Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

J’aimerais pouvoir prédire l’avenir comme certains analystes, qui affirment que la découverte de documents classés confidentiels par les avocats de Joe Biden plombera le reste de sa présidence ou qu’elle évitera à coup sûr à Donald Trump une inculpation pour sa propre gestion de documents confidentiels. C’est possible, mais je n’en suis pas certain. Donc, je laisse aux autres les prédictions. Et j’attire votre attention sur une réflexion de David Von Drehle, qui pourrait susciter un débat intéressant dans la section des commentaires de ce blogue.

Le chroniqueur du Washington Post estime que la découverte de documents confidentiels chez Biden devrait mettre fin à la possibilité de l’inculpation de Donald Trump pour possession illégale de documents confidentiels et entrave à une enquête fédérale visant à les récupérer. Même si les deux cas sont différents, Merrick Garland a d’excellentes raisons de vouloir éviter de poursuivre Trump et de risquer ce qui reste de la crédibilité du ministère de la Justice auprès des républicains, selon Von Drehle.

Pour le chroniqueur, un tel scénario serait un mal pour un bien. Car il craint que l’inculpation de Donald Trump ne l’aide à le relancer au moment où sa stature politique est à son plus bas.

« Politiquement, Trump est un mort-vivant, écrit-il. Il a perdu la capacité de dicter les manchettes. Ses messages farfelus sur les médias sociaux tombent aussi silencieusement que les arbres de la forêt que l’on n’entend pas. Sa déclaration sur sa prochaine campagne a provoqué un bâillement digne d’une autre course de Ralph Nader. En tant que tambour-major d’une parade loufoque, il a défilé lors des primaires républicaines l’année dernière, présentant des candidats qui ont échoué aux élections de mi-mandat. Maintenant, personne ne marche à sa mesure. Lorsqu’il a essayé d’influencer l’élection d’un président de la Chambre des représentants, même les zélateurs survivants ont ignoré ses instructions. Lord Voldemort, proche de la mort, s’est nourri du sang des licornes pour retrouver le chemin du pouvoir. Si Trump veut revenir de son propre désastre politique, il doit avoir de la publicité pour le soutenir. »

Selon Von Drehle, cette publicité, Trump l’obtiendrait avec une inculpation et un procès reliés à l’affaire des documents confidentiels. L’en priver, c’est augmenter les chances qu’il sombre dans l’insignifiance au cours des deux prochaines années. Ce n’est pas une prédiction, mais une hypothèse. La trouvez-vous convaincante ?

(Photo Twitter)

98 réflexions sur “Documents confidentiels chez Biden : un mal pour un bien ?

  1. arrowe77 dit :

    Il faut arrêter de traiter le système de Justice comme un dossier politique: si Trump a commis des crimes, qu’il paie! À long terme, les États-Unis ne peuvent se permettre de créer un précédent où il s’en tire. Si Trump ne va pas en prison après tout ce qu’il est soupçonné d’avoir fait, aussi bien admettre que les Présidents sont des Rois au-dessus des lois.

  2. marie4poches4 dit :

    Selon Garland, personne n’est au-dessus des lois. S’il ne fait rien contre 45, ça prouvera le contraire ce qui ne rendra pas le DOJ plus crédible.
    Avec les procès qui lui pendent au bout du nez, 45 aura assez de publicité alors une de plus ou de moins de changera rien.
    Je persiste à penser que Garland doit aller au fond des choses, que ce soit pour 45 ou Biden. Sinon, qu’en sera-t-il des futurs présidents? Ils déchiquèteront, flusherons, brûleront ou voleront des documents en sachant que la loi les laissera faire?

  3. chatderuelle dit :

    Cette lecture de la situation de ce Von Drhele se tient si on tente d’y voir un effet politique…. mais ce n’est plus un effet politique… c’est judiciaire….

    Si les USA croient qu’il y a un mur entre le politique et le judiciaire et que ce mur existe toujours, il faut poursuivre trump…

    Si la frilosité de Garland et basée sur le risque de rendre trump politiquement dangereux, alors ce mur n’existe plus….

    Que les accusations rendent trump plus fort ne regarde pas la justice…
    La justice ne peut pas et ne doit pas tenir compte de cet aspect….

    trump est un bandit qui a volé des documents. Il ne les a pas oubliés, égarés ou découverts par hasard chez-lui. Il les a volés.

    Encore une fois, aux USA, on regarde un problème sous l’angle trumpien comme si tout tournait autour de lui…. Pourtant Drhele l’explique bien; trump ne dicte plus rien aux USA… pourtant Drhele fait exactement ça! Il donne de l’importance à trump en fonction du regard trumpien….

    trump en accusation fera un trump de lui-même en se victimisant à fond… lassant le bonhomme avec ses délires crétins….

    Si les preuves existent, faut aller de l’avant pour la crédibilité de la justice….

    1. louhutch dit :

      Bien d’accord avec vous le chat

    2. Philippe Gauthier dit :

      Bien, le danger réside dans l’issue du procès. Si la chose gagne, elle pourrait bénéficier de la publicité et relancer sa campagne. Ceci dit, la compagnie du Cheez Whiz a été condamné récemment à 1,6 M d’amende pour de la fraude fiscale. Il s’agissait de l’amende maximale pour une faute de ce genre, des pinottes quoi. Les lois au USA avantage de façon démesuré les riches et puissants. Dans ce cas, les risques liés à un procès ne valent pas une éventuelle condamnation.

  4. Youno dit :

    Non, il faut l’inculper et montrer pour dissuader et montrer la folie des Magas par leur réaction à cela.

  5. Roger Allard dit :

    Même s’il n’est pas inculpé sur l’affaire des documents confidentiels, il peut l’être pour le coup d’état raté du 6 janvier 2021 et d’autres crimes en tout genre.

    L’effet ne risque-t-il pas d’être le même ?

  6. Mona dit :

    @Richard Hetu
    Je trouve cette hypothèse plus que convaincante : retirer le sang à cette sangsue est sa pire condamnation.
    Il n’empêche que je n’arrive pas à comprendre l’incohérence de la communication Biden.
    Coup de billard ? Peut-être…mais je suis nulle à ce calcul là 😉

  7. marylap dit :

    Je comprends le point de vue des gens qui disent qu’une inculpation ne ferait qu’aider Trump, mais en même temps, ça envoie le message que les présidents sont au-dessus des lois. Ça créerait un précédent incroyablement dangereux.
    Je pense aussi qu’il faut faire confiance au jugement de la population. C’est pas parce que les Trumpeux de ce monde croient qu’il y a deux poids deux mesures que tout le monde pense comme eux.

  8. Gilles Gougeon dit :

    Trump a démontré depuis nombre d’années qu’il est imperméable aux accusations à caractère criminel. C’est typique des narcissiques pervers. Il faut qu’on ne parle que d’eux. Drhele a raison. Il faudrait monter une preuve inattaquable afin de rendre justice. Cela va prendre du temps, de nombrerux témoignages et la démonstration irréfutable d’une perfidie évidente. Ultimement Trump rêverait de se voir menotté et emmené en prison. Tous les gourous finissent par en rêver car c’est la preuve ultime qu’ils ont raison. Le problème n’est donc pas Trump lui-même, mais ces millions de « followers » qui se nourriraient de cette « injustice » pour poursuivre la tentative de massacre de la démocratie. Et c’est là où il faut faire l’équilibre entre le respect de la Justice et celui de l’action politique qui soutient l’acte démocratique.
    Toutes les grandes religions fondées par des gourous (qui ne sont jamais élus démocratiquement) en ont fait la démonstration: il faut que le chef meure pour le diviniser. Les « followers » peuvent alors se nourrir de cette « injustice » pour réclamer à leur tour l’accès au ciel de l’immortalité.

    1. Guy LB dit :

      @Gilles Gougeon : argument intéressant…
      et convaincant. Malheureusement ! J’ai bien peur que vous ayez raison, même si viscéralement, la solution que vous et le chroniqueur du WP proposez me répugne, comme à beaucoup des lecteurs de ce blogue.

    2. marie4poches4 dit :

      « Ultimement Trump rêverait de se voir menotté et emmené en prison »

      Ça tombe bien, c’est aussi mon rêve et sûrement celui de millions d’autres

    3. chatderuelle dit :

      Gilles Gougeon
      Vous croyez vraiment que trump rêverait d’être menotté????
      Le narcissique n’est pas maso…

      se faire menotter lui enlève son aura d’invincibilité, son égo de superhéros…

      Diviniser un gourou ou un crétin demeure tout de même marginal et limité à des « pas trop vite » qui aimaient se faire entuber par leur gourou…
      ces sectes d’adoration n’ont pas un membership affolant..

      trump doit être perçu et traité comme un citoyen comme les autres…

      c’est un pauvre type qui a dépassé les bornes…
      Garland doit appliquer la justice et non pas tenter de teindre la justice de partisanerie et de politique.

      Faut avoir mauvaise foi pour douter que trump n’a pas incité les gens à saccager le Capitole….
      Faut être de mauvaise foi pour douter que trump a voler des documents, en toute connaissance de cause…
      Faut être de mauvaise foi pour prétendre que le coup de fil en Géorgie était un « perfect call »….

      laisser aller trump parce que l’aspect politique fait frémir les peureux ? Drhel l’écrit lui-même que trump est largué politiquement… alors, pourquoi tant de ronds-de-jambe inutiles???

      Quand il crèvera en prison, son aura de gourou sera déjà oublié….

      1. MarcoUBCQ dit :

        Votre lecture au pied de la lettre ne mentionne pas qu’en fait, se retrouver en prison, serait une validation du fait que le monde est injuste envers Donald Trump et que donc il est bel et bien un gourou/superstar dans sa tête.

    4. garoloup dit :

      Vous portez là un jugement politique mais on doit juger Trump pour ses escroqueries sans céder aux conséquences éventuelles. Le DOJ doit y aller avec en vue la Justice! Point!
      De toute façon, Trump est une picouille qui commence à écoeurer tout le monde avec ses jérémiades, y compris sa base d’imbéciles.

    5. gl000001 dit :

      Pas fou comme raisonnement. Jésus a été crucifié et on parle de lui 2000 ans après. On va parler de trump combien de temps si il est condamné ?

  9. Gilles Morissette dit :

    En total désaccord avec la position de M. Von Drhele.

    Le dossier à charge contre LA CHOSE n’est pas politique. Il est JUDICIAIRE.

    On parle ici de crimes graves qui pourraient avoir compromis la sécurité de l’État.

    Si L’AG Garland n’a pas assez de couilles pour faire ce qu’il faut, il renforcera le mythe de l’invinciblité de TFG.

    Il devra laisser sa place à quelqu’un d’autre.

    TFG se croira alors intouchable et pourra claironner haut et fort qu’il n’a rien fait de mal.

    Son « prestige » n’en sera que rehausser auprès de sa « vase électorale ».

    Si les éléments de preuve sont assez solides et je crois qu’ils le sont sont, Garland se doit d’agir.

    Il doit envoyer un message fort à l’effet que personne que ce soit Biden, LA CHOSE ou quiconque, n’est au-dessus de la Loi. Il en va de la crédibilité du système judiciaire.

    TFG va braire? Jouer à la victime? Se dire victime d’un complot des « méchants marxistes?

    Laissez -le pleurnicher. Il devra, tout comme le président Biden, si ce dernier a commis quelque chose d’illégal, en assumer les responsabilités.

    La Justice doit être séparé du pouvoir et de l’influence du politique. C’est la base même du principe de la séparation des pouvoirs.

  10. anizev dit :

    Il faut faire une différence entre la politique et la justice. La décision de Garland n’a pas à être politique. De toute façon, les républicains vont toujours chialer contre les démocrates quoiqu’il arrive. Sinon, la justice américaine va dire que l’on ne peut pas inculper un président en exercice, on ne peut pas inculper un ancien président, et si cela continue, la justice va dire que l’on ne peut pas non plus inculper un candidat à la présidence. Bref, une grosse farce.

  11. “ Merrick Garland a d’excellentes raisons de vouloir éviter de poursuivre Trump et de risquer ce qui reste de la crédibilité du ministère de la Justice auprès des républicains, selon Von Drehle.”

    Le premier appel viendra du conseiller spécial Jack Smith. Si celui-ci décide que DJT a commis des infractions condamnables Garland serait bien mal placé pour décider de ne pas poursuivre, lui qui a déclaré qu’aucun citoyen n’est au dessus de la loi. Ne pas procéder serait une preuve que le DOJ serait politisé. Je rejoins donc l’opinion d’arrowe77 plus haut.

    Quelqu’un sait si les recommandations du conseiller spécial seront publiées?

    1. xnicden dit :

      Bonne question.

  12. Guy LB dit :

    La crédibilité du DOJ
    qui reste chez les Républicains ? De quoi il parle, le chroniqueur du WP ? Manifestement, il n’y en a pas, ou plutôt, il n’y en a plus, plus du tout. Donald Trump, quand il squattait le bureau ovale, y a vu. Il a complètement politisé ce service, ce que les Républicains reprochent — bien sûr ! — aux Démocrates aujourd’hui.

    Si Garland veut redonner du sérieux et un peu de crédibilité au DOJ, il va vite devoir se trouver une béquille pour le dos et entreprendre des poursuites judiciaires contre Trump pour les nombreuses infractions qu’il s’est permis au prétexte de « l’intouchabilité » de la présidence.

  13. Tiger Mulligan dit :

    Ne pas l’inculper va avoir a peu près le meme effet que de l’accusé. Il va encore jouer les victimes et dire que tout ça était que pour le persécuter. C’est perdant perdant pour le doj. Alors aussi bien y aller avec les faits et l’accuser si il a commis un crime et on se doute bien qu’il en a commis plusieurs.

    Mais bon les usa étant les usa je gagerais pas la dessus !!! Et si j’étais le chef de la mafia je songerais sérieusement à me présenter à la présidence ou à présenter un de mes sbires qui pourra me permettre de continuer mon travail de mafieux en toute impunité !!

  14. xnicden dit :

    Non.

    S’il y a matière à procès qu’il soit inculpé.

    Déjà que le trumpisme a donné des ailes à tous les magouilleurs du GOP pour multiplier les mensonges en toute impunité. Ne pas l’inculper s’il y a des preuves solides leur enverrait aussi le message que la présidence les immunise contre la justice. Ce qui ne peut que garantir qu’un autre crosseur tentera sa chance; peut être pas pour 2024 mais assurément pour 2028.

  15. jeani dit :

    trump ne peut pas tomber dans l’insignifiance, il y est déjà.

    Si le processus de poursuites contre trump ou Biden est maintenue et il devrait l’être, que le ou les coupables paient pour leur imprudence ou tricherie.

    Ça va donner de la visibilité à l’énergumène. Ben, si les Etats-Uniens sont assez mal barrés pour l’élire à nouveau, en toute connaissance de cause, ils continueront d’être la risée de la planète.

    Garland et Cie, faites votre job!

    1. Guy LB dit :

      @jeani : 👌
      « trump ne peut pas tomber dans l’insignifiance, il y est déjà. »
      Particulièrement bien formulé. Merci.

      Mais c’est fou le temps qu’on passe à commenter un personnage aussi insignifiant !

  16. Jacques Letendre dit :

    Pour moi le mal pour un bien, outre la situation de Trump, est que peut-être que ça pourrait faire en sorte que Biden devrait laisser sa place pour 2024 à un autre candidat et permettre que les Démocrates gardent la présidence.

    1. xnicden dit :

      Intéressant 🤔

  17. Pierre s. dit :

    ———————————

    j’ai bien l’impression qu’un arrêt cardiaque entre deux trous de golf sur son terrain de Mar a Lago
    va faire le travail bien avant que la justice ne se dégourdisse et règle le cas de l’idiot Trump.

  18. _renaud dit :

    Plutôt d’accord avec cette hypothèse par contre là où je suis moins positif c’est avec le fait que cette histoire pourrait le ramener en vie.

    C’est vrai que Trump était mort politiquement et que la meilleure façon de s’en débarrasser c’était que les républicains le dumpe aux primaires. D’ailleurs c’était déjà commencé. Ça c’était le scénario idéal, un Trump qui disparait de la politique et qui chiale sur sa plateforme alors que tout le monde l’ignore.

    Par contre avec l’histoire des dossiers de Biden non seulement il revient dans l’actualité mais ses chances de se faire inculper viennent pratiquement de disparaitre. Et quand à ça on ajoute le fait que DeSantis n’a pas tellement charismatique alors il y a un danger que Trump revienne.

    En fait présentement la question c’est de savoir si tous ceux qui l’avaient dumpé après les mi-mandat vont garder leur position ou est-ce qu’ils risquent de revenir vers lui ? Et quand je parle de tout le monde ça va du New York Post aux grands contributeurs républicains.

  19. jkeyes5776 dit :

    D’accord avec le premier commentaire ci-haut: s’il a commis des crimes, que la justice suit son cours. Mais je demeure plus intéressé au traitement réservé aux accusations en lien avec les événements du 6 janvier 2021 que les enquêtes en lien avec ces documents classifiés, à l’exception de celui sur l’entrave. Insurrection. Soutien à une insurrection. Il y a des comptes à rendre.

  20. Si minus trump est en prison, il ne pourrait pas être candidat.

    Qu’on juge minus trump et ensuite on regardera le cas de Biden.

    1. marie4poches4 dit :

      Malheureusement, même si 45 est en prison, il pourra être candidat et même élu à moins qu’il ne soit accusé d’insurrection.

      1. jeani dit :

        J’imagine trump élu à partir de sa cellule.

        Il se présente aux conférences de presse en tenue orange et poignets bien attachés derrière le dos.

        Impossible de jouer de l’accordéon. Quelle souffrance pour le best ever!

  21. Pierre Lesage dit :

    Plus les possibilités d’une candidature de Trump comme leader du GOP pour les prochaines présidentielles sont fortes, plus l’implosion et les scissions internes seront probables, et plus les démocrates se bidonneront.

    1. gl000001 dit :

      Mais se Biden-neront-ils ?

  22. Jacques Bellehumeur dit :

    Si je comprends bien l’inculper signifierait qu’il n’y aurait plus de course avec DeSantis pour l’investiture républicaine puisque sa popularité rebondirait? En faisant rien on va voir le parti républicain se déchirer publiqement? Ca semble logique.

    Ma question; même inculpé, est-ce que ça va empêcher le parti républicain de se déchirer? Pas sûr.

    Dans le doute abstiens-toi dis le dicton. Quelle occasion en or pour Garland de ne pas poursuivre l’un et l’autre. Ou de poursuivre les deux?

    C’est une blague poursuivre les deux mais la politique américaine est tellement weird que je mettrais pas ma main au feu que ça n’arrivera pas.

  23. Dekessey dit :

    D’accord avec la plupart ici.
    Donc, si on suit la logique de ce chroniqueur, pour ne pas « nourrir la bête » il faudrait aussi s’abstenir d’inculper Trump dans le cas de la tentative d’influencer l’élection en Georgie avec ce fameux appel téléphonique…
    Finalement, Trump pourrait commettre tous les crimes qu’il veut sans craindre de représailles…
    Où en serait alors la crédibilité du DOJ?

  24. Caisse dit :

    Où est-ce qu’on s’en va! Le journaliste traite le situation de Trump comme une situation national, comme si le fait de l’accuser pour des crimes commis, aurait l’effet de martyr, où est-ce qu’on s’en va, on reviens sur la planète terre, si il est coupable, il est coupable, point barre. Quand même élever Trump au rang d’une leader où la population en entier le suivrait, c’est régler Trump n’a que ça base et rien de plus, quand bien même qu’ils crieraient tous au scandale en même temps, ça fera beaucoup de bruit comme Trump d’ailleurs, mais c’est juste du bruit, il n’y aura aucun effet dominos, il lui manquera encore des millions de votes. Trump à perdue 3 élections en ligne, quelqu’un pense que l’inculpant il gagnerais la quatrième, Trump n’est pas un débat, encore moins un martyr. Le journaliste ne fait pas une analyse, il donne son opinion, rien de moins rien de plus.

  25. Ziggy9361 dit :

    Dans le cas de Trump ,il faut tirer avant et poser les questions après, et comme dans l’aŕène romaine un simple signe indiquait le verdict 👎🏻.

    1. gl000001 dit :

      Ziggy veut qu’on le zigouille. J’en ai mal au zygomatique 😉

  26. xnicden dit :

    Je viens juste de voir un rappel à l’effet que le DOJ défend encore Trump dans la poursuite que lui a intentée E. Jean Carroll pour diffamation. Le DOJ maintient que les propos en cause doivent être considérés comme ayant été dits dans le cadre de ses fonctions de président.

    Les républicains qui questionnent l’impartialité de Garland oublient commodément ce cas où le DOJ supporte une interprétation très, très large de la loi en faveur de Trump.

    1. marie4poches4 dit :

      Le DOJ le défend encore dans le 2e procès intenté en novembre dernier pour diffamation alors qu’il n’était plus président?!?!?

      1. xnicden dit :

        Article du 10 janvier dernier qui explique comment la question est débattue en appel. On y cite la position défendue par le DOJ:

        https://www.washingtonpost.com/dc-md-va/2023/01/10/trump-e-jean-carroll-defamation-lawsuit-appeals-court/

    2. marie4poches4 dit :

      Merci.

    3. marie4poches4 dit :

      C’est une loi fédérale appelée Westfall Act qui a empêché Trump d’être personnellement poursuivi dans cette affaire pour diffamation parce qu’il était président au moment de la diffamation. Cette loi ne s’appliquera pas lors du 2e procès intenté en novembre puisqu’une autre diffamation a eu lieu en octobre sur truth social.

      https://www.msn.com/en-us/news/politics/trump-tried-to-fight-e-jean-carrolls-defamation-lawsuit-in-court-on-tuesday-heres-a-rundown-of-where-all-the-litigation-stands/ar-AA14j52f

  27. Alexander dit :

    Le vrai châtiment pour un narcissique est d’être humilié publiquement et ridiculisé. La déchéance et l’image piétinée.

    À ce compte, la sentence est déjà entendue.

    Tant qu’à moi, je dirais bon débarras. Ce type a besoin de soins psychiatriques pour essayer de finir sa pathétique vie d’escroc en mal de reconnaissance.

    Ceci étant dit, il y a des gens autour de lui qui l’ont utilisé et manipulé afin de faire une forme de coup d’état en bafouant toutes les règles de la Constitution. Et ceux là n’étaient pas malades entre les deux oreilles et étaient parfaitement conscients de ce qu’ils étaient en train de fomenter.

    Doit-on fermer les yeux sur leurs agissements? Rien n’est moins sûr.

    Fermer les yeux c’est cautionner le motus operandi. Et un style De Santis ou Abbott quelconque moins con reprendrait la même méthode pour s’accrocher au pouvoir que ça pourrait devenir plus inquiétant.

    Il faut trouver le juste milieu entre ne rien faire et sévir contre les conspirateurs, si conspiration il y a. Avec preuves légales béton à l’appui il va s’en dire.

    Problème cornélien.

    La bonne nouvelle, c’est que le comportement général des deux partis aux MidTerms semble s’être déroulé dans un bon respect des règles en place, ce qui serait une excellente nouvelle si tout le monde apprend des leçons du 6 janvier.

  28. Skywalker Steele dit :

    Trump ne sera pas et n’allait jamais être inculpé pour une dispute avec un « libraire ».

    Le cas de Biden a tout simplement tué le capital politique que les démocrates avaient dans cette affaire. Il ne sera jamais accusé lui non plus pour ça.

    1. gl000001 dit :

      Hilarant !!

  29. monsieur8 dit :

    « Le chroniqueur du Washington Post estime que la découverte de documents confidentiels chez Biden devrait mettre fin à la possibilité de l’inculpation de Donald Trump pour possession illégale de documents confidentiels »

    Hein ?!?!

    Ça voudrait dire que la justice est politisée pour vrai, comme le prétend Trump?!?

    Ce chroniqueur du WP me laisse sans voix …

    ——

    Je suis par contre d’accord que le pire sale coup qu’on pourrait faire à Trump, pire qu’un procès, serait de ne plus parler de lui, de l’oublier. J’en rêve…

  30. Toile dit :

    J’ai peine à penser qu’une telle orientation puisse avoir pris naissance dans un cerveau qui se voudrait à terme une relaxe criminelle pour la chose. Ce faisant on se substitue aux pouvoirs judiciaires décisionnelles en la matière pour des considérations politiques. C’est au Doj d’évaluer sa preuve et ce peu importe le résultat au terme d’une accusation.

  31. Igreck dit :

    HS … quoique … comme toutte est dans toutte

    😡 Projet politique : jeter du sable dans l’⚙️
    Pour une poignée d’élus de la droite radicale qui composent le « Freedom House Caucus », l’obstruction législative n’est pas uniquement un moyen d’obtenir des gains politiques, mais bien une fin en soi, dans la mesure où ils cherchent à rendre le gouvernement fédéral inefficace par voie de sabotage législatif.

    https://www.lapresse.ca/debats/opinions/2023-01-14/tirs-fratricides-entre-republicains-du-congres.php

    1. gl000001 dit :

      Cette obstruction va à l’encontre de ce que la Constitution leur demande. Ca devrait être assez pour les « impeacher » 😉

  32. onbo dit :

    Cette situation en apparence inextricable a le petit mérite de simplifier le choix du ministère de la justice de son AG et de son procureur spécial:

    Laquelle des poursuites est la plus susceptible de constituer la preuve la plus simple qui conduise…,
    – à une accusation criminelle,
    – à un verdict sans échappatoire possible,
    – à une condamnation qui en soi disqualifie à vie de toute tâche publique,
    – dont le corps de la preuve est si ouvertement scandaleux qu’il est accessible au plus humble citoyen tant son évidence logique et mathématique hurle la vérité.

  33. Igreck dit :

    HS
    Brésil | le bon sens enfin de retour⁉️ Au tour des 🇺🇸 maintenant❗️
    Il est clair que les évènements (du 8 janvier) à Brasilia ont eu l’effet inverse » à ce qui était recherché,
    Le président Lula en sort sans aucun doute renforcé. Ces assauts ont créé un climat d’union nationale pour la défense de la démocratie »
    https://www.lapresse.ca/international/amerique-latine/2023-01-14/bresil/le-president-lula-renforce-apres-les-emeutes-de-brasilia.php

    1. Igreck dit :

      Et aussi …
      En 🇮🇱, des citoyen-ne-s rejettent le « gouvernement de la honte »❗️
      https://www.lapresse.ca/international/moyen-orient/2023-01-14/tel-aviv/une-foule-immense-manifeste-contre-netanyahou-et-les-fascistes.php

      1. Haïku dit :

        Finalement ! 👏👏👏

    2. Igreck dit :

      Et nous, eh bien … nous vivons (encore) dans un merveilleux coin du monde🇲🇶. C’est un peu moins vrai malheureusement à l’ouest de la Rivière des Outaouais🇨🇦

      https://www.lapresse.ca/actualites/chroniques/2023-01-15/le-carton-rouge-a-la-violence-politique.php

  34. marie4poches4 dit :

    HS

    Jim Banks parle de créér un nouveau caucus, le anti-woke caucus 🤦‍♀️

    Rep. Jim Banks, R-Ind., announced Friday that he will be creating the « first-ever Anti-Woke Caucus » to take on political correctness groups, which he said have formed a « tyranny » that is vastly changing America through « indoctrination. »

    https://news.yahoo.com/house-anti-woke-caucus-push-050936877.html

    1. gl000001 dit :

      « Mon endoctrinement est meilleur que le tien » -Banks

  35. La question que vous poser aujourd’hui, M. Hétu, démontre bien comment l’exécutif est étroitement lié au juridique par le processus nomination des juges. Quelque soit la cour, on connaît le penchant politique du juge qui sied. Donc son jugement sera toujours teinté par la couleur de ses bobettes, même s’il est tout à fait neutre. On pourra toujours dire que le jupon de son slip dépasse…

    J’ai été surpris d’apprendre en consultant ballotpedia.com pour les midterms que la plupart des états requièrent que les personnes qui s’enregistrent pour voter doivent déclarer leur allégeance (D., R., Lib., Ind. et quelques autres) ce qui leur permettra de voter aux primaires du parti déclaré. Aussi, certaines bourses scolaires pourraient être révoquées si l’étudiant ne s’enregistre pas pour le bon parti!
    —– —– —– —– —– —–
    « Tu penseras que ni l’Est ni l’Ouest ne te donnent contentement
    Peut-être faut-il chercher plus verticalement  »

    Feu Julos Beaucarne

  36. constella1 dit :

    Cette histoire de documents a tout simplement donné des ailes à tous ces charognards et renforcé leurs nombreux délires
    Alors des commissions y vont en faire des tonnes aussi folles les unes que les autres
    Et ces documents
    On dirait que les Dems ont l’art de se tirer ds le pied et ça pourra possiblement les faire reculer politiquement et peut-être au niveau judiciaire à cause de ça
    Est-ce la chose ou l’événement qu’espérait en silence Garland pour ne pas agir?J’espère que non car il y va de leur démocratie
    Envoyer le message qu’un fraudeur et tdc peut faire ce qu’il veut avec le pays en tout impunité juste parce qu’il a été président et diviserait le peuple seraient bcp plus dommageable et dévastateur
    Mon espoir réside dans la poursuite en Géorgie

    1. onbo dit :

      @constella1

      C’est aussi mon espoir. I keep Georgia in my mind!

      Le procureur dispose comme preuve massue d’une entrevue d’une heure initiée par le numéro UN affirmant son refus du transfert démocratique et pacifique du pouvoir alors que plusieurs témoins proches de numéro UN ont affirmé sous serment que numéro UN savait, bien avant sa conversation avec Rafensberger, qu’il avait perdu l’élection et que plusieurs de ses cadres et conseillers le lui avaient dit.

      Quand on demande à quelqu’un 12,000, c’est qu’on les a pas !

  37. chatderuelle dit :

    Sur R-C internet…
    Les discours très à droite, victimaires, c’est une chose, mais en plus, quand il y a des gens qui ont des choses à perdre, qui sont directement affectés par des conditions socio-économiques changeantes, ça devient des périodes à risque. On voit la polarisation montante avec les deux années de pandémie. D’un côté, la pandémie semble en voie d’être « réglée », ça ouvre une respiration; de l’autre, si on est rattrapés par une crise économique ou écologique, ça accélère les discours polarisants. Et la droite l’a très bien compris et les instrumentalise. Ceux qui croient aux théories du complot, ça ne va pas retomber de sitôt.

    L’histoire est cyclique, et là, on a de la désinformation massive sur les réseaux sociaux, qui alimente les problèmes. Ottawa aurait été impossible sans les réseaux. Au Brésil, les bolsonaristes [les ont utilisés] pour se mobiliser et attaquer les institutions démocratiques. Et ailleurs en Europe aussi. On est dans une période marquée par l’extrême droite et ça va durer quelques décennies.

    Ce que je retiens, des gens qui ont des choses à perdre…
    le climat républicain travaille dans ce sens.. fragiliser les gens, amplifier leur impuissance en rage… Créer une bulle USA favorable à la frustration ce qui assure un auditoire favorable aux délires de la droite…

    c’est extrêmement efficace car ça n’exige pas d’intelligence… c’est réactif à fond…. Émotif et démagogique, mais c’est pas important…. ce qui compte est d’exaspérer….

    Cette technique est rentable à court terme… mais elle a le défaut de sa qualité… elle émousse vite la faculté de s’insurger…
    elle use rapidement les petites bêtes qui carburent à l’adrénaline sans réfléchir…

    Le parti républicain est en plein dedans…
    Sont tous crinqués, allumés… pour tout et rien… La moindre chose est effrayante, inadmissible, intolérable… ça hurle, ça tape dans les murs… on entend les amalgames douteux et niaiseux qui sont lancés en tous sens comme des preuves irréfutables que « quelque chose se passe »….

    La Droite est en feu… elle sent qu’elle a une brèche… mais ça s’essouffle ici et là…
    En France, ça fessé un mur…
    En Italie, la nouvelle Présidente a reculé de 2 ou 3 pas dans les cris et l’horreur….
    Le Brésil a nettement reculé….
    Les USA ont pris un pas de côté…
    Le Canada, toujours en retard sur la tendance, cherche à se donner une indignation droitiste sans réelle conviction…
    En Suède, habitué à cette mouvance, on est dedans…
    La Turquie semble regretter son engagement avec Erdogan…
    La Russie se saoule à la mauvaise vodka pour oublier sa soumission à cette droite brutale et archaïque…

    Les changements climatiques vont fesser fort en imposant une perte de repères complète alors que tous les gouvernements ne sont pas prêts à s’ajuster…
    Le Canada est en phase de production de pétrole!!
    Le Québec rêve de Baie James…
    Aucun ne pense « faire autrement »… réduire, recycler, diminuer…

    La droite carbure à l’ignorance…. ce qui lui donne de longues années de prospérité en Amérique….

    1. Haïku dit :

      @chatderuelle
      Excellent texte ! 👍

  38. Et si Garland venait de se trouver une porte de sortie…en profitant de la situation pour ne pas porter d’accusation contre Don Don. Genre, l’occasion de se laver les mains d’un scénario qu’il n’avait pas choisi et pour lequel il se sentait pris. Mais bon…moi et la politique.

  39. Daniel Paquin dit :

    Effectivement, la découverte des documents chez Biden, tout près de sa « corvette » vient miner l’argumentaire soutenant une possible inculpation de Donald Trump pour possession illégale de documents confidentiels. On pourrait difficilement accuser l’un et pardonner à l’autre.

    La poursuite de Donald Trump, dans le contexte la faute de Joe Biden, encouragerait les propos des complotistes et risquerait de présenter l’ex-président en tant que victime du harcèlement des Démocrates.
    La situation devrait se conclure en des recommandations assurant une plus grande sécurité dans la gestion des documents confidentiels.

    Je suis bien d’accord avec le chroniqueur du Washington Post que l’acharnement à culpabiliser Trump desservirait la cause de la raison et du bien. Cela ne servirait qu’à maintenir la visibilité de l’ex-président et à relancer sa candidature.

    Il me semble préférable et souhaitable, malgré le risque d’un désastre, de le laisser sombrer dans une progressive insignifiance au cours des prochaines années, et cela même auprès de ses plus fidèles supporteurs. Aussi, il m’apparaît que la meilleure et la définitive solution à la présence nocive de Donald Trump dans la politique américaine est de le vaincre aux prochaines élections américaines.

  40. Helene dit :

    Les méchants envient et haïssent, c’est leur manière d’admirer. Victor Hugo

    1. Haïku dit :

      @Helene
      Très à propos ! 👌

  41. Je ne demande pas mieux qu’une autre bonne déconfiture aux zétats. Ils doivent frapper le fond et non le maintenir au-dessus artificiellement. (o:

  42. Benton Fraser dit :

    Donc la politique devrait dicter la justice…

  43. Gilles Gougeon dit :

    Le 21 décembre dernier, Michel-C. Auger, commentateur politique, publiait dans La Presse le texte que je me permets de copier et de publier de nouveau au sujet du procès qu’on devrait intenter à Trump.
    Désolé d’occuper tout cet espace, mais cette analyse de Auger me paraît pertinente.

    « Le comité spécial de la Chambre des représentants sur les évènements du 6 janvier 2021 au Capitole a raison : ce jour-là, Donald Trump a tenté un coup d’État dans l’effort de se maintenir au pouvoir. Mais comme tant de choses avec M. Trump, il était mal organisé et voué à l’échec.

    Publié le 21 déc. 2022
    Le comité recommande maintenant au ministère de la Justice d’entreprendre des poursuites criminelles contre M. Trump. Mais cette recommandation n’est assortie d’aucune obligation légale. Ce n’est pas aux élus de décider si des accusations criminelles doivent être portées.
    Le comité a certainement raison sur ce qui s’est passé le 6 janvier 2021 et sur le rôle de M. Trump : « Il a allumé la mèche, versé l’essence sur le feu, s’est assis dans la salle à manger de la Maison-Blanche pour regarder le feu brûler et aujourd’hui encore, il continue d’attiser les flammes. »
    Mais la question qui se pose aujourd’hui est de savoir s’il est opportun pour l’administration Biden – en fait, le procureur spécial Jack Smith – de procéder à des accusations criminelles contre l’ancien président. Ce serait une erreur.
    La première raison est politique. L’important, comme le disait la représentante républicaine Liz Cheney, c’est que « Donald Trump est indigne » d’occuper toute nouvelle fonction politique et il faut s’assurer que cela ne se produise pas.

    Or, M. Trump est en train de faire le travail tout seul. Les résultats des élections de mi-mandat de novembre ont été très ordinaires pour les républicains et, encore plus, pour les candidats appuyés par l’ancien président.
    Même quand M. Trump s’est investi personnellement dans l’élection, ce sont souvent les partisans républicains qui ont voté contre lui. Par exemple, en Géorgie, où l’administration du gouverneur Brian Kemp a été facilement réélue, même si M. Trump était intervenu personnellement contre ce gouverneur qui avait refusé de trafiquer les résultats de l’élection.
    Bien sûr, dire que son influence est en déclin ne signifie pas qu’elle ait disparu. Il y a encore des partisans de M. Trump. Mais quand celui-ci ne fait que parler du « vol » de l’élection de 2020, il ne fait que nuire à son parti.

    Mais il reste que, dans ce contexte, une mise en accusation par l’administration Biden serait immédiatement utilisée par M. Trump comme la preuve qu’il s’agit d’un procès politique, d’une vengeance ou d’un règlement de comptes. Le pays est déjà assez divisé, il y a déjà bien assez de théories du complot qui circulent, il n’y a nulle obligation d’en rajouter et de continuer à discréditer encore plus les institutions.
    D’autant que rien n’oblige le procureur spécial à porter des accusations. La marge de manœuvre de la poursuite à cet égard est bien établie. Toutes sortes de considérations – et pas seulement la preuve elle-même – doivent être prises en considération avant de porter des accusations.
    Par exemple, il est probable que le procès serait télévisé. Est-ce qu’un procès où Donald Trump serait l’accusé ne deviendrait-il pas un spectacle dans lequel l’ancien animateur de The Apprentice pourrait montrer tous ses dons pour donner un bon spectacle télévisé ? Et pensez au pauvre juge, qui essaierait de maintenir l’ordre et le bon déroulement des procédures dans un tel contexte !
    L’autre question qu’il faut toujours se poser quand on fait appel aux tribunaux – et à plus forte raison devant un système judiciaire aussi politisé qu’aux États-Unis –, c’est : est-ce qu’on pourrait perdre ?

    Il est très peu probable qu’un juge rejette la preuve exhaustive qui existe contre l’ancien président Trump. Vu ce que l’on connaît déjà, un acquittement pur et simple serait très étonnant. Mais que la cause achoppe pour des raisons de procédure, à cause d’une fuite ou d’une autre cause fortuite, est une possibilité bien réelle. Ce qui serait immédiatement utilisé par M. Trump comme une preuve d’innocence et une occasion de se présenter encore comme victime.
    Enfin, il y a une possibilité bien réelle que M. Trump puisse trouver le moyen de profiter financièrement de la situation. En se présentant comme une victime persécutée par ses adversaires, il aura un nouveau moyen de solliciter ses partisans. Ce ne serait pas la première fois.
    Peu après l’élection de 2020, M. Trump a créé un « Fonds de défense des élections » qui devait aider à payer pour des contestations judiciaires et de nouveaux dépouillements.
    En quelques semaines, il a obtenu plus de 250 millions de dollars qui ont rapidement été transférés au Comité d’action politique Save America. Des fonds qui ont surtout été utilisés pour régler des dépenses électorales impayées et organiser la manifestation du 6 janvier 2021 qui a précédé l’attaque du Capitole.
    Plus récemment, il a ouvert une levée de fonds pour faire annuler les perquisitions à sa résidence de Floride pour avoir gardé sans en avoir le droit des documents officiels.
    C’est un autre argument qui milite contre des accusations : faut-il donner au cirque Trump une autre occasion de solliciter des dons ou de se donner en spectacle ? »

  44. Capucine dit :

    Dans mon monde idéal, ça serait que Trump se fasse écarter de la course présidentielle par les membres du parti Républicain pour ensuite se faire ramasser par le DOJ sans qu’il ait accès à l’argent du pauvre monde pour le défendre. Autrement dit, un triple salto arrière.

  45. chatderuelle dit :

    me semble que ce « dossier » explosif des feuilles confidentielles trouvées chez Biden dérape solide…

    Les « avocats » de Biden visaient quoi?
    Tu trouves des feuilles confidentielles, égarées depuis 7 ans… sais pas mais tu y vas low-profile et tu les ramènes aux Archives qui se la ferment, déjà pas très vaillants…. et on passe à un autre appel…

    C’est un détail, une anecdote futile… du stock administratif… « ah oui 7 ans … eh ben… ouais… on voit que c’est pas ça qui aurait changé le monde »… Hahaha.. Fin.

    Ben non… La maladie d’être plus innocent que tous les innocents a parlé… Cette manie des petits « insultés » à tout crin a sévit… La myopie de ces exaltés de l’insignifiance crée une folie politique parce que, la droite, folle raide, cherche tout à monter en épingle….
    Le gars qui a trouvé les feuilles chez Biden, la prochaine fois, après les avoir regardées, va les foutre dans le bac bleu en partant… un niaisage national pour des feuilles…

    et la droite saute dessus pour les mettre en parallèle, rapido avec trump…
    tous les médias disent que ça ne se compare pas, mais en faisant ce lien, ils le créent…
    Terminé

    Les cons sont à l’oeuvre et ça n’a plus d’importance que ce soit incomparable… ne-non, c’est relié… et les gens. pas plus fin que la moyenne des ours, ne lisant plus, « écoutent »…. ils écoutent qui? Les imbéciles qui crient parce qu’il sont drôles…

    Les imbéciles crient, trop de monde les regarde…. et donc répètent la même connerie et par hasard, voient la « nouvelle » sur Fox ou CNN… fait que c’est vrai… et ça repart en vrille… Terminé.

    Biden est comme trump…. il « cache » des dossiers chez-eux… ça culpabilise Biden mais pas trump… trump est un clown, pas grave.. mais…. si trump se présente les go-gos vont voter pour lui parce qu’il est drôle… un mononcle épais divertissant… ça nuit aux USA et à la planète??Bof… tout est scrappe anyway… aussi bien se marrer stupidement…

    1. Pierre s. dit :

      ——————————-

      dans le classeurs près de la corvette de Joe y avait quand même 3 documents qui attestait
      que Biden et Obama avait commandé du Domino Pizza (avec factures). Il y avait aussi un
      bon de commande pour une machine à café et une soumission pour le lavage des tapis du
      bureau ovale le 18 juillet 2012.

  46. Pierre s. dit :

    ——————————-

    y a un aspect qui est actuellement dans l’angle mort de la polarisation de cette histoire
    de documents.

    Pendant plus de 40 ans, Joe Biden à réellement travaillé lui. Et dans différents rôles, différents
    comités et 8 ans comme VP de B Obama. Le bonhomme a été de toute les commissions de
    toute les réformes et a siégé sur un nombre incalculable de comité. Ca ne l’excuse pas d’avoir
    laissé des documents officiels à la traine comme ca mais bon, il en a travaillé une shot comme dirait
    mon grand père.

    Par contre, l’idiot trump lui est arrivé à la maison blanche comme par erreur et n’a jamais mesuré
    toute l’ampleur, les responsabilité et les devoirs qui incombait à la job de POTUS. Cet idiot totalement
    largué et incompétent a d’ailleur été reconnu pour pa paresse son manque de culture et de curiosité
    intellectuelle et son incapacité à comprendre et gérer l’information pendant ces 4 ans.

    De plus les employés de la maison blanche devaient le surveiller en tout temps dans la gestion
    des documents. Il est également documenté et reconnu que le staff lui faisait des breifing court et
    simples pour qu’il finisse par en comprendre l’essenciel et ca c’est quand le staff choisissait tout
    simplement de ne pas partager l’info à l’idiot en chef et laisser les fonctionnaires et les conseillers
    gérer le tout.

    Et après une deuxième moitié de mandat ou Trump n’a fait que travailler pour sa seule et unique personne
    et surtout sa réélection (pour se garder à l’abrit de la justice) il a quitté dans la disgrace en commetant
    l’un des pire crime de l’histoire ^présidentielle américaine, une tentative de sabotage de l’élection
    et un coup d’état foireux avec les dernies partisans débiles qui lui restait sous la main.

    Peine perdu, il s’est ensuite sauvé de la MB avec plus de 13 000 feuille de documents volé.

    voila le bilan des courses.

  47. Skywalker Steele dit :

    HS : Joe Biden qui fait un Santos de lui-même en inventant des histoires sur sa personne, une habitude pour lui.

    http://twitter.com/greg_price11/status/1614672518169739269?t=9NUL6sTyVwGjT-5oxg6QjQ&s=19

    Bien hâte de voir le billet de M. Hétu là-dessus demain! (Il n’y en aura pas comme d’habitude, évidemment).

    1. gl000001 dit :

      Il doit être près de 13,000 mensonges et exagérations en arrière de trump 😉

    2. jeani dit :

      @Skywalker

      Je suis plus jeune que Biden et lors de mes années de collège, nous allions à la messe à tous les jours, sans compter les lectures religieuses lors de notre repas du dîner et en silence SVP.

      Elle est où la nouvelle?

    3. el_kabong dit :

      @skywalker

      Pour que vous en fassiez un breaking news, ce doit être tout un évènement rare, en effet…

      1. Ça fera beaucoup les manchettes quand Trump dira la vérité.

    4. gigido66 dit :

      « Bien hâte de voir le billet de M. Hétu là-dessus demain! (Il n’y en aura pas comme d’habitude, évidemment). »
      Oui…
      Il y a fort à parier puisque M.Hétu ne prend pas ses sujets dans les poubelles républicaines.

      Ce Greg Price?!?! un jeunot républicain qui ment comme il respire et qui aime bien casser du sucre sur le dos des démocrates?

      1. constella1 dit :

        gigido66
        Un loser oui!
        Hahaha
        Selon son sa présentation c’est ;
        Un heureux guerrier ( de salon)qui excelle ds le réchauffeur de banc autrement dit un pas bon et qui mange des ailes à la Buffalo
        Hahaha c’est son CV
        Un autre 🤡

  48. Pierre s. dit :

    ————————

    j’adore les trumpistes ……

    Oui mais Biden …
    Oui mais B Obama …
    Oui mais B Clinton …
    Oui mais …

    Je cherche toujours parmis les  »oui mais… » des trumpiste un enfoiré qui
    a fait le centième des conneries de l’idiot trump et j’en trouve pas …

    Sérieusement, 30 ans à la tête d’une business reconnu coupable de fraude, 7 faillites
    2 empeachements, 30 000 mensonges, 4 ans de chaos et de non gestion à discréditer
    les institutions américaines et la constitution, Tente de corrompe le FBI et la CIA, tentative
    de corruption de l’élection de 2020, les grosses tête de son organisation électorale 2016
    en prison et il finit ca par un coup d’état avec 8000 débiles et le vol de 13 000 page de documents
    confidentiels et certains ultra sensibles.

    Et t’as les trumpistes qui se roulent dans la merde avec Joe Biden qui embelli la vérité et laisse
    trainer quelques documents ici et la dont la plupart sont probablement des factures de restaurants.

    je suis crampé.

  49. constella1 dit :

    HS
    Cachez ces bras que je ne saurais voir
    Misère 🤦🏻‍♀️
    Et on est en 2023 là

    La Chambre des représentants du Missouri a commencé en 2023 à recevoir un examen minutieux à l’échelle nationale alors qu’elle a débattu de la tenue appropriée que les législatrices devraient porter lorsqu’elles sont sur le plancher du Capitole à Jefferson City, rapporte le St. Louis Post Dispatch.

    L’État du Missouri, qui était sous l’œil critique du pays lors des manifestations contre la discrimination raciale à l’Université du Missouri-Columbia en 2015 et 2016, immédiatement après le meurtre de Michael Brown à St. Louis, a maintenant attiré l’attention de leur Chambre des représentants pour avoir ouvert un débat que de nombreuses législatrices ont dénoncé comme sexiste.

    Dans ce cas particulier, la législature de l’État du Missouri envisage une interdiction des vêtements pour femmes qui expose les bras nus.
    🤦🏻‍♀️🤦🏻‍♀️🤦🏻‍♀️🤦🏻‍♀️

    1. jeani dit :

      @constella 1

      J’avais lu cette perle que seulement les Répus sont capables de faire. Leurs priorités, c’est de contrôler les femmes et s’assurer du respect de leur 2e amendement.

      On se croirait au Vatican ou dans une moindre mesure, dans une mosquée en Arabie Saoudite.

      1. constella1 dit :

        Absolument

    2. gl000001 dit :

      “Les bras d’une femme ne doivent servir qu’à l’amour. Tout autre usage les avilit.”
      Eugène Cloutier, Hôtel Hilton, Pékin

  50. constella1 dit :

    Gl000001
    Je n’ai pas eu le plaisir de voir cette pièce mais à regarder ceux qui y jouaient ce devait être mémorable

    1. gl000001 dit :

      Je ne savais même pas que c’était une pièce de théâtre. J’ai trouvé ça sur un site de citations !

      1. Haïku dit :

        @gl000001
        Ajout amical:

        « Au milieu de l’hiver, j’apprenais enfin qu’il y avait en moi un été invincible. »
        (Albert Camus). 😉

      2. constella1 dit :

        C’était un dramaturge et l’auteur de cette pièce

  51. Ziggy9361 dit :

    Je suis contre toute forme de sauf conduit accorder à la pourriture orangée pour quelques raison que ce soit et j’ai confiance que Garland qui doit avoir le dernier mot sur la suite à donner sur les inculpations concernant l’ordure qui est une nuisance publique. Juste le fait d’insinuer une ressemblance entre le vol de document intentionnel de Trump et l’oubli de paperasse de Biden est tout simplement incomparable et ne peut en aucun cas servir d’équivalence.

    La justice a le bras long et il est temps que le criminel goûte à sa rigueur en débarrassant le plancher et que son exemple serve à ramener à l’ordre ses disciples et ceux qui sont en rang pour lui succéder.

    https://youtu.be/ZeWJfJLgQL4

    1. Haïku dit :

      @Ziggy9361
      Merci pour le lien. 👌
      Effectivement, Glenn Kirschner a une tête sur ses épaules !

      1. Haïku dit :

        Oups, j’ai oublié…

        Et comme disait l’avocat papitibi:
        « L’Amérique dans tous ses étaux. »

  52. karma278 dit :

    Sur Reuters

    « REpublicans want Biden home visitors logs, but not Trump’s »

    https://www.reuters.com/world/us/republicans-want-biden-home-visitor-logs-not-trumps-2023-01-15/

    Qui parle de politisation des instruments du gouvernement déjà???

  53. Politiquement, trump est un mort vivant – OUI

    Et de risquer ce qui reste de la crédibilité du ministère de la Justice… en n’inculpant pas un criminel? NON

    Les ripous ne veulent pas que trump soit remis en lumière par ce qu’il pourrait gagner les primaire ripous ce qui serait la  »mort » du parti ripous.

    Si inculpé trump l’amene a gagner les primaire ripous et ainsi détruire ce qui reste du parti… et bien ca feras d’une pierre trois coups – si on ajoute le rétablissement d’une certaine crédibilité au DOJ

    Qu’on l’inculpe au plus sacrant!

  54. P-o Tremblay dit :

    La justice doit être apolitique point barre…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :