Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Rachel Mitchell AP

Les républicains ont embauché une avocate spécialisée en crimes sexuels pour questionner la première accusatrice du juge Brett Kavanaugh, Christine Blasey Ford. La procureure de l’Arizona, qui compte 25 ans d’expérience, a été qualifiée hier «d’assistante» par le chef de la majorité au Sénat, Mitch McConnell. La remarque du sénateur du Kentucky a été jugée comme étant sexiste par plusieurs observateurs, dont la célèbre animatrice de l’émission matinale Morning Joe, Mika Brzezinski. Pourtant, cette embauche a vraisemblablement eu lieu pour véhiculer le message inverse.
À l’ère du mouvement #metoo, les 11 sénateurs républicains qui siègent à la commission judiciaire du Sénat – tous des hommes blancs – semblent vouloir éviter à tout prix une reprise du contre-interrogatoire d’Anita Hill devant cette même instance en 1991.

«Je ne crois pas que parce qu’on est un homme, on est disqualifié d’entendre la preuve et de prendre une décision selon cette preuve. Nous avons embauché une assistante de sexe féminin pour lui poser des questions d’une manière respectueuse et polie», a déclaré Mitch McConnell, lorsque questionné sur cette représentation exclusivement masculine.

L’avocate en question, Rachel Mitchell, dirige l’unité chargée des poursuites en matière d’agressions sexuelles à Pheonix. Elle a remporté plusieurs distinctions pour son travail.

Initialement, l’équipe d’avocats de Christine Blasey Ford voulait que leur cliente soit questionnée uniquement par les sénateurs. La professeure de psychologie accuse Brett Kavanaugh d’agression sexuelle à l’époque de leurs études secondaires.

Pour éviter les dérapages survenus durant le témoignage d’Anita Hill lors du processus de nomination du juge Clarence Thomas à la Cour suprême des États-Unis, certaines voix se sont élevées pour plaider en faveur de l’entrée en scène de procureurs indépendants. Ce fut notamment la recommandation du principal conseiller juridique de la commission judiciaire du Sénat à l’époque des audiences sur la nomination du juge Thomas, Ron Klain.

Rappelons qu’Anita Hill avait accusé le juge Thomas de harcèlement sexuel en milieu de travail. Le traitement cavalier des sénateurs à l’endroit de l’avocate avait suscité de vives critiques au sein de la population. Cet épisode avait contribué à faire de 1992 «l’année de la femme». Elles avaient alors doublé leur représentation au Congrès.

Cette compilation effectuée par CNN illustre de façon éloquente les écarts du panel exclusivement masculin à l’encontre d’Anita Hill.

En terminant, si vous aimez les balados, je vous recommande cet épisode du Daily. Le podcast quotidien du New York Times revient sur cette affaire.

(Photo AP)

36 réflexions sur “Pourquoi une «assistante» interrogera Christine Blasey Ford

  1. « Nous avons embauché une assistante de sexe féminin pour lui poser des questions d’une manière respectueuse et polie», a déclaré Mitch McConnell »

    Au moins ils savent qu’ils en sont incapables!

  2. Toile dit :

    Cette appelation m’avait de fait tiquer. Assistante de qui ? En sus, ca lui donne une image de subordonnée, peu importe ses qualitatifs. Une présentation de seconde zone venant du twilight zone sinon d’outre tombe. A l’image de cette décadence.

  3. Toile dit :

    Voulez vous bien me dire pourquoi cette avocate qui dirige l’inuité des poursuites en matiere d’agression sexuelle se pervertie en protecteur des vierges offensées que sont ces putains de GOP républicains ?
    Pour l’avancement, pour la gloire, pour le parti, pour ses convictions religieuses ???? A l’aide

    1. ProMap dit :

      Je me risque : $$$ immédiat et d’autre à venir. En tout cas, si Mme Mitchell ne veut pas se faire accuser de choses semblables, elle a avantage a travaillé de manière très objective, sans faiblesse. Pourquoi cette gang de morons s’en remettent-ils toujours à des femmes pour régler les problèmes qu’ils ont pondus? OK, je prends un respire et je me calme.

    2. Anne-Marie dit :

      Gros mystère! Il me semble qu’en plus de la façon dont elle est nominée, ça ne lui donne pas grand chose!

    3. gl000001 dit :

      Pour se faire connaitre.
      Donc, ça passe ou ça casse pour elle.

  4. Gilles Morissette dit :

    Les élus répugnants sont conscients qu’il patine sur une glace très mince. Si l’un d’entre eux s’était avisé de traiter madame Ford de façon aussi irrespectueuse que l’a été Anita Hill en 1991, les réactions n’auraient pas été les mêmes. L’électorat féminin aurait possiblement mal réagi et les Répugnants en auraient payé le prix. Il y avait un bon article sur le sujet ce matin sur le site de CNN.

    La moral de tout ça est que les « Répugnants » ne sont qu’une bande de vieux phallocrates et de dinosaures finis. ils sont de vrais couillons qui espèrent quelqu’un d’autres, en l’occurrence une femme, fasse la sale job à leur place.

    J’espère que madame Mitchell saura faire fi de l’esprit tordu des Répugnants et qu’elle sera en mesure de se placer au-dessus de la joute politique. Sa feuille de route est certes impressionnante mais il faudra que ses questions ne soient pas teintés par le biais que les couillons de Répugnants souhaiteraient qu’elles prennent.

    Cependant, je crois qu’il aurait fallu laisser au préalable le FBI mener une enquête un peu plus exhaustive sur ces allégation, histoire d’aider la procureure à orienter ses interventions sur des aspects bien précis du dossier.

    1. Toile dit :

      « J’espere que madame Mitchell saura faire fi de l’esprit tordu…. »

      Rien n’est moins sur. De qui a t elle ce mandat ? Du comité judiciaire. Et quels sont les objectifs des clercs de cedit comité ? Faire nominer ce Cave Enough. Les clercs et sous chefs relèvent de qui ?
      Ainsi sa job est de performer aux yeux de ses employeurs….républicains car se sont bien eux qui l’ont assigner.

  5. ProMap dit :

    « Both Dems and GOP should want professional, outside counsel to question Kavanaugh and Ford at a public hearing » recommandation de Ronald Klain. Pourquoi est-ce que cette experte n’interrogera que Mme Ford? Ne répondez pas, je sais.

  6. Martin cote dit :

    McConnell a dit qu’ils avaient embauché une assistante…un peu insultant pour Mme Mitchell qui a 25 ans d’expérience dans les crimes à caractères sexuels et qui a recu plusieurs distinctions…cela doit être comme ça que les vieux repus du comité la voient…une assistante féminine pour poser les bonnes questions à leur place ……une subordonné à leur service. J’ai bien gâté de voir comment Mme MItchell va se comporter demain…j’aimerais bien qu’elle fasse ravaler ses paroles au voeux con de McConnell..

  7. ProMap dit :

    « une assistante de sexe féminin pour lui poser des questions d’une manière respectueuse et polie » donc, ils sont incapables de poser des questions d’une manière respectueuse et polie. Même la justification ne tient pas la route. Ça veut aussi dire qu’ils vont poser des questions à Kavanaugh d’une manière respectueuse et polie. Plus bullshiteux que Trump, faut le faire.

    1. ProMap dit :

      Remarquez que les Dems ont peut-être insisté pour interroger eux-mêmes Casavovaugh.

  8. bloganon dit :

    Les 11 sénateurs républicains qui siègent à la commission judiciaire du Sénat – tous des hommes blancs, ont embauché une procureure, pas une assistante. Ils ne peuvent même pas s’empêcher d’être sexistes dans leur vocabulaire|

  9. Daniel A. dit :

    Ciel d’Afrique et pattes de gazelles. Elle a pas l’air commode la madame. En tout cas, à en juger par la photo, je ne serais pas prêt à parier qu’elle se soit déjà fait agresser.

    1. Achalante dit :

      En quoi la photo vous fait dire qu’elle ne se serait pas fait agresser?

      1. Daniel A. dit :

        Parce qu’elle semble être du genre à ne pas s’en laisser imposer par quiconque.

  10. Apocalypse dit :

    ‘Nous avons embauché une assistante de sexe féminin pour lui poser des questions d’une manière respectueuse et polie», a déclaré Mitch McConnell…’

    Décidément, c’est la journée des déclarations drôle.

    Sacré Mitch, toujours le mot pour rire! Qui a dit que les (vieux) sénateurs républicains n’avaient pas un bon sens de l’humour.

    1. Toile dit :

      Dans la langue de Shakespare, le couillon a employé le terme female, pas woman. Ca parle déjà….

  11. P-o Tremblay dit :

    On verra si c’est une femme de métier capable de comprendre la chose peut-être qu’elle mènera un bon interrogatoire

  12. Kiki de La Prairie dit :

    La procureure engagée par les Républicains est une spécialiste en crimes sexuels. Va-t-elle faire son travail de façon professionnelle, c’est-à-dire interroger la plaignante avec tact et respect ou a-t-elle un plan de match dicté par les sénateurs républicains ? Poser la question c’est parfois y répondre…

    N.B.: le sénateur McConnell n’est-il pas du Kentucky ?

  13. ProMap dit :

    Fil Twitter de M. Hétu « Une cinquième accusatrice dénonce Kavanaugh. Une affaire de viol présumé au Rhode Island en 1985. ». Eh bien ça roule comme on dit. Je l’ai appelé Kraspoutine, mais je pense que Casanovaugh lui va beaucoup mieux tout compte fait. (1985, il avait 21-22 ans?). Ou bien c’était un puceau qui opérait comme le Saint-Esprit, ou bien le puceau en avait marre de contenir toute cette testostérone accumulée depuis ses 13 ans.

    1. ProMap dit :

      correction , il avait 20 ans.

  14. CBT dit :

    À voir le rythme effréné des dénonciations, il va dépasser le score de Trump ! …mais c’est vrai qu’il est plus jeune que Trump.

  15. jeanfrancoiscouture dit :

    «Une assistante»?? Ne parlerait-on pas ici de ces avocat(e)s dont le titre est ADA, c’est à dire «Assistant District Attorney»? Si c’est bien d’une personne de ce titre dont il est question, on ne parle pas d’une «assistante» au sens ou on l’entend, surtout en français. Le DA est un poste unique, un peu comme le DPCP (Directeur des poursuites criminelles et pénales». Il n’y a pas douze DA mais un seul et tous les procureurs de son équipe sont des ADA. Ces gens ont même un insigne (badge ou shield) officiel du type policier et qui leur est propre comme vous pourrez le voir sur le site suivant.On peut lire «Assistant District Attorney» sur l’insigne..

    https://en.wikipedia.org/wiki/District_attorney

    1. Toile dit :

      Merci pour la mise au point. Ca change pas le prix des bananes pour autant

      1. jeanfrancoiscouture dit :

        Et pas non plus celui des oranges de Floride. 🙂 🙂

  16. xnicden dit :

    Madame Mitchell semble très compétente mais il y a des drôles de coïncidences dans la vie…

    D’abord, elle a travaillé dans le même comté où le sheriff Joe Arpaio a sévi, celui que Trump a pardonné. Et le département de Arpaio a déjà été sévèrement critiqué pour ne pas avojr enquêté de multiples cas d’agression sexuelle. Madame Mitchell n’a jamais travaillé pour Arpaio ou avec lui mais ça reste un peu spécial.

    Mais il y a une autre coïncidence plus troublante…Un des sénateurs républicains dont on dit depuis longtemps qu’il pourrait voter contre Kavanaugh est Jeff Flakes…d’Arizona (Flakes me semble beaucoup sur le même moule que Collins, parle beaucoup mais ne fait pas grand chose). Donc, alors que Flakes a demandé qu’on respecte madame Ford, qui envoit-on pour interroger cette dernière? Une avocate de SON État avec une réputation impeccable en matière de crimes sexuels. Si cette experte de son État met en doute qu’il y a eu crime, comment pourrait-il rejeter Kavanaugh pour cette histoire?

  17. Toile dit :

    Donc, une patente strictement politique si je comprends bien votre point.

  18. xnicden dit :

    @ Toile 21:02

    « Donc, une patente strictement politique si je comprends bien votre point. »

    Je dirais une raison politique qui s’ajoute aux autres. Un boni si vous préférez.

    1. Toile dit :

      Une prime au rendement…dans mon livre.

  19. Benton Fraser dit :

    Rachel Mitchell… une future juge….

    1. Guy LB dit :

      @ Benton Fraser :
      Cynique. Mais je crains que vous n’ayez tout compris.

  20. Toile dit :

    Ah, je l’avais pas vu venir cela…

  21. Mariette Beaudoin dit :

    J’espère que ça ne sera pas comme la commission Charbonneau ici, car personne n’a été condamné même si ça ne sentait pas bon.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :