Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Un shérif du Texas a ouvert une enquête criminelle lundi sur l’envoi de 48 migrants à Martha’s Vineyard par le gouverneur de Floride, affirmant qu’ils ont été encouragés à monter à bord d’un avion à destination de l’île du Massachusetts « sous de faux prétextes » afin de permettre à Ron DeSantis de marquer des points politiques. Javier Salazar (photo), shérif du comté de Bexar, dont le chef-lieu, San Antonio, a été le point de départ du vol, a précisé qu’il avait fait appel à des agents du groupe de travail sur le crime organisé de son bureau et qu’il était trop tôt pour déterminer quelles lois avaient pu être violées.

Selon des informations préliminaires, un migrant aurait été payé pour recruter d’autres migrants pour le vol et une blonde mystérieuse appelée « Perla » aurait distribué des cartes-cadeaux pour des repas dans des restaurants d’alimentation rapide. Les deux auraient promis aux migrants du travail et une vie meilleure au Massachusetts.

« [Les migrants] avaient le droit de se promener dans les rues comme vous et moi, et ils avaient le droit de ne pas être exploités et transportés à l’autre bout du pays, juste pour un événement médiatique ou une opportunité vidéo. C’est une tragédie », a déclaré le shérif Salazar, élu à son poste sous la bannière démocrate.

Une porte-parole du gouverneur DeSantis a laissé entendre que le présidentiable républicain n’avait aucun regret pour cet envoi controversé de migrants dont seule la chaîne Fox News avait été prévenue à l’avance. « La Floride leur a donné l’opportunité de chercher des pâturages plus verts dans une juridiction sanctuaire qui leur offrait de plus grandes ressources », a déclaré Taryn Fenske, après avoir affirmé que les migrants étaient laissés à eux-mêmes au Texas.

Elle a d’ailleurs comparé le sort des migrants envoyés à Martha’s Vineyard, où ils ont été « logés, nourris, habillés et ont bénéficié de plus d’options pour réussir après avoir été injustement attirés aux États-Unis », à celui de 53 migrants qui ont été retrouvés morts en juin dernier dans un camion abandonné aux limites de San Antonio.

La Floride pourrait envoyer d’autres avions remplis de migrants vers des villes ou des États « sanctuaires ». Selon le journaliste Judd Legum, un des avions utilisés pour le vol à destination de Martha’s Vineyard doit partir ce mardi de San Antonio pour se rendre près de la résidence de Joe Biden au Delaware.

(Photo capture d’écran)

41 réflexions sur “Enquête criminelle sur l’envoi de migrants à Martha’s Vineyard

  1. Maximilien dit :

    c’est rendu vraiment lourd aux USA!

  2. Guy Gibo dit :

    Il devrait être assez facile de trouver ce qui peut être invoqué… La Charte des droits humains devrait suffire: Traffic d’êtres humains!

  3. Haïku dit :

    RE:
    « ….il avait fait appel à des agents du groupe de travail sur le crime organisé… »
    ——–
    Finalement !!!
    Il est temps que quelqu’un s’attaque sérieusement à ces politiciens criminels.

  4. Voilà qu’on expédie les migrants perci-Perla.

  5. POLITICON dit :

    Ron de Santis démontre un mépris accablant pour des gens qui quittent leur pays dans des situations déjà très difficiles. Il a instrumentalisé la misère de ces migrants à des fins politiques comme si ils étaient du bétail que l’on peut transporter d’un endroit à un autre. C’est aussi un manque d’humanisme abyssal pour un politicien qui devrait normalement protéger la population et démontrer des valeurs de partage et d’empathie. Mais ca ne me surprend pas quand on regarde sa gestion de pandémie. Pour lui, elle n’a jamais existée et les vrais chiffres on ne les connaîtra jamais.

  6. « Votre honneur, on ne peut être accusés de les avoir envoyés à Boston sous de faux prétextes, puisqu’ils n’ont pas été envoyés à Boston. »

  7. platanekyrah dit :

    De Santis a dit hier que tous les migrants avaient signé un consentement pour le voyage.
    Je pense qu’il est un peu dans le trouble.

    1. Achalante dit :

      On le sait, un consentement obtenu sous de faux prétextes n’est pas valide. Oh, c’est vrai, les républicains ne comprennent pas encore le concept de « consentement libre et éclairé », c’est pour ça qu’ils sont contre le mouvement #metoo.

  8. Duduche dit :

    Ça n’est pas la première fois que des sudistes envoient des « indésirables » (selon leurs critères) vers le nord pour faire un coup publicitaire. C’est aussi arrivé dans les années 1960:
    « In the 1960s, Southern organizations tried sending African Americans to Northern states in a “cheap” PR stunt designed to embarrass and expose Northern liberals. It didn’t work. »
    ( https://www.politico.com/news/magazine/2022/09/18/reverse-freedom-ride-south-desantis-00057339 )

    DeSantis est peut-être moins raciste que ses prédécesseurs, je n’en sais rien, mais il démontre la même absence d’empathie dans ce geste au final assez crétin puisqu’il a plutôt mis en évidence la bonne volonté des « démocrates » (ils ne le sont peut-être pas tous) qui ont accueilli les migrants. Peut-être que ça va lui faire perdre des électeurs, ce qui serait une bonne nouvelle.

  9. Loufaf dit :

    DeSantis qui sous de fausses promesses trimbale les migrants d’ un bout à l’ autre du pays, juste pour écoeurer les démocrates et se faire du capital politique .
    On voit où il crèche celui- là! Plaire à la vase du gros fêlé composée de racistes, de complotistes et de suprématistes. Un dangereux criminel qui faudrait rayer de la carte politique.

  10. Dekessey dit :

    Ils ne savent pas quelles lois ont pu être violées??
    Ben voyons, juste à demander à un avocat, comme Ted Cruz par exemple:

  11. ProMap dit :

    « et ont bénéficié de plus d’options pour réussir  » Donc pour réussir aux USA, il faut vivre dans les états démocrates. La Floride a si peu d’options pour réussir, pourtant un état du Make America Great Again devrait déborder d’options de ce genre.

    « logés, nourris, habillés » C’est le minimum pour des gens qui pratique la charité chrétienne. Rien d’exceptionnel.

    Ils sont même incapables de donner des motifs qui se tiennent.

    1. gl000001 dit :

      « Donc pour réussir aux USA, il faut vivre dans les états démocrates.  »
      Excellent. Comment justifier leurs petites vengeances contre les démocrates. En mentant. Et plus tu mens, plus tu te cales. Leur problème est qu’ils calent leurs électeurs avec eux.

      1. Dekessey dit :

        Justement, ça en dit long sur la gouvernance répourricaine.

  12. J Pollock dit :

    RealClearPolitics average polls:
    DeSantis 49% Crist 45%

    C’était avant le stunt de Martha’s Vineyard. Charlie Crist, un ancien gouverneur RÉPUBLICAIN est le dernier qui a remporté la Floride par une bonne marge. Depuis 2010, toutes les élections au poste de gouverneur a été remporté par moins de 1%. DeSantis a arraché son siège actuel par moins de 0,7% en 2018.

    Malgré un trésor de guerre de $170M, ca ne sera pas une réélection automatique pour Ron.

  13. jeani dit :

    « La Floride leur a donné l’opportunité de chercher des pâturages plus verts dans une juridiction… »

    La Floride, un shit hole State dans un shit hole country à l’exception des États Démocrates.

  14. MarcB dit :

    L’idée d’envoyer des migrants dans des états démocrates et plus ouverts à l’immigration n’est pas mauvaise en soi.
    C’est dans la manière dont ces derniers ont été exploités à des fins médiatiques qui est reprochable. Que la Floride communique avec les responsables du Massachusetts pour arranger le voyage, que les migrants s soient consentants et informés, et qu’on les envoient dans des endroits ayant les capacités de les accueillir!

    1. monsieur8 dit :

      @MarcB: d’accord avec vous. L’exploitation de la misère à des fins politiques est abjectes.

      J’aurais apprécié que les dems prennent les devants et envoient eux-mêmes des autobus pour aller chercher ces gens (ceux qui le veulent bien…) pour les amener vers des régions moins inhospitalières.

      PS: Loïc Tassé trouvent que les repus ont raison. Il suggère qu’on fasse pareil: qu’on envoie les migrants de Roxham vers Ottawa. Minable Loïc !

    2. ProMap dit :

      MarcB – Tout à fait. L’immigration à la frontière sud est un problème du fait de son ampleur. On en connait les causes. Les Démocrates le reconnaissent aussi. Pourquoi ce problème ne se discute pas au Congrès? Le Congrès pourrait au minimum proposer des solutions à l’échelle du pays en partageant l’accueil des immigrants, cela est faisable. Pour des raisons de basse politique, le GOP (et pas seulement les MAGA) pointe du doigt le problème sans participer à sa solution. D’où les raisonnements enfantins de DeSantis ou d’Abott par exemple.

  15. March dit :

    Un autre qui veut faire plaisir à sa base de radical mais pour se faire va finir par se mettre dans le troublé légalement.

    Sont assez intelligent pour dire les menteries et creer des fakes news que leur mouton vont croire sur parole mais ils ne sont pas assez intelligent pour comprendre que légallement, ça fini par te rattrapper car ils sont souvent pris dans leur mensonge jusqu’à finir par faire quelque chose d’illégal.

  16. Anizev dit :

    DeSantis prend l’argent des contribuables de la Floride pour envoyer des migrants qui se trouvent dans un autre état, le Texas, pour les envoyer dans un autre état !? Il ne se prend pas pour n’importe qui cet enfoiré. Si j’étais un Floridien, je serais en tab…., de voir mon argent gaspiller de cette façon juste pour se faire du capital politique. DeSantis a gagné la dernière fois par la peau des fesses.

  17. Alexander dit :

    Tout est prétexte à faire un show de télé, incluant pelleter des migrants sur une île de riches démocrates en Prime Time à Fox.

    On appelle ça instrumentaliser la misère humaine.

    Criminel, pas sûr. Odieux, sûrement.

    Et ça veut être calife à la place du calife un jour, ce Monsieur De Santis?

    Iznogoud.

  18. Dekessey dit :

    Donc si je comprends bien, les deux principaux prétendants à la tête du parti républicain sont sujets à des enquêtes criminelles?

    1. Alexander dit :

      @Dekessey

      Sujets à des enquêtes criminelles?

      On dirait que c’est un pré requis dans ce parti par les temps qui courent pour être populaire.

      Comme si les lois avaient été écrites juste par des démocrates.

      On oublie que des républicains honnêtes et respectueux des lois, ça existe.

  19. titejasette dit :

    @POLITICON 07:35

    « Ron de Santis démontre un mépris accablant pour des gens qui quittent leur pays dans des situations déjà très difficiles. »

    En agissant de la sorte, il pensait stimuler la haine de sa base radical, des anti-immigrants envers les immigrants, ce qui lui attirera quelques votes additionnels. De plus, il ne fait qu’avouer l’échec de la politique américaine en matière d’immigration (du manque de collaboration des 2 partis politiques à s’assoir à la même table pour trouver des solutions).

    Comme vous l’aviez écrit dans votre post, De Sanis, n’avait aucune considération pour ces mendiants voyageurs. En fait, une grande partie des américains n’ont pas de considération pour ces pauvres, ils ne les voient plus passer. Ils sont invisibles et ignorés. En d’autres mots, ce show de ping-pong n’est pas un bon « move » politique. Le sort des pauvres quel que soit le type de pauvreté n’intéressent pas les américains.

    Les américains sont plus préoccupés par l’inflation, la liberté pro-choix/pro-vie, la politique sur la circulation libre des armes, les effets du changement climatique, etc. Je n’en vois pas des élus républicains qui sont assez intelligents pour faire un débat intelligent avec leurs adversaires. Ça ce que j’appelle le savoir faire, de la VRAIE politique.

  20. Louise dit :

    Encore une enquête ?
    Décidément les républicains font revivre le Far West où les hors la loi en menaient large.
    Qui paye pour toutes ces enquêtes ?
    Tout cet argent pourrait être utilisé pour l’éducation civique des jeunes qui comprendraient mieux les devoirs et obligations des citoyens et des élus pour un mieux vivre collectif.
    Oups ! Je suis en train de rêver je crois. 😋

    1. onbo dit :

      @Louise

      « Rêver », c’est le plus clair de ce dont on se souvient de MLK!
      « I have a dream », c’est l’imaginaire en action en faveur de tous.
      Je partage votre souhait.

    2. gl000001 dit :

      Attention. Etre une « Dreamer » dans un certain pays sous-développé est très douteux 😉

      1. Jean Létourneau dit :

        @onbo
        @gl quintuple zéro un
        @Louise
        Il semblerait que dans ce pays que rêver est dangereux, le danger croît avec l’usage.
        https://richardhetu.com/2021/07/17/nouveau-cauchemar-pour-les-dreamers/comment-page-1/#comment-346671

      2. Haïku dit :

        Très bon point ! 😉

  21. Nicola Douare dit :

    « Selon le journaliste Judd Legum, un des avions utilisés pour le vol à destination de Martha’s Vineyard doit partir ce mardi de San Antonio pour se rendre près de la résidence de Joe Biden au Delaware. »

    Si c’est illégal, pourquoi on continue de le laisser faire?

  22. Gilles Morissette dit :

    De Santis n’est rien d’autre qu’un de ces politiciens minables sans envergure qui a ZÉRO considération pour le sort des immigrants encore moins pour la vie humaine.

    Pour ce salopard, les immigrants ne sont que du bétail sans importance, de la marchandise que l’on manipule sans vergogne, à qui on ment, tout ça pour s’en servir à des fins de petite politique partisanne.

    Le respect des droits humains? La décence? L’empathie? Connais pas.

    D’ailleurs peu d’élus républicains connaissent ces expressions. Ils sont trop occupés à vénérer leur gourou comme le font généralement les adorateurs d’une secte.

    Au lieu de travailler au Congrès, avec les Démocrates afin de trouver des solutions viables afin de régler les problèmes de l’Immigration à la frontière Sud, les Républicains préfèrent attiser la haine, le fanatisme des MAGA et autres Édentés du même acabit à des fins purement électoraliste.

    DE LA PETITE,TRÈS PETITE POLITIQUE.

    Y-a-t-il quelque chose de plus dégoûtant que ça?

    De Santis fera l’objet d’une enquête criminelle? Great.

    Il va se rendre compte qu’il n’est pas au-dessus des lois et qu’il doit rendre compte de ses actes devant la Justice comme son « Boss » doit le faire.

    Cependant, je ne me fais AUCUNE ILLUSION. Les électeurs de la Floride vont réélire cet enfoiré en Novembre prochain, lui ouvrant la voie à une candidature à l’investiture républicaine pour 2024.

    Welcome to MAGA Land !!

  23. Jean Létourneau dit :

    J’ai mentionné dans un billet précédent la désuétude de la loi fédérale (plus de 30 ans) qui limite à 700 000 le nombre d’immigrants. L’administration Biden est prise avec une patate chaude. Il n’y a pas de position franche, le dossier de l’immigration est toujours traité en ménageant la chèvre et le chou. Les repus-pis-pleins le savent et rajoutent de l’huile sur le feu. Les É.-U., les É.-U. ont besoin de main d’œuvre. Le taux de natalité est à son plus bas à 1,2%. Cela dit, DeSantis et Abbott exploitent de nouveaux migrants démunis à des fins politiques, plus que minable, cruel. Abbot sera-t-il accusé ?
    _______ _______ _______ _______ _______ _______
    Sujet par la bande – Une histoire de négrier refait surface

    « La goélette Clotilda avait transporté illégalement des esclaves d’Afrique vers les États-Unis en 1860, plus de 50 ans après l’interdiction de l’importation des esclaves. »
    https://www.nationalgeographic.fr/histoire/2019/05/lepave-du-dernier-negrier-americain-vient-detre-decouverte

  24. gigido66 dit :

    Lui-même a un lien familial avec l’immigration…
    L’article est intéressant a lire et très instructif.

    Tampa Bay Times ,
    By
    Steve ContornoFormer Times staffer
    Published Aug. 21, 2018|Updated Aug. 21, 2018

    « Immigration hardliner Ron DeSantis’ great-great-grandmother was nearly barred from America

    Few Republicans in Congress are more closely aligned with President Donald Trump on immigration policy than U.S. Rep. Ron DeSantis.

    As a lawmaker and now a candidate for governor, he has advocated for building Trump’s border wall and closing the door on programs that allow family of recent immigrants into the country.

    A century ago, the door was almost closed on his great-great-grandmother from his mother’s side of the family.

    Luigia Colucci left Italy in early 1917 and arrived at Ellis Island on Feb. 21. While Colucci crossed the Atlantic Ocean, the U.S. Congress passed the Immigration Act of 1917. Among other restrictions on « undesirable » immigrants, it barred illiterate people from entering the United States… il y a une suite…

  25. March dit :

    Est-ce qu’on états comme New-York pourrait faire l’inverse aussi, libérer des criminels et les déportés aux Texas et en Floride? Tant qu’a jouer au con, ce jeux peux se jouer à deux?

  26. Grenouillage dit :

    HS – Organisation de référendums dans l’est de l’Ukraine

    Les régions ukrainiennes de Donetsk, Lougansk, Kherson et Zaporizhzhia organiseront des « référendums pour rejoindre la Russie » du 23 au 27 septembre, proclament des responsables pro-Moscou.

    Putin pourrait s’adresser à la nation dès ce soir. Sa dernière intervention auprès de la nation russe fut d’annoncer l’opération spéciale en Ukraine.

    1. Grenouillage dit :

      Analyse LIVE sur ce qu’annoncera Putin ce soir. (dans quelques minutes pour nous)
      On peut s’attendre à n’importe quoi.

      https://twitter.com/AgendaFreeTV/status/1572249254726438915

      1. Haïku dit :

        @Grenouillage
        Merci pour le lien !

  27. le_furote dit :

    Les immigrants vont constater que c’est un pays de fous, et regretter d’être partis.

    « Chérie, je sais bien que tu n’aimes pas le froid, mais je pense qu’on va continuer jusqu’au Canada. Je dis ça juste de même. »

    Ciao

  28. Superlulu dit :

    Je reviens de 10 jours aux EU.
    De l’Arizona, Floride etc. 17 états.
    Les drettistes disent qu’ils n’ont pas été attirés dans l’autobus avec des miettes de pain comme le petit poucet.
    Qu’ils sont heureux ;a Martha’s.
    Vous devriez entendre ce qui se dit sur ces radios.
    De furreur je fermais la radio au lieu de changer de poste.
    J’ai appris autre chose.
    Les boutiques d’arment annoncent des silencieux à la radio.
    Pire… On peux louer une arme.
    Alors je loue 3 heures, fait mont travail, et rapporte l’arme?
    10 jours, 11 000 kms.
    Pour savoir que 25 ans sans y avoir mis les pieds, je n’ai rien manqué.
    Et ça s’empironne.

  29. En bon québécois, le gouverneur De Santis est un ostie de gros baveux.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :