Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

«Personnellement, je n’ai jamais rencontré quelqu’un dont le comportement peut être décrit comme étant parfait, mais le président a répété cette fausseté évidente si souvent qu’elle est devenue une forme de dogme dans notre parti. Et bien sûr, il se trouve des membres de notre parti pour embrasser ce dogme et nier la réalité objective en répétant que “le président n’a rien fait de mal”. Mes collègues, le danger d’un président mensonger est aggravé quand une branche égale [du gouvernement] se jette en bas de la falaise avec le président, le suivant dans l’abysse de l’irréel et du mensonge.»

On peut lire ces phrases saisissantes dans une lettre adressée par l’ancien sénateur d’Arizona Jeff Flake à ses anciens collègues républicains du Sénat, qui auront la responsabilité de juger Donald Trump à la suite de sa mise en accusation par la Chambre des représentants pour abus de pouvoir et entrave au travail du Congrès.

Critique de longue date du 45e président, Flake parviendra-t-il à convaincre un seul des sénateurs du Grand Old Party? Il serait quand même extraordinaire si aucun élu républicain du Congrès n’arrivait pas à la même conclusion que l’ancien sénateur et ne votait pas en conséquence.

«Ma simple question pour nous tous : et si le président Barack Obama s’était comporté exactement de la même façon? Je connais la réponse à cette question avec certitude, et vous de même. Vous auriez compris avec clarté la menace que cela représente, et vous sauriez exactement quoi faire», écrit Flake dans sa lettre.

(Photo Getty Images)




97 réflexions sur “Le message de Jeff Flake à ses ex-collègues du Sénat

  1. treblig dit :

    Flake fait appel à la raison alors que l’appui à Trump est une émotion.

    1. Yvan Tremblay dit :

      Appuyer Trump serait une émotion. J’aimerais bien savoir laquelle.

      1. treblig dit :

        @yvan Tremblay

        L’appel à l’ émotion est un sophisme bien connu et largement utilisé en politique.

        L’appel à l’émotion inclut l’appel à la peur, à l’envie, à la haine, à la pitié, à la fierté et bien d’autres encore. Les discours de Trump en sont parsemées

      2. MarcoUBCQ dit :

        Jetez-vous le bébé avec l’eau du bain? Après la tuerie dans une garderie, aux États-Unis, et les suites horribles dans lesquelles les parents ayant perdu un enfant ont été harcelés d’une manière abominable (minable en Chri**!), auriez-vous appelé à l’ordre sans émotions? Faire peur et inspirer à la tolérance sont 2 choses bien distinctes.

    2. A+ dit :

      Lettre très bien écrite, sans hyperboles, et qui fait appel à la raison… Malheureusement, je pense que la raison a quitté les élus républicains. Que vont ils expliquer à leurs enfants plus tard? Sans doute qu’ils étaient tous aveuglés par le pouvoir et le bon dieu. Triste.

      1. gl000001 dit :

        Le portefeuille a ses raisons que la raison ne connait pas !

    3. Gina dit :

      J’espère que que l ‘ appel de Jeff Flake sera entendu par certains représentants républicains et aussi par des électeurs pour les prochaines élections de 2020 . La raison devra triompher pour le bonheur et la sécurité de tous et par le monde .

    4. MarcoUBCQ dit :

      En passant, quand je vois ces sempiternelles amoncellements de pierres, comme sur la photo adjacente à votre nom de blogue, ça me fâche car au lieu de laisser la nature tranquille, certaines personnes se donnent le droit d’y mettre un ordre parfaitement artificiel, et donc contre nature. Bon, ma montée de lait est terminée. Pour symboliser quelque chose d’important, sur la place publique ou en privée, c’est parfait, mais pour une autre raison…

      1. MarcoUBCQ dit :

        @ treblig (11:28). Je regrette mon dernier post sur votre photo. J’aurais du le flusher. Milles excuses.

    5. jeanfrancoiscouture dit :

      @treblg: «…l’appui à Trump est une émotion.». Pire encore que l’émotion, l’appui à Donald Trump ressemble davantage à une «croyance». La raison, souvent résultant de la science, a-t-elle déjà réussi à convaincre quelqu’un d’accroché à une «croyance»? Combien de gourous ont déjà été pris à partie par leurs «croyants» et noyés dans le bac de «Kool Aid» ?

      1. gl000001 dit :

        « Croyance » C’est un peu plus que ça. C’est une spirale.
        On croit par facilité car on ne comprend pas.
        On ne comprend pas parce qu’on est mal éduqué.
        On est mal éduqué parce qu’on se fait brainwasher.
        On se fait brainwasher parce que les autres autour de nous ont des « croyances ».

    6. Alexander dit :

      Pas une émotion, une raison.

      La seule raison qui tienne: conserver le pouvoir.

      À n’importe quel prix.

    7. jean-yves Handfield dit :

      @ treblig… Je verrais plutôt à sauver (pour certains) leur réélection . Pour protéger les magouilles personnelles & la future pension de retraite. Donut leurs sert d’une chance: tant que les démocrates n’auront pas leur preux chevalier (cavalière)…

  2. MarcoUBCQ dit :

    Strike 2 against Donald’s sect. Deuxième prise contre la secte donaldienne.

  3. Salvador E. Rodriguez dit :

    Seuls les Ex se lèvent. Pour le reste… c’est encore l’Élu; l’agneau que l’on emmène au sacrifice, à la différence que sacrifié Trump cri et gémi comme un cochon face à l’abattoir.

  4. Layla dit :

    « Ma simple question pour nous tous : et si le président Barack Obama s’était comporté exactement de la même façon?… et vous sauriez exactement quoi faire» Jeff Flakes

    Ce que moi je sais si Barack Obama avait fait cela DT aurait pris tout l’argent de sa fondation pour faire de la publicité pour le faire destituer …DT aurait monopoliser Fox & Friends, il aurait été sale au pluriel. Il aurait fait projeter sur la Trump Tower un appel à la destitution.
    Pour faire un show il ne manque pas d’imagination, ce serait laid.

    1. Nefer111 dit :

      Si Obama avait fait ne serais ce qu’un dixième de tout les crimes que #DumbTrump la vermine à commis, je suis pas mal certaine qu’une gang de rats confédérés et cagoulés auraient fait irruption à la maison -jadis- blanche et l’auraient lynché dans la cour arrière …
      Ou quand les seules choses qui tiennent encore ce parti ensemble c’est la corruption et la mauvaise foi …

  5. MarcoUBCQ dit :

    Message pour Richard Hétu: Étant un fan fini de votre blogue, j’ose espérer que vous prendrez congé durant les vacances, histoire de ne plus me fournir cette drogue dont je me délecte. Je peux bien sûr ne pas en abuser, mais comme une boîte de biscuits qui passe le seuil de mon logis, chu pas capab de m’retenir de vider son contenu au complet! En passant je vous souhaite, ainsi qu’à tous nos amis richardhétubloguistes, un joyeux temps des fêtes. Je ne vous souhaite qu’une chose, essentielle: Reposez-vous et tenez-vous donc tranquilles! J’essaierai d’en faire autant…

    1. louise tanguay dit :

      tout a fait d accord avec vous- un petit break- histoire de changer d air – l an2020 sera difficile-

      j espère que ce monsieur Flake parviendra en en convaincre qq uns –

      Joyeux Noel a vous tous- profitez de la vie – de vos amis et de vos familles-
      que l an nouveau nous garde tous ensemble pour profiter de ce magnifique bloque qui nous unit .

    2. Achalante dit :

      C’est aussi mon opinion. Quoi que si il y a soudainement urgence nationale (aux États-Unis, s’entend), c’est certain que je viendrai voir ici d’abord pour en connaître non seulement le déroulement, mais aussi les tenants et aboutissants.

      Et puis, quand le rattrapage d’après les fêtes se fera, ça nous aidera à digérer nos excès des fêtes!

    3. Gina dit :

      Merci Marco UBQC pour les souhaits mais malheureusement je travaille . À mon tour de vous souhaitez mes meilleurs voeux pour le temps des fêtes et aussi aux autres participants de ce blogue . Vous êtes très inspirants . Joyeux Noël à tous , et à notre guide Mr Richard Hétu et sa famille .

  6. lechatderuelle dit :

    le problème est que les républicains vivent par partisanerie plutôt que par les lois et les règles quand ça les concerne….

    et ce genre de manière d’être est impossible à faire entendre raison…
    peu importe le secteur d’activités….

    ce genre de réflexe amène irrémédiablement l’aspect « eux » contre « nous »….

  7. Benton Fraser dit :

    Il existe de bons républicains, il faut seulement qu’ils se détache de la politique.

    Trump semble un trou noir donc l’attraction absorbe toute la raison des élu républicains!

    Ils perdent tous sens de responsabilité envers les citoyens, les institutions et la Constitution pour se greffer à Trump.

    Leurs salut n’est pas envers les États-Unies d’Amérique mais envers Trump. (Et Trump est tout, sauf les États-Unis!)

    Ils se sont pervertis….

    1. marmus777 dit :

      J’ajouterais que ce n’est pas à Trump qu’ils sont fidèles mais à leur compte en banque. Combien de ces politiciens sont millionnaires ou même milliardaires. Je ne pense pas qu’on bâtit une telle fortune en étant simplement politicien mais que cet argent vient des lobbies et des donateurs de fonds. Tant que ce sera payant pour eux (lobbies et autres donateurs) de garder Trump au pouvoir, les sénateurs refuseront l’impeachment.

      1. Mariette Beaudoin dit :

        Cette lettre est un excellent début.

        Un clone d’Obama serait plus que bienvenu. Je le vois positif, plein d’idées pour solutionner les problèmes, quelqu’un sur le terrain, à l’écoute et le cœur à la bonne place tout en restant réaliste. Il apporterait un réconfort, une magie au peuple.

        Ce genre de personne peut en faire une bouchée de Trump, par comparaison.

        Ça existe, j’en connais des gens comme ça !

        Je nous en souhaite tous pour la nouvelle année. Meilleurs vœux !

    2. Dekessey dit :

      Il existe de bons républicains, c’est très vrai, et ils n’ont pas à se détacher de la politique, simplement de leur gourou, ou de leur parti, qui est méconnaissable.

  8. La lettre ne changera peut-être rien chez les sénateurs mais fera possiblement du tort lors des élections.

    1. Bidulen dit :

      @marie Je peux vous prédire que Trump (le déchet orange) va être réélu et qu’il va sortir les États Unis de l’OTAN. Je peux gager un 100$. Ce que je ne peux prédire avec certitude: qui aura le contrôle des deux chambres. Très triste! Les déplorables racistes ont leur moment de gloire avec ce garçon d’âge mental de 5 ans au pouvoir qui répète ad nauseam: « J’ai rien fait ».

      1. Je reste optimiste. Ce que certains républicains disent devant les caméras ne correspond aucunement à ce qu’ils disent derrière. Plusieurs le trouvent exécrable, le détestent et ne lui font pas confiance, le sachant capable de dévoiler des renseignements de la plus haute importance.

        S’il n’est pas destitué, plusieurs ex-membres de l’administration ou d’anciens élus vont vider le sac sur la place publique.

        Sans parler de ses rapports d’impôts et les nombreuses poursuites auxquelles il fait face.

        S’il est élu malgré cela, il restera la folie furieuse qui l’attend de pied ferme avec la camisole de force.

      2. Dekessey dit :

        Trop tôt pour telles certitudes. Il reste beaucoup de temps avant les élections, il peut se passer plein de choses encore.

  9. Layla dit :

    Un message puissant…Criant de vérités du début à la fin.
    En plus des citations retenues de ce billet en lien avec la lettre de Jeff Flakes je retiens deux autres…

    1. Le président Trump est en procès. Mais dans un sens très réel, vous aussi.
    2. Vous avez presque tous condamné le comportement du président au cours de la campagne de 2016. Vous avez presque tous refusé de faire campagne avec lui. Vous saviez alors que cela serait mal – serait une tache sur votre réputation et la position du Parti républicain, et porterait un préjudice durable à la cause conservatrice.

    En bonus de citations j’hésite entre

    1. En fait, si le rassemblement politique du président dans le Michigan mercredi est une mesure, son langage est devenu plus vulgaire, sa performance plus grossière, son comportement plus grossier et instable.
    2. Aurais-je jamais pensé réchauffer la foule du président en disant au président de la Chambre: «Ça doit être nul d’être aussi stupide»?

  10. Madalton dit :

    C’est le même Flake qui s’était fait ramasser par 2 femmes en prenant l’ascenseur lors des audiences de Kavanaugh. Il avait réussi à reporter d’une semaine la nomination pour que le FBI fasse une enquête. Il ne faut pas compter trop fort sur lui. Grand parleur, petit faiseur comme bien des sénateurs républicains.

    https://www.cnn.com/2018/09/28/politics/jeff-flake-protesters-kavanaugh-vote/index.html

  11. V-12 dit :

    Jeff Flake Reloaded;

    J’ai quitté mes fonctions par peur de Trump, laissé mes convictions plutôt que de me battre pour celles-cis, vous ai abandonné au champ de bataille.

    Soyez lucides! Continuez de vous battre pendant que je commente et critique votre abandon des valeurs conservatrices.

  12. Jean Saisrien dit :

    Le Sénat a déjà décidé de se ranger avec le bandit..
    Ce sont tous des bandits de la moral so.. ça ne changera rien..
    La sortie de Jeff Flake fera snowflake…

    1. Bidulen dit :

      @Jean On parle pour parler. Et si Trump promettait un poste dans le gouvernement lors de son 2e mandat à Flake…??? Et pourquoi pas à Romney… On jase là…

      1. MarcoUBCQ dit :

        J’adore votre humour noir.

  13. Madalton dit :

    Un peu de pression sur Moscow Mitch. 54 % des gens veulent entendre des témoins au procès sur la destitution et 51 % veulent que Trump soit renvoyé de la MB. En espérant que ces chiffres vont aller en augmentant pendant le congé des Fêtes. De quoi faire réfléchir certains sénateurs, peut-être.

    https://www.politicususa.com/2019/12/20/mitch-mcconnell-devastated-as-54-of-voters-want-impeachment-trial-witnesses.html

    1. Bidulen dit :

      @Madalton Ces chiffres ne me rendent pas plus optimiste; au contraire, malgré tout ce qu’il a fait et dit, ces chiffres sont si bas…

      1. Madalton dit :

        Au moins, il bougent dans la bonne direction. Pas aussi vite que l’on aurait pensé.

  14. Gilles Morissette dit :

    ll serait très surprenant que Flake puisse convaincre un seul élu républicain. Ces gens là, au risque de me répéter, n’ont aucune morale, aucun honneur et aucune dignité. Ils vont préférer, par intérêt politique, défendre un escroc et mettre de côté leurs principes.

    Ces gens là sont à l’image de leur « Boss ». Des poltrons, des pleutres prêts à toutes les bassesses même les plus abjects, afin de le défendre.

    Ils n’en n’ont rien à cirer de la Loi et la Constitution. Pour eux, c’est de la foutaise. Seul compte leurs intérêts personeles. Le bien commun, et l’intérêt général sont des concepts qui leurs sont totalement étranger.

    Ils savent qu’ils peuvent compter sur le support d’une vase électorale composés principalement d’ignorants, d’incultes et d’analphabètes fonctionnels, prêts à avaler n’importe lequel mensonge, exactement comme ça se passe dans un secte. Ces fefans sont des gens dangereux, fanatiques, voire violents, imprévisibles capables de faire des choses qui dépasse l’entendement.

    En voici d’ailleurs un bel exemple et qui mpntre jusqu’où peut aller leur fanatisme (Merci au blogueur « Karma278 » pour avoir fait mention de cette nouvelle dans son commentaire du 21/12/2019 à 08:37 dans le post de M.Hétu (20/12/2019) « La citation (évangélique) du jour ») .

    https://www.cnn.com/2019/12/20/us/iowa-woman-runs-over-teen-trnd/index.html

    1. MarcoUBCQ dit :

      @ Gilles Morissette (11:26). Je suis d’accord, en gros, avec vous. Mais ce que vous énoncez est vrai depuis l’arrivé du premier Européen sur le continent des Peuples des Premières Nations. Je ne crois pas me tromper si je dis que les Européens ont eu une influence +/- négative sur les Premières Nations. Ces dernières sont d’ailleurs encore aux prise avec les problèmes créés pas ces Européens « civilisés ». Les « sauvages » (latin silvaticus, de silva, forêt) étaient, pour certains, civilisés. Les Européens étaient, pour certains, des barbares. Plus ça change…

  15. ghislain1957 dit :

    «Ma simple question pour nous tous : et si le président Barack Obama s’était comporté exactement de la même façon? »

    Et si Barack Obama s’était comporté de cette façon, les ripoux-blicains auraient voulu l’accuser de trahison et l’envoyer au peloton d’éxécution ou à la chaise électrique. Toujours le deux poids, deux mesures.

    1. Guy Pelletier dit :

      @ghislain1957

      Chose certaine JAMAIS les Démocrates par fanatisme et partisanerie politique crasse auraient accepter cela. JAMAIS ils auraient laissé faire un président Démocrate sans réagir…..JAMAIS. Tout le contraire de ce que sont a faire les Républicains qui font honte à ce parti jadis responsable, patriote. Le culte de la personnalité ayant remplacé le Gros Bon Sens.

  16. Apocalypse dit :

    ‘Flake parviendra-t-il à convaincre un seul des sénateurs du Grand Old Party?’

    Je l’ai dit plusieurs fois, au plus trois(3) républicains vont voter pour la destitution et on ne serait pas surpris si le nombre est ZERO.

    Donald Trump tient ce parti par les ‘balls’ et il a complètement capitulé devant cet homme. Tout un revirement, on en voulait pas pour représenter le parti à l’élection de 2016 et maintenant, comme le dit M. Flake, on se jetterait littéralement en bas de la falaise, et vers la mort, pour Donald Trump.

    La honte est totale sur le parti républicain!

  17. Apocalypse dit :

    @Yvan Tremblay – 10:58

    ‘Appuyer Trump serait une émotion. J’aimerais bien savoir laquelle.’

    Les supporteurs de cet homme le perçoive comme (tout) puissant, pouvant faire tout ce qu’il veut et c’est ce dont rêve un grand nombre de gens, alors il leur donne une impression de puissance et lorsque tu t’es toujours senti petit, c’est tout un thrill pour bon nombre d’entre eux.

  18. Gilles Morissette dit :

    Sondage intéressant réalisé par la firme.Politico/Morning Consult » et dont M. Hétu fait mention dans son Tweet.

    On constate que les données sont stables. Les opinions ders gens ont donc peu évolués depuis la semaine dernière.

    Pour reprendre une expression utilisée par les firmes de sondages,: « Le ciment est pris ».

    Voilà qui devrait faire réfléchir (s’ils en sont capables) Le Gros Taré, les larbins d’élus républicains et surtout Mitch McConnell (mieux connu sous le nom de « Moscow Mitch ») durant le Congé du temps des Fêtes (!).

    Merci au blogueur « Madalton » qui a fait mention de ce sondage dans son commentaire de 11:22

    https://www.politico.com/news/2019/12/20/poll-trump-impeachment-088812

  19. Louise dit :

    Même si ça ne change pas l’opinion des sénateurs, Jeff Flakes a bien fait d’écrire cette lettre parce qu’il les met devant leur responsabilité et devant la réalité basée sur les faits. Plus il y aura de dissensions au sein du parti républicain, plus les gens vont commencer à se poser des questions et à douter de Trump.

    C’est la troisième faille cette semaine dans ce parti.
    1. La critique du magazine évangélique
    2. La formation d’un PAC qui regroupe plusieurs républicains dont Goerges Conway pour vaincre Trump aux prochaines élections.
    3. La lettre de Jeff Flakes

    Il y a quand même des républicains qui voient leur parti se dégrader et qui réagissent. On va sûrement avoir des surprises en 2020.

    1. Layla dit :

      @ Louise 11:53
      Vous avez bien raison, une quatrième faille
      Les deux républicains du Michigan qui ont demandé à DT de s’excuser.

  20. Sjonka dit :

    Oh que M.Flake a bien dit. Si seulement quelques un pouvait l’écouter.

  21. kyrahplatane dit :

    Sa letre est très bonne et plein de bon sens mais fût
    un temps où Flake ne se tenait pas debout comme voter pour la nomination de Kavanaugh

    1. Achalante dit :

      Ou peut-être que Kavanaugh était plus acceptable; ses victimes n’étaient « que » des femmes, alors que la principale victime de ce type pourrait être la démocratie elle-même, ou juste le Parti Républicain.

  22. Amazonia dit :

    Quel opposition républicaine face à un pouvoir démocrate demain?

    Après que ce parti a soutenu aveuglément Trump pendant qu’il tordait le cou à la constitution, à la morale, qu’ il cassait tous les accords de principe de bonne gouvernance oseront ils tousser demain si les démocrates font pareil?

    1. Achalante dit :

      Sauf qu’ils savent que les démocrates ne feraient jamais ça. Ou alors, ils croient qu’imposer le respect de tous, les femmes, les gais, les transgenres, etc. est une tare équivalente. La première option est évidente, la seconde probable.

  23. Danielle Vallée dit :

    J’ai entendu quelqu’un proche du Sénat mentionner en passant hier: McConnell se fout que Trump soit réélu ou non, ce qu’il veut c’est protéger les sénateurs qui doivent se présenter en 2020, pour que lui puisse conserver sa position en charge du Sénat.
    Il est donc fort possible qu’il se laisse influencer par les sondages.

    1. Danielle Vallée dit :

      Real Politics: opinion sur McConnell
      Moyenne de 11/27 à-12/17
      Favorable 25.7
      Défavorable 47.3
      Écart -21.6

      Même dans son propre district il est à 49 pour cent comparé à 41 pour Gray le démocrate, ce qui est honteux pour quelqu’un dans sa position.

    2. Yolande C. dit :

      @Danielle Vallée

      Je crois bien que vous êtes directement dans le mille. Chapeau !

    3. Layla dit :

      @Danielle Vallée
      Vous me rejoignez dans ce que vous dites…en fait vous répondez à la réflexion que je me pose depuis quelques jours…
      Si DT est réélu dans les mois qui vont suivre il va peut-être brailler que les républicains le jettent sous le bus après tout ce qu’il a fait pour eux…je me disais qu’ils vont vouloir s’en débarrasser au PC pour qu’un autre prenne la vedette pour 2024.
      A moins bien sûr qu’il se fasse élire à vie😂

  24. Yolande C. dit :

    Je suis pleinement d’accord avec Jeff Flake.

    Si Barack Obama avait agi de la même façon que Donald Trump, on l’aurait viré après peu de temps.

    Qu’il ait pu rester 8 ans en poste relève déjà du prodige et m’empêche d’être totalement cynique.

    MAIS, car il y a toujours un mais.

    Mais donc, Jeff Flake est maintenant devenu un gérant d’estrade ou un eunuque dans un harem: il sait comment faire, mais il ne peut pas le faire.

    Or il se trouve, pour prendre une comparaison avec le football que les démocrates et les républicains constituent deux équipes qui, elles, sont sur le terrain.

    Chacun joue pour pour le premier jeu.

    Il y a 50 verges de chaque côté et parti comme c’est, les républicains me semblent à la ligne de 35 ou de 40 verges en zone démocrate; un placement ne suffit pas et il faut amener le ballon dans le zone des buts avec un receveur ou un porteur.

    Quel représentant républicain ou sénateur républicain peut, dans les circonstances, refuser de donner tout ce qu’il a dans les tripes pour réussir chaque essai pouce par pouce sous prétexte que son quart-arrière a très mauvaise haleine ?

    Les républicains, contrairement aux démocrates, qui se cherchent encore et pour longtemps un quart-arrière, ont compris qu’ils étaient dans une «game» politique et ils vont suer sang et eau pour y arriver dans la zone des buts.

    Toutes les admonestations d’anciens collègues ou réflexions un peu fouillées de qui que ce soit ne les atteindront pas.

    Et si l’un ou l’autre devait cesser de jouer en équipe, il va de faire étriper.

    Leur ballon, c’est la Maison Blanche, ils l’ont en mains, et malheur au républicain de l’équipe qui provoquerait un fumble de la part du porteur.

    C’est une élection ou l’on est dans un camp ou dans l’autre; comme dans un référendum, il n’y a pas de case pour les peut-être ou les indécis.

    C’est ça que Pelosi et la squad n’ont pas encore compris.

    1. jeani dit :

      Après la dernière lecture de votre commentaire et de plusieurs autres, vous me semblez meilleure en slalom géant qu’au football. Un ti-peu à gauche, un ti-peu à droite, on ne sait pas trop où vous vous dirigez…

    2. gl000001 dit :

      « C’est ça que Pelosi et la squad n’ont pas encore compris. »
      Moi, je ne comprends pas votre phrase. Rappelez-vous les midterms !!

  25. Apocalypse dit :

    @Danielle Vallée – 12:15

    Merci pour l’info!

    Effectivement, tant que le sénat est sous contrôle républicain, Mitch McConnell est un homme très puissant!

    1. Danielle Vallée dit :

      Regardez mon 12:24. On écrivait au même moment.

  26. el_kabong dit :

    On parle bien du même Jeff Flake qui avait voté en faveur de la nomination d’un agresseur sexuel à la cs?…
    (un beau gérant d’estrade)

    1. kintouai dit :

      Jeff Flake est un «repenti»» de la mafia. Pas étonnant qu’on puisse lui reprocher des tas d’«erreurs» commises durant sa vie de mafieux. Reste à voir s’il restera un « repenti» très longtemps.

  27. kintouai dit :

    Qu’attendent-ils donc, tous ces «bons Républicains, pour imiter Jeff Flakes et dénoncer l’abominable présidence de ce fou furieux ?

    Nous ne sommes même plus en présence d’une secte, mais d’une mafia :

    -déification du parrain, dont les décisions sont considérées comme infaillibles;

    -omerta : aucun membre de la mafia n’a le droit, sous peine de mort, de contester une décision du parrain ou de révéler les crimes commis par son groupe;

    -les mafieux projettent l’image de bons citoyens, de bons maris et de bons pères de famille, mais ils n’hésitent pas à commettre des meurtres, à vendre de la drogue aux enfants, à faire du trafic humain et autres ignominies en toute bonne conscience (car tous ceux et celles qui ne font pas partie de la famiglia sont considérés comme de la merde, dont la vie ne vaut rien)

    Voilà ce que le GOP est devenu.

  28. Mabuse dit :

    Influencer les sėnateurs républicains pour voter la destitution de Trump! C’est probablement rêver en cinémascope- couleurs… Pour éviter la destitution, j’ai lu que Trump n’avait besoin que des votes de sénateurs représentant 7% de la population amėricaine, å peine, soit 1/3 +1 des sėnateurs!

  29. Ziggy9361 dit :

    Obama serait cloué au pilori.Jeff Flake à la recherche d’une rédemption qui aurait été possible à l’audition de Kavanaught mais il a
    décidé de voter avec les autres sénateurs et à l’encontre du témoignage de Mme.Ford un témoin crédible que les crapules au lieu
    de faire enquête pour confirmer ses dire se sont empressés à la discréditer ,encourager par le gros salaud.

    C’est à partir de ce moment que les Répugnants sont tombés du mauvais côté de la force,ils ont eu leur juge à la cour suprême en bafouant la justice élémentaire en toute connaissance de cause sous la férule du gros despote qui les tiens maintenant par les roubignolles.Il est maintenant interdit de manifester la moindre intention de dissidence sous peine de subir les foudres de leur seigneur autoproclamé et désormais condidéré comme infaillible par sa meute prête à réagir à son appel à le défendre contre les socialistes qui veulent lui voler sa présidence.

    Si ses appelles à user de là force et de ne pas faire preuve de retenu face aux socialistes est pris au pied de la lettre ça peut devenir sanglant pour ceux qui manifeste pour sa destitution.

  30. POLITICON dit :

    L’aveuglement des sénateurs républicains est un outrage au processus démocratique du ‘Check and balance’ dans le rouage politique américain. Par leur comportement ils créent un précédent extrêmement dangereux pour l’avenir de leur pays. Comment des politicien d’expérience tels que McConnell et Graham peuvent-ils justifier la défense d’un président erratique, manipulateur, menteur, démagogue sans mettre en péril leur réputation pour les prochaines décennies. Pourtant, ils savent que l’Histoire se rappellera d’eux de façon extrêmement négative. Ce sont leurs enfants et petits enfants qui en souffriront. Ils savent mieux que quiconque que suivre la ligne d’un parti ne veut pas dire jeter ses valeurs à la poubelle. Les 3 dernières années ont démontré sans aucun doute une présidence qui a tourné le dos aux nations amies, au refus de reconnaître les preuves de la science face aux changements climatiques, au rejets des différences, au mépris des femmes et des simples citoyens que le président attaque sur les réseaux sociaux. Mais plus encore, il a divisé les américains comme jamais. Prisant le mensonge au détriment de la réalité, accusant ses opposants politiques de gauche radical appelant à les enfermer (lock her up etc.), rejetant et condamnant les positions d’expert en politique internationale (diplomates) et à la défense. Dans un même souffle, il ne cache pas son attirance pour les dictateurs, les meurtriers et les théories complotistes. Triste personnage qui représente somme toute, la pire erreur politique dans l’histoire politique américaine.

  31. onbo dit :

    note: Propos explicites et complets de ce segment de la lettre de Jeff Flakes. Les chiffres et parenthèses sont les miens, afin élaguer le texte et de mettre en évidence l’intention de l’auteur.
    ______________________
    1- « En ce qui concerne les articles de mise en accusation, vous pouvez raisonnablement conclure que les actions du président justifient sa révocation. »

    2- « Vous pourriez également déterminer que les actions du président ne répondent pas aux normes constitutionnelles requises pour la révocation. »

    3- « Chaque option comporte un risque moral non négligeable, mais les deux positions peuvent être défendues. »

    4- « Mais ce qui est indéfendable, c’est de se faire l’écho des républicains de la Chambre qui disent que le président n’a rien fait de mal. Il l’a fait. » Jeff Flakes

    Traduit avec http://www.DeepL.com/Translator (version gratuite)
    ________________________

    On dirait un texte écrit sur les genoux de Mitch McConnell, mais exprimé par un messager distant.

    – Mal faire paraître (temporairement) la Chambre républicaine pour donner de la crédibilité à son propos. De toute façon, la Chambre, on est prêts à la laisser aux Démocrates.

    – Légitimer comme « raisonnable »un vote OUI ou NON du Sénat, afin que les républicains sortants, en votant oui ou non, soient réélus en novembre, selon l’intensité du rouge de l’État en question. Mais pas question d’abandonner le Sénat, oh que non!

    – Ce qui compte pour Flakes (ou Mitch), c’est le SÉNAT! le Potus on s’en fout. Qu’il soit destitué ou non, on est paré à vivre avec ça! Au besoin, on a des substituts ou remplaçants. Mais faudrait surtout pas que Trump apprenne cela, conjure Mitch, après tout ce qu’on lui a soutiré.

    – Se présenter comme un Conciliateur Flakes de haut niveau… on sait jamais! l’avenir…
    ………………….

    Le sourire de Jeff Flakes: C’est celui de Jeff Flakes dans l’ascenseur ouvert, qui montre des beaux yeux durant la pause avant son vote sur la nomination de K., puis qui trahit carrément l’espoir qu’il avait laissé entrevoir à cette jeune dame à qui il acquiesçait du regard et de son non verbal. Comme plusieurs, j’ai été complètement déjoué. Bravo mon grand! Fool me once…

  32. Quinn dit :

    Le GOP n’est guide QUE par la raison. Il a son agenda (pro riches, pro NRA, pro vie…) dont il ne veut devier sous aucun pretexte et c’est la cause de cet aveuglement. Il est futile d’en appeler a la raison de ces hommes blancs d’un certain age, ils savent ce qu’ils font.

  33. Steven Bossé dit :

    « Ma simple question pour nous tous : et si le président Barack Obama s’était comporté exactement de la même façon?[…] »

    Étrange. Trump a temporairement retenu l’aide a l’Ukraine alors qu’Obama ne l’a pas envoyé du tout. A ce que je sache, Obama n’a pas fait face à l’impechment du tout pour le même ( voir pire) comportement.

    1. Steven Bossé dit :

      Cela dit, j’étais d’accord avec l’administration d’Obama de ne assouvir les fantasmes du complexe militaro-industriel de replonger la planète dans la version 2.0 de la guerre froide en se mêlant davantage de ce conflit.

      1. onbo dit :

        Obama a choisi le gel de grandes fortunes russes reliées à Putin et qui spéculaient en Ukraine, afin d’amener Putin à desserrer son étau sur l’Ukraine. Au lieu de menaces militaires comme vous dites.

    2. gl000001 dit :

      Il n’y a pas eu de contrepartie demandé. Donc rien de répréhensible.
      Vous informez-vous bien ?

    3. Claude dit :

      Bon, Benji-Grosse-Tetine-Paquerette de retour. Lassant…

  34. titejasette dit :

    Je suis de retour de mon magasinage des Fêtes et j’ai parcouru très rapidement vos posts.

    Bien ! Jeff Flake est le premier républicain qui crie au secours. Ca va donner quoi comme impact sur les autres républicains ? Ca prend du temps pour les réveiller les endormis au gaz ?

    C’est la raison pour laquelle Pélosie veut retarder les votes au Sénat (le temps de réveiller les endormis) ? Elle est brillante cette femme ! Quand je serai grande, je serai comme elle.

    Puis-je soufler une suggestion dans l’oreille de Mitch McConnell ? Laisse tomber Trump. Continuer de le tenir à bout de bras risque de faire couler le navire avec tous ses occupants. Les républicains n’ont pas d’autres candidats à proposer ? Ils ont 11 mois devant eux, ça presse. Je rêve en couleur ?

  35. onbo dit :

    À la suite de mon commentaire de 13h01, j’aimerais adresser cette question:

    Si Flakes pense vraiment que la Chambre républicaine a erré en ne trouvant « que nothing to impeach » et si Flakes pense au contraire que Trump a vraiment mal agi comme Potus, selon la charge de sa propre lettre, et si Flakes est d’avis qu’il est raisonnable de conclure que les actions du Président (selon les 2 articles de mise en accusation) justifient la révocation de Trump de la Présidence, je ne vois aucun « RISQUE MORAL » pour quiconque du Sénat à soutenir la position de destitution!

    Pourquoi Flakes voit un risque moral dans les deux position, contre ou pour impeachment?

    Risque politique, oui!
    Risque économique, oui!
    Risque de ne pas être réélu, oui!
    Mais risque moral?

    Ça me semble plutôt de l’intimidation ou un procédé pour perdre ses concitoyens dans la brume. « There are good people on both sides » Bien sûr. Mais la vérité des faits ne s’alourdit pas des humeurs et tourments moraux des protagonistes-juges dans un procès pour crime contre la Constitution, contre le Peuple ou contre la légitimité des checks and balances contenus dans la Constitution. On est dans le High Crime and Misdeamenors.

    Ici, il ne s’agit pas d’un viol de mineure, ni d’un crime d’inceste, ni d’un crime passionnel,

    Je sais qu’il y a des juristes et éthiciens sur ce blogue. Que pensez-vous de ce « Risque Moral ». merci de peut-être m’éviter un Fool on me!

    1. gl000001 dit :

      Je crois que le risque moral vient du fait de bafouer la Constitution parce que le président est un républicain. Il le confirme lorsqu’il parle d’Obama.

      1. onbo dit :

        Je reconnais qu’il y a une dimension morale au fait de destituer un président de son propre parti. Je comprends qu’il y a aussi des incidences politiques et électorales. Mais ça n’est pas alors un risque, mais une obligation morale. Et une obligation morale satisfaite libère la conscience.

        Je tique ici sur le mot RISQUE. Bien sûr il y a pleins de risques inhérents à agir contre un Potus de son parti. J’y vois aussi plein d’implications morales à voter contre la destitution d’un Trump.

        Mais quelles implications morales y a -t-il (morale personnelle et morale sociale) à ne pas destituer celui que Flakes décrit dans sa lettre?

        Peut-être qu’en anglais de Flakes cela a un autre sens??

      2. gl000001 dit :

        C’est un risque moral de ne pas faire face à son obligation morale ?

      3. gl000001 dit :

        Parce que la prochaine fois qu’une telle situation surviendra, on sera tenté de prendre le raccourci.

      4. onbo dit :

        Vous pouvez me répondre, mais je vois que mon 14h45 est mal articulé..Veuillez m’excuser. 😉

      5. gl000001 dit :

        J’aime mieux les tentatives d’explications mal articulées que les bêtes croyances des déplorables républicaines. Ca nous laisse le choix de se reprendre. Eux se peinturent dans le coin.

  36. Gascar dit :

    Ce n’est plus le parti républicain c’est le trump parti maintenant tous unis dans le mensonge avec leur chef de mafia comme gourou .

  37. Racza dit :

    Ça c’est une bonne Flake News !

  38. Boozadvisor dit :

    Ah ce bon vieux Flake, une de mes horloges brisées préférées!
    Once in a while, he’s right on point.

  39. darrylfzanuck dit :

    Flake porte bien son nom,je n’ai aucun respect pour lui,quand cela etait le temps de faire quelque chose il parlait du bout des levres et votait toujours pour Trump,il a fait un peu de comédie durant le dossier Kavannagh mais j’avais gagé qu’il ne ferait pas grand chose,cela etait cosmétique,il est de la meme trempe que Susan Collins qui va encore supposément tergiverser pour le Sénat pour ensuite rentrée dans les rangsen disant probablement que les preuves ne sont pas suffisantes,son poste est menacé dans le Maine,elle parle toujours dans les corridors,jamais en chambre,ah oui,une fois en chambre en début 2019 pour une banalité il me semble.2 pleutres sans colonnes….

  40. Pierre S. dit :

    —————————–

    Flake demeurera toujours pour moi le pleutre qui s’est fait apostrophé par deux victimes
    d’agression sexuelle dans la foulée de la nomination controversé de Brett Kavanagh. Il incarnait à lui
    seul toute la couardise et la médiocrité républicaine et la partisannerie aveugle dont ils faisait
    lamentablement preuve.

  41. Haïku dit :

    RE: Jeff Flake:
    Définition de l’adjectif qualificatif en english:
    « -flaky:. If you are flaky, you are off-beat and you probably don’t function in society quite like everyone else.
    If you say you’ll come to a party and then forget to show up, you are flaky.
    People are flaky if they are wacky and unconventional, but to say someone is flaky is not really a compliment.

    – also known as a lackey(Webster/Haïku).

    – also known as fake news(D. Trump avec son score de 45 sur l’échelle de son QI.)😨😨😨

  42. spritzer dit :

    «Ma simple question pour nous tous : et si le président Barack Obama s’était comporté exactement de la même façon? Je connais la réponse à cette question avec certitude, et vous de même. Vous auriez compris avec clarté la menace que cela représente, et vous sauriez exactement quoi faire», écrit Flake dans sa lettre. »

    Mais oui, et ce serait les démocrates qui se seraient ligués pour empêcher la destitution sur des bases aussi faibles. Essayer pas de vous faire accroire le contraire.

  43. titejasette dit :

    Bizzzare ! Les commentaires du le billet suivant (les Pharma de MARC-ANDRÉ BOISVERT) sont figés (et gelés bin raides). Le dernier est à 8h09. Le mien après dcelui-ci est encore gelé. Pourtant la température extérieure n’est pas si froide !!! Je sors ma bouillotte chauffante ?

  44. citoyen dit :

    tant que les politiciens ne donneront pas l’exemple, ils seront soumis au populisme, aux phrases creuses et à la justice à deux vitesses.

  45. citoyen dit :

    si la démocratie américaine était capable d’unir des représentants démocrates modèles avec des représentants républicains légers on serait peut être capable de former une troisième alternative capable de décoincer la politique américaine.

    1. Layla dit :

      @Igreck
      A moins d’un coup de théâtre, nous pouvons lire que DT ne sera pas destitué, mais pire encore il sera aussi réélu en 2020, pour moi s’il est réélu ce sera dans le déshonneur, la façon 👿Tiny la terreur👿 est loin d’être glorieuse, mais que lui importe, mais les vrais coupables de ce gâchis, les représentants de la Chambre et sénateurs républicains…L’Honorable x, y, z. Ils sont nommés des honorables, même ça ils le salissent.

      Et ce qui semble une évidence…les enjeux sont de taille non seulement pour la démocratie américaine mais mondiale…

      Unissons notre rêve pour qu’il soit destituer…
      « Lorsqu’un seul homme rêve, ce n’est qu’un rêve, mais si beaucoup d’hommes rêvent ensemble, c’est le début d’une réalité. » alors rêvons ensemble.

      1. Haïku dit :

        @Layla
        Que c’est bien dit !!!
        Je vous appuie 100%. 👌👌👌

  46. galgator dit :

    Je ne peux qu’être en accord avec cette déclaration de l’ancien sénateur et ce peu importe son allégeance. En québecois, on appelle le « GBS » (gros bons sens) !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :