Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Semaine d’enfer pour Donald Trump sur le front judiciaire. La Cour suprême a refusé de lui donner raison dans son combat contre la commission du Congrès sur le 6-Janvier. La procureure de l’État de New York l’a accusé de pratiques frauduleuses dans une lettre visant à convaincre un juge de forcer l’ancien président et deux de ses enfants à témoigner sous serment dans le cadre de son enquête civile contre la Trump Organization. Et voici que la procureure du comté de Fulton, en Géorgie, demande à un juge local de mettre sur pied un grand jury spécial pour l’aider dans une enquête criminelle qui vise le propriétaire de Mar-a-Lago.

La requête de la procureure Fani Willis (photo) n’est pas une surprise en soi. Elle fait suite au refus de plusieurs témoins de répondre aux questions de ses enquêteurs. Un grand jury aurait le pouvoir de les assigner à comparaître, pouvoir qui est beaucoup plus coercitif que celui d’une commission du Congrès. Le terme « spécial » signifie que ce grand jury ne traiterait que de cette affaire.

« Le bureau de la procureure a reçu des informations indiquant une probabilité raisonnable que l’administration des élections de l’État de Géorgie en 2020, y compris l’élection du président des États-Unis par l’État, ait fait l’objet de possibles perturbations criminelles », a écrit Willis dans une lettre adressée au juge en chef de la Cour supérieure du comté de Fulton.

« Nous avons fait des efforts pour interroger de multiples témoins et rassembler des preuves, et un nombre important de témoins et de témoins potentiels ont refusé de coopérer à l’enquête en l’absence d’une assignation à comparaître exigeant leur témoignage », a-t-elle ajouté.

Le secrétaire d’État de Géorgie Brad Raffensperger fait partie des témoins qui ont refusé de collaborer à l’enquêter de la procureure du comté de Fulton. C’est à lui que Donald Trump a demandé de lui « trouver 11 780 votes » lors d’une entretien téléphonique après la victoire de Joe Biden par 11 779 voix en Géorgie.

Donald Trump et ses alliés, dont Lindsey Graham, Rudolph Giuliani et Mark Meadows, ont tenté par d’autres moyens de renverser les résultats du scrutin du 3 novembre 2020 dans le Peach State. Selon les experts, l’ancien président pourrait être accusé de racket ou de conspiration en vue de commettre une fraude électorale.

Trump a réagi à la demande de la procureure du comté de Fulton en déclarant que cette dernière devrait enquêter sur « la fraude électorale à grande échelle » qui a marqué l’élection de 2020 en Géorgie selon lui plutôt que sur son « appel parfait » à Raffensperger.

(Photo AP)

63 réflexions sur “Ça ne s’améliore pas pour Trump en Géorgie

  1. anizev dit :

    En espérant que le juge ne soit pas républicain mais je crois que le comté de Fulton est assez démocrate. Lorsqu’on est obligé de savoir de quelle partie politique appartient un juge, ca va mal.

    1. Alain dit :

      Le système politique américain est une maladie incurable

    2. monteregien dit :

      @anizev: Il n’y a pas de juge dans un « grand jury ». Juste le procureur et des citoyens. La personne visée n’est pas représentée et, dans certains cas, n’est même pas au courant.

    3. Madalton dit :

      Trump a perdu beaucoup de causes devant des juges républicains dont certains nommés par lui. Même la SCOTUS l’a dépouillé plusieurs fois.

  2. Iznogood dit :

    On a tous compris. La seule façon pour Trump d’éviter la prison pour lui et sa gang rapprochée est de se faire réélire Président et de s’auto pardonner. Sauf que le pardon présidentiel n’est pas universel, comme dans …New York !

    1. Benton Fraser dit :

      Trump est le narcissiste ultime:
      Près a mettre tout le pays à feu et à sang pour sauver sa peau!

  3. citoyen dit :

    voici une minute de silence pour commémorer le far west médiatique de la covid que l’on ne reverra plus jamais.
    1. arruda au maroc.
    2. trump au golf.
    3. slip de paie trafiquer des anges gardiens.
    4. jeunesse jetée par dessus bord pour sauver 3 ou 4 buveurs de café.
    5. boxe et hockey durant le temps que les frontières sont fermées.
    6. voyage au cops des dirigeants durant le temps que les voyages sont interdits.
    7. moderna, pfizer, johnson…baah ça se mélange.
    8. confine…déconfine…baah le risque est minime.

    1. ouppss dit :

      On parle de quoi là ???

      1. gl000001 dit :

        Citoyen utilise un « randomizer » pour générer des phrases drôles, douteuses, déjantées ou tout simplement ridicules. Et il ne répond jamais.

  4. Charlot dit :

    « L’appel parfait ». On l’avait oublié celui-là!

  5. MarcB dit :

    Un autre « perfect call »! LOL!!!!

    Je comprends les avocats de Donald de vouloir éviter à tout prix un témoignage en cour. Je crois qu’il ferait un « témoignage parfait », pour le procureur… « Yes I threatened Raffensperger and ask him to modify the election results, but I could not let Sleepy Joe beat me! »

  6. Franklin Delano Romanowski dit :

    Lol peut-on m’expliquer pourquoi cette enquête est aussi longue? Il y a un enregistrement de l’appel. Quelles informations de plus ont-ils besoin? Vous ouvrez le fichier, vous appuyez sur play et voilà, elles sont là les preuves.

    Si on a un enregistrement d’une personne commettant un meurtre, a-t-on besoin d’un an pour interviewer des témoins d’un meurtre QUI EST ENREGRISTÉ SUR VIDÉO?

    1. Toile dit :

      Les pinceaux encore tout mélangé. Un video peut parler sans dire vrai. On appelle ca du trucage ou du montage. C’est un outil de preuve technologique dans la mesure où d’autres faits le collaborent. Sinon, c’est une chasse à l’intention coupable, une affaire que vous devriez etre en mesure de saisir.

      1. Franklin Delano Romanowski dit :

        @Toile Il demande sur l’enregistrement de  » trouver 11 780 votes », ça prend un an pour déterminer son intention?

    2. franlabrecque dit :

      FDR je suis d’accord avec vous, pourquoi prendre tout ce temps pour procéder avec l’appel enregistré de l’idiot poudré comme preuve?

    3. el_kabong dit :

      @franklin etc

      Avant de commenter, il serait bon de lire le texte du billet au complet et non seulement le titre (je sais, c’est une caractéristique dretteuse de baser toute son opinion sur rien). Vous y auriez appris que l’enquête traîne p.q. les personnes directement impliquées ne veulent pas collaborer, et comme ce sont tous des gens riches, ils ont les moyens de faire traîner les choses.

      Moi, ce que j’aimerais qu’on m’explique, c’est que dans toutes ces enquêtes, toutes ces personnes, qui n’ont évidemment rien à se reprocher, font tout, mais absolument TOUT, pour empêcher que la vérité sur leur innocence soit étalée au grand jour, et ainsi humilier toutes ces méchantes personnes qui les tourmentent…

      1. Franklin Delano Romanowski dit :

        @el_kabong « Vous y auriez appris que l’enquête traîne p.q. les personnes directement impliquées ne veulent pas collaborer, et comme ce sont tous des gens riches, ils ont les moyens de faire traîner les choses. »

        Je serais d’accord avec vous si cet appel n’était pas enregistré et qu’on avait besoin du témoingnage de ces personnes pour savoir ce qui s’était vraiment dit.

        Ça me fait penser à Georgle Floyd, il y avait un vidéo. Est-ce qu’on avait besoin de plus pour porter des accusations contre Chauvin alors qu’on voyait clairement ce qui se passait sur l’enregistrement?

      2. Madalton dit :

        Raffensperger est en réélection en novembre prochain et Trump veut lui présenter un adversaire pour le poste de Secrétaire d’État.

      3. Alain dit :

        Un très grand nombre d’entre eux ont une obsession de devenir riche en publiant “un livre” sur leur histoire de vie. C’est aussi simple que ça. De grands “écrivains” qui ne veulent rien dire maintenant dans le but de vendre le plus de livres plus tard dans leur vie.

      4. el_kabong dit :

        @franklin etc.

        Quand on a un esprit binaire et simpliste, les nuances sont toujours difficiles…

        Parlant de George Floyd, malgré une preuve vidéo évidente, comme vous dites, le procès n’a pourtant eu lieu qu’un an après l’évènement… et vous voudriez que les choses se passent plus vite pour un cas beaucoup plus compliqué?
        Comme d’autres ont tenté de vous expliquer, on ne peut pas « reconnaître » quelqu’un sur en enregistrement audio, ça demande beaucoup plus de corroboration. Une fois ceci établi, quelle partie de « … un nombre important de témoins et de témoins potentiels ont refusé de coopérer à l’enquête en l’absence d’une assignation à comparaître exigeant leur témoignage » est-ce que vous ne comprenez pas?…

        P.S. Je constate que vous allez éviter soigneusement de répondre à l’interrogation de toutes ces personnes qui n’ont rien à se reprocher et qui font pourtant tout pour qu’on évite de le démontrer…

    4. Madalton dit :

      Trump a appelé Raffensperger sur son cellulaire. L’appel n’a pas pu être enregistré que par la MB. Il faut donc avoir accès à cet enregistrement selon moi.

      https://www.theguardian.com/us-news/2021/nov/11/brad-raffensperger-trump-georgia-election-phone-call

    5. Benton Fraser dit :

      C’est toujours plus compliqué avec les républicains, ils politisent tout quand ils fraudent et la justice marche alors sur des oeufs pour que tous vérifiés et sans reproche.
      La justice n’a pas le choix de soulever chaque petite pierre pour vérifier et Dieu sait que les républicains en garochent de la garnotte!!!

    6. ghislain1957 dit :

      @ Le Ruskof

      Vous ne savez pas lire?

      « Elle fait suite au refus de plusieurs témoins de répondre aux questions de ses enquêteurs. »

      En russe pour vous: « Это произошло после того, как несколько свидетелей отказались отвечать на вопросы его следователей. »

      C’est bien beau un vidéo comme preuve, mais ça peut être contesté, d’où la recherche de témoins pour corroborer le tout. Faut vraiment tout vous expliquer.

      1. Toile dit :

        Bien résumé. J’ai pensé à tort que l’intention coupable adressée sans autre preuve etait une affaire qu’il était en mesure de saisir. Ma propre turpitude.

  7. Toile dit :

    A la bonne heure. Un sujet qui me fera moins grincé des dents que le précedent.

    Pas la semaine de Biden, pas la semaine de la bête. Dans ce dernier cas, je lui en souhaite des milliers d’autres.

    Ce qui me laisse un peu pantois c’est le refus de Raffensperger de témoigner volontairement face à. Cet appel aussi parfait que celui adressé au président ukrainien. En fevrier dernier, les services de Brad Raffensperger ( secrétaire d’état de Georgie, républicain de surcroît ) ont été exhortés à lancer une enquête sur les agissements du désormais ancien locataire républicain de la Maison-Blanche. Il avait ouvert la boite de pandore en dénonçant cet appel ce qui lui avait valu des menaces de mort. Toute démarche juridique supplémentaire sera laissée au procureur général, a ajouté Walter Jones. Ce que je m’explique mal c’est comment un homme qui se tient debout peut actuellement refuser de témoigner à moins que sa vie soit toujours menacée, une chose probable?

    1. Raffensberger a dit en ondes voilà plusieurs mois qu’il voterait encore pour Trump. Il ne tient pas à perdre son poste, et sans doute qu’il veut protéger sa famille et lui-même après les menaces qu’il a reçues.

      1. constella1 dit :

        a dit en ondes voilà plusieurs mois qu’il voterait encore pour Trump.

        Comment peut-il encore dire ça alors que la chose a dit qu’il aiderait un autre candidat pour que lui soit défait aux prochaines élections
        C’est incompréhensible tant qu’à moi
        Y a un truc qu’on ignore sinon ça ne fait aucun sens
        Tous pareils ces répugnants
        Leur cerveau semble programmé pour penser et raisonner à l’opposé de toute logique

  8. Dekessey dit :

    Ça sent quelque chose…. hmmmmm…. c’est quoi cette odeur? Ça sent bon vous trouvez pas?
    La panique! C’est ça, ça sent la panique!
    🙂

  9. Loufaf dit :

    Bizarre que Raffensperger refuse de témoigner. Il ne s’ est pas laissé intimider par le gros fêlé , il me semble, alors…. A t’ il peur de représailles de la part des brainwashés de la vase?

    Espérons que les procédures ne prennent pas un temps fou à se mettre en branle. On sait que la chose est un spécialiste pour faire traîner les procédures et s’ en tirer.
    Mais c’ est une des bonnes nouvelles de la semaine.

  10. NStrider dit :

    « My phone call to the Secretary of State of Georgia was perfect, perhaps even more so than my call with the Ukrainian President, if that’s possible. »

    Il ne se prend vraiment pas pour de la merde, en fait je crois que l’expression en usage aux États-Unis est encore plus juste : « He thinks the sun shines out of his ass »

  11. Toile dit :

    « …et un nombre important de témoins et de témoins potentiels ont refusé de coopérer à l’enquête en l’absence d’une assignation à comparaître exigeant leur témoignage ».

    Je viens de trouver ma réponse. L’intimidation. Bully un jour, bully toujours. Encore plus quand le bully est dans le coin d’un ring.

  12. Guy LB dit :

    Manifestement, ça ne s’améliore pas dans la tête de Trump non plus.
    Sa réponse à l’initiative de la procureure de la Géorgie est d’une débilité inquiétante.

    Brad Raffensperger a refusé de témoigner ? Difficile à comprendre de la part d’un homme qui avait pourtant fait preuve d’un courage solide en dénonçant les manœuvres de Trump. Quel revirement inattendu et inexplicable…

    1. Benton Fraser dit :

      C’est un républicain…. il a eu un rapport de force, il s’en sert maintenant pour ses propres intérêts….

  13. Apocalypse dit :

    Des mauvaises nouvelles pour Donald Trump, ce billet fait mon vendredi! 👏👏😍😍

    1. Oh vous savez, il ne se passe pas une semaine depuis plus d’un an où on ne lit pas ou n’entend pas « mauvaise semaine pour Trump ». C’est sans doute la phrase que j’ai le plus souvent lue ou entendue depuis un an (je ne compte pas ce qui sort de la bouche de Trump). Et il ne lui est toujours rien arrivé.

      1. Toile dit :

        Oui, ca peut décourager mais ne perdons pas espoir. Anyway, on sait où est la vérité.

      2. Léo Mico dit :

        @Richard Desrochers :
        Exactement, je ne pense pas que ce soit une mauvaise semaine pour Trump, bien au contraire.
        Il doit être content qu’on parle de lui, il doit être content de pouvoir corriger les gens et asséner ce qu’il croit être la vérité..

        Et de toute façon il sait très bien qu’il sera à nouveau président avant que le moindre juge lui tombe réellement dessus. Son armée d’avocats (non payés) est très efficace.

      3. Layla dit :

        @Richard Desrochers 11:04

        « Et il ne lui est toujours rien arrivé… »

        Pas de mon point de vue… on peut voir ça autrement…

        C’est un entrepreneur qui ne peut entreprendre.

        Ça remonte à quand? la dernière fois où sa Trump Organization a donné le premier coup de pelletée de terre pour inaugurer le plus formidable Hôtel…(la dernière fois c’est à la WH lui et Melania plantait un arbre😉)

        Ça remonte à quand? où on l’a vu utilisé c’est magnifique ciseau doré coupant une banderole pour l’ouverture d’un hôtel, un restaurant.

        Ça remonte à quand? qu’on a vu une grue monter son légendaire et magnifique nom, d’un hôtel qui a acheté le droit d’utilisé ce nom si prestigieux.

        Me semble que se fut l’inverse…son nom descendant du haut de sa tour, on a vu plus d’une fois des photos où son nom était retiré.

        Ça remonte à quand? qu’on a vu une magnifique annonce à peine exagérée pour annoncer un projet grandiose de plusieurs millions de dollars de TO.

        Ca remonte à quand? Où une banque lui a prêté $$$$$$$$$? Les banques sont très frileuses de prêter à un gars qui pourrait se retrouver derrière les barreaux? Les banques suivent l’actualité. Lui prêter de l’argent si sa capacité de remboursement est quasi nulle. Sa réputation touche directement son entreprise.

        Il squatte Mar-a-Lago, un autre dossier qui ne manquera pas de faire l’objet de poursuites. Il n’a pas le droit d’en faire sa résidence. Pour s’en sortir il a dû dire qu’il demeure là à titre d’employé qui dit employé dit salaire, il va se déclarer un salaire de combien? Et payer par qui le RNC😂?

        Il ne lui arrive rien…un entrepreneur qui ne lui arrive rien, ça ne survit pas longtemps. Pour essayer de se maintenir la tête au-dessus il doit mentir et frauder et finalement il va devoir assumer ses nouvelles fraudes.

        Et on le voit il a entraîné sa famille dans sa chute. Pour s’élever il a fait subir des pertes monétaires à ses frères et soeurs, et sa nièce doit se dire maintenant ils ( sa Family) savent ce que ça fait.

        Et tout ça pourquoi…parce qu’en se présentant à la présidence, il ne gagnerait pas mais gagnerait en magnifiques et formidables projets.

        Son égo est blessé, meurtri et c’est une chose qui ne peut lui arriver.

  14. Toile dit :

    @FDR

    «  Il demande sur l’enregistrement de » trouver 11 780 votes », ça prend un an pour déterminer son intention? ».

    Par cette phrase, vous reconnaissez la nature de la demande d’intention de vol des votes. Un bon pas.
    Un video, un enregistrement même logique. La machine judiciaire criminelle est pas réputée pour etre vite mais le procureur Willis explique bien la succession de ses démarches infructueuses pour justifier des assignations à comparaître. Je comprends qu’il a perdu son temps depuis l’ouverture de l’enquête.

    1. Toile dit :

      Oups… qu’il a pas perdu son temps

  15. Haïku dit :

    Cher 45,

    « Quand j’ai tort, j’ai mes raisons, que je ne donne pas. Ce serait reconnaître mes torts »
    (R. Devos)

  16. richard311253 dit :

    Brad Raffensperger a refusé de témoigner ?

    Une raison supplémentaire d’autoriser ce « grand jury spécial » ne trouvez-vous pas?

  17. Jean Saisrien dit :

    Probablement une autre affaire qui va se terminer en queue de pinotte…

  18. Écoute, Donald (je dis ça parce que tu ne le lis pas).

    Une fraude, ça laisse des traces.
    Une fraude massive, ça laisse de grosses traces.

    Pour y parvenir, il faut que beaucoup de gens donnent beaucoup de directives, par écrit sur papier, par courriel, par appel téléphonique, à beaucoup de monde, dans plusieurs états, plusieurs comtés, plusieurs bureaux de vote.

    Quand tu auras trouvé un document, un enregistrement, un message, un relevé téléphonique, ou même un lanceur d’alerte travaillant dans ces élections qui pourra témoigner de manipulations, de destructions, de falsifications, de créations de bulletins de vote, de zigonnage de machines, pas des gens qui n’ont vu que leur seul bulletin parce qu’ils ont voté, et qui aura une once de crédibilité, il y aura peut-être un juge quelque part qui nous le fera savoir. Elle a eu lieu, ton enquête. Rien, zéro, nada

    D’ici là. ferme ta gueule.

  19. Madalton dit :

    Si toutes ces poursuites peuvent le rendre malade.

  20. Jean Létourneau dit :

    Je suis très heureux du début des procédures. Pourquoi ce délai ? il appert que d’accuser un président pour un présumé crime pendant qu’il était en poste est ardu mêmes si les faits sont probants. Le recours au grand jury m’apparaît comme une manière de se décharger de l’accusation directe du contrevenant.

    Tous sont égaux devant la justice s’ils n’ont pas été président. Je comprends qu’on ne veut pas instaurer une mode où on peut allégrement poursuivre des dirigeants en poste, mais pourquoi se gêner contre un TDC qui abuse des systèmes juridiques pour exploiter ses fournisseurs ou pour faire étirer des causes en dehors des délais prescrits.

    Je ne sais pas si l’utilisation d’un grand jury vs une accusation directe augmente les chances d’inculpation, mais les délais seront nécessairement plus longs. Il faut prendre son mal en patience, encore une fois.

    https://www.ajc.com/news/atlanta-news/fulton-da-mulling-rarely-used-special-grand-jury-for-trump-probe/QXAVAI47PJCCJH5CFW35PZL7QI/

    1. Jean Létourneau dit :

      La traduction de la fin de l’article cité (Atlanta News):

      « Les principaux avantages d’un grand jury spécial sont la continuité et la concentration, selon les anciens procureurs.
      Un grand jury ordinaire du comté de Fulton siège pendant deux mois. Les jurés entendent généralement des centaines d’affaires criminelles avant la fin de leur service.
      Mais un grand jury spécial, qui compte généralement 16 à 23 membres, se concentre sur une seule affaire et reste actif aussi longtemps que les procureurs en ont besoin. Cela pourrait être bénéfique étant donné la complexité de l’enquête sur un ancien président.
      Les procureurs pourront gagner du temps en n’ayant pas à envoyer de nouvelles convocations au jury ou à présenter l’affaire depuis le début tous les deux mois pour mettre les nouveaux jurés au courant, selon des procureurs chevronnés.
      « Dans les affaires complexes, il est utile de ne pas avoir à réacclimater un nouvel ensemble de grands jurés », a déclaré Gwendolyn Keyes Fleming, précédemment procureur du comté de DeKalb. Elle a coécrit un rapport de la Brookings Institution plus tôt cet automne qui a analysé toutes les preuves publiques disponibles et a conclu que la conduite de Trump lui fait courir « un risque substantiel d’éventuelles accusations d’État fondées sur des crimes multiples ».
      Comme un grand jury ordinaire, les grands jurys spéciaux peuvent assigner des témoins, obliger la production de documents, inspecter et entrer dans certains bureaux aux fins de l’enquête. Mais ils ne peuvent pas émettre d’actes d’accusation. Afin d’en obtenir un, les procureurs doivent présenter des preuves à un grand jury régulièrement constitué.
      Le bureau du procureur, le juge en chef d’une cour supérieure ou un élu local peuvent demander un grand jury spécial. La demande doit être approuvée par la majorité des juges de la cour supérieure du comté.
      Melissa Redmon, ancienne adjointe du procureur du comté de Fulton, a noté l’arriéré de quelque 11 000 affaires criminelles que les deux autres grands jurys de Fulton sont en train d’examiner.
      « Le principal avantage d’avoir un grand jury spécial est qu’il peut se concentrer sur cette seule enquête », a déclaré Redmon, professeur adjoint à la faculté de droit de l’Université de Géorgie.
      Si l’affaire devait aller de l’avant, de nombreux observateurs juridiques s’attendent à ce que M. Trump s’oppose à toutes les demandes formulées par les procureurs, ce qui pourrait faire traîner le processus d’enquête pendant des mois.
      « La défense va essayer de faire de l’obstruction à chaque fois, elle a donc besoin de personnes présentes en permanence, sur appel », a déclaré Porter à propos de Willis. Au cours de son mandat de procureur de Gwinnett, M. Porter a été au centre d’une affaire qui a mis à l’épreuve le pouvoir des grands jurys spéciaux en 2012 et qui impliquait l’ancien commissaire du comté Kevin Kenerly, accusé d’avoir accepté ou convenu d’accepter des pots-de-vin d’un million de dollars de la part d’un promoteur et inculpé de deux chefs d’accusation pour avoir omis de divulguer un intérêt financier dans des propriétés dont il avait voté le rezonage.
      Un porte-parole du bureau du procureur de Fulton a refusé de commenter la perspective d’un grand jury spécial ou de fournir des détails sur le statut de l’enquête.
      « Toutes les informations pertinentes, qu’elles soient recueillies par notre bureau, par un autre organisme d’enquête ou rendues publiques par les témoins eux-mêmes, font partie de l’enquête en cours », a déclaré le porte-parole Jeff DiSantis.
      Le bureau de M. Willis a interrogé au moins quatre des plus proches collaborateurs de M. Raffensperger, mais pas M. Raffensperger, qui a récemment détaillé son appel téléphonique avec M. Trump dans son nouveau livre et qui serait vraisemblablement un témoin vedette dans l’affaire pénale si elle devait aller de l’avant.
      Les procureurs sont également en contact avec la commission du Congrès chargée d’enquêter sur l’insurrection du 6 janvier au Capitole afin de partager des documents qui pourraient être utiles à l’enquête publique.
      Les conseillers de Donald Trump ont rejeté l’enquête comme une « chasse aux sorcières » à motivation politique.
      Lorsqu’elle a été pressée au sujet de l’enquête lors d’une récente interview avec l’AJC, Mme Willis est restée muette sur ses projets.
      « C’est juste une enquête en cours », a-t-elle dit. « C’est tout ce que j’ai pour vous ».

      Traduit avec http://www.DeepL.com/Translator (version gratuite) »

      1. Toile dit :

        Merci de l’info. Je vais tenter de m’en souvenir.

  21. Paul Gr dit :

    Supposons un instant qu’il y a quelques républicains qui en ont assez de Trump mais qui le connaissent bien (dont Raffensperger).

    Avant qu’is témoignent volontairement pour se faire dire qu’ils ne sont que des traîtres par le tas de m… et ses acolytes, ce peut-il qu’ils préfèrent le faire sous la « contrainte »?

    Je sais, je suis un peu optimiste aujourd’hui.

  22. marie4poches4 dit :

    Une menace qu’a reçue un responsable du gouvernement de la Géorgie. On peut comprendre pourquoi certains refusent de témoigner. Heureusement l’auteur de cette menace a été arrêté et inculpé.

    « Georgia Patriots it’s time for us to take back our state from these Lawless
    treasonous traitors. It’s time to invoke our Second Amendment right it’s
    time to put a bullet in the treasonous Chinese [Official A]. Then we work
    our way down to [Official B] the local and federal corrupt judges. It’s our
    duty as American Patriots to put an end to the lives of these traitors and

    take back our country by force we can no longer wait on the corrupt law
    enforcement in the corrupt courts. If we want our country back we have to
    exterminate these people.
    One good loyal Patriot deer hunter in camo and a rifle can send a very
    clear message to these corrupt governors.. militia up Georgia it’s time to

    spill blood. . . . we need to pay a visit to [Official C] and her family as well
    and put a bullet her behind the ears.
    Let’s be very clear to our local law enforcement who have stood down and
    watch BLM antifa destroy our country and kill our citizens yet you’ll step
    up to stop Patriot supporters you’ll enforce face mask and you’ll close

    American businesses??? Remember one thing local law enforcement the
    key word being local. . . . we will find you oathbreakers and we’re going to
    pay your family to visit your mom your dad your brothers and sisters your
    children your wife. . . we’re going to make examples of traitors to our
    country. . . death to you and your communist friends. »

    1. marie4poches4 dit :

      Selon une source policière, Brian Kemp et Raffensperger seraient deux des cibles de cette menace.

  23. Benton Fraser dit :

    « Appel parfait »

    Dans le cas d’appel, pourquoi Trump confond toujours « parfait » avec « extorsion » ?!?!?

    1. ctbourgeois dit :

      Il confond volontairement, mais il n’est pas le seul, il est aidé par ses complices républicains qui ont tentés de corrompre les résultats des votes, ces fraudeurs projettent leurs méfaits sur les démocrates et tentent par tous les moyens de les empêcher de voter à l’avenir.

      1. Benton Fraser dit :

        Il y a un bout que les républicains savent qu’ils ne peuvent plus gagner une élection…. démocratiquement!
        Et ils savent que cela ne s’améliorera pas, ils ne peuvent tout simplement pas faire passer le citoyen avant la démagogie du parti…

  24. Layla dit :

    « Brad Raffensperger fait partie des témoins qui ont refusé de collaborer à l’enquête »

    Pour moi c’est évident que cet homme se protège de DT et cie et c’est assez légitime, DT a brisé tellement de carrière, mais je n’ai aucun doute que s’il est obligé de témoigner il va le faire honnêtement.

    Il n’y a pas de limites aux moyens utilisés pour assouvir les besoins de vengeance de DT alors oui je peux comprendre ce secrétaire d’état même si c’est un républicain, on se souvient que DT avait dit que son frère Ron travaillait pour la Chine ce qui était faux mais ça donne une idée jusqu’où il peut aller.

  25. Gilles Morissette dit :

    Si le président Biden a connu une semaine difficille avec tous les dossiers qu’il doit gérer (lire « essayer de réparer les dégâts causés par son prédécesseur), que dire de celle de LA CHOSE.

    Il semble bien que les astres sont en train de s’aligner (au plan judiciaire) pour un « tremblement de terre majeur suivi d’un tsunami » qui va provoquer des remous au sein du Parti « Répugnant ».

    J’espère ne pas me tromper.

    Bravo à la Procureure Willis en espérant qu’elle a pris les dispositions nécessaires afin d’assurer sa protection ainsi que celle de sa famille.

    Avec la bande d’enragés, de fanatiques, de cinglés qui se promènent avec un « gun dans ce « shit-hole country » (La blogueuse « marie4poches4 » nous en cité un bel exemple dans son commentaire de 11:33. ), il faut s’attendre à tout et anticiper le pire.

    « Un perfect call » qui risque de coûter cher à LA CRAPULE même si on se doute bien que ce salopard va faire tout ce qu’il peut afin d’ entraver le processus judiciaire.

    C’est ce que font généralement ceux qui ont des choses à se reprocher

  26. onbo dit :

    Raffensperger fait la seule chose souhaitable, refuser de témoigner « volontairement ». Il se met ainsi à l’abri de ses critiques ou opposants et surtout de ses ennemis politiques.

    Ce que ça signifie à mes yeux: Puisque le Grand Jury a le pouvoir judiciaire de lui imposer de témoigner sous serment, Raffensberger peut expliquer à n’importe qui qu’il n’a pas le choix de témoigner, ai risque sinon de goûter à la prison pour mépris de Cour et de compromettre très certainement son élection cet automne.

    Et, témoignant sous serment, personne ne pourra dire, insinuer ou prétendre que son témoignage est essentiellement politique ou punitif….
    ………………

    Parallèlement, pourquoi autant de personnes appelées à témoigner au Comité 6/1 refusent d’y aller volontairement. Disons que c’est partagé: la moitié, pour pas paraître méchant contre Donald, sa famille, ses supporteurs, ses facilitateurs, etc. L’autre moitié, de toute façon se prévaudra du 5e amendements pour faire la carpe.

    Cette approche du président du Comité me semble redoutable. Il ne préjuge de rien mais amène les personnes appelées à témoigner volontairement à se commettre. Plus tard, les appels à témoigner sous serment rendront de jour en jour la situation limpide.

    Si le 6/1 et son Comité représente le long jeu pour abattre à jamais les cartes de Trump, la poursuite pour fraude de madame James représente la meilleure situation pour envoyer Trump et consorts en prison. Par contre, le grand Jury qui vient de sortir de la bulle magique (et doté du pouvoir reconnu de signifier légalement des obligations de comparaître) représente pour Trump l’énigme du Sphynx.

    En écoutant hier Hannity et Trump, il était clair, parce que évident, que Hannity et Trump avaient convenu et répété le quiproquo en coulisses. ( L’un parle du mur mental de Trump, l’autre simule de comprendre ‘le mur physique » à la frontière. Cela permet à Trump de simuler son entrée dans la démence, nous annonçant à l’avance le plaidoyer qu’il utilisera pour éviter la prison et se mériter une garde à vie dans une sorte de sanatorium pour gens d’une classe supérieure…. comme Augusto Pinochet le fit en devenant de jour en jour le dément dont il avait répété le rôle pour échapper à la justice, sans se douter que celui qui joue au fou l’est déjà.

    Comme si Hannity pouvait une seule fraction de seconde mettre en doute Trump sans se faire exploser ce qui lui sert de cerveau. Il se moque des gens, se rit des électeurs de Trump, en pleine face.

    1. Layla dit :

      Onbo

      « Cela permet à Trump de simuler son entrée dans la démence »

      Comme vous dites simuler son entrée dans la démence mais pourrait-il prouver qu’au moment des faits il était entrée dans sa démence😉
      Disons qu’il n’est pas apte à subir son procès, mais un juge pourrait peut-être demander ❓qu’il soit placé en institution dans l’espoir qu’il puisse devenir apte à subir son procès. 😜

      Pour ma part une institution où il serrait de blanc vêtu et d’un beau orangé criant…ça me convient.😂

    2. Plutôt rigolote la thèse que le CataschTrumph Orange plaidera l’ins-Hannity 🙂

  27. Il y a beaucoup de ceux qui ont écrit qui voit trump partout, alors qu’il y a clairement une fracture entre trump et le Qanon.

    Les Qanon de ce monde ont utiliser trump
    Les ripous ont utiliser trump
    Pas l’inverse.

    Oui, trump crieras a tue tete que c’est lui le grand leader.
    Mais cE’st totalement faux, trump n’as pas insuffler une quelconque idéologie, il n’est pas un gourou qui a créer une nouvelle vérité que des gens ont commencer a croire.
    trump a surfé sur un courant qui était déjà existant. il n’as fait rien de plus que canalisé le ressentement qui était déjà très présent chez les ripous.

    le mouvement chez la population ne s’extomperas pas de si tot, mais elle commence déjà à se lassé de trump. au point que certain croit qu’il a été remplacer par un acteur lors de son dernier rally.

    Il a perdu son aura

    Si Raffensperger a peur de quelqu’un, c’est pas de trump, mais de tout ceux qui se sont servi de lui pour faire passer leur agenda.
    Tout ceux qui travail d’arracher pied pour faire du gerrymandering depuis des siecles afin de voler les elections.

    Dans le fond trump avait raison, il y a de la fraude electorale, et comme d’habitude il fait de la projection.
    Il n’y a pas de plus grand tricheur electorale que les ripous, et ce, depuis plusieurs générations.

  28. gl000001 dit :

    Raffensperger … à quelques lettres près d’être tout un casse-tête !!
    https://www.ravensburger.us/products/jigsaw-puzzles/adult-puzzles/index.html

  29. sousmarin dit :

    Et on se demande encore : pourquoi toujours pas de grand jury pour le 6 janvier ?

    1. Richard Hétu dit :

      Il y a déjà eu plus de 700 inculpations pour ce qui concerne le 6-Janvier. Et le ministère de la Justice n’a pas nécessairement d’un grand jury pour mener son enquête.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :