Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

trump-border-visit-gty-jef-190111_hpMain_4x3_992.jpg

Donald Trump et les républicains du Congrès sont en train de perdre la bataille de l’opinion publique autour du «shutdown» provoqué par l’impasse sur le financement du mur à la frontière avec le Mexique. Selon un sondage Washington Post/ABC News publié ce matin, 53% des Américains leur imputent la responsabilité de la fermeture partielle du gouvernement contre 29% qui blâment les démocrates du Congrès.

Les résultats de ce sondage ont peut-être contribué à la volte-face de Lindsey Graham. Le sénateur républicain de Caroline du Sud a exhorté ce matin Donald Trump à rouvrir le gouvernement pour trois semaines, histoire de déterminer si un accord peut être négocié avant d’invoquer une urgence nationale pour contourner le Congrès et bâtir son mur.

Vendredi, Il avait prié le président de déclarer immédiatement l’État d’urgence.

Cela dit, le bras de fer autour du mur a eu pour effet de convaincre un plus grand nombre de républicains d’appuyer sa construction. Résultat : 54% des Américains sont aujourd’hui opposés au mur, alors que 63% l’étaient il y a un an, selon le sondage Washington Post/ABC News.

(Photo Getty Images)

82 réflexions sur “Le sondage du jour

  1. ghislain1957 dit :

    Lindsey « brown nose » Graham qui exhorte son gourou orange de rouvrir le gouvernement? Ça va mal pour Trump quand les rats veulent quitter le navire qui coule!

    Pas grave, Mitch « turtle man » McConnell va continuer à l’appuyer aveuglément en refusant tout vote, Trumpy peut continuer à dormir sur ses deux oreilles et à s’empiffrer de cheese burgers.

    1. Pierre dit :

      Sommes nous face à un certain réveil de la masse répu américaine qui finalement réalise que le Potus -45 ment au peuple sur tout ce qu’il touche et qu’il est à la solde de Poutine, donc un traître à sa nation… vivement 2020!!!

    2. Richard Desrochers dit :

      Il est une des rares personnes à pouvoir dormir sur ses deux oreilles puisqu’il n’y a rien entre les deux !

  2. quinlope dit :

    Le pauvre Ted a vraiment l’air désespéré.
    Quant à Trump, il a les bras ouverts comme un preacher, mais personne ne semble écouter son baratin.

  3. Henriette Latour dit :

    Un plus grand pourcentage de Républicains est en faveur de la construction de ce maudit mur. Ils sont déjà à l’intérieur de murs: religion, négation des changements climatiques, du rôle des femmes dans la société, l’absence de vision quant à l’apport des émigrants et leurs sacro-saintes armes. Un de plus ou un de moins! Bof!!

    1. Cubbies dit :

      @ Henriette Latour 12h12

      “Rien de pire qu’un mur pour bloquer les idées.”

      De Annie Lemoine / Vue sur mer

      1. Henriette Latour dit :

        Cubaines
        👏

      2. Henriette Latour dit :

        Cubbies

        Mon correcteur a fait des siennes!
        👏

    2. Lecteur_curieux dit :

      Prison du psychisme de Gareth Morgan.

    3. Nycole L. dit :

      👍👏👏👏

  4. treblig dit :

    Il semble qu’une quarantaine de voyageurs illégaux ( sur 4 000) provenant de pays où sévit le terrorisme ( ce qui est suffisant pour être déclaré  » présumé  » ou « potentiellement  » terroriste) sont passés par le Canada pour entrer aux États-Unis. Et seulement 6 par le Mexique.

    La preuve que le Canada est une passoire. Sauf que bâtir un mur entre le Canada et les États-Unis sur près de 6 000 kilomètres est une absurdité financière et politique.

    1. ghislain1957 dit :

      @ treblig

      Surtout, ne vous arrangez pas pour que tRump vous entende…

  5. Toile dit :

    Girouette Lindsay: du grand n’importe dont ceux chum McCain aurait grande honte.
    L’usure et l’exaspération des victimes grossiront les rangs des opposants aux didats de sa trumpitude.

  6. titejasette dit :

    « Le sénateur républicain Lindsey Graham a exhorté ce matin Donald Trump à rouvrir le gouvernement pour trois semaines, histoire de déterminer si un accord peut être négocié avant d’invoquer une urgence nationale pour contourner le Congrès et bâtir son mur.

    Vendredi, Il avait prié le président de déclarer immédiatement l’État d’urgence. »

    Lindsey Graham: Il a changé d’idée depuis vendredi ? A-t-il profité de l’occasion pour changer aussi de chemise ? Bien bien… Mettre fin au shutdown pendant 3 semaines : aussi bien le garder fermé tant qu’on y est. Cela ne vaut pas la peine pour ce si court laps de temps…

    Girouette, ciboulette, caca cacahuette !

    1. Toile dit :

      En effet, il me semble que cette durée et rien ,c’est assez similaire comme impact.Qu’il ne pense pas en tirer grande gloire.

      1. Bartien dit :

        @Toile

        « En effet, il me semble que cette durée et rien ,c’est assez similaire comme impact.Qu’il ne pense pas en tirer grande gloire. »

        Ça peut paraître peu en effet mais ça pourrait donner un répit (si petit soit-il) aux personnes qui n’ont pas de paye depuis 3 semaines… Tsé les fonctionnaires ont sûrement tous le droit de voter !

      2. bloganon dit :

        Une paie retardée c’est une chose, deux, ça pourrait faire plus mal.

  7. Gilles Morissette dit :

    Ne cherchez pas plus loin les raisons du volte-face de Lindsay-la-Carpette. Contrairement au Gros Taré, il a bien saisi l’humeur de l’électorat qui commence, de toute évidence, à en avoir marre des crises du bacon de son président.

    L’Idiot-En-Chef avait dit en décembre dernier qu’il assumerait l’entière responsabilité du « shutdown ». Il semble bien qu’une majorité d’Américains pense la même chose.

    Détail intéressant de ce sondage. Les électeurs blancs n’ayant pas de diplôme, lesquels constituent l’essentiel de la base électorale de l’Abruti-En-Chef, est fortement divisé (45% pour vs 47% contre) quant à la question du Mur. Voilà une lumière rouge qui devrait commencer à inquiéter sérieusement la Maison Sale. Lorsque ta base électorale commence à avoir des doutes, c’est le signe que les choses ne vont pas si bien que ça.

    Son taux d’approbation est demeuré sous la barre du 40% (37%) alors que son taux de désapprobation a atteint 57%. La ligne de parti joue beaucoup dans les résultats de ce sondage. Une majorité de Démocrates est opposé au Mur alors qu’un majorité de Républicains est en faveur.

    Ça ne changera pas grand chose à la situation car le Sénat refuse toujours de soumettre au vote, les deux projets de loi adopté par la majorité démocrate à la Chambre des Représentants. Mc Connell (l’exécuteur des basses oeuvres du Gros Demeuré) veille au grain !!

  8. Angelica dit :

    Ouvrir le gouvernement pour négocier? Normalement, il devrait déjà être en train de négocier. Mais au lieu de ça il boude comme un enfant.

    1. Fran labrecque dit :

      L’andouille n’a pas eu sa bébelle de 5 milliards donc raison de faire du boudin comme disait ma mère.

  9. Cubbies dit :

    L’Imposteur et Mitch McConell. Même vision, même combat. Lâche et dégueulasse comme approche.

  10. treblig dit :

    La stratégie politique de Trump en est une de polarisation et de division (« wedge politic ») de l’électorat américain. Bref répèter l’ « exploit » de 2016 ou 4 états ( Ohio, Wisconsin, Michigan et Pennsylvanie ) ont tout juste permis de l’emporter avec l’aide du collège électoral.

    Trump sait bien que le vote massif de la Californie et de la côte Ouest , de New-York et des états de la Nouvelle-Angleterre pour les démocrates l’empêcheront d’avoir la majorité du vote populaire. Alors, il polarise l’opinion publique. C’est sa seule chance.

  11. sorel49 dit :

    L’idée de Graham Lindsay est spéciale, 3 semaines de fermeture suivies de 3 semaines d’ouverture. Au travail mais sans budget, j’ai vécu cette situation pendant une courte période de temps sous le règne de Joe Clark. Je peux vous affirmer que nous étions assidus dans le train train quotidien pour toucher le chèque.

  12. kyrahplatane dit :

    Lindsey Graham encore girouette!

  13. Angelica dit :

    Je saurai très surprise que Trump ouvre le gouvernement sans avoir l’argent pour son maudit mur.
    Il est trop égocentrique pour faire ça et dans la situation qu’il a lui-même créé ouvrir le gouvernement sans son mur égal perdre.

  14. bloganon dit :

    Seulement 29% des Américains blâment les démocrates du Congrès. Bonne nouvelle! Il semble que les Tinyens purs et durs représentent maintenant moins de 30 % de la population.

  15. chrstianb dit :

    HORS-SUJET mais toujours dans le domaine des frontières:

    Le gouvernement du Canada, deux territoires et plusieurs Premières Nations expriment leurs préoccupations aux États-Unis au sujet du projet d’ouvrir les aires de mise bas d’une importante harde transfrontalière de caribous au forage, malgré les accords internationaux visant à la protéger.

    C’est plaisant d,avoir un voisin qui écrase tout le monde… Misère.
    https://www.lapresse.ca/environnement/economie/201901/13/01-5210862-le-canada-inquiet-des-projets-de-forage-dans-larctique.php

    1. bloganon dit :

      Consternant, mais pas surprenant. L’admistration de Tiny méprise presque tous les êtres vivants.

      1. gl000001 dit :

        Surtout que les caribous sont gris ou bruns. Pas … blanc 🙁

  16. Alexander dit :

    Si on recoupe les deux sondages, c’est quand même curieux qu’une partie des gens qui attribue la responsabilité du shutdown aux républicains soit pour le mur de ces mêmes républicains. Incohérence de pensée?

    1. Henriette Latour dit :

      Alexandre

      Ils sont habitués à avoir le beurre et l’argent du beurre. Contre le shutdown à cause des électeurs et pour le mur à cause des migrants.

    2. Lecteur_curieux dit :

      On ne demande pas aux gens d’expliquer leur pensée. Imaginez des libertariens, minimarchistes, anarcho-capitalistes voyant le mur comme une affaire de sécurité.

      La question c’est qui est responsable même si on parle de blâme. Les républicains sont au pouvoir donc responsables. Les minimarchistes sont pour la réduction de la taille de l’État, la majorité des fonctionnaires ils voudraient les mettre à la porte.

      1. Lecteur_curieux dit :

        Point de vue d’un libertarien rationaliste idéaliste:

        https://www.google.com/amp/s/reason.com/blog/2019/01/11/sorry-paul-krugman-the-government-shutdo/amp

        Ha ha! Je lui donne raison dans ce qu’ il dit sauf que son idéal de convaincre les autres en assez grand nombre pour un gouvernement réduit comme il le souhaite il ne l’atteindra jamais.

        Le shutdown n’est pas un plan libertarien mais les gens votent avec leurs émotions lui il vote en puriste pour le parti libertarien ? Et il se croit exemple de la rationalité? La rationalité est limitée.

        Pour ce qui est des États-Unis la taille du gouvernement est trop élevée dans l’armée, les prisons et en avocasseries et bureaucratie plus la politicaillerie.

        Mais dans le social c’est vraiment trop faible quoique pas nécessaire d’y mettre énormément de fonctionnaires c’est la redistribution qui n’ est pas là. Donnez leur de l’ argent sacrifice et quand même offrez plus de services sociaux accessibles. Santé, éducation et services sociaux de base accessibles pour tous et idéalement avec un revenu minimum garanti. Ce serait 1000 fois plus intelligent que son idéal mais ne sera pas plus atteint. Votez pour le moins pire !

  17. Lecteur_curieux dit :

    Il reste que les élections se gagnent malheureusement avec une coalition d’intérêts minoritaires.

    Au surplus, les partis politiques même au pouvoir restent clientélistes s’ils ne le sont pas encore plus qu’en élections malgré les belles promesses de gouverner pour tous.

    Alors ils regardent l’opinion des républicains d’abord, les démocrates seuls ceux les appuyant sur des dossiers donnés auront une vraie écoute et pas mal la même chose pour les indépendants quoiqu’un peu plus que les démocrates sauf quand ces derniers vont les dominer, les soumettre.

  18. Lecteur_curieux dit :

    https://www.langerresearch.com/wp-content/uploads/1203a1GovernmentShutdown.pdf Le graphique dans le lien en PDF.

    Quel pourcentage de républicains blâment les démocrates?

    1. Lecteur_curieux dit :

      Les partisans du mur :

      1. 87% des républicains

      2. 49% des électeurs du Midwest

      3. 51% des 40 ans et +

      4. 67% des conservateurs

      5. 54% des Blancs

      6. 48% des hommes.

      ————–

      Alors veut veut pas Trump est loin d’ être en position de faiblesse.

      Mais est très, très loin de rassembler. Il divisait dès que sa candidature a été posée. Autrement il a toujours divisé mais étant pas mal vu comme un amuseur public les gens étaient moins concernés.

    2. Lecteur_curieux dit :

      Pour le support et l’opposition au mur les somewhat sont différents des strongly. C’est eux que j’essayerais de réunir, de se mettre d’accord.

      29% d’appuis forts, 28% (13+15) de somewhat, 38% de mémoire d’opposition forte et 4% de personnes ne voulant pas répondre. Le 1% manquant ce sont les arrondissements.

  19. Angelica dit :

    Lindsay Graham n’est-ce pas lui qui avait un comportement odieux durant les auditions au sénat de la courageuse Christine Blase Ford et de l’infâme Brett Kavanaugh?

    1. eau-vive dit :

      ANGELICA

      Oui c’est bien lui et depuis ce temps-là je suis incapable de lui faire confiance parce que c’est un girouette qui tourne dans la direction du vent.

  20. eau-vive dit :

    Hier Trump a dit que le shutdown pourrait se régler en 15 minutes.
    Moi je dirais plutôt en moins d’une minute, le temps d’apposer sa signature au bas d’un document.
    Il ne le fait pas pour ne pas perdre la face et pour ne pas se faire reprocher de ne pas avoir tenu sa promesse et ainsi risquer de perdre des votes. Mais avec le sondage d’hier, il est en train de perdre son pari.
    Rouvrir les services gouvernementaux pour trois semaines n’est pas une bonne solution d’après moi parce que cela va causer beaucoup d’incertitude pour les employés. Ça fait juste repousser le problème en maintenant les gens dans l’insécurité.
    Ce n’est pas un leader qui est à la Maison Blanche, c’est une marionnette qui joue la comédie en espérant les applaudissements de la foule. Il joue un jeu dangereux.

  21. fallaitquejteuldise dit :

    Je ne sais pas pour vous, mais la définition d’urgence implique «  d’agir immédiatement » comme appeler le 9-1-1 quand la vie d’une personne requière une intervention vitale rapide. On ne penserais jamais reporter cette action vitale des semaines plus tard. Alors, où est l’urgence à la frontière? On en parle depuis des mois… Quelles actions prioriser? Les propos de Trump, selon l’auditoire interpellé, vont de la protection pure et simple du territoire américain contre des « envahisseurs » , à la crise humanitaire impliquant femmes et enfants laissées à eux-mêmes. Trump a tout faux de parler de crise humanitaire sans agir adéquatement. Déclarer une urgence nationale sans porter secours aux migrants, serait une nouvelle disgrâce des États-Unis à l’international. Pour un diplômé en commerce, les principes de la pyramide de Maslow ne s’applique qu’à lui.

    1. Angelica dit :

      Je suis d’accord avec vous, d’autant plus que deux enfants migrants sont mort grâce au gouvernement Trump qui est la cause de la douleur et de la souffrance à la frontière.

    1. Layla3553 dit :

      @christianb 14:02

      «  Contrôleurs canadiens qui achètent des pizzas aux contrôleurs américains. »

      Justin pourrait dire a Tiny qu’un jour l’histoire dira qu’en temps de crise on les a nourri et dire que Tiny croyait qu’on avait mis le feu à la WH.

      C’est tiré par les cheveux mais ça me fait sourire.

  22. Marc dit :

    Ma question est a suivante: y a-t-il des gens devant 45 pour l’entendre ou s’adresse-t-il à un mur?

  23. eau-vive dit :

    HS

    Un de mes garçons est à l’emploi d’une compagnie de Washington où il doit se rendre 4 semaines par année pour son travail.
    À l’heure du lunch il essaie de discuter avec ses collègues pour connaître leur opinion sur leur président et ses politiques.
    La conversation tombe à l’eau parce qu’ils ne veulent pas en parler, ils disent que ça ne les intéresse pas.
    Pourtant ce ne sont pas des deux de pique. Ce sont des professionnels avec des doctorats et des post doc. Ils font partie de l’élite intellectuelle du pays mais leurs préoccupations sont très matérielles et individualistes. Ils vivent dans une bulle de privilégiés et ils ne s’inquiètent pas de ce qui se passe en dehors de la bulle. Ils n’aiment pas Trump mais ils se disent que ça va passer et qu’un autre président viendra réparer tout cela. C’est un petit monde fermé où il n’y a pas vraiment de problèmes en autant que l’argent rentre.
    Ce n’est sûrement pas représentatif de la majorité des américains mais ça démontre le peu de solidarité qui existe dans ce pays.

    1. A.Talon dit :

      Au pays du «Me, Myself and I», comment s’en étonner? Dans une tyrannie, les gens finissent par bouger seulement quand ils en voient d’autres disparaître ou mourir autour d’eux. Quand leur sécurité personnelle ou celle de leurs proches sera en jeu, c’est là qu’ils commenceront à réfléchir. Souhaitons seulement qu’il ne soit pas trop tard à ce moment-là.

    2. Alternativiste dit :

      J’ai lu quelque part (dans Outliers de Malcom Gladwell, il me semble) que, lorsqu’on mesure la psychologie de la population, les États-Unis ont le niveau le plus élevé d’individualisme des pays développés (d’où le fait qu’ils sont le seul de ces pays sans assurance-santé universelle, ajoutait l’auteur). L’expérience de votre fils représente probablement une grande partie des Américains. (Au niveau du matérialisme, les États-Unis sont sûrement premier aussi, mais ça c’est mon humble opinion.)

    3. loup2 dit :

      @eau-vive

      Votre dernière phrase.
      Je crois au contraire que ces «comportements» sont représentatif de la majorité des amerloque$.
      Ils veulent rien savoir de l’autre. Me Myself and I.

      C’est pour ça que si je serais sollicité pour faire un don aux contrôleurs aériens comme l’article que chrstianb propose à 14h09
      J’aurais dit « NO ». Débrouillez vous.
      J’en suis rendu la avec les amerloques.

      1. Alternativiste dit :

        @ loup2

        Je comprends votre réaction, mais je crois que la meilleure attitude à avoir est le contraire: ne pas être individualiste. Garder nos valeurs et les vivre. Un geste vaut tous les sermons. Et puis, si on se conduit aussi mal qu’eux parce qu’ils nous exaspèrent (et ils m’exaspèrent assez souvent ces temps-ci merci), on se fait corrompre par eux.

    4. Gilbert Duquette dit :

      @ eau-vive

      Se pourrait-il qu’ils ne veulent pas s’ouvrir à un  »étranger » de peur de mal paraître et de d’avoir honte de dire que oui en tnat que Pays ils ont élus un Trump. Vous savez, les Américains ont ce que peu de Nation sur terre ont : Un ÉGO National démesuré.

  24. titejasette dit :

    Le mur, l’urgence nationale, les déclarations intempestives, les mensonges sur les statistiques (sur le passage de la drogue, sur les entrées d’immigrants illégaux…) ne semblent pas avoir « passé » dans l’opinion publique.

    LOL. Attendez, Trump n’a pas encore capitulé…LOL…Il n’a pas encore signé pour lever le shutdown.
    Entretemps, le temps passe et la vermine ne crève pas.

    Moi, je ne suis pas pressée…Et la majorité des américains …la solidarité qui existe dans ce pays (eau-vive) ?

    La crédibilité des Ripoux se construit brique par brique mais ils oublient de mettre du ciment entre chaque rangée de briques. Ca va être tout un beau et grand mur rendu en 2020. Après tout, c’est un mal qui fait du bien. J’en redemande du chaos comme ça. C’est tout un spectacle à voir !

  25. darrylfzanuck dit :

    Trump ne parle que de $5.6 milliards la valeur réelle du mur est entre $25 et 50 milliards de beaux dollars sans compter le staff et l’entretien,de plus Washington devra exproprier les terrains frontaliers par exemples au Texas les ranchers détiennent 95% des terrains aux frontieres, il faudra les racheter,les ranchers sont déja chez leurs avocats pour ne pas se faire avoir sur la valeur des terrains, tout le bien qui pourrait sefaire avec ces montants et dire que bientot les food stamps des démunies ne pourront etre émis faute de fonctionnaires

    1. Boileau dit :

      Ce montant serait suffisant pour 5% du mur ou moins. Trump va donc demander de faire des sections de 5 m à tous les 100 m.
      Il pourra ensuite dire : vous voyez, personne ne passe où il y a un mur … 100% efficace, je veux de l’argent pour faire le reste ! 🤥

  26. Angelica dit :

    C’est quand même étrange que depuis le 20 janvier 2017 Donald est président des U.S.A et que le mur n’a jamais été une urgence nationale mais depuis que les démocrates ont repris la chambre des représentants soudainement là c’est une priorité, une urgence nationale. 🤔

    1. darrylfzanuck dit :

      Les Dems lui ont offert le mur si il acceptait le DACA en 2017 je crois, il refusé alors too bad pour lui, il a besoin de sa base et Fox News lui dit quoi faire car il a accepté le bill de McConnard a la mi décembre mais il ‘sest fait rabroué par Fox et cie c’est d’ailleurs eux qui lui ont suggéré l’urgence nationale c’est tout dire! si un siege a la cour Supreme devient vacant-ce que je ne souhaite pas-Trump est bien capable de nommer l’hystérique de Jeanine Pirro de Fox qui est juge de carriere,je suis certain qu’il y a eu du grabbage entre ces 2 là !

    2. Isadulac dit :

      Angelica,
      Excellente remarque et que je partage.

    3. Benton Fraser dit :

      Comme avec une Chambre majoritairement démocrate, Trump ne contrôle plus l’agenda politique et ce mur n’est qu’une façade pour cacher ses problèmes avec la justice….

  27. Gérard Séguin dit :

    Ici au Québec, nous n’avons pas besoin de mur, contre les invasions. Car le climat, nous a préservé de notre disparition (francophone) sur le temps historique. Pour l’instant. Notre mur est naturel, ceci se nomme l’hiver.

  28. noirod dit :

    Pour qu’il daigne sortir de son royaume Lindsey Graham doit sentir que le cash pourrait cesser de couler a son bureau aussi. Pas l’idéal sa suggestion. On s’y est fait a Wall Street malgré les centaines de milliers de chômeurs…Une petite bosse sur la route.

    Mais ouvrir 3 semaines et créer un climat d’incertitude et rendre les gens nerveux ?
    Comme si les requins avaient un horizon autre que leur nombril.

    Tsé le gouvernement est gelé et le chantage du gros épais est toléré .Son égo ou rien ! Lui y pense qu’il tient le bon boutte …

  29. Benton Fraser dit :

    Trump semble jouer le tout pour le tout, préférant qu’un mur lui tombe dessus que la bras de la justice!

    Il veut pouvoir dire qu’il s’est tenu jusqu’au bout face au mur et que c’est le mur seul qui a eu raison de lui…

    Politiquement mort pour s’être tenu debout, c’est q

  30. Benton Fraser dit :

    …Politiquement mort pour s’être tenu debout, c’est que Trump veut qu’on retient de lui et non pas ses problèmes avec la justice…

  31. Cubbies dit :

    https://www.the-postillon.com/2017/01/border-wall-ikea.html

    Personne a pensé à ceci? Pas besoin de tenir 800,000 personnes en otage.

  32. Après un tweet poétique…

    Donald J. Trump
    @realDonaldTrump
    ·
    Wish I could share with everyone the beauty and majesty of being in the White House and looking outside at the snow filled lawns and Rose Garden. Really is something – SPECIAL COUNTRY, SPECIAL PLACE!

    …une menace

    https://www.lapresse.ca/international/dossiers/crise-dans-le-monde-arabe/guerre-civile-en-syrie/201901/13/01-5210883-trump-promet-de-ruiner-la-turquie-si-elle-attaque-les-kurdes.php

    Désolée encore pour un autre doublon!

    1. A.Talon dit :

      Incroyable. Ce con réalise-t-il seulement que la Turquie est un pays de l’OTAN et l’un de ses plus importants alliés géostratégique? Vouloir pousser la Turquie dans les bras de la Russie qu’on ne ferait pas autrement. Et si jamais cet important pays, allié de longue date, quitte l’Alliance Atlantique, on s’en mordra les doigts pendant très longtemps advenant une nouvelle guerre froide avec la Russie ou la Chine… Non mais, quel con ce saboteur orangé.

      1. Définition de réaliser:

        « Prendre une conscience nette de la réalité d’un fait, se le représenter clairement dans tous ses détails. »

        Tout simplement au dessus de ses capacités

      2. loup2 dit :

        @ Achille
        En effet, ça ressemble de plus en plus à un sabotage.
        Il fait ça pour le cash ?

      3. papitibi dit :

        Cherche à qui la crème profite…
        Sûrement au POTUS qui se BEURRE la face! 😉

      4. gl000001 dit :

        trump s’en fout de l’OTAN. Il dit qu’elle est obsolète et que les autres pays ne payent pas leur juste part.

      5. papitibi dit :

        @ gl000001 22h32

        C’est vrai que les USA paient plus que le Canada, le Japon ou … la Grèce, toutes proportions gardés.

        Cela dit, deux petites remarques presque pas anodins:

        a) ni la Grèce ni le Canada ni le Japon du XXIe siècle ne représentent une menace militaire pour les nations que l’OTAN présente comme ses adversaires. Dans le cas des USA, et sans même parler d’impérialisme économique/culturel, on peut AU CONTRAIRE parler d’une nation agressive. t agressante. Il y a un prix à payer pour les matamores: ils ont besoin de gants de boxe, d’un coquille et d’un mouth piece.

        b) je comprends que le Canada vend du matériel militaire mais il faut compter combien d’hélicos ou de véhicules blindés (Hello, Riyad !!!) mais le gros des retombées économiques en matière d’armements, c’st Trumpland qui en bénéficie, non?

      6. gl000001 dit :

        Exact. Et je dirais même très agressive et agressante. Aujourd’hui, ils menacent de sanctions les compagnies qui vont construire le deuxième pipeline de gaz Russie-Europe. Ils se justifient en disant que la Russie veut isoler l’Ukraine mais on sait bien que les USA veulent envoyer du GNL par bateau en Europe.
        C’est tout ce qui compte, le pé-troll !!

      7. Michèle dit :

        « …ils ont besoin de gants de boxe, d’un coquille et d’un mouth piece »

        Ils auraient plutôt besoin d’un mouth ‘peace’…🙄

  33. Apocalypse dit :

    @marie4poches – 19h24

    Je viens de voir cette manchette sur Cyberpresse: LMAO

  34. Danielle Vallée dit :

    @Lecteur_curieux 17:57 : ‘ Les partisans du mur : 1. 87% des républicains’
    Les républicains ne forment plus que 26% des électeurs.
    alors 87% DE 26%, ça fait à peu près 22% de la population. C’est pas beaucoup de monde….

    Les répus répètent tout le temps que Trump est supporté par 87 ou 90% des leurs pour avoir l’air plus gros (la grenouille et le bœuf vous savez…)

  35. Danielle Vallée dit :

    @eauvive: Washington et tous les environs, c’est un secteur extrêmement libéral. C’est pour ça que Trump se vantait de n’avoir mis au chômage que des démocrates, le con! Il pensait avoir mis les concierges de la maison Blanche au chômage, alors qu’il a paralysé l’aviation, les frontières, les cours de Justice, l’impôt, etc.…
    Mais les américains ne veulent pas parler de politique, même en famille. Que ce soit en Floride ou à Washington.
    Il n’y a que dans l’état de New York et en Californie que les gens disent ouvertement à quel point ils le détestent.

    L’humeur en ce moment c’est que la moitié de ce calvaire là est passé. Le reste va passer aussi. En autant que 45 ne déclenche pas une guerre avec l’Iran et ne tue pas trop de gens au Yemen ou au Venezuela (leur nouvelle hantise)….On le souhaite aussi bien sûr.

  36. Danielle Vallée dit :

    Les volte-faces de Lindsay Graham ??????
    Christian Ferry, responsable de la campagne électorale de Graham a travaillé pour Paul Manafort et avec le russe Kilimnik. Alors ne vous posez pas de questions.
    Graham appartient à Poutine lui aussi.

    July 2, 2018
    U.S. News & World Report
    The Associated Press. Also in the photo, seated from left: Kilimnik, Martha Young, Catherine Barnes, Tad Devine, Paul Manafort, Phillip Griffin; standing from left: Lee Avrashov, an unidentified individual and Christian Ferry. (via AP) THE ASSOCIATED PRESS

  37. Gilbert Duquette dit :

    @ marie4poches

    Bonsoir, je vous ai répondu sur le sujet précédent (Les secrets de Trump…) je trouvais ma première réponse trop directe. J’ai pris le temps cette fois de bien m’expliquer 1- pourquoi ma première réponse fut si directe et 2- ce qu’aurait du être une réponse correcte.

    Bonne soirée. et SVP ne m’en voulez pas.

    1. Eh bien mon cher M.Duquette, vous êtes ce que l’on peut appeler un homme multitâches ainsi qu’un as du volant.
      Je comprends mieux maintenant la froideur de votre réponse en cette soirée glaciale alors que vous devez courageusement affronter la tempête.
      J’espère toutefois que vous avez eu suffisamment de mains pour vous sustenter convenablement.
      Je ne peux que m’incliner devant tous vos talents et n’ayez crainte, je ne vous en veux aucunement.

  38. papitibi dit :

    Cré Biscuit Graham, va!

    Qui d’autre qu’un Répu pour réussir à montrer n même temps la trace de brake brun au milieu de sa craque de fesses et la trace de morve VARTE qui lui sort des narines au milieu du visage?

    C’est ma manière à moi de rendre hommage à ce brillant contorsionniste!

    1. karma278 dit :

      « C’est ma manière à moi de rendre hommage à ce brillant contorsionniste! »

      En effet, vous en faites une belle « tête hommagée »… 🧀🧀🧀

      1. papitibi dit :

        Le plaisir de l’hommage croît avec l’usage, dit-on.
        Et (ajouterai-je), il EXPLOSE avec l’abus…

  39. titejasette dit :

    Encore un autre HS ce matin. (désolée mais je ne peux m’arrêter de vous conduire à l’obscur par plus obscur encore, et sans doute pour y être, bien s’y foutre dedans, dans cet abîme de l’abîme et qui se
    creuse encore ! )

    La Bourse va ouvrir ce matin avec -200 pts: « Dow is set to drop more than 200 points on concerns over the longest US government shutdown ».

    On ne voit pas encore la lumière au bout du tunnel – Le shutdown toujours en vigueur ? Un de ces beaux jours, avec des pertes de 200 pts par jour (après des jours/semaines de souffrance), quand le peuple sera las de vendre les actions de son portefeuille, quand TOUT ce qui devait être vendu a été vendu. Trump signera le décret pour lever le shutdown. Alors là, le même miracle se produit. Trump et ses ti zamis le savent le jour où quand viendra le beau temps.

    Le jour où quand viendra le beau temps ? On dirait que j’ai copié les paroles d’une chanson bien connue…La Là La !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :