Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

obama_holder2.jpg

Je publiais hier matin un billet sur les manigances des élus démocrates du New Jersey pour modifier la constitution de leur État afin de pouvoir pratiquer à leur tour le «gerrymandering», cette pratique américaine qui consiste à redessiner les cartes électorales à des fins partisanes. D’entrée, je signalais que ces démocrates étaient sur le point de prouver que cette manoeuvre antidémocratique n’était pas l’apanage des républicains du Wisconsin, de la Caroline-du-Nord ou du Texas. Mais c’était sans compter sur la réaction de ces mêmes démocrates à l’opprobre publique.

Face au tollé suscité par plusieurs groupes démocrates et progressistes, les chefs de file démocrates du Sénat et de l’Assemblée du New Jersey ont en effet décidé de retirer la mesure sur laquelle ils devaient tenir des votes dès ce matin.

Eric Holder (photo) était l’un des critiques de la manoeuvre. L’ancien procureur général des États-Unis sous Barack Obama a participé avec l’ancien président à la création d’un groupe dont l’objectif est de mettre fin au «gerrymandering». Il a fait valoir que l’initiative du New Jersey nuirait aux efforts actuels de ce groupe pour combattre devant les tribunaux le découpage partisan des cartes électorales de la Caroline-du-Nord et du Texas.

Obama a expliqué en juillet dernier la démarche du groupe dirigé par Holder dans cette vidéo :

Enfin une histoire politique qui finit bien!

46 réflexions sur “«Gerrymandering» : les démocrates du NJ font marche arrière

  1. Henriette Latour dit :

    Je recommence à avoir foi en l’humanité. Il n’y a rien de plus grand que d’admettre ses erreurs et d’y remédier. Contrairement aux Républicains, les Démocrates ont encore certains principes.

    1. Pierre dit :

      Good guys always finish last… et en 2020 c’est ce qui va probablement encore arriver car l’honnêteté en politique américaine a très peu excité que ce soit dans le passé le présent et le futur qui est déjà à nos portes…mais j’espère 🤞 avoir tord.

  2. Jacques dit :

    La semaine commencerait du bon pied.

    Merci M Hetu

    1. Gilbert Duquette dit :

      @ Jacques

      Moi ma semaine commence du bon pied quand un fan de Trump se retrouve à son extrémité.

      1. Jacques dit :

        L’extrémité de la corde attachée à la branche?

  3. monteregien dit :

    Au contraire, ils auraient dû le faire, comme le Rhode Island (si je me rappelle bien) l’a fait aussi. En ayant des États démocrates qui l’ont aussi fait, ça prouve que les recours en justice ne visent pas juste un seul parti. D’ailleurs, les élus du Rhode Island avaient bien dit qu’il n’étaient pas contents de le faire mais qu’ils considéraient que ça donnait plus de poids aux actions en justice visant à rendre le gerrymandering illégal.

    1. rdnsls dit :

      Bon point. S’il n’y avait que des républicains mis en cause, la droite mettrait ça sur le dos des démocrates jaloux et de leur braillage habituel. Or, quand la droite va se rendre compte que c’est un jeu qui se joue à deux, ça devient plus gênant. N’en demeure pas moins le “gerrymandering” à été élevé à un art par les républicains. La tentative des démocrates de faire la même chose me fait penser à cette publicité: “souvent imité; jamais égalé”

    2. bloganon dit :

      Quel argument spécieux! S’il fallait prouver que des démocrates sont aussi capables de gerrymandering, les exemples du Maryland et du Nouveau-Mexique étaient déjà éloquents.

      1. danielm2757 dit :

        Avez-vous des exemples d’états républicains qui ont fait marche arrière? Il faut documenter cela aussi…

  4. S’ils mettaient fin aux gerrymandering, est-ce que les cartes électorales resteraient les même que les actuelles?

    1. Guy LB dit :

      @marie4poches à 11h35 :
      👍
      Voilà la question à laquelle j’aimerais aussi qu’on réponde.
      J’espère que les délimitations fantaisistes et injustes couramment en place ne vont pas simplement être vues comme un droit acquis.

    2. @Guy LB
      Ecoutez la vidéo de M.Obama, ça explique bien la démarche.

  5. Martin coté dit :

    Ils ont compris que ce n »était pas la chose a faire et qu’ils n’avaient rien a gagner a embarquer dans cette magouille,,,,Ils sont bien mieux de rejoindre le groupe d’Obama et Holder pour mettre fin a ce tripotage politique par les répus…

  6. Jimmy Mathieu dit :

    A-t’on déjà vu des républicains s’élever par principe contre un gerrymandering les favorisant?

    1. gl000001 dit :

      Ils ne se sont pas plaints du collège électoral en tout cas !

    2. jeanfrancoiscouture dit :

      Les Républicains ont pour habitude de ne pas refuser quoi que ce soit qui les favorise, le sommet en la matière étant l’acceptation de la candidature du squatteur Donald Trump. Et on parie combien que s’ils estiment qu’il aura la moindre chance en 2020, ils vont encore une fois valider sa candidature.

  7. Emalion dit :

    Le jour ou un etat mettra en place un processus indépendant de découpage et de gestion des élections indépendant de la politique je vais reprendre foi a la démocratie américaine. Pour le moment, les américains n’ont pas de leçon de démocratie a donnée au reste du monde. Ca ressemble de plus en plus a une idiocratie.

  8. karma278 dit :

    Quelle ‘stradinaire occasion perdue par les dems.

    J’eus préféré qu’ils proposent des dispositions pour assurer des élections sûres et démocratiques et qu’ils laissent les répus justifier pourquoi ils voteraient contre…

    1. papitibi dit :

      Thèse séduiante, que celle de les laisser expliquer leur opposition à l’interdiction du SMART d.coupage.

      Mais il faut reconnaître aux Répugnants un immense talent à faire passer des vessies de boeuf pour des lanternes de luciole! Ou maquiller le produit de leur ignorance crasse en Vérités z’alternatives. Un Répu est capable de faire passer le Big Big Wall pour une initiative visant à garantir la sécurité des migrants. La p’tite fille qui est morte dans un camp d’internement (prison), en réalité, elle a pas mouru. Elle a été libérée de la misère humaine à laquelle les tordus d gauchiss la condamnaient par leur obstruction systématique au Grand Pas en Avant proposé par Sa Sainteté Donald Primate… heu, Donald Premier.

      A.k.a Donaldus Primus Mini-mousse.
      (N’est-ce pas Michel Noël qui vantait les mérites du Dash Mini-mousse dans la salle de lavage des idées sales?) Ou était-ce pour le lave-vaisselle?

  9. Aube2005 dit :

    À mon avis, les démocrates devraient prendre les mêmes armes que la Ripouille pour prendre le pouvoir et ensuite, modifier la Constitution ou les lois électorales afin d’éliminer complètement le gerrymandering.
    La Ripouille se cr***e complètement de ce que le peuple peut penser.
    Alors, il faut combattre à armes égales.

  10. Henriette Latour dit :

    Est-ce que parce que le voisin est un bandit notoire, qui peut se payer tout ce qu’il veut et que je voudrais avoir, je dois devenir comme lui? J’en serais incapable.

    1. bloganon dit :

      En effet, jouer à bandit, bandit et demi pour prouver qu’on est honnête me semble une stratégie plus que douteuse.

    2. ProMap dit :

      Henriette Latour – 👏👏👏 Jouer dur dans les discours, OK, mais tricher, no way!

  11. treblig dit :

    Le  » nouveau  » gerrymandering existe parce que les démocrates sont fortement concentrés dans les centres urbains et la banlieue immédiate tandis que les républicains sont surtout présents en milieu rural, dans les petites villes et dans la banlieue éloignée ( semi rurale). C’est ce déséquilibre qui est à la source du gerrymandering. Le vote démocrate est concentré, le vote républicain est dispersé.

    Par exemple au Texas, les villes de Houston, Dallas et Austin votent démocrates. Cependant les républicains ont remporté 23 districts sur 36 alors qu’ils sont tout juste majoritaire (51%) .

    La prochaine bataille se fera dans la banlieue ( ou vivent 60% des voteurs) ou les démocrates ont fait une percée chez les femmes blanches éduquées. Si les républicains perdent la banlieue, c’est la fin des haricots

  12. ProMap dit :

    Sur le site de NDRC (le groupe de Holder) on peut lire ceci quant à la réforme :

    « State-level ballot initiatives that reform the redistricting process have already created fair, competitive maps in a number of states, including California and Arizona which have independent redistricting commissions. Earlier this year, the NDRC supported a bipartisan proposal in Ohio that will make the state’s redistricting process less partisan and we will support similar reform measures in states around the country. »

    Indépendance politique (Californie) ou approche bipartisane (Ohio), ce n’est pas très claire ce qu’ils favorisent, mais au moins, ils proposent de réduire l’influence partisane. À mon avis, la plupart des états ne sont pas mûrs pour une commission indépendante qui est évidemment la solution. Cela explique peut-être leur approche « work in progress » en s’attaquant d’abord au mot clé « gerrymanderoing ». Il faut mettre cette action dans le contexte des élections en 2020, d’où le pragmatisme de leur action dans l’immédiat.

  13. Hubertine dit :

    @Richard Hétu

    Complètement hors sujet.

    On sait que la semaine passée, Michael Cohen a été condamné à 3 ans de prison. Pourquoi commencera-t-il à purger sa peine à partir du 6 mars prochain au lieu de prendre directement le chemin de la prison?

    1. Layla3553 dit :

      @Hubertine
      « Pourquoi commencera-t-il à purger sa peine à partir du 6 mars prochain au lieu de prendre directement le chemin de la prison? »

      J’avoue que j’ai aussi cherché à savoir sans grand succès, je tente donc deux raisons possibles,
      1) pour mettre de l’ordre dans ses affaires, il doit acquitter une certaine somme d’argent en amende.
      2) je me demande s’il ne serait pas en théraphie présentement, OK 👌 il s’est fait prendre il aurait peut-être continuer dans sa déviance encore longtemps mais je crois qu’il a pris une bonne prise de conscience, qu’il vivait dans un enfer, TinySissy après lui avoir fait faire des choses illégales ensuite quand il aurait voulu arrêter il devait avoir beaucoup de pouvoir sur lui par le chantage, pas pour rien qu’il enregistrait beaucoup de choses.

      Et pourquoi pas une dernière possibilité je crois savoir que Gates n’est toujours pas en prison, Cohen est peut-être assigné à résidence, on sait que Manafort lorsqu’il a été assigné à résidence il s’est enlisé davantage dans le méfait.

    2. Peut-être parce qu’il continue de collaborer avec les procureurs.

  14. Gilles Morissette dit :

    Bonne décision des Démocrates qui ont écouté la voix du GBS.

    On ne peut en dire autant des salopards d’enfoirés de Répugnants.

    Il est vrai que c’est beaucoup demander à des crosseurs de se comporter en gens honorables.

    On pourrait même dire que c’est un impossibilité.

  15. Madalton dit :

    Si les gens ne devaient pas s’inscrire comme Démocrate ou Républicain pour voter au caucus, les dirigeants des États ne sauraient pas ou découper la carte électorale pour les avantager. Des quartiers sont exclus de ceux qui sont limitrophes pour s’assurer de gagner un comté. Est-ce que je me trompe?

    1. gl000001 dit :

      Je n’ai jamais compris cette affaire-là, moi. Pourquoi devrait-on dévoiler notre allégeance politique ? Même au recensement ici, ils ne le demandent pas !
      Habiter aux USA, je ferais comme pour le recensement ou je réponds « Jedi » pour religion !!!

    2. onbo dit :

      @madalton

      Il se pourrait qu’on approche du noyau de la chose. Aux USA on semble remporter une élection comme on remporte un contrat. Les élections, ça semble une business comme une autre. Même la Cour Suprême à mon humble avis s’est fait piéger dans la Décision Citizens United. Lorsqu’ils ont statué que les entreprises étaient des personnes, donc des entités ayant « droit de vote » par leurs contributions financières et autres.

      Le terme employé est « s’enregistrer » comme dans « Registered Republicain ». J’imagine que ça confère des avantages comme être appelé pour faire du bénévolat, rémunéré ou non, être sur la liste des invités pour aller entendre Trump dans une région. Et comme vous le dites, jouer à roche papier ciseaux dans le dos des électeurs.

      Et comme vous l’exprimez, ça facilite surement le gerrymandering. D’où l’évidence que les redécoupages électoraux, les redistricting, en viennent à être établis par des groupes bi ou multipartites, ou mieux par des comités ou commissions électorales indépendantes.

      On invite les citoyens à choisir leurs élus….. alors qu’en fait, ce sont les élus qui cherchent à choisir leurs électeurs via le Gerry, comme le mentionne la vidéo ci-haut. Ce qui explique deux choses, parmi bien autres sûrement:

      – Cela expliquerait la forte résistance de bien des élus à abandonner le Gerrymandering qui les favorise. Même les démocrates du NJ se sont laissés tenter.

      – Et pire, cela expliquerait la faible participation électorale dans ce pays qui dispose pourtant du plus fort battage publicitaire électoral, sans doute parce que des millions de citoyens ont vu à une ou plusieurs reprises leur vote s’avérer parfaitement inutile, parce que surreprésenté ou sous représenté dans leur district justement à cause du Gerrymandering.

      Le gerrymandering est une insulte à la dignité de l’électeur. Pourquoi aller voter quand son vote vaut .5 ou .3

      Citizens United est une insulte à l’intégrité du citoyen. Pourquoi aller voter quand un businesman peut amener 100 personnes voter en limo en plus du lunch.

      Les deux dissuadent d’aller voter. On pourrait demander à un littéraliste originaliste et textualiste de la Constitution si le mot Gerrymandering est écrit dans la Constitution! On pourrait aussi demander où c’est écrit: « Corporations are People »! 😉

      1. gl000001 dit :

        « alors qu’en fait, ce sont les élus qui cherchent à choisir leurs électeurs via le Gerry, »
        Petite phrase simple qui explique beaucoup. Merci.

      2. Toile dit :

        @onbo

        «  Même la Cour Suprême à mon humble avis s’est fait piéger dans la Décision Citizens United. Lorsqu’ils ont statué que les entreprises étaient des personnes, donc des entités ayant « droit de vote » par leurs contributions financières et autres« .

        Comme vous avez raison. L’origine de cette usurpation semble être le résultat d’une perversion juridique de l’amendement 14 de la constitution. Prévu initialement pour protéger les esclavages, il a muté en droit des personnes puis a été détourné en droit des entreprises, comme si par un obscur miracle des entreprises ( personnes morales) pouvaient être des entités humaines. Du coup, on se retrouve avec le 7eme principe de Naom Chomsky, manipuler les élections. Un des attributs du 1%. L’autre effet est aussi qu’il faut protéger l’esclavage contre lui même, de son jugement, de son vote. L’électeur est depuis ce jugement consigné en esclave.

  16. Layla3553 dit :

    C’est tout à leur honneur, bravo,
    Ils démontrent qu’ils sont à l’écoute, et font passer le gros bon sens plutôt que se faire élire à tout prix, c’étaient une erreur, de se dire on peut bien le faire nous aussi, encore une fois bravo d’avoir fait marche arrière.

    1. jeanfrancoiscouture dit :

      La différence fondamentale entre Républicains et Démocrates: Les premiers n’ont ni honte ni honneur. Les seconds ont encore de l’honneur et préfère sauver l’honneur que se couvrir de honte.
      Cela dit, cette distinction est d’ordre général. Si on cherche bien, on pourra trouver chez les Républicains des personnes ayant des qualités de Démocrates et chez les Démocrates, des personnes ayant des défauts de Républicains.

      1. Layla3553 dit :

        @jeanfrancoiscouture 16:52

        « Les premiers n’ont ni honte ni honneur. Les seconds ont encore de l’honneur et préfère sauver l’honneur que se couvrir de honte. »

        Excellent.Layla

  17. Toile dit :

    Encore la culpabilité relationnelle cf la culpabilité qui joue: les sans génies démocrates concernés font marche arrière parce qu’ils ont été pris la main dans le sac et face au tollé soulevé et non parce que c’était mal. Faute semi avouée tant qu’à moi mais qui risque d’être conséquente dans le futur

  18. A.Talon dit :

    Bonne nouvelle. Faut être cohérent avec soi-même quand on combat les abus anti-démocratiques des autres. On constate qu’il semble toujours y avoir un bon fond de décence dans ce parti, heureusement. Ce n’est pas chez les Répugnants qu’on verrait s’exprimer une telle résistance interne aux déplorables tricheries de leurs dirigeants.

    1. ProMap dit :

      A.Talon – Non, moi aussi je ne crois que l’on verra un républicain rétropédaler comme viennent de le faire ces démocrates. Pour ces Répugnants le gerrymandering, c’est la « Law and Order » et ils seraient surement fiers de le dire. Le premier républicain qui oserait dénoncer ou demander l’absolution pour un gerrymandering se ferait zigouiller (au figuré évidemment) par la trompe-en-chef des éléphants américains.

  19. Pierre s. dit :

    —————————-

    Le  »gerrymandering »est fait pour des crosseurs de très
    haut niveau …. en ce sens la réaction des démocrates me rassure un peu.
    Mais bon ils ont eux aussi leurs démons ….

  20. Danielle Vallée dit :

    @gl00000 13:55
    « alors qu’en fait, ce sont les élus qui cherchent à choisir leurs électeurs via le Gerry, »
    En fait c’est la phrase de ce cher Arnold (the Terminator) qui lui aussi a entrepris une campagne contre le gerrymandering depuis quelques années et qui en a fait sa cause célèbre.
    Il dit que les USA sont le seul pays au monde où les politiciens choisissent les électeurs, alors que les électeurs devraient choisir les politiciens.

    Quand on comprend le système américain., on comprend aussi comment des gens ont pu être dégoutés des politiciens au point d’élire un populiste. Bien sûr il est clair que Trump est un faux populiste, mais ça c’est une autre histoire.

    1. gl000001 dit :

      Moi, je crois qu’il est un vrai populiste qui essaie de se faire passer pour un faux populiste.💥
      Ou un faux populiste qui se fait manipuler par des populistes (Bannon).
      🤡 🤡 🤡

  21. Hubertine dit :

    @Layla#3553 et @marie4poches

    Merci pour les explications.

  22. Lecteur-curieux dit :

    Le lien que je cherchais l’autre jour sur le gerrymandering et voyez les exemples de districts affectés.

    https://en.wikipedia.org/wiki/Gerrymandering_in_the_United_States

    Plusieurs types de Gerrymandering :

    1. Partisan

    2. Bipartisan

    3. Racial

    a) Negative

    b) Affirmative

    « Examples of gerrymandered US districts

    North Carolina’s 12th congressional district between 2003 and 2016 was an example of packing. The district has predominantly African-American residents who vote for Democrats.

    California’s 23rd congressional district was an example of packing confined to a narrow strip of coast drawn from three large counties. The district shown was radically redrawn by California’s non-partisan commission after the 2010 census.

    California’s 11th congressional district featured long, strained projections and counter-projections of other districts, achieving mild but reliable packing. The district comprised a selection of people and communities favourable to the Republican Party. It was redrawn from the version shown after the 2010 census.

    Bi-partisan incumbent gerrymandering produced California’s 38th congressional district, home to Grace Napolitano, a Democrat, who ran unopposed in 2004. This district was redrawn by California’s non-partisan commission after the 2010 census.

    (…)

    (…) »

  23. Lecteur-curieux dit :

    https://en.wikipedia.org/wiki/Gerrymandering_(film)

    Autre lien très intéressant.

    « Gerrymandering covers the history of the redistricting practice, how it is used and abused, how it benefits the two major political parties, Democrats and Republicans.»

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :