Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

michael-cohen-house-hearing-ap-img.jpg

«Oui, nous avons des preuves non équivoques que le président a commis un crime, je pense. Est-ce que nous avons les preuves non équivoques qu’il a commis des infractions devant mener à sa destitution? Nous avons encore beaucoup de chemin à faire.» Au lendemain du témoignage explosif de Michael Cohen sur les affaires de Donald Trump, Jerrold Nadler, président de la commission judiciaire de la Chambre des représentants a pondu cette déclaration quand même étonnante. Ce faisant, il a démontré de nouveau la réticence des dirigeants démocrates du Congrès à parler de l’impeachment du président, une idée susceptible de diviser la population américaine encore davantage et de se retourner contre eux. Reste à voir jusqu’à quand Nancy Pelosi, Nadler et cie pourront résister aux élus et militants de leur parti qui sont déjà prêts à évincer Donald Trump de la Maison-Blanche par le biais d’une procédure de destitution pour les actes illicites ou autres qu’il a déjà commis.

En attendant, la voie que préfèrent les dirigeants démocrates de la Chambre est celle des enquêtes sur toutes les affaires suspectes de Donald Trump, touchant à son empire et à sa présidence. Et si ces enquêtes, y compris celle de Robert Mueller, ne suffisent pas pour convaincre des républicains – et surtout ceux du Sénat – que leur président mérite d’être destitué, elles contribueront au moins à l’affaiblir d’ici l’élection présidentielle, croient ces mêmes dirigeants démocrates.

Les Américains pourraient ainsi voir défiler devant diverses commissions au cours des prochaines semaines Donald Trump fils, Ivanka Trump et Allen Weisselberg, entre autres. Ces noms ont été évoqués avant-hier lors de l’audition de Michael Cohen devant la commission de la Surveillance et de la Réforme de la Chambre en lien avec le projet d’une tour Trump à Moscou et le paiement à Stormy Daniels.

Weisselberg, rappelons-le, est le directeur financier de l’Organisation Trump. Selon Cohen, c’est lui qui a orchestré le stratagème visant à masquer les remboursements qu’il a reçus pour le versement de 130 000$ à Stormy Daniels, l’actrice porno qui affirme avoir eu une relation sexuelle avec le président.

Weisselberg a reçu une immunité limitée pour témoigner devant un grand jury assemblé par le procureur fédéral de Manhattan dans le cadre de son enquête sur le paiement à Stormy Daniels. Selon le procureur fédéral, ce paiement a violé les lois sur le financement électoral parce qu’il avait pour but d’acheter le silence de l’actrice afin qu’elle ne puisse nuire au candidat républicain à l’approche d’une élection présidentielle.

S’il faut se fier à cet article du New York Times, Weisselberg n’aurait cependant pas accepté de collaborer aux enquêtes des procureurs fédéraux à New York ou à Washington. S’il devait comparaître devant une commission de la Chambre, il pourrait plaider le 5e amendement qui permet à un témoin de ne pas fournir d’informations susceptibles de l’incriminer.

«Il est au courant de chaque 10 cents qui quitte l’immeuble», a écrit dans un livre Corey Landowski, ex-directeur de la campagne présidentielle de Donald Trump, en faisant référence à Weisselberg. Ce dernier pourrait évidemment être inculpé à New York, ce qui pourrait l’inciter à se montrer plus collaboratif avec la justice.

(Photo AP)

69 réflexions sur “Un crime, mais pas d’impeachment?

  1. Anne-Marie dit :

    Je n’en reviens tout simplement pas à quel point la constitution américaine protège les crosseurs de tout acabit. Avec tout ce qui se passe avec cette présidence, je pense que les Américains sont mûrs pour une grande réforme. L’administration Trump aura fait ressortir toutes les lacunes de leur système ou pas loin.

    1. Gilbert Duquette dit :

      @ Anne-Marie

      Ce n’est pas la constitution qui protège le POTUS se sont les politiciens et la politique qui le protège. J’ajouterais que c’est aussi la corruption morale de certains élus qui le protège.

      1. igreck dit :

        @Anne-Marie
        Très bien dit. Trompe fait subir un formidable test à la solidité des institutions et ouvre les yeux Du Monde sur la fragilté de nos démocraties. Ce sera sûrement là, le seul héritage un tant soit peu positif de cette calamiteuse présidence.

      2. Layla3553 dit :

        @Gilbert Duquette
        👏

      3. Nycole L. dit :

        Tout à fait d’accord, ce sont les humains qui sont corrompus et qui font fi des règles de la constitution.
        Où il y a des hommes il y a de l’hommerie c.à.d. de la corruption ! ( malheureusement).

    2. Lecteur_curieux dit :

      Exactement. Il a vu les failles et s’est fait élire ainsi. On les connaissait déjà notamment dans le film avec Eddie Murphy mais on ne pensait pas que quelqu’un avait le même culot sinon pire dans la vraie vie.

      C’est comme des gens qui laissent la clé de leur appartement ou voiture sous le paillasson ou la boîte aux lettres plutôt qu’avoir plusieurs clés. Cela rend la vie tellement facile aux voleurs. Eux c’est pire, ils laissent la porte non verrouillée de nuit car un des membres de la famille va à la taverne pour boire et rentre tard. Un intrust entre alors dans la maison.

      Ne barrent pas leurs portes ne verrouillent pas leur vélo par comparaison… Et se font voler… Ou Trump est élu…

  2. quinlope dit :

    Préparez votre pop-corn, le mois de mars sera turbulent au pays de MAGA et du gros enfoiré qui ne cesse de mentir et d’endosser les dictateurs les plus repoussants de la planète.

    Entretemps, autre candidature chez les démocrates par le gouverneur de Washington sous le thème de l’écologie. Plus rafraichissant, mais est-ce que les Amer loques savent ce que c’est l’écologie?

    1. igreck dit :

      « est-ce que les Amer loques savent ce que c’est l’écologie?« 

      Les Californiens, sûrement ! En fait, la plupart des états « bleus » sont à peu près en 2019. Quant aux zétats « rouges » leur décalage dans le temps est tellement grand que s’en est déconcertant !

      1. Rustik dit :

        @Igreck, Leur décalage dans le temps est immense… comme vous le dites!
        41% des gens croient que les dinosaures ont cohabité avec les humains!
        un article sur le sujet: https://today.yougov.com/topics/lifestyle/articles-reports/2015/06/18/jurassic-world
        33% des milléniaux ne savent pas que la Terre est ronde… Combien sur l’ensemble de la population?
        https://www.forbes.com/sites/trevornace/2018/04/04/only-two-thirds-of-american-millennials-believe-the-earth-is-round/#54545fe67ec6

        Jusqu’où doit-on reculer dans l’Histoire de l’Humanité pour trouver de tels pourcentages de gens ignorants?

  3. treblig dit :

    Mon avis ? Il faut battre Trump aux prochaines élections. Mais attention, il faut le battre à plate couture. Pas de demi mesure. A fond la caisse. Pour forcer le parti républicain à revoir ses pratiques et à s’adapter au monde moderne

    Un impeachment serait vu par ses supporteurs comme un déni de justice. La leçon ne seraitpas apprise.

    1. jeani dit :

      @treblig

      100% d’accord avec vous! En bout de parcours, il faut que soit écrit dans le grand livre de l’histoire des Etats-Unis, jusqu’à quel point le séjour à la MB de ce faux président à été minable.

    2. igreck dit :

      S’ils réagissent comme nos Libéraux après leur défaite spectaculaire, rien n’est certain !

    3. Lecteur_curieux dit :

      Bien beau dire cela mais c’est comme au hockey ou à la boxe.

      Votre club de gentlemen qui affronte les big bad Bruins. Qui va manger une volée?

      Michael Spinks aussi qui affronte la brute à Mike Tyson. Un chum à Trump mais qui n’a pas évolué. Alors qu’il aurait pu canaliser sa violence dans la boxe et travailler à devenir un meilleur homme dans la vie. Zéro chance ? C’est pourtant ce qu’on souhaite à plusieurs boxeurs.

      1. Lecteur_curieux dit :

        C’est la même leçon que le Karaté Kid. Il faut apprendre le vrai karaté et comme leçon de vie d’abord et ensuite en appliquant tous les enseignements et même en faisant le coup de la cigogne au championnat on ne peut que gagner.

        Trump est John Kreese où est le Miyagi des Démocrates? Où le petit Daniel…

        Tous les coups sont permis avec Kreese dont péter une jambe. Il faut alors la guérir et revenir. Une philosophie plus Zen que Rocky où c’est l’oeil du tigre qui vous fait gagner mais jamais aucun gagnant n’est une perpétuelle.

        Il faut que George McFly se transforme et cesse d’avoir peur de Biff. Sinon il fait honte à son fils Marty.

    4. Léo Miquis dit :

      battre Trump à plate couture à la prochaine élection ?

      Cela me semble très difficile.
      Trump a une base de 30% environ qui va voter pour lui, peu importe ce qu’il fait.
      on peut rajouter 10% qui vont aussi voter pour Trump parce qu’ils n’aiment pas le candidat démocrate (trop de gauche, trop féminin, trop noir, …)

      1. Lecteur_curieux dit :

        Ok je prévois un vote serré et si les Démocrates se dirigent vers une victoire assurée, Trump va démissionner à moins qu’il reste pour bien vider les cales et s’emplir plus les poches avant son départ.

        Victoire démocrate serrée et Trump va protester mais devra finir par lâcher le morceau.

        N’empêche que de lire l’avenir cela m’est impossible. J’ai beau regarder dans une tasse de café et un bol de soupe ou même dans une boule de quilles. Ces objets refusent de parler. 😂😁

  4. Réal Tremblay dit :

    Des preuves? Hum! Le silence est d’or dans certaines situations.

  5. noirod dit :

    Moi c’est exactement ce que je ne parviens pas a saisir meme si je ne connais sans doute pas toutes les règles du jeu politique américain. Tout ce que je vois moi c’ est que dans cette soupe nauséabonde trempent des politiciens inertes de toutes allégeances et que la maison brune est rendue la risée de ceux qui ne sont pas d’accord avec la présence de la familia .

    Pas de soulèvement dans la rue non plus de tous ceux qui ont étés la cible d’intimidation ou de propos insultants du gros épais. CA , CA ME DÉPASSE. Des dizaines de millions d’américains qui dorment au gaz qui pourraient, si ca continue, subir le châtiment de leur führer. Par respect je ne pousserai pas plus loin le jeu de mots.

    Certains me répondront qu’il faut suivre le processus démocratique comme si la famille Soprano s’ en formalisait elle meme ! Je ne parviens pas a entrevoir un scénario heureux pour la suite de cette histoire, guerre civile, dictature permanente, crash boursier, fraude sans précédent …La seule conviction qui m’habite c’ est ce souhait que j’ ai pour les américains sensés que tout ce cauchemar finisse au plus sacrant.

    1. igreck dit :

      On a là le résultat d’une société du « chacun pour soi » ! L’individualisme alimente le con-servatisme et le capitalisme sauvage.

  6. Louise dit :

    C’est un vrai jeu d’échecs pour les Démocrates.Pour faire échec au Roi, ils doivent avancer leurs pions prudemment.
    Pour enclencher la procédure de destitution, ils doivent avoir des preuves béton sinon ça risque de tourner au fiasco pour eux.
    Pour nous c’est une évidence que Trump devrait être destitué aujourd’hui même mais il y a trop de forces contraires aux USA pour réussir une telle entreprise. Je privilégie donc la politique des petits pas, Trump doit sortir de la Maison Blanche mais comment et quand ? Je fais confiance aux élus et aux électeurs démocrates. Si ce n’est pas la destitution, ce sera la défaite aux élections.

    1. MCaron dit :

      …Si ce n’est pas la destitution, ce sera la défaite aux élections…
      Et une fois redevenu simple citoyen, il sera traduit en justice pour fraude et trahison pour collusion avec des ennemis de la nation.
      Mais je rêve sans doute…

  7. jcvirgil dit :

    Ils sont réticents à faire de Trump un martyr et je les comprends. À l’heure actuelle il est attaché sur une chaise et subit le supplice de la goutte d’eau.

    Pourquoi risquer une guerre civile alors que transformé en canard aux deux pattes cassés il n’a plus vraiment de marge de manoeuvre, même s’il conserve toujours un pouvoir de nuisance ?

    1. igreck dit :

      Il est vraiment joussif de le voir se ridiculiser encore et encore (comme si cela était possible). La deuxième rencontre Trump-Kim « 2e Pumkin summit » était le summum sa dé-CON-fiture. Son retour la queue entre les jambes était beau à voir !

  8. Loufaf dit :

    Pour coincer le parrain, les preuves ont besoin d’ être en béton armé, afin de fermer le clapet à sa vase d’ adorateurs, de lavettes du sénat et d’ évangéliques. Mieux vaut prendre son temps , afin que ces preuves ne puissent être contestées et aboutissent à la condamnation de cet usurpateur.

  9. sorel49 dit :

    L’impeachment est une procédure longue et difficile. Les pères de la Nation américaine ont décidé les contraintes pour éviter l’instabilité du régime présidentiel. Des preuves non équivoques telles que présentées par Michael Cohen ne suffisent pas, il faut un choc psychologique qui ébranle l’électorat républicain pour faire changer le comportement des sénateurs républicains. Le cas de Richard Nixon nous révèle un scénario tout à fait possible.

    1. Alexander dit :

      @sorel49
      Ouais, mais Nixon a fini par démissionner alors que Trump va s’accrocher à tout prix. Par le même psycho.

    2. Richard Desrochers dit :

      Pardonnez mon intrusion, mais vous voulez dire « des preuves équivoques telles que [celles] présentées par Michael Cohen… » ou alors « des preuves non équivoques, non comme celles présentées par Michael Cohen… », je suppose ?

    3. darrylfzanuck dit :

      un president peut etre inculpé,rien ne l’empeche dans la constitution,il n’y a que le policy memo qui a été fait pour Nixon,ce dernier a pas été inculpé car la procédure de destitution se mettait en branle,si les Dems ne bougent pas ,Trump pourrait etre inculpé comme president en exercice ou sitting president ce qui serait une premiere historique,Trump serait content de faire l’histoire

  10. Alexander dit :

    Je ne crois pas à l’impeachment à un an des élections. On est en mars 2019, et les élections, c’est novembre 2020. L’an prochain.

    Je suis favorable au supplice de la goutte.

    On attaque sur tous les fronts à coups de commissions d’enquête, on déterre la schnoutte à coups de pelle, on vise toute la garde rapprochée et surtout, on se prépare une équipe de choc pour reprendre le pouvoir et trouver la bonne façon de réunir les américains sous le même drapeau. Et on fait du damage control en attendant pour contenir les bêtises de l’exécutif. Le Congrès aidant.

    Et si Trump et sa bande sont des bandits, il faut, ultimement, qu’ils soient jugés comme simples citoyens, sans immunité ni protection constitutionnelle.

    Et savez-vous quoi, il y a toute une série de parlementaires républicains qui rêvent secrètement de se débarrasser de Trump et sa dictature. Ils savent qu’il est dangereux mais personne n’a assez de cran pour le confronter. Le Parrain.

    Donc, la seule solution au marasme est de défaire Trump aux présidentielles. On peut même imaginer des républicains travailler secrètement contre Trump pour s’en défaire.

    Et les bailleurs de fonds vont shifter leurs contributions selon leurs poulains.

    Mais ça va prendre un leader démocrate de feu, un rassembleur de calibre générationnel pour calmer le jeu, pas un autre radical à la Sanders.

    Tout mon focus est d’identifier ce fameux leader dans la série de candidats démocrates.

    L’appel d’offres est lancé.

    1. Michèle dit :

      Excellent commentaire, Alexander (comme d’habitude!)
      « Mais ça va prendre un leader démocrate de feu… » Je suis bien d’accord avec vous. Surtout si l’on espère voir un président démocrate au pouvoir pour au moins les 8 prochaines années, et non 4 (ce qui ne serait pas suffisant pour ‘nettoyer’ et remettre les choses en ordre à la MB, à mon avis).
      Cependant, en date de mars 2019, je ne le/la vois pas encore. Gardons espoir 🤞!

    2. darrylfzanuck dit :

      Trump cependant ne manquera pas de pognon,il y a pres de 2 mois il avait déja $130millions de ramassés,il seat bon de voir si le president pourra etre inculpé(sans etre destitué) pour tester le policy mémo de 74 je crois

  11. monsieur8 dit :

    Mueller fait une enquête exhaustive sur le comportement et les agissements de Trump. Peut-être serait-il raisonnable d’attendre au moins les conclusions de l’enquête avant de se lancer dans une procédure d’impeachment?

    Ça prend des preuves solides pour destituer un potus. Le Sénat n’embarquera que si ces preuves sont accablantes. Est-ce que les dems les ont? Si oui, let’s go. Sinon, attendons de voir ce que dit Mueller.

    Je pense que l’important est d’affaiblir potus pour assurer qu’il sera battu en 2020. Un impeachment qui avorte pourrait, au contraire, renforcer Trump. Danger !

  12. Lecteur_curieux dit :

    Ah cette lutte politique…

    Pour Weisselberg, Trump est plutôt du genre à donner des titres ronflants et des gros salaires mais pas les responsabilités.

    Et sa façon d’opérer son groupe ressemble beaucoup à un patron de petite entreprise malgré la complexité, il a juste plus d’avocats mais le même désordre règne.

    Que le comptable interne diplômé mais pas de titre se fasse cacher plein de choses par Trump ne serait pas étonnant. Mais si on ajoutait le témoignage de ses comptables mais qui en vérification ne font que des missions de compilation pour lui et donc le degré d’assurance des chiffres sont alors plus faible. Et si aussi les vérificateurs fiscaux travaillant sur ses dossiers pouvaient parler… Mais le secret professionnel et la confidentialité l’empêche. Ajoutons tous les avocats et tous les banquiers qui eux aussi ne veulent et ne peuvent pas parler, on en apprendrait beaucoup mais il resterait encore bien du flou.

    Landowski démontre ne rien connaître à l’administration et aux finances. Non mais vaut mieux un peu plus d’info que moins…

    Pour les maîtresses, les politiciens ne savent vraiment pas s’assumer. Au contraire de les cacher, un candidat POTUS passe pour un puissant et viril et en ayant. Que ce soit une illusion le monde est encore ainsi. Cela consolide un statut de mâle alpha.

  13. Angelica dit :

    Est-ce que la chambre des représentants pourrait éventuellement faire témoigner sous serment Donald J Trump. Comme mercredi avec M. Cohen, publiquement?

    1. Angelica dit :

      Ainsi Trump pourrait pas résister d’être sur plusieurs chaînes de télévision durant des heures.
      Être devant le publique et répondre à des questions sur lui-même.

    2. Richard Hétu dit :

      Courte réponse: oui. Mais, dans le cas de DJT, il faudrait sûrement une assignation à comparaître que le président ne manquerait probablement pas de contester. Des présidents ont témoigné de façon volontaire, mais c’est excessivement rare. Un article analysant les précédents et les divers aspects d’une telle démarche : https://www.justsecurity.org/61535/congress-subpoena-trump-testify/

      1. Angelica dit :

        Merci M. Hétu! Je dois admettre que si les avocats de Donald ont tout fait pour qu’il ne réponde pas directement à monsieur Robert Mueller car ils avaient trop peur que Donald se parjure lui-même. Devant la chambre des représentants en direct à télé, les chances que ça arrive sont très, très mince.

  14. Lecteur_curieux dit :

    Incapables d’incarner pleinement les bonnes valeurs, les démocrates ont laissé Trump prendre le pouvoir en incarnant les mauvaises.

    Mais pourquoi incarner les mauvaises peut vous amener au pouvoir ? À cause du ressac face au politically correct.

    C’est comme le gars trop rose qui est trompé par sa blonde qui a un amant très macho. Il faut le bon dosage.

    Bien oui il faut lutter cintre la ringardise, le machisme, le sexisme, le racisme, être vert plus écolo, être respectueux, etc.

    Mais en restant soi-même et en se sachant imparfait.

    Le ressac et la résistance au changement et des attentes irréalistes pour plusieurs. Leurs défauts ne peuvent qu’être atténués rendu à un certain âge. On ne change pas fondamentalement une personne. C’est comme un couple qui se découvre devenu incompatible. Malgré avoir de la peine, il vaut mieux se séparer et rester amis que de souffrir pendant des décennies ne pourrant jamais obtenir ce qu’on recherche.

    Trump c’est un phénomène des années ’80 et déjà risible à l’époque. Il fallait se moquer de la caricature ou du cliché et ne pas faire comme lui ou en prendre juste une dose pour un peu de oumf, de compétition.

    Encore une fois un film avec Eddie Murphy, Nutty Professor. Trop timide l’homme mais avec la drogue devient l’inverse sa testostérone est trop boostée. Une façon bien plus intelligente de dire que de nommer cela une masculinité toxique ce qui vous assimile alors à des anti-hommes et augmente le ressac.

  15. Martin cote dit :

    Je crois que la stratégie démocrate est la bonne…..faire ressortir tous les côtés sombres de çe président avant les élections de 2020 vont l’affaiblir vis à vis l’électorat….et aidée fortement le candidat démocrate choisi à gagner l’élection présidentielle….

  16. Pierre S. dit :

    ————————————

    en bref si je résume …

     » Le président est un criminel mais ca ne nous dérange pas »

  17. Pierre S. dit :

    ————————————–

    Come on Robert, hit him hard …

  18. papitibi dit :

    M’est avis que les Dems ont intérêt à se montrer patients avant de rentrer l’hameçon dans la gueule du pouésson jaune à babines molles.

    Faut pas envoyer aux Répus le message qu’ils vont perdre leur pouésson dans la poisse qu’il a semée autour de lui. Laissez les d’abord confirmer son investiture à la pestilence (!), et ensuite, lâchez votre bombe! Et récoltez!

  19. Benjen Stark dit :

    Plus je regarde ça aller, plus je commence à croire qu’il n’y aucune manière qu’on le débarque avant 2024, à moins qu’il décide de ne pas se représenter.

    L’affaire Russe est un pétard mouillé qui s’effondre lamentablement (le témoignage de Cohen est venu asséner des coups supplémentaire au cadavre). Parlant de Cohen, le témoin tout étoile des démocrates qui allait annoncer le début de la fin de la Présidence de Trump, ou la fin du début, peu importe, a lui aussi été un autre échec lamentable.

    L’élection de 2020? Le seul candidat qui, selon moi, peut vaincre Donald Trump est Joe Biden mais ce dernier n’est pas assez « intersectionnel » pour représenter le parti.

    Reste le SDNY, mais tout semble indiquer qu’ils vont respecter la directive du département de la justice de ne pas inculper un Président en fonction.

    1. kelvinator dit :

      « L’affaire Russe est un pétard mouillé »
      Vous oubliez négligemment les nombreux liens entre l’équipe de Trump et les russes… Cohen ne parle que de Trump personnellement, alors que l’enquête touche l’ensemble de l’équipe Trump et les liens avec les russes. Stone était en contact, cela seulement est une preuve irréfutable du lien qui unis les deux, l’équipe de Trump et les russes. Reste ensuite à voir si les américains indépendants sont assez stupides pour élire un criminel reconnu. On sait déjà que ces supporters le défende coute que coute, comme certain içi….

    2. Gilles Morissette dit :

      @Benjen Stark

      Vous savez que votre mauvaise foi est stupéfiante.

      Êtes-vous un de ces analphabètes fonctionnels qui ne comprennent pas le sens de ce qu’ils lisent ou souffrez-vous des problèmes auditifs ou êtes-vous tout simplement les deux?

      Allez donc ré-écouter ce que Cohen a dit en réponse à la question sur l’ingérence russe. Il a dit qu’il ne pouvait l’affirmer mais qu’il avait ses propres suspicions. C’est pas mal différent que ce que vous affirmez. Cependant, ça aurait été trop demander à un « fefan » du Gros Abruti de faire preuve d’un minimum d’honnêteté intellectuelle. On ne peut donner quelque chose que l’on n’a pas.

      Si vous aviez également été honnête, vous auriez dit que Cohen avait pour consigne de ne pas répondre aux questions sur l’ingérence russe afin de ne pas entraver le travail de Robert Muëller qui en est, semble-t-il au stade final de son enquête. Par souci d’impartialité, c’était la seukle réponse qu’il pouvait donner.

      Au lieu de ça, vous avez répété, tel un perroquet de corde à linge, les faussetés de votre gourou, en prenant bien soin de ne prendre que ce qui faisait votre affaire. Plutôt lamentable comme approche.

      Parlant de « lamentable », Cohen a tellement été un « échec lamentable » qu’il retournera témoigner la semaine prochaine devant la commission de la Chambre des Représentants. Il faut croire qu’il a encore des choses intéressantes à dire. Vous avez, bien sûr, « oublier » de nous mentionner cette information. Quelle surprise !!!.

      Quant à votre gourou, disons qu’il a démontré, une autre fois, toute l’ampleur de sa petitesse lorsqu’il a minimisé la responsabilité de son nouvel ami, l’infâme despote Kim Jung Un, sur les circonstances entourant le décès de Otto Warmbier (voir le billet de monsieur Hétu « La citation du Jour », 28 février 2019).

      Après l’ingérence russe, l’assassinat du journaliste Jamal Khassogghi, voilà le « meurtre »de monsieur Warmbier (mourir des séquelles des actes de torture subis lors de son emprisonnement équivaut à un « meurtre). Tout pour ne pas froisser ses « amis ».

      Potus 45 est une sale ordure et vous continuez à le défendre !!

      1. Lecteur_curieux dit :

        Prenons le Chili. Ce n’est pas Pinochet lui-même qui a mis le feu à Carmen Quintana mais c’est son régime dictatorial avec des militaires fous qui en est responsable. Cela ne veut pas dire que tous les militaires chiliens étaient des brutes sans vergogne mais le régime encourageait cela.

    3. Lecteur_curieux dit :

      J’en veux pas de Biden trop vieux. D’autres peuvent pattre Trump mais cela risque d’être vraiment serré et le Donald va contester l’élection.

      Par contre si c’est Beto O’Rourke il va se faire détruire. Madame Warren serait au final rejetée par l’électorat aussi.

      Madame Harris a peut-être une chance et un ou deux autres. J’essayerais aussi de voir pour des candidats people mais cela peut être pas mal risqué soit marcher très fort ou être un flop monumental.

      Madame Harris ou M. l’ex-maire qui aide à pelleter. Moins intello qu’Obama et c’est justement une force. Obama a créé un ressac ? Cela prendrait un Noir moins blanc que lui. Mais comme une jeune femme noire m’a dit. « Je suis trop radicale pour être POTUS. » Militante dans un sens mais ne veut pas de ce poste même pas dans 30 ans.

      Il y a trop d’injustices contre les femmes et les Noirs à corriger.

    4. Benton Fraser dit :

      Votre truc, c’est de dire n’importes quelles niaiseries pour attirer l’attention !!!

    5. papitibi dit :

      Honneur à Benjen Starkowicz!

      En v’là un qui, à la recherche du seul trèfle à quatre feuilles des Jardins de Trump, a rampé à s’en écorcher les rotules, loupe à la main.

      Eureka!, fit-il enfin, des insectes rampants et fientes d’oiseau plein la gueule et les coudes ensanglantés: Eureka! Cohen a disculpé le Grand Jardinier.

      Bravo, Benjen!

      Sauf que… cet immense jardin a été semé de ronces et d’herbe à puce.

  20. darrylfzanuck dit :

    un president peut etre inculpé,rien ne l,empeche dans la constitution,il ny a que le policy memo qui a été fait pour Nixon,ce dernier a pas été inculpé car la procédure de destitution se mettait en branle,si les Dems ne bougent pas ,Trump pourrait etre inculpé comme president en exercice ou sitting president ce qui serait une premiere historique,Trump serait content de faire l’histoire

  21. Gilles Morissette dit :

    Très bonne analyse, comme à l’habitude, de monsieur Hétu.

    La destitution envisagée par certains militants démocrates est un processus périlleux qui comporte des risques politiques qui pourraient nuire au Parti Démocrate lors des prochaines présidentielles.

    Il suffit de voir ce qui s’était passé lors de la tentative de destitution de Bill Clinton. La saga entourant le procès avait fortement nui aux Républicains lors des Mid-Terms de 1998. La même chose pourrait arriver aux Démocrates s’ils empruntent la même voie.

    La stratégie privilégié par les Démocrates est la bonne. Concentrer ses interventions sur les activités du Gros Taré, fouiller dans ses affaires douteuses (ce ne sera pas le choix qui manque), interroger des témoins.

    C’est un peu plus long mais c’est comme le supplice de la goutte chinoise. Ça finira par faire son effet, soit affaiblir le présidence du Crosseur-En-Chef et espérer ouvrir une bonne fois pour toute les yeux des élus républicains.

  22. Pierre S. dit :

    ————————

    L’affaire russe un pétard mouillé ? penserais pas moi ….

    1. Bartien dit :

      Laissons-le délirer le pauvre

  23. Angelica dit :

    La destitution de Donald n’arrivera pas demain, vous avez vu les républicains mercredi avec M. Cohen. Ils défendent Trump becs et ongles. Ils n’ont même pas pausé de questions pertinentes sur Donald ou les preuves que Michael avait apporté. Ils ont passé tout leurs temps à essayer de discréditer monsieur Cohen. Ils sont comme des autruches la tête dans le sable.

    La destitution de Donald présentement ne passerait jamais au Sénat. Donc la stratégie des démocrates est la meilleure dans les circonstances.

  24. P-o Tremblay dit :

    Ils n’auront pas une deuxième chance s’il choisissent la destitution, s’ils le font ils doivent pas échoué. Au vue des réactions républicaines durant le témoignagne de Michael Cohen, ils ne pourront pas mener un impeachement à bien. Donc mieux vaut attendre encore. C’est dégueulasse, mais c’est ça les républicains.

    1. @ P-O Tremblay
      Question, quel « High Crime and Misdemeanor » le POTUS a-t-il commis pour qu’il soit destitué? Parce que voyez-vous, il faut qu’un crime soit commis pour qu’il y ait destitution, on ne fait pas ça parce que vous êtes en maudit que votre candidat a perdu à l’élection générale.

      1. Bartien dit :

        Laissons-le délirer le pauvre

      2. kelvinator dit :

        « IL N’Y A PAS PLUS AVEUGLE QUE CELUI QUI NE VEUT VOIR »
        https://www.needtoimpeach.com/impeachable-offenses/

      3. kelvinator dit :

        Il y a 10 raisons évidente, mais vous n’en voyez aucune. Peut-être est-ce la poutre dans votre oeil?

      4. Gilles Morissette dit :

        @Andoin Goikoetxea.

        Coudonc, êtes-vous un de ces analphabètes fonctionnels qui ne comprend pas le sens de ce qu’il lit ou souffrez-vous tout simplement d’aveuglement volontaire à moins que ce soit de la mauvaise foi?

        L’article est pourtant clair. Les leaders démocrates ont de fortes réticences à s’embarquer dans une procédure de destitution en raison des impacts négatifs que ça pourrait avoir sur eux lors des prochaines présidentielles.

        Ils préfèrent privilégier la voie des enquêtes sur les magouilles de l’Enfoiré-En-Chef (ce ne sera pas le choix qui manque) dans le but évident d’affaiblir sa présidence et d’ouvrir les yeux des élus républicains et qui sait, les vôtres (il y a peu d’espoir mais on peut rêver).

        Monsieur Hétu l’a pourtant bien expliqué. Il n’y a qu’un fefan de Potus 45 pour ne pas saisir la nuance.

        Rien d’étonnant dans votre cas. C’est dans votre ADN comme le mensonge est dans l’ADN de votre gourou.

      5. Bartien dit :

        @kelvinator

        Je comparerais ça à un refus de traitement comme on peut voir dans certaines sectes….leurs enfants sont sur le point de mourir et il leur faudrait une transfusion sanguine pour leur sauver la vie, mais non le gourou a décidé que ça ne se fait pas alors ils laissent leurs enfants mourir.

        Pas plus intelligent que ça!!!

      6. el_kabong dit :

        @andoni machin
        « Question, quel « High Crime and Misdemeanor » le POTUS a-t-il commis pour qu’il soit destitué? »

        Il faut vraiment être un disciple aveugle pour poser une telle question loufoque..
        Ça pourrait vous aider de répondre à la question suivante: quel crime avais commis Clinton pour que les ripoux-libans veuillent le destituer?…

      7. @el_kabong Clinton s’était parjuré sous serment.

      8. el_kabong dit :

        @andoni machin

        Encore votre morale à géométrie variable…
        Ainsi le parjure est un « High Crime and Misdemeanor » quand il s’agit d’un démocrate, mais c’est tout à fait bénin quand ce sont des amis ripoux-libans de votre clown orange…
        Et mentir sous serment pour cacher une histoire de c*l c’est évidemment bôôôcoup plus grave que mentir pour cacher des liens avec les russes, ou faire des entraves à la justice, ou intimider un témoin…

        Toujours aussi comique…

  25. Eduardo Calisto dit :

    Une question Mr. Hétu: est-ce qu’un Président qui subit une procédure de destitution peut se représenter ?

    1. Richard Hétu dit :

      Absolument. Il peut même se représenter s’il est destitué, à moins que le sénat ne précise qu’il ne peut plus briguer de fonction publique.

  26. Layla3553 dit :

    « Oui, nous avons des preuves non équivoques que le président a commis un crime, je pense. »

    non équivoques donc des preuves sans ambiguïté?sans aucun doute ? que le président a commis un crime. Comment est ce possible que cette présidence ne soit pas mise entre parenthèse en attendant la fin de l’enquête.

    Crime mot de la même famille que criminel, il dit qu’il n’y a aucun équivoque et termine sa phrase avec je pense. Et bien là pour moi il y a amiguïté.

    La fille d’une de mes amies vend de la drogue, sa mère de me dire oui mais elle n’a tué personne, ah oui et qu’en sait elle? Qui dit que cette drogue n’a tué personne.

    Ok on est innocent jusqu’à preuve du contraire, mais on est rendu un peu plus loin que sur des doutes.
    Son comptable a obtenu une immunité partielle, il est à prévoir qu’il pourrait invoquer le 5th, les avocats de DT ne voulaient pas qu’il témoigne devant Mueller disant ouvertement que cela pourrait le mener au parjure, que faut-il de plus? Il semblerait que dans sa déclaration à Mueller il aurait fait un faux serment, il n’a pas déclaré sa dette envers Cohen, DT a nié un peu sur tout et une fois au pied du mur admet ceci ou cela. J’entends cette semaine que cela va prendre au moins 50 ans pour sortir les USA du marasme de cté présidence ils attendent quoi? 100 ans.

    Monsieur et madame tout le monde seraient suspendus de leurs fonctions en attendant la fin de l’histoire, voire carrément mis à la porte.
    Vraiment déprimant.

  27. Syl20_65 dit :

     »Question, quel « High Crime and Misdemeanor » le POTUS a-t-il commis pour qu’il soit destitué? » Andoni machin

    Il y en a une pléthore mais les larves répulibanes que vous adulez sont trop lâches pour faire leur job et enquêter sur ces crimes. Vos p’tites crapules asservies ne font pas leur job et se sont transformés en  »fixer » pour protéger leur criminel de patron. Ils mentent, magouillent et se ferment les yeux b’en dur pour le protéger comme Cohen a fait pendant des décennies.
    Pour l’instant votre gourou qui se prend pour un roi, se cache derrière la prétention que le président ne peut pas être accusé lorsqu’il est en fonction comme Lise Thibeau l’a fait, afin d’éviter d’être accusé. Aussitôt qu’il ne sera plus président, il sera traîner devant la justice pour répondre de ses actes.
    Des types comme vous font parti du problème et sont complices des crimes de l’escroc menteur pathologique. SI vous et vos semblables n’étiez pas des lavettes et étiez sur de son innocence, vous réclameriez des enquêtes pour le laver de tous soupçons mais vous savez trop bien que votre pourriture ne passerait pas le test. Et en extrémiste radical, vous aimez mieux le protéger que de faire face à la vérité et le voir perdre la présidence.
    Les lâches larves asservis devront un jour répondre de leur complicité et de leur complaisance envers un criminel qui nuit au pays et au monde. Ils ne pourront pas toujours se cacher derrière une bible et un gun.

  28. jeanfrancoiscouture dit :

    Il pourrait être intéressant de voir défiler tout ce beau monde, entendre élus démocrates pratiquer l’art de la question inquisitoriale et les élus républicains y aller de leurs déclarations enflammées à la défense de l’indéfendable. On peut cependant comprendre la prudence des Démocrates qui, je pense essaient de conserver le sens de l’État ainsi que la sauvegarde de la fonction présidentielle.

    2 M. Hétu: Quant à ceci: «Il est au courant de chaque 10 cents qui quitte l’immeuble», a écrit dans un livre Corey Landowski, ….» Ne s’agirait-il pas plutôt de Corey Lewandowski, l’auteur de Let Trump be Trump?
    Landowski (Paul) c’est le nom de famille du sculpteur du Christ Rédempteur de Rio de Janeiro. Mettons que ces deux là ne sont pas dans la même ligue.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :