Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

«L’État de droit est ce qui nous différencie de nos adversaires. […] Malheureusement, il est devenu apparent qu’à cet égard je ne partage plus la même compréhension que le commandant en chef qui m’a désigné. Pour ce qui concerne les principes clés de la discipline et du bon ordre, je ne peux en bonne conscience obéir à un commandement qui viole selon moi le serment sacré que j’ai prêté en présence de ma famille, de mon drapeau et de ma foi de soutenir et défendre la Constitution des États-Unis.»

Richard Spencer, chef de la Navy, exprimant dans une lettre son désaccord avec Donald Trump sur le traitement du Navy Seal Eddie Gallagher, acquitté du meurtre d’un adolescent lié au groupe armé État islamique mais reconnu coupable d’avoir posé à côté de son cadavre.

Spencer, qui a été forcé à la démission ce dimanche soir par le secrétaire à la Défense Mike Esper, avait soumis le cas de Gallagher à un panel qui devait décider si ce soldat soutenu par Fox News et Trump allait être exclu de l’unité d’élite. En réclamant la démission de Spencer, Esper l’a accusé d’avoir tenté de négocier à son insu un arrangement secret avec la Maison-Blanche pour régler ce dossier. Spencer ne fait pas mention de cette allégation dans sa lettre.

(Photo AP)

78 réflexions sur “La citation du jour II

  1. A.Talon dit :

    «L’État de droit est ce qui nous différencie de nos adversaires.» (R.Spencer)

    Mr Spencer aurait tout aussi bien pu rajouter: «Et ceux qui ne respectent pas l’État de droit sont de la même race que nos adversaires. Ils servent les intérêts de l’ennemi, ce sont des traîtres à la patrie.»

    1. Serge Montpetit dit :

      Wow, tres bien dit M.Talon, je soutien.

    2. Sueurs dit :

      J’espère aussi qu’il y en aura d’autres au sein des hautes sphères politiques et militaires qui suivront son exemple et désavoueront cet espèce de con qui mérite rien d’autre que la prison, reveillez-vous américains!

  2. Gilles Morissette dit :

    Bravo à M.Spencer qui a fait passer sa conscience et ses prinicipes avant son soutien à une décision insensée de son enfoiré de Commandant-En-Chef.

    Le Morron-En-Chef aura démontré encore une fois qu’il n’avait aucun respect pour l’État de Droit et la hiérarchie militaire.

    Quant à Esper, il se sera comporté comme une vrai larve, à l’image des salopards qui composent cette administaration dysfonctionelle.

    Quelqu’un est-il surpris?

    1. Serge Montpetit dit :

      Non

  3. A.Talon dit :

    «je ne peux en bonne conscience obéir à un commandement qui viole selon moi le serment sacré que j’ai prêté en présence de ma famille, de mon drapeau et de ma foi de soutenir et défendre la Constitution des États-Unis.» (R.Spencer)

    Commandement provenant d’un soi-disant commandant-en-chef violant lui-même allègrement la Constitution sur laquelle il a pourtant prêté serment un certain 20 janvier 2017. À quand un amendement à la Constitution américaine prévoyant la destitution du POTUS pour non-respect dudit document?

    1. Alexander dit :

      @ A. talon

      Il avait les doigts croisés dans le dos le jour de son assermentation.

      1. MarcoUBCQ dit :

        Depuis quand Donald est-il commandant en chef? De titre, de oui-dire, selon les membres de son culte, oui, mais dans les faits il n’a jamais été président des États-Unis: Ne peut présider sur un pays que la personne qui connaît le dit pays. Que connait Donald? Si savoir était la seule façon d’être riche, notre pauvre Donald serait… le plus pauvre citoyen de son pays (Après tout, l’ignorance crasse n’est pas l’apanage de Donald, tout de même …).

  4. Pierre S. dit :

    ————————————

    Normal

    Le commandant en chef est un escroc qui tente de se mettre ;a l’abris
    et de contourner la justice … de fait c’est encore pire, cet imposteur
    de POTUS tente de saboter les institutions depuis le jour 1 de sa présidence.
    Le processus est a chaque jour qui passe devenu plus de nécessaire, mais urgent.

  5. Pierre S. dit :

    ————————-

    Le processus de destitution est a chaque jour qui passe devenu plus que nécessaire, mais urgent.

  6. chicpourtout dit :

    Tellement désolant!! Les mots me manquent pour décrire ce très sale « congédiement » puisque cela en est un….

  7. Pierre S. dit :

    —————————

    Tout ca pour un imbécile de POTUS qui gracie des criminels à tout vent.
    Comme si c’était pas assez d en être un lui même et de s entourer de crapules.

    Destituez le et vite

    1. MarcoUBCQ dit :

      Ça vous surprend? Depuis quand un criminel ne gracie pas ses semblables? Pour ce qui est de s’entourer de crapules, qui a déjà entendu parlé d’un bandit qui s’entoure d’êtres humains justes?

  8. A.Talon dit :

    Un soi-disant commandant-en-chef servant continuellement les intérêts de puissances adverses (Daesh, Russie, Chine, Arabie Saoudite…) ne devrait-il pas être passé illico en cour martiale? Avec les conséquences qu’on devine…

    https://en.wikipedia.org/wiki/Julius_and_Ethel_Rosenberg

  9. Pirou dit :

    C’est fou comme les ennemis des Américains doivent aimer Trump et sa gang. Ils sont en train d’affaiblir les USA dans tous les secteurs d’activités.

    1. MarcoUBCQ dit :

      Ennemis No#1 des Américains: Donald et sa gang. J’peux pas l’exprimer plus simplement.

  10. Pierre S. dit :

    ———————

    Apres la CIA, le FBI et la SCOTUS …
    Trump affaiblis l’armée américaine.

    Les amis de Trump sont ravis … je parle de la Russie, de la Corée du Nord, de l’Arabie Saoudite …..

  11. Pierre S. dit :

    —————————-

    Benjen et grosse tétine devraient nous arriver avec quelques délires de trolls comme quoi
    l’armée américaine est infesté de gens nommés par Obama etc ….

    bref les conneries habituelles

    1. @Pierre S. Hum, non. Ce Spencer s’est fait démissionner mais c’est comme ça que ça devrait fonctionner. Le POTUS est le commandement en chef, si vous ne partagez pas sa vision, vous levez les pattes, vous n’essayez pas de le renverser par un coup d’état comme ces zélés de la NSC qui gèrent l’Ukraine.

      1. MarcoUBCQ dit :

        Le POTUS est le commendement (sic) en chef, et s’il ne respecte pas l’état de droit, il doit lever les pattes (J’admet douter de Donald quand il s’agit de lever quoi que ce soit…). Vous n’essayez pas de renverser les États-Unis d’Amérique comme Donald & co., et comme ces zélés du service secret Russe.

      2. Claude dit :

        Oh Benji-Tetine-Paquerette, je suis d’accord avec vous, quand quelqu’un est en faveur de respecter la constitution et l’état de droit, c’est en effet pas la vision de Trump. C’est vrai qu’on doit démissionner et ne pas travailler avec lui. Moi non plus je n’aimerais pas travailler pour un dictateur. Et vous?

      3. Benton Fraser dit :

        Le problème avec la vision de Trump, c’est qu’elle ne respecte pas les lois et la Constitution américaine!!!

      4. FrancoisP73 dit :

        Allez-y, la Tétine!

        C’est quoi encore votre truc? Dieu est grand, Allahu akbar, It’s a TRAP (Admiral Ackbar)?

        Ça fait longtemps que vous avez pas sorti la Bible pour approuver vos propos.

        Trump est grand, Trump est vertueux. C’est ça la patente? Tout le monde ment, sauf Trump?

        Hossetie de connard.

      5. ghislain1957 dit :

        @ Gros Toton

        Toujours aussi ridicule, honnêtement, vous êtes constant.

      6. Éric Beauchemin dit :

        Je suis impatient de vous entendre nous expliquer la vision du gros orang outan !!!! À part les brainwashés de sa secte qui voit en lui l’élu, la réalité est une maison blanche complètement hors contrôle, un record de démissions dans son entourage, des incompétents qui le conseille, une politique internationale catastrophique, des promesses non tenues, un monde parallèle inventé, de l’extorsion, des mensonges, des mensonges et des mensonges….

        Bref, les seuls à bénéficier de sa  »vision » son l’Arabie Saoudite, Israel, la Corée du Nord et la Russie qui sont tous morts de rire de voir les Etats-Unis imploser, et encore plus hilarant, de voir qu’il y a des ignorants qui suivent le messie.

  12. gl000001 dit :

    « Esper l’a accusé d’avoir tenté de négocier à son insu un arrangement secret avec la Maison-Blanche pour régler ce dossier. »
    Une histoire inventée qui ne sera jamais confirmée par quelqu’un de crédible ?

    1. Confirmée non, prévue oui

      Tweet de 45 ce matin qui prévoit une bonne fin.

      Navy Seal Eddie Gallagher will be on
      @foxandfriends
      this morning at 7:30 A.M. Have no fear, all will end well for everyone!
      7:11 AM · Nov 24, 2019·Twitter for iPhone

  13. Yolande C. dit :

    Le 11 avril 1951, le président Harry Truman relevait le général Douglas MacCarthur de son commandement.

    MacArthur avait peut-être bien raison, mais dans une démocratie, le pouvoir militaire est soumis au pouvoir civil.

    https://en.wikipedia.org/wiki/President_Truman%27s_relief_of_General_Douglas_MacArthur

    Richard Spencer a lui aussi peut-être raison, mais il ne peut confronter son commandant en chef, quelque soit l’opinion que l’on ait de lui.

    Il n’y a pas de place en Amérique pour un pronunciamento.

    https://en.wikipedia.org/wiki/Pronunciamiento

    1. Ziggy dit :

      Coudonc Mata Hari sans faire un pronunciamiento puis je vous demandez ce que l’ont fait si le commander in shitt ordonne de peser sur le bouton rouge qui enverra 10 mégatonnes sur l’Iran qui lui tiens tête?

    2. Benton Fraser dit :

      Je doute fortement que ne pas vouloir ré-intégrer un criminel de guerre soit un pronunciamento….

    3. chrstianb dit :

      Un pronunciamento? Il y a une méchante différence à vouloir respecter l’état de droit et la constitution en défiant le président pour la réintégration militaire d’un criminel et un soulèvement général de l’armée contre le gouvernement! Faut pas charrier…
      De plus pour MacArthur, c’est durant la guerre de Corée que Truman l’a tassé. Durant un état de guerre. Un différence de vue sur l’intervention militaire en Corée. En quoi c’est comparable avec Spencer?

    4. simonolivier dit :

      @Yolande C. Sauf qu’il y a dans le Code Militaire un article qui permet aux officiers et soldats de refuser un ordre s’il considère cet ordre illégal. C’est ce que Spencer plaidait. Un ordre illégal de Trump.

      1. simonolivier dit :

        S’ils considèrent plutôt.

  14. marcandreki dit :

    Y a pas que les lois et la règle de droit qui ne tiennent plus avec le parti Républicain sous l’emprise du Moron, même les maths ne font plus le poids. Peuvent bien foutre le camp de ce bordel.
    «Deux et deux font cinq, n’est-ce pas Winston ?»
    Voici ce qu’affirme aujourd’hui John Deal, le tombeur de Nixon

    «In the current Republican Party, two plus two does not equal four,” Dean told CNN host Ana Cabrera. “It doesn’t equal anything. I’m not even sure they can do the math anymore».

    https://www.rawstory.com/2019/11/weve-already-seen-the-smoking-gun-john-dean-says-gop-cant-even-do-math-under-trumps-reality/

  15. Alexander dit :

    « Défendre la Constitution des EU… »

    C’est curieux, me semble que je ne l’entend pas souvent dans la bouche de Trump celle-là.

    En fait, il profite des pouvoirs que lui donne la Constitution, mais la bafoue quotidiennement.

    Et presque tous les témoignages entendus ces derniers temps nous ramènent à la base, au respect de la Constitution et de l’état de droit.

    Un rappel à l’ordre qui s’impose.

  16. Pierre S. dit :

    ——————————

    Un solide rappel à l’ordre et des mesures stricte prises à l’endroit de ceux qui
    ne respecte pas les sub peona pour témoigner.

    Et ce même si c’est la MB qui empèche les gens de témoigner …
    Une situation avouons le assez troublante.

  17. C’est ça l’administration trumpienne

    Un patriote perd son poste pour qu’un criminel de guerre le retrouve.

  18. Pierre S. dit :

    —————————–

    Avec un escroc comme POTUS, plusieurs patriotes sont appelé à perdre leur poste.
    Et c’est présentement une tendence très lourde …. surtout avec le crétin à Rudy
    qui courre comme un chien fou à chercher les diplomates qui refusent d,accrocher
    la photo de l’andouille dans leur bureau …..

    Parce que c’était en gros le principal reproche que L’andouille Trump avait
    à l’encontre de l’ambasadrice en Ukraine. Ses propres paroles vendredi
    à Fox and freinds …. dans une entrevue mémorable ou il a fait un fou de lui
    pendant pres d une heure.

    1. Sauf que ce reproche est un mensonge de plus.

      Elle n’était pas en possession de la photo. Elle l’a reçue environ un an plus tard.

  19. Ziggy dit :

    J’Esper que vous allez lire mon commentaire sur le billet précédent,le gros débile à foutu la merde et comme àl’habitude c’est les autres qui ecopent .À l’intérieur même de l’armé les soldats et officiers condamnent cete décision du commander in shitt.

  20. Pierre S. dit :

    ————————————

    Revoyer le chef de la marine américaine parce qu’il s’oppose a une décision
    stupide de Trump de grâcier un soldat jugé coupable par la cour martiale …..

    OUFFFFFFFFFF !!!!

    Avec le ridicule bagage militaire du pleutre Trump qui s’est payé un médecins
    pour obtenir un faux diagnostique de Bone spur …. mettons que cette décision
    démontre clairement qui ce président est non seulement stupide mais qu’en plus
    il manque cruellement de respect non seulement envers l’armée américaine mais également
    envers la constitution américaine et l’État de droit.

    Une autre sale décision qui devrait lui valloir une destitution automatique
    tellement il est inapte à servir.

  21. Pierre S. dit :

    —————–

    Pour l’armée américaine c’est clair qu’a partir d’aujourd hui Trump n’a plus aucune crédibilité.

    1. MarcoUBCQ dit :

      Personne au monde ne croit que Donald est crédible: Ceux qui l’appuient sont trop loin de la réalité pour s’en rendre compte, les pauvres. Donald n’a jamais été crédible, sauf peut-être pour dire quoi faire pour dorer tout et rien d’or véritable…

  22. MarcoUBCQ dit :

    Galagher est le fils spirituel de Donald: Sans scrupules, violent, goujat, déshonorant pour les États-Unis tout entier, même pas apte à sortir du lit sans faire ou dire quelque chose d’horrible. Quelle place pourrait avoir de tels dividus? Dans le film « Tais-toi! », André Dussolier, en parlant du personnage joué par Depardieu dit: « Il faudrait construire des asiles de cons, mais vous imaginez un peu la taille des bâtiments… ».

    1. papitibi dit :

      Des références au Septième Art?

      Avale ma couleuvre, Soldat Tite Tétine!
      Et Tite Tétine de s’exécuter servilement: OUI, Monsieur. Merci Monsieur!

      La scène est tirée du forthcoming Blockbuster, Deep Throat Goes to The White House…

  23. Haïku dit :

    Pardonnez-moi. Je re-poste mon 20:10 du billet précédent:
    « Le secrétaire américain à la Défense Mark Espère que Richard Spencer ‘will go down with the ship’.

  24. Pierre S. dit :

    —————————————–

    Commentaire totalement abrutissant , presque criminel de Mark Esper.
    Les USA sont vraiment géré par une bande de crapules débiles et psychopathes.

    1. MarcoUBCQ dit :

      Oui, absolument, pour l’instant…

  25. xnicden dit :

    « En réclamant la démission de Spencer, Esper l’a accusé d’avoir tenté de négocier à son insu un arrangement secret avec la Maison-Blanche pour régler ce dossier. »

    Une minute… il faudrait croire que Spencer s’est levé un matin en se disant je suis pris avec un dossier chaud et pour le régler je vais court-circuiter la chaîne de commandement?

    Mon hypothèse est qu’il a reçu des signes à l’effet qu’on attendait une proposition afin que tous puissent sauver la face. Le problème est qu’il n’a pas compris que hors du trumpisme c’est la chasse aux canards.

    Je suis certaine que les autres haut fonctionnaires ont pris des notes. Même si vous avez des messages laissant entendre que vous pouvez négocier avec cette administration, ne les croyez pas.

  26. A.Talon dit :

    HORS SUJET, quoique…

    Le respect de l’État de droit par les dirigeants des pays démocratiques devrait d’abord et avant tout commencer par un contrôle plus strict des idéologies nauséabondes et de la propagande d’extrême-droite fleurissant présentement sur le web, histoire de couper l’herbe sous le pied à tout aventurier politique aspirant au pouvoir pour saboter la démocratie dans son pays. Voilà le nouveau combat du britannique Tim Berners-Lee, inventeur du World Wide Web.

    «L’inventeur du web lance une action mondiale contre les dérives d’internet»
    https://www.journaldemontreal.com/2019/11/24/linventeur-du-web-lance-une-action-mondiale-contre-les-derives-dinternet#cxrecs_s

    EXTRAIT: «Les gouvernements doivent renforcer les lois et la régulation du monde numérique. Les groupes doivent faire plus pour garantir que la recherche des bénéfices ne se fasse pas aux dépens des droits de l’homme et de la démocratie» (Tim Berners-Lee)

    1. gl000001 dit :

      Il fait un Nobel de lui-même ! Cette action l’honore.

  27. kintouai dit :

    Les hauts gradés de l’armée qui sont d’accord avec la déclaration de Spencer, de même que tous les hauts fonctionnaires intègres qu’il reste encore dans ces écuries d’Augias excrémentiellement nauséabondes, où le mot GOP est l’onomatopée d’une envie de dégueuler, devraient démissionner en bloc afin de montrer à tous les Amaricains — et, en particulier, à ces tarés de dretteux fanatiques, du genre de ceux qui sévissent sur ce blogue –, à quel point la bande de fripouilles qui gravitent autour du Gros Taré, comme des mouches à marde autour d’une crotte de chien, n’a aucune compétence pour diriger ce pays.

    Plus d’excuses à donner, plus de mensonges à essayer de faire gober au peuple. Rien que de l’incompétence crasse, de l’écoeurante cupidité et de la criante mahonnêteté ! Enfin, le vrai visage de la crapulerie dans toute sa splendeur ! J’ai l’impression que le mot «destitution» ne tarderait pas à être remplacé par ce cri du coeur :«Crissez-moi toute cette racaille en taule ! »

    1. Haïku dit :

      Shit ! Bien dit ! 👌

  28. xnicden dit :

    « I hereby acknowledge my termination… »

    Mesdames et messieurs, vous savez maintenant quoi écrire quand on vous forcera à démissionner.

  29. Gina dit :

    Un criminel reste un criminel même si il est un militaire .Tous ces gens graciés seront sur la tribune avec trump pour faire son éloge lors de la campagne pour la présidentielle .

    1. gl000001 dit :

      « Un criminel reste un criminel même si il est un militaire  »
      Et surtout, il reste un criminel même s’il est gracié !

  30. Madalton dit :

    Ce militaire réintégrera la Navy à ses risques. Il va subir des pressions si ce n’est pas une balle dans le dos.

    1. Les risques seront minimes, il prend sa retraite le 30 novembre.

  31. marcandreki dit :

    Un représentant qui soutient un abuseur (Jordan)
    Un autre qui fait des poursuites bâillon aux frais des contribuables (Nunes)
    Des avocats véreux ( Cohen, en prison) un autre qui a des amis mafieux (Guliani, pas loin de la prison lui aussi)
    Un directeur de campagne( Manafort: en prison)
    Un général putassier (Flynn: en attente de procès)
    Un chum crapule (Stone, qui attend sa peine)
    des sous-fifres à la pelle (Graham, Mulvaney, Barr, Conway, Griffin, Huckabey Sanders j’en passe et des pires)
    Un suprémaciste blanc qui moleste les enfants ( Miller)
    Une folle à l’éducation pour scrapper le possible ( Devos)
    D’autres débiles profonds pour sucer l’environnement et la suite du monde
    Un réseau de télé de têtes brûlées qui dit quoi penser
    Alex Jones
    et un haut gradé de l’armée , accusé de meurtre, sur le point d’être grâcié

    Que les meilleurs pour la plusse meilleure démocratie du monde.

    Estie que je suis tanné

    1. simonolivier dit :

      @marcandreki Ce n’est pas un haut gradé mais un Chief Petty Officer, un sous-officier. À peu près comme un adjudant ou un sergent-chef.

  32. Haïku dit :

    HS:
    La dernière émission de SNL avec Will Ferrell est décapante.

  33. onbo dit :

    Il y a un schéma récurrent chez les personnes qui aiment punir les autres. Jeunes, ils ont été punis et se sont promis d’en prendre une vengeance proportionnelle. (la version courte)

    (La version plus longue)
    Un père autoritaire découvre qu’en fouettant avec sa ceinture son enfant le plus vieux devant les enfants, l’enfant le plus vieux humilié obéit et les enfants plus jeunes s’écrasent en tremblant et en baissant la tête, de crainte de subir le même sort. Le père se dit: J’ai découvert peut-être le secret de l’éducation des enfants. La preuve, ils sont devenus maintenant si obéissants!

    Il emmène deux de ses enfants, dont le plus vieux, en voyage chez son cousin germain qui a lui-même des enfants. Et il vante avec moult éloges l’obéissance impeccable de ses enfants en présence de ses enfants et de leurs cousins. Un peu plus tard, pendant que les enfants jouent dehors avec leurs cousins, le père autoritaire confie à son cousin son secret infaillible à propos de l’obéissance des enfants en l’assurant de la réussite complète de la formule.

    Quelques mois plus tard, les deux parents se rencontrent lors d’un congrès. Ça marche à 100%!’ se targue le parent cousin. Que ce soit la fessée, la ceinture de cuir ou la menace du déshonneur devant leurs camarades de jeu dans la cour. Ça marche, à 100%.

    Je cesse mon exemple. C’est insoutenable, juste de l’écrire.
    ________________
    (La version complète)

    Cette méthode pédagogique qu’on a appelée la mauvaise éducation en français, ou en espagnol, la mal_ educaçion, consistait à casser le caractère et « l’orgueil » disait-on de l’enfant le plus tôt possible dès « l’âge de raison », soit 5 à 7 ans, et plus tard jusqu’à l’adolescence, par toutes les blessures physiques, morales, psychiques qui ne laissent pas de traces visibles, ou encore des traces si humiliantes que les enfants blessés s’obligent à les cacher « pour préserver l’honneur de la famille ».

    Après tout, n’était-ce pas pour leur bien qu’ils avaient été battus!

    N’était-ce pas pour que plus tard ils soient forts, endurants, sans faiblesse et sans fragilité qu’ils avaient dû endurer ces punitions, sévices et châtiments souffrants et humiliants!

    N’ont-ils pas raison d’être fiers des traces qu’ils conservent sur leur corps comme un fétiche qui justifie qu’ils transmettent à d’autres de leur clan le secret de leur force froide et efficace, comme une justification du devoir de transmettre en privé, en secret, la recette de l’obéissance: « Un jour tu me remercieras d’avoir écrasé ton orgueil, parce que tu n’avais pas l’âge de t’en servir efficacement pour dominer les autres. Si je t’ai battu, c’est parce que tu étais trop jeune pour comprendre. Tu étais une petite bête à la naissance qui avait besoin d’être dressée pour ton bien. » et tralala lalère!

    _________

    Cette méthode de dressage a eu cours en Europe au 19e siècle particilièrement. Les éducateurs du temps ont cru en la contrainte et en la répression pour former des adultes respectueux. Ils ont récolté des êtres détruits et humiliés, serviles et sans affects, tout comme leurs maitres. Ils ont aussi récolté des fils révoltés qui se sont tus le temps que meurent leurs géniteurs. Et ces révoltés sont devenus des adultes davantage autoritaires, intraitables et sans aucune indulgence. Cela a donné la seconde guerre mondiale, entre autres, avec en exergue, le sabre et le goupillon!

    La maleducation a spécialement sévi en Espagne, en Italie, en Allemagne. La maleducation est la source du fascisme, du nazisme et de tous leurs dérivé actuels. Elle est à la racine des deux grands conflits mondiaux de 14-18 et de 39-45.

    __________

    Quand j’observe un leader ou un dirigeant dont le premier critère de sélection est l’obéissance et la soumission aveugle, ça regarde mal du côté éducation dans la petite enfance.

    Quand un leader ou dirigeant trouve régulièrement des occasions de manifester son autorité par des humiliations, des congédiements, il est évident qu’il y a là volonté d’imposer un leçon publique de dissuasion, de crainte, de respect irrationnel, de culpabilité intériorisée. C’est l’équivalent adulte de la courroie de cuir, de la règle sur les doigts, de l’humiliation devant les cousins.

    _________

    Que faire lorsque se manifestent ces symptômes en plein écran dans la modernité? Au point où chacun peut s’il le veut décrire l’essentiel du syndrome de la maleducation?

    Ces gens qui nous contrarient assidument sur ce blogue ne font-ils pas exactement à notre endroit la même chose que ce que nous voulons dénoncer chez certains dirigeants habiles à culpabiliser et choquer pour mieux dominer?

    Que faire lorsqu’on se surprend soudain à reprendre à notre compte le même scénario punitif, humiliant, envers des gens qui nous interrogent sans écouter, nous « challengent » puis s’en vont, nous picossent puis rient, nous contrarient et s’en délectent?

    _________

    En convenant que nous vivons dans une société de droits avec en corollaire « the rule of the law », je pense que le mieux à faire est de se redire 100 fois par jour que nous ne sommes pas seuls à déplorer et à réfléchir sur la violence des grands. Et qu’il n’y a pas là de combat glorieux. When they go low…

    Je pense aussi que les murs et les géants tombent eux aussi un jour ou l’autre. Qui tremble aujourd’hui au nom de Adolphe Hitler? Personne! C’était en fait un gars ben ordinaire, mais qui avait grand plaisir à faire souffrir, décevoir, se voir grand, se trouver beau, s’habiller comme un cheuf, péter les talons bien haut. C’est tout. On le sait maintenant, le petit Adolphe avait été battu, humilié, manquait de confiance en lui. Quelqu’un allait payer pour!

    Comme plusieurs et plusieurs ici le pensent j’en suis convaincu, personne n’est heureux à faire du mal aux autres. Que celui qui cherche à humilier et à blesser a bien plus besoin de l’attention, de l’affection et du respect qu’il n’a probablement jamais eus. Parce qu’il y a là l’évidence plausible qu’il a subi (et qu’il ne se pardonne pas encore) les corrections injustes, les brimades imméritées et la souffrance répétée qu’il a accepté de subir, « pour son bien », ou accepte peut-être encore de subir, pour sa future gloire, pour de l’argent, par imitation servile, ou par jeu sadique consistant à faire souffrir pour saouler et compenser (donc pour récompenser) le caractère masochiste du pendant souffrant de son comportement.

    1. gl000001 dit :

      Wow ! J’ai vécu la version « lite » de ce style d’éducation. Je ne suis pas devenu une personne autoritaire parce que je me suis soigné. Je l’ai échappé belle !!

      1. Haïku dit :

        En première année, les bonnes soeurs m’ont donné le martinet. J’en ai encore des sueurs.

    2. Toile dit :

      Il y a aussi la variable culturelle qui contribue grandement à intégrer et à normaliser les »bienfaits » de la correction corporelle abusive dans une éducation que les parents souhaitent excellente ce qui fait parfois faussement conclure à certains intervenants que l’engagement d’amendement des parents garanti la sécurité de l’enfant ou pire que les méthodes éducatives de correction ne constituent pas un abus, une sorte d’entourloupette aux lois québécoises. Une affaire qui tend à diminuer dans la lecture de cette dynamique, heureusement.

  34. Ziggy dit :

    Comme tous les autres tyrans souffrant de maladies mentales il sera déchouquer et devra s’exilé et son seul lègue à sa famille sera le déshonneur qu’ils ont partagés.

  35. RICK42 dit :

    Avec les décisions loufoques de Trump et les discours décousus qu’il prononce, il est de plus en plus évident que Trump devrait être forcé de laisser sa place en vertu de l’Art. 25 de la Constitution.

  36. Haïku dit :

    RE:
    « Richard Spencer, chef de la Navy, exprimant dans une lettre son désaccord avec Donald Trump sur le traitement du Navy Seal Eddie Gallagher, acquitté du meurtre d’un adolescent lié au groupe armé État islamique mais reconnu coupable d’avoir posé à côté de son cadavre ».
    Ouch ! 😨😨😨
    —-
    -« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre. »(Lao Tseu).
    Tsé…

  37. AB road dit :

    La Saga Trump, telle qu’on la connaît présentement, tire vraiment à sa fin.

    Et ça ne se fera malheureusement fort probablement pas dans ”la dentelle”.
    Mais au moins un dénouement approche.

    Trump et sa gang, sans aucun doute, tentent présentement de renverser une grande partie de la Constitution Américaine.

    Il y maintenant trop de monde intelligents aux USA qui sont d’accord pour laisser pourrir encore bien plus longtemps une situation maintenant devenue totalement dangereuse, aux mains d’une personne qui n’est , de toute évidence, ”pas toute à fait à elle” et entourée vraisemblablement de gens aussi pires.

    Ce ne sera plus seulement le combat des Démocrates de mettre hors de combat cet imposteur et ses sbires.
    D’importantes institutions américaines telles l’Armée, le FBI, la NSA, la plupart des médias crédibles et d’autres, feront front commun ensemble pour débarrasser leur pays de ces guignols avant qu’il ne soit trop tard et que leur démocratie ne disparaisse à jamais.

    Il ne restera à POTUS 45 que ”son” Sénat de raclures et sa base de ”déplorables purs et durs” pour le défendre.

    Cette fois-ci, ce ne sera plus suffisant.
    On ne pourra plus s’en tirer ainsi.

    ASSEZ, C’EST ASSEZ, diront bientôt la plus grande majorité d’Américains, les plus intelligents d’entre-eux.

    ”Il est maintenant l’heure de sauver notre démocratie !!! ”

  38. Mabuse dit :

    Que feront les autres chefs dne l’armée US, Army, USAF, Marines ? Démissionner en bloc ? C’esr en effet tout le système de discipline et de justice militaire qui se trouve perverti par DT. L’armée US ne peut existdr dans le chaos.

  39. Toile dit :

    Hs :Elections à Hong Kong Participation record : de 47 à 71%.

    452 sièges techniquement en jeu. Concernant 235 sièges, les candidats prodémocratie en remporteraient 196, contre 27 pour des candidats pro-Pékin et 12 pour des candidats indépendants.
    Un cuisant camouflet pour la cheffe de l’exécutif Hong Kong Carrie Lam, cette élection étant considérée comme un référendum sur la gestion par le gouvernement prochinois de mois de contestation violente. En clair, on soutien les manifestations.

    Sa réponse: « Le gouvernement écoutera certainement humblement les opinions des citoyens et y réfléchira de manière sérieuse » sonne un peu diplomatiquement attendri compte tenu de la réplique du ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi : « Hong Kong « fait partie de la Chine » quel que soit le résultat des élections locales de dimanche » et « Ce ne sont pas encore les résultats définitifs. Attendons les résultats définitifs ». Mais le « toute tentative visant à semer la pagaille à Hongkong ou à entamer sa prospérité et sa stabilité est vouée à l’échec » de Wang Yi est indicateur que l’option choisie par Pékin « est de renforcer l’Etat policier, c’est-à-dire la répression, en brutalisant de manière indiscriminée les manifestants ».

    Actuellement, Hongkong, membre de l’Organisation mondiale du commerce, n’est pas concernée par les droits de douane que les Etats-Unis imposent à la Chine. Le Sénat et la Chambre des représentants se sont mis d’accord mercredi 20 novembre sur une résolution « sur les droits humains et la démocratie à Hongkong » que le président américain doit désormais ratifier mais pour laquelle il a signifié un probable véto.

    Si sa Capoterie promulgue cette loi, le maintien du statut spécial accordé à Hongkong sera conditionné à un examen annuel, par l’administration américaine, du degré réel d’autonomie dont disposent les autorités locales. En y mettant son veto, plus de reconnaissance du statut spécial….autel du commerce oblige, autel du narcissisme.

    Répression un peu à la manière, quoique moins voyante, des Ouïgours.

    Cette semaine, la Chine vient à nouveau d’être accusée par les Occidentaux de graves manquements aux droits de l’homme, tant dans la province autonome du Xinjiang qu’à Hongkong.

    En d’autres termes, La Chine veut imposer sa vision des droits de l’homme en lien avec sa féroce répression de ce qui est opposé à la ligne du parti. La Chine ne se contente plus d’être sur la défensive même si elle continue de craindre un peu ou si peu les sanctions économiques et diplomatiques occidentales.

    On y apprend notamment que le président Xi Jinping a donné l’ordre dès 2014 aux responsables locaux d’être « beaucoup plus durs » et même « absolument sans pitié ». Le chef sera écouté. A partir de 2017, entre 1 et 3 millions de Ouïghours seront « rééduqués dans des camps de travail », disent les Chinois, « internés dans des camps de concentration », disent les Occidentaux. La spirale répression-revendications entre l’Etat policier chinois et diverses aspirations ethno ou islamo-nationalistes s’est emballée en 2009. Celle-ci va se traduire par une montée en puissance spectaculaire dans la « sécurisation » du Xinjiang : les dépenses de police explosent. La surveillance se généralise, notamment par le biais des nouvelles technologies. Un contrôle social extrêmement intrusif fait son apparition, ciblant des pratiques religieuses et traditionnelles jusqu’alors tolérées. 

    Les Ouïgours figurent parmi les 56 groupes ethniques que compte la Chine, constituent une minorité musulmane composée de Kirghizes, Kazakhs, Ouïgours, Tatars, Tadjiks, Ouzbeks, Salars et de huis.

    Les 11,5 millions de Ouïgours, minorité turcophone et musulmane représentent environ 45% de la population. On y retrouve aussi des Huis.

    Selon les estimations, entre un et 1.3 million de Ouïgours pourraient être ainsi internés — ainsi que plusieurs milliers de Kazakhs, autre minorité musulmane du Xinjiang situé au confins de la Mongolie, Kazakhstan, Kirghizistan, Tadjikistan, Pakistan et Inde.

    Les huis sont,par ricochet, sujet d’une attention de tout bon circuit touristique à Xi’An en raison de l’architecture de la grande mosquée qui sert de lieu culte à la communauté musulmane (20,000) depuis treize siècles. Un superbe lieu qui occupe une superficie de 13 mille m² et possède quatre cours intérieures reflétant l’architecture chinoise . Cette mosquée figure parmi l’une des plus anciennes du pays, est ornée de multiples calligraphies coraniques. 20,000, c’est un pet dans l’océan chinois, les Ouïgours aussi tant qu’à y être.

    Aussi bien dire que Pékin maintiendra son cap dans son désir d’hégémonie.

    — texte inspiré du journal Le Monde.

  40. ghislain1957 dit :

    Trouvez l’erreur! Le gros clown accorde son pardon à des criminels de guerre et de l’autre côté, il attaque un vétéran héros de guerre et décoré, en la personne du Lt Colonel Vindman.

  41. Toile dit :

    Idem pour John McCain. Avant et après sa mort.

  42. Carl Poulin dit :

    @ Gros Teuton et son chiot
    Je vous conseille de lire l’excellent portrait qu’a brossé M. Hétu de votre idole dans La Presse d’aujourd’hui . J’attend vos commentaires avec impatience mes deux beaux abonnés au bonnet d’âne de ce blogue.

    1. Henriette Latour dit :

      Carl Poulin

      Paranoïaque clinique. 👍👏👏

  43. Apocalypse dit :

    Encore une décision de cette administration qui nous lève le coeur. Le gars, Donald Trump, pour qui la constitution n’est qu’un vulgaire morceau de papier qui s’en prend à nouveau à quelqu’un, Richard Spencer, qui a à coeur le respect de la constitution … misère.

    On n’assiste plus à une page sombre de l’histoire des Etats-Unis, mais à une page ‘noire’ de ce pays et nous ne sommes toujours pas certain que ce cauchemar va se terminer en novembre 2020. Plusieurs millions d’américains ne semblent toujours pas voir de problème avec un président qui veut faire ce qu’il veut, faire fi de la constitution, mentir, tricher, même voler, etc… tout ça, pour son propre bénéfice, sa propre petite personne.

    Des décisions de plus en plus extrêmes, mêmes cruelles; essayer d’imaginer un autre quatre ans, vous pouvez parier que là, il serait convaincu de pouvoir ‘absolument’ faire tout ce qui lui passe par la tête et ça deviendrait sans doute encore bien plus laid.

    1. Carl Poulin dit :

      @ Apocalypse
      Comme je l’ai déjà mentionné ironiquement sur un billet précédent, la constitution américaine sert de papier-cul au PORKTUS et ses sous-fifres.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :