Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Dans leur réforme électorale bloquée récemment au Sénat américain par les républicains, les démocrates proposaient de mettre fin au « gerrymandering » à des fins partisanes, une pratique qui permet au parti au pouvoir dans un État de découper les circonscriptions électorales à son avantage. Or, faute de réforme, ils tentent de se servir du « gerrymandering » dans l’État de New York afin de « voler » entre trois et cinq sièges aux républicains à la Chambre des représentants.

Le terme « voler » a notamment été utilisé par l’entourage de la représentante républicaine Nicole Malliotakis, élue en 2020 dans la 11e circonscription de New York, dont le territoire inclut l’arrondissement le plus conservateur de la ville de New York – Staten Island – et quelques quartiers de Brooklyn. Selon la nouvelle carte électorale proposée dimanche par les démocrates, sa circonscription serait amputée de ses quartiers les plus conservateurs de Brooklyn et inclurait quelques-uns des plus progressistes de l’arrondissement, dont Park Slope.

« Il s’agit d’une tentative flagrante des dirigeants démocrates d’Albany de voler ce siège, même après que les New-Yorkais aient voté deux fois par référendum pour des cartes non partisanes », a déclaré Rob Ryan, porte-parole de la campagne de Malliotakis, au New York Post.

Les républicains contesteront devant les tribunaux la carte proposée par les démocrates. La Cour suprême des États-Unis, rappelons-le, a conclu que le « gerrymandering » à des fins partisanes n’était pas inconstitutionnel. Les républicains, il faut aussi le rappeler, empruntent cette pratique qui remonte aux premiers temps de la république américaine pour priver les démocrates de sièges dans plusieurs États.

Le New York Times publie également ce mardi un article concernant une autre circonscription new-yorkaise, la 10e, dont le tracé changerait si la nouvelle carte démocrate était acceptée. Dans ce cas-ci, il ne faut pas parler de « gerrymandering» mais de « jerrymandering » en raison du représentant démocrate concerné, Jerrold Nadler. Il faut préciser ici que le tracé étrange de certaines circonscriptions, dont celle-ci, ne tient pas seulement à des considérations partisanes. Il y a aussi une volonté de conserver une cohésion ethnique et économique.





26 réflexions sur “Le « gerrymandering » à la new-yorkaise

  1. marylap dit :

    Dans un monde idéal, les cartes électorales seraient faites par un organisme indépendant comme au Québec et au Canada. Mais comme le QOP a décidé que les règles ne s’appliquent pas pour eux, je ne vois pas pourquoi les Démocrates devraient les suivre eux.

  2. Labinne2 dit :

    Comme Antoine Bertrand l’a si bien démontré, c’est drôle quand on le fait au autres mais beaucoup moins quand on se le fait faire.

  3. MarcB dit :

    Verra-t-on bientôt des républicains exiger que le gouvernement fédéral passe une loi pour interdire le gerrymandering?

    Le découpage dans l’illustration plus haut est quand même beaucoup moins « artistique » que celui du 12eme district de la Carolina du Nord
    *https://en.wikipedia.org/wiki/North_Carolina%27s_12th_congressional_district#/media/File:North_Carolina_US_Congressional_District_12_(since_2013).tif
    On pourrait utiliser ce découpage comme test de Rorschach.

  4. Loufaf dit :

    Toujours fidèles à eux- mêmes les reps. Ils ne s’ en privent pas de découper la carte électorale à outrance, mais quand ce sont les dems qui le font , c’ est un vol.
    C’ est légal et si c’ est bon pour pitou, c’ est bon pour minou.

  5. March dit :

    Est-ce que certain démocrate ont enfin compris qu’il faut répliquer aux attaques républicaine et que juste dénoncer n’est pas assez fort aux USA. Peut-être lorsqu’il va y avoir tellement des personnes mécontente des deux côtés qu’ils vont enfin s’entendre pour mettre fin à cette stupidité, mais personnellement, je n’y crois pas. Aucun espoir pour ce pays.

    1. Ziggy9361 dit :

      March…vous avez tout à fait raison, étant donner qu’ils ne peuvent pas se fier à la cour suprême pour un jugement qui se sert de la logique. Probablement qu’ils ont réussîs à inclure dans leur constitution ce découpage parce qu’ils aiment les motifs que ça donne.

  6. Stellaire11 dit :

    Tant qu’il n’y aura pas de loi fédérale pour encadrer les dérives du découpage électoral, les démocrates n’ont pas le choix d’utiliser les mêmes armes que les républicains, hélas!

    Le bon côté est que le siège de d’Elise Stefanie, là chouchou de TFG, serait en jeu 😁

  7. Benton Fraser dit :

    Logique républicaine:
    « Ce qui est bon pour pitou ne doit pas l’être pour minou! »

  8. treblig dit :

    Une commission indépendante pour redessiner les comtés électoraux est une nécessité pour s’assurer qu’il n’y a pas de distorsion politique dans ces redécoupages.

    Facile à dire mais difficile à faire. Les 2 partis ferment les yeux sur leur propre gerrymandering tout en blâmant l’autre parti sur les redécoupages défavorables. Le processus électoral américain est sous la gouverne des états en grande partie et non du fédéral.

    La vraie réussite serait de corriger les distorsions actuelles: élection au suffrage universel du président et non par un collëge électoral, ajuster en fonction de la démographie le nombre de sénateurs par état et non en y attribuant 2 sénateurs par état peu importe leur population, abolir le gerrymandering.

    Mais on ne verra pas ça de notre vivant.

    1. Achalante dit :

      Pas tout à fait exact. Les démocrates n’ont pas besoin de gerrymandering pour gagner, alors ils n’ont pas avantage à l’utiliser. L’un des cas précédents des démocrates avait été fait spécialement pour qu’il soit contesté, que ça aille à la cour suprême, et interdit. Sauf que les contestataires ont perdu, et le gerrymandering est considéré comme légal (jusqu’à ce qu’une loi l’interdise).

      Alors c’est légal? Que les démocrates s’en servent. Quand les républicains en auront assez, ils feront une loi pour l’interdire, et les démocrates voteront pour. Mais ça n’arrivera pas, parce que comme je l’ai dit, les démocrates n’en ont pas besoin pour gagner, alors que les républicains, oui.

  9. Mona dit :

    Dans combien d’état les républicains font du gerrymandering ? Ca en fait des procédures … et des voix à « récupérer  » pour les démocrates !

  10. Franklin Delano Romanowski dit :

    Les deux partis le font, mais on crie au scandale seulement quand l’un deux le fait, rien de nouveau sous le soleil.

    1. el_kabong dit :

      @franklin machin

      La difference, un parti veut passer une loi pour y mettre fin et l’autre ne veut pas.
      Ça aussi, c’est rien de nouveau…

    2. Benton Fraser dit :

      En fait, on crie au scandale seulement parce que l’un des deux partis le fait systématiquement… et veut continuer de le faire!

    3. Gilles Morissette dit :

      @FDR (01/02/2022 à 08:34)

      Tiens donc. On a ici un troll qui se découvre soudainement une conscience.

      Tellement risible que s’en est pathétique !!

      ll en fallait pas s’attendre à autre chose de la part d’un type qui glorifie le comportement des goons qui ont envahi Ottawa en fin de semaine dernière et qui ont causé du saccage.

      De « grands patriotes » qui ont notamment volé de la bouffe dans un refuge pour personnes itinérantes et qui ont bombardé des ambulances qui venaient à la rescousse de gens en difficulté.

      « Fucking » ramassis de morrons, de « gros jambon pas-de-classe »

      En plus, vous semblez vouer une grande admiration envers Rambo Gauthier, un autre « goon » dont l’intelligence semble inversement proportionnelle à la grosseur de ses bras.

      Il est tellement pitoyable que ses seuls arguments sont les insultes, les menaces, l’intimidation (C’est d’ailleurs sa spécialité)

      Y a pas à dire, vous savez choisir vos « amis ».

      Tous de « grands patriotes ».

      1. Franklin Delano Romanowski dit :

        @Gilles Morissette Où sont les arrestations à Ottawa Gilles?

  11. les démocrates sont 20 ans en retard ….

    des commissions indépendantes??? aux USA ??? trop drôle….

    tout est « arrangé avec le gars des vues » aux USA, à tous les niveaux….

    un pays qui permet ce genre de découpage des comtés, qui permet « l’achat » de gouverneur ou de sénateur par des lobbys, qui laisse la partisanerie nommer les juges de la Cour Suprême en se drapant dans la démocratie ne peut pas évoluer…

    Chaque fois que de sélections « pourraient » forcer des politiciens à amener le débat à un autre niveau, ceux-ci découpent…. ils ne règlent aucun problème dans leur comté, ils noient les voix dissidentes parmi le vote de ceux qui votent avec leurs pieds….

    Go USA, continuez de vous ridiculisez… découpez… étalez les comtés sur 22 km tout en circonvolutions, en dentelles ridicules… jouez le jeu des élections à la pièce…. bientôt les cartes seront découpées en fonction des portes d’appartement dans un immeuble…
    le troisième étage sauf l’appartement 317 seront dans un comté…

  12. monteregien dit :

    Les Démocrates doivent faire du gerrymandering au maximum, afin que le problème ne soit plus perçu comme étant les Démocrates qui critiquent les Républicains. Quand les Républicains se plaindront autant du gerrymandering que les Démocrates, peut-être alors pourra-t-il y avoir du changement

  13. Francois C dit :

    Quand aux USA il y a un problème récurrent qui arrive et qu’on connaît la solution, if faut dire « thoughts and prayers »…

  14. spritzer dit :

    « Il faut préciser ici que le tracé étrange de certaines circonscriptions, dont celle-ci, ne tient pas seulement à des considérations partisanes. Il y a aussi une volonté de conserver une cohésion ethnique et économique. »

    De quel cohésion ethnique il est question dans ce cas ?

    1. Richard Hétu dit :

      Dès qu’il est question des juifs, vous rappliquez. Pourquoi?

      1. spritzer dit :

        Richard, je vous jure que je l’ignorais. C’aurait pu être des noirs, des italiens, des grecs, que sais-je…

  15. Les ripous se batterons toujours pour l’existance du gerymandering, leur survi en dépend.
    Sans gerrymandering ils n’auront plus jamais la présidence et perdraient le controle de plusieurs états.

  16. Gilles Morissette dit :

    Les Démocrates servent aux « Répugnants » la même médecine qu’ils ont à subir depuis des années.

    Et ils ont le culot de déchirer leur chemise et de crier à l’illégalité.

    L’hypocrisie est une autre des « vertus » qui fait partie de l’ADN de ces enfoirés.

    Le « gerrymandering est peut-être moralement discutable mais les Démocrates sont engagés dans une guerre sans merci contre un ennemi sournois, vicieux, sans morale.

    Tous les moyens sont bons pour l’anéantir.

    Au diable les bonnes manières.

    Lorsqu’on a affaire à des filous, on ne lésine pas sur les façons de faire.

  17. gl000001 dit :

    Go dems, go !!

  18. syl20_65 dit :

    Comme disait si bien ma défunte Mère, ce qui est bon pour Pitou est bon pour Minou. Toujours la même indignation à géométrie variable des répuQlibans. Misère!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :