Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

NY_DN

J’ai publié hier sur mon compte Twitter une vidéo virale montrant un homme qui pète les plombs dans un restaurant de Manhattan après avoir entendu deux employées parler en espagnol à deux clients. «Votre personnel parle l’espagnol aux clients alors qu’ils devraient parler l’anglais», a dénoncé l’homme en s’adressant au gérant du restaurant avant de menacer d’appeler la police de l’Immigration.

«Je suppose qu’elles sont en situation irrégulière, je vais donc appeler l’ICE pour qu’elles soient expulsées de mon pays», a dit l’homme, tout en se plaignant d’avoir à payer pour «l’aide sociale» des deux employées du restaurant.

La vidéo virale a été filmée par une cliente qui s’était entretenue en espagnol avec les employées du restaurant. Elle a valu à Aaron Schlossberg, un avocat de Manhattan âgé de 42 ans, de se faire traiter d’«idiot» dans la ligue de Cervantes aujourd’hui à la Une du Daily News sous une manchette faisant état du mot «animaux» utilisé hier par Donald Trump pour décrire certains clandestins.

96 réflexions sur “Un «idiot» intolérant à la Une

  1. Jean Saisrien dit :

    Assez ironique qu’un homme du nom de Schlossberg soit si raciste…
    Ironisch/ייראַניק !!!

    1. A.Talon dit :

      La discrimination raciale en Israël est pourtant largement documentée: entre Juifs et Palestiniens, entre Ashkénazes et Sépharades, entre Juifs blancs et Juifs éthiopiens, etc.

    2. cartier dit :

      les espagnols sont bien arrivés au usa avant les juifs , c’est peut etre lui qu’il faut expulser en plus c’est un raciste intermédiaire il n’est pas blanc

  2. Guylaine dit :

    Un idiot intolérant à la une? Moi, j’en vois deux!

  3. Jean Saisrien dit :

    En tk ce Schlossberg a perdu une belle occasion de fermer sa yeule… je lui souhaite de perde sa job et de devoir quêter du BS…
    Aussi, si ces femmes hispaniques travaillent et qu’elles ont un salaire décent, elles ne retirent pas de BS… just saying.

    1. Aube2005 dit :

      Et qu’il émigre en Israël. Il sera au paradis des racistes.

  4. treblig dit :

    Il y a des gens pour s’indigner de la loi 101 au Québec qui fait du français la langue officielle sur un continent nord américain ou nous sommes un peu moins de 3% de la population globale.

    Pendant ce temps, il y a 29 états américains qui font de l’anglais la seule langue officielle. Pourtant l’anglais n’est pas menacé nulle part d’extinction.

    1. ____________
      @ Treblig 9 h 14 le 17 mai

      « Pourtant l’anglais n’est pas menacé nulle part d’extinction. »

      Tout au contraire !

      1. Madalton dit :

        En Californie, il y a plus de 15 M de latinos sur une population de 55 M. ils sont 0lus nombreux que les blancs depuis 2014.

    2. papitibi dit :

      Point n’est besoin que l’anglais soit menacé d’extinction pour que ses locuteurs sentent le tapis glisser sous leurs pieds dans certains états ou certains quartiers.

      Quand t »es un anglo en milieu anglo, tu ne prds pas ton temps à apprendre une langue exotique comme le mandarin, le français ou le wolof… à quelques exceptions près. Et un beau matin, t’as plus de cigarettes, t’as plus d’essence, t’es à 30 km de chez toi et tu t’arrêtes pour faire provision. Dans la vitreine, les affichettes sont bilingues: mandarin et cantonnais! Oups! Ils ont ri jaune (scusez 😉 ) ces résidents du Greater Vancouver devant la montée de l’affichage non-englsh dans les quartiers à forte prédominance asiatique! T’essaies de lire, tu comprends rien. Catastrophe!

      L’affaire a fait tout un tabac (scusez encore!) il y a quelques années à Vancouver, où 40 ou 50% de la population utilisent des langues pas tout à fait européennes! Le pôv White Anglo-Saxon Protestant s’y sent un peu dépaysé! Et démuni. Et paniqué.

      D’où ces Lois visant à protéger le statut de langue officielle.

      À Vancouver, les autochtones blancs d’origine anglo-saxonne avaient demandé que l’affichage en langue anglaise soit prédominant! C’est pourtant les mêmes, j’imagine, qui avaient pourfendu les Québécois et leur Loi 101 têêêêllement sectaire et rétrograde.

      M’enfin…

  5. sorel49 dit :

    New York est une mégapole pas mal cosmopolite. Je ne connais pas la répartition statistique des origines des new-yorkais ni leur langue maternelle, mais elle doivent être très diverses. Le pauvre idiot doit se sentir très mal dans ce milieu. Je me demande pourquoi il persiste d’y rester, un nowheretown dans l’Amérique profonde lui conviendra mieux .

  6. oneil bouchard dit :

    Enfin nous est-il donné de voir en primeur, live direct streaming, notre tout premier genuine « poorly educated » !!!

  7. Apocalypse dit :

    Les braises de l’intolérance et on sait ‘qui’ est directement responsable de cette situation qui risque de s’aggraver. Eventuellement, des gens pourraient mourir et on ne serait, malheuseusement, pas surpris.

    Pour certains esprits faibles, il faut que l’exemple vienne d’en haut pour les contrôler, sinon DANGER; pour les autres, ils ont assez d’auto-discipline et de force de caractère pour faire la part des choses.

    Nous avons eu accès à cet incident grace à cette vidéo, mais vous pouvez parier qu’il doit y en avoir plusieurs autres dont on ne connait pas l’existence.

    Imaginer l’effet sur les esprits faibles d’entendre le président traiter les immigrants d’animaux, on vient de leur donner la caution pour tous les débordements :-(.

  8. Earl Brochet dit :

    Lorsque, un président traite certaines personnes immigrantes « d’animaux ». Ça donne une certaine liberté à des faibles d’esprit de faire comme ce monsieur Schlossberg et imiter leur président andouille.

  9. Patofbarnak dit :

    Ca, ce sont les amarikains ! Ils l’ont-tu l’affaire, s’tie ! Amarika, what a great country, le phare de lumière de ce monde !

  10. Paquerette Palardy dit :

    Sommes-nous en panne de nouvelles à New York pour mettre une scène comme cela à la une du journal, des intolérants il y en a partout et oui ils font des fous d’eux -mêmes, je ne vois pas “la nouvelle” dans cela!

    1. Achalante dit :

      La nouvelle serait plutôt qu’il a été identifié comme un avocat (qui accepte les clients hispanophones, francophones et autres), et qu’il va peut-être perdre sa licence de droit à cause de cette attaque verbale. Ce qui est très justifiable à mon avis: comment faire confiance à un juriste qui fait de tels amalgames entre langue et immigration?

    2. chrstianb dit :

      Vous ne voyez pas le lien avec l’autre idiot à la une?

    3. Benton Fraser dit :

      C’est qu’il y a surtout des intolérants du côté des gens qui appuient Trump!

      Je me poserais des question a votre place…

    4. 65Jaypee dit :

      La nouvelle est simple, simon: le climat aux usa est tellement devenu malsain que les intolérants, les bigots et autres racistes se sentent maintenant autorisés à étaler leurs préjugés au grand jour.

      Dis simon, comment fais-tu pour être SYSTÉMATIQUEMENT dans le champ, tous les jours, constamment?
      C’est un pari que tu as fait ou es-tu vraiment si obtus?
      Qu’est ce qui est survenu dans ta vie pour que tu prennes systématiquement le parti des trouducs?

  11. A.Talon dit :

    «un homme qui pète les plombs dans un restaurant de Manhattan après avoir entendu deux employées parler en espagnol à deux clients.»

    Cela évoque des réminiscences de notre honteux passé de petits Canayens-français dominés et asservis, particulièrement à l’ouest de la rivière des Outaouais. Encore de nos jours, à Ottawa, capitale du Canada, les Québécois se font toiser par les anglophones quand ils osent parler entre eux leur langue maternelle…

    «à la Une du Daily News sous une manchette faisant état du mot «animaux» utilisé hier par Donald Trump pour décrire certains clandestins.»

    Il y a sûrement un rapport entre l’un et l’autre. Herr Drumpf est plus que jamais le Hater-in-Chief. L’exemple venant de haut, de nombreux imbéciles se croient désormais tout permis et laissent libre cours à la part la plus sombre de leur être. La tendance ne fera que s’amplifier d’ici le prochain rendez-vous électoral.

    1. onbo dit :

      @ A.Talon

      Une sortie comme celle de schlossberg qui fuite virale dans les médias, j’ai l’impression que ça pourrait avoir un effet salutaire sur les personnes qui mésestiment la portée des téléphones intelligents. Pourtant le monsieur en brandissait un dans sa main droite et l’a même utilisé pour filmer la personne qui témoignait avec son propre smartphone de l’intolérance du jeune avocat offrant au monde un vibrant plaidoyer de basse cour.

      De un, le jeune schlossberg réalise subito qu’il n’est pas vraiment « le bon blanc anglo tout-puissant », mais bien le wasp en retard d’un siècle ou plus.

      De deux, le juriste en herbe peut quand même pas prétendre qu’il ignorait qu’il était susceptible d’être capté live pour la mémoire éternelle du web. Il en a un tout blanc dans les mains.

      De trois, papa schlossberg, s’il existe, a un très sérieux paublème sur les bras. Car petit garçon schlossberg manifester big haine raciale au coeur de Grosse Pomme.

      1. kintouai dit :

        Mais voyons, Aaron Schlossberg est un bon Juif qui, comme chacun sait, est un Élu supérieur à tout autre être humain. Voilà pourquoi, quand un Israélien est tué, on tue mille Palestiniens en représailles. C’est la valeur que s’attribuent les Juifs sur l’échelle de la vie humaine : 1 pour 1000. Et ils viendront ensuite se demander pourquoi, lors d’un sondage effectué un peu partout sur la planète il y a quelques années, Israël a été jugé la plus grande menace pour la paix dans le monde.

    2. arizonarc dit :

      @Talon
      Quand êtes-vous allé à Ottawa la dernière fois?

      1. Toile dit :

        Euh, moi j’y suis allé l’an dernier. Dans une pizzeria, on commande « une pizza all dressed», ( loin d’etre francais). Pas de service, niet puis « je ne parle pas français » retenti comme excuse à l’absence de service.ben a laissé « les petits montres » s’activer librement jusqu’a temps où la serveuse nous interpelle sur la conduite des rejetons: soory, I don’t speak english

    3. Madmaf dit :

      « Encore de nos jours, à Ottawa, capitale du Canada, les Québécois se font toiser par les anglophones quand ils osent parler entre eux leur langue maternelle… »

      Non, c’est pas vrai.

      Je vis en Outaouais depuis plus de 25 ans et pas une fois ce que vous racontez ne m’est arrivé à Ottawa, ni que je l’ai entendu d’autres francophones qui vivent en Outaouais. Peut-être est-ce ça a été dit dans le Marché By à 2:00am par des jeunes saouls mais étant donné qu’on en dit tous des imbécilités sous l’effet de l’alcool, ce serait loin d’être une référence qui se tienne, mettons!

      1. Achalante dit :

        J’y étais encore l’an dernier, et une cliente a engueulé une caissière côté Gatineau parce qu’elle ne pouvais pas parler français. La caissière avait probablement en secondaire 5, et travaillait au salaire minimum; la plaignante était probablement fonctionnaire…

        Et le mari d’une ancienne patronne, fonctionnaire avec un diplôme universitaire, se plaignait de ne pas pouvoir se faire servir en anglais par les adolescents québécois qui travaillent aux stations services…

        Si vous n’avez pas rencontré d’intolérance linguistique, c’est par chance, pas parce qu’elle n’existe pas.

    4. kintouai dit :

      Je me suis déjà fait répondre à Ottawa :« Speak English ! You’re in an English country here ! » Et dire qu’il y a encore des Québécois francophones naïfs au point de croire qu’ils sont considérés dans le ROC comme une nation fondatrice du Canada et non comme une minorité au même titre que les Italiens, les Pakistanais et autres.

      En passant, M. Hétu, il faudrait lire dans votre texte « la langue de Cervantes » et non « la ligue de Cervantes ».

    5. duquettegilbert dit :

      @ A. Talon

      Pas seulement à l’ouest de la rivière Outaouais, sur sa rive est (dans le Pontiac) je me suis fais dire dans un restaurant après avoir commandé : Sorry we don’t speak french. Tout les clients sans exceptions mon alors regardé d’un air qui voulait dire Get out of here.

      Cela c’Est passé il y a quelques année (10-15 ans) dans la belle région de Qyon Bristo au Pontiac (Nord de Gatineau)

    6. 65Jaypee dit :

      « Encore de nos jours, à Ottawa, capitale du Canada, les Québécois se font toiser par les anglophones quand ils osent parler entre eux leur langue maternelle… »

      C’est absolument faux. Faut pas en rajouter dans la paranoia. Je n’y habite pas mais y vais de temps en temps et cela ne m’est jamais arrivé. Des amis -francos- y habitent également depuis près de 30 ans et cela ne leur est jamais arrivé non plus.

      1. Benton Fraser dit :

        J’ai été 5-6 fois à Ottawa et je n’ai jamais été écoeuré sur le fait que je suis francophone. Par contre, à Toronto, si… mais je ne suis allé qu’une fois….

    7. A.Talon dit :

      @ arizonarc 9h44
      @ Madmaf 11h02
      @ 65Jaypee 12h28

      Expérience vécue personnellement il y a une dizaine d’années. Des connaissances outaouaises des deux bords de la frontière m’ont confirmé que la chose n’était pas exceptionnelle dans la région. La réalité, en ce début du XXIe siècle, c’est que les regards désapprobateurs, les froncements de sourcils et les remarques acerbes de leurs compatriotes anglophones font toujours partie de la vie quotidienne des Franco-Ontariens. Pourquoi ressentent-ils instinctivement le besoin de baisser le ton lorsqu’ils parlent français sur la place publique, d’après-vous? Le Rapport Durham et le Règlement 17 ont laissé des traces profondes dans les mentalités…

      1. 65Jaypee dit :

        Et je suis sûr que la même chose est arrivée à des anglophones à Québec ou à Montréal… Et ça, je l’ai vu…

  12. ghislain1957 dit :

    Make America White Again, déplorable. Bienvenue dans l’Amérique de Trump.

  13. el_kabong dit :

    @R.Hétu
    « …de se faire traiter d’«idiot» dans la ligue de Cervantes… »

    Vous voulez sans doute dire dans la « langue » de Cervantes…

  14. el_kabong dit :

    Dans le même ordre d’idée, on peut lire dans le fil twitter l’histoire d’un « Black father stopped by officer after complaint of a ‘suspicious man with a baby’ in the park »

    C’est rendu ça, les USA du clown orange…

  15. Claudine dit :

    J’espère juste que ce gars n’a pas de gun…… il a l’air assez malade pour faire des niaiseries

  16. P-o Tremblay dit :

    Je me rappel a l’époque j’avais un professeur d’histoire qui vantait sans arrête le melting pot américain et comment ils avaient réussit à détruire le nationalisme des différentes races sous le patriotisme pour former une grande nation forte…

    Je crois qu’aujourd’hui il doit être très triste ce professeur.

  17. gl000001 dit :

    Le pire est qu’ils exportent leur « idiotie ». J’ai déjà vu un américain en République Dominicaine reprendre la serveuse au resto du tout-inclus. Elle disait « agua ». Il lui disait « No ! Water ». Il l’a répété 2-3 fois en haussant le ton !!

  18. xnicden dit :

    “They have the balls to come here and live off of my money? I pay for their welfare; (…) »

    Recevoir de l’aide sociale et occuper un emploi? J’espère qu’il n’est pas spécialisé en droit social… Quand même, je croyais que les avocats du calibre de Guliani étaient rares…

    Mais la meilleure est que son bureau d’avocats se vante de parler espagnol dans leur publicité.

    https://www.vox.com/identities/2018/5/16/17362712/white-man-lawyer-threatens-spanish-speaking-workers-new-york-aaron-schlossberg

    1. Benton Fraser dit :

      L’aide sociale aux USA est différente qu’au Québec. Les gens travaillants a faibles revenus peuvent avoir le droit a certains soins, des accès a des HLM et a des bons alimentaires aux États-Unis.

      C’est cette forme d’aide qu’une certaine branche républicaine voudrait abolir parce qu’ils partent de l’idéologie que ces gens se complaient dans leurs misères et ne cherchent pas des jobs plus payantes à cause de l’aide gouvernementale!

      Pour la petite histoire, aux États-Unis, lorsque vous êtes embauché chez WalMart, les ressources humaines vous donnent accès à tous les avantages sociaux… en vous aidant à remplir les demandes d’aides offert par le gouvernement! »

      1. __________
        @ Benton Fraser 12 h 19 17 mai

        En référence à votre dernier paragraphe concernant les embauches chez Walmart, n’est-ce pas là une façon pour l’État de subventionner des entreprises de ce type ? Ce qui encourage et perpétue les faibles salaires et gonfle les poches des propriétaires.

        Sherbrookoise

  19. NiCMeF dit :

    Ne soyez pas inquiet, dans quelques générations, le progrès technologique aura trouvé une solution à ce problème d’intégration et/ou d’intolérance.

    Vous allez pouvoir vous rendre à une pizzeria et choisir comme serveur l’humanoïde de votre choix qui vous parlera dans la langue de votre choix.

  20. kelvinator dit :

    D’autant que ICE est reconnu pour enfreindre les libertés fondamentale des américains qu’elle interpelle. Ça en dit long sur les visée raciste de ce Shlossberg…

    The Office of the Inspector General concluded that the serious problems it found “undermine the protection of detainees’ rights, their humane treatment, and the provision of a safe and healthy environment.”
    https://www.aclu.org/blog/immigrants-rights/ice-and-border-patrol-abuses/watchdog-agency-issues-report-ice-abuse-agency

  21. Absalon dit :

    Vous avez oublié de préciser, mais cela allait sans dire, que ce charmant jeune avocat était aussi un chaud partisan de Trump.

    https://pbs.twimg.com/ext_tw_video_thumb/867825438822936577/pu/img/rAwip_Oey0wp08ux.jpg

  22. rvdjeep dit :

    Je suis aller voir son site web, il offre du service en espagnol……il ne semble pas avoir de problème à prendre leurs argents!

  23. Tarzilas dit :

    Make Apartheid Great Again…

  24. gl000001 dit :

    « Schlossberg » Chateau de la montagne !! Il voit les gens de haut ce descendant d’immigré allemand.

    1. RICK42 dit :

      Son prénom étant Aaron, ses ancêtres viennent peut-être d’Allemagne, mais il est de famille juive, assurément. Comme quoi l’acceptation des « autres » est difficile, quelle que soit l’origine ethnique des gens.

  25. xnicden dit :

    HS mais quoi que…

    Scientists Made Snails Remember Something That Never Happened to Them

    https://www.nytimes.com/2018/05/15/science/memory-transfer-snails.html

  26. igreck dit :

    The Trump effect !
    (Des idiots racistes, suprémacistes blansc, xénophobes, homophobes, XYZphobes se permettent maintenant d’exprimer ouvertement leurs opinions nauséabondes… le prez le fait bien lui !?!)

  27. Sylvain Pelletier dit :

    @el_kabong

    Ou l’histoire du rapper T.I arrêté pour avoir tenté d’entrer dans un quartier clôturé alors qu’il y habite.

    https://www.rawstory.com/2018/05/rapper-t-arrested-three-charges-trying-enter-gated-community-lives/

  28. NiCMeF dit :

    Voyons voir Mr President ne parle que l’anglais

    Mais il s’est marié 3 fois :

    Sa 1ere épouse parle pour sur 3 langues, p-e 5 ou 6

    Jr parle pour sur 2 langues p-e 3 incluant le français

    Ivanka idem que son frère.

    Il paraitrait que la fille Arrabella apprend le Mandarin depuis l’âge de 2 ans en plus des autres langues (Anglais + français)

    La 2eme épouse, la seule américaine born & raised, parle seulement l’anglais
    Tiffany parle l’anglais et p-e le français.

    La 3eme épouse est comme la 1ere. Melania parle pour sur 3 langues, p-e 5 ou 6.

    Le fils Barron. Parle parfaitement le slovène. Je n’ai rien trouvé si le jeune garçon apprend ou apprendra d’autres langues.

    De toute évidence c’est une famille élargie fermer sur le monde, les cultures et les langues étrangères.

    1. el_kabong dit :

      Ben oui, ben oui… le classique « y peut pas être raciste, son jardinier est noir »… et ses 3 épouses sont d’origine étrangère… quoique bien blanche et bien blonde…
      C’est ben cute vos histoire de human interest…

      1. NiCMeF dit :

        El_Kabong

        Koi ! Vous voulez que j’ajoute que c’est une famille qui jouit d’immenses privilèges découlant d’une grande fortune et de tous les avantages qui sont rattachés (instruction hors-pair etc,etc). Pas de pro. Il s’agit d’une famille qui jouit d’immenses privilèges découlant d’une grande fortune et tous les avantages qui sont rattachés. Le fait demeure qu’ils sont multilingues.

        Le mec en question est un idiot. Par association, il vient entacher sa firme et sa profession. Maintenant, ce n’est pas une raison suffisante pour dire que tous les avocats sont comme lui, comme ce n’est pas une raison suffisante pour dire que c’est la faute du Prez. C’est clair me semble. Vous c’est koi votre problème. Ça c’est moins clair.

      2. gl000001 dit :

        « ce n’est pas une raison suffisante pour dire que c’est la faute du Prez. »
        Vous vous souvenez au lendemain de l’élection de Trump ? Des jeunes blancs américains avaient rudoyé des immigrés allophones dans une école. Ce n’était pas de sa faute également mais son « influence » a définitivement joué. Tout comme avec l’avocat idiot du vidéo !

    2. sorel49 dit :

      Êtes vous sûr que l’Andouille parle correctement l’anglais ? Pas plutôt un childish English ?
      En l’écoutant tourner et retourner quelques centaines de mots ne dépassant pas 3 syllables, on peut s’en douter. Le plus drôle est qu’on aperçoit aisément des tweets ne venant pas de son cru ou quand il lit des textes sur un téléssoufleur..

      1. NiCMeF dit :

        kelvinator dit :
        17 mai 2018 à 12 h 57 min

        Alors pourquoi Trump parle seulement l’anglais alors, si sa famille est TELLEMENT ouverte sur le monde et ouverte aux autres cultures?

        ++++

        Je le sais-tu moé. Je vais prendre un guess. p-e il était trop tard pour lui d’apprendre une nlle langue, p-e il n’avait pas besoin d’apprendre une nlle langue, p-e que ca ne l’intéressait pas d’apprendre une nlle langue, p-e qu’il avait une tonne d’interpretes et qu’il n’avait pas besoin d’apprendre une nlle langue…
        Kelvinator
        Es-tu un fervent adhérent et membre du club platine de la NRA pour tjrs faire des analogies avec les armes à feu. Quelle obsession chez-vous.

    3. kelvinator dit :

      Alors pourquoi Trump parle seulement l’anglais alors, si sa famille est TELLEMENT ouverte sur le monde et ouverte aux autres cultures? Parce que c’est un raciste voyons! Mais sa femme vient d’un autres pays blanc, donc ça prouve qu’il ne l’est pas! C’est les limites du sarcasme, à force de dire des niaiseries en faisant exprès, on oublie les vrais niaiseries qui passent dans notre message. Vous devriez faire un peu plus attention lorsque vous tenter d’utiliser des paralogismes.

      Ce n’est pas Ivanka, ni ses épouses, ni Barron qui dicte les lois racistes, c’est Trump, unilingue anglais.

      Super belle façon de vous tirer dans le pied!

    4. Je confirme pour la première épouse, qui est originaire de la même ville natale que mon père (qui parlait tchèque, russe, allemand, anglais et comprenait le slovaque à son arrivée au Canada. Aujourd’hui, mon père se débrouille aussi en français, italien et espagnol)

  29. Sylvain Pelletier dit :

    @mIcnEf

    Traiter les immigrants d’animaux, il n’y a certainement rien de raciste la dedans….ses 3 femmes étaient des immigrantes dont la dernière illégale.
    Comment arrivez-vous à défendre une saleté semblable?
    Entk, ça en dit beaucoup sur vous. Misère!

    1. NiCMeF dit :

      Sylvain Pelletier

      Moi je ne fais que donner des faits. Je ne défends personne. Je n’accuse personne. Vous par contre. Vous agissez comme un homme de main de la Tchéka.

      J’ose espérer que le Président faisait référence aux membres de gangs, ou à des immigrants avec un passé douteux documenté. Si ce n’est pas le cas il aura ce qu’il mérite.

      Entre temps, continuer votre bon travail. Vous m’impressionner

      1. Benton Fraser dit :

        Lorsque vous donner des faits… évitez les peut-être!

      2. kelvinator dit :

        « Moi je ne fais que donner des faits. Je ne défends personne. »
        Votre dernier commentaire prouve que vous mentez.

  30. onbo dit :

    @Igreck

    « Le prez le fait bien, lui!! »

    C’est la technique de Trump. Sa pédagogie de la destruction de tout ce qui lui porte ombrage: Faire beaucoup de bruit, provoquer constamment en cherchant à faire baisser le niveau du discours ambiant, susciter des controverses, descendre au plus bas les mots, insulter les personnes et institutions.

    Ce que Michelle Obama résume comme la meilleure stratégie d’opposition pacifique par:

    « When they go low, WE go high! »

    Hier soir au sortir d’une session de formation, chacun des participants a reçu comme clin d’oeil amical un petit contenant transparent rempli de fleurs de papier colorées, avec une carte attachée qui se lisait comme suit:

    « Élève tes mots, pas ta voix!
    C’est la pluie qui fait grandir les fleurs, pas le tonnerre! ».

  31. Jean Saisrien dit :

    Petite anecdote un peu HS:

    Quand je suis allé à NYC pour la première fois (en 1992) moi et mon ami avions remarqué que plusieurs personnes y parlaient français…
    On s’est lancé un défi de ne parler QUE français pour quelques heures et partout, il y avait des gens pour nous comprendre et nous répondre…
    Taxis, restos, hotels, guides, name it!
    Aussi, certaines de ces gens étaient honnorés et contents de pouvoir parler français!

    C’est tout.. bye! 😀

    1. Benton Fraser dit :

      À New York, parler français a toujours été d’un chic!

      1. igreck dit :

        Au Moyen-Âge, la langue de la diplomatie était le français… même à la cour d’Angleterre !

      2. Absalon dit :

        @igreck
        Au moyen-âge je pense que c’était plutôt le latin.
        Mais les traités internationaux étaient généralement rédigés en français au XVIIIème et au XIXème siècle.

  32. jeanfrancoiscouture dit :

    Ce que j’ai aimé, c’est le calme de l’employé qui a du entendre les vociférations chargées de menaces de dénonciation basées sur des préjugés. Et j’ai été surpris que ce protestataire soit très jeune. On se serait attendu à semblable «pétage de coche» de la part d’un individu, disons, moins «urbain» et peu habitué aux différences que l’on rencontre inévitablement dans des villes cosmopolites comme New-York. Même en supposant, je dis bien «supposant» que le personnel ne parlait pas la «langue du client», faire de l’esclandre comme il le fit n’est pas la solution.

    Mon paternel qui fut commerçant l’aurait probablement sorti «sur la tête» et j’aurais été d’accord.

    1. gl000001 dit :

      D’accord moi aussi. Lorsqu’on va à l’hôpital ou à un guichet de service gouvernemental, il y a toujours un avertissement dans la vitre qui dit qu’ils ne tolèrent pas les abus verbaux. Pour moi, le client n’a pas toujours raison et il mérite d’être sorti sur la tête ou sur les fesses.

  33. Richard Macaulay dit :

    Je me demande si l’avocat Aaron Schlossberg aurait eu la même réaction si les gens interpellés avaient parlé le yiddish.

    1. 65Jaypee dit :

      Ah, un commentaire antisémite… Je me demandais quand ils allaient venir ceux-là…

  34. xnicden dit :

    Bizarre…troisième essai…

    HS mais quand même pas tant que ça:

    Scientists Made Snails Remember Something That Never Happened to Them

    https://www.nytimes.com/2018/05/15/science/memory-transfer-snails.html

  35. Danielle Vallée dit :

    Hors sujet mais tellement typique de la swamp:

    Donald Trump’s likely EU ambassador Ted Malloch ‘made false statements’ to banks to obtain millions in loans
    When he filed for bankruptcy in 2013, he said he had just $152,000 and therefore could not repay the outstanding debt of $5.9m
    The Independant

    Vous savez, finalement, ces gens là sont bourrés de talents qui nous manquent pour devenir ambassadeur

  36. platanekyrah dit :

    Il y a de plus en plus de racistes aux États-Unis et Trump à chaque jour parle contre
    l’immigration et sa base se fait laver le cerveau.

    Ce gars Schlossberg savait qu’il était filmé et il a obtenu son 5 minutes de gloire, quel con comme son adorateur.

    Schlossberg: Montagne du château

  37. Toile dit :

    M.Hétu

    Parlant du français, j’ai noté que depuis peu le bouton en haut, centre droit, qui rafraichit et indique le nombre de commentaires fait état de « (x) comments » du moins sur ma tablette.

  38. 65Jaypee dit :

    Je vous recommande la lecture de l’article ici: https://heavy.com/news/2018/05/aaron-schlossberg/

    On en apprent un peu sur ce Schlossberg qui, quelle surprise, n’en est pas à son premier dérapage raciste et, en prime, semble être -les bras m’en tombent- un trumpanzee!

    Curieusement, sur le site de sa boîte, la fonction « contact » a été désactivée…

  39. Pietrovitch dit :

    Cette manchette fais fortement penser au célèbre mais triste « Speak white » qui était présent dans les colonies britanniques.
    C’est un retour en force d’une autre vieille merde du passé.

  40. Jimmy57 dit :

    S’il ne perd pas son permis de pratique , une chose est certaine: il y a suffisamment d’idiots certifiés aux USA pour s’assurer une énorme clientèle. That’s also America..

  41. Danielle Vallée dit :

    Encore hors sujet mais majeur:
    Les Qataris sont en train de faire une entente avec les Kushner pour sauver leur building surendetté à Manhattan. Le 666, le signe du diable.
    NewYork Times.

    À noter qu’il y a un embargo sur le Qatar depuis que les Qataris avaient refusé de financer le dit immeuble pour éviter l’apparence de conflits d’intérêts.

    Non mais ils ne se cachent même plus il me semble.
    Ils sont convaincus que ça va passer, que la population accepté leur pourriture.

  42. MarcoUBCQ dit :

    La peur de la vie est une réalité pour certains. Que des gens ne parlent pas anglais ne lui enlevait strictement rien. En fait le racisme et la xénophobie sont des formes d’ignorance qui nuisent à la personne elle-même. Dans un groupe homogène, tous blancs par exemple, la discrimination sera plus subtile mais se fera sentir tout aussi fortement. À la fin de la guerre les SS recrutaient ailleurs qu’en Allemagne, considérant ses citoyens trop mous (!!!). La peur mobilise, voire la NRA, mais ne donne rien car la vie vient inévitablement avec la peur qui vient de notre vulnérabilité. Quand on sait que la personne, et de loin, la plus susceptible de nous enlever la vie, nous blesser ou nous voler est un proche, on voit bien que la peur des « étranges » n’a rien à voir avec la réalité. Ce pauvre type souffre d’ignorance aigüe, et les résultats mortifères pour lui en dise long sur les dangers de cette ignorance. Comment se présenter en public après une performance aussi humiliante?

  43. jeanfrancoiscouture dit :

    @MarcoUBCQ «À la fin de la guerre les SS recrutaient ailleurs qu’en Allemagne,…»

    Pas à la fin de la guerre mais bien avant. Déjà en 1942 un certain Heinrich Himmler s’intéressait à la mise sur pied de divisions SS Croato-musulmanes, ce qui fut fait au début de 1943. Pour plus de détails, consulter le livre du journaliste d’enquête et auteur allemand Jürgen Elsässer et dont le titre est «Comment le Djihad est arrivée en Europe.» préfacé pat Jean-Pierre Chevènement. Un chapitre intitulé «D’Himmler à Ben Laden» explique cet épisode mais il y a plus dans ce livre de 300 pages dont le rôle des puissances occidentales, y compris les USA, dans l’émergence du Djihad en Europe. Par la même occasion, on comprend mieux tout ce qui s’est passé dans l’ex-Yougoslavie après le décès de Tito et le démembrement de l’Empire qu’il tenait ensemble depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

  44. PBE dit :

    Et comme tous les racistes, les bigots, Aaron Schlossberg n’est qu’un lâche et quelque part, sa tête ne marche pas tellement bien non plus!

    Il ne s’agissait pas de la première, fois!!!! Mais ce qui est bizarre à part qu’il a contribué avec 500 USD à la campagne de trump (radin. me semble-t-il…), il passe sa vie dans la rue à embêter les gens qui selon lui, ne sont pas Americains! Quoique Schlossberg ne semble pas un nom de famille du Mayflower!!!!

    Un homme a été agressé au hasard sur un trottoir de New York et a été appelé « un putain d’étranger, laid » par Aaron Schlossberg en octobre 2016 quand il a posté ce suivant clip: ça à l’époque: pic.twitter.com/hBboS5gc0J

    Soit dit en passant, la victime de Schlossberg est un homme BLANC du Massachusetts!

    Et comme tous les bigots, les racistes…. Il est un lâche!!!! Le voici fuyant les journalistes, se cachant derrière un parapluie!!!!
    Racist lawyer runs scared from cameras outside home https://www.rawstory.com/2018/05/watch-racist-nyc-lawyer-tries-hide-umbrella-flees-reporters-outside-home/

    Peut-être en Ohio, pas à NYC, le type a été identifié hier et depuis sa vie est un enfer….. Surtout quand sa soit disons firme d’avocats dit sur l’annonce qu’ils parlent espagnol et français!!!! J’attends la video avec le mariachi qui a été prévu dans son bureau!!!!

  45. Lecteur_curieux dit :

    Il est vraiment con et intolérant et lui aussi filme avec son smartphone. Je trouve que c’est plus un comptoir de restauration rapide qu’un restaurant mais cela en fait partie. Commandez votre plat et fermez votre gueule. Un des clients n’est pas asiatique ? New York , c’est pas une des villes les plus cosmopolites au monde ? Si lui n’arrivait pas à se faire servir en anglais là il aurait une raison de se plaindre ou des clients à Montréal ne pouvant pas se faire servir en français mais voir un client, une cliente parlant espagnol se faire servir en espagnol ? À New York dans Manhattan ? Qu’il déménage dans un autre État.

  46. el_kabong dit :

    @nicmef
    « Le fait demeure qu’ils sont multilingues. »

    P.q.être multilingue immunise contre le racisme et l’intolérance? Et rend automatiquement ouvert sur le monde et les autres?
    Vous êtes pas difficile à impressionner…

    « …comme ce n’est pas une raison suffisante pour dire que c’est la faute du Prez. »

    Votre clown orange, avec ces continuelles déclarations racistes disgracieuses (qui déshonorent sa fonction), dédouanent tous les autres racistes, comme l’idiot du présent sujet… Alors, oui, je l’en tiens responsable…

    1. Nicmef dit :

      El Kabong
      Bon le Kabong qui bang le gong. Yawn , Tjrs les memes rangaines, les memes distortions de la vérité…lolll…UnReal.

      1. el_kabong dit :

        Ben oui, ben oui… et vous, toujours les mêmes lamentations gratuites; pôôôvre de petit vous…
        « distortions de la vérité »? Show me…

      2. NiCMeF dit :

        No TimE FoR YoU BuddY. U JusT BorE Me SillY !

  47. PBE dit :

    Oh la la!!!! Il y en a encore qui sont obnubilés par les escrocs des trump?

  48. PBE dit :

    Je ne peux pas m’empêcher de partager le dernier clip de Aaron Schlossberg

    Les racistes courent vite parce qu’ils sont des lâches!
    pic.twitter.com/rb5A6XZBXF

  49. Boabab dit :

    @PBE j’aime bien vous lire venez plus souvent faire des commentaires sur les billets de Mr Hétu vous nous apportez un regard je dirais du point de vue américain.Ici comme vous pouvez le voir c’est beaucoup polarisé, mais au USA ce ne sont tout de même pas tous des imbéciles. Qu’est-ce qui incite beaucoup de vos compatriotes de supporter ce président, ne se rendent ils pas compte des dommages causes à votre économie, à votre influence dans le monde,que vos plus proches alliés sont peut être sur le point de vous tournez le dos.
    Malheureusement c’est de plus en plus rare de vous retrouvé ici, nous avons perdu Rick aTampa,nous retrouvons quelque fois Tom de Boston,et maintenant vous PBE ,pour ma part j’apprécie vos commentaires et votre participation. A bientôt.

    1. PBE dit :

      Vous me faites rougir! 🙂

  50. Boabab dit :

    Peut être que Mr Schlossberg en faisant un fou de lui publiquement voulait que le président le remarque et dise que c’est un good guy
    and he will fit very well in my lawyers team.

  51. papitibi dit :

    Une p’tite bio…

    According to the Law Office of Aaron M. Schlossberg’s website, […]

    Schlossberg earned his BA in English from The John Hopkins University and later, his Juris Doctorate degree from George Washington University Law School.

    […]

    His biography also states that as well as being a ‘published author’ and ‘seasoned presenter’, he is ‘fluent in Spanish, conversational in French and has basic knowledge of Mandarin Chinese and Hebrew’.

    source:
    http://www.dailymail.co.uk/news/article-5740681/Who-Aaron-Schlossberg-Manhattan-lawyer-threatened-call-ICE-Spanish-speaking-workers.html#ixzz5FnwC9Yy1

    J’imagine que si un client hispanophone UNILINGUE sollicite ses services en espagnol, Schlossberger va accepter le mandat et encaisser ses honoraires AVANT de dénoncer son client aux autorités? Bin oui, bin oui…

    Y a pas à dire, même avec un doctorat en droit peinturé sur le museau, un cochon va toujours se vautrer dans le fumier. Ce type ferait pourtant un bon ministre pour Netanyahooooooo!

  52. stemplar dit :

    Si Schlossberg se fait radier du barreau, Polpotus va probablement lui offrir un job à la Maison-Brune.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :