Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

S’ils parviennent à s’emparer des rênes du Congrès, les républicains ont l’intention d’adopter un projet de loi destiné à pérenniser les changements apportés par Donald Trump en 2017 aux taux d’imposition payés par les particuliers, selon le Washington Post. Ils prévoient également faire pression pour supprimer certaines des hausses d’impôts spécifiques de la loi sur les sociétés qui avaient pour but de compenser le coût de leur énorme réduction globale du taux d’imposition des sociétés.

Bref, selon leurs critiques, les républicains veulent imiter l’ex-première ministre britannique Liz Truss. «Au pire, ils pourraient également provoquer un effondrement du marché à l’instar du Royaume-Uni. Dans tous les cas, ils sont en contradiction totale avec l’argument selon lequel les déficits ont alimenté l’inflation », a déclaré au Post Jason Fureman, ancien conseiller économique de Barack Obama.

Rappelons que la lutte à l’inflation est l’une des grandes priorités des républicains, selon leurs discours électoraux. La lute au déficit en est une autre. Or, selon la plupart des économistes, les baisses d’impôts envisagées pourraient non seulement creuser le déficit mais également doper l’inflation.

Mais certains stratèges et dirigeants républicains ne se soucient pas de tels détails. À en croire Newt Gingrich, qui conseille Kevin McCarthy (photo), chef des républicains à la Chambre, ils veulent surtout se donner un argument électoral contre Joe Biden en 2024. Voici comment le Post résume la situation :

« Les réductions d’impôts stimulent l’inflation tout comme les nouvelles dépenses, car elles augmentent la demande économique et la déséquilibrent par rapport à l’offre. Mais les républicains estiment que ces efforts placeraient Biden dans une situation politique délicate, l’obligeant à choisir entre opposer son veto aux réductions d’impôts – ce qui donnerait au GOP une ligne d’attaque pour l’élection présidentielle de 2024 – ou permettre aux républicains de gagner sur l’un des points centraux de leur programme législatif. »

N’est-ce pas génial ? Ces républicains souhaitent sans doute que les électeurs, à la recherche d’une solution concrète au problème de l’inflation, réaliseront trop tard l’erreur qu’ils ont commise en plaçant leurs espoirs dans les candidats républicains.

P.S. : L’avant-dernière journée de la dernière campagne de financement de ce blogue en 2022 se poursuit à un bon rythme. Pourvu que ça dure ! Merci à tous ceux et celles qui ont déjà contribué, ainsi qu’aux autres qui passeront à l’action sous peu !

Le blogue de Richard Hétu
Other Amount:


(Photo The Washington Post)

27 réflexions sur “Les républicains voudraient imiter… Liz Truss !

  1. gl000001 dit :

    Ils veulent juste le pouvoir pour leurs chasses aux sorcières. Peu importe le cout.

  2. gl000001 dit :

    « réaliseront trop tard l’erreur qu’ils ont commise  »
    Bonne chance. Ils ont pas encore compris pour trump.

  3. Léo Mico dit :

    Si je comprends bien, pour résumer : les Républicains vont détruire l’économie américaine, et accuser Biden d’en être le responsable.
    Classique.

    1. Dekessey dit :

      Et quand ils reprendront le pouvoir (si les USA demeurent une démocratie d’ici 2 ans bien sûr), le parti démocrate devra réparer les pots cassés par les répourricains.
      Un autre classique.

    2. galgator dit :

      Juste! L’enfer ses les autres – Jean Paul Sartre

  4. el_kabong dit :

    « Ces républicains souhaitent sans doute que les électeurs, (…) réaliseront trop tard l’erreur qu’ils ont commise en plaçant leurs espoirs dans les candidats républicains. »

    Ça fait au moins 100 ans que les électeurs ne réalisent JAMAIS leur erreur de mettre des espoirs dans des candidats ripoux-libans…

  5. March dit :

    Les américains, surtout ceux votant pour le GOP n’ont pas l’introspection nécessaire pour réaliser qu’ils ont fait une erreur. C’est beaucoup trop facile de blamer les autres et d’avoir la pensé magique qu’une solution simple peut venir à bout d’un problème complexe.
    Même si on leur fait la preuve x100 qu’ils ont tord jamais il ne vont admettre une erreur car un américain est supérieur a tout le monde ET leur pensé unique fait qu’ils ont toujours raison.

  6. Louise dit :

    « certains stratèges veulent surtout se donner un argument électoral contre Joe Biden en 2024 »
    Voilà le véritable problème des républicains. Gagner, gagner, gagner. Mais pour faire quoi?
    Pour servir leurs propres intérêts politiques, idéologiques et financiers.
    Ils n’ont pas de vision pour leur pays, leur regard est tourné vers l’arrière pour conserver leurs privilèges et leur domination sur leurs concitoyens.
    Ce parti ne donne pas la priorité à son pays, il est dévoué corps et âme à la destruction rapide de la démocratie tout en faisant croire qu’ils sont entièrement au service de leurs électeurs.
    Si autant de gens sont encore prêts à voter pour un tel parti, c’est soit qu’ils sont naïfs, soit qu’ils sont ignorants ou qu’ils sont complètement déconnectés de la réalité.
    La moitié de la population nage en plein délire. Est-ce que l’autre moitié va laisser faire ?
    J’ai bien hâte au 8 novembre et j’ai peur en même temps.

  7. monsieur8 dit :

    « … les électeurs […] réaliseront trop tard l’erreur qu’ils ont commise… » (en élisant des répus).

    Hiiiii! Pas sûr, pas sûr.

    Les répus vont trouver plein d’explications pour justifier le dérapage de l’économie : les emails d’Hillary, le portable de Hunter, Barack Obama, les wokes, les hystériques de l’environnement, les immigrants, les LGBTQ+… name them!

    Les répus sont nuls en économie, mais forts en communication. Comptez-sur eux pour enfirouapper leurs électeurs comme il faut.

    1. Bien d’accord avec vous, ils ne voudront jamais comprendre les vrais raisons et vont blamer les dems, les émigrants, le grand remplacement, etc.

  8. Dans les année trumpidou, mitch refusait simplement de sousmettre les projet de loi des dems au vote.
    Pour ensuite les traité de  »do nothing » (ceux qui font rien).
    Et par la suite ils ont le culot de demandé au dems d’être bi-partisan!!!

    1. Léo Mico dit :

      @philippe deslauriers :
      Ça continue encore sous Biden : les Républicains au Sénat bloquent les lois et ensuite font croire que Biden ne fait rien.
      Juste un exemple parmi d’autres, avec le problème du manque de lait pour bébés : https://www.washingtonpost.com/politics/2022/05/19/republicans-baby-formula/

  9. Apocalypse dit :

    « … réaliseront trop tard l’erreur qu’ils ont commise en plaçant leurs espoirs dans les candidats républicains. »

    Ils auraient dû réaliser leur erreur il y a longtemps, mais non; on va simplement – encore une fois – blâmer les démocrates. Dans ce pays, la pensée binaire est maintenant le fait de la majorité: la subtilité et les nuances dans la discussion ont pris le bord. En fait, ce n’est pas seulement le propre des Etats-Unis. 😰😭

  10. Apocalypse dit :

    @monsieur8 – 13:46

    « Hiiiii! Pas sûr, pas sûr. »

    Vous avez bien raison… pas sûr, pas sûr!

  11. Claudia . dit :

    Merci pour tout M.Hetu,oui, j’ai fait ma contribution, votre blogue en vaut vraiment la peine.

  12. Layla dit :

    « les républicains voudraient imiter Liz Truss »

    pas de problème. J’👏👏👏

    Go allez imiter👏 Liz Truss, elle a démissionné après 6 semaines.

    Oups un républicain ça ne démissionne pas.😢

    1. Haiku dit :

      😄👍 !!

  13. treblig dit :

    On répètera ici une vérité toute simple : le trickle down ne marche pas n’a jamais marché et ne marchera pas plus dans le futur.

    Couper les impôts sans redresser le déficit est une porte ouverte à une dévaluation de la monnaie ce qui entraînera une inflation monstre à long terme. Les États-Unis sont à 112% du PIB comme niveau d’endettement actuel qu’ils financent en émettant de nouveaux emprunts à chaque année. Tant que la confiance est là, les banquiers vont suivre.

    Quand les taux bancaires sont de 0.5% ça peut marcher un certain temps. Avec des taux à 5%, l’endettement devient une bête insatiable à nourrir.

  14. kintouai dit :

    La nouvelle devise des salopards de Répugnants : « In Liz we Truss ».

    1. Haiku dit :

      Est bonne ! 👍👍

  15. marie4poches4 dit :

    Pourquoi les répus se forceraient à faire quoi que ce soit? ça servirait à rien…

    The Tennessee Holler
    @TheTNHoller

    BOEBERT TO KNOX GOP: “We are in the last of the last days… you get to be a part of ushering in the second coming of Jesus.”

    @RepTimBurchett
    brought
    @RepBoebert
    to Knox GOP’s Lincoln Day Dinner, and got big applause for serving in Congress with a focus on the End Times Prophecy.

    https://twitter.com/i/status/1583150647557300224

    1. constella1 dit :

      😳😳😳🥴🥴🥴connasse de première 😖😖
      Question.
      Elle est folle pour vraie ou elle fait semblant ?🤔

      1. marie4poches4 dit :

        Je sais pas. Je visionne des vidéos de bobette et MTG lors d’entrevues ou lorsqu’elles se donnent en spectacle devant un auditoire et j’ai parfois l’impression qu’elles se retiennent pour ne pas pouffer de rire…à moins que ce soit moi qui fasse de la projection 🤪, je sais pas…

      2. Duduche dit :

        @constella1: elle est fondamentaliste religieuse. Elle attend la « rapture », la capture par dieu des fidèles pour les amener au Paradis. Quand la bible remplace le cerveau à ce point, on ne peut vraiment s’attendre à des propos rationnels.

        Ça doit bien faire 1989 années que des chrétiens prétendent que le retour du Christ est toujours pour bientôt. (Selon la Bible, il devait revenir avant la mort du dernier de ses disciples. Il doit avoir raté quelques métros.)

      3. Ziggy9361 dit :

        Faut lui faire juré quelle se suicidera si ça n’arrive pas.

  16. Gilles Morissette dit :

    Les Républicains n’auraient donc AUCUN scrupule à plonger le pays dans une grave récession si cela pouvait leurs permettre de gagner les faveurs d’un certain électorat trop naïf pour se rendre compte qu’il va devoir en payer le prix.

    Le pire est que cet électorat va croire ce beau discours et qu’il va « remercier » les Républicains pour ces « belles » baisses d’impôt qui vont profiter davantage au « 1 »%.

    Les Américains sont parfois tellement connards que cela en est démoralisant.

    Mettre l’éconmie sur le « cul » et en faire porter l’odieux sur les Démocrates qui finront par devoir « réparer » les dégâts.

    Bienvenue dans le « shit hole country » où la bêtise, la stupidité et l’ignorance sont devenus la norme.

  17. Benton Fraser dit :

    C’est que la stupidité a toujours été un avantage chez les républicains!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :