Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

« La Maison-Blanche de Biden n’a pas tenu compte des avertissements sur l’Afghanistan, n’a pas agi de toute urgence – et son échec a laissé des dizaines de milliers d’Afghans à un sort terrible. Cette trahison sera marquée par l’infamie. Le fardeau de la honte incombe au président Biden. » Le journaliste George Packer porte ce jugement sévère et catégorique après la prise de pouvoir des talibans en Afghanistan dans la foulée du retrait même pas terminé des troupes américaines de ce pays.

L’opinion de Packer est partagée par de nombreux membres d’une élite journalistique, politique, militaire et diplomatique qui, comme lui, ont été en faveur d’une autre catastrophe militaire américaine, à savoir l’invasion de l’Irak. Qu’à cela ne tienne : ils sont aujourd’hui absolument certains d’avoir raison. Dans le Washington Post, le commentateur Max Boot, autre partisan de l’aventure irakienne, estime que les événements des derniers jours en Afghanistan laisseront une «tache indélébile» sur la présidence de Biden, expression que l’ancien ambassadeur des États-Unis en Afghanistan, Ryan Crocker utilisait déjà la semaine dernière.

Le titre de l’article de Boot est révélateur : « Vingt ans d’erreurs en Afghanistan, mais ce désastre évitable est à mettre sur le compte de Biden ». N’y a-t-il pas un manque d’équilibre flagrant dans ces jugements qui font peu de cas, au fond, des responsabilités des prédécesseurs de Biden, dont Donald Trump, qui a ni plus ni moins signé l’arrêt de mort du gouvernement afghan en négociant un accord de paix avec les talibans sans sa participation?

Ce que l’on comprend des commentaires des Packer, Boot et consorts, c’est que les États-Unis auraient dû rester plus longtemps en Afghanistan, au moins pour mieux préparer leur sortie – et peut-être même pour éviter à jamais que le pays ne retombe sous l’emprise des talibans. Pourquoi faudrait-il se fier aujourd’hui à leurs sermons, remontrances et recommandations?

Une tache indélébile, qu’ils disent? On verra. Malgré les images déchirantes et les vies afghanes menacées et compromises, les Américains finiront peut-être par remercier Biden d’avoir mis fin à une guerre qui durait depuis trop longtemps. En attendant, le verdict des Packer et des Boot est un peu difficile à accepter venant de gens qui ont poussé les États-Unis dans des missions aussi futiles que coûteuses.

(Photo AP)

129 réflexions sur “« Une tache indélébile »

  1. chicpourtout dit :

    @M.Hétu
    Votre fin d’article est tout en nuance et cela est fort bien dit.

    1. franlabrecque dit :

      Je seconde M. Hétu. Fallait que cela arrive un jour ou l’autre. Rien à faire et éduquer ce peuple. Faudrait qu’ils commencent par s’aider eux-mêmes, ce dont ils sont incapables. Assez c’est assez.

  2. Vox Populi Vox Dei dit :

    La décision de partir était la bonne, Biden a vu juste là-dessus. L’exécution était bâclée, la faute ne revient pas à Biden mais aux généraux de l’armée amércaine et les services de renseignement qui ont mal informés le commandant en chef. Serait-ce possible que des restants Trumpeux dans ces instutions aient induit Biden en erreur?

  3. Benton Fraser dit :

    En vingt ans, sous 4 présidents différents, malgré tout l’argent dépensé, l’armée américaine n’a pas été capable de former une armée afghane qui se tienne.

    1. galgator dit :

      C’est effectivement très décevant. En plus, tous le matériel abandonné se retrouve dorénavant dans les mains de leurs ennemis. Une défaite lamentable. J’ai l’impression qu’on n’est pas prêt de revoir les G.I. dans des occupations de longue durée dans des pays hostiles.

  4. marie4poches4 dit :

    Comptez sur 45, fox news, oan et newsmax pour en faire une tache indélibile mais aucun d’entre eux n’osera dire que le former guy avait tout d’abord donné un délai de 8 semaines pour retirer les troupes avant de virer son capot de bord.
    Les choses auraient peut-être été différentes si Biden avait négocié le traité de paix….

    1. Vox Populi Vox Dei dit :

      @marie4poches4 Le traité de paix est une connerie, on ne négotie pas avec les talibans.

    2. Igreck dit :

      Ce qui est indélébile c’est l’élection du gros Débile 🤡 à a présidence qui continue à hanter l’administration états-unienne 😡

      1. Haïku dit :

        Bien dit ! 😂

  5. Haïku dit :

    « La vérité n’a pas de chance quand elle tombe aux mains de ceux qui ne se trompent jamais. »
    (Albert Brie).

  6. xnicden dit :

    Si les républicains reprennent la Chambre en 2022, on aura droit à une succession de commissions d’enquête style Benghazi, lesquelles vont comme par hasard cibler que les dernières semaines.

    Et je mettrais ma main au feu, avec madame Harris au centre de la tempête.

    1. Guy LB dit :

      Je crois bien, @xnicden,
      que vous avez parfaitement cerné la perfidie des républicains et de la presse de droite. La vérité leur importe peu !

  7. garoloup dit :

    Vingt ans de décisions catastrophiques en Irak et Afghanistan de la part de trois prédidents: Bush, Obama et Trump.
    Cependant c’est Biden qui doit payer politiquement pour avoir coupé le cordon ombilical. Lez parents des militaires américains vont le remercier, et avec raison. Enough is enough!

  8. Charlot dit :

    « Les chiens aboient, la caravane passe ». Elle laisse des déchets, n’est pas toujours propre, mais elle passe, inexorablement. Les chiens, eux, aboieront toujours, qu’elle soit propre ou non. C’est le propre des chiens.

  9. Mona dit :

    Je ne sais pas à quel jeu pervers ces journalistes et politiques jouent en accusant des conséquences d’une sale politique américaine initiée il y a 20 ans.
    Il faut contre-attaquer en répétant, martelant pour ne pas laisser l’histoire être réécrite par ces salopards.
    J’espère que les démocrates les intellectuels, la société civile américaine va se mobiliser.
    Les conséquences d’un affaiblissement du gouvernement Biden seraient la base d’un drame.
    Plus grave encore que les 4 années passées.

    1. Vox Populi Vox Dei dit :

      @Mona « Les conséquences d’un affaiblissement du gouvernement Biden seraient la base d’un drame. »

      Vous avez raison! Vous savez qui sont les grands perdants aujourd’hui, outre le peuple afghan? Taiwan. Pourquoi la Chine se gênerait de les attaquer si les États-Unis paraissent aussi inapte et faible?

    2. xnicden dit :

      Voir The Atlantic donner le crachoir à ce discours des néo-con est une chose, mais que le Washington Post fasse de même… on est pas sorti du bois.

      1. Mona dit :

        @xnicden
        Je pense exactement la même chose que vous.
        Un désastre… un nouveau !

      2. Guy LB dit :

        @xnicden : c’est incompréhensible !
        Comment est-il possible que des organes de presse sérieux, dans un pays évolué, abdiquent aussi vite devant le mensonge et la déformation évidente de l’histoire récente ? On croirait assister à un remake américain de la reconquête du pouvoir par les talibans.

      3. xnicden dit :

        Les grands médias me semblent encore obsédés par l’objectif de présenter les deux côtés de la médaille.

      4. Mona dit :

        @xnicden
        Plus je réfléchis à votre billet plus je suis d’accord avec vous.
        Au nom d’un équilibre des forces ou de la justice, les grands médias oublient qu’une partie de la classe politique est une voyoucratie au pouvoir prête à tout pour le garder, et même à détourner toutes les instances de contrôle du fonctionnement de la démocratie.
        Quand j’ai appris que le gerrymandering a été approuvé par la Cour Suprême j’ai compris.

      5. Vous avez raison Xnicden, on n’est pas sorti du bois… Je viens de m’abonner au WP, ça me fait presque regretter mon geste.

  10. Stéphane dit :

    La Maison-Blanche ne lave pas plus blanc que blanc.

    Oui, une tache indélébile « de plus » sur la Maison-Blanche!

  11. NStrider dit :

    « Dubya » Bush 2001-2009
    Envahissons l’Afghanistan et détruisons Al-Quaeda.
    Ou va l’argent qu’on injecte? On le sait pas trop

    Obama 2009-2017
    On a tué Ben Laden et on multiplie les frappes de drones pour minimiser les morts des soldats des États-Unis mais en augmentant les décès civils du côté afghan
    Ou va l’argent qu’on injecte? On le sait pas trop

    Trump 2017- 2021
    Art of the deal: Je négocie avec les talibans sans la présence du gouvernement qu’on a mis en place et pour emmerder Biden j’annonce et j’amorce le retrait des troupes sans avoir de réel plan.
    Ou va l’argent qu’on injecte? On le sait pas trop.

    Biden 2021
    Ou va l’argent qu’on injecte? On le sait pas trop
    Ça fait des mois que l’armée afghane n’a pas été payé.
    On se surprend qu’ils ne veulent pas mourir pour « pas de peanuts ». L’armée se liquéfie.
    Le monde entier est surpris.

    C’est la faute à Biden , c’est clair! /s

    Les soldats ayant servis en Afghanistan disent que c’était écrit dans le ciel.
    J’ai côtoyé plusieurs d’entre eux en 2002, 2009, 2012 et 2014. Pas un de ceux avec qui j’ai échangé, compte tenu de leurs expériences avec l’armée afghane, ne voyait l’ombre de la possibilité d’un succès. L’expression qui revenait sans cesse pour décrire l’armée afghane: FUBAR
    Je vous laisse chercher sa signification pour ceux qui l’ignorent.

    1. Carl Poulin dit :

      @ NStrider
      Si vous voulez mon avis sur vos derniers commentaires je dirais que vous êtes difficile à suivre.
      J’ai beaucoup voyagé aux États-Unis peu après le 911 et les années qui ont suivies. Dans le cadre de mes fonctions professionnelles j’ai rencontré plusieurs soldats Américains et ils ont toujours crûs qu’Ils gagneraient cette guerre contre des adversaires qu’Ils savaient beaucoup moins bien armés qu’eux. Il n’y a jamais eu de manifestations monstres aux États-Unis pour forcer la MB à mettre fin à ce conflit comme il y en avait eu pour le Vietnam. L’objectif premier des Américains et de leurs nombreux alliés en Afghanistan était d’éliminer l’organisation terroriste d’Al Qaida et ses ramifications genre l’EI et c’est pour cette raison que les Américains ont appuyé leur gouvernement.

      1. NStrider dit :

        «  Dans le cadre de mes fonctions professionnelles… »
        Je suis plutôt certain qu’un soldat qui rencontre « officiellement » quelqu’un d’un autre pays ne va pas faire état de ses états d’âmes.
        La douzaine d’ex militaires avec qui j’ai échangé pendant de longues journées de marche durant ces années m’ont probablement donné une version différente que celle que vous avez eue.
        Input différents, conclusions différentes.

      2. Carl Poulin dit :

        @ NStrider
        Un soldat Américain qui rencontre un représentant d’une compagnie Canadienne qui fournit des armes et des munitions vous regarde de haut et il n’en a rien à foutre de ses états d’âmes à votre endroit. Son pays restera toujours le meilleur, le plus grand et le plus fort d’entre tous.
        Vous les avez rencontré dans quel contexte vos soldats Américains?

      3. NStrider dit :

        Mes échanges ont eu lieu au cours des 500 jours que j’ai passé à marcher les grands sentiers comme l’Appalachian Trail ( 40 jours avec un sniper du temps de la guerre du Vietnam) le Pacific crest Trail ( avec entre autre un gars des forces spéciales pendant la traversée de la sierra Nevada – rencontre marquante compte tenu du PTSD du gars ) et sur le Continental Divide Trail ( plusieurs semaines échelonnées au cours des mois )

      4. simonolivier dit :

        Le fils d’un ami est officier dans l’armée canadienne. Deux missions en Afghanistan pour former des militaires là-bas. Il fait partie des forces spéciales. Il est présentement quelques part dans le monde. Probablement à Kaboul selon son père. Et le fils confirme les dires de NStrider. Au retour de sa deuxième mission, il avait dit à son père que le jour où les américains quitteraient, les talibans reprendraient le contrôle en quelques semaines. Pourquoi? plusieurs raisons. Manque de discipline, corruption des dirigeants qui fait que les soldats sont très peu payés, souvent attendent des semaines pour leur solde et manque de tout y compris de munitions (des officiers vendraient les munitions au talibans) et le fameux FUBAR (fucked up beyond repair).

        Et les militaires américains se croient vraiment les meilleurs au monde…jusqu’à ce qu’il mange une volée…

      5. simonolivier dit :

        @Nstrider Vous êtes un thru-hiker ou vous avez fait la AT par étape? Bravo, c’est pas une rando accessible à tous. Surtout la dernière partie entre le Mt Washington et le Mont Katahdin dans le Maine. Beaucoup de respect pour les gens qui ont fait cette trail.

      6. NStrider dit :

        Thruhike de la Georgie au Maine en 2002

    2. Guy LB dit :

      @ NStrider : 👌Argumentaire impeccable,
      cadence de rap, conclusion limpide : je comprends enfin pourquoi c’est la faute à Biden. Avec moi, c’est toujours comme ça: je comprends vite quand on m’explique longtemps…

  12. gigido66 dit :

    Je ne connais pas ces gens qui s’étouffent aujourd’hui avec le retrait des troupes américaines et qui ont poussé pour la participation active des USA dans d’autres conflits.

    Ce que ça me dit, c’est que ce sont probablement des gens qui prônent l’intervention de l’armée, coûte que coûte, des genres de « s’en va-t-en guerre ».

    Ce sont des gens qui sont incapables de voir ou d’admettre l’échec de cette intervention qui a trop longtemps duré et, le plus important, d’admettre que l’initiateur de ce retrait précipité n’est nul autre que « La Chose » qui voulait encore une fois épater la galerie pour mousser son ego!
    Lui, « le meilleur négociateur ever » avec les plus « bad guys » de partout sur la planète, lui le best bullshiter ever in chief!
    Pourquoi faudrait-il que ce soit juste le dernier président sur les 4 qui prendrait la responsabilité de ce changement au niveau des forces en présence en Afghanistan?

  13. philippe deslauriers dit :

    Pour faire suite a mon commentaire sur le post précédent sur les raison pour lesquels Bush a lancer l’invasion de l’afghanistan:

    Si tu controle et secure un pipeline, tu recoit une commission pour ca.
    Tu donne des contrat a tes amis pour la construction et maintenance de ce pipeline. etc.

    Si tu veux écoeurer un pays (negotiation?), tu peux le menacer de fermer la valve.
    Il y a beaucoup d’avantage et de cash a faire a controler un secteur stratégique de transport.

    La chine veux ré-ouvrir la  »route de la soie » qui passe par l’afghanistan

    et devinez ce qu’il y a en sandwich entre l’irak et l’afghanistan…. L’Iran! L’autre pays dont les US ont supporter un coup d’état qui c’est retourner contre eux…

    1. Samati dit :

      @ philippe deslauriers

      Comme je vous l’ai mentionné dans le post précédent, il ne faut pas bien connaître le secteur du pétrole et gaz pour avancer une telle absurdité. Le pipeline dont une firme américaine était un partenaire minoritaire (la société n’existe plus) n’aurait pas eu aucun contrôle sur le flot de pétrole ou de gaz qui y aurait circulé. Le contrôle aurait appartenu aux sociétés productrices (sociétés d’état) et il est peu probable que le Turkménistan aurait eu des raisons d’influencer ou de faire pression sur le Pakistan (le client).

      Il faut se méfier des théories farfelues de complot qui ne se basent pas sur des faits, mais sur des assertions non-prouvées ou non-prouvables tellement elles ne font pas de sens.

      1. Carl Poulin dit :

        @ Samati
        Il faut remonter à l’ère du père Bush pour retracer les menaces sous-entendues faites aux Talibans pour réaliser ce projet d’oléoduc passant par l’Afghanistan. « Un tapis d’or ou un tapis de bombes ».

  14. Alexander dit :

    Bush,un républicain, a envahi et occupé l’Afghanistan.

    Trump, un autre républicain, a signé un retrait des troupes avec les talibans.

    Et c’est Biden, un démocrate, qui aurait l’odieux de la décision?

    En clair, ça avait assez duré cette guerre et Biden veut ramener les troupes au bercail.

    Pour des raisons possiblement différentes, il a suivi la ligne de conduite de Trump: enough is enough.

    Et ça n’est pas facile de discuter avec les talibans: leur parole ne vaut pas grand chose.

    C’est quand même aux afghans de décider de leur avenir. Si, comme on lisait, 300 000 soldats gouvernementaux se laissent dominer sans combattre par 75 000 talibans, il y a comme un message derrière ça. Ils ne croient pas dans la cause, faut croire.

    Ben,qu’ils décident de leur avenir entre afghans.

    Les américains en ont assez fait, question chaos.

    Question colonialisme, ils sont pourris. Vietnam, Irak, Afghanistan, tous des lamentables échecs.

    On dirait que leurs meilleurs gestes auront été d’aider financièrement des pays qu’ils avaient démoli, comme l’Allemagne et le Japon, en laissant ces derniers pays décider eux-mêmes de leur avenir.

    Les sociétés doivent aussi se prendre en main, un moment donné.

    1. Robert Giroux dit :

      « Et ça n’est pas facile de discuter avec les talibans: leur parole ne vaut pas grand chose. »

      Ni plus ni moins que celle de l’Oncle Sam … MAGA !

  15. A.Talon dit :

    «Cette trahison sera marquée par l’infamie. Le fardeau de la honte incombe au président Biden.» (G.Packer, journaleux)

    Ah bon? Et la trahison de nos alliés Kurdes en Syrie par l’Agent Orange, qu’en faites-vous? Ce salopard les a littéralement vendu aux Turcs pour… pourquoi au juste? ÇA c’est de la véritable trahison. Au fait, il n’a fait qu’appliquer le mauvais traité négocié par son prédécesseur. Du mieux qu’il a pu et les mains attachées dans le dos.

    «The Betrayal of the Kurds — On the ground in northern Syria in the perilous weeks after Trump’s military withdrawal »
    https://www.rollingstone.com/politics/politics-features/trump-betrayal-of-the-kurds-927545/

    1. Haïku dit :

      Bon rappel ! 👌

  16. A.Talon dit :

    «Qu’à cela ne tienne : ils sont aujourd’hui absolument certains d’avoir raison.»

    Ces dretteux sont toujours certain d’avoir raison. Même quand il est évident pour tous qu’ils ont tort.

  17. A.Talon dit :

    «e commentateur Max Boot, autre partisan de l’aventure irakienne, estime que les événements des derniers jours en Afghanistan laisseront une «tache indélébile» sur la présidence de Biden»

    Pas de chance mon gros mais la présidence Biden est encore très jeune. Occupe-toi plutôt des innombrables «taches indélébiles» laissées par la clique trumpeuse ces quatre dernières années. En commençant par le coup d’état manqué du 6-Janvier dernier.

  18. A.Talon dit :

    «Vingt ans d’erreurs en Afghanistan, mais ce désastre évitable est à mettre sur le compte de Biden» (Puss in Boot)

    Ben oui, chose! Le Président Biden n’est au pouvoir que depuis 6 mois mais c’est lui qui portera l’odieux d’une opération très mal conçue dès sa conception en 2001 par l’infâme trio Dubya-Cheney-Rumfeld. Une opération mal gérée, de plus, handicapée par l’aventure irakienne et des priorités politiques confuses. Une opération ‘gérée’ plus de la moitié du temps par les Répulibans eux-mêmes. Bravo, champions!

  19. A.Talon dit :

    «Trump, qui a ni plus ni moins signé l’arrêt de mort du gouvernement afghan en négociant un accord de paix avec les talibans sans sa participation?»

    ÇA c’est de la trahison en bonne et due forme. Comme par hasard, c’est exactement le même Traître-en-Chef qui a abandonné nos alliés kurdes de Syrie aux mains vengeresses des Turcs. Mérite le peloton d’exécution, celui-là.

    1. Guy LB dit :

      @Talon : 👌Excellentes vos répliques,
      point par point, fumier par fumier, aux menteurs de la droite qui tordent le cou aux faits pour étayer leur mauvaise foi. J’aimerais tellement qu’un journaliste ou un chroniqueur du NY Times et du Washington Post fasse le même exercice, et dans une langue que les Américains comprennent. Qu’est-ce que les mollassons de démocrates attendent pour demander à Jen Psaki (par exemple) de répondre par la bouche de quelque canon aux Républicains ?

  20. NStrider dit :

    Pas tout à fait HS

    Les talibans ont-ils copié leur stratégie sur celle de républicains? Il faudrait demander à McConnell et ses amis. /s

    https://twitter.com/theeconomist/status/1426768627345281026?s=21

  21. A.Talon dit :

    «En attendant, le verdict des Packer et des Boot est un peu difficile à accepter venant de gens qui ont poussé les États-Unis dans des missions aussi futiles que coûteuses.»

    Des charognards, ces sales types. Mes excuses aux vautours pour l’insulte involontaire que je leur fait.

  22. monsieur8 dit :

    Les américains ont encore 30,000 personnes à évacuer, et les Talibans contrôlent déjà le pays.

    Ce retrait est un désastre. Des têtes vont devoir tomber. Quel est le con qui a estimé que l’armée afghane était prête?

    1. Vox Populi Vox Dei dit :

      @monsieur8 « Quel est le con qui a estimé que l’armée afghane était prête? »

      Il faut une enquête! Je refuse de croire que des généraux ont dit au commandant en chef que cette histoire risquait de finir en fiasco de la sorte et qu’il ait bêtement décidé d’y aller quand même!

    2. Toile dit :

      Elles ont tout intérêt à être déjà à Kaboul et à voyager ultra léger. Il est 2 heures du matin là bas.

    3. xnicden dit :

      En passant selon @MercedesGlobal, journaliste du réseau Global, le Canada a décidé de ne pas inclure dans les évacués une centaine de personnes qui protégeaient l’ambassade. On parle de Népalais employés via un sous-contractant.

      https://twitter.com/MercedesGlobal/status/1426881292738744321?s=19

      Cela s’ajoute aux interprètes et leurs familles laissés en plan.

      1. A.Talon dit :

        On reconnait bien là l’hypocrisie et la lâcheté du gouvernement canadien.

  23. Anizev dit :

    Certains intellectuels, mais l’ensemble des républicains, vont mettre la faute à Biden, mais le commun des américains en ont rien à cirer.

  24. marie4poches4 dit :

    Un aperçu de ce qui se passe sur le tarmac, un peu cahotique…

    https://twitter.com/i/status/1427002551858311173

    1. Haïku dit :

      marie4poches
      Merci pour la vidéo.
      CQFD !!

    2. Guy LB dit :

      @ marie4poches : 👍😵‍💫
      Grand merci pour la vidéo. Ça donne froid dans le dos, ces scènes. On peut s’imaginer l’état d’esprit de ces gens rongés par l’inquiétude et l’incertitude…

  25. Toile dit :

    Une tache indélébile? Je ne sais pas mais une tache assurée. C’est quelque peu tordu d’attribuer tous les maux à un président en poste depuis quelques mois, sachant l’incohérence antérieure. Convaincu que certains feront du millage avec cette interprétation du petit manuel parfait de la guerre. Espérons juste que les talibans ne feront pas trop de massacres, c’est surtout là que la présidence en prendrait pour son rhume.

  26. el_kabong dit :

    Une bande de Monday-morning quarterbacks, additionnés d’hypocrites amnésiques pour les trouducs qui étaient en faveur de l’invasion de l’Irak…

  27. FlorentNaldeau dit :

    Il est effectivement fort possible que les citoyens des ÉU retiendront surtout de cette sortie en catastrophe le fait que JB a évité à son pays de prolonger davantage une opération coûteuse et au bout du compte parfaitement inutile. La réaction de la société afghane est la preuve éclatante de l’inutilité de la démarche: après 20 ans et des milliards investis en ressources, en matériel, en subventions diverses, en formation de militaires et de policiers, etc., l’appareil gouvernemental s’estompe comme un évanescent banc de brouillard sous l’effet d’une modeste brise, tandis que l’armée s’esquive en douceur et ouvre toutes grandes les portes du pays. En 20 ans ces leaders supposément responsables ne semblent avoir rien appris du soutien logistique qui leur était accordé généreusement par les pays occidentaux et n’ont pas pris la peine de se préparer à devoir réagir seuls à un tel retour en force.

    Ont-ils supposé que les ÉU, le Canada et les autres pays seraient là pour l’éternité et ont-ils donc développé une relation de totale dépendance qui leur coupe toute initiative ou volonté de faire quelque effort que ce soit? Plutôt que de mettre en application les leçons tirées de la formation et de l’exemple donnés par les militaires étrangers, ont-ils plutôt consacré l’essentiel de leurs énergies à se la couler douce et à se garnir les poches?

    De notre côté, nous avons fait preuve d’une certaine arrogance en supposant que la population et l’establishment afghans partageaient nos opinions et étaient animés par une véritable volonté de résistance aux talibans. Ceux-ci semblent recevoir un accueil des plus ouverts et la population accepte leur retour comme si c’était dans l’ordre des choses de les voir aux commandes.

  28. titejasette dit :

    @monsieur8 – « Les américains ont encore 30,000 personnes à évacuer, et les Talibans contrôlent déjà le pays. »

    Bon, nous allons nous contenter de la déclaration laconique ci-dessus du gouvernement canadien. (Communiqué de presse Ottawa, le 23 juillet 2021)

    « Afin de protéger leur vie privée et la sécurité de leur famille élargie qui pourrait rester en Afghanistan, nous ne divulguerons pas l’identité des personnes qui seront réinstallées, ni la façon dont elles seront évacuées, ni le moment où elles le seront. Pour des raisons de sécurité, nous ne commenterons pas non plus les questions opérationnelles qui portent sur nos missions à l’étranger. »

    Dimanche, Trudeau fait évacuer son ambassade d’Afghanistan, « «Comme toujours, la santé et la sécurité du personnel canadien est notre priorité…. » Pas un mot sur l’offre faite aux citoyens afgans qui ont aidé le Canada.

    C’est tout ?

    1. xnicden dit :

      Pas donner de détails pour des raisons de sécurité on peut le comprendre mais franchement, c’est une excuse trop commode.. On a déjà de témoignages à l’effet que des afghans contactent les soldats canadiens qu’ils connaissent en disant être abandonnés.

    2. Samati dit :

      @ titejasette

      « Pas un mot sur l’offre faite aux citoyens afghans qui ont aidé le Canada.
      C’est tout ? »

      Vous donnez vous-même une réponse à cette question. Donner plus d’information publique sur la stratégie d’évacuation des citoyens afghans les mettraient en danger ainsi que leur famille.

      Le personnel diplomatique canadien ainsi que le personnel des ONG de développement sont relativement plus facile à évacuer de façon sécuritaire.

      Le secret doit être maintenu en ce qui concerne les afghans qui seront accueillis au Canada.

      La curiosité est dangereuse dans ce cas, c’est évident…

      1. titejasette dit :

        @Samati 18:14

        Je voulais savoir de mon gouvernement si nous avions ont eu (ou auront) le temps d’accueillir les 20 000 afghans comme promis.

        Tôt ou tard, ces renseignements sur le nombre d’afghans recueillis seront rendus publics. C’est là que nous allons constater l’ampleur de nos (leurs) voeux pieux.

        « Le secret doit être maintenu en ce qui concerne les afghans qui seront accueillis au Canada. » C’est sûr c’est sûr ! Ils y retourneront sur les lieux, en pleine nuit, pour les recueillir…. Bof ! C’est écrit dans le scénario du prochain film de Superman.

  29. Layla dit :

    Lu sur politicususa

    « Ancien Amb. Douglas Lute a expliqué que les États-Unis pouvaient tout donner à l’armée afghane, sauf la volonté de se battre. »

    « L’ambassadeur Lute a déclaré sur MSNBC :

    « Une force extérieure comme la nôtre au cours des 20 dernières années en Afghanistan…

    peut fournir du matériel. Nous pouvons livrer des biens tangibles. Nous pouvons les former. Nous pouvons déployer les forces.
    Nous pouvons fournir des salaires, des fournitures, etc.
    Nous pouvons faire la partie physique.

    Mais la partie morale, le leadership, la discipline, la légitimité doivent être organiquement authentiquement afghans.

    Je pense que c’est cette partie morale de l’équation que nous avons vue s’effondrer très rapidement ces derniers jours. C’est quelque chose que l’Amérique de l’extérieur ne peut pas fournir à l’ Afghanistan. »

  30. Loufaf dit :

    Une belle bande d’ hypocrites! Ils sont tous contents au fond que cette guerre inutile prenne fin. Ont -ils déchiré leur chemise sur la place publique quand le gros fêlé voulait inviter les talibans à camp David pour négocier? Négocier avec des terroristes! C’ est impensable! Et retirer les troupes d’ Afghanistan? C’ était correct
    Et subitement, le sort des Afghans leur tient à coeur, quand ils s’ en sont foutus pendant 20 ans!
    Et Biden doit porter le chapeau de leur hypocrisie!
    J’ espère seulement que le peuple s’ aligne derrière Biden et non derrière cette bande de faux jetons!

    1. AB road dit :

      « Négocier avec des terroristes! C’ est impensable! »

      Vrai.

      Cependant négocier ENTRE terroristes (avec l’administration Trump de l’époque), ça aurait pu être possible …

  31. Biden a le sang des Afghans sur les mains tout autant que machin, Obama et G W Bush et tout le personnel des 4 Présidents qui ont, tous, mal géré, ce conflit….

    Cependant, seul machin a le sang des Kurdes sur les mains car il les a véritablement laissés tomber sans aucun remord…

    Le sang des Somaliens, des Syriens, des Irakiens, des Afghans souillent la Maison Blanche et tout ce peuple…

    Même si les USA .étaient demeurés encore 40 ans en Afghanistan, rien n’aurait changé car la vision US est mauvaise…

    en posant le pied sur le sol Afghan, les USA mettaient la vie des citoyens de ce peuple en danger…. et en quittant le sol Afghan, les USA mettent toujours la vie des citoyens de ce peuple en danger…

    il n’y avait aucune solution intelligente…
    les gens mouraient de toute façon… pour la prochaine année, ils mourront certainement plus vite, mais ils étaient déjà hypothéqués par la simple présence de soldats US….

  32. Apocalypse dit :

    @Layla – 17:36

    Merci pour ‘politicususa’.

    ‘Je pense que c’est cette partie morale de l’équation que nous avons vue s’effondrer très rapidement ces derniers jours. C’est quelque chose que l’Amérique de l’extérieur ne peut pas fournir à l’ Afghanistan. »’

    Tout à fait d’accord! Avec ce retrait des Etats-Unis, plus personne ne va prendre de risque d’envahir ce pays pour changer les choses et donc, les Afghans devront se libérer eux-mêmes ou vivre indéfiniment sous l’enfer des talibans. Disons que je ne fais pas partie du camp des optimistes. 😢

    1. A.Talon dit :

      «Avec ce retrait des Etats-Unis, plus personne ne va prendre de risque d’envahir ce pays pour changer les choses»

      Oh que non! Il y aura toujours de grandes puissances militaires qui seront tentées de contrôler la région. Cela a commencé avec la Macédoine d’Alexandre le Grand il y a 17 siècles et cela se poursuivra vraisemblablement avec l’Empire du Milieu… à moins que ça ne soit l’Inde ou le Pakistan.

  33. Samati dit :

    Les talibans dans le palais présidentiel

    1. Haïku dit :

      Samati
      Ça me fait penser aux images du Capitole le 6 janvier.

      1. AB road dit :

        Pratiquement vrai.
        À peine caricatural…

      2. gigido66 dit :

        Ha bien oui, quelle ressemblance …!.

      3. A.Talon dit :

        Des barbares obscurantistes dans les deux cas.

      4. Benton Fraser dit :

        Mais les talibans n’ont pas réussi au Capitole!

    2. Carl Poulin dit :

      Armés de Kalashnikov!

  34. marie4poches4 dit :

    Faut-il en rire ou en pleurer?

    Après la victoire des talibans, Donald Trump invite Joe Biden à démissionner:

    https://lp.ca/mRZUaM?sharing=true

    1. Carl Poulin dit :

      @ marie4poches4
      On peux-tu se pendre à un orangier ou un bananier?

    2. « Joe Biden est responsable de toutes mes erreurs. »

      1. Haïku dit :

        @Richard Desrochers
        Encore un autre ‘Bull’s-eye’ de votre part !! 👌

    3. gigido66 dit :

      Il ne peut s’empêcher d’éructer, celui-là, il n’en manque pas une!

    4. Layla dit :

      @Marie4Poches 18:42

      Un clown c’est un clown. Il peut nous faire rire et nous faire pleurer.

      « « Cela devrait être chose facile étant donné qu’au départ il n’a pas été élu de façon légitime », a ironisé M. Trump, qui continue d’affirmer à tort avoir remporté la présidentielle 2020. »

    5. marie4poches4 dit :

      Il y a des tweets qui vieillissent mal, dont celui de junior en septembre 2020

      https://pbs.twimg.com/media/E83Xby4XsAcWsim?format=jpg&name=large

      1. Haïku dit :

        @marie4poches
        Oeil de lynx ! 😉👍

      2. Layla dit :

        @Marie4Poches

        Trop cute
        « Un vote pour Joe Biden est un vote pour une guerre éternelle au Moyen-Orient. Un vote pour Donald Trump est un vote pour enfin ramener nos troupes à la maison. Breitbart : Pompeo sur les pourparlers de paix afghans : « Nous sommes sur la voie d’atteindre » zéro armée américaine en Afghanistan d’ici le printemps 2021 »

        Avec DT printemps 2021 et avec Joe Biden août/septembre

    6. AB road dit :

      J’appelle J. Biden à démissionner.

      -la Tache Débile

      1. marie4poches4 dit :

        La tache débile indélébile 🤪

  35. _cameleon_ dit :

    Vous vous souvenez ?

    Sharbat Gula
    https://www.google.ca/imgres?imgurl=https%3A%2F%2Fstatic01.nyt.com%2Fimages%2F2016%2F10%2F26%2Fworld%2F27xp-afghan%2F27xp-afghan-superJumbo.jpg&imgrefurl=https%3A%2F%2Fwww.nytimes.com%2F2016%2F10%2F27%2Fworld%2Fasia%2Fafghan-woman-in-famed-national-geographic-photo-is-arrested-in-pakistan.html&tbnid=OZejVNcruS71xM&vet=12ahUKEwiZiNLpxbPyAhXAg3IEHfNZAFoQMygCegUIARCmAQ..i&docid=xZAOtMA0iQeDFM&w=1968&h=1457&q=Photo%20afghan%20women%20green%20eyes&ved=2ahUKEwiZiNLpxbPyAhXAg3IEHfNZAFoQMygCegUIARCmAQ#imgrc=OZejVNcruS71xM&imgdii=jVghDLljInQ2QM

    Elle ne l’à pas eu facile …

    Mes pensées avec le peuple Afghan.

    1. Carl Poulin dit :

      @ _cameleon_
      Vos pensées au peuple Afghan? En aviez-vous eu avant l’intervention militaire Américaine?

    2. Haïku dit :

      @cameleon
      En effet, tout à fait renversantes ces photos !
      Bon rappel. 👍

  36. Carl Poulin dit :

    Ya-t-il un pays dans le monde qui peut faire en sorte que tout les humains puissent vivre en harmonie?
    NON!

  37. Apocalypse dit :

    @Layla – 17:36

    Il y a un prix à payer pour la liberté et les Afghans ne connaissent pas ce prix ou l’ont oublié; pendant ce temps dans nos démocraties, plusieurs sont en train d’oublier … ce prix! 🤔😢

  38. une tache indélébile???
    bof…. la chemise des USA est tellement tachée qu’une de plus ou de moins, ….

    les Peuples s’affranchissent de leurs tortionnaires par eux-mêmes, pas par les autres….

    Les Afghans décideront de leur sort…
    Les Talibans feront un moment, mais l’intransigeance s’use toujours très vite…

    des conflits internes naitront…. des boycotts s’intensifieront… de la grogne s’installera, tous les petits chefs de guerre tribaux voudront leur part du gâteau et les Talibans devront ou donner du lest et évoluer ou maintenir ce pays dans une violence psychosée….

    harceler ceux qui tentent de gérer est facile…
    Gérer pour que ça marche, c’est une autre paire de manche….

    les Talibans ne pourront plus blâmer les autres pour l’état des choses… Allah est mieux d’être grand et là l’écoute parce que ça risque de chier sur le bacul….

  39. cotenord07 dit :

    Bonjour à tous et à toutes !

    « Long time no see ! »

    Je me permets une contribution rarissime à ce blogue, compte tenu du fait que le thème de ce billet est tout à fait captivant,

    L’administration Biden étant en place depuis janvier 2021, soit depuis plus de 7 mois, les critiques du journaliste George Packer à son endroit sont selon moi tout à fait justifiées.

    Il est incontestable que l’administration Biden a disposé de suffisamment de temps pour moduler le retrait des troupes selon la situation sur le terrain et selon la nécessité morale de sortir de ce bourbier les collaborateurs afghans des forces militaires des États-Unis et des pays de l’OTAN.

    Le prestige des États-Unis sort considérablement affaibli de cette saga de 20 ans, qui a été « gérée » par diverses administrations républicaines et démocrates, et qui, cerise sur le sundae, résulte en grande partie de l’appui que les États-Unis ont donné aux moudjahidines afghans et à Oussama Ben Laden une vingtaine d’années auparavant, sous l’administration Reagan, essentiellement dans le but d’affaiblir l’URSS, qui avait envahi l’Afghanistan en 1979, sous un prétexte semblable à celui des États-Unis (réformer et moderniser le système politique archaïque de l’Afghanistan)..

    Alors que les États-Unis tentent de rallier Singapour à leur cause (face à la politique musclée de la Chine dans le sud-est asiatique) et ont des prétentions sur l’avenir géopolitique de la marche occidentale de la Fédération de Russie, en Ukraine, en Pologne et dans les pays baltes, la plupart des dirigeants politiques des régions concernées ont maintenant de bonne raison de douter de la fiabilité des États-Unis comme alliés, et de la sagesse de leur establishment politico-militaire…

    1. Toile dit :

      Je ne sais pas si « réformer et moderniser le système politique archaïque de l’Afghanistan«  était l’objectif véritable mais la crainte d’une contagion dans les républiques islamiques d’Asie centrale a certainement poussé les soviétiques à intervenir. Pendant ce temps, Washington décodait une avancée vers les mers chaudes dans le cadre de la théorie de Sypkman ( l’inde se sent davantage menacée par le regime militaire nucléarisé de son voisin le Pakistan que par l’Afghanistan ). Baptisé Freedoom fighters, la réaction américaine en est une de création-manipulation de forces de résistance islamistes. Basée au Pakistan, financé par l’Arabie maudite et équipée de matériel américain ultramoderne.

    2. leonard1625 dit :

      Bonjour cotenord07. Cela fait du bien de vous revoir ici. Vos capacité analytique et réalisme politique sont toujours aussi bien aiguisés et se démarquent beaucoup. Je n’en dis pas plus.

      l,administration Biden a fait preuve d’un amateurisme affligeant. Elle n’a absolument aucune excuse. Les démocrates risquent d’en payer le prix en 2022, voire 2024.

      1. Loufaf dit :

        Bien oui Leonard . Vive le retour du gros fêlé, escroc, criminel , le pluss meilleur prezzidant des states, enfin!!!!

  40. Les Afghans voulaient-ils être « sauvés » de quelque chose voilà 20 ans???

    Ont-ils appelé à l’aide??

    pas une seconde….

    Alors que faisaient les USA dans ce pays?

    Il se fabriquait un ennemi pour expliquer WTC…

    Ben Ladden était le bouc émissaire parfait…. d’allié contre les Russes, il devenait le méchant… un remake de Saddam…

    les USA ont envahi un pays pour ce type, pour finalement le coincer illégalement dans un autre pays sans l’envahir…

    pourquoi ne pas l’avoir spotté au tout début et ensuite l’extrader comme ils ont fait?… ça aurait sauvé des milliers de vies…

  41. Layla dit :

    Je ne sais pas qu’elle était la mission des soldats réduits à 2500 fin décembre.

    Mais se pourrait il qu’en si peu nombre les talibans avaient le beau jeu pour mieux se positionner?

  42. Layla dit :

    Lu sur Axios cette semaine …un autre échantillon d’un plan de match façon DT soit de l’improvisation et il ose dire que Joe Biden a agi de façon désordonnée, le même gars qui a conclue un plan de paix avec les talibans sans les afghans.

    « la tentative de dernière minute de l’ancien président Donald Trump de retirer les forces américaines d’Afghanistan et du Moyen-Orient, d’Afrique et même d’Europe avant l’investiture de Joe Biden .

    John McEntee, l’un des assistants de Donald Trump, aurait remis au colonel de l’armée à la retraite Douglas Macgregor UN MORCEAU DE PAPIER avec quelques notes GRIFFONNÉES dessus. En lui disant c’est ce que veut le président veut que vous fassiez.

    1. Faites-nous sortir d’Afghanistan.
    2. Faites-nous sortir d’Irak et de Syrie.
    3. Terminez le retrait d’Allemagne.
    4. Faites-nous sortir d’Afrique.

    C’était le 9 novembre 2020 – quelques jours après que Trump a perdu sa candidature à la réélection, 10 semaines avant la fin de sa présidence et QUELQUES INSTANTS après que Macgregor se soit vu offrir un poste de conseiller principal du secrétaire à la Défense par intérim Christopher Miller.

    Macgregor était étonné. Il a dit à McEntee qu’il doutait qu’ils puissent faire toutes ces choses avant le 20 janvier.

    « Alors faites autant que vous le pouvez », a répondu McEntee. »
    ***
    C’est du sérieux au pluriel ses directives, l’un dit je doute de pouvoir réaliser tout ça pour hier dans mes mots et l’autre de dire «  « Alors faites autant que vous le pouvez »

    Et DT a le culot de dire que lui, il aurait fait ça de la bonne façon. « Faites en autant que vous pouvez ». Ben oui.

    Dans un premier temps « c’est ce que le président veut que vois fassiez » et dans un deuxième temps «  faites autant que vous pouvez »

    P.S désolée pour les majuscules mais je n’ai pas pu résisté.

  43. titejasette dit :

    « Ce que l’on comprend des commentaires des Packer, Boot et consorts, c’est que les États-Unis auraient dû rester plus longtemps en Afghanistan, au moins pour mieux préparer leur sortie – et peut-être même pour éviter à jamais que le pays ne retombe sous l’emprise des talibans. Pourquoi faudrait-il se fier aujourd’hui à leurs sermons, remontrances et recommandations? » – Billet

    Je suis toujours estomaquée par les derniers développements. Cette précipitation de sortie des USA nous cache-t-elle qq chose que l’on ne connait pas ? Il me semble qu’il suffit de quelques semaines de plus (un ou deux mois de plus ?) pour accomoder (faire sortir du pays) les pauvres afghans qui ont aidé les USA.

    Je n’arrive pas à comprendre cette mauviette de fuite américaine.

    Au Viet Nam, il y avait une raison qui explique le pourquoi de la déroute américaine d’une manière si dramatique et les raisons pour lesquelles de pauvres vietnamiens s’accrochaient désespérément aux pales des hélicoptaires au risques et périls de leurs vies. C’était de JOUR de la chute de Saigon, les américains ont eu la surprise de leur vie quand ils ont vu arriver les soldats armés nord-vietnamiens qui ont envahi le Sud, qui ont pris d’assaut le Palais présidentiel et qui ont tirés sur les soldats sud-vietnamiens.

    Les américains n’avaient pas le temps de préparer leur sortie et ceci explique le chaos.

    Il ne faut pas comparer les deux sorties. C’est un exercice bancal, qui manque de clarté, de logique, de rigueur.

  44. Tom de Boston dit :

    Je me sens particulièrement mal pour les filles et les femmes d’Afghanistan. Après les progrès dont ils ont bénéficié au cours des 20 dernières années, ils sont sur le point d’être à nouveau soumis à la domination d’hommes enragés avec une haine pathologique des femmes.

    1. CBT dit :

      Mais si les américains n’étaient pas intervenus après le 9/11 pour aller à la chasse Oussama Ben Laden, est-ce qu’ils auraient réalisé l’oppression des droits des femmes par les talibans ?

      Ils n’ont jamais rien fait en Afrique, plusieurs communautés persécutent les femmes, l’excision du clitoris, le mariage forcé des jeunes filles avec des homme âgés, elles ne vont pas à l’école…tout ça pour tuer l’essence de la féminité et leur potentiel intellectuel dès leur jeune âge, leur rôle est d’enfanter pour reproduire la génération future, elles sont des esclaves de leur communauté.

      1. CBT dit :

        …à la chasse DE Oussama Ben Laden…

  45. loup2 dit :

    HS. Haïti
    Un texte que je vous recommande chaudement.
    Un extrait: « Ce n’était pas de la résilience – veuillez s’il vous plaît rayer ce mot quand vous parlez d’Haïti. Plutôt l’image d’une force indomptable, qui continue de payer le prix d’avoir voulu être libre.»

    Elle explique clairement des choses que je réalisais pas et des faits que je connaissais pas. Je jugerai pas ce peuple comme avant dorénavant.
    Merci madame Chantal Guy.
    https://www.lapresse.ca/actualites/chroniques/2021-08-15/haiti/rien-a-voir-avec-une-malediction.php

    1. Haïku dit :

      @loup2
      Effectivement Chantal Guy est une véritable force de la nature !

  46. Vox Populi Vox Dei dit :

    J’ai pu lire que l’ambassadeur français et anglais sont toujours à Kaboul pour s’assurer que tout le monde puisse quitter mais l’ambassadeur américain a lever les pattes depuis des heures? Serait-ce un autre pleutre de Trump qui croupissait là-bas?

  47. treblig dit :

    Summum de l’hypocrisie

    Trump appelle Biden à démissionner pour le retrait d’Afguanistan

    Pendant ce temps, le parti républicain retire de ses pages internet les appels pour se retirer d’Afghanistan qui se sont multipliés au cours des 7 dernier mois.

    1. CBT dit :

      Trump devrait se la fermer, c’est lui qui a demandé que les troupes de l’Afghanistan se retirent, il nie toujours ce qu’il a déjà dit, espèce d’hypocrite…il est toujours en train de se mêler de ce qui ne le regarde plus alors qu’il est coupable au premier degré.

  48. Apocalypse dit :

    @leonard1625 – 20:02

    ‘Les démocrates risquent d’en payer le prix en 2022, voire 2024.’

    On peut comprendre Joe Biden de vouloir sortir de cet enfer à tout prix et avec le retour rapide des talibans, il aurait fallu rester dans ce pays jusqu’à la fin des temps. Les Afghans ne pouvant ou ne voulant pas payer le prix de leur liberté.

    Cela dit, difficile de voir une sortie satisfaisant tout le monde et les critiques de Joe Biden ont beau jeu de critiquer, car c’est lui qui a pris la décision. Eux auraient fait quoi? 🤔

    Il reste que les démocrates pourraient payer le prix, comme vous dites en 2022; on sort des histoires, des images horribles de la dictature des talibans sur les Afghans et les démocrates perdent sur toute la ligne.

    Joe Biden et son administration sont aussi bien de faire de très bons coups d’ici les élections de 2022 pour engranger ce qu’on appelle des ‘air-lousse’ juste au cas où… 😉

  49. VTS155 dit :

    La MB a clairement indiqué ses plans pour le retrait de l’Afghanistan il y a déjà plusieurs mois. Et peut-être donné tout le temps aux talibans pour ourdir leur stratégie et surprendre avec leur avancement éclair.

    La facilité avec laquelle ils ont réussi me laisse penser qu’il y a eu une entente avec le gouvernement afghan, dans le dos des américains. Et c’est logique – qui va protéger le gouvernement après le départ des américains?

    D’après moi, ce qu’on peut reprocher à M.Biden est de ne pas avoir prévu cette éventualité. La solution aurait-elle été d’agir vite? Au lieu de faire l’annonce des mois à l’avance? Je ne sais pas, mais, malheureusement les américains ont été ridiculisés par les talibans aux yeux du monde entier et ceci entache la belle progression de M.Biden jusqu’à présent. Dommage.

  50. InfoPhile dit :

    Salutations à cotenord07,

    « Alors que les États-Unis tentent de rallier Singapour à leur cause (face à la politique musclée de la Chine dans le sud-est asiatique) et ont des prétentions sur l’avenir géopolitique de la marche occidentale de la Fédération de Russie, en Ukraine, en Pologne et dans les pays baltes, la plupart des dirigeants politiques des régions concernées ont maintenant de bonne raison de douter de la fiabilité des États-Unis comme alliés, et de la sagesse de leur establishment politico-militaire… »

    Pourtant Trump et Biden ont été assez clairs sur cette question et n’ont eu en commun que le retrait des troupes américaines d’Afghanistan.

    Trump répète depuis longtemps que les États-Unis n’ont pas à faire la police dans le monde, il réprouve toute intervention américaine à moins que les États-Unis ne soient directement menacés. Mais s’ils le devaient, il prétend que les États-Unis devraient se payer à même les richesses naturelles du pays concerné. Ce qui va bien sûr à l’encontre du droit international.

    Biden ne s’est engagé que sur la question afghane. Il préconisait durant sa campagne un renforcement avec les pays alliés. Rien n’indique qu’il a changé d’avis.

  51. lanaudoise dit :

    Dr Marc Dauphin, officier commandant à l’hôpital militaire de Kandahar serait d’accord avec votre lecture des faits, M, Hétu. Il n’en veut pas à Biden. Il en décerne la responsabilité à George W Bush. Son entrevue ici:
    https://ici.radio-canada.ca/ohdio/recherche/produits/emissions/le-15-18/episodes/560496/rattrapage-du-vendredi-13-aout-2021/9

  52. lanaudoise dit :

    Honte à tous ces promoteurs de la guerre en Irak. Etat islamique en bonus.

  53. Haïku dit :

    RE:
    « Cette trahison sera marquée par l’infamie »
    (dixit le soi-disant « journaliste » George Packer). 🤪👎
    ——————————–
    -« Je suis choniqueur.
    Je suis partout. J’écoute tout…
    J’écris tout ce que j’entends et j’invente ce que je n’entends pas. »
    (Tucker Carlson chez Fox White Noise).

    -« Pourquoi acheter un journal quand on peut acheter un journaliste ?  »
    (Rupert Murdoch/William Randolph Hearst/PKP)
    ————
    En rétrospective:
    « Le journaliste peut transformer les mots en armes. »(M. Isegawa/Haïku).

  54. A.Talon dit :

    «M. Biden entrera dans l’histoire, à tort ou à raison, comme le président qui a présidé au dernier et humiliant acte de la longue expérience américaine en Afghanistan.» (retweeté par R.Hétu)

    Le Président Biden entrera surtout dans l’Histoire comme le président ayant eu la plus lourde tâche de nettoyage des saletés répulibanes qui soit. Tâches beaucoup plus lourdes que celles qui incombaient au Président Obama en 2008. Nettoyer les Écuries d’Augias, rien de moins. Quand ce ne sont pas les multiples dégâts et sabotages du Drumpf, ce sont les vieilles ordures de Dubya. Tout ça en affrontant le vent contraire des médias conservateurs et la mauvaise foi de l’opposition répulibane.

    1. Haïku dit :

      @A.Talon
      Bout d’ciarge, que c’est bien dit ! 👌
      Vous avez tout compris capitaine ! 😉

    2. kelvinator dit :

      Les écuries d’Augias représente bien la tâche à accomplir.
      La chasse et la traque pendant un an de la biche de Cérynie, cet animal blanc au panache doré, représente bien la défaite de Trump.
      Quant à l’hydre de Lernes, chaque tête du GOP qui est coupé est remplacé par une nouvelle encore pire… MTG, Boebert.
      Après, il reste la maison qui rend fou! Joe n’a pas fini.

  55. gl000001 dit :

    La tache indélébile, c’était bush Jr. Mais ils ont réussi à l’agrandir avec t****. Une grosse tache de fond de swamp !!!

  56. lanaudoise dit :

    Bien avant le 11 septembre 2001, le commentaire le plus intelligent que j’aie entendu était qu’il était mal avisé que favoriser une bande de fanatiques illettrés dans la lutte contre l’invasion russe.

    Faut-il rappeler les saloperies que les « Afghans » algériens ont fait à leur retour en Algérie (100,000 morts)? Mehdi Boussaidan peut vous en jaser un bout, tiens.

    Rappel: les Américains avaient alors compté sur l’appui de leurs « amis » de l’Arabie maudite (j’emprunte l’expression de mon père, les Salafistes sont une plaie). Comme récompense, ils se sont fait servir le 11 septembre.

  57. Haïku dit :

    RE: Kabul/Mar-a-Lago/Washington Post/Breitbart News et al…
    ———-
    « La plupart des gens préfèrent glisser leur peau sous les draps
    plutôt que de la risquer sous les drapeaux. »(Raymond Devos).

  58. philippe deslauriers dit :

    Trump aime ca voir les gens s’entretuer.
    Dans la meme ligné qu’il a totalement abandonner les Kurdes (dans la total indifférence des Americains) il a abandonné le gouvernement Afghan.

    En 2018 il a fait libéré Mullah Abdul Ghani Baradar pour pouvoir faire des pour parlé avec les Talibans SANS le gouvernement Afghan.
    Un deal a été fait toujours sans le gouvernement Afghan, deal qui consiste a

    Trump a fait un deal avec les talibans: les talibans vont rester tranquille chez eux si les 5000 prisonnier taliban sont liberer. Deal qui a été fait sans que le gouvernement Afghan ait un mot a dire. Ca fait des année que les Taliban se préparent a reprendre le pouvoir.

    Pouvez vous imaginez trump qui fait un deal pour vous, a votre place?

  59. Benton Fraser dit :

    Biden avec sans doute 7 mois pour préparer le départ de l’Afghanistan mais le gouvernement afghans ont eu encore beaucoup plus de temps pour de préparer de leur côté… et qu’est-ce qu’ils ont fait ?!?!?

  60. loup2 dit :

    23h47
    C’est encore la fête de nos frères.

    1. Haïku dit :

      @loup2
      Superbe hommage à nos amis acadiens,
      dont je fais partie par allégeance familiale.

      1. loup2 dit :
  61. Amazonia dit :

    Il y a de l’espoir, beaucoup d’espoir.
    Pour les chinois.

    Je parie que des contrats ont déjà été signés dans les montagnes, derrière la ligne de front.

    A spokesman for Taliban’s political office told Al Jazeera the group did not want to live in isolation and said the type and form of the new government in Afghanistan would be made clear soon.

    Mohammad Naeem also called for peaceful international relations.

    “Thanks to God, the war is over in the country,” he said.

    “We have reached what we were seeking, which is the freedom of our country and the independence of our people,” he added. “We will not allow anyone to use our lands to target anyone, and we do not want to harm others.”

  62. fascinant de lire que les démocrates stressent à propos de Kamala Harris…. ils projettent déjà 2024 alors qu’ils devraient se limiter à 2021…

    ils ont raté la sortie d’Afghanistan….
    ils peinent avec les migrants…
    les changements climatiques ne ralentissent pas..

    et surtout la droite conservatrice vomit des propos stupéfiants tant le racisme et le sexisme dégouttent sans aucune gêne et surtout sans être dénoncés…

    plutôt que de remettre dans la face des bavards idiots, ils se questionnent sur la suite des choses avec Harris, potentiellement comme Présidente….
    You-hou les démocrates….

    Attaquez que diable!

    renvoyez les propos haineux, racistes et sexistes à l’expéditeur!
    imposez votre plan de match et publicisez-le chaque jour, en cognant sur le même clou…

  63. Layla dit :

    Mon idée que les 5000 talibans que l’ancien pseudo président a fait libéré ne devaient pas être des plus inoffensifs, me semble qu’ils se sont dit majoritairement vla ma chance de devenir un bon gars, je devrais me mettre au jardinage.
    Des milliers de combattants qui se sont ajoutés au 70000 talibans très déterminés.

    Il est plus que temps que les démocrates et la WH cessent d’ignorer DT et disent haut et fort les vraies affaires.

    « L’attachée de presse Jen Psaki a rappelé au monde que l’accord de Trump avec les talibans a libéré des milliers de combattants qui se sont battus contre le gouvernement afghan. »

    « Une version de la réponse de Psaki doit être répétée chaque jour encore et encore jusqu’à ce que les médias corporatifs comprennent et reconnaissent le rôle que l’administration Trump a joué en Afghanistan. »

    « Trump a libéré 5 000 combattants talibans et n’a rien obtenu en retour. L’administration Trump a renforcé le nombre de talibans en Afghanistan. »

    https://www.politicususa.com/2021/08/17/jen-psaki-reminds-everyone-that-trump-freed-thousands-of-taliban-fighters-who-overthrew-the-afghan-government.html

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :