Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

A-crowd-waits-for-former-U.S.-President-Barack-Obama-800x430.jpg

Il y a quelques jours, il a suffi d’un ou deux sondages pour introduire une nouvelle trame narrative dans la campagne pour les élections de mi-mandat. Les nouvelles données semblaient indiquer une hausse de l’enthousiasme des électeurs républicains à l’approche du 6 novembre et une diminution de l’avance des démocrates dans les intentions de vote à l’échelle nationale. Dans les circonstances, il était difficile d’échapper à la conclusion que l’affaire Kavanaugh avait profité aux républicains, et ce, même si le juge était impopulaire dans l’ensemble du public. Cette trame narrative devra cependant être révisée si les résultats d’un nouveau sondage CNN/SSRS sont confirmées par d’autres.

Selon ce sondage, 54% des électeurs américains disent qu’ils voteront pour le candidat démocrate de leur circonscription à la Chambre des représentants contre 41% qui appuieront le candidat républicain. L’écart entre les sexes, dont je parlais dans un billet publié hier, est plus grand que jamais : 63% des femmes voteront pour leur candidat démocrate local contre 33% pour le candidat républicain, alors que 50% des hommes voteront pour le candidat républicain local contre 45% pour le candidat démocrate.

À quatre semaines du scrutin, 62% des démocrates se disent très enthousiastes ou extrêmement enthousiastes à l’idée de voter le 6 novembre, une augmentation de 5 points de pourcentage depuis septembre. Chez les républicains, l’enthousiasme est resté à peu près le même, passant de 50% d’électeurs se disant très enthousiastes ou extrêmement enthousiastes à 52%.

Cela étant, il est possible que l’affaire Kavanaugh ait aidé les candidats républicains dans certains États conservateurs où ils défendent des sièges ou tentent de ravir ceux de démocrates. C’est vraisemblablement le cas au Dakota-du-Nord, où la sénatrice démocrate sortante Heidi Heitkamp a chuté dans les sondages depuis la divulgation des accusations d’agressions sexuelles contre Brett Kavanaugh. Heitkamp a voté contre la confirmation du juge.

Les démocrates doivent réaliser un gain net de 23 sièges pour devenir majoritaires à la Chambre des représentants. Selon l’analyse publiée aujourd’hui par le site Politico, ils sont en avance dans 209 circonscriptions, soit neuf de moins que les 218 circonscriptions nécessaires à un majorité. Or, Politico estime à 68 le nombre total de sièges républicains qui peuvent aller d’un côté comme de l’autre. D’où le titre de l’analyse du site politique : «La Chambre républicaine est en train de s’écrouler».

Mais il reste encore 28 jours à la campagne, plusieurs sondages et autant d’analyses.

(Photo Reuters)

44 réflexions sur “Des démocrates tout feu tout flamme

  1. Hé ben mon Vieux! dit :

    Et n’oublions pas qu’en 2016, Hillary Clinton était donné pour gagnante dans les sondages jusqu’au jour du vote…Comme le disait le grand philosophe (Yogi Berra!) Its not over until it’s over and the …

    1. Bartien dit :

      C’était quoi dont les résultats du vote populaire ??

      1. Bartien dit :

        Si je ne m’abuse, il n’y a pas de grands électeurs lors des mi-mandats (corrigez-moi si je me trompe)

      2. Benton Fraser dit :

        Seulement du gerrymandering…

      3. Bartien dit :

        @Benton Fraser

        Oui malheureusement…mais ce n’est pas nouveau (quoique toujours en évolution contre les dems!!)

      4. Benton Fraser dit :

        …et d’épuration de listes électorales…

        ….et des bureaux de votes difficilement accessibles dans certains comtés… à majorité afro-américaine…

      5. Bartien dit :

        Et oui aussi malheureusement (dans mon livre à moi c’est inclus dans le gerrymandering)

      6. treblig dit :

        Trump : 63 millions d’électeurs, 46.1% du vote
        Clinton: 66 millions d’électeurs, 48.2% du vote

    2. Emalion dit :

      Ils avaient pas trop tord, elle a rempoter 2Millions de vote de plus que Trump. Par contre ca ne veut rien dire car c’est pas ca qui designe un gagnant. Ironique tout de même.

      1. Mrmiketi dit :

        Emalion?Tu devrais ton cours de base en maths? 66m- 63m= 3 m je crois?? Lollll😀

  2. Layla3553 dit :

    @Richard Hétu

    Et la *Surprise d’octobre*

  3. gl000001 dit :

    Oups ? Républicain deux fois ?
    « alors que 50% des hommes voteront pour le candidat républicain local contre 45% pour le candidat républicain »

    1. monsieur8 dit :

      Ça c’est encore plus fort, et plus efficace, que le gerrymandering.

      1. Benton Fraser dit :

        Sans doute un sondage fait dans l’État de la Virginie-occidentale de Joe Manchin!!!!

    2. Richard Desrochers dit :

      Ces chiffres coïncideront avec les autres si 45 % va pour les démocrates et 50 % pour les républicains. Sauf si je mélange tout, ce qui serait dans mes habitudes.

      1. Richard Hétu dit :

        Désolé. Il fallait 45% pour le candidat démocrate.

  4. treblig dit :

    Ça confirme que le résultat du vote sera très lié a la participation des voteurs. Le principal obstacle est que les personnes blanches et âgées de plus de 45 ans votent en masse pour le parti républicain. D’ailleurs les républicains ont une machine électorale bien huilée et le pointage des électeurs favorables est effectuée avec une grande précision.

    L’avantage des démocrates tient plus à l’enthousiasme des bénévoles qui, lorsqu’ils ont une cause à coeur, se déplacent en grand nombre.

    Et battre le président Trump est une cause qui leur tient à coeur

  5. Niouininon dit :

    Toute la subtilité des sondages et les différentes approches ne donnent pas l’heure juste. En fait les électeurs n’en ont pas besoin… Ce sont les partis qui planchent sur des stratégies basées sur ces sondages. Ce qui veut dire que certains médias ennemis du POTUS vont publier des sondages un peu manipulés pour lui faire croire qu’il est en avance, une façon d’endormir ses actions partisanes. Car il y a trop de médias contre lui pour que ceux-ci lui offrent la vérité. Aussi bien l’arranger pour qu’elle devienne une arme. Et rappelons nous les sondages au QC l’été dernier: loin de ce que les électeurs avaient réellement en tête…

  6. fredmiquis dit :

    Je suis malheureusement de plus en plus pessimiste de voir la Chambre des Représentants passer aux mains des Démocrates.
    Malgré ses airs de gros benêt débile et sénile, Trump a de très bons conseillers qui savent quoi lui faire faire pour motiver le vote des Républicains, que ce soit sa base xénophobe et peu cultivée, ou des classes supérieures conservatrices (voire sexistes ou racistes).
    On dirait que la majorité des américains ont perdu leur faculté de réfléchir.

    1. Achalante dit :

      Avec un peu de chance, il fera une grosse bourde juste avant le scrutin… Il en fait presque quotidiennement, après tout!

      1. jaypee dit :

        Oui mais cela n’a aucun effet pour ses partisans.
        La dernière fois qu’il y a eu un tel culte du héros en Occident, c’était pour un Autrichien avec une drôle de moustache…
        N’oubliez pas que dans un (rare) moment de lucidité, donald le crétin a dit qu’il pourrait tuer qqun sur la 5ième avenue et que ses partisans continueraient de l’aimer quand même…
        Ce qui donne une idée de l’estime qu’il porte à ses électeurs…
        « Déplorable » est un mot poli pour dire ce qu’ils sont…

  7. sorel49 dit :

    Les États-Unis risquent d’avoir un Congrès partagé au mid-term. Trump sauvera sa peau s’il parvient à garder sa majorité au Sénat.

  8. Syl20_65 dit :

    C’est quand même incroyable de voir que des accusations d’agressions sexuelles et de parjure font monter les sondages chez les illettrés édentés répulibans, On voit que cette bande de  »brainwashés » par trop de religion sont complètement moralement corrompus et n’ont aucune conscience.

  9. Nina de Villeneuve dit :

    @fredmiquis  »Sa base xénophobe et peu cultivée, » ils savent juste faire un X sur un bulletin de vote, alors ils ne s’en privent pas et se sentent importants de faire ce X sans véritablement en comprendre l’enjeu global.

    1. Aube2005 dit :

      C’est bine çà; les déplorables ne savent qu’écrire des X comme pour leur signature.

  10. Phil_o dit :

    Malheureusement, les républicains ont une machine de guerre redoutable et des astuces pleins les poches. Attendez-vous à un congrès et un sénat encore républicains. C’est quand même fou de voir qu’ils peuvent profiter d’un agresseur et un alcoolo pour engranger des points. Il faut comprendre que ça prend presque +6% de plus de voix au démocrates pour gagner le sénat. Et avec le gerrymangering, Une pluralité des voix n’est pas suffisante aux démocrates pour gagner le congrès. C’est stupéfiant l’influence que les républicains ont réussi à se bâtir, même pendant les 8 ans de Obama. Belle démocratie, La seule façon de gagner 2020, ce sera d’avoir un crash économique complet avant septembre 2020.

    1. igreck dit :

      @Phil_o
      C’est stupéfiant l’influence que les républicains ont réussi à se bâtir, même pendant les 8 ans de Obama.

      Le fond de racisme anti-Noir a beaucoup aidé.

  11. Martin coté dit :

    Les électeurs républicains voient trump dans leur soupe….espérons que les électeurs démocrates sortiront en grand nombre pour donner une véritable lecon a trump et ces vieux répus…………………………qui ont tous protéger un agresseur sexuel…….

    1. gl000001 dit :

      Je comprends pourquoi Mafalda, qui se souciait beaucoup du sort de la planète, n’aimait pas la soupe !!

  12. ProMap dit :

    C’est long 28 jours. Une lune quoi ; que les Démocrates ne tombent pas dedans et qu’ils maintiennent le feu très actif. On ne sait jamais, génie stable pourrait faire quelques gaffes. Le vote des hommes ne changerait pas, celui des femmes aurait un petit coup de pouce. Pour les Dems, un dernier round très énergivore, ils crieront victoire après le dépouillement du vote, avant c’est la guerre totale. Point de hourra..

    1. Achalante dit :

      En fait, ce qu’il faut espérer, c’est qu’il dégoute une partie des hommes pour qu’ils n’aient pas envie d’aller voter. Peut-être que dire devant un micro malencontreusement ouvert que Mme Clinton avait raison avec ses « déplorables »… Quelque chose du genre. Je ne suis même pas sûre que l’apparition de ses rapports d’impôts aiderait.

  13. Henriette Latour dit :

    J’vas le croire quand j’vas le voir!

  14. Gilles Morissette dit :

    Les résultats de ce coup de sonde sont certes encourageants et démontrent que le degré d’enthousiasme chez les Démocrates ne se dément pas. Cependant, au risque de me répéter, l’important sera de faire sortir le vote le jour du scrutin.

    Finalement, il faut en conclure que le sort du futur Congrès reposera sur l’électorat féminin. L’affaire Kavanaugh a peut-être galvanisé les troupes républicaines mais elle a eu un effet encore plus grand sur celles des Démocrates, ce qui en soit est une excellente nouvelle.

    Il faut cependant être prudent avec les sondages. Ils ne donnent pas toujours un portrait de la réalité et on se rend compte à la fin qu’ils se sont trompés par rapport aux résultats finaux. On en a eu un bel exemple encore tout récemment au Québec et avec l’élection au Brésil où les sondeurs ont sous-estimés la montée de l’Extrême-Droite.

    Un sondage reste une photographie de l’électorat à un moment donné. Tout peu basculer très rapidement comme on l’a constaté lors des dernières présidentielles en 2016. L’électorat est très volatile et il n’y a plus aucune certitude.

    Petit constat. Il est quand même étonnant de constater que 33% des femmes voteraient quand même pour les « Répugnants » malgré tout ce qui s’est dit lors de la saga de l’affaire Kavanaugh. Appelons ça  » le phénomène des servantes écarlates ».

    1. ProMap dit :

      Gilles Morissette – Il est quand même ironique que l’on oblige ces servantes à se vêtir de rouge. Ce phénomène est bien républicain.

    2. igreck dit :

      Moi, je n’en reviens tout simplement pas de voir les affiches « Women for Trump » même lors de rassemblements de taré(e)s !?!

      1. ProMap dit :

        igreck – Il faut de tout pour faire un monde, surtout le monde de trump.

  15. Victoire dit :

    Si DT humilie les femmes publiquement assez souvent
    ( Un bon lynchage bien méprisant la )
    D ici le 6
    Ça pourrait être très efficace pour enflammer les femmes en bas de 50 ans disons
    Il paraît que l énergie de la révolte est plus galvanisant que celui de la joie

    Allez Donald tes capable !

  16. ProMap dit :

    Ce sondage ne précise pas s’il y a eu un changement chez les jeunes depuis les chiffres désolants connus récemment. Cette tranche de la population (dans la vingtaine) bouge peut-être du côté des jeunes femmes, mais les jeunes hommes, ils sont où ces soit-disant décideurs de demain?

    1. CBT dit :

      …mais les jeunes hommes, ils sont où ces soit-disant décideurs de demain?…

      Ils attendent peut-être d’avoir 50, 60 ou 70 ans, ils ne sont peut-être pas si différents que ceux qui sont là présentement. Il ne faut pas oublier que les EU sont une nation très capitaliste, faire beaucoup d’argent est une priorité comme projet dans la vie pour plusieurs jeunes américains.

      1. ProMap dit :

        CBT – Vous avez raison. Posez la question, c’est y répondre. Une génération de jeunes hommes qui s’isolent comme leur pays. Donc ce sont des jeunes hommes à tête blanche. J’ose espérer que les jeunes hommes d’ici ont encore leur teinte de cheveux de leur post adolescence.

  17. kintouai dit :

    Comme je l’ai écrit récemment, c’est bien beau les élections fédérales, mais les élections dans les États sont tout aussi importantes, car les résultats augmenteront ou réduiront la possibilité pour les Ripouxblicons de magouiller afin d’arranger les élections fédérales suivantes (gerrymandering, restrictions au vote, etc.).

    Rappelons qu’actuellement, 34 États sont dans une situation de «trifecta» (le même parti occupe le poste de gouverneur et domine la Chambre et le Sénat de l’État). De ce nombre, 28 États sont Ripouxblicons et 8 seulement sont Démocrates.

    Pour en savoir plus sur ces batailles tout aussi cruciales: https://ballotpedia.org/State_legislative_elections,_2018

    1. kintouai dit :

      Erreur dans mon 19h18 : 26 et non 28 États sont dans une situation de «trifecta» ripouxbliconne.

  18. galgator dit :

    Je vais faire mon « Thomas », c.a.d. que je vais croire à une chambre démocrate majoritaire lorsque le résultat final sera affiché. Une chose est sûre est que si les Républicains restent majoritaires alors on pourra juste constater à quel point les américains sont pourris et que Trump aura toutes les chances de gagner un autre 4 ans au pouvoir.

  19. Dekessey dit :

    4 semaines, c’est beaucoup.
    Je pense qu’on va assister à tout un show, de part et d’autre.
    Et comme mentionné, va y avoir la fameuse surprise d’octobare.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :