Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Pas besoin d’être d’accord avec tout ce qu’Alexandria Ocasio-Cortez dit pour reconnaître qu’elle a un don unique d’attirer l’attention des médias et du public vers les enjeux qui l’intéressent. Quelques semaines seulement après avoir fait son entrée officielle au Congrès, la jeune représentante démocrate de New York a lancé des débats nationaux sur l’opportunité de taxer les plus riches et d’adopter un ambitieux plan de transition énergétique. Entre ces deux combats, elle a également offert avant-hier une leçon inédite sur la façon dont l’argent corrompt la politique américaine lors d’une audition à la Chambre, comme on peut le constater dans cette vidéo :

89 réflexions sur “La corruption politique expliquée par AOC

  1. Bravo Madame Ocasio-Cortez. Elle n’a pas froid aux yeux, j’espère qu’elle est a une bonne protection.

  2. danielm dit :

    Hallucinant !!! Je l’adore et lui souhaite le meilleur! (Une chance que les américaines ou les américains comme elle existent toujours car sans cela il n’y aurait plus d’espoir…)

  3. Wow et rewow! Crampant même si c’est pas drôle.
    Elle possède un don vraiment remarquable. Elle a réussi à créer un malaise très gênant dans la chambre en accusant très subtilement 45, des membres de son administration ainsi que ceux du GOP.
    Mille fois bravo Mme Ocasio-Cortez.

    1. Achalante dit :

      « Wow! » est effectivement ma réaction. En se mettant en position d’être la « méchante », elle évite tout risque d’être accusée de diffamation. Elle ne nomme personne en particulier. Mais elle démontre d’une façon très efficace à quel point un élu peut profiter du système de façon légale.

      C’est vraiment surprenant. Je sais, au Canada, c’est mieux, mais alors que j’étais employée fédérale, je devais déclarer tout ce qui pourrait être une *apparence* de conflit d’intérêt. Si j’avais eu des RÉER auto-gérés, j’aurais dû le déclarer. Toute participation dans une entreprise, publique (actions à la bourse) ou privée, peu importe la taille. Nous n’avions pas le droit d’accepter le moindre cadeau reliée à notre fonction; il fallait le déclarer et le remettre (au ressources humaine, je crois; je n’ai jamais été dans cette position, alors j’ai oublié des détails). [Évidemment, ces règles ont commencé à s’appliquer aux fonctionnaires *après* que des ministres se soient fait prendre…]

      Alors qu’eux puisse recevoir d’une main et écrire les lois de l’autre sans que personne n’ait rien à dire… Wow.

  4. kelvinator dit :

    Je ne comprends pas trop son point sur la limite entourant la rédaction de lois.
    De quel limite parle-t-elle? « What legislation I’m allowed to touch ». Le pouvoir législatif n’a-t-il pas toujours eu les pleins pouvoirs de changer les lois qu’il veut? Par pouvoir législatif, on entend le congrès, les représentant et le sénat.

    1. kelvinator dit :

      Il y a aussi la question des influences :
      « We have these influences existing in this body, which mean that these influences are here in this comittee shaping the questions that are being asked of you all right now. »
      Est-ce qu’elle dit que c’est mauvais que des groupes influences les politiques? Ça manque un peu de contexte ces questions.

      1. jcvirgil dit :

        Je vais vous faire ça simple elle démontre qu’aux USA les grandes corporations et les lobbys ont le droit de s’acheter des politiciens qui legiféreront ensuite dans le sens de leurs intérêts en étant récompensé par la suite.

        C’est ce qu’on appelle un système politique corrompu où l’argent achete les élections.

      2. kelvinator dit :

        @JC Virgil
        Oui, mais lobby inclus aussi les syndicats, les groupes écologiques qui font du lobbying. Un politicien (démocrate) favorable à des mesures les favorisant et ayant reçu de l’argent de ces groupes serait lui aussi limité dans ses actions?
        Lobby ne signifie pas seulement les Big Pharma, Big Oil et Big complexe militaro-industriel. Il inclus aussi les lobby positif. Vous être contre un lobby écologique qui finance la campagne d’un politicien pour que celui-ci vote des lois écologiques?
        Je crois que vous n’avez pas tout à ait bien cerné ma question.

      3. kintouai dit :

        @jcvirgil 13h01 En effet, comme vous le dites si bien, ça ne devrait pas être difficile à comprendre.

        Quelle belle leçon de choses de la part d’AOC ! Espérons que cette jeune femme brillante restera, au fil des ans, aussi droite (le contraire de «dretteux») qu’elle l’est à présent (car, comme chacun sait, le pouvoir corrompt).

        Elle incarne, avec d’autres femmes et hommes de sa trempe, le dernier espoir du shithole USA

      4. jcvirgil dit :

        @Kelvinator 14h58

        J’ai bien cerné. ce dont il est question ce sont les centaines de millions que les grandes entreprises et les lobbys peuvent mettre dans la machine politique pour influencer les législations.. C’est de ça que parle AOC . Il n’y a pas un groupe écologiste qui a ces moyens et les syndicats ne font pas le poids non plus d’autant plus qu’ils ont besoin de l’aval de leurs membres pour mettre des montants assez considérables pour avoir une réelle influence.

        Je vais vous donner deux exemples tirés de la politique canadienne sur l’influence des lobbys..Des études indépendantes nous ont apprises dernièrement que le pesticide Round Up de Monsanto à base de glyphosates était fort probablement cancérigène et un jardinier aux États-unis a reçu des millions de compensation pour un cancer du à son utilisation.

        On croirait que tout comme l’Union européenne le Canada allait interdire son usage , jusqu’à ce que d’autres études soient menées . Mais non ! Santé Canada qui a accepté au départ son utilisation sur la foi d’études menées par l’entreprise continue d’accepter son utilisation. Même chose pour les aliments contenant de OGM qui doivent être étiquetées en Europe pour que le choix soit laissé aux consommateurs d’en utiliser ou pas lors qu’au Canada il n’y a aucune exigence en ce sens .On nous vend même un saumon transgénique aussi appelé saumon Frankenstein dans les épiceries sans aucune mention.

        Autre exemple l’émission Enquête nous révélait dernièrement que la pharmaceutique qui a mis l’opiacé Oxycontin ou Oxycodone sur le marché a elle-même encore une fois produit elle-même se études acceptées comme telles par Santé-Canada . Ils ont alors affirmé que pas plus de 1% des usagers étaient à risque dee développer une dépendance . L’utilisation du médicament a plutôt prouvée qu’il induisait une forte dépendance chez 20% de ses utilisateurs.

        L’enquête a aussi prouvée que sa dissémination et la facilité avec laquelle le médicament est prescrit , est responsable en partie de la crise des opiacées qui sévit actuellement dans toutes les grandes villes canadiennes.

        C’est souvent à des événements tels que mène le lobbying et la cupidité d’entreprises dont le gain et le rendement aux actionnaires sont les valeurs premières.

      5. kelvinator dit :

        « Il n’y a pas un groupe écologiste qui a ces moyens et les syndicats ne font pas le poids non plus »
        J’ose espérer qu’avec le développement des énergies vertes, voitures électriques et la hausse de protection des travailleurs, ces groupes aient autant de pouvoir sinon plus que les autres.
        Vous voulez faire une liste des lobbys qui serait permis et ceux qui ne le serait pas? Établir une limite d’argent?

        Je suis bien conscient des problèmes des lobbys, mais on ne peut pas interdire un et permettre l’autre. Vous voyez une différence morale, mais au plan légal ça ne se transpose pas aussi facilement.
        Ce n’est pas si simple que ça finalement…

      6. jcvirgil dit :

        @Kelvinator 16h39

        Le plus simple est d’abolir le financement privé des organismes et corporations privées,accepter le financement du public avec des seuils bas , style 100$/année par citoyen et que l’Etat finance les partis politiques en proportion des suffrages obtenus.

        Il n’y a aucune raison pour que les campagnes électorales coûtent des milliards comme c’est le cas présentement aux Etats-Unis.

      7. kelvinator dit :

        Ce sont de bonnes mesures, les Super PAC illimités opaques sont bien sur un problème important.

        Par contre AOC veut limiter les possibilités législative en le reliant à la source du financement d’un élu. Tout élu qui reçoit quelque chose ou a des liens avec un groupe se verrait limité dans son appui à des mesures les favorisant. Autrement dit, c’est l’abolition des lobby si on veut. L’abolition du controle entourant la régulation et la reglementation de l’influence des élus. Les lobby ont leur problème, mais empecher quiconque de vouloir influencer les élus, j’ai un doute…

      8. jcvirgil dit :

        @Kelvinator 18h19

        Le Québec a à la fois une loi semblable sur le financement des partis politiques et un registre des lobbyiste, comme quoi un n’empêche pas l’autre.

    2. leonard1625 dit :

      Elle questionne si un élu est financièrement par un lobby restreint de quelque facon que ce soit le pouvoir législatif de cet élu.

      1. kelvinator dit :

        Comme Sanders financé par les syndicats d’infirmières, si ce financement l’empècherai de promulguer certaines lois favorables aux infirmières?

      2. leonard1625 dit :

        Hum .. ma phrase est corrompue, pour rester dans le thème. J’en ai changé des bouts sans la relire au complet, Bon, je crois que l’idée ressort quand même.

    3. treblig dit :

      Les lois votées par le congrès doivent respecter la constitution. Et c’est la Cour suprême qui a la responsabilité de juger si ces lois sont conformes à la constitution.

      Le fameux  » checks and balances » à l’oeuvre

      1. gl000001 dit :

        Ca peut respecter la constitution mais favoriser des « influenceurs » au détriment d’autres personnes.

      2. gl000001 dit :

        Par exemple, les Koch brothers est les droits des syndiqués au Wisconsin ou dans ce coin-là. Récemment. Je ne me souviens plus des détails. LA loi était constitutionnelle mais immorale. Ca fait 50 ans et des milliards de dépensé contre les unions.

    4. kelvinator dit :

      Le danger que je vois, c’est qu’il y a des groupes d’influences positifs, et d’autres négatifs. Vouloir restreindre l’influence de ces groupes ne risque-t-il pas de limiter l’action des groupes qui ont une influence positive? Comme les infirmières qui militent pour un système de santé universel, ou les groupes écologistes qui milite pour le solaire ou l’éolien?

      1. danielm dit :

        La question ici est où s’arrête l’intérêt privé versus la responsabilité publique. D’où le conflit d’intérêt apparent même pour un novice dans la politique.

      2. Benton Fraser dit :

        L’influence des lobbys « négatifs » est sans commune mesure avec les groupes « positifs ».

        Big Pharma et Big Insurance ont infiniment plus de poids que Small Nurse, pour preuve, les américains sont a des années lumières d’un système de santé universel!

        Tout est une question de moyens et l’argent donne les moyens. Ce sont les milliardaires qui dictent les règles!

      3. kelvinator dit :

        Oui, bien sur, mais là n’est pas la question. Légiférer tout les lobby, c’est légiférer à les fois les positifs et négatifs.

      4. Benton Fraser dit :

        @kelvinator

        On ne peut pas affirmer que légiférer touchera autant les lobbys « positifs » que « négatifs »…

        Légiférer n’indisposera aucunement les lobbys « positifs »… puisqu’ils n’achêtent pas les politiciens!!!

      5. kelvinator dit :

        ???
        La législation voulu consiste à empêcher quelqu’un de voter des lois qui touche des sujets proche de ses donateurs. Les syndicats par exemple ne pourraient plus financer les courses politiques des candidats sans que ceux-ci refuse d’appuyer des projets de loi qui leur sont favorable, tout comme les pétrolière ne pourraient financer des candidats qui voteraient des lois qui vont dans leur intérêts.

    5. danielm dit :

      Elle ne pose pas un jugement ici, elle cherche plutôt à cerner et définir le contexte entourant le financement et ses limites des candidats se présentant et par la suite les limites de leur pouvoir législatif s’ils sont élus. La conclusion c’est que vous pouvez être entièrement financé par de puissants lobbies et une fois élu leur rendre la pareille en modifiant la nature des règlements et des lois sans impunité ni apparence de conflit d’intérêt. En un mot vous pouvez utiliser le pouvoir public à des fins privés.

      1. jcvirgil dit :

        C’est tout à fait ça. Un élu peut travailler dans les intérêts des grands lobbys contre ceux du peuple qui l’élit et à qui il est censé être redevable.

      2. danielm dit :

        C’est la grande tragédie de nos politiciens et politiciennes actuelles. Leur implication va en deçà de leur responsabilité publique première et comporte trop d’agendas personnels.

      3. kelvinator dit :

        Oui, mais cela s’applique aussi aux lobby positif, syndicat et groupe écologiques ou d’énergie renouvelable entre autre. Les lobby énergie verte ne sont que l’opposée des lobby pétroliers. Empècher les lobby pétrolier, c’est aussi empècher les lobby énergie verte, qui sont aussi privé.

      4. danielm dit :

        Le propos de madame Ocasio-Cortez reste le lien étroit entre la source quasi-unique de financement du candidat par un lobby et son incidence sur les politiques adoptés par ce candidat s’il est élu. Donc c’est le financement corporatif qui est en faute ici. La présence de lobby et sa participation financière au processus électoral doit être réglementé plus étroitement. Un peu coup d’oeil au nord de la frontière pourrait peut-être aider…

      5. kelvinator dit :

        « la source quasi-unique de financement du candidat par un lobby »
        Que ce soit une corporation qui vend du pétrole ou de l’électricité solaire, ça reste une corporation. C’est ça la distinction. Toutes les corporations ne sont pas mauvaises.

      6. danielm dit :

        Il ne s’agit pas de savoir si une corporation est bonne ou mauvaise, il s’agit d’éviter le conflit d’intérêt entre l’entreprise ou l’intérêt privé et le devoir public. Tant mieux si les deux convergent mais il faut éviter la confusion des genres…

  5. Souhaitons maintenant que ça serve à changer ces lois.

  6. leonard1625 dit :

    Vraiment très habile: simple et percutant.

  7. Lecteur_curieux dit :

    Well… Même si ce n’est qu’au cinéma ou à la télévision, Eddie Murphy nous a démontré cela bien avant et les comédies s’inspirent vraiment de la réalité. Qui a le front de le faire pour vrai ?

    https://youtu.be/w7fBwc803CI

  8. Francois dit :

    Cortez pour Présidente!

  9. Daniel Lejeune dit :

    Oh wow! Comment va réagir Trump? Et ces comités d’éthique, où sont-ils?

    1. gl000001 dit :

      Il en a beaucoup des tics 😉

    2. Lecteur_curieux dit :

      Trump ? S’il pouvait parler comme avant disons en 1988 ou 1989 avec tout son cynisme mais disons en privé, traduit et adapté:

       » Bravo la junior ! Tu as compris comment le système fonctionne. Mais dis-toi bien que 85% des élus autour de toi ont aussi compris, en profitent largement et n’ont aucun intérêt à ce que le système change. Des politiciens ma fille mon père en corrompait j’en ai acheté plein aussi. Cela fonctionnait ainsi il y a 50 ans et ce sera encore le cas dans 150 ans. Présentement je suis POTUS chacun son tour l’assiette au beurre. Comme cela est beau les jeunes filles naïves. Crois-tu encore au prince charmant et aussi au Père Noël. La société est une jungle où c’est chacun pour soi et c’est le plus fort qui triomphe. Même moi je ne trouve pas cela juste mais si je ne suivais plus cette loi je deviendrais pas mal pauvre et je n’ai aucune envie de vivre dans un modeste confort dans une petite maison. Il faut accepter le monde tel qu’il est. Vicieux, cruel et sale. Ne fais pas d’affaires ni de politique si tu ne crois pas cela à moins d’être un idiot utile.  »

      Presque cela si Trump disait sa vraie pensée. Gérald Tremblay a dit quoi lui ? Que son papa lui disait que la politique était sale ?

      Ce sont des visions exagérées ou cyniques ou pessimistes. On ne va pas jusque là mais on n’est pas fortement optimiste comme des jeunes militants dans plusieurs partis politiques ici au Québec. S’ils réussissent à transformer leur parti tant mieux mais je les vois plus entrer dans le rang ou plutôt suivre le même chemin.

      1. gérard séguin dit :

        @ lecteur curieux La nature humaine, prend toujours le chemin le plus rapide et facile. Quelques soient les situations, du plus simple au plus compliquer. Un jour, l’espèce humaine comprendra, que les solutions de toutes sortes, demande de l’effort. Évitons la paresse. Pas facile pour notre espèce à surmonter ce défaut.

  10. joslapatate dit :

    Quelle véritable bouffée d’air frais cette nouvelle arrivée
    qui nage dans le bassin de requins corrompus.

  11. toile dit :

    Avec cet exercice, en apprence simple, des lumieres de frigidaire devraient s’ allumer. Moi je me suis senti assez interpellé dans la notion que la constitution a un très sérieux trou au niveau de l’exécutif et qu’une révision rapide s’impose pour qu’il n’y ait plus de « bad guy » de la trempe de ce faussaire. V’lan dans les dents l’aveuglément obstiné.

    1. gl000001 dit :

      Essayez-vous de dire que ces lumières de frigo ne sont pas des 100 watts ?
      Ou ne sont pas « décents. What ? »

      1. toile dit :

        encore plus bas, des quiinnnze watt the fuck.

  12. Alexander dit :

    AOC part de bonnes intentions mais de là à réussir à changer les choses au pays de l’individualisme, de l’argent et de l’hypocrisie, ça c’est toute autre chose.

    Si Obama n’a pas réussi à instaurer un quelconque contrôle des armes à feu, que son programme de santé est menacé et que l’immigration n’est pas encore cadrée, on est loin du compte pour le reste.

    C’est un tsunami dont elle parle, une révolution des mœurs politiques. Les contre-pouvoirs vont la ralentir.

    À moins que c’est ce que les américains veulent vraiment. Si oui, c’est là que ça va changer, pas avant.

    Mais tant que c’est le cash qui va mener les élections et que les religieux vont se ranger derrière un pécheur pathétiquement notoire par intérêt, rien ne changera dans cette société profondément malade.

    1. danielm dit :

      Elle met en évidence le conflit entre la responsabilité publique des élus et le pouvoir occulte des lobbies privés.

    2. monsieur8 dit :

      @Alexander : « AOC part de bonnes intentions mais de là à réussir à changer les choses… »

      Les changements prennent parfois du temps à germer. AOC, et d’autres, s’affairent à semer les graines de ces changements. Une fois le débat lancé, l’idée diffusée et discutée publiquement, tout peut arriver.

      Si on vous avait dit, il y a une dizaine d’année, que des ÉLUS américains souhaitaient que leur société évolue vers un modèle socialiste, vous y auriez cru ? Moi non-plus… Les choses changent, et c’est tant mieux.

  13. bloganon dit :

    Démonstration lumineuse de la part d’AOC.

  14. monsieur8 dit :

    Cette femme est formidable !

    Je crois qu’elle est trop jeune pour se lancer dans la course à l’investiture démocrate. Les candidats doivent avoir au moins 35 ans. Vrai?

    C’est dommage. Je vais être obligé de soutenir Bernie… encore une fois 😉

    1. treblig dit :

      À l’origine, le vote était réservé aux hommes blancs nés aux États-Unis, de plus de 35 ans qui payaient des taxes sur une propriété . Pas de femmes, pas de noirs, pas de jeunes, pas de pauvres, pas d’étrangers… les pères fondateurs avaient une conception assez limitée de la démocratie.

      1. gl000001 dit :

        Et ils voulaient que la politique soit non-partisane. Ca a pris moins de 4 ans pour avoir des partis politique.
        Le pouvoir corrompt !

      2. monsieur8 dit :

        Est-ce que la limite sur l’age existe toujours?

      3. treblig dit :

        N’importe quel citoyen Américain ayant 35 ans, étant citoyen Américain de naissance ayant vécu 14 ans minimum sur le territoire Américain peut se porter candidat pour la présidentielle.

      4. treblig dit :

        Le Canada n’est pas en reste. Pour être nommé Sénateur il faut avoir au moins 30 ans, posséder une terre d’une valeur d’au moins 4 000 $ dans la province pour laquelle il est nommé et posséder des biens réels et personnels d’une valeur d’au moins 4 000 $, supérieur à ses dettes.

    2. A.Talon dit :

      «Je crois qu’elle est trop jeune pour se lancer dans la course à l’investiture démocrate.»

      Laissez lui le temps de mûrir et d’adoucir les angles. Dans une vingtaine d’années on s’en reparlera, d’autant plus qu’elle aura eu l’occasion de gagner en expérience politique et de mieux s’y connaître en administration publique.

      Comme je l’ai déjà expliqué hier pour Beto O’Rourke, afin d’avoir toute la compétence nécessaire pour occuper le Bureau Ovale, il faut un passage obligé vers un poste haut électif placé tel que gouverneur, sénateur ou maire d’une grande ville. À la limite, on peut aussi considérer un poste de ministre ou de directeur d’une grande agence gouvernementale.

  15. Yannick90 dit :

    Pas toujours en accord avec AOC comme vous le dites, mais dans ce cas ci, je dois lui dire :  »BRAVO! »

  16. Tom de Boston dit :

    Le gouvernement américain est extrêmement corrompu! Et c’est légal en droit américain! Cela doit être souligné à plusieurs reprises! Merci AOC d’être un lanceur d’alerte de l’intérieur. Puissiez-vous continuer à le faire et que beaucoup d’autres vous rejoignent!

  17. ddescarreaux dit :

    Ça promet.

  18. Apocalypse dit :

    ‘Alexandria Ocasio-Cortez’

    +1000

    On espère qu’une couple (le gros minimum) de politiciens vont se sentir un peu mal à l’aise en écoutant cette démonstration.

    L’argent dans le système politique américain: POISON! La corruption légalisé!

    Il faut quant même le faire, la personne qui représente toute la population devrait être au-dessus de tout soupçon et d’une droiture à toute épreuve, mais quelqu’un à ce poste sans ‘moral compass’ peut littéralement faire ce qu’il veut … Disons que ce n’est pas un système politique qu’on devrait copier.

  19. Sjonka dit :

    OUF !!!!!

    Je lui souhaite ardemment de continuer dans cette même veine et ce même ton. Quel hallucinant exemple de lucidité appliqué à une aberration qu’est devenue la politique étasunienne.

    Chapeau bien bas, madame !

  20. jcvirgil dit :

    C’est bien qu’elle prouve par ses questions que le système politique américain est complètement corrompu par l’argent.

    Maintenant il reste à convaincre les juges de la SCOTUS qui ont mis en place ce système en 2008.

    Ça risque d’être assez compliqué à moins que le peuple américain ne fasse lui-même pression massivement sur ses juges et exige du changement.

  21. P.L. dit :

    La petite musique de fond de la vidéo soulignait parfaitement le grotesque de la réalité politique américaine. Merci à madame Cortez pour cette brillante démonstration.

  22. Gilles Morissette dit :

    Vlan, en plein dans les dents!!

    AOC a décrit dans des termes simples et imagés, les mécanismes de la corruption au sein de l’appareil politique. J’aurai aimé voir la face de ses collègues lorsqu’elle se livrait à son intervention. Certains d’entre eux, les élus républicains, devaient avoir envie de disparaître sous leur pupitre.

    Il fallait voir l’expression facial de certains des témoins qui devaient se demander s’ils n’étaient pas en train de vivre un mauvais rêve.

    Je ne peux m’empêcher de penser aux réactions des animateurs larbins de Fox News (Hannity, Ingraham, Carlson, etc,) en entendant de tels propos. Eux aussi devait se demander s’ils n’étaient pas en train de vivre un cauchemar!! PRICELESS !!

    AOC a du cran et elle n’a pas peur d’appeler les choses par leur nom. Elle est une bouffée d’air frais dans l’univers toxique de la politique américaine. Elle est une source d’inspiration pour ceux et celles qui croient encore en la justice sociale et en l’intégrité.

    Message à Catherine Dorion, la députée de QS. :On peut très bien porter des vêtements conventionnels et être capable de dénoncer, en des termes directs, la pourriture et la corruption qui sévissent dans le monde politique. L’important sont les mots, pas les vêtements que vous portez. Vous avez un bel exemple sous les yeux. GO FOR IT et visez la jugulaire ».

    1. jcvirgil dit :

      Si on va au-delà de l’apparence Catherine Dorion à livré elle aussi un discours bien senti à l’Assemblée Nationale du Québec où elle explique pour qui elle travaille.

      On peut ne pas aimer son accoutrement mais sa facon de s’habiller est quand même plus raccord avec ses idées que les fringues griffées de AOC.

    2. Benton Fraser dit :

      Ne trouvez-vous pas que dire que devrait porter ou non Catherine Dorion fait patriarcat?

      Paradoxalement, aux États-Unis, la droite disait la même chose, mais dans le sens inverse, c’est-à-dire que la socialiste AOC devrait plutôt s’habiller comme… une Catherine Dorion!

      Mais le but est le même, a défaut de s’attaquer au contenu, on s’attaque au contenant!

  23. Serge Mtl dit :

    Pour AOC, je viens de l’écouter deux fois, Wow et 1000 x bravo…

    http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/pages/evenements/2806.html

    Voilà vers quoi les politiciens américains devraient aller…en tenant en compte tous les dérapages qui ont été constatés (prête-nom, activités de financement diverses…etc….) Le jugement de la Cour Suprême Citizen United en 2010 a refusé d’interdire aux compagnies de faire des contributions ou à en limiter le montant…

    Toute la mécanique de la politique américaine est rendue pourrie par l’argent….et ils ne veulent pas changer…AOC va leur mettre la face dans leur merde….à répétition….

  24. Jean Saisrien dit :

    J’♥ cette femme….
    …et SI belle en plus!

  25. jcvirgil dit :

    Pour les sceptiques qui croient que les Américains ne sont pas prêts à ces changements et à ceux qu’implique le *Green New Deal* , il est bon de rappeler que toutes les révolutions partent d’un petit groupe qui entraîne les autres dans la vague du changement quand il y a par la suite assez de gens pour adhérer à de grands changements.

    Elles n’ont jamais été le fait d’un consensus majoritaire au départ.

  26. Alexander dit :

    Force est d’admettre que AOC a un réel don d’éloquence! La vérité choque. Mais c’est vrai que le système américain a des travers incroyables. Ne cherchez pas la cause de ce marasme, l’appât du gain, érigé en système. La capitalisme pur et dur, sans conscience.

    Il est vrai que cette façon de mettre en lumière ces travers dans ce type de vidéo est bien de notre temps et le message peut porter plus qu’on le pense. Mais il y a encore plein d’engourdis que sont au premier degré dans ce pays.

    Mais oui, elle amène une prise de conscience, mais faut pas qu’elle soit seule à marteler le message car les républicains vont s’empresser de tirer sur la messagère.

    Trump le fait quotidiennement à coups de tweets dévastateurs. Il contre-attaque quiconque se met en travers son chemin.

    Le Far West, version 2019.

  27. A.Talon dit :

    «Quelques semaines seulement après avoir fait son entrée officielle au Congrès, la jeune représentante démocrate de New York a lancé des débats nationaux sur l’opportunité de taxer les plus riches et d’adopter un ambitieux plan de transition énergétique.»

    Ms Ocasio-Cortez est le genre de personnalité nécessaire pour briser des tabous et faire évoluer la société américaine. Grâce à elle et ses semblables, il deviendra peut-être un jour tout à fait normal de parler de justice fiscale, de contrôle des armes à feux, d’assurance-santé universelle et d’éducation de qualité à prix modique pour tous. Non seulement d’en parler mais d’exiger des changements profonds de la part des autorités en place. Qui sait, une sorte de Révolution Tranquille attend peut-être les États-Unis au tournant?

  28. Le Vigilant dit :

    L’Argent, que ne dit-on en ton nom!
    *Le Nerf de la Guerre…
    *L’Excrément du Diable…
    Bof! Une dénonciation de plus à ajouter au palmarès.
    En dépit de mon scepticisme, je lui lève mon chapeau.
    By the way: A-t-elle fait allusion à Los Angeles, Chicago, Philadelphie et Atlanta (administrations municipales Démocrates)?

    1. Serge Mtl dit :

      Elle a fait allusion à la politique américaine…pas d’allusion aux démocrates ni aux républicains….Elle a dénoncé le système, sans parti pris….Elle a démontré (CQFD) que le système américain de lobby était potentiellement problématique … qu’il soit .démocrate ou républicain….si le chaque a semblé tellement faire à certains individus, ce n’est qu’une coïncidence….

      1. Serge Mtl dit :

        chapeau

    2. Benton Fraser dit :

      Enlevez votre paradigme « partisan » et vous comprendrez qu’AOC d’abord pour les américans/américaines avant d’être démocrate…..

      1. Benton Fraser dit :

        Oups… Serge Mtl m’a en quelque sorte devancé…

  29. Danielle Vallée dit :

    Non mais elle est tellement ‘cute’. On en veut une comme ça.
    Elle est adorable, intelligente, articulée, rusée, sophistiquée. Elle a l’air tellement innocent mais elle sait tellement ce qu’elle fait.
    D’une certaine façon elle ressemble à Pelosi de qui on a dit ‘elle peut te couper la gorge et tu ne t’en rendras pas compte’.
    Elles vont s’entendre comme larrons en foire ces deux-là…

    Malheureusement, tu ne peux pas faire honte aux politiciens. Ils sont ‘shameless’.
    Par contre quand 70% de la population va sortir dans la rue et dire : Hey, moi je pense comme elle, le monde va avancer un peu’
    Dream on….dream on……

  30. A.Talon dit :

    «Let’s suppose that I am a really bad guy!» (AOC)

    J’espère que vous avez tous compris qui est le personnage «fictif» dont elle parle dans cet extrait. 🙂

    On constate que la jeune dame n’est pas du genre à sauter du coq à l’âne et à tenir des propos incohérents. Ça c’est de la rigueur intellectuelle! Quelle intelligence! J’aime même la façon dont elle s’exprime; l’adolescente qui dansait sur un toit il y a quelques années n’est pas encore loin. Je l’adore!

    1. danielm dit :

      Eh bien nous sommes deux!

  31. Benoit Forget dit :

    Il était plus que temps que les Démocrates commencent à brasser la cage. Puissent-ils continuer à jouer les trouble-fête et les résultats seront là en 2020. 😊

  32. Michèle dit :

    Je viens de l’écouter. WOW milles bravos! 👏👏👏👏 Quelle jeune prometteuse!

  33. Parfoislucide dit :

    Ouf! Quelle éloquence et de la rigueur dans son propos. Elle ne changera pas toute la politique américaine du jour au lendemain mais si je suis américain et que j’écoute ça, on va au moins en parler à l’heure du souper!!!

  34. Pocpoc dit :

    En effet, une pauvre comme elle va être facile à corrompre

    1. jeani dit :

      Le plus facile à corrompre est probablement celui qui en a déjà pas mal (richesse acquise comment?)

      Toc toc, réveillez-vous!

  35. jeani dit :

    Peut importe où vous demeurez en Amérique (Nord, Centrale ou Sud), vous êtes Américain.

    Il n’y a pas juste ceux qui se prétendent plus Américains que moi qui le sont!

  36. Benton Fraser dit :

    Plus ça change, plus c’est pareil…. Mr. Smith au Sénat faisait le même constat, et on parle d’un film des années 30!

  37. Louy dit :

    Si elle continue d’aligner les coups d’éclats tel que celui-ci, j’ai la curieuse impression qu’elle sera POTUS en 2028…
    Car personne ne pourra alors l’arrêter (Avec l’aide des suiveux de Trump) parce qu’elle se donnera comme mandat d’assécher la swamp au napalm !!!
    Louy
    P.-S. J’ai bien hâte de voir avec qui elle va s’acoquiner pour 2020………… (Un deux sur Beto ?)

  38. Theophile Raulet dit :

    Comme quelqu’un le rapportait, le soleil est le meilleur détergent. Elle fait un important travail d’exposer le manque quasi-total ou total de règles d’éthique que le président des États-Unis doit suivre. Et que, s’il veut se remplir les poches, tripoter les lois, agir en crapule, son champ est libre. J’espère qu’elle a une bonne protection, comme l’a écrit « Mère Thérèchat » précédemment dans les commentaires.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :