Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Bernie Sanders a essuyé les critiques de certains stratèges démocrates et commentateurs progressistes, il y a une dizaine de jours, en acceptant de participer à une assemblée publique organisée par Fox News et diffusée en direct par la chaîne d’information conservatrice. Quelques semaines plus tôt, le Comité national du Parti démocrate avait d’ailleurs découragé  ce genre de collaboration avec l’«ennemi» en refusant de permettre à Fox News d’organiser l’un de ses débats présidentiels. Toujours est-il que le sénateur indépendant du Vermont a fait à sa tête, comme d’habitude, et il est sorti gagnant hier soir d’une assemblée où il a défendu avec vigueur ses idées les plus populaires et suscité la grogne d’un certain Donald Trump.

Animée par les journalistes de Fox News Bret Baier et Martha MacCallum, l’assemblée publique réunissait des électeurs de Pennsylvanie représentant toutes les tendances politiques. L’un des moments forts de la soirée s’est produit lorsque Baier a demandé aux électeurs qui reçoivent leur assurance-santé par le biais de leurs employeurs de lever la main. Il a ensuite demandé aux mêmes électeurs de lever la main s’ils accepteraient d’abandonner leur assurance privée pour passer au système de santé à payeur unique («Medicare for All») que propose Bernie Sanders.

Baier ne s’attendait probablement pas à voir autant de mains se lever. Pour le sénateur du Vermont, les mains levés et les cris enthousiastes étaient l’équivalent d’un coup de circuit avec trois hommes sur les buts. Voici une vidéo de la scène :

Les animateurs de Fox News ont talonné Bernie Sanders sur plusieurs de ses positions, lui demandant souvent comment il allait financer tel ou tel programme. Le sénateur n’a pas toujours été convaincant, même s’il est demeuré combatif du début à la fin. Mais il n’a suscité aucune contestation de la part des animateurs ou des électeurs lorsqu’ils a offert ce commentaire à propos du 45e président des États-Unis : 

«Que vous soyez un conservateur, un modéré ou un progressiste, je ne pense pas que le peuple américain soit fier d’avoir un président qui est un menteur pathologique. Et cela ne me fait pas plaisir de dire ça. Trump ne peut même pas dire la vérité sur le lieu de naissance de son père. C’est vraiment fou à ce point. Son père est né à New York; il a prétendu qu’il était né en Allemagne. Si vous ne pouvez même pas dire la vérité sur le lieu de naissance de votre père, il est difficile de vous croire pour le reste.» 

Les bonnes critiques que la performance de Bernie Sanders a reçues expliquent sans doute pourquoi Donald Trump a critiqué la décision de Fox News d’inviter «Crazy Bernie» à participer à cette assemblée publique. À noter l’emploi du «nous» par le président dans ce tweet lorsqu’il se plaint en outre de l’embauche par la chaîne de la commentatrice pro-démocrate Donna Brazile :

Le succès de Bernie Sanders semble avoir inspiré au moins un autre candidat démocrate à la présidence, Pete Buttigieg, qui voudrait également s’adresser aux électeurs de Fox News en participant à une assemblée publique organisée par la chaîne. Le maire de South Bend a déjà accordé une entrevue remarquée à l’émission Fox on Sunday. Et c’est une assemblée publique diffusée sur CNN qui l’a vraiment mis en orbite.

(Photo AP)

40 réflexions sur “Bernie dans la fosse aux lions

  1. Danielle Vallée dit :

    Je ne voudrais pas vous contredire mais j’ai entendu dire aux nouvelles ce midi (John King) que l’audience était plutôt vendue à Bernie, que ses fans avaient squatté la place. Vrai? Faux?

    1. P.L. dit :

      C’est tout à fait possible et ce serait même logique. Pourquoi assister à une telle émission si on n’aime pas l’invité? Personne ne s’étonne que les gens présents lors des sorties de Trump soient des fans de Trump…

      Toutefois, je ne pense pas que ça contredit M. Hétu. Bret Baier devait clairement croire qu’il pourrait montrer à Bernie Sanders que les gens n’appuient pas des idées folles (selon lui et les autres conservateurs) comme un système de soins pour tous, alors que ce fut plutôt le contraire.

      J’ai juste de la difficulté avec le mot « journalistes » pour qualifier ces désinformations de Fox. Ce sont, au mieux, des chroniqueurs.

      1. fallaitquejteuldise dit :

        Je dirais plus de Fox news: information spectacle de type gérant d’estrade…au mieux commentateurs de mini putt…desolé pour les amateurs…

    2. papitibi dit :

      Problème pourtant facile à régler, le cas échéant.

      Le réseau n’a qu’à constituer sa propre banque de public-cible, quitte à interroger les membres de ce public-cible sur leurs intérêts: horticulture, exploration spéciale, Alexander Ovechkin, Tiger Woods, Tom Brady, NRA, migrants… Alors le moment venu, tu invites assez de monde pour remplir tous les sièges et tu peux contrôler les réactions de TA foule.

      Ils pourraient aussi inviter Éric Salvail comme animateur de foule… C’est pas ça, de la VRAIE information et des débats FAIR AND BALANCED à la Fox Niouzes?

  2. marcandreki dit :

    Un grand chelem, en première manche ! C’est réjouissant. Bravo Papi Bernie. Donc santé, check! Next, l’Éducation, l’environnement, l’immigration. Dans l’ordre. Go, Demcrats Go!

  3. Pierre Laurin dit :

    C’est ce qui s’appelle combattre l ‘ennemi sur sur ses terres.

  4. Léo Miquis dit :

    Bravo !
    En plus, en passant sur Fox News, ils sont assurés que Trump les voit et entende leur message !

  5. Louise dit :

    Je trouve ça bien que les aspirants à la présidentielle s’adressent aux téléspectateurs de Fox News.

    Comment voulez-vous convaincre quelqu’un de voter pour vous si vous ne lui adressez même pas la parole ?
    Les électeurs qui ont voté pour Trump ont peut-être été naïfs de croire toutes ses promesses mais ce ne sont pas tous des crétins finis.

    Quand on aspire à diriger un pays, il faut être à l’écoute de tous les citoyens et les convaincre qu’on va tout faire pour répondre à leurs besoins. Le prochain président devra être un rassembleur qui saura motiver les gens à mettre leurs efforts en commun pour réparer ce qui peut l’être et s’engager ensemble pour assurer une meilleure qualité de vie.

    1. Gilles Morissette dit :

      @Louise

      J’ai envoyé mon commentaire avant d’avoir vu le vôtre. Vous avez été plus rapide que moi.

      Désolé si cela a l’air d’un plagiat mais ce n’est pas le cas.­

      1. Louise dit :

        Gilles

        Il faut croire que les grands esprits se rencontrent ! 😜

  6. Gilles Morissette dit :

    Sanders a montré qu’il avait du « guts » en allant se pointer à une rencontre en plein territoire « ennemi ». Il faut lui donner ça même si je suis loin d’être en accord avec sa façon de mener sa campagne.

    Il est à espérer que d’autres candidats feront preuve du même courage. Il semble bien que Buttigieg sera le prochain à aller défendre ses idées sur cette chaîne devant un auditoire qui sera loin d’être conquis à l’avance. Bravo !!

    Je trouve un peu ridicule cette idée de boycottage de la part ds Démocrates.

    Comment pouvez prétendre vouloir devenir le président  » de tous les Américains » alors que vous ne daignez même pas aller rencontrer ceux qui sont en désaccord avec vous, et ce, afin de discuter calmement et dans le respect, des grands enjeux de la société américaine ?

  7. fallaitquejteuldise dit :

    Faire confiance à Fox news, jamais. Tout s’achète aux États-Unis: une audience payé par les conservateurs pour amener Sanders à la victoire démocrate. Ensuite, en faire une cible facile pour Trump. Sanders un candidat moins dangereux que bien d’autre. Une hypothèse qui plait bien aux amateurs de la théorie du complot…

    1. onbo dit :

      Dans le genre « Catch&Kill, genre? Je ne sais pas.

      Il est quand même indéniable que Sanders vient de grimper l’échelle de plusieurs niveaux, au jeu des serpents et des échelles. Plus on monte et plus les serpents sont placés pour vous faire retourner tout près de la case départ au moindre caprice des dés. La politique est autre chose.

      Je suis content pour lui. Il avait besoin de ce rétablissement. Et si tout à coup Bernie se retrouvait aussi à l’aise sinon plus avec des conservateurs modérés qu’avec des libéraux progressistes?

      Je suis conscient par ailleurs que Bernie a du faire fonctionner la chaine de messages à la base afin de ne pas se retrouver seul dans la fosse de Fox. Si oui, bien joué! Si non, très bien joué!

      Et je remarque aussi que le town hall a eu lieu dans les terres de Biden, la Pennsylvanie! Un autre bon coup!

      Comme disait l’autre, à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire!

    2. Haïku dit :

      Astucieux 👌

  8. gl000001 dit :

    trump a un « nous » très inclusif 😉

    1. ProMap dit :

      gl000001 – En fait, dans la tête de trump, un « we » n’est rien d’autre qu’un « I » accompagné d’un « myself » redondant. C’est donc le « I » qui est inclusif et ça lui arrive de se trumper en utilisant le « we », mais c’est un lapsus.😉

      1. Michèle dit :

        Peut-être était-il à l’envers? Son ‘we’ devait être un ‘me’ ? 🙄

    2. Haïku dit :

      @gl000001 15:37

      C’est l’individu 1.

  9. Apocalypse dit :

    Ensuite, on se demande pourquoi les démocrates ne veulent pas de Bernie Sanders. Au moins, si c’était un team player, mais non, un opportuniste qui s’en va dans un autre parti pour n’en faire qu’à sa tête. Les démocrates sont gentils avec Bernie Sanders, si c’était moi, il vivrait l’enfer.

    Imaginer, il gagne l’investure et l’élection de 2020, bien entendu, pour les démocrates, c’est mieux que Donald Trump, mais tu te retrouves tout de même avec quelqu’un à la Maison-Blache sur qui tu n’as aucun contrôle.

    Comme on dit au Québec, Bernie Sanders, un tête de c*chon :-(.

    Pour ce qui est de cette sortie de Bernie Sanders sur Fox, petit conseil, attendre avant d’ouvrir la bouteille de champagne. On a été gentil avec lui, mais à un moment donné. il devra dire où il ira chercher les 2000-3000 miliards de dollars pour un système de santé comme au Canada et ‘news flash’, l’argent ne pousse pas dans les arbres et donc, ça va sortir des poches des américains et en grande quantité et là, on va trouver cela pas mal moins drôle…

    1. monsieur8 dit :

      « tu te retrouves tout de même avec quelqu’un à la Maison-Blanche sur qui tu n’as aucun contrôle ».

      Contrôle? Vous pensez qu’un potus démocrate devrait être contrôlé par le DNC?

      Je crois que vous vous êtes mal exprimé, ou alors j’ai mal compris.

    2. InfoPhile dit :

      @Apocalypse

      Vous vous prononcez péremptoirement sur M. Sanders et vous vous demandez comment il propose de défrayer un programme de santé universel ! Vous seriez plus crédible si au moins vous connaissiez ses idées.

      Pis laissez faire pour les babounes. Votre opinion suffira.

    3. papitibi dit :

      à un moment donné. il devra dire où il ira chercher les 2000-3000 miliards de dollars pour un système de santé comme au Canada

      = = =

      The Donald J. Tramp way!
      Urgeeeeence Nationaaaaale!
      Tu détournes les fonds. Tu passes le Big, Big Wall dans la déchiteteuse. Tu confisques les guns, tu les fais fondre à la fonderie, tu vends le métal aux Chinois pis avec l’argent, tu fabriques des soins de santé avec une imprimante 3D.

      Make Sandersrica Great Again.

  10. Dekessey dit :

    « Je trouve un peu ridicule cette idée de boycottage de la part ds Démocrates. »
    Je suis d’accord.
    Aussi peu crédible que soit cette chaîne, Fox News est quand même suivi religieusement par des millions de personnes. Je pense même qu’ils ont meilleures cotes d’écoute que CNN, c’est à vérifier.
    Swallwell était un des rares à aller « au bat » sur cette chaîne. Peut-être que cette apparition opportune de Sanders va encourager d’autres candidats démocrates d’aller y défendre leur point de vue?

  11. V-12 dit :

    Que les démocrates ne veulent pas de débats sur Fox News, c’est correct. Ils ne veulent pas s’entre-tuer devant la droite américaine. Par contre, un forum public donne la chance au candidat de faire valoir ses options, seul devant l’électorat. C’est plus fort politiquement. Et puis, si Fox les veut vraiment, les candidats peuvent aussi négocier qui sera le modérateur. Mieux vaut Baier, Smith ou Wallace que Hannity, Watters, Pirro, Carlson, Ingraham.

    Et hier, Sanders s’en est bien tiré. Il faut se rappeler que les États républicains sont aussi souvent les plus pauvres. Les options démocrates devraient bien résonner à leurs oreilles. Suffit que les démocrates s’y mettent et exposent clairement leurs idées et valeurs.

    1. ProMap dit :

      V-12 – J’aime bien ce que vous dites. Il faut rejoindre les gens via leurs canaux de communication favoris même s’ils sont biai$é$ et que, par conséquent, le danger d’une contre-performance y est plus grand. Comme d’autres commentateurs ont si bien dit, le péril rend la victoire plus percutante.

  12. Benjen Stark dit :

    Dites ce que vous voulez de Fox News mais il ést définitevement plus intéressant de voir Sanders devoir défendre sérieusement ses propositions que de voir Jake Tapper demander à Kamala Harris comment elle aime la cuisson de son steak à un Town Hall de CNN.

    Bravo aux autres qui auront le courage de se prêter à cet exercice, on peut facilement deviner les « braves » qui n’auront jamais le courage de le faire ( Biden, Warren, Harris, Booker pour ne nommer que ceux-là)…

    1. ProMap dit :

      Benjen, parlant de braves, quand trump bravera-t-il de vrais journalistes dans une vraie interview un peu serrée. Une interview un peu serrée exclut la connaissance préalable des questions et exclut définitivement de limiter le journaliste à la liste de question qu’on lui envoie préalablement. Une interview un peu serrée est aussi un outil indispensable en démocratie pour comprendre le programme et évaluer la valeur d’un politicien. Une interview un peu serrée n’est pas une conférence de presse où tu enlèves le micro à un journaliste qui t’interroge sur des questions qui ne te plaises pas. Capice! Alors, dites-moi quand trump aura le courage de s’y prêter? Dityes-moi quand trump aura le courage de défendre ses positions et propositions?

      Je vais vous donner la réponse : jamais.

      1. Michèle dit :

        Bien dit! 👏🏻👏🏻

      2. lanaudoise dit :

        👍👍👍👍

    2. Benton Fraser dit :

      Vous avez oublié Trump qui devrait trôner a la tête de ceux qui manquent de courage…. autant plus que Trump vite l’ensemble des médias!

  13. jcvirgil dit :

    C’est une bonne décision de Sanders d’aller à la rencontre des auditeurs de Fox News. C’est comme les missionnaires aux temps des colonies. S’ils ne finissaient pas dans la marmite ils avaient la chance de convertir quelques natifs 🙂

    Sérieusement Fox est une chaîne importante et il n’y a rien à perdre pour un candidat à aller y livrer son message.

    1. Haïku dit :

      @jcvirgil 16:42

      « Missionnaires dans la marmite » 🤣🤣🤣

  14. monsieur8 dit :

    Bien sûr que les candidats dems doivent aller présenter leur plateforme à Fox News. Il y a des dizaines de millions d’électeurs potentiels à courtiser, surtout pour quelqu’un comme Mayor Pete qui n’est pas encore très connu.

    J’ai entendu à la radio tout à l’heure que Sanders était désormais le meneur dans les sondages chez les dems, devant Biden. Ils attendent quoi les 24 autres candidats pour se rallier au meneur? Ils divisent le vote là, ce qui favorise Trump…

    😉

  15. InfoPhile dit :

    Voici un bref condensé qui explique le triomphe de Bernie lors de ce meeting. Trois délicieuses minutes :

    1. Michèle dit :

      Intéressant. Merci InfoPhile. Je pense que Sanders a gagné des ‘browny points’ avec ça….

    2. Lecteur_curieux dit :

      Well je le trouve vieux et je trouve que la salle semble paquetée. Pas forcément juste des partisans mais ceux présents sont bruyants.

      Cela ne veut pas dire que les idées sont mauvaises ou qu’on ne peut pas en discuter.

    3. Dekessey dit :

      Merci, c’est comme la bande annonce d’un film, ça donne juste le goût de regarder l’intégrale.

  16. Rustik dit :

    « That’s how much people feel » à la fin de sa série de questions (où les réponses étaient évidentes et pourtant à l’encontre des politiques/positions actuelles de Trump). Sa réponse sur le piège d’un juif vs une musulmane (Ilhan Omar) a été excellente et véridique. Les mains levées, un plaisir!

    Je ne sais pas quoi penser du candidat au final, mais là, il a très bien paru, et il a su parler à plusieurs américains indécis. Les durs républicains, ils sont sourds aux démocrates (l’inverse est aussi vrai), il faut donc convaincre ceux qui balancent et ceux qui peuvent voter une fois « de l’autre bord » de le faire. Pour y parvenir, c’est le genre de discours que j’aime entendre.

  17. Benton Fraser dit :

    Il me semble que le boycott du DNC ne touche que les débats à la course pour le candidat démocrate à la présidence…

  18. Lecteur_curieux dit :

    Les deux vidéos me font penser au sport ou une équipe va affronter son adversaire mais amène ses partisans qui sont au final plus nombreux que celle de l’équipe à domicile et elle remporte le match.

    Rien n’interdit de faire cela mais pas certain que les téléspectateurs conservateurs de la chaîne ont été convaincus.

    Il gagne des points pareil ? Oui la politique restant un combat de boxe même si certains sont plus élégants. Et réussissent à le transformer en apparence en joute oratoire.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :