Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Non seulement Donald Trump ne peut être inculpé pendant qu’il est à la Maison-Blanche mais il ne peut également faire l’objet d’une enquête. C’est la thèse que les avocats du président ont tenté de défendre hier devant les juges d’un tribunal d’appel de New York. Ces avocats tentent d’empêcher le procureur de Manhattan d’obtenir les huit dernières déclarations d’impôts du locataire de la Maison-Blanche et de son entreprise.

Les trois juges du tribunal d’appel ont semblé accueillir la thèse des avocats de Donald Trump avec scepticisme. L’un d’eux, Denny Chin, a interrogé l’un des représentants du président en faisant référence à la célèbre déclaration de Trump selon laquelle il pourrait abattre quelqu’un dans la 5e Avenue sans perdre d’appuis politiques.

«Les autorités locales ne pourraient pas faire enquête? Elles ne pourraient rien faire à ce sujet? Rien ne pourrait être fait? C’est votre position», a-t-il demandé à William Consovoy, l’un des avocats du président.

«C’est exact. C’est exact», a répondu ce dernier.

«Cette affaire va aboutir à la Cour suprême», avait dit le juge Robert Katzmann au début de l’audience d’hier.

Les juges de la plus haute instance américaine donneront-ils raison à Donald Trump et à ses avocats? Un juge de première instance a déjà conclu que l’immunité judiciaire que revendiquent le président et ses représentants est «contraire à la structure gouvernementale de la nation et aux valeurs constitutionnelles».

Cette immunité semble serait sans doute plus appropriée dans une dictature. Mais attendons la décision de la Cour suprême…

(Photo ABC News)

116 réflexions sur “Les avocats de Trump et le scénario de la 5e Avenue

  1. ghislain1957 dit :

    « Non seulement Donald Trump ne peut être inculpé pendant qu’il est à la Maison-Blanche mais il ne peut également faire l’objet d’une enquête. »

    Une chance que le ridicule ne tue pas car dès demain on perdrait près de la population américaine!

    1. ghislain1957 dit :

      * Près de la moitié

  2. Réal Tremblay dit :

    Une telle argumentation démontre la réelle peur que le Président éprouve quant à la divulgation de ses états financiers. Ce n’est qu’un moyen de retarder le processus qui pourrait s’avérer une catastrophe pour 2020 et ça va réussir. Encore des frais pour le contribuables et sottise que ce système de justice.

    1. Henriette Latour dit :

      Réal Tremblay

      Il ne veut pas que sa secte ainsi que le reste de l’univers sachent qu’il n’est milliardaire qu’en dettes.

      1. Madalton dit :

        En perte fiscale reporté, 1,1 milliard.

    2. Gina dit :

      Est-ce que les avocats qui ont déposé leur requête devant la cour de New-York n’ont pas suivi leur cours de droit aux États-Unis ou est-ce qu’ il y a des cours de droit donné aux États-Unis pour défendre des crapules comme donald . C’est incompréhensible.

      1. jeanlouischarette dit :

        Ils ont fait leur cours de Droit à l’université Trump

      2. Richard Desrochers dit :

        À la faculté de droit de la Trump University peut-être ?
        Ou bien Trump a promis à ces avocats mer et monde en échange d’une vision du droit… croche.
        À la Cour suprême… autrement dit dans les bas-fonds, avec des juges qui ont une dette en retour d’ascenseur, vers le bas.

    3. Gilbert Duquette dit :

      Un des juges a dit que le cas serait mis en fasttrack

  3. christian reny dit :

    c’était pas la thèse d une certaine représentante de la Reine au Québec ?

    1. RICK42 dit :

      Oui, et elle a fait de la taule!!!

  4. Chatderuelle dit :

    Assez fou que les gens soient si peu senses et que tout doit se regler devant les juges…

  5. Malheureusement pour les démocrates, les juges partisans de Clinton et Obama ne font pas la loi à la cour suprême et la justice va régner au final.

    1. Dekessey dit :

      Donc vous dites que le président (Trump ou tout autre) est au-dessus des lois?

      1. Daniel A. dit :

        Non. Il dit que ce sont les juges partisans républicains qui font la loi à la cour suprême 🙂

      2. constella1 dit :

        Traduction de tétine
        Comme mon cheuff a nommé des juges ultra conservateurs à la cour suprême et ben il va gagner au final pareil gnangnan😛

        Quelle beau sens de la justice quelle réflexion profonde quel être réfléchi vous faites
        Je vous conseille ceci pour le bien de l’humanite et le vôtre 🤐🤐🤐🤐🤐🤐🤐
        Zipppppppp

    2. Gilles Morissette dit :

      @Grosse Tétine (24/10/2019 à 10h54)

      Avec le juges nommés par votre gourou (Kavanaugh, Gorsuch), aucun problème. La justice, pas la vrai mais celle du Bouffon-En-Chef va prévaloir!!. Le « shit hole country » fait de plus en plus honneur à sa réputation.

      La justice au service du pouvoir comme dans les républiques de bananes (Santa Babana)

    3. ghislain1957 dit :

      @ Gros Toton

      Et heureusement pour le gros clown, il a paqueté la cour suprême, n’est pas Gros Toton?

      Tant qu’à dire des stupidités, trouvez en donc qui tiennent la route plus longtemps que 5 minutes.

      1. Réal Tremblay dit :

        La cour suprême se sera pas en faveur du Président. Tout ce que veut Trump est de retarder le processus pour que ça n’influe pas sur les élections de 2020.

      2. Igreck dit :

        @Réal
        Et ce qui est intéressant c’est que Trompe est en train de se placer entre le mur et la peinture. S’il perd cette bataille juridique, on saura à quel point il a leurré ses compatriotes concernant ses soi-disant talents d’administrateur et s’il gagne, les Demos continueront leurs enquêtes qui démontreront à quel point il a leurré ses compatriotes concernant ses soi-disant talents d’administrateur.

    4. Layla dit :

      @Grosse Tétine

      La justice, va régner au final…qu’est la justice pour vous?

      Vous dites qu’un être humain , un génie stable sans aucun trouble avec son mental, peut tuer un autre être humain, sans être condamné, pire encore qu’il ne pourra pas être enquêté et forcément pas condamné, si cette personne est le président des USA?

      C’est la justice ça?

      Vous penserez peut-être différemment si cette personne est votre femme, votre enfant ou votre mère?

      Quoi que vu votre haute opinion de ce pseudo président, vous iriez jusqu’à approuver ce meurtre. Vous êtes un être révoltant. Layla

      Personne selon moi avec toutes ses facultés mentales ne peut pas être non coupable de meurtre, s’il tue quelqu’un. Ça c’est ma conception de la justice.

      1. @Layla « Vous dites qu’un être humain , un génie stable sans aucun trouble avec son mental, peut tuer un autre être humain, sans être condamné, pire encore qu’il ne pourra pas être enquêté et forcément pas condamné, si cette personne est le président des USA? »

        Euuuuuuh, Donald Trump a tué qui exactement?

      2. Layla dit :

        @Grosse Tétine

        On parle d’un principe ici mon cher, vous dites DT a tué qui exactement?

        Si je ne m’abuse c’est lui qui a affirmé le premier l’hypothèse qu’il pourrait tuer quelqu’un sans être condamné.

        « Euuuuuuh, Donald Trump a tué qui exactement? »

        Si c’est farfelu dans parler lorsque le juge a posé la question, l’avocat aurait dû répondre
        « Euuuuuuh, Donald Trump a tué qui exactement? »

      3. @Layla « Si je ne m’abuse c’est lui qui a affirmé le premier l’hypothèse qu’il pourrait tuer quelqu’un sans être condamné. »

        Non, il n’a jamais dit ça. Lors d’un rallye dans sa campagne il avait affirmé:
        « I could stand in the middle of 5th Avenue and shoot somebody and I wouldn’t lose voters, »

      4. Layla dit :

        @Grosse Tétine

        Effectivement merci de préciser la nuance… vraiment très important votre précision, je dirais même que c’est trop fort.
        Donc…il ne perdrait aucun vote, s’il tirait quelqu’un sur la 5th Avenue…est ce que je pourrais voter pour un gars incarcéré, un gars incarcéré peut-il poser sa candidature à la présidence d’un pays.?
        Très important de préciser à la présidence d’un pays, parce qu’il pourrait probablement poser sa candidature à la présidence des détenus. Layla

      5. el_kabong dit :

        @grosse tetine
        « Non, il n’a jamais dit ça. »

        Ses avocats l’affirment, par contre…

    5. Gascar dit :

      Tes commentaires correspondent bien avec ta photo;bonne journée ma grosse tétine.

    6. Tiger Mulligan dit :

      @gros toton
      Dommage que vous n’ayez pas raison. Imaginez si Obama avait tiré votre clown orange en toute impunité, devant tout le monde, au lieu de rire de lui lors dîner des correspondants de la presse, on en serait pas la aujourd’hui. Et vous seriez la à défendre l’immunité d’Obama ? Me semble oui….

    7. Benton Fraser dit :

      Seul Trump nomme des juges partisans….

      Pour le reste, les juges sont partisans des lois américaines et de la Constitution, ce qui fait ch… Donald!

    8. Achalante dit :

      Malheureusement pour les républicains, il y a un ou deux juges R qui respectent encore la constitution et l’état de droit.

    9. toile dit :

      J’admire votre grille d’analyse. Une seule mais toute une. Vos deux lobes célébraux sont toujours pas soudés ?

    10. Gina dit :

      Grosse Tétine j’espère que les républicains ne font la loi pas à la cour suprême

    11. Guy Pelletier dit :

      @Grosse Tétine

      Dites vous bien que si les juges donnent une totale immunité à Donald Trump ils devront à l’avenir en faire autant à tous ses successeurs.

      L’immunité en question ne concerne que le travail les gestes actions décisions prises par le président des USA qui dans le cadre de ses fonctions SEULEMENT est protégé d’accusations de toutes sortes pendant qu’il exerce sa fonction et par la suite pour le reste de ses jour de citoyen américain de décision qu’il aurait pris à titre de président des USA en fonction.

      JAMAIS au grand JAMAIS une supposée immunité existerait pour des crimes qu’un président des USA aurait commis quand il n’était qu’un citoyen des États-Unis. Par contre des accusations criminelles ou autres pourraient êtres reportées lorsqu’il aura quitté ses fonctions de président et c’est valide autant pour les Républicains que les Démocrates ne vous en déplaise les lois pour tout le monde y compris Donald Trump et ses Réactionnaires.

    12. Guy Pelletier dit :

      @Grosse Tétine

      Encore a jouer les victimes. Incroyable comme cette droite réactionnaire à dépassé les *gauchiste* en victimite…….

    13. Guy Pelletier dit :

      @Grosse Tétine

      Vous dites donc qu’une fois devenu le président des USA Joe Biden pourrait bien s’assurer que son fils Hunter, d’autres membres de sa famille de ses amis obtiennent des postes importants et bien rémunérés dans des entreprises privés aux USA ou dans des pays étrangers en contre parti d’aide financière. Mieux encore qu’un président des USA se négocie des ristournes des redevances pots de vin le président des USA bénéficiant d’une immunité totale. Exactement comme ça se passe dans les pays **shithole*.

      1. @Guy Pelletier « Mieux encore qu’un président des USA se négocie des ristournes des redevances pots de vin le président des USA bénéficiant d’une immunité totale. »

        Vous parlez de crimes qu’un POTUS aurait commis dans ses fonctions. Trump n’a commis aucun crime ni en tant que Potus, ni en tant que citoyen américain. Ses avocats prétendent, avec raison, que des démocrates partisans dans l’État de New York votent des lois bidons pour enquêter sur le POTUS pour des actions qu’il aurait posé comme citoyen avant d’entré en fonction dans le seul et unique but de salir sa réputation.

    14. AB road dit :

      M.Tétine, vous avez certes droit à votre opinion, cependant, elle ne vaut pas plus cher que les mensonges de « votre Gourou »…

  6. Dekessey dit :

    « Mais attendons la décision de la Cour suprême… »

    Wow. J’ai vraiment hâte de voir cette décision. Je peux deviner comment l’amateur de bière va voter, mais c’est un beau dilemme pour certains… Gageons qu’ils ne se presseront pas pour rendre leur décision.

    1. Réal Tremblay dit :

      Pas avant 2020. Partisanerie oblige.

  7. ghislain1957 dit :

    « Un juge de première instance a déjà conclu que l’immunité judiciaire que revendiquent le président et ses représentants est «contraire à la structure gouvernementale de la nation et aux valeurs constitutionnelles». »

    De toute façon, les valeurs constitutionnelles de tRump et de ses avocats, on sait très bien qu’ils s’en balancent.

  8. Ça serait ben le boutt du boutt!
    Quelques uns laissaient même entendre que les policiers ne pourraient pas l’empêcher de tirer…
    Imaginez la fameuse vidéo où l’on voit 45 abattre un tas de personnes et les policiers qui restent là à ne rien faire….

    Mais on peut comprendre que s’il ne peut être investigué durant sa présidence, l’investigation commencerait après ce qui prendrait beaucoup de temps, puis ensuite viendrait le procès, ce qui prendrait beaucoup de temps, finalement il aurait le temps de crever avant d’être jugé.

    Et si quelqu’un peut m’aider…je crois qu’un crime n’est plus punissable après 5 ans ????

    Et s’il ne peut être investigué, est-ce que ça voudrait dire aussi que tous ceux qui ont trempé dans ses magouilles ne pourraient l’être également?

    1. chicpourtout dit :

      @marie4poches3 10h55

      Moi aussi j’aimerais bien avoir une opinion juridique (autant faire se peut…) à votre question (si un crime n’est plus punissable après 5 ans…)

      Certes, n’importe quel juriste répondrait que « chaque cas est un cas
      d’espèce », qu’il y a des exceptions aux règles de droits, et toute baratin mais je serais curieuse d’avoir un éclairage dans ce cas-ci.

      Quand un quérulant est sur « le siège »… on peut s’attendre à tout…

  9. March dit :

    Si un président ne peut pas faire l’objet d’une enquête, alors pourquoi Nixon a réussi à subir un impaechment?

    Le wanabe dictateur fait encore des siennes.

    1. Richard Desrochers dit :

      S’il y a eu trois cas de présidents sous enquête avant Trump, il me semble que ça doit compter pour quelque chose, la jurisprudence. Ses avocats diront-ils que la jurisprudence n’est pas la jurisprudence ?

  10. louise tanguay dit :

    encore une fois les avocats s en mettent plein les poches-

  11. Layla dit :

    « Les juges de la plus haute instance américaine donneront-ils raison
    à Donald Trump et à ses avocats? »

    Non, non et encore non c’est impensable, c’est un non sens cette histoire. L’avocat de DT vient dire qu’il pourrait tuer quelqu’un et rien ne pourrait être fait.

    Vous savez quoi il se pense un dieu, et ses avocats le confortent dans ce délire.

    Mais l’histoire nous a appris que même le Christ est mort sur la croix, alors se p’tit christ de vaurien n’est pas à l’abri de la justice, je refuse de croire que la cour Suprême va lui donner raison.

    Mais qu’est ce qu’il y a dans ses rapports d’impôts de si contraignant? Son comptable a demandé l’immunité pour témoigner avec Mueller, donc il a fait des choses illégales pour DT.

    1. RICK42 dit :

      Layla…vous êtes en feu ce matin! 😉

      1. Haïku dit :

        RICK42
        Vous m’avez devancé. Je vous seconde 100% !
        Merci Layla !👌

  12. monteregien dit :

    Donc non seulement il pourrait abattre quelqu’un sans être inculpé et sans même faire l’objet d’une enquête, mais selon la même logique, il pourrait en tuer cent par jour tous les jours, le tout bien sûr sous la protection du secret service. L’achalandage de la 5e avenue risque de diminuer…

    1. Richard Desrochers dit :

      Oui, il va être obligé de trouver une autre avenue…

      1. Haïku dit :

        Richard Desrochers
        😉👌 !

    2. toile dit :

      un serial killer en tout : humain, économique, climatique, juridique

  13. sorel49 dit :

    Ce n’est point les prétentions des avocats de Trump qui m’inquiètent, car c’est leur métier de défendre l’indéfendable, mais que le président des Etats-Unis y croit comme vérité première.

  14. pdouville dit :

    J’oses espérer que si cette cause devait être débattue en Cour Suprême, que malgré la partialité de celle-ci, elle ne confirmerait pas un aussi dangereux précédent!
    Dans le cas où la Cour Suprême confirmerait qu’un président en exercice ne peut faire l’objet d’une enquête; est-ce que le congrès pourrait renverser un tel (manque de) jugement?

    1. Guy Pelletier dit :

      @pdouville dit :
      24/10/2019 à 11:04
      Ces juges s’ils sont partisans de Trump devront penser à l’après Trump. Veulent-il vraiment que TOUS ses successeurs se voient accordés pareille immunité. La justice ne pouvant porter d’accusations de crimes commis avant et pendant leur présidence, de crimes n’ayant rien a voir avec la fonction de président des USA. Si les USA sont encore une démocratie ce qu’on doute quand on voit les réactions des partisans fanatisés de Trump les juges de la Cour Suprême des USA ne donneront cette immunité à Donald trump.

  15. Loufaf dit :

    Que décideront les juges de la cour suprême? Juges= détenir un certain jugement , non? Une décision qui ferait en sorte qu ‘ un président , qu’ importe les fautes, est au dessus de la loi et de la constitution, ouvrirait la porte à n’ importe lequel criminel d’ accéder à la présidence et de s’ y maintenir .C ‘ est un pensez -y bien!

    1. Richard Desrochers dit :

      Ils auront sans doute à se dire qu’un jour il pourrait s’agir d’un président démocrate progressiste et vraiment dangereux pour eux.

  16. J’ose croire que pour une rare fois, les juges seront unanimes, 9-0, pour ne pas accorder cette immunité à un POTUS

    1. Dekessey dit :

      Vous avez oublié que Kavanaugh est un de ces 9 juges…

      https://www.youtube.com/watch?v=gDumWOjmQfI

      J’ai l’impression que les juges conservateurs vont tout faire pour ne pas avoir à rendre cette décision, à commencer par retarder le plus possible jusqu’aux élections.. ou destitution?

      1. Je pense que même étant un républicain ultra conservateur, il y a des limites qu’il ne pourra franchir. Kavanaugh n’aura qu’à aller se soûler avec sa caisse de 24 après le vote, il ne s’en souviendra pas le lendemain!

      2. Dekessey dit :

        @marie4poches
        « Kavanaugh n’aura qu’à aller se soûler avec sa caisse de 24 après le vote, il ne s’en souviendra pas le lendemain! »

        Hahaha! Très bon!

        🙂

        J’espère que vous avez raison, mais la raison a pris le bord depuis 2016 chez nos voisins du sud.

  17. el_kabong dit :

    @grosse tetine
    « … et la justice va régner au final. »

    Et à quelle « justice » faites-vous référence exactement?…

    1. Réal Tremblay dit :

      …la justice des crapules.

      1. chicpourtout dit :

        @Réal Tremblay 11h11
        « justice de crapules »

        En fait, ce que vous voulez dire c’est que le fait d’avoir une aisance financière donne accès à une « certaine » défense… » (pour ne pas dire une défense certaine et sur une plus longue portée…). Mais en bout de ligne, c’est souvent ‘les avocats qui gagnent dans ces cas-là…  » (dans leur portefeuille notamment et en visibilité). A moins de tomber sur un juge plus clément et de la même orientation politique.

         »L’apparence de justice » requise serait alors bien questionnable et critiquable dans les circonstances.

    2. Benton Fraser dit :

      Grosse tetine, comme fanatique de Trump, confond « jsutice » et « Donald »…. et Donald va règner au final!

      Donald fait tout ce qu’il faut pour implanter une dictature… et comme le bruit des bottes réconforte Grosse tetine….

  18. Abigaelle dit :

    Finalement l’avocat dit que Trump a droit de tuer quelqu’un de ses propres mains sans avoir aucune conséquence pas même le droit d’enquête car il est le président.
    Donc si un président fait vivre de la violence conjugale à sa femme et fini par la tuer durant son mandat il sera blanchie.
    Je suis terrifiée!

  19. Benjen Stark dit :

    Si Donald Trump tuait quelqu’un sur la 5ième avenue, il serait destitué le jour même et il ferait face à la justice par la suite. Donc, dans un sens, oui, le Président ne ferait pas face à la justice.

    C’est tellement niaiseux comme discussion et ça démontre surtout que les démocrates sont tellement envahis de rage et de haine envers ce POTUS que leur Modus operandi est maintenant de détruire l’individu plutôt que de faire avancer le pays.

    1. ghislain1957 dit :

      @ Benji alias mini clown

      « C’est tellement niaiseux comme discussion… »

      C’est tellement niaiseux comme commentaire…

    2. Layla dit :

      @Benjen Stark

      Il serait destituer le jour même? Sans suivre le processus de destitution? Le jour même?

      1. constella1 dit :

        Layla
        Vous rendez- vous compte que l’on est entrain de parler d’hypothèses sur les possibles conséquences pour un président des USA s’il s’exécutait et tirait sur des gens????
        Mais on est rendu où là ?
        Qui aurait pensé qu’un jour on en serait venu à aborder le sujet ou envisager une chose pareille même si peu probable enfin je l’espère
        On parle du dilemme pour des policiers assistant à sa tuerie
        Affligeant tout ça vraiment

      2. Layla dit :

        Constella1
        Affligeant je suis bien d’accord, encore pire c’est un juge qui a ramené cette déclaration sur le tapis, en vérifiant avec l’avocat de DT si c’est bien sa position et l’autre de dire oui. Je suis convaincue que les avocats de DT lui ont dit que c’était un non sens, une telle défense, et lui a sûrement dit je m’en fous faites ce que je vous dis, qu’est ce qu’il a a perdre ce n’est pas lui qui paie pour tout ça. En fait la question véritable est ce qu’un président est au-dessus des lois? Et la réponse ne peut qu’être non.
        Quand j’ai fait de la politique, on avait des assurances pour payer les avocats pour nous défendre et payer les dommages s’il y avait lieu, ça ne me donnait pas le droit de frauder, juste le droit à l’erreur et de me défendre. La lettre qu’il a présenté au comité c’est évident qu’il en a écrit lui-même min 75%. Bien triste tout ça. Layla

    3. Lecteur-curieux dit :

      Bon raisonnement pour ce cas simple alors vous auriez été plus vite que les avocats et le juge ?

      Cependant s’il n’est que suspecté d’avoir commis un meurtre serait-il destitué ?

      La police peut-elle enquêter? Peut-il être interrogé ?

      On le destitue ou pas ? Et s’il est innocent ? Le véritable coupable sort en 2020 après les présidentielles.

    4. Lecteur-curieux dit :

      La vidéo est meilleure que le texte.

      https://abovethelaw.com/2019/10/lawyer-literally-tells-second-circuit-trump-could-shoot-someone-on-fifth-avenue-without-being-prosecuted/

      L’immunité n’est pas permanente, il faut le destituer avant.

      Mais comment peut-on savoir qu’il a fait cela ? Peu importe, il serait destitué.

      Le raisonnement de l’avocat se tient pareil.

      Allons alors plus fou… Le POTUS se livre à une tuerie de masse. Les policiers sont là et peuvent l’abattre. Ont-ils droit de tirer sur le POTUS ?

      Ils sont en conflit entre deux devoirs? Mais s’ils le font ils seront innocentés?

      Pour l’immunité présidentielle, il en faut une mais une absolue ? Je ne crois pas. Même pendant qu’il siège. S’il en a pas du tout là cela laisse trop le beau jeu aux adversaires politiques et/ou autres ennemis ou compétiteurs.

    5. Richard Desrochers dit :

      C’est quoi déjà le modus operandi de Trump ? ah oui, faire reculer le pays et faire avancer le Dividu…

    6. Bartien dit :

      En tout cas, toi aussi tu es très stable

    7. Gilbert Duquette dit :

      Ah oui et qui dit qu’il serait destitué le jour même???
      Et les procédures vous en faites quoi???

    8. Gilbert Duquette dit :

      Côté niaiseux parlez en a son avocat qui a dit qu’il ne pouvait même etre enquêté

    9. Éric Beauchemin dit :

      Question: De quoi Trump a t’il peur pour se prévaloir d’une telle immunité ? La gang d’innocents qui sont brainwashé par le gourou devraient peut-être avoir une p’tite étincelle qui allume dans leur cerveau de mollusque !!!!

  20. Lecteur-curieux dit :

    Cela donne l’impression d’un argument circulaire et dans un cercle vicieux. Car, on veut dans la vie sortir de la domination de la pensée linéaire mais ici les avocats semblent vouloir nous piéger.

    Seulement lorsque le POTUS sera destitué qu’on peut le poursuivre ou enquêter ?

    Mais pour le destituer il faut aussi une enquête? Celle plus politique.

    Trump ne faisait même pas allusion à cela mais aux gens votant pour lui.

    Que le POTUS puisse avoir une immunité pour plusieurs actes cela peut être sensé mais pour tous?

    Un meurtre ? Ou alcool au volant aussi ? Une fraude ?

    Il faut le destituer avant d’entamer les procédures?

    Il faudrait une mesure intermédiaire de suspension ou de radiation temporaire?

    C’est qu’une démarche juridique peut être longue.

    Cela va revenir à une destitution de fait…

    Quels articles de Loi ? Et qu’ils nous vulgarisent cela mieux.

  21. Cubbies dit :

    C’est du pur délire cette interprétation des avocats du Bully. Ça lui fait gagner du temps, mais tout ça devrait être rejeté immédiatement. Aucun sens. Il y a des $$?&U% de limites au niaisage.

  22. Louise dit :

    Cette cause devrait être tout un test pour la Cour Suprême. Est-ce que les juges décideront selon leur allégeance politique ou selon la justice ? S’ils donnent raison aux avocats de Trump, est-ce que les législateurs peuvent renverser la décision par une nouvelle loi plus claire ? Peut-être qu’ils ne réussiront pas cette fois-ci mais je pense que lorsqu’il y aura un nouveau président il y aura beaucoup de règles et de lois à mettre à jour.

    Jusqu’ici les lois existantes ont bien fonctionné parce qu’on n’avait jamais vu un tel escroc à la Maison Blanche mais je crois que les américains vont devenir allergiques aux présidents corrompus comme lui.
    J’ai lu sur Politico que même sa base religieuse commence à le remettre en question. Est-ce que ça se pourrait qu’il soit vraiment destitué ?

  23. ProMap dit :

    Ce qui se prépare est une attaque en bonne et due forme de la Constitution avec pour objectif la mise au rancart du Congrès Si la Cour Suprême vote pour ce démantèlement, elle vote pour la dictature. Un président ne pouvant être enquêté, c’est de la dictature. Un parti au Congrès ne pouvant faire une enquête sur le président, c’est de la dictature (hier au Capitole). Un pasteur qui peut appeler aux armes des troupes miliciennes contre des supporteurs d’un autre parti, c’est de la dictature (cf ce qui suit).

    « Rick Wiles warns that if Trump is removed from office, veterans, cowboys, mountain men, and « guys that know how to fight » will hunt down Democrats and kill them. »

    https://www.newsweek.com/pastor-warns-trump-removed-cowboys-mountain-men-guys-fight-hunt-down-democrats-1467329

    Un peu effrayant, mettons.

    By the way, Tétine et Benji, lorsqu’il y a eu des révolutions populaires, généralement c’était pour couper la tête d’un tyran, pas pour la sauver.

    1. @ProMap »By the way, Tétine et Benji, lorsqu’il y a eu des révolutions populaires, généralement c’était pour couper la tête d’un tyran, pas pour la sauver. »

      Dans le cas présent, le « tyran » a été élu démocratiquement et son opposition tente, tant bien que mal, depuis trois ans, de renverser le résultat de son élection. On appelle ça un coup d’état.

      1. polargene dit :

        J’admire la fertilité de votre imagination, ou est-ce plutôt l’absence de celle-ci qui vous permet de ne rien voir en dehors de ce que vous dis votre gourou ?

      2. ghislain1957 dit :

        @ Gros Toton

        Renverser le résultat de son élection? Ah oui, je sait ce dont vous parlez, ça s’appelle impeachment et c’est dans la constitution. Ça vous dit quelque chose le mot constitution? Non? Ben le clown orange aussi, ça ne lui dit rien.

      3. ProMap dit :

        Grosse Tétine – Donc, lorsque Nixon ou Clinton, élus démocratiquement, ont subi leur procès au Sénat après un impeachment, c’étaient des coups d’état?

        En passant, eux n’étaient pas des tyrans. Ils auraient pu peut-être le devenir, j’en doute. Il faut des prédispositions pour y arriver et trump nous a démontré depuis 3 ans qu’il les as.

      4. @ProMap « Donc, lorsque Nixon ou Clinton, élus démocratiquement, ont subi leur procès au Sénat après un impeachment, c’étaient des coups d’état? »

        Nixon n’a jamais été impeaché.

        Dans le cas présent, les démocrates parlent d’impeachment depuis son élection en 2016. Ils se sont essayés avec la connerie Russe et ça a foiré, on assiste présentement à la prochaine phase et lorsqu’il sera réélu en 2020, ça va être quelque chose d’autre.

      5. Benton Fraser dit :

        C’est que depuis 3 ans, Trump ne respecte pas les lois et la constitution.

        Trump est redevable envers l’État, les lois, la Constitution et les citoyens et non l’inverse!!!

        Pour le reste, l’enquête Mueller de disculpe pas Trump mais dit que c’est au Congrès et le Sénat de faire le reste du travail!

        Mais ça, démagogie oblige, ça vous dépasse…. ou bien vous ne faites simplement que provoquer!

      6. Éric Beauchemin dit :

        En effet, ça va tellement bien à la maison blanche depuis 3 ans !!!! Vous devriez faire dans l’humour !
        Le général Mattis, c’est pas un bon vieux Républicain qui disait cette semaine que les Etats-Unis ne peuvent faire confiance à l’administration actuelle de la maison blanche. Êtes-Vous Russe ?????

    2. toile dit :

      On aura ici la vraie définition de « cowboys » et lynchage. La NRA fera en sus fureur dans ses ventes!

    3. ghislain1957 dit :

      @ ProMap

      Ce Shit Hole Country est en train de devenir complètement cinglé!

    4. ProMap dit :

      Grosse Tétine – Vous avez raison pour Nixon, il a démissionné avant. Voyez, ça fait pas mal d’avouer ses erreurs. Maintenant pourquoi l’impeachment flotte au-dessus de la tête de trump depuis 2016? Parce que la faute, que dis-je les fautes commises datent de 2015-16. Et depuis, il en rajoute des couches toujours de plus en plus épaisses.

      Ça a foiré comme vous dites, parce que les Républicains n’ont pas de colonne et ne pensent qu’à leur nombril. Et encore une fois pour l’affaire ukrainienne, ils s’effoirent. Je repose ma question. Dans les cas Nixon et Clinton, étaient-ce des coups d’état?

      Quand admettrez-vous que trump est un escroc mafioso, un menteur pathologique, un narcissique de la pire espèce, un squatteur consommé, etc.?

    5. Haïku dit :

      @ProMap — 11:33
      Merci pour le lien.
      En effet, « un peu effrayant, mettons ».😨😨😨

  24. Dekessey dit :

    « Un peu effrayant, mettons. »

    Terrorisant. Et on peut compter sur le débile-en-chef pour encourager ça.

  25. Yolande C. dit :

    Pour des explications sur le Statute of limitations, lire ceci:

    https://www.law.cornell.edu/uscode/text/18/3282

  26. toile dit :

    «Les autorités locales ne pourraient pas faire enquête? Elles ne pourraient rien faire à ce sujet? Rien ne pourrait être fait? C’est votre position», a-t-il demandé à William Consovoy, l’un des avocats du président ».
    —–
    Je pense que le juge Denny Chin a voulu en questionnant l’avocat de sa Capoterie soulever le ridicule de la thèse avancée par celui-ci.

    Au delà de ce considérant, c’est toute l’ensemble de l’oeuvre de sa Capoterie en matière de contestation des pouvoirs et des décisions relevant de l’éxécutif qui sous tend cette démarche. Une contestation judiciaire qui prendra des lunes et à terme, si elle lui est défavorable, le servira en tant qu’ultime victime. Je gagerais un cent que, même là, il va s’en foutre que comme l’an quarante. En attendant, il en fait à sa tête avec tous les dommages infligés aux institutions et au tissu social car finalement c’est lui et personne d’autre qui compte.

  27. Apocalypse dit :

    ‘Les trois juges du tribunal d’appel ont semblé accueillir la thèse des avocats de Donald Trump avec scepticisme.’

    Il y a probablement des juges qui auraient eu des réparties plus cinglantes envers les avocats de Donald Trump.

    Tant que Donald Trump est président des Etats-Unis, il est donc intouchable, alors pourquoi se donner le trouble de demander l’aide d’un pays étranger pour sa ré-élection, tu fais descendre ton adversaire politique et l’affaire est réglée.

    Ca va se rendre en Cour Suprême, si au moins on avait la certitude que Donald Trump va perdre sa cause, mais même pas. En fait, on ne serait sans doute pas surpris d’avoir un 5-4 en faveur du président; que cela se tienne, je mets un beau deux flambant neuf que Donald Trump va perdre, mais pendant ce temps, il gagne du … temps.

    Disons que lorsque tu es riche et puissant, tu peux faire trainer les choses en cour pendant longtemps. Dieu sait que le commun des mortels n’a pas cette chance et ça explique le cynisme envers le système de Justice, aussi bien aux Etats-Unis qu’ici au Canada.

    On aurait dû régler cette histoire de rapports d’impôts en criant ciseau et pas certain qu’on l’aura réglée en novembre 2020. Notre civilisation est incapable de régler des problèmes un tantinet compliqué et tout traine pendant des années et des années…

    Imaginer les changements climatiques, un problème compliqué, nous ne sommes pas sorti de l’auberge :-(.

  28. 430a dit :

    H.S. On n’est pas vendredi mais:
    C’est le gars qui dit: J’ai fait faillite deux fois dans ma vie. La première fois, lorsque mon avocat a perdu mon procès. Et la deuxième, lorsqu’il l’a gagné…

  29. Lecteur-curieux dit :

    Trump lui étire l’élastique jusqu’au bout et même plus et profite de tous les trous de la loi pour se livrer à des abus de privilèges.

    Ses avocats eux cherchent une interprétation stricte et rigide d’une Loi ou d’un principe de loi. Loi ou principe très sensés autrement quand appliqués avec jugement. C’est comme la Bible aussi, l’interprétation littérale versus ce que les auteurs ont voulu comme message. Avec la Loi? L’intention réelle du législateur.

    Alors cela prend une longue décision du plus haut tribunal ?

  30. Henriette Latour dit :

    Pour lui, il n’y a que les apparences.
    Apparence d’argent 👎 escroc
    Apparence d’études 👎 ignare
    Apparence d’homme fort 👎peureux
    Apparence de bête sexuelle 👎🍄
    Il ne lui reste que la présidence et il veut en profiter le plus longtemps possible.

    1. Lecteur-curieux dit :

      Apparemment il a été élu par les Grands Électeurs et avec quand même beaucoup de votes. C’était vraiment serré en pourcentage le vote populaire.

      On l’a souvent dit J.R. Ewing dans Dallas se serait présenté et aurait eu de fortes chances d’être élu POTUS. On peut prendre un autre vilain dans Superman ou Batman aussi.

      Tant que le bon ne montre pas être le plus fort, les Américains vont se ranger avec le méchant. Que ce soit aussi dans le Karate Kid ou dans Back to the Future. S’il ne le couche pas Biff bien le papa du héros va rester un loser toute sa vie. Pareil pour le Karate Kid, s’il ne gagne pas le championnat et se déclare plutôt victime d’intimidation cela ne fonctionnera pas?

      C’est en 1984 ou 1985 que cela ne fonctionnait pas ? En 2019 les vieux modèles font place à de nouveaux de plus en plus ? Pas encore à la présidence et le ressac est venu de la présidence précédente donc un recul réactionnaire maintenant. En 2020, le peuple va choisir d’avancer?

      Trudeau lui avait cela comme slogan mais il l’incarne?

      Pour Trump on souhaitait que ce ne soit pas réactionnaire mais pour cela il aurait fallu qu’il soit le candidat démocrate ce qui semble impensable.

      Ou un Trump imaginaire qu’il véhiculait en partie à certaines époques de sa vie.

      Quoique même lui se disait conservateur. Il y a rien à faire, il est du côté obscur de la force.

    2. Lecteur-curieux dit :

      Barbara Moore une playmate en 1992 dit avoir eu une liaison avec Trump en 1993 et qu’il était un bon amant et qu’il est un bon président.

      https://www.google.ca/amp/s/heavy.com/news/2018/04/playmate-barbara-moore-trump-affair/amp/

      Bon mais il y a bien des perceptions là-dedans et il était plus jeune. Et des playmates peuvent être gentilles mais superficielles et fake tout comme Trump.

      Il reste qu’il n’est pas le seul courailleux.

      En général ce ne sont pas des femmes intéressantes les playmates mais pas forcément une actrice qui pose pour l’exposure.

      Il y a de la superficialité là aussi quand même.

      C’est pas un Donald qui.va se casser la tête. Est-ce moral ou immoral ?

      La vraie question du temps ? Son chien est pas mort lui ?

      Il fait tout pour faire parler de lui encore?

      On aime Hefner car lui il a été important et c’était Marilyn en page couverture.

      C’est la libération sexuelle au départ et non l’exploitation des femmes encore plus grande.

      Être juste un objet sexuel c’est encore pire qu’être obligée d’avoir 15 enfants.

  31. Henriette Latour dit :

    il n’est qu’apparence.
    Apparence d’argent 👎 escroc
    Apparence d’études 👎 ignare
    Apparence d’homme fort 👎 peureux
    Apparence de bête sexuelle 👎 🍄

    Il ne lui reste que la présidence et il veut en profiter le plus longtemps possible.

    1. Henriette Latour dit :

      Je ne comprends pas comment j’ai pu répéter le commentaire deux fois. Pardonnez-moi.

      1. ProMap dit :

        Henriette Latour – Il n’y a aucun mal à répéter des vérités!

      2. Richard Desrochers dit :

        C’est pas grave, je l’ai aimé les deux fois.

    2. Richard Desrochers dit :

      Vous voulez dire apparence de présidence.
      Il ne vit que pour l’apparence.

  32. ghislain1957 dit :

    Et voilà que les ripoux-blicains veulent voter une résolution pour protéger leur gourou orange!

    Des républicains présentent une mesure pour protéger Trump

    https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/201910/24/01-5246743-des-republicains-presentent-une-mesure-pour-proteger-trump.php

    « Ce texte non contraignant, vu comme un test de loyauté envers Donald Trump pour les 53 républicains du Sénat, a été écrit par le chef de la majorité Mitch McConnell et l’influent Lindsey Graham, soutien de poids du président au Congrès. »

    Moscow Mitch et Lindsay « brown nose » Graham, deux verrues purulentes.

    1. ProMap dit :

      ghislain1957 – La technique de la terreur. Que fera trump avec cette liste? D’ailleurs, cette idée ne viendrait-elle pas de trump par hasard? Mettre des cibles dans le dos de ceux qu’il désigne maintenant comme des Never Trumpers Républicains.

      Hitler faisait jurer solennellement leur loyauté envers sa personne à tous les soldats dans ses grands rassemblements.

  33. onbo dit :

    Apparence de bête sexuelle!, ça valait bien deux champignons roses Hi Hi Hi!!
    Ça nous change de ses 13,000 pinocchios!
    Pas question de vous pardonner 🙂

  34. Syl20_65 dit :

     »On appelle ça un coup d’état. » Le furoncle

    Tient, la meneuse de claque qui sort ses pompons démago populistes pour faire diversion. Quelle surprise. Personne ne parlait de  »coup » avant que la racaille probablement conseillé par Miller, ne sorte cette insignifiance. Et l’ara déplumé de nous la ramener. Misère!
    T’sé quand ça lève pas plus haut que le top du tas dans la bécosse. Re-misère!

  35. jarrya dit :

    Alors il pourrait dans le premier débat des chefs descendre le leader démocrate en pleine scène en toute légalité. C’est peut-être comme ça qu’il va devenir président à vie!

  36. Apocalypse dit :

    @ghislain1957 – 12:46

    Merci pour l’info! Mon Dieu que ces gens sont malades. Se rendent-ils compte qu’ils essaient de protéger un criminel?

    C’était déjà effrayant avec le rapport Mueller et l’histoire avec l’Ukraine a horrifié quiconque a deux onces de jugement, mais nos déconnectés ne voient toujours pas de problème.

    On parle encore de la même gang qui voulait, et veut encore, envoyer Hillary Clinton en prison pour l’histoire des courriels, alors que Donald Trump a réellement commis des crimes qui auraient dû le sortir de cette présidence à grand coups de pieds au c*l depuis longtemps.

  37. el_kabong dit :

    @grosse tetine
    « On appelle ça un coup d’état. »

    Quelle partie de « c’est un processus inscrit dans la constitution » est-ce que vous ne comprenez pas?…
    (d’autant plus que vous savez que vos carpettes ripoux-libanes du sénat vont bloquer le processus, alors pourquoi l’inquiétude?)

  38. Jean dit :

    Je ne serais pas surpris que Barr soit d’accord avec les avocats de Trump.
    Après ca on déchire la Constitution, et c’est Trump qui décide quand aura lieu la prochaine élection et il pourra emprisonner ses adversaires politiques qui sont de toute façon des anti-américains, des traites, etc.

  39. Mariette Beaudoin dit :

    Ce n’est pas long, quatre ans de règne pour montrer ce qu’on a dans le ventre. On devrait donc exiger qu’un POTUS ne pense qu’à des choses positives durant son mandat et les transforme en actes bénéfiques pour la population. Mais je rêve encore.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :