Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

ilhan.jpg

Depuis leur arrivée à Washington, les deux premières musulmanes élues à la Chambre des représentants sont la cible d’attaques républicaines, qui mettent leurs critiques à l’endroit d’Israël sur le compte de l’antisémitisme. Depuis hier soir, l’une de ces cibles, Ilhan Omar, est accusée par des élus de son propre parti d’avoir apporté de l’eau à ce moulin en affirmant dans deux tweets que le soutien des républicains à l’État juif était attribuable aux contributions électorales de l’AIPAC, le plus influent des lobbys pro-Israël aux États-Unis.

Dans un tweet publié plus tôt dans la soirée, la représentante démocrate du Minnesota avait déjà expliqué par les «benjamins» (dollars) le soutien des élus républicains à Israël.

 

L’idée que l’argent du lobby pro-Israël explique les positions des élus américains vis-à-vis de l’État juif est largement considérée comme étant antisémite, tout comme les allusions à un «lobby juif» contrôlant la politique étrangère des États-Unis. En conséquence, les dirigeants démocrates de la Chambre ont exigé cet après-midi dans une déclaration commune qu’Ilhan Omar s’excuse pour ses tweets.

Les défenseurs de la représentante ont cependant fait valoir que sa position sur l’AIPAC ne relève pas de l’antisémitisme mais d’un simple constat. Constat que les démocrates font sans état d’âme lorsqu’ils accusent les républicains d’être à la solde de la NRA et d’agir en conséquence sur la question du contrôle des armes à feu.

Les républicains sont par ailleurs eux-mêmes accusés d’islamophobie à cause de leurs critiques incessantes des deux premières musulmanes à siéger au Congrès. Ilhan Omar et sa collègue du Michigan Rashida Tlaib sont notamment dénoncées pour leur soutien au mouvement BDS qui lutte contre la politique d’occupation israélienne.

Les critiques des républicains rappellent en outre que ceux-ci n’ont pas de leçon à donner sur l’antisémitisme après une campagne pour les élections de mi-mandat où ils ont notamment publié des messages accusant des milliardaires juifs, dont George Soros, de vouloir «ACHETER» les élections :

tweet

Cela étant, la stratégie des républicains de diviser les démocrates sur Israël en dénonçant les positions et déclarations d’Omar et Tlaib semble fonctionner.

P.S. : La représentante du Minnesota a présenté des excuses «sans équivoque» pour ses tweets :

 

P.P.S : D’ici vendredi, je vous invite à contribuer au maintien et à la croissance de ce blogue. Merci à l’avance de votre soutien!

Le blogue de Richard Hétu
Other Amount:

(Photo Getty Images)

45 réflexions sur “Accusations d’antisémitisme au Congrès

  1. A.Talon dit :

    «Les critiques des républicains rappellent en outre que ceux-ci n’ont pas de leçon à donner sur l’antisémitisme après une campagne pour les élections de mi-mandat où ils ont publié des messages accusant des milliardaires juifs de vouloir «ACHETER» les élections.»

    HY-PO-CRI-TES

    1. Guy LB dit :

      @A.Talon :
      Ça résume plutôt bien toute l’affaire, tout autant que la couleur politique du parti républicaine. D’une pierre deux coups : bien visé.

  2. A.Talon dit :

    «Cela étant, la stratégie des républicains de diviser les démocrates sur Israël en dénonçant les positions et déclarations d’Omar et Tlaib semble fonctionner.»

    Ce que ces ignobles salopards n’hésiteront d’ailleurs pas à refaire au moindre prétexte. Que les Démocrates se le tiennent et se préparent en conséquence. Mettre sur pied un comité interne permanent assurant l’unité des troupes serait déjà un bon début. Rappeler fréquemment à tous l’importance de la solidarité pour gagner la guerre est une nécessité.

    1. gl000001 dit :

      C’est primordial d’avoir moins l’air d’un banc de requins prêts à s’entre-dévorer. Même si ils le sont un peu mais moins que les républicains.

  3. gl000001 dit :

    Quelle est la religion des Koch Brothers ? In money we trust ?

  4. A.Talon dit :

    «Les républicains sont par ailleurs eux-mêmes accusés d’islamophobie à cause de leurs critiques incessantes des deux premières musulmanes à siéger au Congrès.»

    Sans compter leur gros führer orangé qui se fait une spécialité de s’en prendre violemment aux Latinos et de dénigrer par la bande Noirs et Amérindiens par ses nombreuses attaques personnelles visant plus souvent qu’autrement des représentants des minorités visibles.

  5. Benjen Stark dit :

    Socialiste et anti-sémitisme; JFK et FDR doivent se retourner dans leur tombe à voir ce que deviant leur parti.

    1. gl000001 dit :

      Ils roulent dans le fond de leur tombe car ils sont morts de rire de toutes les inepties républicaines.

    2. A.Talon dit :

      Rassurez-vous, mon bon Picotte. Malgré tout ses défauts et limitations, JFK et FDR seraient sûrement très fiers de ce Parti Démocrate et de son bilan de gouvernement du dernier demi-siècle. Ils en seraient d’autant plus fiers qu’ils pourraient facilement le comparer à l’immonde cloaque qu’est devenu le parti adverse aux mains des mafieux suprémacistes orangés.

    3. Bartien dit :

      @Benji

      Je ne sais pas pourquoi mais j’étais certain de vous voir sur ce post!!

    4. el_kabong dit :

      @benjen

      Rappel : critiquer Israël n’est PAS antisémite…

      Ensuite, votre hypocrisie s’harmonise très bien à celles de vos ti-namis ripoux-libans, comme l’a souligné notre hôte en regard de toutes leur publicités antisémites durant les derniers mid-terms (sans oublier celles durant la dernière présidentielle)…

      1. Rustik dit :

        @El-Kabong, j’adore votre rappel!
        Aux débuts des années 2000 j’ai eu une copine juive et elle critiquait Israel très souvent! Je n’ai jamais cru que lorsqu’elle critiquait que c’était une juive antisémite.

    5. jeanlouischarette dit :

      … voir ce que deviant ….
      Vous avez l’air de vous y connaitre en terme de déviant?

    6. Benton Fraser dit :

      Euh… parce qu’FDR a fait, et de loin, les plus grandes avancées « socialistes » comme président!!!

    7. Benton Fraser dit :

      Il ne faut pas oublier qu’une bonne partie de la base de Trump du sud profond sont anti-sémite et anti-catholique….

      Bien que le discours Trump va pour sa vase, pardon, sa base, son coueur va pour la swamp!

  6. A.Talon dit :

    «Les défenseurs de la représentante ont cependant fait valoir que sa position sur l’AIPAC ne relève pas de l’antisémitisme mais d’un simple constat.»

    Comme je l’ai déjà dit précédemment, il est drôlement temps que les Démocrates cessent d’avoir peur de faire peur et qu’ils défendent leurs opinions avec courage et conviction. En ce qui concerne le cas de l’AIPAC, il ne faut pas oublier que ce n’est qu’un lobby qui ne représente ni l’opinion des Israéliens ni celle des Juifs Américains. Et qu’une importante partie d’entre eux, des deux côtés de l’Atlantique, sont tout à fait opposés à la politique illégale d’occupation/colonisation de la Palestine par l’état israélien.

  7. Gilles Morissette dit :

    Quelle aberration. Les Répugnants essaient de diviser les Démocrates sur cette question et des derniers tombent dans le piège comme des amateurs.

    C’est vrai que les Répugnants n’ont pas de leçons à donner à personne en matière d’intolérance, de haine et de fanatisme.

    Les Démocrates doivent cesser de se livrer au jeu de la division et concentrer leurs efforts sur les politiques du Gros Taré.

    1. gigido66 dit :

      Les Démocrates me donnent l’impression de vouloir paraître plus blanc que blanc et exigent des excuses des élus ciblés pour leurs paroles ou prises de position, à la moindre critique de la part des Républicains. À trop être frileux, ils vont paraître trop faibles! Ils devraient soutenir (dans ce cas-ci en particulier) ce qui a été avancé parce que c’est la réalité…les politiciens américains mangent dans la main d’un Etat voyou et montrent les dents à tous ceux qui dénoncent ce fait…Tenez-vous debout que diable!

  8. treblig dit :

    Il est souvent difficile de savoir ou la ligne passe entre antisémitiste et s’opposer légitimement aux actions d’Israë contre les Palestiniens.

    Par ailleurs, 76% des juifs ont voté démocrate en 2016. Les juifs américains se souviennent de l’antisémitisme militant des républicains et qui continue par ailleurs de nos jours puisque Bloomberg, Soros et Steyer sont juifs.

    L’un des slogans préférés de l’extrême droite est : les juifs ne nous remplaceront pas

    1. jcvirgil dit :

      Pour les politiciens sionistes il n’y a pas de ligne. Vous critiquez Israel et son état d’apartheid qui foule aux pieds les droits des Palestiniens , vous êtes un antisémite.

      C’est bien commode , comme ça ils n’ont pas à répondre de leurs actes, contrairement à tout autre peuple qui agirait comme ils le font contre leur voisin. Mais c’est vrai que comme c’est aussi le seul état au monde qui n’a pas de frontières établies , ils sont chez-eux partout.

      Le philosophe Voltaire disait :*« Pour savoir qui vous dirige vraiment il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer »,

  9. eau-vive dit :

    C’est vrai que les républicains sont des hypocrites en dénonçant les remarques de Ilhan Omar parce qu’ils ont fait bien pire en commençant par l’indigne président. Mais ce n’est pas une raison pour les démocrates de se mettre à leur niveau et d’entretenir des chicanes de chats de ruelle.Ce n’est pas du tout constructif parce que ça ne mène nulle part sinon de diviser le parti et c’est ce qu’il faut éviter à tout prix. Les jeunes recrues devraient apprendre qu’un bon politicien est celui qui construit et non qui détruit.
    Je ne dis pas qu’il ne faut jamais critiquer et relever les erreurs du parti adverse mais il faut porter le coup quand ça compte vraiment.
    Autrement dit, il faut savoir choisir ses batailles.

    1. Guy LB dit :

      @eau-vive :
      Ô, comme vous avez raison ! On désespère parfois en voyant les nouveaux démocrates mordre à l’hameçon républicain avec autant d’enthousiasme et de naïveté. Bien sûr, on reconnaîtra que c’est quand même plus facile pour nous, depuis les lignes de côté, de relever et déplorer les erreurs commises.

  10. Toile dit :

    Contribution faite avec très grand plaisir, plaisir qui toutefois ne surpasse pas celui de vous lire tous. Merci M. Hétu de nous transmettre avec brio votre passion.

  11. Danielle Vallée dit :

    J’ai hâte de voir comment tout ça va tourner quand Netanyahu et Trump seront en prison tous les deux….
    Israel a tout avantage à se reprendre en main aussi. Leur gouvernement ne reflète pas la pensée du peuple, pas plus que les déplorables ne reflètent la pensée du peuple américain.

  12. Guy LB dit :

    Ne manquait plus que cela !
    Déjà que, depuis que sévit le T., les débats politiques américains ne sont guère édifiants, voilà que l’anti-sémitisme et l’anti-islamisme viennent épaissir la sauce. Ça pourrait vite virer à la foire d’empoigne, ce genre de débats. Le pire, c’est que certains démocrates, pas tellement brillants, se laissent entraîner vers le fond du baril par les trolls républicains.

    Vivement que T. et cie disparaissent du paysage politique américain. Quoique je lisais ce matin un commentaire dans le NYT qui affirmait que si le T. est définitivement sur la voie de sortie, le trumpisme, lui, est là pour y rester.

    Comme on le déplorait au Collège, dans le temps, en voyant notre équipe de hockey se faire rosser par le Toronto St Michael College : «Avec des deux de pique pareils, ça risque de rempirer avant de se ramieuter…»

  13. treblig dit :

    Je rapelle pour mémoire que les évangéliques américains ( dont 87% votent républicains ) soutiennent inconditionnellement Israël pour des raisons strictement religieuses.

    Dans leur interprétation délirante, il serait écrit dans la Bible que le retour de Jésus se fera quand tout le peuple juif sera réuni en terre d’Israël. Juifs qui devront se convertir au christianisme s’ils veulent entrer au paradis.

    1. gl000001 dit :

      J’adore leur humour.
      Si on ne vaut pas une risée, on ne vaut pas grand chose (justement quelqu’un m’a déjà juré que c’était un proverbe juif (??) mais je ne trouve pas la référence !!)

    2. Guy LB dit :

      @treblig :
      J’admire votre habileté à nous faire rire avec les propos humoristiques dissimulés dans la Bible — finalement pas si sainte qu’on le prétend. Est-ce là ce qu’on appelle savamment de l’exégèse ? Je suis heureux de découvrir qu’il en existe une version comique.

  14. Martin cote dit :

    Nancy Pelosi devraient tout faire pour unifier ces troupes avant 2020 et surtout leur rappeler que Trump et sa gang de repus vont tout pour les déstabiliser et les diviser….ces ceux représentantes musulmanes ont droit à leurs opinions et leurs confrères démocrates devraient resserrer les rangs autour d’eux au lieu de faire le jeu des repos…..

  15. lechatderuelle dit :

    misère que les élus USA aiment se perdre dans des détails insignifiants…. Tu es ceci, non toi t’es pire t’es cela….

    Les 2 partis sont vendus aux dollars et aucun ne pince le nez quand vient le temps d’encaisser…..

    Bien évidemment les lobbies sont puissants et possiblement les mêmes des 2 côtés ….

    Pendant qu’ils perdent leur temps à s’insulter et à s’outrager bêtement contre leur rang, les élus ratent de belles occasions politique avec le shutdown qui approchent….

    Les Démocrates n’ont pas d’instinct politicien…..

    Trump leur sert sur un plateau d’argent, plein d’angles d’attaque mais ils se tirent dans les pieds entre eux…..les yeux rivés sur le fric qui s’agitent en coulisses……

  16. Absalon dit :

    Je pense qu’Ilhan Omar se trompe. L’AIPAC influence autant les démocrates que les républicains et sans doute moins par l’argent que par son poids supposé sur le vote des juifs américains. L’excès de zèle des républicains en faveur d’Israël s’expliquerait plutôt par les croyances particulières de leur électorat évangéliste : un électorat qui concilie souvent très bien antisémitisme et sionisme.

    1. Guy LB dit :

      @Absalon :
      C’est intéressant — et fort important pour la bonne compréhension des choses — cette précision que vous apportez. Merci.

    2. kelvinator dit :

      Il y a plus de sionistes chrétien aux USA que de juifs sionistes en Israël.
      J’allais écrire quelque chose dans le même sens. L’AIPAC n’achète pas, elle donne de l’argent à des gens déjà convaincu, qui paradoxalement milite pour la reconnaissance de leur pays tout en interdisant aux palestiniens d’avoir leur propre pays. Parce que la manière dont la bible prédit l’Armageddon, ou la seconde venue du messie. Les fondamentalistes évangélistes non rien à envier aux fondamentalistes musulmans ou juifs.

  17. J.C.Virgil dit :

    Ben voyons donc . Elle est obligée de se rétracter pour avoir dit la vérité . L’AIPAC n’est pas une oeuvre de bienfaisance . Ils comptent bien que tout l,argent qu’ils mettent dans les partis politiques américains se traduira une fois ceux-ci au gouvernement par une oreille attentive pour l’État sioniste et de beaux fonds publics en aide militaire .

    On peut dire d’ailleurs avec le milliards générés année après année dans cette aide militaire que c’est de l’argent bien investi.

  18. gérard séguin dit :

    Vive le jour. Lorsqu’on mettra hors circuit, toutes croyances religieuses. Dans le monde politique et sociale. Depuis toujours, on mêle l’imaginaire (croyance) avec la réalité de la vie. L’humain est plus souvent qu’autrement un grand rêveur.

    1. gl000001 dit :

      Je seconde !! Méditer au lieu de médire !!

      1. gérard séguin dit :

        @gl000001 Merci!! La réflexion est incommensurable chez l’humain. Je fais le lien avec la nature, depuis son apparition, suite au Big Bang. Tout est relatif.

  19. kelvinator dit :

    Les républicains ne veulent pas défendre un programme concret, ils n’ont fait que des slogans vague contradictoire avec leur politiques depuis 2016, ils ne veulent décidémment que diviser les démocrates. En 2016 Sanders le faisait, alors ils n’avaient pas trop à travailler. Aujourd’hui c’est plus facile avec les nombreux candidats, et mise sur la plus grande honnêteté des démocrates et leur dénonciation des excès.

  20. Benton Fraser dit :

    Humour juif:

    Dans les années trente en Allemagne, un juif rencontre un autre juif et lui dit:
    – Quoi, tu lis ce journal nazi ?
    – Oui! Vois-tu, lorsque je lis un journal juif, tout est très déprimant alors que dans les journaux nazi, nous sommes tous riches et les maîtres du monde!

  21. Gilles Morissette dit :

    Finalement, la représentante Ilhan Omar a dû présenter ses excuses. C’était à prévoir. Elle est rentré docilement dans le rang jusqu’au prochain chapitre. Fin de la controverse pour l’instant.

    Pendant ce temps, la sénatrice Harris est forcé de répondre à certaines critiques qui lui reprochent de ne pas être « Assez Noir ».

    WTF. Ce pays est vraiment en train de sombrer dans la folie de la rectitude politique poussé à l’extrême.

    Quand cette hystérie collective prendra-t-elle fin?

    1. Henriette Latour dit :

      Gilles Morissette

      👏👏 bientôt j’espère.

  22. Serge Mtl dit :

    Attendez que les républicains se rendent compte qu’ils peuvent accuser Kamala Harris d’avoir été élevée au Canada…et qui plus est au Québec…pays de socialistes…

  23. P-o Tremblay dit :

    Je trouve les démocrates assez mauvais en politique… Je veux dire avec tout l’antisémitisme que les républicain ont semé à chaque attaque il devrait leur balancer des trucs. Ils ont de munitions à ne plus savoir quoi en faire avec le président orange… aller attaquer un peu. Ils passent leur temps à s’excuser et à être sur la défensive à un certain moment faut arrêter d’accepter de recevoir des coups.

  24. jeanfrancoiscouture dit :

    S’agissant des politiciens et de «l’argent juif», durant la campagne j’ai entendu Donald Trump s’adresser à un auditoire composé de membres d’un groupe de pression de religion juive. Malheureusement je n’ai pas pris note du nom du groupe en question mais il me semble bien que ce n’était pas AIPAC.
    Je l’avais trouvé plutôt effronté. En effet, il leur a d’abord dit qu’il ne venait pas solliciter de l’argent car il n’en avait pas besoin vu son statut de milliardaire. Il a ajouté savoir qu’eux et leurs co-religionnaires «you like to control your politicians» mais que lui, il n’était pas contrôlable puisqu’il ne récoltait pas d’argent. Or, à mon souvenir, cela n’a pas fait «de vagues». Peut-être serait-ce parce qu’il a dit cela sur un ton qui se voulait «à la blague.»

  25. papitibi dit :

    Je suis très critique de la Coalition Avenir QUÉBEC, donc je suis anti-Québécois.
    Je critique Netanyahou donc je suis <emàntisémite.
    J’accuse Salmane d’avoir commandé l’assassinat de Jamal Khashoggi, dont je suis islamophobe et arabophobe.
    Chu pas très chaud à l’égard de LePen,donc chu forcément anti-gaulois
    Je hais les Toronto Maple Leafs donc je suis séparatisss

    Bin oui, Chose. Pis vive les amalgames!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :