Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

1611712-leader-parlementaire-qs-gabriel-nadeau

«Soyons bien clairs : il n’y a aucune sympathie de notre côté pour le régime de Nicolas Maduro. Mais de voir le Parti québécois se ranger derrière Justin Trudeau et Donald Trump pour appuyer l’ingérence étrangère dans un conflit politique domestique, pour nous, c’est complètement incompréhensible.»

Gabriel Nadeau-Dubois, leader parlementaire de Québec solidaire, exprimant son opposition à ce que les élus de l’Assemblée nationale s’allient au premier ministre du Canada et du président des États-Unis sur la reconnaissance de Juan Guaidó comme président par intérim du Venezuela.

(Photo La Presse)

117 réflexions sur “La citation (québécoise) du jour

  1. RICK42 dit :

    On appelle ça de la cécité dogmatique… Maduro étant un bon socialiste, il ne peut ëtre un usurpateur qui se remplit les poches…

    1. Pierre dit :

      Quel que soit le parti au pouvoir, il doit y avoir un respect ✊ de la souveraineté du dit pays,et au delà de GND ce pays veut être sauvé par le potus-45 parce qu’il y a du pétrole. La Syrie où il y a un génocide épouvantable, les USA d’Obama ou de Trump s’en foutait… Pourquoi? Pas de pétrole… les américains Pétrole first!!!

      1. kelvinator dit :

        Vous allez me dire que vous reconnaissez des dictateurs illégitime au nom de la souveraineté du pays?? Vous reconnaissez Assad le meurtrier comme légitime? Kim Jung Un le fou furieux nucléaire comme légitime? Putin comme président démocratiquement élu?

        Qu’est-ce que signifie démocratie pour vous? Élection égale invariablement démocratie, peu importe comment les élections sont mené?

      2. Samati dit :

        Les États Unis n’ont rien à foutre du pétrole vénézuélien de pauvre qualité. Les réserves de pétrole au Canada (pétrole léger et lourd), États Unis (pétrole léger et ultra léger) et Mexique (pétrole lourd et léger) sont suffisamment importantes pour fournir le continent pour les cent prochaines années. Le pétrole vénézuélien n’a aucune valeur stratégique en raison de sa pauvre qualité.

    2. Benton Fraser dit :

      Vous n’avez pas compris la partie « Soyons bien claires… »

      Quand l’on devient sélectif, on se rapproche des radios poubelles!

      Ici, on parle d’ingérence externe qui n’est pas un pas à franchir.

  2. Denis dit :

    QS a beaucoup d’atomes crochus avec Maduro, couper les revenus et le qualité de vie des pauvres et de la classe moyenne et empêcher ceux qui ne pensent pas comme eux de parler!

  3. Yvon Montoya dit :

     »Soyons bien clairs : il n’y a aucune sympathie de notre côté pour le régime de Nicolas Maduro. »

    Et pourtant c’est clair ce que dit assez justement QS???? Ils n’ont aucune sympathie pour ce régime odieux et liberticide mais il est vrai que l’ingérence étrangère est de trop surtout si on dit à Washington qu’il faut faire tomber Maduro le dictateur pour LA liberté. Alors on serait d’accord si on disait pareillement la même chose à beaucoup d’autres pays à commencer par la Chine et /ou l’Arabie Saoudite ou la Russie qui vient d’interdire des centaines de concert de Rap…

    1. el_kabong dit :

      @Yvon Montoya

      Parfaitement d’accord.
      L’appréciation des « dictatures » est certainement le jugement à la plus grande géométrie variable qui soit.
      J’aimerais bien qu’on m’explique en quoi Maduro est davantage un « usurpateur » que Putin ou le clown orange, ou en quoi il se remplit davantage les poches que les mêmes individus nommés et en y ajoutant nombre d’autres (genre, la famille royale saoudienne)…

      1. kelvinator dit :

        Maduro est un dictateur parce qu’aucune démocratie ou ONG ne reconnait la légitimité des élections présidentielles vénézuélienne.
        Cette raison est amplement suffisante. Amplement.

        Je vous défie tous de démontrer que Maduro est légitime. Vous allez citer qui : La Russie, la Chine, la Syrie, Cuba??? Non. Votre position de défense de Maduro est tout simplement intenable.

      2. el_kabong dit :

        @kelvinator
        « Je vous défie tous de démontrer que Maduro est légitime. Vous allez citer qui : La Russie, la Chine, la Syrie, Cuba??? Non. Votre position de défense de Maduro est tout simplement intenable. »

        Vous répondez à côté de la question.
        Comme QS, je n’ai aucune sympathie pour le régime de Nicolas Maduro; je demande simplement en quoi sa dictature est pire que celles que vous citez et envers lesquelles on ne fait aucune intervention (comme on le fait pour le Venezuela).

      3. Samati dit :

        Si vous avez bien suivi l’actualité, vous êtes surement au courant de l’important mouvement migratoire en provenance du Venezuela vers les autres pays de l’Amérique latine. Ce mouvement a un pouvoir de déstabilisation qui pourrait mener à de multiples conflits.

        Maduro a enlevé les pouvoirs du gouvernement élu pour pouvoir mettre en place un système électoral qui a favorisé son élection illégitime décriée par l’ensemble de la communauté internationale, à l’exception des régimes dictatoriaux ou corrompus.

        Putin est un dictateur, qui s’enrichit au détriment de la population, mais celle-ci n’a pas atteint les niveaux de misère que l’on constate au Venezuela.

        Le Venezuela est victime de politiques économiques mises de l’avant par des dirigeants populistes tout aussi ignorants que celui qui dirige maintenant les USA. Les sanctions américaines qui visaient principalement des individus corrompus du régime et certaines restrictions concernant le domaine financier ne sont aucunement responsable de la situation chaotique mis en place par le régime chaviste.

        Il y a une crise sévère au Venezuela qui ne pourra se régler qu’en redonnant le pouvoir à l’assemblée générale élue démocratiquement.

      4. el_kabong dit :

        @samati

        Vous êtes touchant avec votre excuse bidon…
        Une crise humanitaire au Venezuela, vous allez me faire pleurer… La crise humanitaire, bien pire, au Yemen, provoquée par l’intervention d’une dictature « exemplaire » (selon vos vues), semble moins vous émouvoir…

    2. kelvinator dit :

      @Yvon Montoya
      Dites-vous que vous ne voulez pas reconnaitre Maduro comme dictateur parce que la même chose n’est pas faite envers l’Arabie saoudite, la Chine ou la Russie??
      La jalousie vous pousse à vouloir empècher ce que vous revendiquez ailleurs??? Pourquoi ne pas appuyer ce principe que vous partager et l’utiliser pour démontrer que ce problème existe aussi ailleurs, plutôt que vous opposez sans trop de raison à un principe que vous partagez, Maduro est odieux?!?

      1. Yvon Montoya dit :

         » Alors on serait d’accord si on disait pareillement la même chose à beaucoup d’autres pays à commencer par la Chine et /ou l’Arabie Saoudite ou la Russie qui vient d’interdire des centaines de concert de Rap… »

        Je dis que bien entendu ce sont aussi des pays dictatoriaux, totalitaires ceux que je nomme et il y en a bien d’autres hélas. Maduro participe de ces pays et d’ailleurs il est soutenu par eux dans l’ensemble. C’est le traitement des pays occidentaux se comportant en de véritables acheteurs/clients surtout. J’en ai franchement assez de ne plus être dupe de la politique, toute sortes de politiques et par extension des idéologies. Il y a certainement d’autres guises d’être, de vivre et de travailler etc..

  4. marc andre dit :

    Il semble la France et d’autres pays d’Europe le font ! QS pratique le repli , aucune position sur la futur campagne électorale fédérale, reporte sa position sur la laicité en mars; bref du mou

    1. A.Talon dit :

      Pourquoi se surprendre d’une telle situation? Québec Solitaire n’a après tout jamais été capable de régler la question du leadership au sein de son propre parti après la fusion des formations de Saint-Françoise et de son copain Amir. QS a plutôt préféré remettre sine die le douloureux moment de choisir qui serait le véritable chef du parti de sorte qu’on se retrouve encore de nos jours avec cette hydre à deux têtes. Et ils font la même chose présentement avec la question des signes religieux sur la place publique. Comment feront-ils pour gouverner avec un tel degré d’indécision?

    2. Rustik dit :

      @Marc André, l’Europe prend position. Elle prend position pour des négotiations entre les parties. De ne pas appuyer le gouvernement fédéral est une chose, mais il doit prendre position, il peut dire nous appuieront toutes négotiation dans ce conflit, et non pas « nous ne parlerons pas car nous ne voulons pas faire d’ingérence »… Car ce conflit est au-delà d’un conflit domestique, il met en jeux les migrants aux frontières du pays, les politiques économiques à l’encontre de ce pays, les droits de l’Homme et d’autres enjeux géopolitiques, l’abstention est ici, pour moi, est un signe qu’il évalue mal la situation.

  5. Renaud dit :

    Erreur de QS ici. Le risque de guerre civile est extrêmement grand au Venezuela, le positionnement de la communauté internationale est crucial pour inciter Maduro à partir sans faire de vagues. Évidemment, tant que la Chine et la Russie le supporteront (deux grands démocraties), le dictateur voudra probablement se battre.

    1. kelvinator dit :

      Surtotu que la Russie a « investi » des milliards dans le régime Maduro, et risque de tout perdre. La Russie qui a vu son fond de réserve fondre comme neige au soleil de Sotchi, ils voudront surement se battre pour préserver leur mise, sans aller à la confrontation militaire toutefois. Ils auraient trop à perdre.

      1. Bartien dit :

        « Surtotu que la Russie a « investi » des milliards dans le régime Maduro, et risque de tout perdre. »

        Ça compense pour leur énorme succès aux états-désunis!

      2. Rustik dit :

        Je crois avoir entendu parler de 20 milliards par les Russes et 80 par les Chinois (en prêt, refonte de dettes et autres avantages)… au moins les deux régimes sont cohérent, ils mettent aujourd’hui les botines où ils ont mis le portefeuille!

      3. kelvinator dit :

        80 pour les chinois!!! J’ignorais que c’était autant… Malgré que c’est probablement moins grave pour la Chine que pour la Russie, Pékin pourra se refaire plus rapidement. Moscou par contre…

    2. Steve3110 dit :

      Bien dit.

  6. Anne-Marie Allaire dit :

    Si Maduro était le seul dictateur a règner, nous en serions. Mais le Cambodge, exemple parmi tant d’autres, n’ayant pas de pétrole, n’ayez crainte braves gens, nos gouvernements se tiendront coi et puis-je ajouter con du con.

    1. kelvinator dit :

      Voulez-vous détrôner les dictateurs comme au Venezuela et au Cambodge?
      Si c’est le cas, pourquoi défendre Maduro parce qu’aucune action n’est fait contre le Cambodge?

      1. Benton Fraser dit :

        Ce n’est pas ce qu’elle a dit…

        Il y a une certaine forme d’hypocrisie.

        Pourquoi là le Vénézuela et non pas le Cambodge, la Syrie, la Turquie, la Russie, l’Arabie-Saoudite et une bonne partie des pays d’Afrique???

      2. kelvinator dit :

        Prétendez-vous que rien n’est fait pour dénoncer les injustice dans ces pays? C’est la position que vous voulez défendre?

      3. el_kabong dit :

        @kelvinator

        C’est exactement ma position.
        Vous croyez que, si un résident américain d’origine vénézuélienne avait été assassiné dans le consulat du Venezuela en Turquie, le gouvernement américain se serait contenté de dire « c’était pas fin de faire ça »?

      4. kelvinator dit :

        @el_kabong
        Puisque votre position n’est pas exprimé dans ce fil de commentaire, et que je trouve important de bien délimiter la position avant d’aller plus loin, laissez-moi citer vos positions :
        « Une crise humanitaire au Venezuela, vous allez me faire pleurer… La crise humanitaire, bien pire, au Yemen »
        « je demande simplement en quoi sa dictature est pire que celles que vous citez et envers lesquelles on ne fait aucune intervention (comme on le fait pour le Venezuela). »

        Parce qu’il existe des atteintes à la libertés et meurtres ailleurs, il faudrait resté les bras croisé sauf si nous faisons de même avec tout les pays?
        Parce que vous croyez que les pressions ne sont pas faites contre les autres dictatures (position qui est facilement contestable), il faudrait respecté toute les dictatures??

        C’est bien la position que vous voulez défendre? « The hill you want to die on? » Je vous laisse l’opportunité de vous rétracter.

      5. kelvinator dit :

        Comme piste de réflexion :

        Sophisme de la solution parfaite
        https://www.sceptiques.qc.ca/dictionnaire/perfectsolution.html
        « Faux raisonnement fondé sur l’idée erronée que si une mesure donnée ne constitue pas la solution parfaite à un problème quelconque, elle n’en vaut pas la peine. »

        Puisque la dénonciation des dictatures dans le monde n’est pas parfaite, que certain sont moins dénoncé, il faudrait ne rien faire du tout.

  7. A.Talon dit :

    «il n’y a aucune sympathie de notre côté pour le régime de Nicolas Maduro.» (GND)

    Alors pourquoi n’arrivez-vous pas à condamner ce régime illégitime? Faut dire que vous êtes tous deux de la même mouvance idéologique. Ceci expliquant sans doute cela.

    «Mais de voir le Parti québécois se ranger derrière Justin Trudeau et Donald Trump blablabla…» (GND)

    Le chat est sorti du sac. Pour GND, il s’agit donc surtout d’un nouveau prétexte pour casser du sucre sur le dos du Parti Québécois. Toujours la même mentalité de charognard, comme si la croissance de Québec Solitaire devait nécessairement passer par la mort du PQ…

    1. gl000001 dit :

      Il a hâte de dire « Le PQ est mort ! Vive le Québec Solidaire ! »

      1. Lecteur_curieux dit :

        Voilà!

      2. Lecteur_curieux dit :

        PQ et QS sont incapables de s’entendre. Permettez-moi de voter disons dans 25 circonscriptions, mes votes n’iraient pas tous au même parti.

        Je vote pour le ou la candidatE.

      3. gl000001 dit :

        Moi, je vote stratégique.
        Pour ne pas que le Libéral rentre au provincial. Pour ne pas que le Reform Party (que certains appellent Progressiste-Conservateur) rentre au fédéral.

    2. jcvirgil dit :

      Un régime illégitime qui a recueilli un plus gros pourcentage de votes que le clown qui dirige les États-Unis et la majorité de ces votes contrairement à lui. A ce compte il faudrait décréter Pelosi qui dirige le Congrès présidente et que les grandes puissances occidentales décrètent .des sanctions économiques contre les États-Unis

      1. Richard Hétu dit :

        Cher jcvirgil, comment pouvez-vous faire reposer votre argumentaire sur le pourcentage de voix recueillis par Maduro? Est-ce aveuglement de votre part ou une sorte d’humour qui m’échappe?

      2. monsieur8 dit :

        @Richard Hétu : le pourcentage de voix obtenu par un candidat n’est-il pas le meilleur indice pour déterminer de sa légitimité? Je ne vois ni aveuglement ni humour dans le message de jcvirgil, simplement le gros bon sens, l’idéal démocratique.

        Je ne comprends pas le sens de votre remarque.

      3. kelvinator dit :

        @monsieur8, @jcvirgil
        Xi JinPing fut voté à 99,8% pour être président à vie.
        En 2002, le président de Tunisie Ben Ali a fait un référendum pour avoir un mandat de plus que ce que prévoit la constitution. Les gens votaient avec des cartons blancs et noir, dans une enveloppe blanche…

        Trouvez-vous ces votes démocratique?

        jcvirgil, nommez un seul organisme qui reconnait l’élection de Maduro comme légitime?

      4. jcvirgil dit :

        @ Richard Hétu

        À ce que je sache Maduro a été élu par 60% du suffrage exprimé lors de la dernière élection. Expliquez moi pourquoi son élection n’est pas légitime ? Ce n’est pas parce qu’une partie de l’opposition a choisi de ne pas aller voter que ça rend son élection moins légitime?
        A ce compte si on prend le total des suffrages possibles en comptant ceux qui se son abstenus lors de la dernière élection à la présidence, Trump a été élu par 27% des voix.

      5. Richard Hétu dit :

        68% des voix en fait, un record. La prochaine fois, il battra peut-être les taux de popularité de Bachar Al-Assad. L’élection, qui devait avoir lieu en décembre, a été tenue en mai, pour laisser encore moins de temps à l’opposition de s’organiser. Face à cette mascarade assortie de nombreuses autres entraves à la démocratie, un nombre massif d’électeurs ont renoncé à exercer leur droit de vote. Mais je réalise que tout cela n’a aucune importance à vos yeux.

      6. kelvinator dit :

        @jcvirgil
        « L’ancien président Jimmy Carter qui a déjà fait partie de cette équipe d’observateurs du temps de Chavez avait affirmé que les élections au Vénézuéla étaient plus démocratiques qu’aux États-Unis. »
        Le mot clé içi est « du temps de Chavez ». Il n’est pas du tout question des élections de Chavez, mais celle de Maduro. Pourquoi le Carter Center a refusé d’envoyer des observateurs alors?

        « Even the United Nations — quite tolerant of authoritarian regimes — has turned down Maduro’s invitation to send an observation team on election day. So has the Carter Center, and virtually all other reputable election observing institutions. »
        https://www.miamiherald.com/news/local/news-columns-blogs/andres-oppenheimer/article210323704.html

        Je répète mon défi lancé plusieurs fois. Nommez-moi un seul organisme qui reconnait l’élection de Maduro? Un seul.

      7. Achalante dit :

        Tous les dictateurs « élus » le sont avec de forts pourcentages. C’est comme ça qu’on sait qu’il y a magouillage, de Saddam Hussein qui récoltait 98-99% à Vladimir Poutin qui se fait « réélire » en alternance avec son pantin depuis, quoi, 15 ans? 20? Parce qu’il fait emprisonner tous ses adversaires qui ont la moindre chance contre lui.

      8. fallaitquejteuldise dit :

        Saddam Huissen, en Irak gagnait ses elections à des taux avoisinants les 97%…tres légitime comme élection… Je suis sûr que les 3% restant disparaissaient d’une élection a l’autre… Demandez pourquoi!

      9. jcvirgil dit :

        L’élection au Vénézuéla a été menée sous supervision d’observateurs internationaux. L’ancien président Jimmy Carter qui a déjà fait partie de cette équipe d’observateurs du temps de Chavez avait affirmé que les élections au Vénézuéla étaient plus démocratiques qu’aux États-Unis. Probablement suite à ‘Élection présidentielle de 2000 où les frères Bush ont volé l’élection en Floride grâce à de machines de vote électronique bien calibrées.

        Je dois avouer que la logique qui veut que le fait que Maduro ait gagné la pluralité des voix prouve bien qu,il est un dictateur m’échappe. Je dois manquer d’humour 🙂 Surtout que du côté du gouvernement élu on prétend que le fort taux d’abstention était une stratégie dictée par Washington pour discréditer le résultat de l’élection étant donné que même si les représentants de l’oligarchie et leurs soutiens étaient allé voter ils auraient perdu comme ils perdent toutes les élections depuis vingt ans.

        Qu’à cela ne tienne on a fait saigner l’économie selon une vieille recette éprouvée au Chili et maintenant qu’ils croient le fruit mûr ils tentent le coup d’état en promettant aux militaires du pays qu’ils seront tellement mieux traités s’ils participent.

      10. Achalante dit :

        @jcvirgil : Des observateurs? Vraiment? C’est contesté… https://www.cncd.be/venezuela-election-presidentielle-2018-observation-accompagnement Et même la présence d’observateurs ne garantit pas la légitimité d’une élection; il faut lire leur rapport, aussi.

    3. Benton Fraser dit :

      La mouvance idéologique n’a rien a voir, c’est une question d’ingérence.

      QS sont loin de l’idéologie du dictateur…. il n’ont même pas de chef!!!

  8. gl000001 dit :

    QS pour le peuple ne prend pas le bord du peuple !!
    C’est juste une déclaration politique. Pas un déclaration de guerre. Révise tes livres d’histoire Mr l’ex-étudiant en histoire.

  9. spritzer dit :

    « Mais de voir le Parti québécois se ranger derrière Justin Trudeau et Donald Trump pour appuyer l’ingérence étrangère dans un conflit politique domestique, pour nous, c’est complètement incompréhensible. »

    Nadeau-Dubois a parfaitement raison.

    1. Lecteur_curieux dit :

      À cause du débat sur la souveraineté mais qui se fait ici de façon démocratique en général.
      Je n’aime pas l’ingérence politique mais parfois elle est nécessaire.
      Dans le cas présent je n’ai pas suivi tout le débat. Quelle est la meilleure chose à faire ? Ce n’est pas toujours facile à déterminer.

      La communauté internationale doit surveiller et parfois agir mais de la bonne façon.

      1. Achalante dit :

        Bien dit. Il y a plusieurs considérations politiques, économiques et militaires qui entrent en considération dans les décisions d’appui ou de rejet de dictateurs. Dans le cas deM. Maduro, oui, il y a la pétrole, mais aussi un opposant crédible entérine par son propre gouvernement. Dans le cas de M. Poutine, ce serait du suicide de s’opposer trop ouvertement, alors on impose des restrictions économiques (que ce type s’emploie à lever) en réponse à tout acte excessif.

        Et c’est le rôle des populations démocratiques de faire savoir à leurs dirigeants que leur traitement de certains régimes oppressifs est trop permissif.

        M. Nadeau-Dubois a tout à fait le droit de s’exprimer ainsi, et si je pense qu’il n’a pas entièrement raison, à tout le moins, la discussion qui s’en suivra sera notre expression démocratique sur la situation. Que devait faire le Canada? Le commun des votants n’a peut-être pas toutes les informations nécessaires, mais c’est au gouvernement d’expliquer sa position. Et c’est au peuple de faire part de la sienne.

  10. lechatderuelle dit :

    Comment certains intervenants peuvent-ils faire des liens aussi grossiers entre Québec Solidaire et Maduro ???
    Parfois la bêtise n’est pas où l’on croit…

    Il est vrai que les autres pays n’ont pas à « appuyer » ou « dénoncer » un mouvement politique dans un autre pays…
    Rarement ça rapporte quelque chose de positif….
    Surtout que ça n’empêche jamais les dictateurs d’être toujours en poste et que plusieurs ferment les yeux hypocritement ….

    Alors il est de bon ton de ne pas se mêler des affaires des autres….

    Quand le Vénézuela se votera un nouveau Président, il sera temps de l’appuyer….
    d’ici là, une petite gêne est de mise surtout que les pays de la démocratie ne se sont pas éloignés de l’Arabie Saoudite….

    1. jcvirgil dit :

      Vous avez bien raison. Il ya des clowns qui ont l,indignation à géométrie variable . Imagines s’il fallait que Maduro fasse dépecer un journaliste dans une ambassade, je ne crois pas qu,ils lui vendraient des armes comme ils font pour le régime saoudien qui les tient bien en laisse avec ses pétro-dollars.

  11. treblig dit :

    Poufffff… <— ( très long soupir)

    La fille de Chavez est deux fois milliardaire. Les hauts officiers de l'armée ne subissent pas les effets de la crise vénézuélienne, ni les amis politiques de Maduro…

    Par contre le peuple lui cherchent partout pour du riz, des pâtes, du papier de toilette

    1. kelvinator dit :

      C’est à se demandé de quel oligarches les opposants à Guaido parle.
      Les oligarches mis en place par le régime Maduro, ou les oligarches russes? Les oligarches américains qui n’Existe pas probablement, sauf en tordant le sens du mot oligarche.

  12. Benjen Stark dit :

    M. Nadeau-Dubois devrait retourner taopocher sur ses casseroles, il était plus crédible à cette époque.

    1. gl000001 dit :

      Ca dénonçait les Libéraux qui étaient au pouvoir. Là, il dénonce le PQ qui ne l’est plus.
      Calvince ! Vous avez raison pour une fois ! Bravo. Continuez sur cette lancée 😉

  13. jcvirgil dit :

    GND a parfaitement raison c’est aux Vénézuéliens de régler leurs problèmes qui viennent en grande partis des sanctions économiques illégales imposées par les États-Unis.dont les conséquences ont été qualifiées par le rapporteur de l’ONU De Zayas pour le Venezuela, de crime contre l’humanité « Je pense que lorsque l’ampleur de la misère causée par les sanctions, comme ce fut le cas en Irak ou maintenant au Venezuela, devient aussi évidente, je peux dire que les sanctions contre le Venezuela sont un crime contre l’humanité, dont pourra être saisie la Cour pénale internationale pour violation de l’article 7 du Statut de Rome ».

    Ce xièeme coup d’État en Amérique latine par la faune de faucons néo-cons et tous les autres cons de Washington est une honte . Je comprends que Justin le petit caniche de Trump l’appuie. Il n’a aucune stature , ni politique distincte à l’international contrairement à son père, mais que le PQ s’en fasse le perroquet c’est une grosse déception …

  14. kelvinator dit :

    QS soit ignore totalement la démarche entourant la reconnaissance de Guaido, qui vise à des négociation pacifique pour rétablir la démocratie au Venezuela (démocratie que Maduro a usurpé), soit ils mentent sciemment et déforme cette reconnaissance pour faire passer un agenda anti-américain. Souligner l’impérialisme américain comme raison, alors que ce n’Est aucunement au coeur de problème, relève purement et simplement d’un mensonge partisan. À vouloir absolument voter contre des gens qu’on aime pas (Trudeau et Trump), on en vient à voter contre même lorsque ceux-ci ont de très bonne raison.

    QS démontre qu’il n’a pas plus de contact avec la réalité que Mélenchon, qui reconnait comme légitime les élections vénézuélienne, mais ne reconnait pas celle française… Ils sont tombé sur la tête. QS est dangereux par son extrémisme, son radicalisme, son idéalisme absent de pragmatisme.

  15. monsieur8 dit :

    Ha ha ha! On n’aime pas beaucoup QS ici… Pourtant, GND a (encore) raison. Je peux comprendre que Trudeau doive rester gentil avec le gouvernement américain, mais le PQ ?

    On a au Venezuela un président qui a été élu démocratiquement. Depuis, il se comporte comme un apprenti autocrate, c’est vrai. Il dérive sensiblement de l’idéologie qui l’a porté au pouvoir. Face aux critiques, il se braque et devient encore plus autoritaire. On n’aime pas ça, à raison.

    Et voilà que soudain, le leader de l’opposition Vénézuélienne se lève et déclare à la face du monde qu’à partir de maintenant, c’est lui le président. Et le monde acquiesce… et le PQ opine de la tête… c’est quoi l’idée? Vous pensez que ça va calmer le jeu au Venezuela? C,est tout le contraire qui va arriver.

    L’attitude correct face à une telle situation, c’est celle de QS : tu observes, tu prends note, mais évite à tout prix de donner ton appui à un des 2 camps, tu évites surtout de jeter de l’huile sur le feu. La situation est explosive au Venezuela : soutenir l’usurpateur au détriment du chef élu est le meilleur moyen pour que tout finisse en guerre civile. Je suis bien déçu de la position du PQ devant cette situation.

    1. jcvirgil dit :

      Vous apportez des nuances intéressantes. Ëtre contre le coup d’État au Vénézuéla , ce n’est pas nécessairement appuyer Maduro et son régime . C’est croire que c’est aux Vénézuéliens de régler le problème , sans ingérence et surtout sans un idiot comme Bolton qui a avoué candidement :

      *Nous regardons les sources pétrolières. C’est la plus importante source de revenus du gouvernement vénézuélien. Nous examinons ce que nous pouvons en faire. Cela ferait une grande différence économique pour les Etats-Unis si nous pouvions laisser les compagnies pétrolières étasuniennes investir et produire dans le potentiel pétrolier du Venezuela ».

      1. Rustik dit :

        @JC Virgil et monsieur8, vous êtes contre l’appuie pour Guiado et apportez de bons arguments. Vous appuyez l’idée qu’il doit y avoir une négotiation et peut-être un meilleur processus démocratique et surement de moindre sanction économique.

        La citation qui mène à ce blogue est plutôt du genre: « On ne s’ingère pas, on ne parle pas de négo, on n’expose pas de bons arguments et on en profite pour casser du sucre localement sur les autres parties »… Ça fait politique de cour d’école. Rien a voir avec la qualité de vos arguments… et c’est lui qui fait de la politique… « misère! » comme certain le disent ici.

        Quand je vois ce type de politicien, je suis heureux de ne pas voter au Québec 😉

    2. gl000001 dit :

      La procédure contre Maduro est légale. C’est dans leur constitution. Elle conteste justement le fait que Maduro a été élu « démocratiquement » !
      Et l’appui du PQ n’a aucun effet dans la balance.

    3. Samati dit :

      @monsieur8

      Vous démontrez une profonde ignorance du processus électoral ayant mené à l’élection de Maduro. Si vous lisez l’espagnol, le journal El Pais, pourrait être une source à consulter pour parfaire vos connaissances sur la politique de ce pays.

      On constate chez certains tenants d’une gauche plus extrémiste l’impossibilité de reconnaître (ou voir) les erreurs commises par des régimes qui suivent une approche dogmatique qui va dans le sens de leur idéologie. Cela explique l’appui donné par certains intellectuels français (dont Jean-Paul Sartre) au dictateur sanguinaire que fut Staline.

      L’incompétence des dirigeants chavistes est la cause principale de l’écroulement de l’économie.

      Ce régime militaire n’a aucune légitimité.

      1. kintouai dit :

        Ah oui ! Votre référence, c’est le journal El Païs, qui s’est déclaré en faveur de l’écrasement des nationalistes catalans.

        Votre référence est aussi valable que Fox News.

        Allez donc lire plutôt cette opinion de Claude Morin (non, pas l’ancien ministre péquiste) dans le Devoir :

        https://www.ledevoir.com/opinion/idees/547181/le-canada-est-il-complice-d-un-coup-d-etat-au-venezuela

        Vous qui portez tellement à droite (refusant bien entendu de dénoncer les horreurs commises par les dictatures de droite et toutes les magouilles commises contre le peuple vénézuélien par les salopards de possédants, en cheville avec les saligauds d’Américains), vous y trouverez des réponses à tous vos arguments bidon.

    4. kelvinator dit :

      « On a au Venezuela un président qui a été élu démocratiquement. »
      Quel mensonge ridicule, absolument consternant.
      Nommer un ONG, une démocratie qui reconnait son élection comme démocratique? Vous n’en trouverez pas, il n’y en a pas.

      « mais évite à tout prix de donner ton appui à un des 2 camps »
      Le Canada aurait donc du se la fermer et ne pas dénoncer la mise à mort de défenseurs des libertés par neutralité?? Je suis certain que ce n’est pas votre position, alors pourquoi ce qui serait bon pour l’Arabie ne le serait pas pour le Venezuela?? À moins bien sur que vous soyez contre une dénonciation des excès saoudiens?

      « L’usurpateur », vous parlez de Maduro, que vous qualifiez vous-même d’autoritaire? Pour votre information, autoritaire n’est pas compatible avec démocratie… Trump pourrait se déclarer dictateur et vous resteriez les bras croisé par neutralité et parce qu’il a été élu démocratiquement??? Pourquoi je vois un immense double standard dans votre position?

    5. kelvinator dit :

      « Je peux comprendre que Trudeau doive rester gentil avec le gouvernement américain, mais le PQ ? »
      Vous croyez que Trudeau a voté ainsi pour satisfaire les américains? Vraiment?
      Et les 19 pays européens qui ont lancé un ultimatum refusé par Maduro pour ensuite reconnaitre Guaido, ils sont aussi les serviteurs des USA? Et la ligue de Lima, les pays sud-américains, ils sont tous sous l’emprise des USA?? Pourquoi les extrémiste de gauche utilise toujours la défaite d’être contre les USA pour défendre la dictature de Maduro, comme le fait QS et LFI de Melenchon??

      1. Sage 2010 dit :

        Si les pays sud-américains appuient Guiado, c’est qu’ils ont une raison particulière: c’est le nombre de réfugiés vénézuéliens qu’ils accueillent, surtout la Colombie. J’ai un correspondant qui me parle des problèmes de sécurité à la frontière avec le Venezuela.
        Des amis vénézuéliens et expatriés me racontent ce qui se passe réellement. Il y en a même un qui a demandé du papier toilettes à ses parents et amis.

        https://www.challenges.fr/politique/venezuela-pourquoi-nicolas-maduro-doit-partir_640949

        http://www.leparisien.fr/international/crise-au-venezuela-paroles-de-refugies-06-02-2019-8005494.php

      2. kelvinator dit :

        Évidemment, ce problème les touche directement, comme la guerre de Syrie touchait directement l’Europe. C’est pourquoi ils veulent que la situation change, et ne supporte pas la défense du statuquo comme une certaine gauche sympathique aux dictateurs de gauche. Ces histoires de réfugiés sont toujours difficile à lire. Détresse, solitude, désespoir, peur de l’avenir. En Amérique du sud ou sur la Méditerranée, les histoires d’horreur sont nombreuses.

        Challenges a l’air intéressant comme site de nouvelles françaises, comme le montre son titre!! hahaha. Ah ces français et leur utilisation de l’anglais!

  16. Lecteur_curieux dit :

    Je vois plus une attaque de GND de QS envers le PQ qu’autre chose.

    QS veut la place du PQ et sa mort.

    1. @Lecteur_curieux « QS veut la place du PQ et sa mort. »

      Il n’a qu’à être patient, l’expiration naturelle va faire en sorte que le PQ disparaisse de la « map » pour toujours.

    2. Benton Fraser dit :

      QS se balance pas mal du PQ….

      Il faut comprendre la nuance que QS n’attaque pas les autres partis, seulement leurs politiques…

  17. onbo dit :

    Nadeau-dubois n’a pas tort. Et c’est précisément pour éviter l’ingérence étrangère qu’il a été convenu en 1948 de fonder ou mieux de refonder une institution internationale capable par la diplomatie d’entreprendre des pourparlers avec et entre tous les têtes élues d’un pays en difficultés sociales, économiques, financières et, partant, politiques, plutôt que de laisser dégénérer les conflits sourds en conflits armés.

     » Partir une guerre, à peu près n’importe qui peut faire ça. Mettre fin à un conflit armé, c’est une chose difficile que personne ne peut réaliser tout seul, ni même voir souvent la fin de son vivant. » Jean Chrétien.

    Là dessus, on peut dire que Gabriel Nadeau-Dubois et Jean Chrétien sont sur la même page de diplomatie. C’est intéressant.

    Il est immensément regrettable que Donald Trump cherche à se retirer des Institutions internationales fondées expressément pour prévenir ou guérir des guerres. Et comme l’exprimait Jean Chrétien, c’est le propre des guerres d’être interminables.

    Peut-être que le Venezuela a besoin d’un coup de pouce international de diplomatie pour mettre sur pied une commission de Vérité et Réconciliation, semblable à celle qui a mis fin au désordre civique en Afrique du Sud.

    1. kelvinator dit :

      L’erreur est de prétendre qu’en reconnaissant Maduro on veut la guerre. À ma connaissance, seulement Trump a fait miroité cette possibilité, les autres pays sont pour une négociation pacifique pour éviter une guerre civile. Le même genre de négociation tenté pour éviter une guerre civile en Syrie, en Libye.

      La guerre n’a rien à voir, c’est un épouvantail brandi pour justifier son opposition partisane aux USA. La preuve est le recourt systématique à l’exemple de l’impérialisme américain pour soutenir Maduro.

  18. Apocalypse dit :

    ‘Gabriel Nadeau-Dubois’, j’en parlais justement en bien dans le billet précédent et ça ne lui a pas pris de temps pour me faire mentir.

    On a bien fait d’appuyer Juan Guaidó comme vrai président du Venezuela!

    Nicolas Maduro est un minable, un dictateur, un autre assoiffé de pouvoir qui n’a cure du peuple et qui les a littéralement affamé. En passant, lors de la dernière élection, il a triché pour gagner et lorsque récemment, il a proposé une nouvelle élection, cela a bien fait rire. De plus, deux millions de vénézuéliens ont quitté le pays en quête de quelque chose de mieux, alors ça vous en dit long sur ce qui se passe dans ce pays.

    John Oliver a fait une émission sur M. Maduro et pour ceux qui la regarderait, la première chose que vous voudriez faire est de lui mettre votre pied au … vous savez où.

    Quelques soient les raisons de Donald Trump, il a fait la bonne chose en appuyant M. Guaidó, tout comme M. Trudeau. Pour ce qui est de Gabriel Nadeau-Dubois, qu’il se contente de commenter la politique québécoise.

  19. Maïs1988 dit :

    L’élection de Nicolas Maduro le 20 mai 2018 était tout à fait légitime en regard du droit international et a été validée par plus de 300 observateurs internationaux, incluant des délégués du « Carter Center » (1, 2).

    Ce n’est pas parce que les USA en ont décidé autrement pour des raisons politiques – le Venezuela refuse de se soumettre à l’Empire – que l’élection est non valide. Si les USA ont été suivis par le Canada et le groupe de Lima ça en dit beaucoup plus sur la soumission du Canada (3) et du groupe de Lima aux diktats américains que sur la légitimité de l’élection de Maduro. Une chose est certaine quand Chrystia Freeland parle « au nom du Canada », elle ne parle certes pas en mon nom. Elle parle en son nom, avec son propre agenda. Que cette femme ait pu se retrouver ministre des affaires étrangères continue de me sidérer.

    Bref, le Venezuela se retrouve aujourd’hui avec deux présidents, un élu par le peuple, Nicolas Maduro, un autre « auto-déclaré », et choisi, désigné, et n’en doutez pas, dirigé par les USA, Juan Guaido.

    En parallèle, au-delà de la crise politique, le Venezuela se retrouve aussi avec une crise humanitaire, économique et de l’hyper-inflation. Mais au-delà du d’Hugo Chavez, il faut chercher les vrais responsables : le blocus économique imposé par les USA.

    (1) https://www.greenleft.org.au/content/election-observer-majority-have-chosen-path-they-want-venezuela
    (2) https://www.cartercenter.org/
    (3) Essentiellement le 52ième état américain; Puerto-Rico est le 51ième.

  20. Apocalypse dit :

    @kelvinator – 11:19

    Maduro est un dictateur parce qu’aucune démocratie ou ONG ne reconnait la légitimité des élections présidentielles vénézuélienne.’

    Exactement! M. Maduro a magouillé et triché pour gagner la dernière élection. Il est illégitime, ce qui n’est pas le cas, n’en déplaise à plusieurs, de M. Poutine en Russie et Xi Jinping en Chine.

    1. el_kabong dit :

      @apocalypse
      « Exactement! M. Maduro a magouillé et triché pour gagner la dernière élection. Il est illégitime, ce qui n’est pas le cas, n’en déplaise à plusieurs, de M. Poutine en Russie et Xi Jinping en Chine. »

      C’est de l’humour, n’est-ce pas?
      Vous savez qu’il n’y a pas d’élection en Chine, n’est-ce pas?
      Vous savez que Poutine a été élu dans les même conditions que Maduro i.e. en interdisant d’élection ses opposants les plus sérieux, n’est-ce pas?

  21. Apocalypse dit :

    @Samati – 11:30

    +100 … Excellent post!

  22. onbo dit :

    Bolton n’est pas un idiot. C’est bien pire. Seul un ignorant peut prononcer pareil anachronisme « de blanc dominateur du monde libre ». Et c’est assurément pour son ignorance que Trump l’a choisi.

  23. Apocalypse dit :

    @A.Talon – 10:58

    Le QS devrait s’organiser pour faire une bonne job et être efficace; attendre la mort du PQ, pas certain, pas certain. On a vu un sondage cette semaine qui les mettait à 18% et ils n’ont pas de chef, alors ce n’est pas si désastreux, loin de là.

    QS, jusqu’à maintenant, on entend parler trop souvent pour les mauvaises raisons. On semble encore sur un nuage suivant l’élection d’octobre, temps d’être sérieux et au travail, sinon à la prochaine élection, vous pourriez revenir à trois ou quatre député(e)s.

  24. monsieur8 dit :

    @Richard Hétu, samati… et autres : ben oui, le processus électoral n’a pas été clean clean, j’en suis bien conscient. De là à comparer l’élection de Maduro à celle de Al-Assad… ouf !! M’enfin.

    Est-ce à dire que le leader de l’opposition doive de facto être nommé président? C’est un raccourci un peu rapide il me semble. Drôle de manière d’imposer la démocratie quand le chef d’État est choisi « de l’extérieur ».

    Je répète, je n’aime pas beaucoup Maduro (il fait mal paraître la gauche, ce con). Mais je ne peux me résoudre à accepter le résultat d’un coup d’État sous prétexte que le nouveau chef est meilleur (à nos yeux) que l’ancien. Si (j’ai bien écrit si) l’élection de Maduro n’est pas très très démocratique, la nomination de Guaidó ne l’est pas du tout.

    C’est épeurant de voir comme les beaux principes démocratiques peuvent prendre le bord rapidement, même au Canada.

    1. kelvinator dit :

      « Est-ce à dire que le leader de l’opposition doive de facto être nommé président? »
      Parce que c’est la constitution du Venezuela? Vous ne voulez pas vous ingérez dans le processus interne du pays, mais ne reconnaissez pas leur constitution?

      La constitution est ce qu’il y a de plus démocratique, votre obstination à ne pas reconnaitre Guaido comme il est, la personne élu en plus haute position,

      « C’est épeurant de voir comme les beaux principes démocratiques peuvent prendre le bord rapidement, même au Canada. »
      Votre commentaire en est la preuve flagrante. Accepter une élection illégitime comme légitime, et ne pas reconnaitre les spécificité de la constitution vénézuélienne, au nom de quoi?? Une opposition à l’impérialisme américain?!? Vraiment???

    2. Samati dit :

      @ monsieur8

      Et que répondez-vous sur le fait que le principal opposant à Maduro a été mis en prison pour des motifs politiques. Le leader de l’opposition étant en prison, Maduro et ses militaires ont trafiqué l’élection qui lui a permis d’être élu contre la majorité de la population qui n’en veut plus de ce système économique qui ne fonctionne pas.

      Réforme agraire : échec – Chavez a nationalisé les terres qui étaient autrefois productive pour les laisser à l’abandon
      Contrôle des changes : échec – des usines ont fermé faute de pouvoir disposer de devises pour acquérir des biens et fournitures de l’étranger
      Production pétrolière : échec – la production est passée de 3 millions de barils par jour à près de 1 million. Dans certaines livraisons à la Chine, le pétrole est payé à $5 le baril.
      Sociétés d’état : échec ; Maduro y a placé des militaires corrompus, ignorants et totalement incompétents.

      Corruption : succès – les dirigeants chavistes ont engrangé des millions de dollars placés à l’étranger (certains avoirs ont été gelés grâce aux sanctions américaines contre les avoirs des dirigeants vénézuéliens placés aux États Unis.

  25. Pierre s. dit :

    —————————–

    Sur le fond GND a parfaitement raison

    Maduro ou Guaido … c,est un solide dilemme parce que
    les deux se déchire le pouvoir présentement dans un semblant de démocratie.

    Ceci dit … L’ingérence des USA et du Canada est injustifiable.
    Surtout venant de deux pays qui se plaignent des ingérences de la
    Russie dans leur propres processus démocratiques.

    Un peu de cohérence.

    1. kelvinator dit :

      « ingérence »
      Dénoncer les problèmes de liberté dans un pays est de l’ingérence?
      Dénoncer les dérives autoritaire, l’exil de la cour suprème de justice par un dictateur, c’est de l’ingérence??
      Vous ne voulez pas que les autres pays soient libre???

      Un peu de cohérence S.V.P.

  26. Apocalypse dit :

    Pour ceux que cela pourrait intéresser, la vidéo de John Oliver où le sujet est le Vénézuéla et M. Maduro:

    https://www.youtube.com/watch?v=IYfgvS0FA7U

    Venezuela: Last Week Tonight with John Oliver (HBO)

  27. Frederic Jobin dit :

    Moi ça me fait rigoler… En quoi une motion provinciale est-elle pertinente?? Allons-y donc aussi pour une motion municipale de chaque ville du Québec tant qu’à y être? La seule position pertinente est celle du fédéral et ça adonne que je l’appuie.

    Que le PQ veuille se donner des airs de joueur majeur au plan international, c’est ridicule… En ce sens, et seulement en ce sens, je supporte les propos de GND.

    1. kelvinator dit :

      Exactement, QS n’a aucune affaire à utiliser cette crise diplomatique pour attaquer le PQ. Vous pouvez dififcilement dénoncer la prétention internationale du PQ sans faire de même pour QS, mais vous les supportez… Double standard mené par la partisanerie?

      1. Frederic Jobin dit :

        @Kelvinator

        Relisez-moi svp… Je sécifie dans quel sens je supporte les propos de GND. Que ce soit le PQ, QS, CAQ, whoever, une motion provinciale sur un tel enjeu n’est pas pertinent. La seule position pertinente (que j’appuie) est celle du Canada.

      2. kelvinator dit :

        Pour ma part, le provincial peut très bien voter des motions sur des sujets internationaux. Je relevait seulement la différence entre votre dénonciation du PQ et votre silence sur la même chose lorsque fait par QS.

    2. nickoleterrible dit :

      Ouin…je suis d’accord pour dire que ce que QS a à dire sur le sujet n’a aucune, mais aucune incidence. Mais au moins ça nous permet de les sizer.

  28. ddescarreaux dit :

    J’ai une question plutôt amusante.

    Mais, de grâce, ne me faites pas dire ce que je ne dis pas.

    L’élection de Trump est elle légitime?

    1. @ddescarreaux « L’élection de Trump est elle légitime? »

      Mais bien sûr, pourquoi elle ne le serait pas?

  29. kintouai dit :

    Celles et ceux qui n’ont pas lu ma réponse précédente au dretteux Samati, qui répond toujours «présent» pour dénoncer aveuglément les dictatures de gauche (mais qui, bizarrement, reste invisible quand il s’agit de décrier les horreurs des dictatures de droite et les saloperies américaines) peuvent toujours obtenir une info véritable dans l’article de Claude Morin, publiée dans le Devoir :

    https://www.ledevoir.com/opinion/idees/547181/le-canada-est-il-complice-d-un-coup-d-etat-au-venezuela.

    1. kelvinator dit :

      Reprendre les faussetés colporté par QS, en plus de tenter de discréditer une personne sans parler de ses positions, est selon moi la graine du Fake News…

      « Or, cette proclamation participe d’un scénario établi de longue date par les États-Unis. » Come on, c’est quoi cette manie du complotisme anti-américain de bas étage basé sur des fabulations iréelles?? On ressasse la peur des coup d’État, prétend que supporter Guaido, c’est supporter un coup d’État armé américain à cause du pétrole…

      Il accuse même les Main Stream Media de connivence avec les plans impérialiste américain… Allo le complot!
      « Les médias, en passant largement sous silence les opérations de déstabilisation, les actes de vandalisme et les attaques contre les forces de sécurité. élaboraient un récit partial : une population affrontait un gouvernement qualifié de « dictature », incompétent et corrompu, des pénuries généralisées, une hyperinflation incontrôlable. La désespérance poussait des millions de Vénézuéliens à émigrer. On parlait d’une crise humanitaire avec une intervention internationale comme seule issue. »
      Un récit partial!!!! Partial!! Depuis quand la réalité est partiale??
      Elle est partiale parce qu’il croit au complot américain qui veut que leur seul intérêt est le pétrole… Toujours le pétrole, comme en Lybie, en Syrie, en Iraq, en Afghanistan, qu Yemen, c’est TOUJOURS la faute du pétrole pour les partisans anti-américains.

      Autre inanité inadmissible de votre texte en lien :
      « Les États-Unis et d’autres gouvernements se donnent le droit de renverser un gouvernement élu après avoir fait tout en leur pouvoir pour créer une situation catastrophique. »
      Désespérant que le complotisme atteigne autant de gens… C’est vraiment l’ère des Fake News, je n’aurai pas cru que vous tomberiez dans le panneau de la désinformation.

      1. kintouai dit :

        En parlant d ‘«inanités» : « Elle est partiale parce qu’il croit au complot américain qui veut que leur seul intérêt est le pétrole… Toujours le pétrole, comme en Lybie, en Syrie, en Iraq, en Afghanistan, qu Yemen, c’est TOUJOURS la faute du pétrole pour les partisans anti-américains. »

        Tiens, je ne savais pas qu’il y avait du pétrole en Syrie, en Afghanistan et au Yémen. Vous êtes prêt à écrire n’importe quoi pour justifier votre point de vue.

        «Autre inanité inadmissible de votre texte en lien :
        « Les États-Unis et d’autres gouvernements se donnent le droit de renverser un gouvernement élu après avoir fait tout en leur pouvoir pour créer une situation catastrophique. »

        Vous avez la preuve qu’il n’en est pas ainsi ? Vous avez vos entrées dans les officines de la CIA, de la NSA ? Voyons donc ! Un peu de sérieux ! Vous nous avez habitués à plus de rigueur !

        Pour ce qui est du complotisme, j’ai plutôt l’impression que c’est dans votre camp qu’il est le plus actif.

      2. kelvinator dit :

        @kintouai
        « Vous êtes prêt à écrire n’importe quoi pour justifier votre point de vue. »
        C’était pourtant le même genre de complot ridicule colporté par ce genre de désinformé qui existait au début de la guerre. Je ne dis pas qu’il y a du pétrole à profusion, seulement que c’est la même rengaine qui est reprises, le même mensonge qui est recyclé, réutilisé à chaque fois pour mettre de l’avant un complot américain pour s’accaparer le pétrole. Je pourrai vous citez des liens vers des sites véhiculant ce genre de complot, mais je ne veux surtout pas leur donner du rayonnement. S’il n’y a pas de pétrole, mais que les complotistes affirme qu’un complot américain existe pour se l’accaparer, vous en convenez donc comme moi que ces complot sont faux. Vous tentez de déformer mes propos pour me reprendre sur un détail insignifiant, alors que vous êtes complètement incapable de démonter que mon point de vue est faux??? S’attaquer à la crédibilité d’une personne en évitant ses arguments, c’est exactement la manière de faire des complotistes. J’ai passé assez de temps à en discuter pour bien connaitre le sujet.

        « Vous avez la preuve qu’il n’en est pas ainsi ? »
        Hum…. Une règle de logique de base, qui s’applique à absolument tout, est de fournir les preuves de ce que l’on avance. Aucune preuve d’un complot américain existe. Cette création ne repose sur rien. Je dénonce que ce complot n’existe pas, et vous demandez des preuves de son inexistence?? Pourquoi pas fournir des preuves tangibles de l’inexistence de Dieu alors?? Non seulement vous défendez l’idée fausse qu’on peut prouver l’inexistence de quelque chose, mais vous tentez utilisez le sophisme de renverser le fardeau de la preuve (en plus de soutenir comme vrai un mensonge complotiste)…

        Si vous ne pouvez mettre en oeuvre des règles simple de logique, en plus d’utiliser un sophisme comme seul argument, je craint que votre accusation de complotisme à mon endroit tombe bien à plat… Étrange comment vous revendiquez des preuves, alors que vous-même n’en fournissez aucune… Notre « camp » est complotiste? Par curiosité, mais aussi vainement parce que je sais que vous ne pourrez prouver vos accusations gratuites, quel sont les complots défendu par « notre camp »? Allez au bout de vos accusations, ayez l’honnêteté d’étayer vos affirmations par des faits (ce que vous-même revendiquez aux autres, et dont l’absence prouverait leur manque de sérieux et de rigueur). Selon vos propre principe, ne pas défendre avec des faits est avoué que vous n’êtes pas sérieux ou rigoureux dans votre démarche.

      3. kintouai dit :

        @kelvinator, 14h17

        Admirable séance de patinage artistique ! Bravo !

        Tout ce que vous trouvez à répondre à mon interrogation sur la présence de pétrole en Syrie, en Afghanistan et au Yémen, base de votre argumentation à deux sous, c’est « je ne dis pas qu’il y a du pétrole à profusion…»

        Et d’enchaîner sur l’«inexistence de Dieu» (rapport ?) et autres figures de patinage avec, cette fois, lourde chute sur le popotin !

        Breitbart, Infowars et Fox News. Je suppose que ça ne vous évoque rien dans le domaine du complotisme de droite…

        Vous me décevez beaucoup. La logorrhée n’est pas un gage de vérité…

        À bon entendeur…

      4. kelvinator dit :

        Étrange que vous évitez de parler des points de l’article complotiste que vous mettez en lien pour vous concentrer comme je l’écrivais sur un détail insignifiant, le pétrole en Syrie au lieu du complot qui veut que les USA s’implique uniquement pour le pétrole. Que vous cherchez le rapport sur l’exemple de l’inexistence de Dieu, plutôt que le sujet auquel il se rapportait, soit de prouver l’inexistence de quelque chose.

    2. kelvinator dit :

      La preuve que sa position ne fait aucun sens, en conclusion :
      « Le Canada avait déjà pris parti contre Maduro en se joignant au Groupe de Lima. En reconnaissant Guaidó, il s’est associé à un coup de force orchestré par les États-Unis. Dans un contexte aussi polarisé, animé et aggravé par l’ingérence extérieure, la sagesse aurait commandé d’oeuvrer à la médiation, à l’exemple du Mexique et de l’Uruguay. Cela irait contre son plan destiné à écraser le chavisme, à récupérer une hégémonie perdue au début de ce siècle et à faire main basse sur les énormes réserves de pétrole et autres minerais au détriment de la Chine. »

      C’Est EXACTEMENT le but des 19 pays européens, du Canada, des USA, et du groupe de Lima. Négocier pacifiquement la tenu d’élection libre, ou les vénézuélien choisiront leur président, chaviste ou pas. Non, demander de nouvelles élections n’est pas supporter « son plan destiné à écraser le chavisme, à récupérer une hégémonie perdue au début de ce siècle et à faire main basse sur les énormes réserves de pétrole et autres minerais au détriment de la Chine. », c’est de la PURE folie complotiste, fabulation absolue. Mensonge éhonté. Ignorance des principes de lois et des demandes faites. C’est répugnant ce genre d’article dans les pages du Devoir… Mais bon, heureusement qu’au Canada, contrairement au Venezuela, les gens ont la liberté de faire valoir leur opinion dans les journaux. C’est impossible au Venezuela parce que Maduro a fermé tout organe jounalistique qui n’est pas controlé par l’État.

    3. Samati dit :

      @ kintouai

      Faute d’argument solide on a recours aux injures. Typique d’une certaine frange dogmatique. Pour votre information je me situe au centre du spectre politique et a en profonde horreur les mouvements d’extrême gauche et d’extrême droite. Ce sont des mouvements qui ont été responsable de nombreux conflits ayant fait des millions de morts chez les populations que ces groupes voulaient dominer.

      1. kintouai dit :

        Si vous trouvez que «dretteux» est une injure, vous avez vraiment le coeur trop sensible pour intervenir sur ce blogue.

        Quant à votre affirmation selon laquelle vous vous situez au centre du spectre politique, laissez-moi rigoler !

        Vous n’avez toujours pas répondu à ma question : « Comment se fait-il que vous êtes invisible quand on dénonce les horreurs des dictatures de droite et que vous êtes intarissable dès qu’il s’agit de dénoncer les dérives (vraies ou imaginaires) de la gauche » ?

      2. Samati dit :

        @kintouai

        « Comment se fait-il que vous êtes invisible quand on dénonce les horreurs des dictatures de droite et que vous êtes intarissable dès qu’il s’agit de dénoncer les dérives (vraies ou imaginaires) de la gauche » ?

        J’ai régulièrement dénoncé les politiques stupides de Trump sur ce blogue et précédemment sur celui de Richard Hétu sur LaPresse. J’ai également dénoncé régulièrement le régime de Poutine, de celui de Assad, de Mugabe, des personnages que j’assimile à la droite bien que pour certains, ceux-ci appartiennent à une certaine gauche.

        J’ai dénoncé bien sur le régime socialiste du petit gros Kim qui est un régime de gauche qui a mal tourné comme celui de Maduro par ailleurs. On pourrait inclure le régime castriste qui emprisonne toujours ses opposants et maintien la population dans une pauvreté relative.

        J’ai par ailleurs régulièrement louangé les pays capitalistes qui ont mis en place des programmes sociaux généreux comme la majorité des pays occidentaux, incluant le Canada, les pays scandinaves, l’UE et quelques pays asiatiques (Japon Corée du Sud).

        Il est possible que votre obsession pour les droitistes vous amène à qualifier tous ceux qui sont à droite de vous même comme des dretteux, même ceux qui sont du centre-gauche ou du centre-droit. Il est également possible que vous ne lisiez pas tous mes commentaires faute de temps, ce qui est également mon cas ne pouvant lire qu’une petite partie des commentaires sur le blogue de M. Hétu.

        J’ai eu l’occasion de voyager et de vivre dans des pays anciennement ou toujours socialistes (Tchéquie, Myanmar, Guinée, Tanzanie, Algérie, Vietnam, Venezuela, Chine) et ma perspective de cette forme de système économique qui ne survit que grâce à la répression de sa population, est plutôt négative.

  30. Gilles Morissette dit :

    QS ne comprend manifestement rien à la géo-politique internationale. Il devrait savoir que le geste posé par le Canada et d’autres pays, outre les considérations d’ordre économique, constitue un levier susceptible d’isoler davantage le régime despotique de Maduro.

    Des sanctions économiques n’auraient aucun sens car elle ne ferait qu’aggraver le chaos qui existe présentement. Une intervention militaire est à éviter et j’espère que quelqu’un a réussi à faire comprendre au Gros Abruti, tous les risques que cela représente.

    Les moyens que peuvent utiliser les pays sont très limités. Ils faut donc les utiliser de façon judicieuse et les cibler aux bons endroits.

    La réaction de GND est hélas typique de la Gauche doctrinaire. On défend des grands principes sans demander s’ils sont adaptés à une situation comme celle qu’on connaît au Venezuela. En ce sens, elle ne vaut guère mieux que la Droite doctrinaire comme celle qui sévit présentement aux USA.

    1. Benton Fraser dit :

      C’est justement le problème lorsque des pays font de l’ingérence politique, cela fini en république de banane!

      La chose a faire aurait été une résolution de l’ONU, plus légitime et cela soustrait unpeun les intérêts personnels.

      Là, Trudeau a trop vite embarqué dans le jeu de Trump… qui fait tout son possible pour « bypasser » l’ONU!

  31. nickoleterrible dit :

    À mon sens c’est une obligation de prendre position parce que planétairement nous tendons vers une direction commune. Et oui il existe encore des théocraties, des dictatures, mais beaucoup moins qu’au siècle dernier. Et cette position fait pression sur les régimes illégaux avec comme conséquences pratiques l’exclusion d’accords de commerce, de libre circulation.

    Dans ce cas ci la neutralité n’existe pas.Je l’ai toujours dit, QS a l’envergure d’un parti municipal, ce qui est très bien, quand on reste au niveau municipal.

    1. kelvinator dit :

      Il ne faut pas oublier que la confrontation directe n’est pas toujours la meilleure solution. Pour avoir des négociation, il faut avoir des bons rapports. Prenez l’exemple de la Chine, soit on fait une guerre commerciale en dénoncant les excès du régime de Pékin, soit on tente de bâtir des ponts. Évidemment, les deux choix ont peu de chance d’aboutir. Faire des pressions pacifique, sans confrontation inutiles est tout de même meilleure que d’entamer une guerre commerciale et commettre des actions agressive qui n’aurait comme effet que de rendre la Chine plus défensive, plus radical dans la défense de ses intérêts, en plus d’unir les dissidents contre une ingérence étrangère indue. La diplomatie est un jeu d’équilibriste.

  32. Rustik dit :

    Sur les questions qui demandaient une réflexion idéologique, cet individu était capable de dire le tout et son contraire quand il était leader étudiant, et il continue à être fidèle à lui-même quand il a besoin de faire une réflexion.

  33. P.L. dit :

    Je ne voudrais pas avoir l’air complotiste, mais le Venezuela me semble un exemple du plus d’un usage décomplexé de la stratégie du choc. Je me demande bien ce que Naomi Klein en pense…

  34. jeanfrancoiscouture dit :

    Gabriel Nadeau-Dubois, l’illustre politicologue? Un jour il sera peut-être capable de s’affranchir de son statut de «carré rouge». En attendant…..

    QS, un bien étrange parti. Des fois on s’y illustre avec des «tuques» ou des «runnings», d’autres fois c’est avec des déclarations alambiquées et en équilibre instable sur une poutre d’exercice. Ils devraient s’inscrire au Festival Juste pour rire dans la section mystification des auditoires ou des partenaires. Dans ce domaine là, GND a de l’expérience. Parlez-en à Martine Desjardins et Léo Bureau-Blouin sans oublier le PQ.

  35. kelvinator dit :

    Petit rappel des faits :

    -L’élection présidentielle de Maduro en 2018 n’est pas reconnu légitime par aucune démocratie ou ONG.
    -Guaido fut nommé par un vote leader de la chambre des députés, seul organisme démocratique du pays.
    -Guaido est la personne élu la plus haut placé selon la constitution vénézuélienne pour représenter la population du pays.
    -Maduro est autoritaire, il a exilé la cour suprème du pays après une décision qui lui était défavorable. Il a ensuite nommé ses propres juges favorable.
    -Maduro tente de supplanter le conseil élu démocratiquement (Guaido) par un conseil non-démocratique de partisan loyaux nommé par lui-même.

  36. Sage2010 dit :

    La situation désastreuse du Venezuela sur les plans économique, social et humanitaire signe une leçon très importante: l’Échec du populisme d’état. Les solutions simplistes pour des problèmes complexes peuvent aboutir à des désastres importants.
    De toutes les manières, les populistes ne proposent que des rêves éphémères. Au début tout va bien, mais le réveil est brutal.

    J’ai trouvé un excellent débat concernant le Venezuela.

  37. ghislain1957 dit :

    De deux choses l’une. Soit B.S. Solidaire encourage le socialisme dictatorial de Maduro, soit ils sont trop idiots pour comprendre la situation dans laquelle vit le peuple Vénézuélien.

    Quand à GND, qi’il aille donc changer sa couche.

  38. gérard séguin dit :

    Maudite politique! lorsqu.il y a de l’homme, l’hommerie prend la place. Chaque pays de différents système politique sont des entités différentes et nous les analystes. Nous tombons dans le panneau des comparaisons. Avec raison et tort. L’équilibre est loin d’être atteinte, d’où tous les malheurs. Nous ne sortiront jamais du bois. Notre avenir demeurera toujours dans l’obscurité.

  39. Mario dit :

    J’aime beaucoup l’homme politique qu’est Gabriel Nadeau-Dubois. Jusqu’à ce qu’il retourne sa veste bien sûr…

  40. Eric dit :

    Il y a au moins 3 démocrates qui défendent Maduro comme lui.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :