Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

La commission judiciaire de la Chambre des représentants lance ce mercredi une nouvelle phase de l’enquête en destitution visant Donald Trump. Elle entendra l’opinion de quatre juristes sur les motifs de destitution cités dans la Constitution – «trahison, corruption ou autres crimes et délits majeurs» – et comment ceux-ci s’appliquent ou non dans le cas du président, accusé d’avoir abusé des pouvoirs de sa fonction dans l’affaire ukrainienne.

Trois des juristes sont présents à la demande des démocrates de la commission, l’autre à la demande des républicains.

La commission judiciaire de la Chambre est chargée de la rédaction éventuelle des articles de mise en accusation (impeachment) contre Donald Trump.

%d blogueurs aiment cette page :