Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

1057336089

Donald Trump n’est pas le seul membre de son administration dont les connaissances limitées en matière d’histoire ont été révélées cette semaine. La porte-parole du département d’État Heather Nauert a manifesté mardi ses propres lacunes en répondant à une question sur le nouvel ambassadeur des États-Unis en Allemagne.

D’abord un mot sur cet ambassadeur, Richard Grenell. Critiqué il n’y a pas longtemps pour des interventions misogynes et incendiaires sur Twitter, cet ancien collaborateur de Fox News a créé un tollé en affirmant lors d’un entretien publié le weekend dernier sur le site Breitbart vouloir «soutenir» la droite dure en Europe. En Allemagne, le responsable social-démocrate Martin Schulz, ex-président du parlement européen, a accusé Grenell de se comporter en «officier colonial d’extrême droite». «Si l’ambassadeur allemand à Washington disait qu’il était en poste pour renforcer le Parti démocrate, il serait immédiatement renvoyé», a-t-il dit.

Interrogée sur les propos de Grenell, farouche partisan de Donald Trump pendant la campagne présidentielle, la porte-parole du département d’État a d’abord déclaré que ce dernier avait exercé le droit de tous les ambassadeurs d’exprimer leurs opinions. Puis elle a rappelé la solidité des liens qui unissaient les États-Unis et l’Allemagne, évoquant notamment le Jour J, soit le 6 juin 1944, jour où a débuté le débarquement allié en Normandie. Je cite Nauert, qui a travaillé à Fox News avait d’arriver au département d’État :

«Nous avons une très forte relation avec le gouvernement de l’Allemagne. En regardant les livres d’histoire, aujourd’hui marque le 71e anniversaire du discours annonçant le Plan Marshall. Demain est l’anniversaire du Jour J. Nous avons évidemment une très longue histoire avec le gouvernement de l’Allemagne, et nous avons une forte relation avec le gouvernement de l’Allemagne.»

Faut-il vraiment préciser que le Jour J n’est pas vraiment un exemple à donner pour illustrer la solidité des liens entre les États-Unis et l’Allemagne?

107 réflexions sur “L’histoire pour les (vraiment) nuls

  1. gl000001 dit :

    « Forte relation » c’est vrai !! Des mitrailleuses, des bombes … c’est très fort.

    « Ton sourire est semblable à l’effet d’une bombe, mon coeur fait boum. » -un internaute

  2. sorel49 dit :

    Cette dame est un produit de l’enseignement sur l’histoire donné au High School, après elle a skippé tous les autres cours d’histoire.

  3. Pat Pay dit :

    Belle championne!

    1. Henriette Latour dit :

      Tel maître, tel valet. (Proverbe français)

    2. Mme Danielle dit :

      Moins sympathique que François Pignon mais une invitée championne pour un dîner de cons.

  4. Hé ben mon Vieux! dit :

    Excusez mon langage mais je n’ai qu’un mot qui me vienne à l’esprit: imbécile!

  5. Guylaine dit :

    Y’avait pas une guerre, comme la deuxième mondiale, dans ces années-là? Gros gros gros Facepalm! lol.

  6. RIck42 dit :

    On croirait lire un mauvais roman…je me pince, non, c’est la triste réalité journalière au pays de l’oncle Don…

  7. karma278 dit :

    @ Richard Hétu, Twitter,

    RE: La couverture de l’hebdomadaire Time. #KingMe

    On s’entend qu’il va adorer la Une du Time… mais on peut s’amuser un peu à ses dépens, non?

    -VOIR L’IMAGE-

    « I should spank you with that thing, your Majesty. »
    “You WOULDN’T!”
    “Gimme that, your Majesty!”
    “Now drop’em, your Majesty. “
    “ All of it, your Majesty.”

    Spank-a-dee-spank!

  8. Syl20_65 dit :

    Être ignare et imbécile ne sont-ils pas les critères principaux pour travailler pour l’andouille tout aussi ignare et imbécile. La racaille ne veut que personne soit plus intelligent que lui question de ne pas lui faire ombrage. De là ses choix discutable pour le citoyen moyen mais tout-à-fait acceptable pour la swamp répulibane et leurs ouailles illettrées. l’anti-intellectualisme fait des ravages important dans ce pays ou seuls les guns et le fric donne un statut social. L’avoir au détriment du savoir. MAGA he says….Misère!

    https://www.letemps.ch/culture/existe-une-souche-virulente-dantiintellectualisme-aux-etatsunis

    http://www.liberation.fr/debats/2016/11/07/l-emprise-de-l-anti-intellectualisme-sur-la-presidentielle-americaine_1526260

    https://www.psychologytoday.com/us/blog/our-humanity-naturally/201506/anti-intellectualism-is-killing-america

    https://www.pri.org/stories/2016-08-02/policy-expert-explains-how-anti-intellectualism-gave-rise-donald-trump

  9. Loufaf dit :

    Le gouvernement du gros clown passe encore pour une parodie de gouvernement en étendant son ignorance crasse au yeux du monde. Il ne manque plus que ce semblant de gouvernement ,dise qu’ils ont aidé l’Allemagne en bombardant Berlin avec les Anglais,tant qu’ à faire.Vivons heureux , vivons niaiseux!

  10. danielm2757 dit :

    C’est le triomphe du nivellement (intellectuel et culturel) vers le bas! 40% de l’électorat américain vous avez dit?

  11. lanaudoise dit :

    Dans le livre Dans le jardin de la bête, les Nazis étaient autour de l’ambassade, maintenant ils trônent dedans.

  12. Daniel A. dit :

    Non mais quelle bande de Béotiens. Tout le monde sait bien que le Jour J n’est pas la preuve la plus éclatante de « solides relations » entre l’Allemagne et les USA. J’en reviens pas.

    1. papitibi dit :

      Reconnaissons que l’affirmation aurait pu être pire!
      Je suis content d’avoir été nommé en Allemagne, ce qui va me permettre de pratiquer LHiroshimamon Espagnol!

      Ou encore la plusse meilleure des plusses meilleures (s’il avait été nommé au Japon):
      Hiroshima et Nagasaki ont scellé la longue amitié entre nos deux peuples

      Et s’il avait été nommé en France, j’imagine qu’il se réjouirait à l’idée de saluer le Maréchal Pétain!

      1. Daniel A. dit :

        heureusement que les USA n’ont pas d’ambassade En Corée du Nord.

  13. Danielle Vallée dit :

    J’ai écouté Sarah H. Sanders avec Cuomo hier soir et ça a répondu à une de mes questions: elle est totalement stupide et névrosée en plus, elle souffre de la même paranoia que son patron.
    Alors Nauert, ça nous indique encore plus clairement quels ont les pré-requis pour travailler à la Maison Blanche: il faut avoir une cervelle d’oiseau et être prêt à répéter et renforcer toutes les conneries qui sortent du bureau Oval.
    Ce qui fait des commentateurs de Fox News des candidats idéaux.

    1. quinlope dit :

      «Totalement stupide et névrosée».
      C’est bien l’impression qu’elle m’a faite. Heureusement que Cuomo ne perd jamais son sang froid devant un tel déluge de bêtises.

    2. karma278 dit :

      Je ne l’ai pas entendue dans cette entrevue. Toutefois, elle ne m’a jamais paru une sotte.

      L’environnement du Drumpf est plus toxique que celui de Mr. Burns (Yesss. Excssellent!) dans The Simpsons, qui sont encore tellement pertinents( Ils ne manquent pas le clou souvent).

      Drumpf intoxique tout son entourage dans sa version parano tordue de « ils sont tous contre MOI et tout ce qu’ils font ou disent n’a qu’un seul but, me faire tomber. Faut contre-attaquer continuellement, 10 fois plus fort »

      Ce qui nous est quotidien nous paraît normal. « LEs media sont contre nous » fait partie de leur quotidien. C’est quasiment un mantra.
      Ça devient un endoctrinement.

      ÇA fait partie du CULTE…

    3. gl000001 dit :

      Elle ne l’était peut-être pas avant. Mais elle l’est devenue. Une autre victime collatérale de l’ineptitude de Trump.

    4. igreck dit :

      Bien d’accord avec vous. Je me permet de le répéter : la Maison Blanche est devenue un cloaque où se côtoient une joyeuse bande de nullités, de lèche-bottes et de sans-desseins. Tous ces incompétents qui se pressent aux portes du Bureau ovale, eux qui n’auraient jamais pu accéder au Saint-des-saints dans une administration normale. Pour conserver son poste, s’agit d’être aussi « deplorable » que le plus abruti… le boss lui-même ! Quelle déchéance pour cette pseudo-royauté qu’est devenue la présidence aux Zétats-Zunis. Ironique tout de même qu’un peuple qui s’est libéré du joug britannique s’est créé son propre « sang bleu » qui fait finalement appel aux mêmes excès !

  14. lanaudoise dit :

    Berlin 1932, Le Jardin de la Bête: les Nazis sont tout autour de l’ambassade. Berlin 2018: les Nazis occupent l’ambassade.

  15. fchenard dit :

    Wow je suis sans mot. Next stop, 6 et 9 août, afin de célébrer l’inébranlable et éternelle amitié liant les États-Unis et le Japon.

    Américains et Allemands ont vaillamment combattu et péri ensemble sur les plages de Normandie….non mais je n’en reviens tout simplement pas! Quelle idiote!!!

    1. Loufaf dit :

      Elle a essayé d’imiter Justin, quand il a dit que le Canada et les USA se sont battus ensemble lors de la dernière guerre.Mais elle ne sait pas que l’Allemagne était l’ennemi.Plus ignorante que ça…

  16. lanaudoise dit :

    Il n’y a pas à dire, Fox News est vaste réseau de connaissances. Et non de connaissance.

  17. chrstianb dit :

    Elle est au Département d’État, le département qui doit être le plus au fait de la réalité historique internationale?
    Misère, le fond du baril est abyssal… 🙁

  18. P-o Tremblay dit :

    Wow ça c’est cruche…

  19. J.C.Virgil dit :

    Titulaire du poste de porte parole du Département d’État et capable de proférer de telles stupidités !. Je pense que le cinéaste Denys Arcand a raison , c’est à la chute de l’empire américain que nous assistons présentement..

  20. karma278 dit :

    Ils sont nombreux chez les répus à avoir la version Howard Stern de l’Histoire.

    Tu réponds quoi à une telle connerie?

    (« Farme ta yeule », résonnne la voix de Patrick Huard dans ma tête…)

    Réponse dans les Late Show, ce soir.

    Bref, un autre « prime example » de THE BEST PEOPLE EVER! promis par Drumpf pour composer son Équipe de l’Histoire.

    ******

    « Faut-il vraiment préciser que le Jour J n’est pas vraiment un exemple à donner pour illustrer la solidité des liens entre les États-Unis et l’Allemagne? » RH

    Oh! Que oui, Le répéter encore et encore. ET encore et encore.
    « We have to educate the people », disait HOward Cosell, regretté commentateur sportif au vocabulaire débordant.

  21. eau-vive dit :

    « Nous avons une forte relation avec le gouvernement de l’Allemagne »
    Ben oui, tellement forte que nous les avons détruits pour mettre fin à la guerre.
    Quelle femme bornée !
    Ce qui m’interpelle aussi dans ce billet c’est la déclaration de l’ambassadeur qui dit vouloir soutenir la droite dure en Europe.
    C’est vraiment une volonté affirmée de créer le chaos partout où ces fanatiques posent leurs grosses pattes sales.
    Le prochain président aura beaucoup de travail à faire pour nettoyer la maison afin qu’elle redevienne blanche.

  22. Niouininon dit :

    Il semble que la présence du POTUS actuel fait ressortir le côté sombre de ses collègues et représentants et il y en a beaucoup trop de ces portes-parole et représentants qui y vont de déclarations absurdes sur toutes les tribunes. Ce basculement vers des discours dénués de sens rejoint une partie de la population moins éduquée et plus encline à croire celui qui pense comme elle. Un seul point de vue, une seule opinion, même déplacée et/ou inexacte, la question est réglée. C’est ce qu’on appelle de la paresse intellectuelle… Ne vous étonnez pas quand plusieurs vont défendre les dires de la dame et réécrire l’histoire disant finalement que US et Allemagne ont combattu les Canadiens sur la plage de Normandie 😕

  23. quinlope dit :

    Nauert, probablement diplômée de la défunte Trump University et stagiaire à Fox News.

    Tout ce qu’il faut pour déformer.

  24. Lecteur_curieux dit :

    Elle veut en venir où en disant cela ? Croyez-vous que les Allemands actuels sont fiers de Hitler ? Ont-ils honte de ce passé? Probable que oui et non.

    Sa déclaration? Digne des Américains aux gros sabots de droite. «Nous sommes les libérateurs.» Incluant pour les Allemands. Pas seulement Trump qui est narcissique mais ici il est collectif,chauvin et impérialiste alors ne semble pas si ignorante de l’histoire mais en fait une lecture égocentrique.

  25. Dekessey dit :

    Nouvelle journée nouvelle connerie.
    Des fois je me dis qu’il y a une vaste conspiration. C’est l’équipe de SNL qui a prit le contrôle de ce gouvernement.
    Non mais vraiment, c’est trop surréaliste pour être vrai.

    1. RIck42 dit :

      Non…même SNL n’est pas allé aussi loin dans la connerie!!!

  26. mrchose dit :

    Ça dépend de ce qu’on entend par relation…
    J’en ris encore. Merci.

  27. Parfoislucide dit :

    Des gens de grande culture. Le G7 ne va probablement pas bien se dérouler car il n’y a pas de McDo dans le manoir Richelieu. Trump va aussi demander l’aide de l’Air Force lorqu’il verra les canons devant le Manoir…

  28. jeanfrancoiscouture dit :

    Un de mes collègues, après avoir entendu une intervention plutôt mal foutue de la part d’un participant à une réunion murmura: «Mieux vaut avoir l’air fou en ne disant rien que de parler et en faire la preuve.»

  29. Sjonka dit :

    Non mais quelle bourde pour cette gourde.

  30. xnicden dit :

    De quoi s’ennuyer de Sean Spicer. Au moins lui donnait l’impression de temps en temps d’être à l’agonie avec les mensonges qu’on l’obligeait à dire.

    1. karma278 dit :

      LOL

      #Melissa McCarthy

  31. fallaitquejteuldise dit :

    Les américains dans tout ça…. les pauvres. Reveillez-vous disais le journal de la Tour.. Je commence à croire la théorie conspirationniste sur les traînées d’avion qui supposément aspergent la population de produits chimiques pour mieux la contrôler…

    1. Fleshgabon dit :

      «@ fallaitquejteuldise

      Ok! Vous essayez d’impressionner en utilisant un vocabulaire de type « gros bras ». Dans une ruelle, votre procédé pourrait avoir un certain succès. Libre à vous d’utiliser les approches qui sont à la hauteur de vos échanges épistolaires.

      Par ailleurs, je vous signale que je suis loin d’être un zombi qui fait « Gue! » et pris de convulsion pour la calotte orangée. Franchement?

  32. Lecteur_curieux dit :

    Elle est un peu moins pire que le prof d’extrême-droite dans Back to school discutant de d’autres conflits. C’est une caricature, une comédie. Le pro même si d’extrême-droite reste un intellectuel, malhonnête à mes yeux et fou furieux comme vous en avez d’extrême gauche à l’UQAM. Tous plus des militants que des intellos? Ils ont le droit de prendre position, d’appartenir à une école de pensée mais doivent être honnêtes dans leur enseignement. Tu connais le biais de tes profs de politique au cégep, tu connais le biais d’une de tes profs d’économie «Chicago School» dont elle est diplômée eu n’est pas plus ni moins une intellectuelle que l’économiste marxiste de l’UQAM.

    La fameuse scène du film :

    https://www.youtube.com/watch?v=9Hn9xAaKUbw

    J’ai jamais vu un prof comme cela mais on est au Québec, mais des profs avec des biais idéologiques ? Bien sûr.

    La population américaine est anti-intellectuelle ? Oui et non, cela dépend de la présentation, on pourrait remonter à Benjamin Franklin. Pour le manque d’intelligence en politique et de considération pour les choses de l’esprit c’est loin d’être nouveau.

  33. Nicocou dit :

    Tellement d’incorrections en un seul récit… Ça donne le vertige!

    À souhaiter que les lettres de créances du nouvel ambassadeur soient refusées.

  34. kyrahplatane dit :

    Elle est allé à la Trump University!

  35. simonolivier dit :

    IL y a déjà de nombreuses voix dans l’opposition et dans le parti de Mme Merkel, également dans la population, qui demandent à la Chancelière de renvoyer Grenell. Elle y résiste pour l’instant mais ca pourrait venir assez vite s’il persiste. Il aura droit à un tête à tête avec Mme Merkel au retour de cette dernière. Pas certain qu’il va trouver la rencontre agréable.

    1. xnicden dit :

      Un tête à tête est en soi vraiment hors normes et n’est surtout pas une preuve de haute estime pour sa personne… En espérant que les quelques diplomates d’expérience qu’il reste au Département d’État ont pu lui expliquer.

      1. simonolivier dit :

        @xnicden Non, un tête-à-tête entre un ambassadeur et un chef d’état n’est pas hors normes mais une façon pour un chef d’état d’indiquer au diplomate où se situe la ligne à ne pas dépasser. Un chef d’état a le droit d’expulser un ambassadeur.

    2. duquettegilbert dit :

      @ SimonOlivier

      Mme Merkel ne peut pas renvoyer la dame car Heather Nauert travaille pour le département d’État Américain.

      1. ozakatomoe dit :

        Simon parle de Richard Grenell, l’ambassadeur américain en Allemangne.

      2. simonolivier dit :

        Léger déficit d’attention M. Duquette? J’ai pourtant bien écrit Grenell et « il »

  36. Unsnoreau dit :

    Hors-sujet mais trop fort pour ne pas vous le partager…

    Giuliani affirme que Kim Jong Un a supplié à genoux pour pouvoir rencontrer Trump…

    https://www.bfmtv.com/international/l-avocat-de-trump-affirme-que-kim-jong-un-a-supplie-a-genoux-pour-qu-un-sommet-ait-lieu-1466184.html

    1. Serge Mtl dit :

      Quand j’ai vu cela au nouvelles ce matin, on ne mentionnait pas le nom de l’avocat….j’étais sûr que c’était Giuliani..non mais c’est le summum de la diplomatie béotienne….

    2. Layla3553 dit :

      @Unsnoreau dit : 07/06/2018 à 11:04

      Hors-sujet mais trop fort pour ne pas vous le partager…Giuliani affirme que Kim Jong Un a supplié à genoux pour pouvoir rencontrer Trump.

      Rabaisser KimJong Un, c’est bon diplomatiquement? Pourquoi? Pourquoi provoquer Kim ainsi? Pour que Kim sorte de ses gonds et annule le sommet?

      1. Unsnoreau dit :

        @Layla (12h26)

        « Rabaisser KimJong Un, c’est bon diplomatiquement? Pourquoi? Pourquoi provoquer Kim ainsi? Pour que Kim sorte de ses gonds et annule le sommet? »

        ——————–

        Ça fait du sens, beaucoup de sens même, je vous l’accorde…

      2. jaylowblow dit :

        J’en suis convaincu. Trump ne veut pas de ce sommet ou du moins, il ne veut pas y aller. Il voulait seulement que ce soit annoncé afin de pouvoir se pétter les brettelles devant sa base de tarés, un peu comme sa canditature à l’élection présidentielle. Maintenant le plan est de saboter cette rencontre et si l’annulation venait de Kim, ce serait parfait car il pourrait ainsi jouer encore une fois à la victime (après avoir provoqué comme d’habitude, n’en déplaise à notre troll local).

  37. igreck dit :

    « Empty vessels make more noise. » comme le dit si bien mon cousin français !

    1. gl000001 dit :

      Mais si les américains étaient alliés avec les allemands … les français étaient l’ennemi ? S.V.P. Pas de référence à ces ennemis . Communistes en plus. 😉 (-;

  38. Apocalypse dit :

    Encore une fois, un titre de billet crampant et le billet ne déçoit pas!

    L’ignorance de ces gens est une source d’émerveillement constante.

    On ne parle pas ici de Monsieur et Madame tout le monde dont on pourrait comprendre l’ignorance, mais bien de gens du gouvernement qui devrait avoir un bon minimum de connaissance sur l’histoire.

    A la limite, je pourrais vivre avec ‘je ne sais pas’, mais souvent on s’entête à vouloir avoir l’air intelligent et connaissant et on se couvre de ridicule.

    1. quinlope dit :

      Pas surprenant que Trump et ses acolytes aient une bonne relation avec les sous-éduqués.

  39. Lecteur_curieux dit :

    Évidemment qu’elle est vue comme nulle c’est une journaliste mais qui s’est mise au service de la droite plutôt que la gauche.

    https://en.wikipedia.org/wiki/Heather_Nauert

    C’est pas un cours qu’elle donne c’est une porte-parole et donc on peut s’attendre à l’usage d’une rhétorique comprenant plusieurs sophismes. Le cours d,intro à la philo du cégep peut être excellent pour les détecter. Mais il faut pas resté scotché à cela, ils vont demeurer présents dans le discours et font partie de cet art. En 2018,on parle plus de communication-marketing que de rhétorique ?

    Comme l’approche psychologique dans la pub faisant appel aux sentiments? Le chauvinisme américain qui est flatté. Je ne suis pas militariste et encore moins impérialiste. Cela ne marche pas avec moi. Et au cinéma? Les Américains sont parfois les bons, d’autres fois les méchants.

    1. danielm2757 dit :

      Avec son niveau de responsabilité publique que sa fonction comporte, commettre une erreur fondamentale historique comme celle-ci n’est pas une question de marketing mais plutôt un devoir de véracité des faits…

      1. Lecteur_curieux dit :

        Il n’y a aucune erreur historique dans cette citation trop courte ni faits qui ne sont pas vrai. Mais une lecture/interprétation de l’histoire que je perçois comme insultante pour les Allemands sinon très maladroite. Question de perception plus que de faits. En Histoire il n’y a pas qu’une seule version. Les historiens ont bien souvent des partis pris.
        Elle c’est une porte-parole et tout cela est une joute politique. Elle se permet même d’être baveuse avec Martin Schulz.

        J’aimerais bien entendre une analyse de cela par mon ex-professeur de politique du Québec et du Canada, lui il n’avait pas la langue dans sa poche et on était loin du politically correct. Bien meilleur que des politologues actuels. Malheureusement j’ai oublié son nom. Pour celui de politique internationale, il était marxiste pro-Cuba certain et défendant même en partie l’URSS disant que c,était moins pire qu,on nous le faisait croire et que beaucoup avoir le choix aurait quand même préféré leur pays. Plus tard après la chute du mur les profs d’économie de l’école néoclassique y voient à mon sens dans les exercices à faire, le triomphe de leur école de pensée.

        Alors désolé les journalistes vos fact check sont biaisés et souvent viennent embarquer dans la lutte politique.

        La vérité des faits ? Un porte-parole c’est un pingouin. Nécessaire pareil car il y a «trop» de journalistes. Alors ce sont plutôt que les dirigeants qui rendent des comptes eux qui viennent gérer les médias et faire du PR pour l’organisation qu’ils représentent.

    2. Pierre Lesage dit :

      Bien, ça dépend du point de vue.

      Faut-il vraiment préciser que le Jour J n’est pas vraiment un exemple à donner pour illustrer la solidité des liens entre les États-Unis et l’Allemagne?

      En un sens, ce fut le « second » début des forces mis en action pour libérer l’Allemagne du joug Nazi, après le premier, soit la chute de la VIe armée de Paulus au début de 1943 à Stalingrad, et en ce sens, le jour J peut être considéré comme l’un des début de la dénazification de l’Allemagne.

      J’avoue que c’est un peu poussé comme argument et que cela n’a probablement pas effleuré l’esprit de celles et ceux qui ont avancé ce fait historique.

      1. Toile dit :

        Je mettrais un 1,000 que c’est la premiere chose à laquelle la moyenne des ours connait de l’histoire de la 2 eme guerre et côté historien, recallée instannément. Reste peut être les raéliens tant qu’a etre suréaliste ?

  40. Lecteur_curieux dit :

    Grenell… Informons-nous un peu plus sur lui sinon ma lecture du texte plus haut me fait penser qu’il n’a pas le profil du tout d’un ambassadeur.
    https://en.wikipedia.org/wiki/Richard_Grenell

    « Grenell also briefly served as national security spokesman for Mitt Romney in his 2012 campaign for President of the United States, becoming the first openly gay spokesman for a Republican presidential candidate.[1][2] He resigned after pressure from social conservatives.[3] »

    https://www.cnn.com/2018/04/23/politics/richard-grenell-donald-trump-amabassador-germany-nomination/index.html Oui ce lien en parle itou. Il est associé à un parti encore très homophobe.

    Pour la question suivante :

    « « I absolutely want to empower other conservatives throughout Europe, other leaders. »[13] This was described as a breach of diplomatic protocol, as ambassadors are expected to be politically neutral in the domestic politics of the countries where they serve.[13] Prominent German politicians called for Grenell’s dismissal.[14] Martin Schulz, former leader of the Social Democratic Party of Germany, said, « What this man is doing is unheard of in international diplomacy. If a German ambassador were to say in Washington that he is there to boost the Democrats, he would have been kicked out immediately. »[14] »

    Et les nuances à faire entre un diplomate, un ambassadeur et un consul ? L’ambassadeur ne représente-il pas son pays et même le gouvernement en place? Comme celui qui démissionne ne pouvant plus servir Trump. Question de nuance de subtilité, la diplomatie est un art mais Trump favorise à l’inverse de foncer tête baissée.

  41. Toile dit :

    Aie…. yes sir que ce cretin d’ambassadeur serait congedié illico sinon personne non grata en sol allemand. Je vois rien de diplomatique dans ses propos. imaginez le fond de sa pensée politique?

    Et pour corriger cette bourde, quoi de mieux que d’en rajouter ? Non mais sur quelle planète elle a dérivé depuis sa naissance ? Pas un oncle, un grand père, un voisin n’est allé à la seconde guère, pas de tivi chez elle avec tous les documentaires existants, pas de livres ? Coudons il y avait il de l’électricité et l’eau courante dans son shithole ?

    Le crétinisme dans toute sa splendeur….de haut en bas.
    La culture, c’est comme la confiture. Quand tu en as pas, tu l’étends.

  42. Paspirepaspire dit :

    Tous des Clowns ici, ça se permet de juger les autres et ça connaît même pas sa propre histoire… levez-vous donc le cul et aller créer qqe chose au lieu de toujours critiquer, bande de licheux de derrières….

    1. Unsnoreau dit :

      @Paspirepaspire (11h58)

      « levez-vous donc le cul et aller créer qqe chose au lieu de toujours critiquer, bande de licheux de derrières »

      ————————-

      Pour un premier commentaire sur ce blogue (quoique je peux me tromper), c’est une qualité d’argumentation comme rarement on a pu lire ici…

      Qu’est-ce qui vous permet de dire que je ne fais rien?
      Qu’est-ce qui vous permet de dire que je suis un licheux de derrière?

      28è année à exercer ma profession, à l’entière satisfaction de mes clients (je suis psy), plus de 20 années de bénévolat,…. Donc je fais quelque chose, et ce n’est pas licher des c*l. Et vous?

      1. Toile dit :

        @pasipirepasipire

        Oupelaiy… les insanités out de ce blogue. Changer vos attitudes, vous gagnerez aucun respect ni aucune crédibilité sinon. Pasipire vous dites , question d’opinion.

      2. simonolivier dit :

        @unsnoreau Pour un premier commentaire sur ce blogue…Non ce n’est pas son premier, il a juste créé un nouveau pseudo. Lisez bien le commentaire de paspire et attardez-vous sur la conjugaison des participes.

    2. Fleshgabon dit :

      «@ fallaitquejteuldise

      Prise 2

      Ok! Vous essayez d’impressionner en utilisant un vocabulaire de type « gros bras ». Dans une ruelle, votre procédé pourrait avoir un certain succès. Libre à vous d’utiliser les approches qui sont à la hauteur de vos échanges épistolaires.

      Par ailleurs, je vous signale que je suis loin d’être un zombi qui fait « Gue! » et pris de convulsion pour la calotte orangée. Franchement?

  43. kintouai dit :

    « Faut-il vraiment préciser que le Jour J n’est pas vraiment un exemple à donner pour illustrer la solidité des liens entre les États-Unis et l’Allemagne? »

    Le plan Marshall non plus. Faut-il rappeler ce que c’était ? Le plan Marshall témoigne parfaitement de ce que j’écrivais récemment ; les États-Unis n’ont fait le bien que lorsque ça servait leurs intérêts (de l’altruisme très égoïste, en quelque sorte). Rappelons de façon métaphorique et sommaire ce qu’était le plan Marshall. Après la guerre, les Amères Loques se retrouvent seuls à la table de poker. Plus personne n’a un rond pour jouer. Alors, pour pouvoir jouer encore, ils distribuent de l’argent aux autres joueurs (geste magnanime, direz-vous !), mais il est motivé par deux choses : la crainte que l’Europe occidentale bascule dans le communisme:et le fait que, sans argent, les Européens ne peuvent acheter de produits américains, Par ailleurs, ce geste apparemment désintéressé est assorti de conditions draconiennes. Un exemple : la France doit passer obligatoirement dans ses cinémas un important quota de films américains (je ne sais pas si ces quotas sont encore en vigueur).

    À propos de cinéma, ce domaine constitue l’un des exemples patents du virage qui s’est produit dans la pensée américaine à partir des années 1960-1970. Dans les années 1930, 1940 et 1950, les USA étaient cinématographiquement ouverts sur le monde. Ils adaptaient des grands classiques de la littérature mondiale, réalisaient des biographies de grands personnages (autres qu’Américains), racontaient des histoires qui se passaient ailleurs qu’aux États-Unis. À partir des années 1970 — et la tendance s’est accélérée jusqu’aujourd’hui –, les USA se sont tournés de plus en plus vers leur nombril, si bien qu’aujourd’hui, le cinéma américain n’est presque exclusivement qu’un ramassis de photocopies de récits ultra-nombrilistes basés uniquement sur la haine, la vengeance, la violence et les omniprésentes pétarades d’armes à feu. Pas étonnant que ce peuple nombriliste et devenu culturellement inculte et débile ait élu son miroir à la MB.

    Le pire, c’est qu’ils en redemandent. Faudra donc pas s’étonner si le GOP (ce nom sonne comme un reflux oesophagien) garde les deux chambres en novembre et que les connards d’Américains réélisent Trump en 2020. Attachez vos tuques ! Vous n’avez encore rien vu de ce que ces salopards de droite sont capables d’infliger non seulement à leur peuple, mals à la planète entière.

    1. Lecteur_curieux dit :

      Oui mais c’est cela que Trump veut et le narcissisme et chauvinisme des États-Unis comme pays est là depuis bien plus longtemps.
      Pour dénoncer les États-Unis go notre ancien prof de politique internationale allez un travail de session sur le Chili parlant du Coup d’État de 1973. Puis nos amis chiliens sont tous de gauche.

      Puis en même temps la chanson suivante joue :

      https://www.youtube.com/watch?v=IU1G35KaPbk

      La métaphore du côté répugnant tu peux l’appliquer à des pays entiers et nous aussi Québécois et Canadiens somme des privilégiés.
      La richesse de départ de l’Amérique a été bâtie sur quoi ?

      Le pillage de l’Afrique, l’esclavage, la maltraitance des autochtones,etc.

      Création de la richesse ou accaparement/accaparation ?

  44. Pierre S dit :

    )_______________

    les USA sont géré par une bande de CRÉTINS

    Une administration farcie de gens stupides, incultes, qui ne savent
    pas ce qu’ils font. Et le POTUS incarne parfaitement ce régime imbécile
    dans toute sa splendeur.

    Comment voulez vous négocier avec une pareil bande de tarés ?
    Qu’on foutent les USA dehors du G7 et sa presse.

    Que Trump retourne faire aller les affaire de la famille avec la Chine
    et prendre des lecons de diplomatie avec Kim Youg UN.

  45. Corn88 dit :

    « L’Histoire pour les (vraiment) nuls. »

    Titre assez approprié pour le billet du jour.

    À première vue, Heather Nauert tient des propos loufoques lorsqu’elle rappelle les « liens » entre les USA et l’Allemagne depuis le Jour J.

    Honnêtement, elle n’a pas complètement tort, mais pour des raisons qu’elle ignore, et que plusieurs intervenants sur ce blogue ignorent sans doute. Effectivement, le débarquement, le Jour J, est un «watershed moment », un « point de bascule » dans l’Histoire de l’Allemagne qui va changer ce pays du tout au tout et changer ses relations avec les USA.

    Je résume, je simplifie volontairement : la deuxième guerre mondiale a connu essentiellement deux théâtres principaux, l’Europe et le Pacifique. En Europe, le conflit a principalement opposé l’Allemagne d’Hitler aux bolchéviques d’URSS. Dans le Pacifique, deux puissances impérialistes, industrialisées, s’affrontent pour le contrôle des ressources, des matières premières, en Asie : le Japon et les USA.

    Deux réflexions générales:
    – Le débarquement en Normandie (le Jour J dont il est question ici) est une opération militaire de très grande envergure que les puissances alliées ont failli bousiller. Ils doivent le succès de l’Opération Overlord essentiellement à leur très vaste supériorité en hommes et en matériel. D’un point de vue tactique, c’était assez pitoyable. Beaucoup de morts, de destruction qui auraient pu être évités. Par contre, ça répondait à des demandes maintes fois répétées par « Uncle Joe » depuis le sommet de Téhéran en 1942 d’ouvrir un front à l’Ouest de façon à ce que l’Allemagne relâche sa pression sur la l’URSS.

    – Bien honnêtement, Churchill était satisfait de voir l’Allemagne et l’URSS s’entre-déchirer. Lorsqu’il est devenu évident que l’URSS allait repousser l’Allemagne et se diriger vers Berlin il devenait impératif pour Churchill et Roosevelt d’ouvrir un front pour se diriger vers Berlin et faire main basse sur une partie de l’Allemagne, d’où l’Opération Overlord.

    Quelques commentaires en vrac ici, ensuite je reviens à Heather Nauert:
    – Lors de sa « libération » (notez les guillemets), Le Havre sera complètement détruit par les bombardements « alliés » (notez les guillemets ici également).
    – Il y aura plus de Normands tués par les « alliés » en une semaine que par les Allemands durant toutes les années d’occupation.
    – Durant les deux mois qui suivront le débarquement en Normandie, il y aura plus de Normandes violées par les « alliés » que par les Allemands durant toutes les années d’occupation.
    – Les « alliés » vont créer les camps de concentration « Eisenhower’s Death Camps » pour parquer les soldats allemands prisonniers. Aucune nourriture, aucun abri, juste leurs mains pour creuser un semblant d’abri ou tenter de trouver quelques racines pour se nourrir. Environ 1 million de prisonniers de guerre allemands mourront de famine, de maladie, de froid durant l’hiver 1944-45.
    – Il est ironique que Churchill (accessoirement non élu, mais « nommé » en remplacement de Chamberlain) ait manœuvré pour la guerre contre l’Allemagne pour empêcher Danzig (aujourd’hui Gdansk), une ville à 99% allemande, de redevenir allemande, mais que 6 ans plus tard, non seulement Danzig mais toute la Pologne, toute l’Europe de l’Est, incluant même une partie de l’Allemagne, deviennent des « satellites » de l’URSS et que d’autre part la Grande-Bretagne soit en banqueroute, elle a tout perdu, et Churchill doit quitter la queue entre les jambes, chassé comme un malpropre.

    De retour au Jour J de madame Heather Nauert. Le Jour J est le Jour 1 d’un changement dans les relations entre les USA de l’Allemagne:
    – Il n’y a pas eu de Traité de paix entre les USA et l’Allemagne. Il y a bien eu un Traité de paix signé entre l’Allemagne et les USA le 25 août 1921, mais il mettait un terme à la première guerre mondiale.
    – Pour ce qui est de la deuxième guerre mondiale, il y a bien eu le « Treaty on the Final Settlement with Respect to Germany » signé le 12 septembre 1990 (oui, vous avez bien lu : 1990), mais ce n’est pas à proprement parler un « Traité de paix ».
    – Depuis la fin de la guerre, l’Allemagne est un état vassal des USA.
    – L’Allemagne est toujours un état occupé militairement par les USA avec plus de 40,000 soldats dans environ 180 bases militaires (oui, en Allemagne seulement).
    – L’Allemagne n’a toujours pas de constitution. C’est défendu par la puissance occupante.

    Plusieurs décisions ont été prises au cours des dernières décennies qui sont résolument contre l’intérêt supérieur du peuple allemand mais qui répondent à des diktats des USA :
    – L’Allemagne fait toujours partie de l’OTAN même encore aujourd’hui après le démantèlement du Traité de Varsovie.
    – L’Allemagne héberge des bombes atomiques américaines sur son territoire.
    – L’Allemagne est un pays très industrialisé, très énergivore. Pourtant, un voisin pas très loin, la Russie, ambitionne de l’approvisionner en énergie jusqu’à plus soif. C’est défendu par la puissance occupante. Les dirigeants allemands plient.
    – L’Allemagne ouvre grandes les portes de ses frontières à une immigration de masse non contrôlée. Les dirigeants allemands vont peut-être finalement réussir ce que Churchill, Roosevelt, Morgenthau (le Plan Morgenthau : la destruction complète de l’Allemagne, la désindustrialisation de l’Allemagne, l’extermination du peuple allemand, la stérilisation des femmes, l’inondation des mines, etc.), Staline n’ont pas complètement réussi : détruire le tissu même de ce pays.

    Donc, oui, le Jour J est quelque part le Jour 1 d’une nouvelle relation entre les USA et l’Allemagne. L’Allemagne ne s’en est toujours pas remise. D’abord la destruction, l’occupation, la reconstruction, la réunification, la ré-écriture de l’Histoire par les anglais et les américains, et toujours un état vassal depuis plus de 70 ans.

    Lorsque Heather Nauert fait référence à « la solidité des liens qui unissaient les États-Unis et l’Allemagne » elle fait référence, sans le savoir, ça la dépasse, aux liens qui unissent un Roi à un vassal; des liens de domination, de soumission.

    1. sorel49 dit :

      @corn88
      Votre leçon d’histoire donne le tournis à cette pauvre Nauert.

      Je crois qu’une leçon simplifiée sera plus réceptive. En 1942, le monde était en pleine guerre contre l’Axe (du Mal). Dans l’axe, il y avait des allemands, mais pas tous les Allemands, seulement des méchants nazis. Les autres allemands i.e les démocrates, les sociaux-démocrates, les socialistes et les communistes étaient nos alliés. Dans cette période critique, il fallait accepter comme amis ceux qui sont disponibles. Le président Roosevelt était ami (de circonstance) avec les communistes et même leur envoyait des soutiens logistiques.

      Le 6 juin, les alliés débarquent sur la plage de Normandie pour chasser les méchants nazis, libérer les bons allemands et surtout pour commencer la lutte contre les Vrais Méchants.

    2. Benton Fraser dit :

      Assez tordu comme raisonnement….

      Aussi bien dire que le moment clé de l’abolition de l’esclavage est le départ de la guerre civile par les conférédés!

    3. Samati dit :

      Où tirez-vous vos sources ? de Moscou semble-t-il.

      Il y a plusieurs erreurs factuels dans votre texte de propagande. Vous tentez de réécrire l’histoire en utilisant une veille version soviétique des faits.

      Je vous l’ai déjà dit : RT et Spuknik ne sont pas des organes de presse convenables, ils ne sont que de vulgaires organes de propagande qui ont par ailleurs perdu leur accréditation en France (avec raison).

      1. Samati dit :

        Le message précédent s’adressait à Corn bien sur.

      2. loup2 dit :

        Comme Samati à 13h04 vous le demande, pourriez vous fournir vos sources ?

        Particulièrement pour cette affirmation – « Durant les deux mois qui suivront le débarquement en Normandie, il y aura plus de Normandes violées par les « alliés » que par les Allemands durant toutes les années d’occupation.»

        J’ai hête de pouvoir les consulter et juger si c’est crédible comme information.

    4. kintouai dit :

      @corn88. Point de vue très éclairant. Ajoutons à la « faillite » de la Grande-Bretagne, la magnanimité de nos carpettes anglo-canadiennes, qui ont effacé (en partie avec l’argent des Québécois, qui ne voulaient pas de cette guerre) l’énorme dette contractée par les Britanniques envers sa « colonie » canadienne. Quand il s’agit de s’aider entre Anglo-Saxons, le Canada répond «présent». Quand il s’agit de défendre les intérêts du Québec, nos députés libéraux du Québec (Trudeau fils en tête) se cachent sous leur pupitre ! Belle Fédération que celle-là !

    5. Lecteur_curieux dit :

      «elle fait référence, sans le savoir, ça la dépasse, aux liens qui unissent un Roi à un vassal; des liens de domination, de soumission.»

      Je ne peux pas juger l’ensemble de votre texte mais pour la domination,elle le sait ou devrait le savoir Trump voit le monde de cette façon souvent la gauche aussi mais pour dénoncer et vouloir plus d’égalité. Avec Trump pur et dur? Tu es un dominant ou un dominé. Un gagnant ou un perdant. L’Histoire appartient aux vainqueurs.

      Est- ce que je crois cela? Ce ne sont pas mes valeurs, il faudrait changer cela mais le monde est fortement ainsi au niveau de la richesse et de la puissance économique. Heureusement l’humain est plus que cela mais nous vivons dans un monde foncièrement injuste.

  46. Benton Fraser dit :

    Soit elle s’est mêlée dans ses pinceaux, soit c’est un moyenne subtil de supporter tout ce qui est faciste en Allemagne!

    1. Lecteur_curieux dit :

      Du moins la droite et pas très subtilement. Trump n’est jamais subtil.

  47. Rustik dit :

    Cette nouvelle, ça donne le goût de faire du « Ralbol » ce matin… alors à ma façon…

    Je me demande souvent pourquoi l’histoire humaine n’est qu’une suite de répétitions et pourquoi l’Humain n’est-il pas capable d’apprendre de ses erreurs. Cette femme et ce diplomate donnent une réponse sous un éclairage intense : on accepte en tant qu’être humain de placer des gens stupides (et le mot est léger) dans des positions importantes pour nous diriger.

    Cette stupidité qui s’expose au grand jour est rendu possible parce que « nous » (le peuple) avons élus des gens de cette lignée de critiniste et acceptons sans mot dire que d’autres gens aussi stupides soient nominés à des postes de décisions qui impactent sur nos vies.

    Qui est le plus stupide, le stupide qui prend les décisions ou les stupides qui les ont placés là?
    (ok, ça touche les USA présentement, mais rien dans l’histoire de l’Humanité nous indique que des peuples sont à l’abris de telles dérives)

    1. Lecteur_curieux dit :

      Vous croyez vraiment que le peuple décide ? Il ne fait que voter et encore par addition des votes individuels qui ne veulent pas tous dire la même chose, l’intensité des préférences n’est pas mesurée et souvent aucun des choix offerts ne vous représente vraiment.

      https://www.electionsquebec.qc.ca/francais/provincial/resultats-electoraux/elections-generales.php?e=74&s=2#s

      1 757 071/6 012 440

      29,22%

  48. Daniel A. dit :

    Simonak. En quoi cela démontre que Heather Nauert n’a pas complètement tort selon vous ?

  49. Daniel A. dit :

    Ma question s’adressait à Corn88

  50. Richard Desrochers dit :

    « En regardant les livres d’histoire… », dit-elle.
    Il fallait lire le texte autour des images, idiote.
    J’ai hâte qu’elle parle de la relation des É.-U. et de la Russie, et qu’elle nous précise la date où tout ça a commencé.

  51. duquettegilbert dit :

    POurquoi pensez-vous que Trump l’a engagé???

    Avec ses connaissance en histoire, elle ne pourra jamais remettre en question les inventions historiques que son Boss (Le Donald) dit., comme par exemple lorsqu’il a dit d’Andrew Jackson : il avait un grand coeur. Il était vraiment en colère qu’il ait vu ce qui se passait en ce qui concerne la guerre civile, il a dit: «Il n’y a pas de raison pour ça.

    (he had a big heart. He was really angry that he saw what was happening with regard to the Civil War, he said ‘There’s no reason for this.' »)

    La madame (Heather Nauert) serait entièrement d’accord avec Trump. Ce même si Jackson est mort en 1846.

  52. Bobino dit :

    Le jour J a été le début de la libération de l’Europe entière des Nazis et le Plan Marshall a quand même aidé l’ Allemagne de l’ouest entre autres à se reconstruire. Les États-Unis ont aussi contribué à sa réunification par la suite. Ils peuvent donc dire sans problème qu’ils ont construit une belles relations avec ce pays depuis sa reddition en 45.

  53. Boabab dit :

    @Radovan Palardy..encore une preuve que vous n’êtes pas les seuls à souffrir de dégénérescence, le pire sa se soigne pas

  54. gl000001 dit :

    Remarquez-vous qu’elle a utilisé le même mot que Trump a utilisé lors de sa rencontre avec le général Nord Coréen ? Une « relation » !!!
    Encore une influence déplorable de l’ignorant en chef ? Ils ont peur de lui, ils utilisent les mêmes mots !!

  55. Pierre S dit :

    _______________

    S Spicer lui aussi avait une drôle de conception
    de l’Allemagne et de son histoire … et on peut pas
    dire que sa remplaçante Sarah H Sanders brille par
    son intelligence et son charisme comparable à celui
    d’un poteau de téléphone.

    Chaque gouvernement compte sur un % d’imbécile mais
    dans le cas de l’administration Trump c’est non seulement
    très élevé mais pratiquement un critère d’admission.

    Et chaque nouvelle journée nous apporte son lot de stupidités
    émanant de cette admministration inculte dysfonctionnelle et
    complètement dépourvue de sens éthique et morale.

  56. stemplar dit :

    Fait alternatif, right?

  57. Richard Desrochers dit :

    Remarquons que chaque phrase, prise isolément, n’a rien de faux. Le problème ici, c’est l’incohérence : on ne peut pas mentionner le Jour J dans un discours traitant de bonnes relations avec l’Allemagne. Ça jure. En seconde lecture, je dirais qu’elle a cherché à faire savoir, puisqu’il est question de l’Allemagne, qu’elle connaissait la date du Jour J, ce dont elle est fière !

  58. NStrider dit :

    Première intervention après des années de lecture du blogue.
    ********** Tentative d’ironie**********
    Comme j’ai déjà répondu à un allemand particulièrement chiant et « colonialiste » condescendant, qui demandait au jeune québécois que j’étais au milieu des années 70, si j’étais le premier membre de ma famille à m’émanciper et à visiter l’Europe : « Non monsieur, mon père est passé ici en touriste en 44-45 ». Fin de la conversation.

    Je suis heureux de constater que Mme Nauert du département d’état à une vision similaire et qu’elle fait aussi dans l’hyperbole ironique

    1. simonolivier dit :

      @Nstrider J’ai eu un peu le même genre de situation avec une prof d’allemand à Bielefeld en 1974. Elle aimait se moquer de notre accent lorsque nous prononcions de nouveaux mots en allemand (et pourtant elle avait un accent terrible lorsqu’elle nous parlait en anglais). Une bonne journée, elle s’est adressé en anglais à un collègue en lui demandant de façon à le narguer, s’il était jamais sorti de chez-lui, si les Canadiens sortaient de leur pays des fois. Et sa réponse a été pas mal comme la vôtre: « la dernière fois que des gens de mon village sont passés ici c’était en 45 avec le Royal 22ième » On n’a plus jamais entendu la dame nous parler en anglais.

      1. jeanfrancoiscouture dit :

        @simonolivier et @Nstrider: Question souvenirs «allemands», cela se passe en Gaspésie en 1963. Une voiture immatriculée en Ontario. Au volant un homme plutôt grand, la quarantaine avancée, à côté de lui sa femme et sur la banquette arrière, trois enfants. L’homme parle anglais avec un accent allemand.
        Comme on le fait souvent avec les touristes de l’extérieur du Québec, on demande si c’est sa première visite en Gaspésie. Non qu’il dit. Je suis venu il y a vingt ans et, montrant la mer en face, il ajoute je suis passé ici, juste devant. Il conclut en disant «mais c’est loin tout cela et j’en suis bien heureux.»

        Manifestement un ancien de la Kriegsmarine qui était venu dans son U-Boot et qui a immigré au Canada après la Guerre et qui y a refait sa vie. Il y a parfois de ces hasards qu’un ado n’oublie jamais.

  59. Nicmef dit :

    C est réussi 😀

  60. Boabab dit :

    @Corn …dernierement j’étais agreablement surpris de voir latangente que prenait vos commentaires,équilibrés et
    plutôt fidèles au sujet mais avec quelques débordements mais sans grandes conséquences ,MAIS celui d’aujourd’hui
    n’aide pas votre cause vos ecrits relève de la fabulation,d’une interprétation fausse et mensongère.

    Un conseil revenez à la raison et demandez à Papirepaspire de vous aidez à reformulez votre commentaires
    c’est une chance pour vous de pouvoir profiter de ce qui semble un maître revisionniste.

    @Paspirepaspire si je suis dans l’erreur et que vous n’êtes pas un couillon de troll venez vous expliqué.

  61. Rustik dit :

    @Lecteur_Curieux, s’il n’y a pas de choix alternatif, c’est à quelque part parce que l’on choisit de ne pas s’impliquer et des laisser les autres nous offrir des choix qui ne nous correspondent pas. Pour que les gens s’impliquent on dirait que ça prend toujours une situation extrême… autrement on préfère dormer (je m’inclus dans ce « on »).

    @Corn88, bien aimé votre version de l’Histoire (…le nombre de viol, ça dépend des livres!). En accord ou pas avec certains éléments (mais non pas le cœur), j’ai la même conclusion : ce que la dame a énoncé, la compréhension, ça la dépasse.

    @Papibi, j’ai adoré vos exemples, celle du Japon frappe fort. Si vous pouviez ajouter un exemple américain, du type, s’il avait été en position chez les sudistes américains lors de la guerre de sécession… salutation à? (il faut aussi qu’un américain comprennent les comparaisons)
    Et pourquoi pas, au Québec, solution à Wolf? (ou Trudeau père… là je prends position politiquement…)

  62. P-o Tremblay dit :

    Lol elle le doit surtout à kany West qui est un des seuls noir à être ouvertement pour Trump. Kim kardashian est son épouse. Comme quoi la seul chose qui compte pour Trump est qui lui dire le plus les bottes

  63. Daniel Legault dit :

    @corn88

    C’est vraiment l’histoire pour les nuls. Quelqu’un qui connait un peu l’histoire, sait que la moitié des affirmations sont effectivement nulles.

    En ce qui concerne les viols, c’était en France. S’il y avait la moindre vérité, ce serait déjà connu.

    En ce qui concerne les morts, effectivement beaucoup de normands ont dit qu’il y avait eu beaucoup plus de mort avant, durant et après le débarquement que durant la guerre car il y a eu beaucoup de bombardement et de combat durant cette période.

  64. ghislain1957 dit :

    Richard Grenell, ancien collaborateur de Fox News et ambassadeur des USA en Allemagne. Déjà en partant, ça ne vole pas haut parlant de crédibilité.

    En plus avec Betsy Devos à l’éducation, les ignares et illettrés seront de plus en plus nombreux aux USA, de quoi soutenir éternellement la base du GOP.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :