est une question piège… mais s’il n’y avait pas eu les grandes révoltes dans les villes américaines dans les années soixante , la population afro-américaine en serait encore à subir une discrimination encore plus radicale que celle qu’il subissent aujourd’hui , partout dans la société américaine .

      1. Mario Dupuis dit :

        Helas, vous avez millwe fois raison… quel gachis. Le fosse s’elargit toujours de plus en plus.

    2. Malik dit :

      Pas certains combien de ses enquêtes ( quand il y a enquête) ont fini part une accusation et un procès je parle même pas de condamnation!

    3. Nefer111 dit :

      … dit le blanc bien privilégié … 🙄

  2. Emalion dit :

    je pense que certain devrait se faire expliquer que porter le masque sur le menton ça sert pas a grand chose

  3. Gilbert Duquette dit :

    Trump va tous les arrêter parce qu’ils ne respectent pas la distanciation

    1. Emalion dit :

      Il faut se le dire il y a du bon monde des 2 cotés

    2. ghislain1957 dit :

      @ Gilbert Duquette

      Et particulièrement la distanciation entre un bon blanc et un noir.

  4. Toile dit :

    Une reaction à laquelle nous devions nous attendre. Dommage que des zombies viennent saper le bien fondé de la cause. Encore une fis, c’est toute la force policière qui écope pour des tarlas, fussent ils congédiés, ce qui est une mesure disciplinaire. La vraie justice viendra d’un jury les condamant. On se demande comment un jour ces gestes de ségrégation cesseront ( ou plutôt s’atténueront) ? Ca, ca serait la vraie justice, utopique dans ce pays de merde dirigé par une merde in chief.

    Des fois, je me demande si en écrivant de la sorte si mes propos ne vous blesse pas un peu, M. Hétu.

    1. lechatderuelle dit :

      Toile Faut avouer que la force policière américaine fait tout pour écoper…. la vraie justice aux USA n’existe pas… Combien de policiers ont été accusés de meurtre après une bavure meurtrière d’un policier aux USA ??
      De mémoire, je dirais 3…. sur une centaine…

      ça va cesser quand les gouvernements prendront des mesures sociales pour que ça arrive…. mais des mesures sociales aux USA c’est « socialiste », c’est « communistes »…. et là les gens tremblent et la parano repart encore….

      L’ignorance est un filon sans fin pour une classe dirigeante….

      et aux USA, l’ignorance s’appelle « Liberté »…. ils confondent tout…

      Le côté sombre est que tous se rappelleront plutôt la manif et les débordements alors que ce ne sont que les conséquences des débordements et de la violence servis par les autorités au Peuple….

      Oui c’est risqué de manifester en temps de pandémie…. mais aux USA, personne ne se soucie de ce virus… fait que….

      Le Président en place est un raciste invétéré qui estime que ce fléau n’existe pas dans son pays… mais il n’est en rien la cause de toute cette violence qui est quotidienne aux USA….

      ça arrive dans tous les états, plusieurs fois par année et ce, depuis tellement longtemps qu.on peut quasiment dire que ça toujours été ça depuis l’arrivée du premier noir en Amérique…. et on peut avoir la certitude que ce sera encore ainsi pour les 20-25 prochaines années si les USA, prennent ce problème de front maintenant…..
      il en faudra du temps pour que les citoyens autre que les blancs, protestants puissent avoir un semblant de sécurité équivalent….

      et on doute réellement que les USA veulent prendre ce problème de front maintenant….

      1. Robert Giroux dit :

        LES COMPTÉS … Personnes tuées par la police auz Zétats (2016
        https://www.theguardian.com/us-news/ng-interactive/2015/jun/01/the-counted-police-killings-us-database

    2. chicpourtout dit :

      @Toile
      Si je peux me permettre…
      Une chose est probable, M. Hétu doit peut-être se dire que son blogue qui souhaite permettre l’Information et l’échange de points de vus remplis sa mission.
      Par ailleurs, ici le grand plaisir d’en faire la lecture et de prendre le temps de parcourir les commentaires n’est nullement comparable à ce qui se fait ailleurs. La civilité des propos, le niveau d’éducation des lecteurs et le respect des points de vus demeurent. De plus, les commentateurs savent fort bien (enfin je l’espère…) qu’Ils sont responsables de ce qu’ils écrivent. Cet aspect est non négligeable et invite à la pondération pour le bénéfice de tous. Cette discipline honore tout le travail d’informer les gens et de les sensibiliser avec doigté à la réflexion des sujets d’actualité.

      1. Haïku dit :

        Fort bien dit ! 👌

      2. gérard séguin dit :

        J’endosse, à 100%

  5. Le Champ dit :

    A une époque où la division est au max aux USA un événement comme celui-ci va enclencher des réactions qui vont avoir des conséquences qui pourraient avoir un impact très important sur la société américaine. La réaction de Trump face à cette situation va dicter la suite des choses et sera-t-il un pompier ou u pyromane ?

    J’imagine que cela sera déterminé par la façon dont il croit que ca va l’aider pour sa réélection.

    1. lechatderuelle dit :

      Le Champ Bof… c’est la « combien tième » manif contre les forces policières meurtrières aux USA depuis 25 ans ?? et ça ne change strictement rien….

      la réaction du Président n’a aucune incidence car le mal est pas mal plus profond….

  6. Pierre s. dit :

    ————————-

    Au niveau éthique et moral ce pays est en ruine …
    à commencer par l’imposteur criminel qui occupe le bureau ovale.

  7. POLITICON dit :

    Si mon père, frère ou fils était mort de cette façon et surtout pour sa couleur de peau, il se pourrait que ca fasse cric crac dans mon cerveau aussi. Cet événement fait suite à des accusations contre 3 personnes qui ont poursuivi en voiture, arrêté un jeune joggeur de couleur dans la rue, l’ont jugé, tué sur place, mis une photo de son cadavre sur Facebook comme une tête de chevreuil au dessus du foyer. Ces 3 individus ont été en liberté plus de 2 mois, protégés par les autorités locales.

    Bon sang, je comprend que des crottés il y en a partout, mais quand c’est la justice même, institutionalisée dans le racisme qui perpétue le lynchage sur des siècles, il se pourrait, être mortel que je suis, que je perde patience un peu. Je comprend la profondeur de leur blessure, je comprend les gestes posés pour que cesse les meurtres des représentants de justice sur une base raciste.

    1. Peace&Love dit :

      Je n’avais pas lu votre billet avant de mettre le mien mais j’approuve totalement

  8. Bidulen dit :

    Je comprends ces désordres après le meurtre d’un Noir par des voyous policiers. Dans plus de 90% des cas, ces meurtriers s’en sortent merveilleusement bien dans les circonstances. Pas de justice pas de paix. Et si un homme noir avait tué un policier? Ce serait l’exécution ou la prison à vie. Je parie que le meurtrier va s’en sortir, une autre fois avec une petite tape sur la main… Et on va essayer de détruire la réputation de la victime pour justifier le meurtre.

  9. Peace&Love dit :

    Je n’ose imaginer le sentiment d’injustice, de colère et d’impuissance qu’un (e) Noir peut ressentir à chaque visionnement de vidéo semblable à celle de l’arrestation de George Floyd. Je suis blanche et ça m’enrage. Comme il faut être écoeuré, révolté et désespéré pour agir comme ces manifestants. Je ne dis pas que c’est la solution mais de la colère c’est de la grande souffrance.

  10. J.C.Virgil dit :

    Le représentant du Minnesota, Ilhan Omar, a tweeté mardi soir : « Tirer des balles en caoutchouc et des gaz lacrymogènes sur des manifestants non armés quand il y a des enfants ne devrait jamais être toléré. Jamais. Ce qui se passe ce soir dans notre ville est honteux. La police doit faire preuve de retenue, et notre la communauté a besoin d’espace pour guérir.  »

    **************
    L’emploi de balles de cahoutchouc contre des manifestants fait désormais partie de la panoplie de la répression policière dans tous les états démocratiques comme on a pu le voir en France contre les gilets jaunes.

    Alors qu’elles devaient lors de leur mise en service être utilisée seulement en cas d’actes violents et viser les jambes des individus concernés par cette violence, les policiers les utilisent maintenant pour disperser des manifestants qui refusent leur ordre de se disperser et les nombreuses blessures graves qui en résultent montrent qu’ils visent le haut du corps.

    Comme le dit Ilhan Omar une telle violence est évidemment inacceptable mais les politiciens de nos *démocraties* s’en accommodent fort bien.

    1. lechatderuelle dit :

      J.C.Virgil très vrai, les démocraties se radicalisent de plus en plus pour faire de la répression avec des armes et des techniques qui demeurent mortelles….

      Plus une démocratie devient sourde et plus elle « réagit » plutôt que de réfléchir….

    2. Capitaine B dit :

      Les blessures ne résultent pas nécessairement du fait que les policiers visent le haut du corps (quoique je je n’ai aucun doute que certains doivent se faire plaisir).

      Mais des jambes qui bougent sont des cibles difficiles à atteindre. Et une balle de caoutchouc, ça rebondit dangereusement. Un peu comme au squach, sauf que votre adversaire a un fusil à la place d’une raquette.

      Les balles ne sont pas en métal mais elles sont tout de même létales si mal employées.

      1. simonolivier dit :

        @capitaine B. J’achèterais votre explication si les vidéos démontraient que la grande majorité des policiers visaient le bas du corps. Sauf que la plupart du temps, les vidéos démontrent que non seulement les policiers visent le tronc ou même la tête des gens. Et les balles en caoutchouc sont en réalité en plastique et ne rebondissent pas beaucoup. Regardez bien la photo du haut, si le flic de gauche vise les jambes, la personne doit bien mesurer 7pieds.

  11. gigido66 dit :

    La video montrant l’arrestation est plus que choquante, elle dépasse l’entendement.
    Ces policiers sont d’une bêtise sans fonds. On voit bien que l’homme est maîtrisé. Pourquoi cet abruti de policier continue quand même d’appliquer la contrainte?
    Et ce qui est encore plus révoltant, c’est de voir l’un des 3 autres policiers les deux bras ballants, regardant la scène, sans intervenir…comme un bêta!
    La révolte des gens est plus que compréhensible. Je ne leur jette aucun blâme.
    Dans ce pays, malheureusement, il y a encore trop d’imbéciles racistes qui portent l’uniforme.
    Et ça prétend sans gêne que « God is an American »…mon oeil…pour ne pas dire autre chose 🤬🤬🤬

  12. lechatderuelle dit :

    Pendant ce temps à Washington…..

    Donald Trump a menacé mercredi de « règlementer » ou de « fermer » des plateformes de réseaux sociaux après le signalement la veille par Twitter de deux tweets du président américain comme « trompeurs » et véhiculant des informations non vérifiées.

    le pauvre se plaint encore…..

    « Les républicains ont le sentiment que les plateformes de réseaux sociaux censurent totalement les voix conservatrices. Nous allons les réglementer sévèrement, ou les fermer, pour ne pas permettre qu’une telle chose se produise », a tweeté Donald Trump.  »

    eh ben, il se rapproche de la Chine…..

  13. Pierre S. dit :

    —————————-

    Wow tout un statement du génie très stable ce matin ….
    Il veut fermer les réseaux sociaux parce qu’ils briment sa liberté d’expression.

    Encore solidement dans le champs la grosse andouille à matin,.

    Pour la premiere fois de son histoire twitter s’est acheté une demi once de courage pour simplement annoter que
    les commentaires de l’imbécile de POTUS sont mensongers. Il l’ont même pas censuré.

    Alors mon Donald la solution est p-e pas de fermer les réseaux sociaux comme de ferme ta grand yeule d’imbécile.

  14. FrancoisP73 dit :

    C’est bien certain que lorsqu’il y a des manifs et qu’il y a de la casse, ça joue rarement en faveur des manifestants dans l’opinion publique.

    Malgré tout ça, il y a une partie de moi-même qui est heureux de voir les gens de ce pays se révolter. Outre l’évidente ségrégation raciale toujours bien présente, il me semble qu’il y a une tonne métrique de sujets qui mériteraient une révolte aussi. L’Ère Trump en regorge.

    M’enfin, c’est compliqué en ces moments de confinement, mais bon.

    Ça va prendre quoi pour que les gens se lèvent aux z’USA? Les gens s’indignent sur Twitter, Facebook, les blogues et tralalère, mais il se passe rien après. En colère le temps de quelques frappes au clavier et on se rasseoit. Indignés et assis.

    C’est p’tête un peu simpliste, mais j’ai envie de demander il où ton Printemps Arabe, USA?

  15. Gilles Morissette dit :

    Il fallait s’attendre à ce genre de réaction violente même si on doit le déplorer.

    Les Afro-Américains en ont ras-le-bol de servir de cible à certains flics frustrés qui se servent de leur badge et de leur autorité pour abuser de leur pouvoir et laisser libre cours à leurs bas instincts racistes.

    Ces enfoirés déshonnorent leur profession à chaque fois et font du tort aux policiers qui font correctement leur « job ».

    Je sui sidéré par la réaction du flic impliqué dans l’incident (on parle de celui qui avat placé son genou sur le coup de la victime)

    Quelqu’un aurait-il l’amabilité d’expliquer à ce « FUCKING GROS CAVE » que lorsqu’un individu est au sol, menotté, qu’il ne peut plus représenter un danger pour personne et qui dit ne plus être capable de respirer, on relâche la pression, on le relève et on l’embarque dans l’auto-patrouille (sans oublier de lui lire ses droits).

    N’importe lequel policier avec un minimum de GBS, de jugement et de discernement est capable de comprendre ça.

    Apparemment, le « FUCKING GROS CAVE » ne l’a pas très bien saisi. C’est une bonne chose que le Service de Police de Mineapolis (MPD) l’ait viré, lui et les trois autres tarés impliqués dans cette mise à mort. Bon débarras

    Cet incident démontre surtout de sérieuses lacunes dans la sélection et la formation des policiers aux USA comme je l’ai expliqué hier dans un autre commentaire.

  16. Robert Giroux dit :

    « Le désordre est le meilleur serviteur de l’ordre établi. …
    Toute destruction brouillonne, affaiblit les faibles,
    enrichit les riches, accroît la puissance des puissants. »
    (Jean-Paul Sartre – Le Diable et le Bon Dieu)

    1. Haïku dit :

      Merci. J’aime bien Sartre.

  17. Mariette Beaudoin dit :

    Je pense à sa famille qui devra désormais apprendre à vivre avec un tel traumatisme.

    Le pire, c’est que ça aurait pu être évité.

    On dirait que la vie n’a plus d’importance aujourd’hui.

    C’est à pleurer.

  18. Linda Hart dit :

    La violence attire la violence. Je considère les Afro-Américains comme des gens extrêmement patients et il n’y a rien de surprenant à les voir exploser de colère parfois. Je suis convaincue que les blancs, s’ils étaient traités ainsi par les autorités policières. auraient fait sauter la baraque depuis longtemps. Les usa sont un pays de demeurés, il n’y a rien à faire, la civilisation ne les atteindra jamais. Et cela sera démontré en novembre prochain, quand ils donneront au sinistre clown un deuxième mandat.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :