Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

La Russie officialisera vendredi l’annexion de territoires ukrainiens où se sont déroulés ce que l’Ukraine, les États-Unis et d’autres pays occidentaux ont qualifié de « simulacres » de référendums des 23 au 27 septembre. « Une cérémonie de signature d’accords sur l’entrée des nouveaux territoires dans la Fédération de Russie se tiendra demain à 15 heures au Kremlin. Vladimir Poutine prononcera un discours volumineux lors de cet événement », a déclaré ce jeudi le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

Les dirigeants des quatre régions contrôlées par la Russie en Ukraine – Donestsk, Louhansk, Zaporijia et Kherson – sont arrivés ce jeudi à Moscou pour participer à cette cérémonie destinée à célébrer une annexion que le président de l’Ukraine a de nouveau dénoncé dans une vidéo publiée mercredi soir. « L’Ukraine ne peut pas accepter et n’acceptera aucune tentative de la Russie de s’emparer d’une quelconque partie de notre territoire », a dit Volodymyr Zelensky.

De leur côté, les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Allemagne et le Canada ont réitéré mercredi leur refus de répété de reconnaître les résultats des scrutins, une promesse déjà faite par le G7 quelques jours auparavant.

Selon les médias russes, 98 % des Ukrainiens qui ont participé aux référendums dans les régions de Donetsk et Louhansk ont voté en faveur de l’annexion à la Russie, alors que 93 % des participants ont appuyé cette option dans la région de Zaporijia et 87 % dans la région de Kherson.

P.S. : La Suède a identifié une quatrième fuite dans les gazoducs Nordstream. La Russie a dénoncé des actes de « sabotage », pointant du doigt les États-Unis. Ces derniers écartent la thèse d’un accident, mais se refusent d’identifier un coupable pour le moment, contrairement à l’Ukraine et à la Pologne, qui ont accusé la Russie. Rappelons qu’aucun des deux gazoducs Nordstream ne pompaient de l’énergie vers l’Europe au moment des incidents, qui ont coïncidé avec l’inauguration d’un gazoduc devant transporter du gaz naturel de la Norvège à la Pologne.

(Photo AP)

116 réflexions sur “Après les « référendums », l’annexion

  1. Jean Létourneau dit :

    Le seul semblant de démocratie dans cette triste histoire, c’est que les résultats des référendums ont été dévoilés APRÈS la consultation publique. 🤦‍♂️
    Pour le reste, c’est la Poutine normale de tous les jours…

    1. Laurent Pierre dit :

      Je prévoyais des scores staliniens aux référendums d’annexion. Pas tellement dans le champ le vieil homme. Maintenant que les territoires « conquis » font partis de la sainte Russie, zone sacrée inviolable sans risque de représailles terribles dixit le Tsar, place aux armes nucléaires pour exterminer ce qui reste de l’Ukraine.

      1. chanounou dit :

        @Laurent Pierre
        … » place aux armes nucléaires pour exterminer ce qui reste de l’Ukraine ».
        Certes, mais quel interet véritable pour le  » would like Tsar » de vitrifier le pays qu’il convoite? N’aurait-il pas plutôt intérêt à vitrifier l’Europe ( Londres Paris Berlin Varsovie…) livreurs d’armes?

  2. Samati dit :

    Dans l’oblast de Zaporijia, qui compte plus de 1,6 millions de personnes, le OUI a recueilli près de 38 000 votes, ce qui est un chiffre que seuls les idiots utiles de la Russie vont endosser. Ailleurs le vote tel que dépouillé, montrait un grande quantité de vote « blancs » illustrant la grande tricherie des russes.

    Il semble que la tricherie soit dans la génétique des dirigeants russes.

    Les menaces de Poutine ne sont probablement que du bluff, sinon ce pays devra être exclu totalement de la communauté internationale, incluant tous ses organismes. La Russie deviendra collectivement un groupe terroriste.

  3. MarcB dit :

    Et bientôt les russes vont affirmer que le 13% de votes dans la région de Kherson contre le rattachement à la Russie était des votes frauduleux car on ne retrouve plus aucune trace de ces voteurs… 🥲

  4. Madalton dit :

    Si la population de ces territoires veut tant se joindre à la Russie, elle n’a qu’à déménager en Russie et laisser les territoires à l’Ukraine.

    1. belwet dit :

      En fait, l’armée « bienveillante » russe a « déménagée volontairement » des centaines de milliers d’habitants de ces régions vers la Russie. Ceux qui y sont encore ont voté avec une arme (que le gentil soldat russe tenait pendant la consultation de porte à porte). Pour ceux qui ont « déménagé » dans l’autre pays, j’aimerais savoir qui tenait le crayon ou aidait les gens à voter…

  5. Grenouillage dit :

    Avec ces annexations, ce conflit vient d’atteindre un nouveau seuil de dangerosité qui nous approche vers une confrontation avec des armes non conventionnelles.
    Est-ce une façon pour les russes de justifier une frappe d’arme nucléaire tactique dans le cas ou les ukrainiens seraient en mesure de reprendre ce terrain cédé aux russes ?

    Concernant les fuites causé par des explosions du gazéoduc Nordstream, les deux parties en cause pourraient être derrière ce sabotage. Pour les américains, cela met un terme définitif à l’acheminement du gaz russe russe aux européens par le nord.

    Pour ce qui est des russes, cela pourrait être un message à l’OTAN à savoir que les autres gazéoducs sont aussi susceptibles de subir des attaques, et mettre ainsi l’Europe à genou si un tel événement devait survenir.

    1. belwet dit :

      Ben oui, Putin l’a dit lui-même: « Si une partie de la Russie est attaquée, toutes les armes (nucléaire incluse) peuvent être utilisées pour contrer « l’invasion ». »

      1. Grenouillage dit :

        C’est vrai que l’on a tendance à se répéter.

    2. galgator dit :

      En effet, Poutine veut simplement se donner une raison de plus d’utiliser l’arme nucléaire. Mais que feront les alliés de l’Ukraine si ça arrive ? Est-ce qu’ils vont riposter avec le même type d’arme ? J’ai comme un doute que plusieurs ne voudront pas le faire! J’espère qu’ils ont un plan solide car c’est une option qui pourrait se matérialisée plus tôt que prévu. Où sinon, c’est du bluff de Poutine et j’espère que c’est le cas car la vie de millions de personnes est en jeu avec ce fou au commande.

      1. Grenouillage dit :

        Ce qui est triste dans la chaîne d’événement que l’on connait depuis le début de ce conflit, (absence totale de la diplomatie) c’est que l’OTAN a mis les russes dans une position ou leurs dirigeants n’ont plus que deux choix:
        soit se donner la mort (politiquement) ou faire tomber leurs adversaires avec eux. (OTAN)

        Qui a le plus à perdre dans un conflit nucléaire limitée à l’Europe ?
        Les russes ? non
        – ils sont déjà isolés économiquement et politiquement d’une bonne partie du monde.
        Les européens ? bien sûr.
        – un conflit nucléaire ferait reculer l’ensemble de l’Europe de plusieurs dizaines d’années, et
        tout les peuples de ce continent auraient à subir de grandes souffrances.

      2. Capitaine B dit :

        putin veut aussi sûrement se sortir de son mensonge initial. L’Ukraine ne se battera plus pour défendre son territoire mais bien pour attaquer la russie. Ce n’est donc plus une « opération spéciale » mais une guerre en bonne et due forme.

        J’imagine donc qu’en officialisant la guerre pout-pout va élargir ses options comme la conscription, l’utilisation d’armes plus dévastatrices, ne plus être obligé de mentir pour couvrir le fiasco sur le champ de bataille, plus de pouvoirs pour l’état, etc.

        Tout ça sur un fond de pleurnichage à l’ONU comme quoi ils sont les victimes dans ce conflit.

      3. @Grenouillage … L’otan? a mis la russie dans cette situation?

        La russie demande la capitulation totale de l’ukraine et de son gouvernement et demande a ce que le gouvernement se rendent au authorité russe pour leur exécution.
        moscow na jamais dévié de cette demande et n’accepte aucun compromis.

        L’excusse ridicule que la russie a envahi l’ukraine par ce qu’elle voulait joindre l’Otan. est d’un ridicule.
        La russie a déjà L’estomie et la letonie a sa frontiere qui sont dans l’otan
        On peut ajouté la lituanie et la pologne qui sont au frontiere de la bielorussie qui est sous le controle de poutine.
        -> en annexant l’ukraine la Russie AJOUTE les pays de l’otan suivant a sa frontière: Slovaquie, Roumanie et Hongrie
        Cette excuse est de la bullshit.

        Poohtine a perdu le controle de dette région
        Les russe voit leurs frere ukrainiens qui sont devenu beucoup plus aisé qu’eux sous la nouvelle démocratie.
        Ca mets le pouvoir de poohtine en danger, car par le passé, malgré la répression et les assasinat, il passent tout juste au election… ca fin approchait.
        Envahir l’Ukraine est son dernier geste de désespoir.

        poohtine ne reculeras jamais.

        Il utiliseras les armes sale en sa possession (chimique, atomique, etc).
        Ce qu’il veut est la destruction du peuple qui a choisi la démocratie, mis a la porte le dictateur a sa solde, et le fait mal paraitre devant les russe vivant dans la pauvreté

      4. Kelvinator dit :

        @Grenouillage
        « se donner la mort (politiquement) »

        Que voulez-vous dire? Quel mort est-il question au juste, sachant que l’OTAN n’a jamais menacé la Russie depuis sa création il y a 70 ans?

      5. Grenouillage dit :

        Si Putin déclare forfait en Ukraine sans avoir rencontrer certains de ses objectifs, il tombera en disgrâce auprès de ses alliés d’extrême droite, et connaîtra une  »mort politique ».
        Pas sûr qu’il choisira cette avenue.

      6. Kelvinator dit :

        Effectivement, Putin s’est peinturé dans un coin avec son entêtement, mais l’OTAN, ni même les américains ou les européens ont quoi que ce soit à voir sur le sujet.

        C’est le même cul-de-sac politique guidé par une rupture des anciens satellites soviétiques, coupant les ponts avec Moscou, qui mena la Russie dans son isolement actuel. Putin tente comme toujours de prendre les américains comme bouc-émissaire, mais les russes sont les seul artisans de leur malheur. Les pays satellites maintenu par la force sont rarement coopératif une fois qu’ils ont le libre choix. C’est ce qui est arrivé avec la majorité des pays du pacte de Varsovie. L’intransigeance et la violence russes en sont les seuls responsables.

      7. Grenouillage dit :

        On laissera les historiens en débattre, mais cela ne règle pas le présent problème que nous avons, et surtout des moyens à prendre pour se sortir de cette crise.
        Car si on ne joue pas la carte de la diplomatie, et qu’on laisse Putin continuer à s’empêtrer dans son trou, tout cela finira très mal.

        Cela me dépasse que les gens sur ce site ne voit pas le réel danger dans lequel on patauge présentement. Sans même envisager le désastre nucléaire, si notre société devait perdre pour plusieurs mois, voire des années l’accès à l’internet (sabotage de liens terrestres ou satellitaires) tout s’effondrera….pour un temps. Mais pendant ce temps, cela sera l’anarchie.

      8. Kelvinator dit :

        Vous semblez croire que l’occident est fermé à tout entente diplomatique, est-ce bien votre position? (« Car si on ne joue pas la carte de la diplomatie »)

        Les canaux diplomatiques sont ouvert depuis le début, Putin a toujours eu la possibilité d’arriver à une entente diplomatique, mais ne l’a pas fait. Les pays occidentaux refuse de s’impliquer directement justement pour éviter l’escalade. Je crois que l’occident a fait tout ce qu’il fallait pour encourager une désescalade du conflit, mais l’appel à la mobilisation générale est la preuve que celui qui « double-down » sur ses convictions est Putin lui-même, il est le geôlier de la prison qu’il s’est créé.

        Je doute fortement que Putin négocie de bonne fois, puisqu’il ne l’a jamais fait en 20 ans. Une négociation imposé ne peut que le faire mal paraître, et meurtrir son ego qui est si important pour lui, pour tout dictateur en fait. Les apparences de pouvoir sont importantes, puisque c’est tout ce qui le maintient en place. Encore sur ce point, l’occident n’a aucun contrôle. Je crois que les commentateurs sur ce site sont bien conscient de ce danger depuis le début de la guerre, mais à mesure que Putin perd son avantage, le recours à l’arme nucléaire devient de plus en plus suicidaire.

      9. Grenouillage dit :

        Il n’a jamais été question pour l’Ukraine de laisser les deux états séparatistes obtenir leur autonomie tout en demeurant dans l’Ukraine.
        Il aurait fallu Putin et Zelensky accepte des compromis pour en arriver à une entente, mais l’intransigeance des deux parties, suivi de l’attaque des russes en Ukraine nous ont amené dans cette impasse.

      10. Samati dit :

        @ Grenouillage

        J’ignore votre âge, mais vous semblez totalement ignorant concernant le réseau internet. Ce réseau a été conçu pour l’armée américaine afin de se prémunir contre tout bris dans les réseaux de communication. Si un lien est brisé, un autre lien se crée automatiquement dans le réseau pour acheminer la communication. Malgré la guerre en Ukraine, les liens internet fonctionnent toujours, malgré la destruction de quelques tours et facilités de réseaux.

      11. Bartien dit :

        « …Cela me dépasse que les gens sur ce site ne… »

        Hé que ça me pue au nez ce genre de commentaire hautain

      12. Grenouillage dit :

        Vous y allez un peu fort, je crois, mais bon.

      13. Bartien dit :

        Un peu fort? Juste un peu?

        Si j’y vais un peu fort je vais en déduire que vous me donnez un peu raison

      14. Grenouillage dit :

        Un peu 🙂
        Cela pouvait paraître hautain, mais ce n’était pas mon intention de l’être.
        C’était plus un questionnement de ma part qu’un jugement sur les membres de ce site.

        J’ai déjà Samati qui me fait la leçon, et je peux comprendre votre réaction.

        Merci de l’avoir soulevé.

      15. Bob dit :

        @Kelvinator « L’otan n’a jamais menacé la Russie » Hahaha

        Une chance que la connerie ne tue pas !

    3. kintouai dit :

      J’ai bien hâte que Poutine et son cercle de saloprads utilisent l’arme nucélaire en Ukraine. La Russie sera alors criblée d’ogives nucléaires qui détruiront complètement le pays.. Il s’ensuivra une riposte russe qui rendras la Terre inhabitable. Merci, Poutine ! J’espère qu’un général russe aura au moins la décence de brûler la cervelle de ce malade mental avant qu’il ne soit trop tard. !

      1. Grenouillage dit :

        l’utilisation d’une arme tactique nucléaire en Ukraine par les russes ne résultera pas par une réponse similaire de l’OTAN. D’autres options que le nucléaire s’offre à eux.
        Par exemple: annihilé la flotte russe (ou en partie) dans la mer noire.

        Comment réagirait ensuite les russes ? Sais pas….

      2. MarcB dit :

        L’utilisation d’une arme nucléaire par les Russes, dont les retombées toucheront les pays européens, rendra légitime la destruction par l’OTAN des capacités nucléaires Russes, pas nécessairement par une attaque nucléaire de l’OTAN. Mais n’importe quelle attaque conventionnelle (missile, torpille, avion) contre une plateforme nucléaire (sous-marin, missile, bombardier stratégique) devient possible. Et Poutine doit commencer à se rendre compte que ses forces militaires ne pourraient pas vraiment s’opposer à une attaque conventionnelle de l’OTAN

    4. NStrider dit :

      « Est-ce une façon pour les russes de justifier une frappe d’arme nucléaire tactique dans le cas ou les ukrainiens seraient en mesure de reprendre ce terrain cédé aux russes ? »
      Je fais la même lecture de la tactique de Poutine que vous. Mais je crois que c’est un bluff. Je ne crois pas qu’il osera compte tenu des conséquences pour lui, l’économie russe ET l’absence de soutien de la Chine et de la Corée du Nord qu’il a courtisé mais, qui ont quand même pris leur distance.

      1. Grenouillage dit :

        Comme je l’ai mentionné dans un autre message, ce qui m’inquiète le plus est cet isolement que nous avons créé autour de la Russie. Quand le pays n’a plus rien à perdre, c’est là qu’il devient le plus dangereux et imprévisible.

      2. NStrider dit :

        Poutine joue son va tout, mais, je ne suis pas sûr du tout que les oligarques, les généraux et une partie du peuple le laisseront faire.
        Il n’y qu’a voir la réaction à la mobilisation décrétée pour avoir une p’tite idée de l’état d’âme russe actuellement.

      3. Grenouillage dit :

         » Poutine joue son va tout, mais, je ne suis pas sûr du tout que les oligarques, les généraux et une partie du peuple le laisseront faire.  »

        Combien d’oligarques ont été éliminé jusqu’à présent ? une bonne douzaine ?
        À mon avis, l’armée n’est pas en position de force présentement pour amener un changement durable en Russie. Leur campagne militaire en Ukraine est un désastre, plusieurs ont été éliminé par les ukrainiens en début de campagne, d’autres ont été  »remercié » par Putin par la suite.
        Putin, étant isssu du FSB, a certainement une grande emprise sur cette organisation.

        La conscription obligatoire pour plus de 300 000 russes auraient dû amenés un mouvement de révolte organisé, mais ce n’est pas le cas. Pour certains, c’est la fuite à l’étranger, pour d’autres, c’est le résignement.

    5. Kelvinator dit :

      C’est très peu crédible que les USA aient saboté le pipeline comme le répète les russes (qui accuse les américains pour tout et pour rien, d’être responsable des manifetation au pâys entre autre…).
      Le gaz était déjà coupé, les sanctions fonctionne, pourquoi elle aurait bombardé un allié pour aucun avantage immédiat?

      1. Grenouillage dit :

        Ce sabotage met fin définitivement à un futur approvisionnement des russes en Europe, laissant ainsi la place à d’autres marchés tel que les États-Unis à venir combler le vide.

        Le problème, est qu’il est beaucoup plus polluant de produire le GNL en Amérique ou ailleurs qu’en Russie, et beaucoup plus coûteux.

        il faut aussi comprendre que le pétrole et gaz qui sont produits en Norvège tire à sa fin. (env. 5 ans de production)

      2. Kelvinator dit :

        Puisque le gaz est déjà coupé, le seul changement est une augmentation du prix de l’énergie. (et une pollution atmosphérique au méthane, très dangereux pour le’ffet de serre). Les USA sont désavantagé si le cour mondial des prix part à la hausse, puisqu’il tente depuis le début de l’année de réduire les prix, allant jusqu’à rencontrer MBL le saoudien.

        De l’autre côté, les russes avaient déjà fermé le pipeline prétextant des raisons bidons. Les russes profitent directement d’une hausse des prix, en plus de mettre plus de pression sur les européens à l’approche de l’hiver.

        Donc au final, je ne vois que des inconvénients pour les américains, et que des avantages pour les russes qui ont déjà décidé d’arrêter l’envoi de gaz en Europe. Allez jusqu’en mer baltique est très risqué pour un sous-marins américains, mais très peu pour un sous-marin russe. Le contrecoup d’un sabotage ayant causé autant de pollution serait très mauvais pour les USA, mais n’a aucun impact pour les russes qui sont déjà des paria sur la scène mondiale.

      3. Grenouillage dit :

        Je ne suis pas contre vos arguments. Disons qu’il n’y a pas de certitudes d’un côté comme de l’autre.

         »Allez jusqu’en mer baltique est très risqué pour un sous-marins américains.  »
        Pas vraiment. L’incident s’est passé très près des côtes du Danemark, un pays qui est membre de l’OTAN.

        Une théorie qui circule présentement est que les explosifs auraient été posé il y a plusieurs mois déjà par je ne sais qui.

      4. Kelvinator dit :

        Il n’y a pas de certitude, mais par processus d’élimination, un pays a des avantages et l’autre des inconvénients, ce qui influe grandement sur les possibilité.

        Un sous-marins américains devrait passer devant Copenhague, ou entre Nyborg et Korsor un peu plus à l’ouest. Les russes sont déjà dans la mer baltique et n’ont pas à passer ce détroit peu profond et probablement truffé de sonars.

      5. Grenouillage dit :

         » Il n’y a pas de certitude, mais par processus d’élimination, un pays a des avantages et l’autre des inconvénients,  »

        D’accord, mais ce qui constitue un avantage ou inconvénient pour vous ou moi, ne l’est peut-être pas pour ceux qui ont à prendre ce genre de décision.

        Je viens de voir ce lien de Nicola Douare. Si vous avez de preuves additionnelles….
        https://twitter.com/MartyBent/status/1574773858506350593?s=20&t=4N8ZL7ndSpXUE0CFBo9a8w

      6. Kelvinator dit :

        Première preuve, tout sous-marins entrant la mer baltique est facilement identifiable : https://www.forbes.com/sites/hisutton/2020/07/10/powerful-russian-submarine-seen-entering-baltic-sea/?sh=225b0ce3142c

        Deuxièmement, cette preuve est ridicule et vient directement d’un compte anti-Biden, donc très biaisé et interprétant ses déclarations de la pire manière possible. Biden parle de Nord Stream 2, qui sera terminé en faisant pression sur l’Allemagne.. Pourquoi y voir une attaque armée? Il faut être extrèment biaisé pour voir une preuve dans ce clip, qui sert plus de spin qu’autre chose…

        Selon la preuve un, c’est impossible pour un sous-marins d’entrer en secret. D’autant que le pays n’a aucun avantage à le faire, aucun! C’est de la politique fiction qui utilise les méthodes conspirationistes : Ils ont déjà leur conclusion, et parte à la pèche pour trouver tout élément qui corrobore leur choix, tout en excluant systématiquement tout ce qui le contredit. Le côté amateur du compte souligne davantage ce constat, donc cet argument est très peu crédible à mes yeux.

      7. Grenouillage dit :

        Si vous ne prenez jamais en compte ce qui se dit ailleurs que sur vos sites favoris qui finissent tous par dire la même chose, c’est que vous détenez qu’une seule partie de l’histoire.
        À moins que la vidéo ait été altéré, Biden a très bien dit qu’il mettrait fin d’une façon ou de l’autre à Nordstream 2. Avec cette déclaration, il demeure sur la liste des  »suspects ».

        Si je fréquente ce site, c’est pour obtenir de l’information complémentaire à ce que je lis ailleurs sur le web. Je ne me considère pas comme un démocrate ou républicain mais plutôt comme un indépendant. Parfois à gauche, parfois à droite selon les sujets.
        Pour plusieurs de mes amis, ils considèrent ce site comme biaisé et rempli de cliché.
        Cela me fait rire, car j’y retrouve tout de même des informations pertinentes à ma compréhension des problèmes que nous vivons.

        Mais nous sommes à l’ère de la polarisation.
        Comme le disais Bush après le 9\11, soit que vous êtes avec nous ou contre nous.
        Il n’y a plus de place à la neutralité ou à l’indépendance des idées.
        C’est une des raisons pour lesquelles les pays non-alignés cherchent une voie différente des américains, AMERICAN WAY.

      8. Kelvinator dit :

        « sur vos sites favoris qui finissent tous par dire la même chose »
        C’est une caricature doublé d’un procès d’intention. Vous ne savez pas les sources que je consulte, et encore moins si ces sources sont similaires dans leur information. Toutefois, c’est vrai que des sites qui rapporte des faits ont tendances à « dire la même chose » que ne disent pas les site alternatifs de fake news, comme les activistes républicains anti-Biden comme le site que vous proposez. C’est une manière de se donner raison sans avoir à apporter des arguments, la pierre angulaire de tout discours conspirationniste : « ils sont contre nous donc ils mentent nécéssairement ». Alors que moi je dis qu’il mentent parce que leur argument n’est pas crédible. Comme l’idée de penser que Biden irait avouer de manière caché qu’il va saboter Nord Stream.

        Il faut extrapoler à outrance pour voir dans cette déclaration une preuve que les américains ont saboté Nord Stream 1. Comme vous le soulignez, des gens comme lui qui ne regarde qu’un côté pour se convaincre sont peu crédibles. Ça va dans les deux sens, et son processus de sélection de l’information est inévitablement biaisé.

        Comme je l’écrivais, c’est une tactique récurrente chez les complotistes, de faire dire des choses qui ne sont pas dite, comme dans ce cas saboté Nord Stream 1, alors que la question était visiblement sur la mise en place de Nord Stream 2 avant l’invasion russe.

        Moi aussi, tout comme vous, je fréquente ce site pour voir les idées différentes des miennes, mais je ne laisse pas ma critique des sources de côté, bien au contraire. J’ai expliqué en quoi cette information est fausse et biaisé, vous pouvez ne pas me croire, mais reste que j’ai des arguments pour le démontrer, alors qu’il faut prendre au pied de la lettre ce que dit Biden pour le croire…

        Je n’ai pas de difficulté à imaginer que des pro-Trump trouve ce site biaisé, toute information factuelle qui contredit leur opinion st biaisé. J’ai une longue expérience avec les complotistes et leur manière d’aborder l’acquisition de connaissance. L’épistémologie est un de mes sujet de prédilection, donc l’analyse des sources est primordial et incontrounable.

        Bref, désolé si ma réponse est longue et merci pour vos réponses. J’aime bien savoir quel est le processus de réflexion derrière les positions différentes des miennes.

      9. Grenouillage dit :

        Merci également pour votre réponse.
        En complément d’information, c’est Nordstream 1 et 2 qui ont été saboté.

      10. Samati dit :

        @ Grenouillage

        « il faut aussi comprendre que le pétrole et gaz qui sont produits en Norvège tire à sa fin. (env. 5 ans de production) »

        De toute évidence vous ne maitrisez pas bien les concepts reliés aux réserves/ressources pétrolières ou gazières.

        Les données sur les réserves doivent être analysées d’une façon dynamique plutôt que statique (expérience de 35 ans dans le secteur des ressources naturelles). Les ressources minières/pétrolières ou gazières ne sont pas visibles à l’œil nu. Elles sont évaluées sur une base statistique provenant des sondages effectués. Il suffit de forer un nouveau puits pour en augmenter les réserves.

        Les sociétés ne forent des puits d’exploration que pour identifier des réserves pouvant être exploitées économiquement. Ces travaux d’exploration ne couvrent jamais la totalité d’un gisement ($$$) mais uniquement ce qui est nécessaire à l’investissement initial.

        Lors de la production, des campagnes de forage seront effectuées pour remplacer les réserves exploitées. Il n’est pas rare de voir un gisement être exploité pendant 40-50 ans et n’avoir chaque année que 5 ans de réserves prouvées, réserves qui sont remplacés par de nouveaux forages.

        Les coûts directs de production pour le pétrole et le gaz sont relativement faibles. L’essentiel des coûts provient de la dépréciation et l’amortissement des dépenses d’exploration, incluant les frais d’intérêt.

        Les réserves de gaz américain sont énormes et sont peu couteuses à exploiter. Aux prix actuels du gaz en Amérique du Nord, les producteurs américains et canadiens font des affaires en or.

      11. Grenouillage dit :

        « il faut aussi comprendre que le pétrole et gaz qui sont produits en Norvège tire à sa fin. (env. 5 ans de production) »

        Effectivement, une précision s’impose. La Norvège veut mettre fin au forage d’ici quelques années, ce qui ne veut pas dire que les ressources sont épuisées. Ce choix implique des sacrifices aux Norvégiens, mais il y a un prix à payer pour favoriser la lutte aux changements climatiques.
        Si les américains et les canadiens veulent poursuivre l’exploitation des gaz de schistes, se sera au dépend de l’ensemble du reste la société.

         »Aux prix actuels du gaz en Amérique du Nord, les producteurs américains et canadiens font des affaires en or.  »
        Attendez de voir la facture de l’ouragan Ian.
        Un événement, selon certains statisticiens, qui ne devaient arrivés qu’une fois tout les 1 000 ans.

      12. Samati dit :

        Les ouragans Hugo et Andrew ont été plus dévastateurs en Floride et l’état s’en est relevé.

      13. el_kabong dit :

        @grenouillage
        «Si vous ne prenez jamais en compte ce qui se dit ailleurs que sur vos sites favoris…»
        Amusant comment les comploteux/propogandeux aiment se croire plus vertueux (lire «objectif») que la moyenne des ours p.q. ils s’abreuveraient à plusieurs sources (sans égard au fait qu’elles soient polluées), donnant ainsi substance au célèbre adage d’Éric Duhaime, «vaut mieux de la mauvaise info que pas d’info pantoute»… il savait à qui il s’adressait l’ami Éric…

        Si la déclaration de Biden n’est pas altérée, elle est certainement tronquée (les comploteux préfèrent manipuler des ti-bouts de phrases hors contexte, c’est plus facile à fitter dans son narratif).
        «Prendre en compte ce qui se dit ailleurs», c’est aussi voir le contexte dans lequel se situe un supposé «smoking gun» (en fait, vous n’avez ici que le «smoking» et vous concluez immédiatement que ça vient nécessairement d’un gun).
        Je parie que vous n’avez aucune idée dans quel contexte a été faite cette déclaration (faite il y a plus de 6 mois, AVANT l’invasion de l’Ukraine), et vous n’en avez rien à cirer en réalité, tant que ça semble confirmer vos conclusions…

      14. Grenouillage dit :

         » Je parie que vous n’avez aucune idée dans quel contexte a été faite cette déclaration (faite il y a plus de 6 mois, AVANT l’invasion de l’Ukraine), et vous n’en avez rien à cirer en réalité, tant que ça semble confirmer vos conclusions… »

        Je suis tout à fait au courant du contexte, et je vous ferais remarqué que Biden a eu raison en mentionnant que si la Russie envahissait l’Ukraine, il mettrait un terme, d’une manière ou d’une autre, à NordStream 2.

         » Les États-Unis ont été plus francs sur le sujet. «  Si la Russie envahit, c’est-à-dire si des chars ou des troupes passent la frontière de l’Ukraine, alors il n’y aura plus de Nord Stream 2. Nous y mettrons fin », a déclaré le président américain Joe Biden lors d’une conférence de presse avec M. Scholz début février.  »

        Je vous laisse un peu de lecture.
        https://www.euractiv.fr/section/energie/news/lallemagne-arrete-le-projet-nord-stream-2/

      15. el_kabong dit :

        Je suis tout à fait au courant du contexte… »
        … dit-il après avoir cherché frénétiquement…

        Vos nouvelles explications entrent en totale contradiction avec votre interprétation sulfureuse que la déclaration de Biden en faisait un « suspect » dans le sabotage du pipeline, et la rendent complètement caduque…

  6. Loufaf dit :

    Le tsar psychopathe a trouvé son prétexte pour sortir sa bombe nucléaire. Vous touchez à un seul des territoires annexés et vous touchez à la Russie.
    Si l’ Ukraine ne défend plus ces territoires, Putin enverra ses troupes dans d’ autres parties de l’ Ukraine et encore nouvelles annexions?
    Comment et quand cette guerre va t’ elle finir?

    1. le_furote dit :

      Toute une mise en scène loufoque que personne ne croit pour se donner l’excuse d’utiliser ses armes atomiques… Beaucoup de travail pour pas grand chose. On s’entend pour comprendre que l’audience est le public russe. Les Russes sont décidément une bande caves à un degré inimaginable s’ils croient leur Führer. Celui-ci se prend très au sérieux. Tout cet effort d’intellectualiser ses actions, de mettre de bons mots sur celles-ci: meurtre, pillage, viol…

      Ciao

  7. ProMap dit :

    Putin : « Et que j’en vois pas un o*tie de freak traître dire que le résultat dans le Donetsk est 97%. »

  8. treblig dit :

    Voilà le retour des votes massif pour le pouvoir que l’on a connu sous la très soviétique république de Russie. Avec des majorités pro-pouvoir dépassant les 98% du vote total comme au temps de Staline. Stratégie électorale digne des dictateurs peu fréquentables des républiques de bananes.

    Est-ce que Poutine croit berner la communauté internationale ( et, plus spécifiquement les pays industrialisés de l’Ouest) avec ce type de référendum ?

    1. Duduche dit :

      @treblig: Poutine et ses conseillers savent très bien que la communauté internationale n’est pas dupe. À mon avis, cette campagne de propagande vise deux principales cibles: les russes les plus fanatiquement impérialistes – qui sont fiers de l’annexion – et les moins éduqués ou plus pauvres – qui n’ont pas les moyens de vérifier les informations gouvernementale, de les placer dans une perspective neutre.

      Vis-à-vis de la communauté internationale, c’est du bluff pour tester les limites de ce qui sera accepté.

    2. Ziggy9361 dit :

      Poutine doit être insulté qu’il y est 2% d’abstention.

  9. Samati dit :

    Les inventaires de gaz des pays européens sont suffisants pour se passer du gaz russe pour cet hiver. De nouveaux terminaux de LNG seront bientôt disponibles et l’Europe n’aura plus besoin du gaz russe. Les russe devront brûler le gaz invendu, une énorme perte pour l’èconomie russe et sa population qui souffrira des mauvaises décisions de son dictateur.

    1. belwet dit :

      pas juste une perte économique, mais une catastrophe environnementale encore plus grande.

    2. le_furote dit :

      Les Russes n’ont pas encore compris que tout est irréversible. La Russie (ou Poutine) ne gagnera rien, et perdra tout.

      Enfin, pas tous. Il y en a un maudit paquet qui veulent sortir vite, pour aller rejoindre ceux partis il y a 6 mois.

      Ciao

  10. Capucine dit :

    Quand, organiser, faire le référendum et en faire l’annexion de quatre régions est rendu plus rapide que de rejoindre le service à la clientèle d’une institution bancaire, ça commence à être louche

    1. ProMap dit :

      👍🤣

      1. Grenouillage dit :

        Veuillez faire la ligne, votre vote est important pour nous.

  11. dynopax dit :

    Non seulement des tricheurs mais des terrorristes, absolument! Combien de pays possèdent la capacité de pouvoir endommager un pipeline sous-marin à une profondeur moyenne de 100m? Probablement les mêmes enfants de pute qui s’amusaient il n’y a pas si longtemps à planter leur sale petit drapeau au Pôle Nord, sous la glace, question de revendiquer leur souveraineté. Les vélléités impérialistes de ces salopards ne sont plus à démontrer… BTW, je « call » le bluff du russkof-en-chef: Nucléaire, vraiment? Go ahead, make my day… Pour paraphraser une figure slave bien connue (Khrushchev, né en Ukraine, ironie!): « We will bury you! »

  12. platanekyrah dit :

    Quand les Ukrainiens de ces régions ne sortaient pas pour voter les Russes faisaient du porte à porte
    avec des armes pour les ‘’encourager’’ à le faire.

    1. Ziggy9361 dit :

      Renforcement positif.

  13. ProMap dit :

    Le nucléaire? Je doute encore. À court terme en tout cas, je vois plus toute cette mascarade culminant avec sa cérémonie « grandiose » de demain comme une suite destinée à redorer l’image du Fouhreur auprès de ses citoyens, dont les jeunes s’expatrient en masse, pour par conséquent lui permettre de mobiliser tous ses citoyens. La guerre totale.

    L’utilisation du nucléaire même ciblé en Ukraine (j’imagine en dehors des régions soit-disant annexées, car l’inverse serait le comble de l’idiotie) signerait l’arrêt de son expansion ailleurs. Il n’aurait pas pour autant l’Ukraine.

    Il menace avec le nucléaire, mais tous ses trucs sont de l’ordre de processus politiques ou d’opérations militaires conventionnelles.

    1. Grenouillage dit :

      Qui pensait que les russes attaqueraient l’Ukraine à la fin février ?
      Les américains s’en doutaient, mais les européens et les ukrainiens n’y croyaient pas, ou ne voulaient pas y croire.

      1. -> ne voulait pas y croire!!!

  14. platanekyrah dit :

    Un référendum sur l’Anschluss s’est tenu en Autriche le 10 avril 1938, en même temps que les élections législatives organisées en Allemagne. Les troupes allemandes occupaient déjà l’Autriche depuis le 12 mars 1938. D’après les résultats officiels, la participation fut de 99,71% et l’Anschluss fut approuvé par 99,73% des votants.
    hitler-putin même combat.

  15. titejasette dit :

    La photo qui coiffe ce billet vaut 1 000 maux. Le soldat surveille attentivement le ti vieux aux cheveux blancs en train de voter. Le soldat a en bandoulière, toute une extension de son membre en « élection ».

    Papi, as-tu fait la croix à la bonne place ?

    1. Jean Létourneau dit :

      Le votant m’a fait pensé à Biden vu de dos…

  16. Chanounou dit :

    A se demander s’il y aura une semaine prochaine en Europe.?
    Théoriquement je déménage en France le 15 Nov. P’tèt même pas besoin de faire mes cartons…. si Vlad m’atomise tout aux 4 coins du continent . En tous c1s, j’aurai passé de très bons moments avec vous tous…

    1. ProMap dit :

      Si Vlad atomise l’Europe, il lui faudra faire de même avec l’Amérique, sinon il n’y aura plus de Moscou. Montréal est sur le chemin des fusées partant de la Russie via le l’Arctique. Non pas que le Canada est une menace pour Putin, mais tant qu’à faire…

      Alors nous nous rencontrerons sous forme de poussière sidérale. Une consolation.😉

      1. meme si on ne recoit pas de bombe… on a les restant des ouragans du sud, alors on auras les vent radioctif…

    2. Louise dit :

      Chanounou

      Bonne chance pour les prochaines semaines !

    3. Ziggy9361 dit :

      Le Québec ne vous intéresse pas?

    4. Madalton dit :

      À voir l’efficacité de son matériel militaire, la bombe risque de lui exploser au visage.

    5. constella1 dit :

      Chanounou
      Nos portes vous sont grandes ouvertes ici j’espère que vs le savez

      1. chanounou dit :

        Si Vlad nous en laisse le temps, why not?
        On voulait y faire un Tour en vacances…., l’an prochain, une fois le déménagement terminé. Qui sait?
        En plus, étant de la région de Rouen/Honfleur , j’ai p’tèt ben quelque ancêtre embarqué avec Champlain ou Cavelier de La Salle ayant fait souche chez vous , ce qui me donnerait quelques cousins parmi vous!

      2. constella1 dit :

        Peut-être bien…😌
        Le mien venait du Perche mais je ne me souviens pas de l’endroit du côté maternel . Si vs décidiez de venir vs serez la bienvenue ☺️

  17. gl000001 dit :

    Dans le mot annexion, ce qui fait le plus tripper Poutin, c’est le bout qui sonne comme « next ». Il ne veut pas arrêter là. « Suivant, next » !!!

  18. Samati dit :

    Plusieurs dirigeants sont intervenus diplomatiquement auprès de Poutine sans succès (Macron, USA , UK, Chine, Inde, Turquie, UN) sans réussir à lui faire renoncer à sa folie meurtrière.

    La diplomatie a échoué à plusieurs reprises et Poutine s’est peinturé dans le coin.

    Il reste une solution à ce conflit et c’est de mettre fin au règne de Poutine qui représente l’extrême droite minoritaire en Russie. Les russes doivent prendre le contrôle de leur pays.

  19. titejasette dit :

    «… L’Europe n’aura plus besoin du gaz russe… » – Samati à 7h45

    En plus, le prix du pétrole a atteint son niveau le plus bas depuis 6 mois. La Fed et les pays occidentaux ont augmenté, augmenté et augmenté les taux d’intérêt => les gens ont diminué leur consommation de pétrole. La Chine qui continue de confiner certaines villes. Bref, les 2 outils de chantage de Poohtine ne fonctionnent plus (le gaz et le pétrole). Les revenus qu’il retire de la vente de ces 2 biens qui diminuent à vue d’œil. L’économie russe va s’effondrer

    Poutine est dans un cul de sac

  20. Louise dit :

    Étant donné que les dirigeants des quatre régions contrôlées par la Russie en Ukraine seront à Moscou pour officialiser l’annexion de leurs régions, les dirigeants ukrainiens devraient en profiter pour lancer une grande offensive dans ces régions afin de reprendre leur territoire.
    Évidemment je n’y connais rien en stratégie militaire mais je dis ça comme ça en espérant tout de même que c’est peut-être réalisable.
    Après toutes les défaites des russes, Poutine tient un brin sur rien. Tout ce qui le tient c’est son orgueil surdimensionné alors ça ne devrait pas être impossible de le faire tomber

    1. Grenouillage dit :

      L’offensive ukrainienne a toujours lieu au Donetsk, mais elle a beaucoup ralenti. La prochaine ville a tombé devrait être Lyman, mais après ??

      C’est toujours le même problème, les armes….et s’ajoute également la fatigue des soldats ukrainiens. Lorsqu’on est en offensive, cela est nettement plus demandant pour les soldats.
      J’ai peu de nouvelles concernant le front sud. (Kherson et environ)
      L’armée ukrainienne ne peut être partout à la fois, malheureusement.

      1. Samati dit :

        @ Grenouillage

        De toute évidence vous ne suivez pas bien la situation sur le terrain. Plus de 5 000 militaires ukrainiens reviennent d’Angleterre après avoir suivi une formation militaire de quelques mois. Ces militaires remplacent déjà des soldats ukrainiens opérant dans le Donbass et la région de Kherson. D’autres soldats ukrainiens vont poursuivre la formation.

        Les ukrainiens possèdent une force d’environ 1 million de personnes (20% de femmes), toutes forces confondues (armée, défense locale, support logistique, intelligence, etc.) et les rotations se font de façon régulière ce qui leur donne un avantage sur les forces russes ou les contractuels sont condamnés à combattre dans leurs trous pour une période de 6 mois (qui sera probablement prolongée suite à la conscription obligatoire de tous les russes ayant une expérience militaire).

        Les succès des militaires ukrainiens s’expliquent par la qualité dans la gestion de cette guerre face à l’incompétence et la corruption des forces russes.

      2. Grenouillage dit :

        Alors j’aimerais avoir des nouvelles concernant Kherson.
        Selon vos dires, l’armée russe qui est du mauvais côté de la rivière, aurait dû se rendre depuis des semaines faute de ravitaillement.

      3. Samati dit :

        En passant, Lyman est dans l’oblast de Kharkiv et les activités de l’armée ukrainienne dans la région de Kherson consistent à détruire les infrastructures, caches d’armement, postes de commande et facilités de transport logistiques (barges et ponts temporaires).

      4. Samati dit :

        @ Grenouillage

        Dans la région de Kherson il y a près de 25 000 russes encerclés (ils peuvent toujours fuir à pied (sur le barrage), en barques ou à la nage et devront laissé leur équipements et munitions derrière. Pour éviter des pertes militaires, l’armée ukrainienne évite de grandes offensives compte tenu du grand nombre de soldats russes. Tout regroupement de soldats russes est aussitôt bombardés par l’artillerie précise des ukrainiens. Les pertes russes se comptent en plusieurs centaines par jour. L’armée a distribué des pamphlets informant les soldats russes sur les procédures à suivre si ils veulent se rendre (ils leur faudra éliminer les mercenaires du groupe Wagner et Khadirov qui les surveillent et leur tirent dessus).

  21. chatderuelle dit :

    poutine joue aux bras…
    il se donne une légitimité de se « défendre » en espérant mettre la pression sur le dos de l’Ukraine et l’occident d’oser attaquer ses troupes dans ce nouveau territoire russe qui serait, selon lui, une agression territoriale et donc une guerre.

    pour poutine en Ukraine, ce n’est pas une guerre, c’est une opération. Si l’Ukraine et l’occident « attaque » la Russie sur son territoire, ce serait donc, eux, les agresseurs de la Russie.
    Ce qui permettrait à poutine de s’horrifier et déchirer quelques chemises sur cet acte de guerre qui le rend « victime »…
    à son tour il pourra cibler des dirigeants occidentaux et les traiter de criminels de guerre et utiliser les simulacres de démocratie russe ….

    il n’osera pas probablement pas utiliser des armes plus « terrifiantes » que les conventionnelles…

    il se donne un espace diplomatique pour discuter d’un cessez-le-feu en se basant sur son nouveau territoire… ça mènera à des impasses, mais poutine tentera de rejeter le blâme sur l’Ukraine et sa « mauvaise foi »….

    tout ça n’est que de la poudre aux yeux naïvement lancée par la Russie… c’est tellement cousu de fil blanc que même un enfant de 7 ans comprend le « tour de magie »…

    le seul point inconnu, probablement , est le positionnement des sous-marins russes dans les océans.
    Car, on le devine, si la Russie dépassait les bornes avec des bombes sales ou autres que conventionnelles, plusieurs pays ont la capacité de détruire ce qui flotte dans la Mer noire avec relativement de facilité….

    L’occident doit amener un peu de quincaillerie plus lourde en Ukraine pour canarder les lignes de ravitaillement des troupes russes avant l’hiver… quelques semaines sans bouffe et carburant laissent du temps pour la réflexion…

    si poutine pousse sa folie à son paroxysme aussi bien ne pas se précipiter pour réserver un char électrique pour 2024… ça ne servira plus vraiment….

  22. steelgun dit :

    Parlant du sabotage du gazoduc… Qui a le plus interêt à ce qu’il soit inutilisable à jamais ?

    Les Russes ? Je ne vois pas pourquoi ils se priveraient d’un revenu qui pourrait revenir d’ici quelques mois/années ?
    Les occidentaux ? Certains auront peut-être la tentation ou guère le choix de reprendre des livraisons de gaz russe.
    Les USA ? La mise hors d’usage du gazoduc les assurent que personne n’achètera plus ou ne vendra plus de gaz russe…

    Alors qui ?

    1. Nicola Douare dit :

      @Steel Les États-Unis et la Pologne ont le plus d’intérêt là-dedans. Fort probablement une opération de la CIA.

    2. Samati dit :

      Il existe dans plusieurs pays d’immenses réserves de gaz qui peuvent être acheminées par LNG en Europe , qui est lui-même un producteur important. Le gaz russe n’est pas essentiel, sauf pour garder les prix bas.

      Les russes se sont tirés dans les pieds, ou plutôt ils les ont coupé.

    3. La russie n’as rien a gagner, c’était meme ca monnaie d’échange. Donne moi l’Ukraine et je vous redonne du gaz.

      C’est peux logique que se soit les ordre de poohtine russes
      En meme temps, on voit de plus en plus d’acte de sabotage chez les russes… qui ne peuvent pas tous être des actes des ennemis russe.

    4. gl000001 dit :

      Un « false flag » russe ?

    5. xnicden dit :

      J’ai tendance à souscrire aux analyses de ceux qui pensent que c’est une démonstration de force russe à bas coût.

      Risque minimal « plausible deniability » maximale. choix du lieu au plus proche de l’UE (à 2km des côtes danoises), mais dans une « zone grise »: ZEE, eaux internationales.

      https://twitter.com/boadiceenne3/status/1575041217749872640?t=q5twhjeq178QVlRy5vbmNw&s=19

      « Ce qui permet au Kremlin d’envisager d’autres attaques sous-marines sur des infrastructures civiles, notamment sur les câbles internet (98% du trafic), tout en assurant son impunité… en renvoyant à #Nordstream comme « exemple » que ce sont les US « who did it ». »

      **https://twitter.com/boadiceenne3/status/1575048712593715205?t=z6o8o56brPt4UYkQu2We8g&s=19

      Aussi, au contraire d’une fermeture officielle des pipelines, pas de pénalité monétaire applicable pour Gazprom pour bris de contrat…ça protège l’entreprise à long terme.

    6. Jean Létourneau dit :

      En ce moment, on ne peut ignorer personne.
      Des russes anti-Poutine ?
      Des russes pro-Poutine , possiblement sous l’ordre de ce dernier, pour créer la confusion.
      Un groupe provenant d’un des pays baltes.
      En fait n’importe qui…

  23. Haïku dit :

    « History doesn’t repeat itself, but it rimes. »
    (L’histoire ne se répète pas, mais elle rime)
    -Mark Twain

  24. ProMap dit :

    Les plus grands dangers viennent souvent de l’intérieur. Un mafioso pense d’abord à contrôler l’intérieur de son clan. Sans son clan, il n’est rien. Le reste du temps, il l’utilise à gagner du terrain pour augmenter son pouvoir donc sa richesse, ou vice-versa. Putin fait exactement cela : d’abord la main mise sur SON peuple dont il voit SON contrôle s’effriter. Sans le peuple, pas de guerre, et sans guerre pas d’expansion territoriale. Parce que dans la logique de Putin, on ne négocie pas, on vole.

    1. gl000001 dit :

      Comme les républicains aux USA. Ils ont perdu alors ils disent avoir été volé. Alors, à leur tour, ils volent !!
      Comportement typique de psychopathe.

    2. Kelvinator dit :

      Je suis tombé sur un vidéo qui donne une opinion intéressante sur les dangers de renversement autour de Putin. La paranoïa y règne!
      En gros, chaque côté veut agir le premier avant que l’autre ne mette ses menaces à exécution.
      Que l’autre côté ait vraiment l’intention de faire une purge, ou que ce soit seulement une rumeur, la purge ou le coup reste possible. Sachant à quel point Putin est parano, et à quel point il utilise l’assassinat pour se débarasser de ses opposants politique, et que les russes le savent, ça risque de mal finir (pour eux).
      *https://www.youtube.com/watch?v=YwoIj7QSmXI

  25. el_kabong dit :

    @grenouillage

    Les vannes de la propagande russe sont grandes ouvertes ce matin…

    «bla-bla-bla l’OTAN a mis les russes dans une position bla-bla-bla»

    Faux. Les russes se sont mis eux-mêmes dans cette position en agressant l’Ukraine.

    «bla-bla-bla cet isolement que nous avons créé autour de la Russie.»

    Faux. Les russes se sont isolés eux-mêmes en agressant l’Ukraine.

    Rappel : dans un viol, l’agresseur est l’unique responsable.
    Rappel : la Russie est l’unique responsable de son agression de l’Ukraine.
    Essayez de retenir…

    «un conflit nucléaire ferait reculer l’ensemble de l’Europe de plusieurs dizaines d’années, et tout les peuples de ce continent auraient à subir de grandes souffrances.»

    Ben oui, alors, soumettons-nous tous immédiatement et sans condition au grand dirigeant russe…

    1. Grenouillage dit :

       »Les vannes de la propagande russe sont grandes ouvertes ce matin… »

      Et je compte sur vous pour qu’il n’y ait pas de débordements.

      1. el_kabong dit :

        @grenouillage

        Rappel : vous êtes l’unique responsable de ce que vous écrivez…

      2. Grenouillage dit :

        et j’assume pleinement cette lourde responsabilité.
        Autre chose ?
        Sinon, je vous souhaite une excellente journée. 🙂

  26. anizev dit :

    Pour Républicains, les États-Unis devraient prendre comme exemple ces référendums pour les prochaines élections américaines

  27. Gilles Morissette dit :

    Ces annexions n’annoncent rien de bon quant à la suite des évènements dans cette « sale guerre. »

    À voir les résultats de ces référendums-bidon, personne n’a de doutes quant à la crédibilité qu’on doit leurs accorder.

    Il sera intéressant de voir que sera la réaction de l’Occident dans ce à ce qui vient de se passer.

    Ce sera à suivre.

    Pour ce qui est des fuites des oléoducs Nordstream, ne cherchez plus longtemps l’identité des responsables.

    Regardez plutôt du côté du Kremlin.

    C’est dans les capacités du DESPOTE; Saboter ses propres installations, faire passer ça sur le dos des USA en espérant que la population soit assez naïve pour avaler ce mensonge.

    Et croyez moi, ça marchera.

    :

  28. titejasette dit :

    « …Pour ce qui est des fuites des oléoducs Nordstream… » – Gilles Morissette

    Spain says Nord Stream gas leaks likely a deliberate act — and points the finger at Russia

    https://www.cnbc.com/2022/09/29/spain-says-russia-likely-responsible-for-nord-stream-gas-leaks.html

  29. Grenouillage dit :

    Excellent reportage sur les services de surveillances américains et la menace nucléaire russe.

  30. Nicola Douare dit :

    Joe Biden a littéralement dit lui même que les américains feraient exploser les pipelines

    http://twitter.com/MartyBent/status/1574773858506350593?s=20&t=4N8ZL7ndSpXUE0CFBo9a8w

    Sinon quel est la logique? La Russie aurait fait exploser son propre pipeline, source principale de ses revenus, au grand plaisir de leur enemis jurés, la Pologne et les États-Unis, pour faire une démonstration de force?

    1. Samati dit :

      Faux, Biden n’a jamais dit qu’il ferait exploser les pipelines. Vous tirer des conclusions basées sur un discours qui ne dit pas cela, …et vous spéculer ce qui réconforte vos théories complotistes.

    2. Kelvinator dit :

      Selon vous, c’est plus logique que les américains ait saboté un pipeline plutôt que les russes, alors que les sous-marins américains n’ont pas accès à la mer Baltique et que les russes y sont déjà?

      1. Grenouillage dit :

        Aux dernières nouvelles, on envisage aussi la possibilité l’usages de drones sous-marin, beaucoup plus petits et malléables qu’un sous-marin.
        L’enquête se poursuit.

        La raison la plus probable est que les américains ne voulaient pas que les russes créent de la dissension au sein de l’UE cet hiver, advenant que certains pays puissent vivre une certaine pénurie de gaz cet. En ayant détruit les deux pipelines, les russes ne sont plus en mesure de proposer leur gaz aux européens en mal d’énergie. Cette forme de chantage n’existe plus.

        Certain semble confiant que l’Europe ne manquera pas de pétrole et de gaz cet hiver, mais il y a deux inconnues qui pourraient changés la donne.

        1) on demande aux européens de réduire leur utilisation d’énergie durant les prochains
        mois. Est-ce que les gens répondront à l’appel ?

        2) quel genre d’hiver l’Europe aura-t-elle ? Un hiver doux ou un hiver froid ?

        Je sent beaucoup de nervosité en Europe, surtout au niveau de leurs industries qui utilisent beaucoup le gaz, car ils devront réduire sans leurs productions pour faire face aux économies d’énergie demandés. Qui dit ralentissement de la production = chômage technique. (surtout en Allemagne)

      2. Samati dit :

        @ Grenouillage

        Vous devriez éviter d’écrire sur des sujets que vous ne maitrisez pas. Les sociétés russes utilisent plusieurs gazoducs pour acheminer du gaz vers l’Europe. Les gazoducs de Nordstream ne constituent qu’un élément d’un puzzle beaucoup plus complexe.

        Ci-dessous la carte des gazoducs. Il faut aussi rappeler que du gaz est acheminé via des navires LNG. Cette dernière source deviendra la plus importante dans les années à venir. Le Qatar qui possède des ressources immenses devraient être l’un des principaux fournisseurs de gaz à l’Europe.

        https://w3ask.com/map-gas-pipelines-europe/

      3. Grenouillage dit :

        Mais vous êtes là pour faire mon apprentissage.

    3. el_kabong dit :

      @nicola douare

      Vous n’avez littéralement aucune idée de la signification du mot « littéralement »…

  31. Samati dit :

    La fuite des russes vers la Géorgie, des images montrant la détresse de la population russe préférant quitter plutôt que de se révolter contre la dictature.

    https://twitter.com/TpyxaNews/status/1575505460962430977

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :