Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

49e7b38_dd038babd0624842873a6449fee1895d-dd038babd0624842873a6449fee1895d-0.jpg

Paul Manafort, l’ancien président de la campagne présidentielle de Donald Trump, a partagé avec un associé russe des résultats de sondages réalisés en 2016 par l’équipe du candidat républicain, selon les procureurs de Robert Mueller. Le FBI considère que cet associé, Konstantin Kilimnik, a des liens avec le renseignement russe. Les procureurs de Mueller accusent également Manafort d’avoir rencontré Kilimnik à Madrid et discuté avec lui à plus d’une occasion d’un plan de paix pour l’Ukraine.

Ces accusations ont été révélées par inadvertance aujourd’hui dans un document déposé par les avocats de Manafort. Elles se trouvent dans une partie du document qui devait être censurée mais qui ne l’a pas été de façon adéquate à la suite d’une erreur des avocats de Manafort. Ceux-ci tentent de réfuter l’accusation de Robert Mueller selon laquelle leur client a menti aux procureurs qui mènent l’enquête russe.

Dans le cadre de cette enquête, Robert Mueller et son équipe cherchent notamment à déterminer si la Russie a tenté d’influencer l’administration Trump pour la pousser à négocier une fin aux hostilités entre la Russie et l’Ukraine. Un certain nombre de plans de paix ont été envisagés, dont l’un aurait mené à la levée des sanctions américaines contre la Russie.

Manafort et Kilimnik ont longtemps travaillé ensemble pour des politiciens pro-russes d’Ukraine.

Les avocats de Manafort font valoir dans le document déposé aujourd’hui que leur client n’a jamais voulu tromper les procureurs de Mueller. Ils mettent ses erreurs sur le compte d’une mémoire fautive, un manque d’accès à ses propres dossiers ou à la maladie.

Manafort a été reconnu coupable de plusieurs chefs d’accusation en Virginie en août dernier et a plaidé coupable à d’autres accusations à Washington par la suite tout en promettant de collaborer avec la justice. Robert Mueller a cependant mis un terme à cette collaboration après avoir accusé Manafort d’avoir menti tant et plus à ses procureurs.

Kilimnik, qui vit aujourd’hui à Moscou, a été inculpé de son côté pour entrave à la justice par Robert Mueller. Et pourquoi Manafort aurait-il menti sur ses contacts avec son associé russe? La réponse tient peut-être à un mot : collusion.

(Photo AP)

60 réflexions sur “Manafort aurait partagé des données de campagne avec un associé russe

  1. treblig dit :

    Je vais me répèter, il y a tellement de Russes dans cette histoire qu’on se croirait dans un roman de Tolstoï.

    Par hasard ? Non.

    Le premier réflexe des oligarques russes est de planquer leur fric dans les pays occidentaux. Pour profiter du luxe des pays industrialisés bien sûr mais aussi pour le mettre à l’abri des aléas de la politique russes. On sait jamais, il peut y avoir une révolution communiste en Russie. Ça s’est déjà vu.

    1. Gilbert Duquette dit :

      @ Treblig

      Bientôt ce sera le premier réflexe des oligarques Américains de planquer leur fric dans les Paradis fiscaux** pour le mettre à l’abri des aléas de la politique Américaine.. On sait jamais, il peut y avoir une révolution aux USA. Ça s’est déjà vu.

      ** OUps pas certains mais je crois qu’ils le font déjà.

  2. A.Talon dit :

    «Ces accusations ont été révélées par inadvertance aujourd’hui dans un document déposé par les avocats de Manafort.»

    C’est ce qu’on appelle «scorer dans son propre but». Bandes d’amateurs! Le jour même du show télévisé du patron orangé, à part de ça. Vouloir lui faire de l’ombre qu’on ne s’y prendrait pas autrement. C’est à se demander si ces avocats répulibans ne travailleraient pas pour les Démocrates…

    1. kelvinator dit :

      Ce sont des avocats envoyé par Trump.
      Tout s’explique.

  3. A.Talon dit :

    «Le FBI considère que cet associé, Konstantin Kilimnik, a des liens avec le renseignement russe.»

    Réponse de l’agent Drumpfov: «NO COLLUSION! FAKKKE NEWS! WITCH HUNT!»

  4. Salvador E. Rodriguez dit :

    Croustillant!!!
    C’est sur que Trump en parle ce soir à son discours à la nation.

  5. Martin coté dit :

    Trump ne doit pas aimer que cette nouvelle sorte juste avant son discours a la nation……ceci va mettre encore de l’ombre sur sa crédibilité ou ce qu’il en reste….

  6. gl000001 dit :

    « une mémoire fautive, un manque d’accès à ses propres dossiers ou à la maladie. »
    Comme trump, Ca doit être contagieux 😉

  7. Un gros merci à ces avocats qui grâce à leur erreur vont maintenant avoir au moins mis un doute dans la tête des sceptiques et commencer à creuser la tombe de 45.

  8. Henriette Latour dit :

    Ce sont tous des « apprentice »: avocats, collaborateurs, même le simili-président. On ne peut pas tout réussir du premier coup. Ils n’auraient pas fait long feu dans cette télé-réalité.

  9. Gilles Morissette dit :

    Les avocats de Manafort sont une vrai bande de « deux de pique ». Ils auraient voulu mettre leur client dans l’embarras qu’il ne s’y serait pas pris autrement.

    La ligne de défense du Motherfucker-En-Chef tient de moins en moins la route. Quant à sa crédibilité, il ne vaut même plus la peine d’en parler car elle s’est, depuis très longtemps, évaporé.

    Seuls les adeptes de sa secte le croit encore. Il croit d’ailleurs tout ce que leur gourou dit ou fait, peu importe si cela n’a aucun sens.

  10. spritzer dit :

    Ce n’est pas bien méchant de partager des sondages.

    Ils auraient discuté d’un plan de paix en Ukraine qui aurait mené à la levée des sanctions. Suis-je le seul à trouver un pareil dénouement souhaitable? Pour l’Ukraine, pour la Russie, pour la région, pour tout le monde!

    « Manafort et Kilimnik ont longtemps travaillé ensemble pour des politiciens pro-russes d’Ukraine. »

    Manafort conseillait à Yanukovych de polir l’image du pays, sa grande corruption, pour le rapprocher de l’Europe et éventuellement accéder à l’UE. Pour solidifier sa position à la tête de l’Ukraine, il lui conseillait d’entretenir la division linguistique. Rien de trop pro-russe là-dedans. Yanukovich s’est réfugié en Russie en 2014 mais les Russes savaient à qui ils avaient affaire, on entend pas trop parler de lui non plus..

    1. Achalante dit :

      Est-ce les données compilées qu’il a partagé, où les données brutes, qui permettent d’identifier qui a répondu quoi? Dans le second cas, ça permet un compte blague bien précis des campagnes de désinformation russes…

    2. Gilbert Duquette dit :

      @ spitzer

      Je n’était pas au courant que les avocats de Manafort partageaient leurs informations confidentielles avec vous.

      1. spritzer dit :

        @Gilbert Duquette 20h48

        Étiez-vous au courant que Google existait et qu’on peut faire une recherche?
        https://www.nbcnews.com/news/us-news/what-did-ex-trump-aide-paul-manafort-really-do-ukraine-n775431

  11. Mouski dit :

    La vraie « crise d’urgence américaine » elle est là. Potus devrait changer son discours de ce soir. Il est évident que toute cette mise en scène de shut down, de crise n’a qu’un objectif, essayer de détourner l’attention sur la vraie crise: La collusion entre la campagne électorale de Trump et le Kremlin.

  12. Toile dit :

    Que les avocats de Manafort coule leur client, bravo. Que cette divulgation coule aujourd’hui, encore bravo. Cela ne grandit que le professionnalisme de l’équipe de Mueller qui elle connaissait cette information. J’ai tu hâte au dernier coup: échec et mat.

  13. Marcandreki dit :

    Collusion donc: Je aide toi à faire élire gros pussy grabber. Tu dis lui de lever méchantes sanctions démocrates contre Kamarad Putin et Grande Russie. Moi payer tes dettes, gross idiot obtient après Hotel à Moscou centre ville et on, peut-être effacer, pee pee tapes.

    Ça ne peut pas être aussi niaiseux que ça, mais pourtant… Quant à ces avocats, s’ils ont voulu faire fuiter de l’info pour intoxiquer l’enquête Muller, c’est raté. Ils ont abattu leur paire d’as.

    1. Toile dit :

      Votre « accent » russe rend votre thèse bien crédible. Camarade Yanukovych est en sécurité à Rostov. Oubliez qu’il est sous investigation pour tuerie de masse où plus de 100 manifestants ont eté tués au square Maidan en 2014. Oubliez aussi le témoignage de Cynthia Laporta, en aout dernier, comptable de Manafort, qui relate avoir falsifié pendant plus de 10 ans. Manafort a recu 60 millions pour avoir oeuvré aupres des oligarches soutenant le bon Victor, président de l’Ukraine. Apres le départ de Yanukovych, les revenus de Manafort tombedans le zéro. Et voilà, un jeu de cache cache d’argent qui s’amorce dans différentes banques étrangeres pour les banques américaines lui allongent des millions en prêt dans l’immobilier. Bien sur, no collusion.

      1. Marcandreki dit :

        merci Toile de m’instruire de ces «détails» sur Yanokuvych, ce charmant bandit de grands chemins et ex tirelire de Manafort, ce pauvre sans le sou qui en sait beaucoup trop, sur Trump en effet. Ce dernier aurait-t-il pigé dans le même genre de tirelire. That is Ze question !

  14. spritzer dit :

    @Achalante

    J’en ai aucune idée et je ne peux pas accéder à l’article du Post. C’est quoi un compte blague?

    1. Achalante dit :

      Un « compte blague » est la traduction automatique de l’autocorrecteur pour « ciblage »…

  15. Alexander dit :

    Pas sûr que Manafort est très crédible comme témoin. Les crapules s’entourent de crapules et les vire-capots s’entourent de vire-capots. Mueller s’en méfie, probablement avec raison.

    Qui se ressemble s’assemble.

    Mais je vous fais un pari, la débandade de Trump, et pas celle avec Stormy, va partir de fuites et de documents mal sensurés. Comme bien des fraudes, on va tomber dessus par pur hasard.

    Il y a un avocat quelque part qui va en échapper une grosse de trop. Un peu comme dans ce cas-ci, mais à la puissance mille.

    Comme les squelettes débordent du garde-robe de Trump, on va finir par s’enfarger dans un tibia, et ça va être drôle, mais pas pour tout le monde. Fido le pittbull va se régaler du gros os orangé.

    1. Boileau dit :

      La dėbandade après une fuite prėcoce !😜

  16. InfoPhile dit :

    En soi, il n’est pas anormal qu’un personnage le moindrement ferré en politique en arrive à développer un réseau de contacts diversifié et riche, notamment en personnalités politiques d’envergure, en journalistes et observateurs indépendants, et d’oeuvrer à quelque chose d’utile en conséquence.

    Plusieurs planchent sur un plan de paix entre Israël et la Palestine, d’autres s’activent sur une entente entre Rohingyas et Birmans, sur l’émancipation pacifiques des Kurdes, etc., etc. Il n’y a pas de cachettes à faire avec cela, sauf si on a des choses à cacher, si on a un parti pris qui n’a que peu à voir avec la concorde mais beaucoup avec le lucre…

  17. A.Talon dit :

    HORS SUJET

    En voilà une qui ne se laissera pas manipuler ce soir par les histoires à dormir debout du fabulateur orangé. 😉

    « Stormy Daniels
    @StormyDaniels
    If you’re looking for anything even remotely worth watching tonight at 9pm EST, I will be folding laundry in my underwear for 8 minutes on Instagram live.
    http://Instagram.com/thestormydaniels
    13:05 – 8 janv. 2019″

  18. Apocalypse dit :

    HS – Ah Donald Trump et son sens de l’humeur; un tweet sur la FED, l’économie et les taux d’intérêts:

    @realDonaldTrump
    Economic numbers looking REALLY good. Can you imagine if I had long term ZERO interest rates to play with like the past administration, rather than the rapidly raised normalized rates we have today. That would have been SO EASY! Still, markets up BIG since 2016 Election!

    ‘… would have been SO EASY’ … Crampant! A regarder les décisions qu’il a prises, c’est justement l’impression que ça laisse: ‘SO EASY’. Ca explique sans doute la cruelle incompétence qui ressort de son administration. Le pôvre petit garçon et le mot ‘effort’ ne vont décidément pas dans la même phrase.

    1. Madalton dit :

      La situation économique n’était pas la même non plus. Il fallait redresser le dégât laissé par les républicains. Je ne sais pas ce qu’aurait fait le gros Moron en pareille situation. Les taux auraient été négatifs comme en Allemagne. Pas sûr qu’il aurait trouvé ça easy.

  19. slyderv dit :

    Je ne crois pas qu’il s’agit d’une erreur des avocats, mais plutôt d’une stratégie pour laisser couler l’info la moins pertinente et sortie de son contexte, ce qui laisse à penser que toute cette enquête n’a pour but que de coincer des gens au sujet d’affaires légères ou hors propos.  »MON CLIENT EST UNE PAUVRE VICTIME DU FBI QUI CHERCHE À L’ENFERMER POUR AVOIR PROPOSÉ LA PAIX !!! » Yea right ! Cela alimente le witch hunt de Donald Trump qui cherche à discréditer le processus dans le but de le suspendre. C’est en fait une tactique. Bien essayé… C’est pour ça qu’il est toujours très difficile de monter une preuve et de rester dans une position neutre avec ce genre de charlatans, qui utilisent toujours la justice à leur fin.

  20. Apocalypse dit :

    ‘Paul Manafort’ … un autre dont j’aimerais tant lui mettre mon pied au c*l pour lui enlever ce sourire si déplaisant et hypocrite. Je n’en reviens toujours pas, travailler avec une puissance étrangère, et hostile à son pays, pour aider à l’élection de … Donald Trump. Un autre ‘traitre’ qu’on aimerait voir passer de longues années en prison. Des gens qui ont traités Hillary Clinton de tous les noms tout en sachant très bien ce qu’ils faisaient en cachette: ‘Lock Them Up’. Messieurs, vous êtes tous des traitres et si justice il y avait, vous termineriez tous vos jours en prison.

    Comme quelqu’un disait dans la section commentaires d’une vidéo sous Youtube: il y a des gens en prisoin pour un ‘bag of weeds’. Et pourtant, ces gens autour de Donald Trump ont fait infiniment pire.

  21. gl000001 dit :

    HS : regardez Stormy Daniels plier son linge en sous-vêtements sur Instagram plutôt que regarder trump ce soir !!!
    https://www.lapresse.ca/actualites/insolite/201901/08/01-5210355-stormy-daniels-propose-une-alternative-au-discours-de-trump.php

    J’ai hâte de voir les chiffres !! Hahahahaha !!!
    trump : j’ai eu plus d’auditeurs que Stormy !!!!

    1. loup2 dit :

      J’ai la confirmation.
      À 18H14 j’ai mentionné l’action de Madame Clifford
      À 18h34 A.Talon
      À 19h14 gl000001

      Y’en a qui lisent les messages précédent?
      Ça l’air que non… 🙁

      1. gl000001 dit :

        Désolé. J’ai regardé La Presse avant de me mettre à jour dans ce blogue.

    2. Layla3553 dit :

      @gl000001 19:14

      Moi j’ai hâte de voir qui de Stormy et Tiny « Lave plus blanc que blanc » Layla😂

      1. gl000001 dit :

        Je suis allé sur con compte Instagram et j’ai rien vu ? Je ne sais peut-être pas comment ça marche Instagram ? C’est grave docteur ?

      2. Layla3553 dit :

        De 1 il n’est pas encore 21 heures
        De 2 oups je viens de voir qu’il est presque L’´heure …sur Youtube est ce qu’on pourrait la voir?

      3. gl000001 dit :

        Oups ! J’ai été précoce 😉

      4. Layla3553 dit :

        Il faut avoir un compte

      5. gl000001 dit :

        J’ai un compte. Je me suis abonné. J’ai rien vu. J’ai probablement rien manqué. Je me désabonne.
        Je viens de lire ce que trump a dit. Ca ne vaut pas les bobettes à Stormy !

  22. Jean-Pascal dit :

    H.S. mais ou pourrais-je trouver la réponse ailleurs.
    Lorsque le Shutdown prendra fin, est-ce que les fonctionnaires recevront une rétroaction ou est-ce que c’est une perte nette de revenu pour eux ?

    1. treblig dit :

      Ceux qui ont travaillé dans les services essentiels ( environ 325 000 fonctionnaires sur 800 000 au total) sans recevoir un chèque de paye , vont normalement être payé retroactivement.

      Les autres, qui sont restés à la maison durant le shutdown, ne recevront rien en principe ( sauf en cas de contestation syndicale).

  23. xnicden dit :

    HS mais quand même pas trop…@Billbrowder rapportait hier que la mise à jour de la liste des russes sanctionnés en vertu du Magnitsky Act qui était due en décembre n’a pas eu lieu. On lui a dit que les fonctionnaires chargés de ce travail sont de ceux renvoyés chez eux avec le shutdown.

  24. Theophile Raulet dit :

    Il y a tellement de menteurs dont s’est entouré monsieur Trump (en plus de mentir sans arrêt lui-même, malheureusement) que s’en est ahurissant. Et je ne comprend pas certaines de mes connaissances de continuer de le soutenir aveuglément.

  25. spritzer dit :

    @InfoPhile

    De toute façon le plan de paix n’est pas allé bien loin si cela a été envisagé sérieusement.

    Mais l’idée première de tourner l’Ukraine vers l’ouest et de viser l’UE est à la source des problèmes. Ce faisant l’Ukraine tournait le dos à la Russie et ce n’était pas du goût de la moitié de la population. Poutine a proposé une entente économique UE-Ukraine-Russie, mais l’UE a refusé.

    Bonne soirée 😉

    1. InfoPhile dit :

      @spritzer

      En effet! Je seconde.

      Deep state ou pas, il y a une méfiance traditionnelle qui me semble passée due. C’était probablement l’objectif du bouton « reset », vers 2009-2010. Il semble qu’alors Washington était disposée à passer outre les bavures en Ossétie du Sud, soit tout le contraire des bellicistes de l’administration précédente, Bush-Cheney, qui avait fortement levé le ton.

      Est-ce que les prix élevés du pétrole, jusqu’en 2008, ont enhardi les Russes? Je l’ignore. Il y a tant de facettes à ce dossier. Chose presque certaine, l’extension de l’OTAN jusqu’aux frontières de la Russie ne pouvait pas ne pas la braquer. Et entre autres, le Donbass est essentiel aux Russes de par ses ressources houillères et ses industries métallurgiques.

      Mais comment aborder sereinement un sujet alors que la « chose » qui sévit à Washington se saisirait de ce qui aurait la moindre apparence d’un endossement d’une ou de deux de ses « idées » pour pavoiser? Ce gars-là a le don de creuser les antagonismes à l’interne; tout sauf bipartisan. Néanmoins, le futur est à un dialogue franc et constructif entre la Russie et l’OTAN et surtout pas à une ruineuse escalade en route vers une nouvelle guerre froide.

      La faiblesse de la démocratie russe demeure cependant un gros obstacle. Plus peut-être que ses ambitions.

      Bonne soirée à vous également 🙂

      1. spritzer dit :

        @InfoPhile 21h10

        « Est-ce que les prix élevés du pétrole, jusqu’en 2008, ont enhardi les Russes? »

        Ce sera dur à admettre pour certains (allo Gilbert 😉 ) mais les Russes ont réagi à une attaque en 2008.

        « Toutefois, la responsabilité géorgienne dans le déclenchement du conflit a été confirmée par le rapport de la mission d’enquête internationale indépendante sur le conflit en Géorgie, commandé par l’Union européenne en 2009. On y lit en effet : «Le bombardement de Tskhinvali par les forces armées géorgiennes dans la nuit du 7 au 8 août 2008 marqua le début d’un conflit armé d’envergure en Géorgie.

        De même : «La question était de savoir si l’usage de la force par la Géorgie en Ossétie du Sud qui a commencé par les bombardements de Tskhinvali dans la nuit du 7 au 8 août 2008 était justifié en matière de droit international. Ce n’était pas le cas. »

      2. monsieur8 dit :

        @InfoPhile:

        +1000 !

  26. Pocpoc dit :

    Pathétique, comment voulez vous que Manafort se souvienne de tout ce qu’il a dit en 2016, au même titre que Mueller ne peut pas se souvenir de tout ce qu’il a fait ou dit en 2016, pas plus que personne ici, come on.

    1. gl000001 dit :

      Avoir comploté avec des russes, je m’en rappellerai en tovaritch !!!

  27. Slyderv dit :

    Intéressant, la poule édentée qui traite le blogue de minable a pondu plusieurs œufs !

  28. Madalton dit :

    Finalement, l’adresse à la nation est pour lever des fond en vendant des t-shirts.

    https://www.politicususa.com/2019/01/08/trump-turns-immigration-address-into-a-money-making-scam.html

    1. Cubbies dit :

      @ Medalton 20h35

      C’est dégueulasse et dégoûtant. L’Imposteur est vraiment une ordure et une crapule sans limite.

  29. Carl Poulin dit :

    @ Apocalypse
    C’est ça le pouvoir de l’argent!

  30. Carl Poulin dit :

    Le Révello à gogo va encore nous mystifier avec une allocution tordue.

  31. leonard1625 dit :

    @spritzer 18:05 « Ce n’est pas bien méchant de partager des sondages »

    Wake up spritzer and smell the coffee.

    Depuis longtemps, il y avait de fort soupçons que les Russes aient eu accès à des données précises leur permettant de fixer des cibles pour leur équipe de trolls. Kushner était un des suspects, l’équipe de Mueller incrimine Malafort, mais la famille Trump a sûrement été mise au courant.

    M. Hétu l’a écrit, c’est de la collusion assurément.

    1. spritzer dit :

      @leonard1625

      J’aimerais bien savoir de quels sondages il s’agit. Ce n’était pas difficile de savoir qui était partisan de Trump ou de Hillary, quoi que dans certains États il y a eu des surprises comme dans toute élection.

      Cela dit, il y a un intéressant article de Gareth Porter dans Consortium sur la stratégie et l’efficacité de la compagnie IRA accusée d’avoir influencé l’électorat.

      Shane and Mazzetti’s (un article du NY Times qui avait fait l’objet d’un billet en septembre) treatment of the role of Twitter in the alleged Russian involvement in the election focuses on 3,814 Twitter accounts said to be associated with the IRA, which supposedly “interacted with 1.4 million Americans.” Although that number looks impressive without any further explanation, more disaggregated data provide a different picture: more than 90 percent of the Tweets from the IRA had nothing to do with the election, and those that did were infinitesimally few in relation to the entire Twitter stream relating to the 2016 campaign.

      Twitter’s own figures show that those 3,814 IRA-linked accounts posted 175,993 Tweets during the ten weeks of the election campaign, but that only 8.4 percent of the total number of IRA-generated Tweets were election-related.

      Twitter estimated that those 15,000 IRA-related tweets represented less than .00008 (eight one hundred thousandths) of the estimated total of 189 million tweets that Twitter identified as election-related during the ten-week election campaign. Twitter has offered no estimate of how many Tweets, on average were in the daily twitter stream of those people notified by Twitter and what percentage of them were election-related Tweets from the IRA. Any such notification would certainly show, however, that the percentage was extremely small and that very few would have been read.

      Research by Darren Linvill and Patrick Warren of Clemson University on 2.9 million Tweets from those same 3,814 IRA accounts over a two year period has revealed that nearly a third of its Tweets had normal commercial content or were not in English; another third were straight local newsfeeds from U.S. localities or mostly non-political “hashtag games”, and the final third were on “right” or “left” populist themes in U.S. society.

      Furthermore, there were more IRA Tweets on political themes in 2017 than there had been during the election year. As a graph of those tweets over time shows, those “right” and “left” Tweets peaked not during the election but during the summer of 2017.

      https://consortiumnews.com/2018/10/10/the-shaky-case-that-russia-manipulated-social-media-to-tip-the-2016-election/

      1. leonard1625 dit :

        @sprtizer « J’aimerais bien savoir de quels sondages il s’agit »

        Ce n’était sûrement pas le dernier Gallup. Si cela a été fait alors que Manafort était directeur de campagne, c’est qu’il avait accès au fin du fin des informations, le tout sur fichiers informatiques, évidemment.

  32. Gilbert Duquette dit :

    Cela peut sembler anodin pour certains de transmettre aux service Russes des données de sondages. Toutefois, bien analysées, ces données permettent de cibler :

    Qui influencer : Classe sociale, homme femme, afro-Américain, niveau d’éducation etc.,
    Où centrer les efforts: État, comtés,villes quartier, etc.
    Quand l’influencer et comment le faire.

    Pas si anodin que cela que de partager des données avec une Nation (Russie) reconnue pour intervenir dans les élections d’autres Pays

  33. March dit :

    Quand on demande a une nation etrangere de hacker son opposant. Quand on lui fait parvenir du matériel pour pouvoir influencer l’élection, ça commence a sentir la collusion. Pas besoin d’avoir des contact à tout les jours. Juste de passer la commande et de laisser la russie faire le travail.

    Collusion

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :