Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Dans sa critique de la quatrième saison de Borgen, l’ancienne journaliste du New York Times Caryn James qualifie la série danoise de « meilleur drame politique de tous les temps », un parfait équilibre entre l’idéalisme exagéré de West Wing et le cynisme irrémédiable de House of Cards. Je suis plutôt d’accord avec elle, même si les violons de West Wing m’ont empêché d’en tolérer plus que quelques épisodes. Tout ça pour dire que je suis heureux que Constella1 ait choisi de partager avec nous les raisons très intéressantes pour lesquelles Borgen est sa série politique préférée, thème de la troisième et dernière campagne de financement de ce blogue en 2022 :

« D’abord pour la qualité de cette série, mais aussi pour sa résonance dans ma vie privée. J’ai découvert Borgen à peu près en même temps où mon fils sortait avec une Danoise. Cette belle jeune femme avec laquelle il est revenu de Londres après une absence de deux ans…

« Ce qui est fascinant, c’est qu’elle a, elle aussi, connu un destin politique par la suite. J’ai appris dans la foulée que ses études à l’étranger avaient été entièrement payées, et selon son choix de pays. Je me souviens qu’elle avait même fait un stage à l’ONU. On comprend mieux par la suite pourquoi les taxes et impôts du Danemark sont si élevés !

« Passionnée de politique et d’environnement, elle est maintenant député au parlement du Danemark. De la gauche, elle continue à se battre pour ses convictions comme la protection de l’environnement. Lisbeth m’a donc transmise à l’époque cet intérêt pour la politique danoise, ce qui bien sûr donnait à Borgen un attrait supplémentaire pour moi

« Borgen nous montre bien les choix que l’on peut faire dans ce domaine, et si le pouvoir sert à se maintenir aux manettes ou à satisfaire le peuple ; si l’autorité légitime découle de la bonté morale ou l’ambition de garder le pouvoir seulement ; s’il vaut mieux être respecté ou aimé ; et puis comment concilier vie privée et vie politique pour une femme qui est à la fois une première ministre, une épouse et une mère. »

Voilà qui résume assez bien les grands thèmes de cette série signée Adam Price et devenue un succès mondial, en raison notamment de ses scénarios d’une grande acuité et de son personnage principal, l’attachante et implacable Brigitte Nyborg, qui devient ministre des Affaires étrangères après avoir été la première femme à occuper le poste de premier ministre du Danemark. À voir, si ce n’est déjà fait.

En attendant, continuez à partager vos séries politiques préférées dans la section des commentaires de ce blogue. Et continuez à contribuer à cette campagne de financement. Si c’est déjà fait, je vous en remercie de tout coeur !

Le blogue de Richard Hétu
Other Amount:


(Photo Netflix)

16 réflexions sur “À propos du « meilleur drame politique de tous les temps »

  1. Jean Létourneau dit :

    Comme mentionné auparavant, la meilleure série cette année politique ou non. Dévoré comme un castor ce 2×4 (2 soirées de 4 épisodes). La fin est un peu prévisible, elle utilise un procédé similaire aux finales de saison dans la série précédente. On se doute donc qu’il y aura une autre mini-série. Sinon que du bonbon.

  2. Haïku dit :

    @constella1
    J’avais lu beaucoup de critiques qui pensaient que « Borgen » était une très bonne série.
    Mais quand vous avez ajouté la touche personnelle dans votre commentaire,
    je vais chercher à voir cette série, illico !

    1. xnicden dit :

      C’est un peu la même chose pour moi, cette série est sur ma liste depuis un bout mais je vais m’y mettre plus rapidement.

    2. constella1 dit :

      Haiku
      🙂

  3. Gilles Morissette dit :

    Le post de M. Hétu qui nous cite le parcours académiques et professionnel de la conjointe du fils de la blogueuse « Constella1 », est la parfaite démonstration qu’au Danemark, on a fait les choses différemment de ce quon peut voir ailleurs même au Québec.

    Avoir des impôts élevés en autant que l’argent recueilli serve à l’amélioration de la vie des citoyens au lieu de servir à l’enrichissement personnel du « 1% »est un modèle que nous devrions chercher à imiter.

    Ce n’est malheureusement pas de cette façon que les choses fonctionnent dans les sociétés où le profit passe avant les considérations humaines.

    Merci à « Constella1 » et à M. Hétu de nous avoir fait partager cette belle réussite.

    Comme je n’ai jamais vu la série « Borgen », je ne peux me prononcer là-dessus.

    Je me fie donc au jugement de ceux qui l’ont visionné.

    Ça semble une excellente série que je me ferai un plaisir de regarder lorsque cela adonnera.

  4. steelgun dit :

    Bonsoir M. Hétu.

    Pour la énième fois, je vous l’annonce encore, je suis prêt à participer aux frais du blogue (que je compulse plusieurs fois par jour).

    Malgré vos commentaires, dans le passé, me disant que vous prendriez en compte mon commentaire voulant que je ne ferai plus jamais affaire avec PayPal, vous continuez à en faire la promotion comme unique source de financement de votre plate-forme, sans offrir d’autres alternatives comme le paiement Direct via Interac par exemple.

    Je vous annonce donc que je suis prêt à verser plusieurs dizaines de dollars par demande de votre part si je peux procéder ainsi.

    Ce n’est pas la mer à boire pour vous j’imagine, mais pour moi il s’agit d’un effort notable néanmoins.

    Sans changement de votre part, aucun cents ne sera versé par mes soins tant que vous conserverez uniquement PayPal comme vous le faites actuellement.

    C’est votre droit entier de ne rien changer tout comme c’est le mien de ne rien verser.

    Bien à vous et félicitation pour la tenue de votre blogue qui figure dans mon top 3, toutes tendances confondues.

    1. Richard Hétu dit :

      Je continue à explorer d’autres avenues. Restez à l’antenne. Et merci pour votre intérêt soutenu!

      1. chanounou dit :

        Ai eu aussi des difficultés car pas de compte Paypal.
        Contribué par carte de crédit (qui ramene sur PAYPAL » sans créer de compte » 🤔🤔🤔 ) mais difficulté à authentifier car code de sécurité de la carte changeant ttes les 2h et non reconnu . Ai alors fait un virement ,( toujours sur une interface de Paypal) d’abord refusé puis accepté environ 2h plus tard…

    2. xnicden dit :

      Je suis un peu confuse… Après avoir cliqué sur « pay now » on arrive sur une page qui nous offre d’utiliser PayPal mais si on descend on trouve l’option « payer par carte bancaire ». On entre alors une adresse courriel et ensuite il est possible de poursuivre sans passer par un compte PayPal…Est-ce que je dois comprendre que vous vous objectez à ce qu’à ce stade PayPal demeure encore la plateforme intermédiaire?

  5. mazou884 dit :

    Contribution faite, M. Hétu. Gros merci à vous ainsi qu’aux intervenants du blogue. J’apprécie vous lire tous les jours.

    1. Richard Hétu dit :

      Merci !

  6. InfoPhile dit :

    Mes félicitations à Constella1 pour sa belle présentation toute personnelle de cette série que désormais je me promets de visionner.

    1. constella1 dit :

      InfoPhile
      Merci c’est très gentil à vous
      Espérant que l’aimerez

  7. Alexander dit :

    House of Cards était le prélude de l’ère Trumpiste, les meurtres en moins. Il annonçait la tricherie qu’on vit avec les néo-républicains trumpistes présentement. Les Underwood sont manipulateurs et vicieux à souhait.

    West Wing est une série plus vieille avec des personnages rose bonbon et caricaturaux, mais ce qui me fascine de cette série est que les enjeux d’il y a 20 ans sont pas mal les mêmes que ceux d’aujourd’hui. L’éducation, la santé, les impôts, le pouvoir du fédéral, l’environnement, l’avortement etc. Les idées se suivent, juste qu’il y avait un meilleur décorum entre les deux partis dans l’émission. Le reflet d’une époque. Moins de tricherie, mais l’écart entre les deux partis dans ses idées se ressemble. Et on voit l’immense somme de dossiers à traiter à la Maison Blanche.

  8. Toile dit :

    L’impot danois et les études universitaires, un fait avéré qui m’a surpris lorsque pleins de sujets danois me l’ont confirmé au fil de mes voyages. Quel beau choix de société que celui de privilegier l’instruction. Et en sus au travers d’un prisme culturel different. Ca m’avait renversé.et rendu quelque peu envieux.Aucune chance que ce type de social démocratie ne s’actualise ici et encore moins chez nos voisins. Ca n’en demeure pas moins, à mes yeux, un idéal à tendre. Eux savent que la terre n’est pas plate. C’est déjà ca de pris. Merci Contella.

  9. constella1 dit :

    Toile
    🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :