Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

J’ai déjà consacré un billet à la déclaration de Joe Biden qui a fait les délices des républicains et semé la consternation, la frustration ou l’incompréhension chez les démocrates. «Si tu as du mal à déterminer si tu es pour moi ou Trump, alors tu n’es pas noir», a déclaré l’ancien vice-président ce vendredi matin à Charlamagne tha God, co-animateur afro-américain de l’émission radiophonique The Breakfast Club. La réplique de Biden est intervenue à la fin d’une interview où l’hôte a cuisiné de façon serrée son invité sur son bilan en matière de justice pénale. Comme le laisse entendre le journaliste du Washington Post Jonathan Capehart ici, cette réplique peut être considérée comme une blague. Or, tirée de son contexte, elle donnait l’impression que le candidat virtuel du Parti démocrate à la présidence tient le vote des Noirs pour acquis.

Face au tollé, Joe Biden aurait pu se réfugier derrière l’explication (crédible) de Capehart. Il a plutôt choisi de s’excuser lors d’une adresse à la Chambre de commerce noire. «Je n’aurais pas dû faire le malin. Je n’aurais pas dû être si cavalier», a-t-il dit en ajoutant n’avoir «jamais, jamais tenu pour acquis le vote de la communauté noire».

Lors de la même intervention, l’ancien vice-président n’a pas manqué d’établir une comparaison entre lui et Donald Trump, rappelant la déclaration du président sur les «pays de merde» d’Afrique et d’ailleurs dans le tiers-monde ainsi que ses commentaires après les violences de Charlottesville.

L’épisode rappelle évidemment la propension à gaffer de Joe Biden, et notamment sur la question raciale. On se souvient notamment de la controverse qu’il avait soulevée en 2007 en qualifiant Barack Obama de «gars articulé, brillant, propre et beau gosse». Dans le contexte actuel, il est douteux qu’une gaffe de plus (ou même dix de plus) fasse la différence en novembre prochain.

En attendant la prochaine, je me permets de citer deux tweets de la journaliste sportive Jemele Hill sur la façon différente dont les politiciens, les médias traditionnels et les réseaux sociaux ont traité la gaffe de Biden et l’hommage senti de Donald Trump jeudi à la lignée de Henry Ford, ce sympathisant nazi.

(Photo YouTube)


68 réflexions sur “Les excuses de Biden

  1. _cameleon_ dit :

    (HS) ♫ Puisque c’est vendredi ♪

    Une recette ‘prémonitoire’ …

    Le bon gars-Richard Desjardins
    https://www.youtube.com/watch?v=_RTHckra_Gc

    « Quand j’vas être un bon gars
    Pas d’alcool, pas d’tabac
    M’as rester tranquille
    M’as payer mes bills
    M’en vas apprendre l’anglais
    M’as l’apprendre pour le vrai
    Quand m’as être un bon gars
    Pas d’alcool, pas d’tabac
    M’as mettre des bobettes
    M’as lire la Gazette
    M’as checker les sports
    M’as compter les morts
    M’as passer mon check-up
    M’en vas faire mon ketchup
    On va voir c’qu’on va voir
    M’as m’forcer en ciboire
    Quand j’vas être un bon gars
    Pas d’alcool, pas d’tabac
    J’vas avoir l’esprit d’équipe
    Impliqué, tout’ le kit
    M’as cramper en masse
    M’as m’tailler une place
    Quand j’vas être un bon gars
    M’as gravir les échelons
    M’as comprendre mon patron
    M’as faire semblant
    Qu’y est intéressant
    L’argent va rentrer
    Pas trop trop, mais steady
    Ma photo laminée
    « L’employé de l’année »
    Quand j’vas être un bon gars
    M’en vas les inviter
    M’en vas faire un party
    Des sushis, des trempettes
    Amène-z’en, m’as n’en mettre
    M’as m’en déboucher une
    Une fois n’est pas coutume
    Ah, là tout le monde va s’mettre
    Tout le monde va s’mettre à parler
    BMW, CLSC, TP4, IBM
    TPS, PME, OCQ, OLP, IGA
    Pis moé su’ mon bord
    M’as tomber dans l’fort
    À onze heures et quart
    M’as les crisser dehors
    M’as sauter dans mon char
    M’as descendre à Val-d’Or
    Bon ben là, ça va faire
    M’as descendre en enfer
    M’as flauber ma paye
    M’as aller vendre des bouteilles
    M’as rouler mon journal
    M’as caller l’orignal
    M’as virer su’l’top
    Pas d’cadran, pas d’capote
    M’as trouver mon nom
    Tatoué sur son front
    A va dire « ah…
    Enfin un bon gars! »
    Après ça, après ça, j’vas être un bon gars
    Pas d’alcool, pas d’tabac
    M’as rester tranquille
    M’as payer mes bills
    M’en vas apprendre l’anglais
    M’as l’apprendre pour le vrai
    Oh, Sport, Smat and Blood
    Y vont m’aimer en Hérode
    Excellent citoyen
    Pas parfait mais pas loin
    M’as manger du poisson
    M’en vas faire du ski d’fond
    M’as m’acheter des records
    De Michel Rivard
    M’as faire semblant
    Qu’c’est intéressant
    Quand j’vas être un bon gars
    Pas d’alcool, pas d’tabac
    Source : LyricFind
    Paroliers : Richard Desjardins
    Paroles de Le Bons Gars © Foukinic Inc (Les éditions) »

    1. Haïku dit :

      @_cameleon_
      Pertinent rappel !
      Merci. 👌👌

    2. FrancoisP73 dit :

      Quelle belle chanson de Desjardins.

      C’est un peu hors-sujet et peu importe votre opinion sur la famille Kennedy (conspirations et tout le tralala), je souhaite mettre un point sur quelque chose:

      Regardez comment un politicien avec une grande éducation et non une « star » de la « télé-réalité » PEUT se comporter parfois.

      Une vidéo à voir entièrement.

      1. Haïku dit :

        @FrancoisP73.
        Merci pour le lien. 👌
        Oufff… Tab****…

      2. Samati dit :

        Il serait devenu un grand président si il n’avait pas aussi été tué.

  2. Layla dit :

    «Je n’aurais pas dû faire le malin. Je n’aurais pas dû être si cavalier»

    J’aime cette excuse, je ne savais pas comment l’exprimer ce matin mais c’est un peu beaucoup comme ça que je voyais sa réponse.

    J’aime les gens qui savent s’excuser.

    Pour ce qui est des propos d’hier de « tweety » chez Ford, j’avais mis tout le texte y compris la partie « nazi » et après je n’y ai plus repensé, mais j’avais trouvé ça plus qu’ ordinaire, ils ont du front tout le tour de la tête. Je me suis dit Miller est derrière ça? Peu importe les intentions de Ford, il reste qu’ils ont donné un sérieux coup de main avec les respirateurs et sur leur propre territoire ils se font rabaissés. Avec un pas de classe, qu’est ce que tu peux espérer de mieux, j’espère que les autres entreprises vont préférer se faire de la publicité sans ce moins que rien.

    1. Dekessey dit :

      « Pour ce qui est des propos d’hier de « tweety » chez Ford, j’avais mis tout le texte y compris la partie « nazi »  »

      Avez-vous un lien pour cette histoire?
      Je n’en ai pas entendu parlé. Merci

      1. Layla dit :

        @Dekessey
        Voici le lien que j’ai mis hier sur le blogue, j’avais pris connaissance d’un autre article mais je ne le retrouve pas. Sur le site de la WH ça devrait être en ligne. Layla

        https://www.politicususa.com/2020/05/21/trump-ford-factory-auto-workers.html

  3. Danielle Vallee dit :

    L’éléphant dans la pièce.
    Étant donné que Trump a déclaré qu’il réouvrait le pays après avoir appris que c’étaient surtout des noirs qui mouraient,
    il est pertinent de dire qu’un noir qui vote pour Trump n’est pas vraiment un noir.
    Une tempête dans un verre d’eau.
    Pendant ce temps Trump a congédié l’inspecteur indépendant des transports qui enquêtait sur la femme de Mitch McConnell qui est la directrice corrompue du département des transports.

    Shiny object!!! Et tout le monde a embarqué. Biden a mal parlé. Boo !

    1. lechatderuelle dit :

      Danielle Vallee il ne faut pas minimiser une idiotie en la comparant aux nombreuses idioties de trump…

      L’idiotie ne se compare pas… elle a une seule mesure, la sienne….

      et Biden devrait éviter d’improviser…. il est incapable de ne pas se mettre, lui-me^me le pied dans la bouche….. Vraiment ahurissant ce type….

      il a dit une bêtise quand même gigantesque…. c’est pas juste un »shinny object »…

      trump aurait sorti un truc semblable ete il y aurait 232 commentaires…..

      Les USA sont sérieusement mal pris à choisir entre trump et Biden…..
      Espérons quand même qu’ils « oseront » Biden et ses multiples gaffes… un coup bien entouré et tenu serré, ça peut « passer »….. mais il est lourd le monsieur….

      1. CBT dit :

        Trump est autrement plus écouté que Biden, c’est le POTUS et il ne se gêne pas pour ridiculiser et insulter quiconque le contredit et ce, à n’importe quelle heure du jour. Il hante littéralement Twetter, il en profite pour salir la réputation de ceux qu’il déteste, il exerce ses pouvoirs de limoger des collaborateurs sur ce réseau et il le fait sans scrupules. C’est un être dépourvu de délicatesse et de cœur qui se laisse aller à ses instincts de pouvoir.

        La comparaison est impossible entre Trump et Biden, l’un est un diable incarné à la MB et sur les réseaux sociaux, l’autre est un gaffeur qui doit être encadré, mais pas méchant.

  4. Encorutilfaluquejelesus dit :

    La gaffe, c’est le timing. Le baiser de Trump au nazi a passé inaperçu à cause d’une autre « affaire » Biden. 🤔

    1. xnicden dit :

      J’ai vraiment de la difficulté à comprendre comment la réponse de M. Biden a pu éclipser dans les médias le discours de Trump parlant de Ford et la « good bloodline ». D’autant plus que le flirt de Ford avec Hitler est bien documenté.

      1. Layla dit :

        @Xnicden
        Je ne comprends pas non plus, mais ce que je sais le présent président de la Ford a donné un sérieux coup de main avec les respirateurs, ramener sa lignée publiquement c’était plus que disgracieux, est ce que ce Bill a le même penchant qu’Henry Ford, sa « lignée »? Voilà la question que ce pose les gens, l’art de se rendre interessant même si ça peut blesser inutilement. De plus il réaffirme son propre attrait à des gars comme Henry Ford.

        Pour excuser sa connerie il va s’en prendre aux médias et cie contrairement à Joe Biden.

  5. Haïku dit :

    HS.
    C’est vendredi (prise deux).

    « Dans un restaurant du Vieux-Nice, un touriste parisien appelle le garçon:
    – On étouffe, ici ! Mettez donc en marche l’air conditionné.
    – Bien, monsieur.

    Dix minutes plus tard, le touriste dit au garçon:
    – On gèle, ici ! Arrêtez un peu l’air conditionné.
    – Bien, monsieur.

    Un quart d’heure se passe:
    – Garçon ! C’est une véritable fournaise. Remettez en marche l’air conditionné.
    – Bien, monsieur.

    Un autre touriste, assis à une table voisine, dit au garçon:
    – Vous avez une drôle de patience avec ce genre de loustic.
    – Oh! vous savez, répond le garçon, l’essentiel est qu’il soit content.
    Parce qu’entre nous, nous ne l’avons pas encore fait installer, l’air conditionné. »

    1. chicpourtout dit :

      @Haiku
      Là je vous reconnait bien 😉
      Elle est bien bonne 🌞

    2. Lecteur_curieux dit :

      Ce garçon saurait y faire avec Donald Trump.

  6. Gilles Morissette dit :

    JB ne s’est pas défilé face à « sa blague de mauvais goût ». Il a flanqué le nez du Gros Taré dans le « caca » de ses contradictions. C’est de bonne guerre.

    Ce n’est pas sa première ni sa dernière gaffe. Il faudra s’y faire.

    En attendant permettez moi de dénoncer l’hypocrisie des « Répugnants » et de tous ces enfoirés de néo-conservateurs qui ne trouvent rien à redire d’un président qui a rendu hommage à un salopard de sympathisant de nazi.

    Bande de visage à deux faces.

    Autre point que j’avais souligné dans un commentaire précédent.

    On peut se demander si les médias américains savent où placer leurs priorités.

    On donne une importance démesurée à la déclaration de JB pendant que le pays se prépare à franchir le cap des 100 000 décès, que la gestion de la pandémie par le président est pitoyable et qu’on devrait se questionner sur sa santé mentale.

    Non mais quel bande de connards. Dire que ça prétend donner des leçons de journalisme aux autres pays.

    Pitoyable, lamentable.

    Petit apparté

    Le Brésil est devenu maintenant le nouvel épicentre de la contagion. Les chiffres parlent par eux-mêmes.

    https://www.lapresse.ca/international/amerique-latine/202005/21/01-5274516-bresil-plus-de-20-000-morts-du-coronavirus-record-en-24h.php

    Et l’enfoiré de Bolsonaro continue à vouloir ré-ouvrir l’économie coûte que coûte.

    Une autre preuve que les « Dretteux », peu imorte le pays, sont dépourvus de toute forme d’intelligence, de jugement et de discernement.

  7. constella1 dit :

    Haïku
    Hahahahaha
    Excellente👌👌👏

  8. Cette histoire illustre le seul, vraiment le seul reproche que je fais à Obama: c.a.d de ne pas avoir mieux préparé sa succession. D’avoir négligé la pérennité de son héritage. Comment se fait-il que l’on en soit réduit à considérer ce pauvre homme comme l’alternative à l’infâme Trump? Le chemin de Damas des Démocrates, sinon du peuple américain, est loin d’être terminé… 🙁

    1. Benton Fraser dit :

      Obama était trop démocrate, dans le sens laisser parler la démocratie…

      Pour le reste, il semblait établit depuis 2008 que la succession chez les démocrates se nommait Hillary Clinton….

  9. PhilippeD dit :

    Je reviens tout juste d’une petite marche dans la twitosphère.
    C’est quand meme hahurisant d’entendre tout c’est republicain etre offensé par le  »raciste » de Biden.

    Les même personne qui support le gars pour qui le nazis et KKK sont de très bonne personnes!

    1. Guy lebrasseur dit :

      325 M d’Americains et incapables de présenter un candidat pour se débarrasser de la vieille crapule de la MB.Ils n’auront personne d’autre à blâmer qu’eux-meme en novembre prochain!

      1. Benton Fraser dit :

        Les républicains ont tout même choisit le pire candidat de tous les américains en 2016!

    2. Benton Fraser dit :

      Les républicains sont plutôt offensés par la discrimination positive!

  10. Danielle Vallée dit :

    Lechatderuelle:
    Laissez-moi vous citer le mot à mot:
    « If you have a problem figuring out whether you’re for me or Trump, then you ain’t black. »

    Je ne connais pas votre compréhension de l’anglais mais la phrase peut être considérée comme un compliment ou une boutade, dans le sens où les noirs sont intelligents et savent qui choisir et c’est moi qu’ils choisissent.

    C’est ça que certains noirs lui ont reproché, d’assumer que le vote des noirs lui était acquis.
    Le plus insulté est le seul sénateur noir républicain 👎

    Il faut arrêter de jouer les vierges offensées.

    1. lechatderuelle dit :

      Danielle Vallée c’est tout de même maladroit et il avait 150 000 autres phrases à dire plutôt que ça….

      il est mauvais Biden… mais c’est ce qu’il y a de mieux à présenter plutôt que l’autre…. alors on va le prendre… mais ça reste que …. ouf… le gars ne se rend même pas compte de ses limites…. il sera ennuyeux comme la pluie et il ne fera que ça …. se rependre, se corriger, se relire….

      Bref, faut faire avec…. mais avec ce qui s’en vient pour les USA, c’est guère plus rassurant que trump côté efficacité et leadership…..
      voilà.

      1. Benton Fraser dit :

        Remarquez que Trump choisit systématiquement la pire phrase des 150 000 autres, et ce, à chaque fois!

  11. Gina dit :

    Je comprends pas pourquoi Biden devrait s’excuser . On le sait tous que Biden est un gaffeur .Est-ce qu’il fallait qu’il le dise d’une autre manière . Quand on regarde la façon dont trump traite les Afro-Américains face à ses partisans racistes . Biden a raison . Il faut appeler un chat , un chat . Il n’y pas d’autres manière de le dire . Lorsque je regarde Kayne West et Ben Carson dans l’entourage de trump , çà fait honte . Ils défendent quoi à présenter un président qui ne respecte pas la communauté dont ils font parti .Comment un homme comme Ben Carson, dont on vante ses qualités hautement qualifié en tant que neurochirurgien soit confiné dans un ministère comme celui du logement Alors qu’il pourrait mieux servir son pays selon ses compétences . Il n’a même pas le droit de dire un mot comme médecin à ses congénères durant cette pandémie . qui sont plus victimes de la Covid-19 . Fait-il vraiment parti de la communauté Afro-Américaine . Quoiqu’ils ( West et Carson )fassent aux yeux de tous ,ils sont des Noirs . Ils ne faut jamais oublier d’où l’on vient .Ils faut honorer les artistes qui s’engagent auprès des communautés vulnérables quelque soit leur ethnie . Pour moi ces deux-là sont des sous-hommes . Ils n’ont aucune fierté . Comment se sentent-ils aux côtés de trump qui dénigrent les Noirs , les Latinos ,ces enfants migrants parce qu’ils ne sont pas des Caucasiens . Ce qu’a dit Joe Biden est une vérité . Pour certains ,cela choque mais il ne faut pas se cacher derrière cette vérité ; parce que trump lui il ne se cache pas . Lorsque trump parle à ses partisans racistes , il ne se cache pour parler des bonnes personnes de son groupe néo-nazis .

    1. Igreck dit :

      Carson est un Whippet (noir à l’extérieur mais si blanc à l’intérieur) !

  12. Samati dit :

    L’Afrique vient de perdre l’un de ses grands ambassadeurs. Mory Kante vient de mourir à l’âge de 70 ans. Que de souvenirs me rappellent ses chansons dont la célèbre YEKE YEKE

    1. Haïku dit :

      @Samati.
      Merci.
      Oufff, Mory Kanté RIP. 😭

    2. _cameleon_ dit :

      Mory Kante ♥ RIP ♥

      Je ne peux accéder à votre lien. Essayons:

      Mory kante – Yeke Yeke (Official video)

    3. _cameleon_ dit :

      Ah désolé votre lien est bien meilleur !

      Comme j’aime cette énergie !

      Merci Samati !

    4. Amazonia dit :

      RIP M. Kanté

  13. FlorentNaldeau dit :

    Il est toujours instructif de voir comment une citation en apparence choquante et déplacée prend un tout autre sens quand on la remet dans son contexte.

    Mauvais gag, mal formulé et mal livré.

    Pas de quoi faire tout le ramdam auquel les Républicains et autres anti-JB se livrent complaisamment. Celui-ci devrait toutefois se rappeler que pendant une campagne électorale tout peut être exploité pour dénigrer l’adversaire, même de petits écarts comme celui-ci et que ça risque d’avoir un effet chez certains électeurs, même si c’est fait de manière malhonnête et en déformant le contexte. L’improvisation humoristique est donc à éviter.

  14. Racza dit :

    « En attendant la prochaine, je me permets de citer deux tweets de la journaliste sportive Jemele Hill sur la façon différente dont les politiciens, les médias traditionnels et les réseaux sociaux ont traité la gaffe de Biden et l’hommage senti de Donald Trump jeudi à la lignée de Henry Ford, ce sympathisant nazi »

    Il y a vraiment un gros gros problème à ce niveau là. Et pas seulement aux us. On retrouve ce phénomène dans plusieurs « démocraties ». Le populisme grimpant, tutoyant le fascisme partout dans le monde est selon moi nourri par le silence, la complaisance de certains médias et pas des moindres. Cet ère, des médias fast-food, des réseaux
    « asociaux », de la culture d’une société vieillissante et basée sur la peur de l’autre, de celui qui ne te ressemble pas…de l’intellectuel polémiste invité à tour de bras sur les plateaux …cet ère et cette façon de nourrir l’information nous mène tout droit à une future explosion civile de toutes les démocraties et sociétés libres …
    bah oui ce soir je broie du noir 🤷‍♂️

    1. Igreck dit :

      Dangereux glissement en effet !

  15. onbo dit :

    Si les républicains sont fâchés fâchés, c’est que la blague est bonne en titi!

    «  »T’sé man! Si tu sais pas pour qui voter là là, entre Trump pis Biden, je sais pas trop quoi dire, mais une chose que je peux te dire, t’es pas un afro american en tout cas! » (est bonne rare)

    Surtout que par la suite, Biden s’excuse auprès des noirs d’avoir paru prétendre leur vote à tous assuré en sa faveur. (délicieux)

    Continue Joe de t’amuser tout en parlant de choses très sérieuses, telles les incarcérations à outrance des Noirs. Mets du rire et des blagues et des ‘gaffes’ dans ta campagne.

  16. Gina dit :

    La plus grosse gaffe de Joe Biden , c’est de s’excuser auprès d’une certaine frange de la société bien-pensante et bienveillante. Ce n’est une question de prendre la communauté afro-américaine pour acquise au parti démocrate , mais de faire comprendre aux Afro-Américains qu’ils ont droit au respect . Et qu’ils doivent réfléchir avant de voter pour quelqu’un dit qu’il y a de bonnes personnes dans le groupe de néo-nazis , dont sont victimes les noirs dont leur crime découle de leur couleur de peau . Il n’y aucun méfait . Le seul cime pour certains est leur couleur de peau . Si cela dérange , c’est parce que Biden a ciblé un bon argument . C’est sûr ,il ne faut pas tomber dans cette polémique . Une fois , c’est dit ,et alors on fait quoi : réfléchir pour qui voter .

  17. Danielle Vallée dit :

    Biden Apologized for a Bad Joke Today. Trump Is a Bad Man Every Day.

    Daily beast

  18. el_kabong dit :

    Les ripoux-libans aiment bien faire de faux scandales sur des insignifiances pour détourner l’attention de leur propre turpitude…

    Est-ce qu’on se rappelle encore du « scandale » lorsque Biden avait dit à un travailleur d’usine qu’il était « plein de m… »?

  19. Loufaf dit :

    Est-ce que Biden va passer les cinq prochains mois à s’ excuser? Ses paroles, pas parfaitement  » polically » correctes sont -t’ elles si épouvantables qu’elles vaillent la peine d’ en faire la une et de s’ en scandaliser? Les gens sont-ils rendus à normaliser les inepties journalières du gros despote et de faire, comme si tout était normal? Ça devient inquiétant ces deux poids, deux mesures.

  20. loup2 dit :

    Écoute ça Joe Biden.
    Si tu l’avais écouter avant tu te serais pas excuser!

    – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – — – – – — –
    «J’voudrais pas m’mêler de c’qui me r’garde pas…

    Comment j’te dirais ben ça ?
    I’vient un temps où, comm‘ tu sais, ben i faut qu’les choses se disent !

    Ça fait que, ‘coute ben là : même si t’haïs ça, c’est ça qui est ça ! Va t’sé !

    
Moment donné, dans ‘a vie, dans les gars fa c’qu’i a affaire…

    Bè j’voudrais juste pas qu’tu penses des affaires qui ont rien à vouèr !

    Prends ça comme tu voudras : même si t’haïs ça, c’est ça qui est ça ! Va t’sé !



    On fait pas toujours tout‘ c’qu’on veut dans la vie là ! Okay ?

    Tiens, moi là.. mmm ! J’devrais p’t-être pas t’dire ça !
    Mais qu’est-ce ’tu veux qu’je dise, moi, chuis comm’ ça !

    Même si t’haïs ça, c’est ça qui est ça ! Va t’sé !


    C’est ça ! ‘kay ?

    

En même temps, moi, tsé, comme on dit des fois, j’voudrais pas t’dire des affaires qu’tu sais déjà, t’sé ! Mais laisse-moi t’dire un’ chose par exemple : c’est que, même si t’haïs ça, bé c’est ça qui est ça ! Va t’sé !

    
Bon, ‘scuse-moi, faut qu’j’te laisse, j’a un‘ aut‘ ligne !»

    C’est ça qui yé ça – https://www.youtube.com/watch?v=FEREaC7YIK8

    1. _cameleon_ dit :

      Mais avoue que l’originale par Martin Léon est x fois meilleure:

      1. loup2 dit :

        C’est pas X fois mieux c’est aussi très bon
        Faut pas s’enfarger dans les détails ! 😉

        Martin Léon.
        Je dois être un extraterrestre, il est un criss de bon compositeur, parolier,technicien, et tout et tout.
        Il travaille dans l’ombre
        Un voyage ? – https://youtu.be/_byJikNDdZY?t=1

      2. Haïku dit :

        @loup2
        Merci pour le voyage ! 👌

      3. loup2 dit :

        @Haïku 23h04
        Chaque musicien est à sa place, ils embarquent pas un sur l’autre, ils s’expriment pleinement et tout est en harmonie!
        Le son de la femme au violoncelle est envoûtant, comme toute la toune!!!

        PS: Je me suis demandé si il y avait des violonistes ou violoncellistes gaucher. J’ai toujours vu des droitiers.

      4. _cameleon_ dit :

        Tu as parfaitement raison.
        Mes excuses pour mon ‘pointillisme’.

        Oui ML est grandement méconnu.
        Un de nos grands auteur compositeur interprète !!!

        Est-ce parce qu’il ne cherche pas la gloire ? Un gars brillant et grand voyageur et … etc.

  21. _cameleon_ dit :

    @Loup2

    « On fait pas toujours tout‘ c’qu’on veut dans la vie là ! Okay ?

    Tiens, moi là.. mmm ! J’devrais p’t-être pas t’dire ça !
    Mais qu’est-ce ’tu veux qu’je dise, moi, chuis comm’ ça !

    Même si t’haïs ça, c’est ça qui est ça ! Va t’sé !
 »

    C’est ça ! ‘kay ?

    Morale: Va t’sé ! ♥

  22. Pierre S. dit :

    ————————-

    Je ne pense pas que Joe Biden soit raciste.

    Par contre je suis certain que Donald J Trump lui, il l’est …

  23. Apocalypse dit :

    @Racza 20:10

    ‘bah oui ce soir je broie du noir 🤷‍♂️’

    Je ne sais pas s’il faut broyer dans le sérieusement noir, mais il y a de quoi être inquiet du comportements des autorités, des médias et de la population. La présente crise n’est guère encourageante.

    Que ce soit les autorités ou les médias, nous sommes dans l’apocalyptique tous les jours depuis des mois. A tous les jours des manchettes pour faire peur, pour inquiéter les gens et ça marche, on attire les cliques des utilisateurs.

    Comme j’ai dit quelques fois, il suffit de prendre le temps, un peu de recul, pour regarder ce qui se passe avec cette crise et on peut rationaliser pour calmer la population, mais absolument rien n’est fait en ce sens que ce soit volontairement ou non.

    Les médias sociaux sont en train d’abrutir les gens qui ont maintenant un span d’attention de 10 ou 15 secondes et sont incapables de comprendre un enjeu le moindrement complexe, alors c’est facile de les manipuler, de leur faire peur. Nous sommes au point où le gouvernement dit ‘jump’ et la plupart des gens disent à l’unisson ‘how high’, ce qui est diablement inquiétant. 😢

  24. Gina dit :

    @Igreck vous avez raison .Carson est un Whippet qui ne se respecte pas en acceptant d’être le nègre de service de trump . Un médecin qui s’occupe logements sociaux . Il est pire qu’un Whippet , c’est un carpet . Je doute que trump s’adresse à lui comme s’il s’adressait à un chien . Des années d’études qui ne valent rien . Ce sont des valets comme lui qui font que des racistes comme trump peuvent rapporter des insanités comme traiter des pays africains de shithhole .

  25. Mona dit :

    Je n’aime pas la réponse d’excuses de Joe Biden. Elle est aussi décalée que ce qu’il a dit.(sorti de son contexte d’ailleur)

    Je trouve maladroit ce qu’il a dit, décalé…mais c’est un jeu de mot dans un contexte, et un jeu de mot qui a du sens : comment un afro-américain peut soutenir un raciste qui le méprise, le stigmatise, l’isole et pire encore ?

    Alors pourquoi plier aussi bêtement et ne pas, au contraire, reconnaître l’erreur de forme et, au contraire, démontrer que la logique sous-jacente est vraie ?
    Et transformer l’essai !

    En communication c’est une erreur de sa part et, à mon avis, ses communiquants n’ont pas fait le job.

    1. lechatderuelle dit :

      Mona Biden doit reconnaitre « quand » il peut être spirituel ou pas… Dans une réunion, un débat autour d’une table, sans médias, il peut oser la carte de l’ironie….
      C’est le « flair » politique…. Savoir quand et surtout comment…

      il n’a pas à porter de jugement sur les gens qu’Il veut représenter….

      il lui fallait mettre dos à dos ce qui le différencie de trump et se fier au jugement des gens…
      il a pourtant regarder Obama naviguer pendant 8 ans… il doit savoir où il est et pourquoi il parle à chaque occasion….

      s’excuser est à la mode, mais c’est comme un coup de pinceau par-dessus un graffiti…. on voit toujours un peu du graffiti en-dessous …

      Biden a 77 ans, plus de 40 ans de vie politique et il tombe, encore, dans un piège qu’il s’invente lui-même…..

      son « image » sera meilleure que celle de trump, aucun doute… mais son efficacité, au final?…. ouf…. les USA traverseront une mer très houleuse dans les prochains 10 ans…. virus, influence internationale, environnement, droits sociaux, changements climatiques ….. tout est en ébullition aux USA…..
      ça va prendre un(e) leader avec de la vision et du charisme…..

      Faudra revamper les 2 partis politiques américains rapidement et trouver des têtes d’affiche passablement plus allumées que donald et joe….

      1. Mona dit :

        Merci @le chatderuelle (trop drôle votre surnom !)
        Je comprends, consciente aussi que vous connaissez mieux les États-unis que moi.
        Ne pensez vous pas que le choix de Joe Biden pose un vrai problème de renouvellement des leaders dans le parti démocrate ? (d’autres aussi, en France idem).
        Joe Biden, il faudra le soutenir pour éliminer Trump et sa bande, mais franchement je comprends que certains y aillent en rechignant.

  26. Pierre Kiroule dit :

    HS

    Dans le shithole USA, des décérébrés refusent l’accès à leur commerce aux personnes qui PORTENT un masque (https://www.theguardian.com/us-news/2020/may/22/us-stores-against-face-masks).

    C’est la LIBAAARTÉ selon les tarés.

    Libaaarté de tuer autrui en portant une arme à feu et libaaarté de tuer autrui en leur toussant dans le visage.

    Décidément, ce peuple de crétins est descendu encore plus bas que je ne croyais.

    Et quand on voit leurs émules lobotomisés qui poussent ici comme des champignons (Lucie Laurier, Frères Tadros, etc.), on ne peut que se dire que la connerie américaine est devenue aussi contagieuse que le coronavirus et qu’il faudrait illico construire un mur entre ce shithole et nous avant qu’il ne soit trop tard.

    1. lechatderuelle dit :

      Pierre Kiroule c’est la confusion la plus totale aux USA face au virus….

      trump a tellement dit tout et son contraire, y’a aucune ligne nationale pour une façon de faire, tout est politique, la moindre décision….

      les gens qui ont peur réagissent en tout sens….

      pour ce qui est des conspirationnistes… il y en a toujours eu, peu importe les époques…. et ce genre de réflexe n’a pas d’ADN américain… c’est bêtement « humain » de vouloir se créer des « ennemis » ou des « Dieux »….. ça rassure devant l’inconnu….

  27. spritzer dit :

    @xnicden

    « J’ai vraiment de la difficulté à comprendre comment la réponse de M. Biden a pu éclipser dans les médias le discours de Trump parlant de Ford et la « good bloodline ». D’autant plus que le flirt de Ford avec Hitler est bien documenté. »

    Je pense que les grands médias, où l’influence sioniste est prépondérante, ne sont pas du tout intéressés à attaquer Trump sur le terrain de l’antisémitisme parce qu’il est très apprécié d’Israël et eux s’en fichent de faire affaire avec des antisémites, si Trump en est un.

    1. lechatderuelle dit :

      spritzer probablement que d’avoir une autre tête d’affiche a eu aussi son effet… surtout que Biden n’est pas très présent dans l’actualité…

      tandis que trump en sortira des dizaines, des phrases et des commentaires débiles….

      ajoutons qu’aux USA, si l’Histoire est plus « vieille » que le Vietnam… alors là, la très grande majorité est totalement perdue…. les Nazis c’est la préhistoire pour plusieurs….

      1. papitibi dit :

        Les nazis, de la préhistoire?
        Peut-être même qu’on va se mettre à en nier l’existence; ce serait tellement plus simple!

        C’est pas comme les dinosaures qu’on a vus dans lasérie documentaire JURASSIC PARK!

      2. spritzer dit :

        @lechatderuelle

        La réaction de l’ADL était très mesurée pour le genre de remarque que Trump a fait. Trump a de la latitude dans ses comportements pour rallier sa base.

        «  »Henry Ford was an anti-Semite and one of America’s staunchest proponents of eugenics. The President should apologize, » Anti-Defamation League CEO Jonathan Greenblatt wrote on Twitter in response to a reporter’s post about Trump’s remarks. »

    2. jcvirgil dit :

      Probablement . comme ils ont passé sous silence la révélation de documents du FBI déclassifiés qui mentionnait voyage de Roger Stone en Israel pour s’assurer du soutien actif du gouvernement Netanyouyou dans la campagne électorale de Trump.en 2016.

      1. Richard Hétu dit :

        Ces documents ont échappé à mon attention. Vous avez un lien? Cela dit, l’idée que Stone ait été pressenti pour ce rôle est loufoque. Surtout quand on sait les liens de Sheldon Adelson avec Trump et Bibi. Aucun émissaire n’était nécessaire!

      2. jcvirgil dit :

        @Richard Hétu

        Dans cet article du journal Haaretz , dans le document clavardé dont il est fait mention on parle d’une la rencontre un ministre au sujet de la *surprise d’octobre*

        * »Le ou vers le 21 juin 2016, [NOM SUPPRIMÉ] a envoyé un message à STONE », RS: Secret I Cabinet Minister [NOM SUPPRIMÉ] à NYC sam. 25 juin. Disponible pour la réunion du DJT [SUPPRIMÉ]. « Selon des informations accessibles au public » , pendant cette période, [NOM SUPPRIMÉ] était un ministre sans portefeuille au sein du cabinet [SUPPRIMÉ] chargé des questions relatives à la défense et aux affaires étrangères. »

        Il ne ressort pas clairement des documents judiciaires récemment publiés si le ministre mentionné est bel et bien israélien, si la « surprise d’octobre » a quelque chose à voir avec Israël et qui a initié le contact avec Stone et Trump – Israël ou une autre personne et de quelle nationalité.*

        Stone s’est donc rendu en Israel durant la campagne électorale de 2016 pour rencontrer des officiels du gouvernement israélien.

        https://www.haaretz.com/us-news/israel-mentioned-in-newly-released-roger-stone-fbi-documents-1.8809884

  28. papitibi dit :

    Charlamagne tha God?
    Is there a French Word for Charlamagne?

    Ça me fait penser à W, qui s’était interrogé pendant sa présidence:
    Is there a French word for ENTREPRENEUR? (nnntra-pra-nouuurr)?

    Faut pas s’en faire. Contrairement à la COVID, le rÉdIcule ne tue pas,

    1. spritzer dit :

      Son nom m’avait frappé hier. 🙂 Il a une histoire intéressante.

      McKelvey was born to Larry Thomas McKelvey, a Jehovah’s Witness-turned-Muslim and his wife, an English teacher and Jehovah’s Witness, on June 29, 1978, and grew up in Moncks Corner, South Carolina. As a teenager, McKelvey began selling drugs, and was arrested twice for possession of marijuana and cocaine with intent to distribute. After witnessing a shooting from the back seat of a car, McKelvey was arrested for a third time. His father refused to pay his bail money, and McKelvey remained in jail for 41 days. Eventually, he called his mother, who paid for his bail and McKelvey was released.

      After being released from the county jail, McKelvey began attending night school and eventually got a job as a radio intern. He went on to become second mic to radio host Wendy Williams. He developed the stage name of Charlamagne, taken from his pseudonym as a drug dealer, « Charles, » and created a new persona based on King Charlemagne, who ruled much of Western Europe as part of the Carolingian Empire in the late 700s and early 800s, whom he read about at night school. He added « Tha God » because it « sounded cool.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :