Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

« Nous vivons peut-être nos derniers jours, voire nos dernières heures. L’ennemi est dix fois plus nombreux que nous. Nous appelons et supplions tous les dirigeants du monde de nous aider. Nous leur demandons d’utiliser la procédure d’extraction et de nous emmener sur le territoire d’un pays tiers. »

Serguiy Volyna, commandant ukrainien de la 36e brigade de la marine nationale, lançant mercredi matin un appel désespéré sur Facebook depuis le vaste complexe sidérurgique d’Azovstal à Marioupol, où sont retranchés des milliers de soldats et de civils ukrainiens.

P.S. : Selon le commandant Volyna, les Russes ont « l’avantage dans les airs, en artillerie, en forces terrestres, en équipement et en chars ». « Nous défendons seulement un point – l’usine Azovstal – où en plus des militaires se trouvent aussi des civils devenus victimes de cette guerre », a-t-il poursuivi.

(Photo Reuters)

80 réflexions sur “La citation (ukrainienne) du jour

  1. POLITICON dit :

    Malheureusement, ces Ukrainiens mourront comme de véritables coupables, sans aide. Parce que l’aide offert des Occidentaux est aussi choisie avec précaution. Qu’est-ce qui pourrait bien déplaire à Poutine dans les circonstances, voilà cette frontière difficile à franchir pour l’aide internationale. Nos civilisations se sont doté d’organismes tels que l’ONU, l’OTAN, l’UE, tous les G7, G8, G20, OPEP, OMS, CPI, OACI, PAM, UNICEF, UNESCO etc. Comme un frein, une frontière difficilement franchissable lorsqu’il s’agit de prendre les armes pour défendre l’humain. La peur de revivre les 2 grandes guerres précédentes, la civilisation dans son ensemble vit bien avec une guerre en directe regardée confortablement assis chez nous. Les Organisation s’en occuperont…

  2. March dit :

    Si l’Ukraine tombe, c’est un échec pour l’occident.

    1. titejasette dit :

      @March

      Non, ce n’est pas un échec pour l’Occident. Si l’Ukraine tombe, nous allons dorénavant appris notre leçon et connaitre quelles sont les véritables ambitions de Poutine. (Moi-même je n’y croyais pas)

      Il n’y aura pas d’autres ambitions car la Russie sera maintenue au niveau économique d’une pays sous-développé. Sans ressources financières, elle ne pourra pas financer d’autres ambitions

      1. Les russe oui, mais pas putine qui continue de vendre son petrole.

        Et putine s’en fou du peuple, et le peuple est en grand partie en adoration devant lui.

      2. March dit :

        @titejasette 7:38

        Oui, c’est un échec pour l’occident pour plusieurs raisons.

        1) Le peuple russe va être maintenue au niveau économique d’un pays sous développé, pas ces dirigeants qui vont contourner l’embargo via des pays amis. (Chine, Iran, etc), on a juste a pensé à la Corée du Nord pour s’en convaicre.
        2) Le peuple Ukrainian va être martirisé par les vainqueurs Russe alors qu’ils voulaient se rapprocher de l’Europe et de l’Otan, ils vont plus revenir dans le giron soviétique. Pense à la Biélorussie.
        3) Ça donne le mode d’emploi aux autres pays qui ont des embitions territoriales. (Chine, etc), ça prouve que la propagande et la menace de l’arme nucléaire fonctionne.
        4) Ça affaiblit l’occident en démontrant que leur propagande et leur déstabilisation politique fonctionne et qu’en plaçant les bons pions dans des pays stratégique (Trump et Le Pen), ils peuvent obtenir le champ libre et même voir le niveau de sanction baissé.
        5) Ça permet la montée en puissance des autocrates populiste fort en gueule qui affaiblit la démocratie.

      3. Kelvinator dit :

        Vous oubliez les nombreux échecs russes.

        C’est la classe politique bélarus qui est dans le giron russe, pas le peuple.

        La propagande ne fonctionne pas, et la menace nucléaire a isolé la Russie.Difficile d’y voir un avantage pour la Russie.

      4. gl000001 dit :

        Même si on a appris, ça reste un échec pareil. C’est souvent lorsqu’on échoue qu’on apprend le plus.

      5. Igreck dit :

        TiteJasette
        Il y aura un avant et un après Ukraine. Putin a franchi le tabou de LA bombe en tant qu’arme de dissuasion non plus seulement défensive mais aussi comme moyen d’intimidation lors d’une agression. Les Chinois, les Iraniens, les Nord-Coréens prennent des notes et la réponse des démocraties déterminera la suite… du Monde⁉️

    2. Guy Pelletier dit :

      @March

      La question qui tue: Poutine aurait-il oser agresser l’Ukraine si elle avait fait partie de l’OTAN ou même protégé par cette association de pays pour sa défense? Probablement pas et à voir la difficulté qu’a eu l’armée du tsar de prendre l’est de l’Ukraine sa tentative qui n’a pas fonctionné de prendre Kiev pour démettre le gouvernement d’Ukraine et y installer ses pantins. L’appel du Kremlin pour de l’aide d’étrangers venus de Syrie, de la Lybie prouve qu’elle n’aurait jamais pu affronter de front les armées de l’OTAN et elle le sait bien maintenant.

      Il n’y a qu’une solution pour éviter qu’elle recommence c’est d’enfermer l’Ours russe dans sa cage et ça presse.

      Que l’OTAN change ses critères pour enrôler le plus rapidement de pays d’Europe surtout les voisins directe de la Russie. Aide les autres qui actuellement ne répondent pas à leurs critères à s’allier pour leur défense mutuelle l’OTAN pourrait alors les considérer comme alliés, entraîner leurs armées et leur fournir de quoi se défendre si jamais un jour la Russie s’en prend à un des leurs.

      Les Russes et leurs perroquets occidentaux crieront à l’injustice de l’occident on s’en sacre on n’en a rien à foutre de leurs braillages on doit IMPÉRATIVEMENT neutraliser la Russie si on ne veut pas d’une autre grande guerre en Europe.

      1. Igreck dit :

        Tout à fait d’accord avec vous❗️Déjà, la Finlande est en pourparlers avec L’UE et l’OTAN. Les anciennes républiques soviétiques qui ne veulent pas se retrouver sous la botte de Putin doivent faire vite. La liberté n’a pas de prix… les Ukrainiens de prouvent de manière tragique.

    3. jeanfrancoiscouture dit :

      @March, 07:18: «Si l’Ukraine tombe, c’est un échec pour l’occident.»

      Tout à fait. Et le plus enrageant dans tout ça, c’est un échec auto-infligé par un Occident opulent, inquiet de perdre un peu de cette opulence, ce qui l’a rendu craintif devant un bully de ruelles sombres et, pire encore, pusillanime devant les menaces.
      Et ne nous y trompons pas: Le Putin ne va pas s’arrêter en si bon chemin. L’Ukraine sera sa plus grosse des quatre «victoires» qu’il peut revendiquer en matière de spoliation de territoires. Si mnous sommes restés pratiquement immobiles devant ce qui arrive et arrivera encore à l’Ukraine, qui pense vraiment que le tyran va s’arrêter là dans ses rêves de reconquête impériale?

      Les «prédictions optimistes» de quiconque pense qu’il n’y aura rien d’autre, ça n’est que des souhaits, des vœux pieux, pas des «prédictions».

  3. titejasette dit :

    Les Américains avaient fait beaucoup trop de gaffes dans les guerres dans le passé. Leur peuple a décidé qu’il ne veut plus faire mourir leurs soldats en les envoyant en front pour combattre et sauver les enfants des autres peuples dans le monde.

    Puis, il y a la menace de l’arme nucléaire… Je n’y crois pas trop celle-là (1) mais je crois que Poutine pourrait envisager l’arme chimique. Tous les Ukrainiens et tous les soldats des pays alliés qui sont sur le territoire vont y laisser leur peau. C’est plus « localisée » et c’est une arme moins destructive.

    (1) le nucléaire fera des dégâts partout, y compris à l’intérieur de la Russie par conséqnent je crois que Poutine n’y pensera pas

    1. Lors d’une interview la semaine dernière, le colonel Vindman a affirmé que Poutine conservait toute sa raison et qu’il n’oserait pas utiliser l’arme nucléaire — par peur des conséquences pour lui-même et la Russie. Il perdrait le contrôle du « narratif » et n’aurait plus aucune pouvoir de menacer s’il allait dans ce sens. Jusqu’ici c’est lui qui dicte l’agenda et conserve toujours un coup d’avance.

      Par ailleurs, ce n’est pas la première fois qu’il bluffe et profère des menaces suite à chaque geste des Occidentaux. Mais les ÉU peuvent se rassurer, tant qu’ils ne sont pas plus pro-actifs, ils peuvent laisser l’Ukraine crever et se dire qu’ils ont fait ce qu’ils ont pu sans courir de risques.

    2. Kelvinator dit :

      Les USA se font constamment reproché de participer aux conflits dans le monde, souvent par les mêmes qui exige une intervention américaine maintenant.

      Putin pourrait très bien utiliser une arme nucléaire tactique, moins puissante, mais dévastatrice. Il pourrait cibler une installation isolée.

  4. Toile dit :

    « Nous appelons et supplions tous les dirigeants du monde de nous aider. Nous leur demandons d’utiliser la procédure d’extraction et de nous emmener sur le territoire d’un pays tiers. »

    On a fait notre lit en choisissant de ne pas franchir la ligne rouge de l’article 5 afin d’éviter une 3 eme guerre mondiale, clair comme de l’eau de roche qu’aucune exaction ne se produira pour eux, Vlad considérerait cela comme une déclaration de guerre ( anyway, tout l’est pour lui).

    La mort est imminente, une question de temps. Vous aurez des statues commémoratives et une place dans l’histoire et le coeur ukrainien. Plate de même.

  5. InfoPhile dit :

    En quoi consiste la « procédure d’extraction » et quand est-elle applicable ? Jusqu’à présent j’ai fait choux blanc avec mes recherches.

    1. titejasette dit :

      @InfoPhile

      Je vais tenter de vous donner la réponse. Cependant si elle n’est pas la bonne, qqu’un d’autres pourra m’aider ? La réponse est dans la 2è partie de la phrase

      « ….la procédure d’extraction et de nous emmener sur le territoire d’un pays tiers. »

    2. Toile dit :

      Voici un lien
      https://www.irsem.fr/data/files/irsem/documents/document/file/94/20090702-NP-CICDE-DIA-3.4.2-RESEVAC-2009.pdf
      Voir page 39-40.
      Par contre, l’ensemble du document semble concerner les ressortissants français. Mais j’imagine, qu’en matière de non français en pays de guerre, ce sont les forces spéciales, genre Seals, bérets verts qui se voient dévolus cette mission. Si pris, ni vus ni connus.

      1. InfoPhile dit :

        De ce que je comprends jusqu’à maintenant, et contrairement à une opération d’évacuation de ressortissants, il s’agirait [pour l’armée française] d’intervenir de force pour se porter au secours de ces soldats ukrainiens sans pour autant les appuyer directement dans leurs actions militaires contre les Russes.

        Si c’est le cas, une telle action me semble hautement improbable. Ce qui expliquerait le recours au terme « désespéré » pour qualifier le communiqué.

  6. Chanounou dit :

    En effet, l’Ukraine sera l’agneau sacrificiel immolé sur l’autel d’une paix relative…. , voulue à toutes forces par une Europe traumatisée par 2 guerres mondiales en 31 ans ( tout juste une génération…) qui ont taillé si profondément dans la pyramide des âges que le  » plus jamais  » a occulté toute velléité même de défense …
    Au point que nos dirigeants, encore bien plus jeunes que nous ( Macron pourrait être mon fils – ou mon mari puisque je suis 10 jours plus âgée que son epouse) ne savent pas très bien par quel bout prendre ce Putin de dictateur va-t-en guerre qui ne recule devant absolument rien…. , lui qui ne partage aucune valeur avec nous, bien qu’ Européen.
    D’ailleurs, on dit souvent  » oui….mais Putin a vecu en Allemagne « ….
    NON. Il a vecu en R.D.A – et vous savez tous que dès qu’un pays éprouve le besoin d’accrocher  » démocratique ou populaire  » à son nom, il est tout sauf démocratique….
    La RDA de l’époque c’est un pays com-mu-nis-te avec des structures de surveillance , de dénonciation et de censure identiques à l’URSS et ne partageant donc pas les  » valeurs » de l’Ouest . D’ailleurs, 33 ans après la chute du mur, il subsiste encore de profonds fossés entre l’est et l’ouest ….
    Il a beau avoir vecu en Saxe, il n’a rien vu de la vie à Cologne ou Hambourg…et encore moins de cette démocratie profondément parlementaire qu’était et qu’est toujours la RFA…
    Parlementarisme et  » non- centralisme  » qui subsistent à un point assez i-ni-ma-gi-na-ble pour un Fançais ….
    Au point qu’au bout de 18 mois de campagne vaccinale COVID , l’Allemagne est in-fou- tue de dire avec précision QUI est vacciné ou non et COMBIEN de doses il a reçues !! Les chiffres du Robert Koch Institut sont des estimations….. 12 ans de Gestapo et 40 ans de Stasi sont passés par là….
    Même chose pour les réfugiés ukrainiens: aucun listage n’a été effectué à l’entrée….et pour les mêmes raisons !
    Autant vous dire que dans la Russie du Putin de dictateur, ça ne risque pas d’arriver !

    1. Layla dit :

      Chanounou
      🎉🎂🎉

    2. Mona dit :

      @Chanounou 👏 je seconde @Layla 👌

      1. Haïku dit :

        @Chanounou
        Et de trois, je seconde mes prédécesseures !

  7. Toile dit :

    En sus, faut aussi savoir que Poutine a confié le commandement unique de l’invasion de l’Ukraine à cet officier, surnommé « le boucher » pour ses méthodes employées en Tchétchénie et en Syrie. Déjà, Tchetchenie et Syrie sonnent carnage.

    https://www.nouvelobs.com/guerre-en-ukraine/20220419.OBS57335/ukraine-10-choses-a-savoir-sur-le-general-russe-alexandre-dvornikov-le-pire-du-pire.html

  8. il est clair que les gens de Marioupol vont mourir s’ils ne cessent pas le combat…
    ils peuvent se rendre… ils peuvent demeurer vivant…

    un moment donné fut mesurer la portée du geste et mesurer les conséquences….

    c’est noble de mourir pour la cause… mais est-ce utile??

    Zelensky doit leur dire de se rendre, de cesser le feu… ensuite il négociera pour leur retour en échange de prisonniers.

    La balle est dans le camp des Ukrainiens, pas celui de l’Occident…

    il faut se rappeler que l’Occident n’est pas en guerre… l’Occident soutient l’Ukraine attaque illégalement par la Russie. Mais nom, une guerre est, par définition une agression illégale….

    Marioupol est perdue, alors que les Ukrainiens acceptent le cessez-le-feu et cède la ville…
    pourquoi ajouter des « martyrs » inutilement??

    1. kintouai dit :

      Si mes renseignements sont exacts, les soldats ukrainiens qui résistent encore à Marioupol font partie du bataillon d’Azov, des ultra-nationalistes qui ont parfois été photographiés avec des symboles nazis — autrement dit, ils représentent justement cette infime minorité d’Ukrainiens que le salopard de RatPoutine assimile à l’ensemble de la population ukrainienne.

      S’ils se rendaient, ils seraient sans doute torturés, puis promenés comme trophée de guerre — et preuve du nazisme ukrainien — lors du défilé du 9 mai (comme Vercingétorix lors du triomphe de César) avant d’être exécutés en douce.

      Ceci explique pourquoi ils ne se rendront pas.

  9. anizev dit :

    Les États-Unis pourraient attaquer l’Ukraine et confondre les soldats russes pour des soldats ukrainiens. Les deux se ressemblent tellement. (Solution idiote à la Trump)

  10. Toile dit :

    Marioupol est une ville portuaire mer la mer d’azov:
    La marine russe empêche toute tentative par les eaux
    La ville est à au moins 50 km de tout espace ukrainien: intervention terrestre impossible.
    Par la voir des airs: pas plus évident. Même scénario. Ca prendrait des kamikazes en titi, des kamikazes non ukrainiens…. oups: article 5.

  11. Toile dit :

    A terme, j’ignore si on se sauvera d’un conflit ouvert car le plus en plus de pays offrent à l’Ukraine des armes de combat. Une raison de plus d’y voir une agression, motif de représailles par la Russie. C’est un jeu d’équilibriste sans garantie.

  12. _renaud dit :

    Évidemment que les Russes ont l’avantage, c’était clair depuis le départ. D’ailleurs je me demande pourquoi les médias ont autant poussés l’arc narratif selon lequel l’armée Russe était désorganisée et a quel point la résistance Ukrainienne était plus forte que prévue. C’était quoi le but de cette approche, faire une belle histoire aux gens qui regardent le conflit bien assis dans leur salon ? Faire croire que les Ukrainiens avaient peut-être une chance ?

    Et en début de conflit je disais un peu en hyperbole que ça ne donnait rien d’espérer de l’aide des Américains, qu’ils se soucient autant de l’Ukraine que l’Afghanistan. Finalement c’est pas mal ça.

    1. gl000001 dit :

      « pourquoi les médias ont autant poussés l’arc narratif selon lequel l’armée Russe était désorganisée et a quel point la résistance Ukrainienne était plus forte que prévue.  »
      Parce que c’est en grande partie vrai ! Avez-vous vu les images ? Les médias n’ont rien inventé. Ils nous ont donné l’avis des experts. Suivez-vous depuis le début ?

    2. Kelvinator dit :

      La Russie a du concentrer toute son armée sur un petit point pour espérer l’emporter. Ça démontre à quel point ils sont peu efficace en situation normale. Putin a du renoncer à prendre la Capitale, son objectif principal, et vous dites que la résistance ukrainienne est mauvaise?!

      Vous surestimez largement la qualité des forces russes.

    3. Bartien dit :

      Quand tu prépares une invasion sans penser aux ravitaillements en carburant, nourritures, etc, on peut dire que t’es désorganisé sans risquer de se tromper.
      Vous voyez une « approche » des médias, moi je vois des médias qui rapportent des informations.

    4. InfoPhile dit :

      Si les Russes ont l’avantage, on peut affirmer qu’ils ont sous estimé la capacité de résistance des Ukrainiens tout en surestimant leur propre capacité offensive. Car leurs pertes sont lourdes et leurs objectifs ont été visiblement modifiés.

      « Faire croire que les Ukrainiens avaient peut-être une chance ? »

      Je crois plutôt que le but était et demeure de rapporter les faits, soit que l’armée russe en bave en dépit d’une force de feu beaucoup plus puissante. Tout n’est pas joué, même dans l’est du Donbass.

  13. la Russie ne s’attaquera pas à l’Europe ou à un pays de l’OTAN…
    poutine est un psychopathe mais pas un con non plus….

    son armée a de la difficulté à tenir tête à un adversaire passablement plus faible et moins armé….
    la Russie est étranglé financièrement….

    L’Occident peut fournir l’Ukraine en armes… mais il demeure que la Russie a la supériorité en soldats et en armements….

    le « détail » est que la difficulté de gagner une « guerre » sur le terrain de l’autre est reconnue de tous….
    poutine initialement y voyait une opération spéciale car il semblait convaincu que les Ukrainiens seraient satisfaits de voir débarquer la « Mère Patrie » pour les débarrasser du comédien de Premier Ministre et ses idées « wokes » ou « nazies »..

    La Russie, si elle avait des idées impérialistes a certainement calmé ses ardeurs maintenant….

    Au final, si la Russie « garde » les territoires contestés, est-ce une victoire??
    Oui l’accès à la mer, mais ensuite?
    le territoire est massacré, la destruction est assez saisissante… Comment la Russie fera pour démarrer les usines bombardées sans l’aide de l’Occident???
    Comment la Russie fera sans le soutien des ingénieurs et autres experts ukrainiens?? Sans la main d’oeuvre?
    la Russie expatriera des citoyens russes là-bas?

    La Russie n’a aucune autre visée territoriale…. juste après l’Ukraine, il faudra 20-25 ans à retaper tout ça et remettre ça en fonction…

    poutine refuse de reculer… il va menacer, taper du pied, exiger mais il demeure un petit chef sans force…
    Évidemment qu’il agite le nucléaire, mais en agitant son drapeau rouge, il est très conscient que l’opposant aussi agite ses drapeaux rouges…

    et ce n’est pas dans les gènes russes de se transformer en martyrs…

  14. richard311253 dit :

    Une question à propos du nucléaire.

    Si tipout utilise l’arme nucléaire en Ukraine, n’est ce pas ouvrir la porte à l’occident pour attaquer le territoire russe, genre une bombe nucléaire sur Moscou?

    1. Alexander dit :

      @ richard311253

      Les ripostes seraient nucléaires et exponentielles. La Russie serait rasée, mais l’Europe et les EU aussi.

      On appellerait ça la fin du monde.

      Pas une bonne idée pour personne.

      Donc, on va chercher une autre solution. Ma planète est bien imparfaite mais au moins elle existe.

  15. Alexander dit :

    Le calcul est monstrueusement simple. On est prêt à financer l’effort de guerre de l’Ukraine, on est prêt à les aider sur le plan humanitaire, mais on n’est pas prêt à s’engager dans une guerre meurtrière de niveau mondial. Les ukrainiens seront sacrifiés sur l’autel de la “paix”.

    Rendus là, à dix contre un, pourquoi s’accrocher plutôt que se rendre. Ce sont des gens immensément courageux, mais ils méritent de vivre aussi. Depuis le début, l’Occident a tiré la ligne sur les pays déjà membres de l’OTAN. L’Ukraine ne l’est pas.

    On verra ce qu’il adviendra de la Finlande et la Suède, non encore alignés, dans le processus d’adhésion à l’OTAN. Ces deux pays sont occidentaux dans leur ADN, mais géographiquement collés sur la Russie.

    Mais comme l’OTAN est une force défensive, Poutine n’a qu’à éviter le mot “invasion” pour s’éviter des problèmes dans le secteur.

    Disons que l’Ukraine, la Géorgie et la Tchétchènie sont beaucoup plus dans la mire de Poutine. Il ne pourrait pas aller beaucoup plus à l’ouest et a déjà perdu pas mal d’effectifs dans sa guerre.

    Et le jeu des sanctions économiques va finir par l’affaiblir.

    La Russie est un pays beaucoup plus autosuffisant que la Corée du Nord, donc il peut tenir le coup assez longtemps, surtout s’il a l’appui de la Chine comme partenaire d’affaires.

    C’était pas l’idée du siècle d’agresser aussi brutalement l’Ukraine, mais ça serait suicidaire de poursuivre l’escalade plus loin.

  16. Toile dit :

    @infophile

    J’ai joins un lien à titre indicatif. Il ne faut aucunement conclure que les forces françaises sont interpellées directement. L’appel ukrainien s’adresse à la communauté internationale, du moins celles qui ont les forces pour actualiser un tel plan. Quant à la réponse, autre histoire….. » votre appel est important, gardez la ligne ».

  17. Apocalypse dit :

    @richard311253 – 09:07

    ‘Une question à propos du nucléaire.’

    Vladimir Poutine ne va pas utiliser l’arme nucléaire, mais juste pour jaser, supposons qu’il le fasse; ça serait suivi immédiatement d’une capitulation complète de l’Ukraine et c’est ‘game over’. L’Occident ne ferait absolument rien d’autre que crier au crime contre l’humanité, ce que serait le cas et en fait, c’est le cas actuellement. 😱

    Ne pas oublier qu’une utilisation massive de cette arme pourrait signifier la fin de l’humanité, alors il faudrait que M. Poutine l’utilise plus d’une fois pour que l’Occident bouge, ce qu’il ne fera pas, il n’y a aucun doute, mais UNE seule fois, la probabilité n’est malheureusement pas zéro et dans ce cas, l’Occident ne ferait rien.

    1. richard311253 dit :

      Alexander, Apocalypse et les intéressés par cette question

      Je vous suis dans vos réponses.

      Oublions donc le nucléaire mais des attaques du territoire russe par l’Ukraine, à la hauteur de ses moyens, de l’Otan qui pourrait justifier l’attaque par une défense de l’Ukraine ou d’un pays tanné des frasques belliqueuses de tipout.

      Ce genre d’attaque sur le territoire russe n’est pas un début de fin de conflit par tipout?

      L’obligation de défendre son territoire, les coûts supplémentaires en vie humaine, en argent et en possible incompréhension des russes n’obligeraient ils pas tipout à revoir ses prétentions?

      Ne l’a t’il pas facile malgré l’opposition inattendue de l’Ukraine?

  18. Haïku dit :

    « Je pourrais me tenir au milieu de la 5e Avenue
    et tirer sur l’Ukraine sans perdre d’électeurs. »
    (Donald Poutine)

    1. Kelvinator dit :

      « Grab ’em by the Putin »

  19. Pierre.s. dit :

    ———————————-

    je pense que présentement, il faut faire la vie dure aux quelques pays qui appuient Poutine.
    Parce que c’est bien dans un contexte aussi pourri qu’on réussi à identifier clairement les régimes
    voyous.

    Et d’isoler Poutine encore plus , c’est l’ultime solution diplomatique.

    1. Pierre.s.
      il y en a plusieurs, malheureusement….

      certains par nécessité… plusieurs pays sont nettement dépendant des ressources naturelles russes, souvent moins chères ….

      c’est très délicat comme approche…

      et créer un précédent est toujours pernicieux pour la suite des choses…

      présentement se dresser comme les pays de la liberté, c’est parfait… mais qui sait dans 10 ans, 20 ans, l’inverse se produit… Un groupe de pays totalitaires s’unissent pour défendre un pays opprimé par les capitalistes sauvages??…..

      il doit exister des pressions très fortes sur plusieurs chefs d’état autres….. plusieurs doivent même être désolés du sort de l’Ukraine… mais ils demanderont « où étiez-vous quand nous étions dans un pétrin semblable? »

      La ligne est très mince….

      Les répercussions commencent à faire mal en Russie… Faudra voir combien de temps, les sanctions demeureront après la fin de ce gâchis…
      c’est là qu’on aura la vraie réponse….

      malheureusement, les morts inutiles des Ukrainiens dans ce conflit ne comptent pas…
      Ça nous heurte plus car on les voit et on ressent l’injustice de cette guerre… mais la mort en Ukraine n’a pas plus d’horreur que toutes les morts, ailleurs dans le monde, au même moment, mais anonymes…

      c’est terrible de le constater….

      ce qui se passe en Ukraine est tout simplement une plate réalité quotidienne pour des centaines de millions de personnes depuis toujours, ailleurs sur Terre ….

      Alors, si on fait la vie dure aux pays qui « tolèrent » les actions russes, devrons-nous faire la vie dure aux autres pays qui agressent leurs voisins ??

      il y a combien de conflits armées actuellement sur Terre?? 10? 20?

  20. Madalton dit :

    Un accord aurait été convenu pour un corridor humanitaire pour évacuer les milliers de civils pris à Marioupol.

    Il y aurait aussi 500 000 civils qui auraient été déportés en Russie contre leur gré.

    1. Toile dit :

      Marioupol : Population : 446 103 (2017) Organisation des Nations unies

      J’imagine que les 500,000 avancés sont pour l’ensemble de l’Ukraine.

      1. Madalton dit :

        Effectivement.

  21. Pierre.s. dit :

    —————————-

    Cette guerre là va se terminer quand la Chine va dire  »Vladimir, Tapis »

  22. ProMap dit :

    Lorsqu’on parle de se rendre, de voir la réalité en face, j’ai des doutes sur notre vision de la réalité. Les Ukrainiens de Marioupol abordent peut-être cette réalité de manière très différente. Ils font face à une armée russes sur le point de les vaincre, des militaires russes gonflés à bloc par la propagande et la victoire sur des gens qui leurs résistent depuis trop longtemps. La réaction de ces militaires et surtout de la hiérarchie militaire russe jusqu’à Poutine sera laquelle : une vengeance meurtrière peut-être? Une justice à la russe?

    Je crois que les Ukrainiens militaires et civils savent ce qui les attend s’ils se rendent. Les camps de « filtration » pour les civils et les exécutions pour les militaires. Ils ne seront pas tous exécutés évidemment. Mais ceux qui en sont certains de l’être préfèrent probablement poursuivre le combat, le résultat final étant le même.

    Just saying.

  23. Pourquoi la Russie utiliserait la bombe nucléaire en Ukraine????
    Basé sur quelle logique??

    La Russie, de par le nombre de ses soldats et son armement finira par gagner son point. Pas la guerre, mais son point.
    Que ça prenne 2 ans ou 7 ans, la Russie essoufflera l’Ukaine…

    La Russie a été combien d’années en Afghanistan?? en Tchétchénie??

    En Occident, on a l’impatience rapide… on se tanne vite…
    un peu comme avec le virus, on est abasourdi que ça dure plus longtemps qu’on peut l’endurer…

    les autres guerres ou « opérations spéciales » dans le monde ont duré combien de temps, en moyenne???
    ce genre de conflit se mesure en années….

    Pourquoi la Russie utiliserait une bombe nucléaire sur un territoire qu’elle considère comme le sien??? Qu’elle veut conquérir??

    Si des bombes nucléaires venaient à être utilisées, elles ne viseraient pas l’Ukraine, mais bien un « ennemi » ….
    Mais évidemment, cette utilisation entrainerait une réplique dudit ennemi….

    cette « option » est plus théorique car ça impliquerait que la Russie serait tellement acculée à sa fin du monde que ça deviendrait « game over » pour tout le monde…
    Rien ne laisse présager cette finalité….

    Dans un des scénarios… l’Ukraine résiste par les armes jusqu’à l’automne 2022… l’hiver approchant, l’Ukraine capitule et accepte la séparation de son territoire. Les négociations dureraient une autre année, minimalement avec de temps à autre, des attentats des 2 camps envers l’autre, compliquant les négociations…

    Dans un autre scénario, la Russie subit de lourdes pertes pendant tout l’été et négocie une trêve avec l’Ukraine… improbable mais mettons…

    Un conflit qui persiste sur 3,4 ou 5 ans est aussi probable…

    Rien ne laisse supposer que l’Occident interviendrait massivement aux côtés de l’Ukraine, sur le terrain. Que gagnerait l’Occident??

    L’Ukraine est la victime de ce conflit et l’agresseur est la Russie. L’Occident, en fait l’OTAN joue son rôle défensif.
    Les morts ukrainiens ne peuvent pas être considérés la responsabilité de l’Occident… l’agresseur est la Russie….

    Les ogives nucléaires ne seront utilisées que si l’Occident attaque la Russie, sur le territoire russe et ce, en dernier recours…
    ce conflit ne se rendra pas à cette limite….

    Bien avant l’Occident aura fait comprendre à Zelensky se baisser les armes….

    et Zelensky ne voudra pas basculer dans le camp des Chefs d’État sanguinaires qui sacrifient inutilement son peuple dans une cause perdue….

    1. Pierre.s. dit :

      ———————————–

      La donnée qui manque actuellement ….

      Poutine est il assez stupide, dérangé, orgueilleux, sadique, suicidaire ….
      pour utiliser l,arme nucléaire pour anéantir l’Ukraine ???

      Généralement on pense que non …
      Mais à mesure que ce fiasco s’étire et que le narcissique Poutine donne l’impression d’être
      un incapable, un incompétent et un faible ….. j’avoue que mon inquiètude augmente un brin.

      Parce que soyons franc, Poutine est autrement plus dangeureux, intelligent et frondeur
      que l’idiot utile Trump qui n’était qu’un clown édenté, pleutre et sans envergure …
      une grosse balloune sommes toute assez inofensive au niveai international.

      1. Pierre.s.

        pourquoi poutine ferait exploser la planète parce que l’Ukraine résiste plus longtemps et plus fermement que prévu??

        nous avons tendance à voir ce conflit avec notre « épiderme » occidentale …

        après près de 60 jours, la Russie a encore les mains sur le volant… malheureusement….

        en ce 20 avril 2022 y’a aucun fiasco… poutine ne compte pas les morts… il s’en fout… ce qu’il veut est le résultat…. et actuellement, il approche de son profit…
        à quel prix? c’est autre chose, mais poutine veut le résultat….

        maintenant que l’Ukraine recevra des avions, oups, le conflit va entrer dans une autre phase… mais ce conflit sera probablement encore vif cet automne….

        la Russie en paiera un très lourd prix à long terme…. et la logique de guerre de la Russie semble considérer que le prix atténuera les conséquences à long terme… ça reste à voir…

        on ne peut absolument pas comparer trump et poutine…. mais non… impossible…

        la dangerosité de poutine ne peut pas se mesurer en fonction de trump… ça ne tient pas…
        poutine se mesure plus avec El-Assad de la Syrie… aussi fou et mégalomane… aussi cruel… aussi intraitable… mais les 2 ne sont absolument pas suicidaires….

    2. Kelvinator dit :

      « En Occident, on a l’impatience rapide…  »
      C’est plutôt une minorité mené majoritairement par une réaction émotive aux crimes de guerre. On peut comprendre que chaque jour de combat représente des dépenses énorme pour la Russie. Plus le conflit dure, plus la Russie aura des couts élevés et plus elle sera désavantagé, autant à l’international qu’à l’intérieur de la Russie. Il sera plus difficile de cacher la réalité de la guerre. Toute ces raisons montre que Putin veut terminer le conflit rapidement. Le temps (L’OTAN) joue contre Putin.

      1. Pierre.s. dit :

        —————————————–

        Actuellement, à l’épreuve des faits …
        Tout démontre que ca ne fonctionne pas au gout de Poutine et que l’Ukraine
        résiste beaucoup mieux que prévu ….

        Et en FDS le navire amiral Russe coulé ….
        Version Russe: un incident sur la bateau, l’Ukraine a rien a voir avec ça.
        Version Ukrainienne: YEAH, on a coulé le plus gros batiment naval russe.

        Réaction Russe: Représailles et bombardement de Kiev ….
        Représailles de quoi estie de morron ? Tu viens de dire que ce n’est pas l’Ukraine qui a coulé le navire.

        Tres représentatif de combien la Russie a l’air débile dans ce conflit …. zéro crédible et surtout
        on peut pas dire qu’ils ont les deux mains sur le volant … 90 % de la planète les trouvent ridicules.

  24. Toile dit :

    Une avenue fort possible. Depuis le début, février, pas d’eau, pas de chauffage, bouffe -bof, bombardements quotidiens dont le théâtre et l’hôpital, corps morts ici et là, corridors humanitaires aléatoires selon le bon vouloir, des voisins disparus en bus organisés….
    Mettons que ça te donne une maudite bonne idée. Te reste le choix de mourir libre ou d’agoniser physiquement et/ou dans des camps séparés des tiens. Il y a aussi une forte proportion de personnes âgées, des personnes, on ne peut plus vulnérables.

  25. Gilles Morissette dit :

    Cette triste fin était à prévoir.

    L’armée russe est supérieur en nombre, en armements, en ressources.

    Cependant, il lui aura fallu trimer dur pour vaincre la résistance opiniâtre de l’Ukraine.

    Le prix en terme de pertes de vies, en matériels, etc, sera énorme, sans compter la perte du prestige et de la crédibilité de la Russie au plan international.

    Tout ce gâchis, cette sale guerre, ces morts de civils, de soldats, cette destruction uniquement afin de satisfaire l’égo d’un despote cruel et sanguinaire.

    L’Occident a beau envoyer plein d’armes, d’équipements, etc, RIEN ne pourra éviter à l’Ukraine de connaître un avenir sombre.

    Aujourd’hui, nous devrions avoir tous honte de nous regarder dans un miroir car nous n’avons, finalement, fait peu de chose afin d’empêcher le FOU FURIEUX, d’imposer sa loi au peuple ukrainien.

    1. Gilles Morissette

      Pourquoi faire de l’ingérence chez les pays voisins??

      en quoi la folie russe nous concerne???
      Nous paniquons quand d’autres états tentent d’intervenir politiquement ou économiquement chez-nous mais nous, les occidentaux, devrions le faire chez les autres???

      Nous n’avions rien à faire de plus pour contrer poutine….
      l’occident a tenté de séduire la Russie en investissant, en délocalisant des usines, imaginant les rendre dépendants des liens économiques….

      le reste appartenait au peuple russe, pas à nous….

      faut cesser de se voir le shériff de la planète….

      Ce qui se passe en Ukraine se passe aussi dans 10 autres pays minimum…. devons-nous nous blâmer et intervenir??

      le Congo, le Mali, l’Érythrée, le Yémen, la Syrie, la Libye, la Palestine, l’Irak, l’Afghanistan, l’Arménie, l’Azerbaïdjan, le Nicaragua, Haïti et j’en oublie plusieurs… fallait intervenir… leur imposer la « vérité »…..

      toutes les guerres ont le même prix….

      les USA ont-ils perdu autant qu’on imagine que la Russie perdra??

      Des guerres, il y en a 10 à 20 par an sur Terre…
      Celle-là nous interpelle plus que les autres, mais elle demeure une parmi les autres…

      l’Occident n’a pas à se flageller… ce conflit nous concerne plus car il se produit en Europe…. mais faudra se pencher sur notre empressement d’intervenir dans celui-ci et pas dans les autres…. mais le sort de l’Ukraine appartient à l’Ukraine, pas à l’Occident….

      nous les aidons comme jamais un pays souverain a été aidé dans une conflit armé….
      sinon on peut tous prendre un fusil et on fait une grande répétition de 39-45….

      1. gl000001 dit :

        Vision très égoïste des choses. La mondialisation, vous connaissez ? Cette guerre affecte un paquet de pays.

      2. gl000001
        toutes les guerres affectent plusieurs pays…

        la mondialisation fit notre affaire quand on le veut, parfois…

        toutes les guerres ont des répercussions…
        celle-là nous concerne parce que les répercussions sont les nôtres… nuance…

        cette guerre, si l’occident avait affiché son je m’en foutisme habituel ne nous affecterait pas tant… elle nous affecte et c’est tant mieux, ça nous force à innover et à trouver des solutions différentes que de larguer des bombes… mais on « choisit » notre guerre …

        si on n’avait pas innové avec les sanctions, on s’en balancerait de cette guerre comme de toutes les autres… les sanctions nous font prendre conscience des impacts de la guerre…

        mais en occident, l’empathie s’use vite comme toute chose…

        sans les sanctions économiques, on stresserait sur l’inflation… on trouverait ça ben effrayant, ce qui se passe en Ukraine, mais pas pire que ce qui se passe en Syrie ou en Érythrée ou au Yémen… surtout si on n’avait pas la guerre en direct, sans filtre… voilà qui explique sans doute, la culpabilité de certains…

        pourquoi pour cette guerre, on y voit les obligations occidentales d’y participer, quitte à prendre les armes et déclencher une 3 eme guerre mondiale, mais pas au Yémen ou au Mali??

        Que les russes soient impérialistes n’a rien à voir avec nous.. c’est leur choix de société…
        on ne peut pas se rendre responsables pour les russes…

      3. gl000001 dit :

         » ne nous affecterait pas tant »
        Faux. Beaucoup de mots mais superficiels comme trop souvent !!

  26. ralbol dit :

    Juste demême…

    …combien exactement, la communauté internationale a-t-elle empêché de génocide, à date..?

    Tsé… histoire de savoir à quoi s’attendre pour la suite des choses.

    1. ralbol

      celui de Bosnie-Herzégovine peut-être a été « limité » mais sinon je n’en trouver pas d’autres….

      1. ralbol dit :

        On peut aussi se poser la question suivante:

        Combien de fois la communauté internationale a-t-elle réussi à empêcher la Russie d’envahir, d’annexer, de « russifier » une région ou un autre pays..?

        Je sens qu’on va continuer d’être indignés…

        Désolé de sembler insensible, mais je suis de personnalité de type autistique, alors j’ai pas les mêmes réactions émotionnelles devant ce qui affecte mes semblables.

        La malédiction du réalisme…

  27. _reanud dit :

    Drôle de voir les gens qui commencent à voir la réalité. C’est comme si à force de lire des articles sur la désorganisation de l’armée Russe ils avaient l’impression que le conflit était serré.

    La fin du conflit était prévisible et depuis le début tous les efforts auraient du être mis afin de le régler le plus rapidement possible. D’ailleurs même à ce stade-ci je me demande pourquoi à peu près personne ne parle de la sortie du conflit. Pire, on dirait que tout le monde s’est fait à l’idée que ça allait être long.

    Pour eux c’est comme regarder Game Of Thrones.

  28. Se pourrait-il que Poutine n’ai jamais voulu l’Ukraine dans sont entièreté ? Ou que ce n’était pas l’objectif premier. On a fait beaucoup état de l’amateurisme des troupes Russes. On sait que beaucoup des combattants ne sont pas militaires de formation. J’ai même vu des analystes essayant de comprendre pourquoi les communications se faisaient sur des walkies commerciaux. Bref je me questionne à savoir si le but de tout ça n’était pas d’affaiblir l’Ukraine pour permettre la prise du Dombass. Morceler l’Ukraine, faire fuir la population, affaiblir l’armée.

    Peut-être que dans la stratégie globale il y avait possibilité de prendre l’Ukraine et d’installer un gouvernement fantôche. Ce qui aurait permit à la Russie de jouir des installations et non d’avoir à tout reconstruire comme ça va être le cas. Mais avaler un pays de 40 millions d’habitants qui deviennent anti-russe après l’annexion n’était peut-être pas l’objectif principal.

    1. nickoleterrible

      ça toujours été ça…
      les territoires contestés sont la cible avec un ajout de territoire pour relier les territoires pro-russes avec la Crimée.
      les russes ont cru « facile » de faire tomber Zelensky en attaquant Kiyv et le remplacer par un « ami » russe…

      ça été un échec…

      alors la Russie se concentre sur les territoires pro-russes….

      la Russie a démontré sa faiblesse stratégique, sa violence inutile et ses hyper très mauvaises relations diplomatiques et le spinning de son message…

      maintenant qu’elle a mis la tête dans le trou, elle doit poursuivre son avancée…

      lors de la mise en place des sanctions, on estimait que les effets collatéraux se feraient sentir vers la mi-mai pour s’accentuer rapidement avant la fin de l’été…
      ça commence déjà….

      ce conflit « pourrait » durer longtemps…. et ronger la Russie d’une manière insoupçonnée….

      1. J’ai vraiment de la difficulté à gober l’image d’un Poutine déconnecté, qui ne sait pas ce qui se passe sur le terrain, qui a mal évalué les forces, qui est un mauvais stratège, et celle d’une armée Russe amateure, utilisant du matériel désuet. Je crois que Poutine sait exactement ce qu’il fait depuis le début et qu’il nous roule tous dans la farine. Si il avait tenté de prendre le Dombass au début ça aurait été très difficile pour lui, il aurait eu à faire face à l’ensemble de l’armée Ukrainienne et le ravitaillement international (que son état major avait dû prévoir) aurait été très facile. Certain qu’il a été surpris par l’attitude de Zelensky qui est devenu une icône mondiale, mais je crois que le scénario de prendre Kiev n’était pas celui qu’il envisageait.

  29. Combien d’année la Russie vas garder son peuple coupé de l’internet (FB, TWEETER, etc).

    Est-ce que putine vas laisser son peuple devenir une deuxieme corée du nord aux service de la chine?

    1. ralbol dit :

      « Combien d’année la Russie vas garder son peuple coupé de l’internet (FB, TWEETER, etc). »

      Si on se fie à la réaction de ces « géants » de l’internet, depuis des années ils se fendent en quatre pour accomoder tout ce que la planète compte de dictatures « populeuses ».

      Bref, si le marché est assez grand, nos vaillantes Corporations vont se faire un plaisir de censurer, de cacher, d’interdire, pour ne pas devoir se priver de la joie d’empocher « de beaux écus d’or ».

      Donc, une fois la poussière retombée en Ukraine, et l’attention du public focusée sur autre chose, la Russie sera rebranchée le plus vite possible.

      Le prochain rapport trimestriel arrive vite !

  30. gl000001 dit :

    HS : Après les bandits en cravate, les bully institutionnels en cravate !!
    https://www.lapresse.ca/affaires/2022-04-20/fermeture-du-tunnel-du-mont-royal/la-caisse-a-mis-laval-devant-le-fait-accompli.php

  31. titejasette dit :

    Je n’ai pas pu tous vous lire faute de temps.

    Il faut dès maintenant accorder qq minutes de silence pour honorer la mémoire de tous ces morts et ces martyres de la guerre.

    Ce qui compte c’est le dénouement de cette guerre et je crois que c’est très bientôt ?

    1. jeanfrancoiscouture dit :

      @titejasette: «….qq minutes de silence pour honorer….»

      Parlant de «silence», sur la musique de «Sound of Silence», Gérard Lenorman interprète «Chanson d’innocence». Paroles prémonitoires s’il en fut: https://www.youtube.com/watch?v=yvdOqDQon_w

      Elle disait faut pas toucher
      Aux oiseaux dans les champs de blé
      Je tuerai le chasseur qui les tuera
      Je te tuerai même si c’était toi
      Et la violence de ces paroles
      De cette chanson d’innocence
      Ça m’fait pleurer quand j’y pense

      Catherine le monde a changé
      Les chasseurs sont du bon côté
      Pour les oiseaux y a plus grand-chose à faire
      Ils tueront les pigeons au nucléaire
      Les champs de blé de nos jeux d’enfance
      Seront bientôt comme ce désert
      Comment me taire quand j’y pense
      Ils sont fiers de leurs bombardiers

      De leurs soldats, de leurs idées
      Y a des goulags pour ceux qui parlent trop
      Y a des médailles pour jouer les héros
      Y a pas une chanson qui peut faire
      Changer les choses, non aucune chose
      Ça m’fait chanter quand j’y pense
      Les maîtres de la guerre sont là

      Dieu est à leurs côtés tu vois
      Ils se déguisent derrière leurs discours
      Ils nous mentent un peu plus chaque jour
      Quand les larmes et le sang
      N’auront plus aucun sens
      J’irais prier si j’y pense

      Elle disait faut pas toucher
      Aux oiseaux dans les champs de blé
      Je tuerai le chasseur qui les tuera
      Je te tuerai même si c’était toi
      Je me demande si elle croit
      Toujours en la violence
      Ou si elle croit encore en l’amour
      Ça m’fait douter quand j’y pense

      1. Haïku dit :

        @jeanfrancoiscouture
        Superbe !! 🎵👍
        Effectivement paroles prémonitoires !

  32. titejasette dit :

    @jeanfrancoiscouture – Merci pour les paroles de la chanson Sound of Silence.

    Je vous envoie la traduction d’un article qui confirme ce que j’ai écrit plus tôt ce matin. Même si l’Ukraine tombera sous peu. La guerre s’intensifiera avec les sanctions économiques. Tous les pays qui continuent d’acheter le pétrole et le gaz russes vont y goûtter

    « Le département du Trésor américain a annoncé mercredi qu’il avait élargi son large éventail de sanctions pour y inclure des entreprises et des personnes qui aident la Russie à atténuer l’impact des sanctions économiques imposées à Moscou.

    Des responsables du Trésor ont déclaré que le département visait désormais la banque commerciale russe Transkapitalbank, ainsi qu’un réseau de plus de 40 personnes, dont l’oligarque Konstantin Malofeyev, dont il pense qu’elles aident le Kremlin à contourner une vague de sanctions économiques.

    L’administration Biden a également déclaré qu’elle allait sévir contre les sociétés opérant dans le secteur de l’extraction de devises virtuelles en Russie, notamment Bitriver, qui aident le pays à monétiser ses exportations et autres ressources naturelles.

    « Le Trésor peut et va cibler ceux qui se soustraient, tentent de se soustraire ou aident à se soustraire aux sanctions américaines contre la Russie, car ils contribuent à soutenir la guerre brutale de choix de Poutine », a déclaré le sous-secrétaire au terrorisme et au renseignement financier Brian Nelson dans un communiqué de presse.

    « Les États-Unis s’efforceront de faire en sorte que les sanctions que nous avons imposées, en étroite coordination avec nos partenaires internationaux, dégradent la capacité du Kremlin à projeter sa puissance et à financer son invasion », a-t-il ajouté. »

    https://www.cnbc.com/2022/04/20/us-sanctions-individuals-entities-helping-russia-blunt-effects-of-economic-penalties.html

    1. titejasette dit :

      Un autre article sur les sanctions…

      « Pour la première fois, le département américain du Trésor s’en prend aux mineurs de bitcoins opérant en Russie, alors que la guerre du pays contre l’Ukraine approche de son troisième mois.

      Dans sa dernière série de sanctions, le département du Trésor américain indique qu’il prend des mesures contre les entreprises du secteur de l’extraction de la monnaie virtuelle en Russie.

      Selon les données de l’université de Cambridge, la Russie est la troisième destination mondiale pour l’extraction de bitcoins.

      « En exploitant de vastes fermes de serveurs qui vendent des capacités de minage de devises virtuelles à l’échelle internationale, ces entreprises aident la Russie à monétiser ses ressources naturelles », a déclaré le sous-secrétaire au terrorisme et au renseignement financier Brian Nelson dans un communiqué publié mercredi en début d’après-midi.

      « La Russie dispose d’un avantage comparatif dans l’extraction de crypto-monnaies en raison de ses ressources énergétiques et de son climat froid. Cependant, les sociétés minières dépendent d’équipements informatiques importés et de paiements en fiat, ce qui les rend vulnérables aux sanctions », poursuit le communiqué.

      Les États-Unis considèrent les revenus de l’industrie minière de crypto-monnaies comme une menace potentielle pour l’efficacité de leur régime de sanctions, le Trésor affirmant qu’il est déterminé à faire en sorte qu’aucun actif ne devienne un mécanisme permettant au régime Poutine de compenser l’impact des sanctions.

      Parmi les entreprises visées par les sanctions américaines figure Bitriver, qui a été fondée en 2017 et qui, comme son nom l’indique, exploite ses fermes minières avec de l’énergie hydroélectrique.

      L’Office of Foreign Assets Control a distingué 10 filiales de Bitriver basées en Russie dans son dernier train de sanctions visant les entreprises et les individus aidant la Russie à atténuer le coup des sanctions économiques.

      CNBC a contacté le PDG Igor Runets pour un commentaire et n’a pas reçu de réponse immédiate. »

      https://www.cnbc.com/2022/04/20/us-treasury-sanctions-russian-bitcoin-miners.html

      PS: il faut savoir comment arrêter les ambitions de Poutine. Je crois que les USA possèdent l’expertise et les moyens pour le faire. Il faut leur donner du temps aux USA et à l’UE (de trouver d’autres sources d’énergie, en remplacement de celles importées de la Russie)

  33. titejasette dit :

    « Qu’est-ce qu’une passerelle de paiement fiat-to-crypto-monnaie exactement ?

    Une passerelle de paiement fiduciaire vers crypto-monnaie permet aux commerçants d’être payés en actifs crypto tels que Bitcoin, Ethereum et Stellar Lumens, même si le client paie en devise fiduciaire. Il permet à une entreprise de prendre la monnaie fiduciaire comme moyen de paiement tout en prélevant les fonds dans sa crypto-monnaie préférée et vice versa.

    Avec de plus en plus d’entreprises cherchant à diversifier leurs actifs en investissant dans des crypto-monnaies, une passerelle de paiement fiat vers crypto-monnaie offre une option rapide et simple pour le faire. Les commerçants peuvent intégrer ce type de passerelle de paiement directement dans leurs plateformes de paiement avec l’aide d’un fournisseur de portefeuille électronique, et les retraits cryptographiques sont souvent soumis à des coûts faibles.

    Pourquoi utiliser une passerelle de paiement fiat-to-crypto-monnaie ?

    Une passerelle de paiement fiat to crypto est une étape vitale à franchir pour une entreprise afin de moderniser ses systèmes de paiement. Permettre aux clients de payer en fiat ou en crypto-monnaie serait un ajout bénéfique pour beaucoup, surtout compte tenu de la croissance rapide du marché des crypto-monnaies.

    Le marché de la crypto-monnaie passera de 1,6 milliard de dollars en 2021 à 2,2 milliards de dollars d’ici 2026. Selon ces prévisions, l’industrie de la crypto-monnaie ne fera que gagner en popularité, ce qui signifie que les magasins doivent être prêts à l’accepter comme option de paiement ou risquer de perdre des ventes.

    La mise en œuvre d’une passerelle de paiement fiat vers crypto simplifiera le processus de création du portefeuille crypto d’une entreprise.

    En plus de pouvoir attirer plus d’achats auprès des aficionados de la crypto, accepter la crypto-monnaie comme moyen de paiement présente de nombreux avantages pour les entreprises :

    1. La crypto-monnaie est une bonne solution pour les commerçants ayant une clientèle mondiale.

    Contrairement aux virements bancaires, les réseaux bitcoin ne font pas de distinction entre les transactions nationales et internationales. En conséquence, il n’est pas nécessaire de payer des frais supplémentaires ou d’attendre plus longtemps pour recevoir ou envoyer des transferts d’actifs numériques transfrontaliers.

    2. Aucun intermédiaire impliqué

    En l’absence d’intermédiaires impliqués dans les transactions, la crypto-monnaie a des coûts de transaction moins chers pour les entreprises et les consommateurs. Pour la même raison, les actifs numériques apparaissent plus rapidement dans le portefeuille du destinataire (entre quelques secondes et une heure).

    3. Transactions sécurisées

    Les paiements cryptographiques sont généralement plus sécurisés que les méthodes de paiement classiques. Les données sont enregistrées sur des milliers d’ordinateurs plutôt que sur un seul serveur dans les réseaux blockchain utilisés par les actifs numériques, et chaque transaction est sécurisée à l’aide de la cryptographie à clé publique.

    4. Opérations 24h/24 et 7j/7

    En raison du fonctionnement continu des réseaux blockchain, les transactions cryptographiques sont exécutées le week-end et les jours fériés lorsque les banques sont normalement fermées.

    5. Aucune annulation de paiement

    Les paiements cryptographiques ne peuvent pas être annulés et il n’y a aucun risque de rejet de débit ou d’autres formes de fraude. Le réseau considère qu’une transaction d’actif numérique est définitive une fois qu’elle a été confirmée.

    6. Discrétion des actifs numériques

    Les commerçants à haut risque peuvent utiliser des actifs numériques pour accepter des paiements pour des produits et services qui nécessitent un jugement entre l’entreprise et le consommateur.

    7. Conversions automatiques de Fiat à Crypto

    Les passerelles de paiement Fiat vers Crypto rendent la procédure plus pratique en convertissant automatiquement la valeur de la commande de fiat en crypto.

    De plus, une passerelle de paiement fiduciaire vers crypto-monnaie offre une approche conviviale dans laquelle ils obtiennent toutes les informations du fournisseur de services afin d’initier la transaction. Une passerelle de paiement, en plus de fournir une expérience de transaction facile, fournit un moyen sécurisé d’effectuer des paiements directement sur la plate-forme du commerçant.

    De plus, étant donné que les solutions de passerelle de paiement fiat vers crypto incluent des fonctionnalités de reporting, les commerçants ne sont pas tenus de suivre les transactions cryptographiques individuelles et de les lier aux commandes des clients. »

    Source: https://thepressfree.com/ce-que-vous-devez-savoir-sur-les-passerelles-de-paiement-fiat-to-cryptocurrency/#:~:text=Permettre%20aux%20clients%20de%20payer,de%20dollars%20d'ici%202026.

  34. jeanfrancoiscouture dit :

    @titejasette. Heureux que cela ait touché une corde chez-vous.
    Il faut aussi savoir que si la musique est la même, la version française de Gérard Lenorman que j’ai laissée dans mon «post» initial à 14:04 diffère substantiellement de l’originale.

    https://greatsong.net/TRADUCTION-SIMON-GARFUNKEL,THE-SOUND-OF-SILENCE,100788655.html

  35. Igreck dit :

    On nous disait, il n’y a pas si longtemps, que le type de guerre qui avait eu lieu en 1939-45 ne se reproduirait plus (beaucoup plus de technologie évitant le plus possible de mettre les soldats en danger sur le terrain ex.: Drônes) Et bien non, les Barbares apportent avec eux les mêmes méthodes répugnantes qu’il y a 80 ans : destruction de villes entières (terre brûlée), massacre de civils, viols de femmes, fillettes et jeunes garçons. Du coté de l’agresseur, mépris de la vie des militaires… Le Putin de boucher russe devra bien un jour être mis à genoux et répondre de ses crimes (de guerre). Et d’abord, que fait encore le gros porc 🐗d’ambassadeur russe à l’ONU bloquant les résolutions du Conseil de Sécurité par son véto😡❓

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :