Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Les pertes territoriales de l’armée russe dans le nord-est et le sud de l’Ukraine donnent lieu à des réactions et des réflexions qui auraient été impensables il y a quelques jours seulement sur les plateaux de télévisions moscovites. Avant même que la pleine étendue de ces pertes ne soient connue, un législateur local a notamment affirmé sur une chaîne d’État que la Russie ne pouvait s’attendre à vaincre les forces ukrainiennes dans les conditions actuelles, selon un compte-rendu de ces échanges.

« Nous sommes maintenant au point où nous devons comprendre qu’il est absolument impossible de vaincre l’Ukraine en utilisant ces ressources et ces méthodes de guerre coloniale avec lesquelles la Russie essaie de se battre », a déclaré Boris Nadezhdin, qui occupe le poste d’adjoint municipal dans une ville proche de Moscou. « L’armée russe se bat contre une armée forte qui est entièrement soutenue par les pays les plus puissants sur le plan économique et technologique. »

Nadezhdin a estimé que l’heure des négociations étaient peut-être arrivées, ce que d’autres commentateurs présents sur le même plateau ont vivement contesté, tout en reconnaissant la réalité des pertes russes. « Nous avons reçu un coup psychologique très sérieux », a déclaré Aleksandr Kazakov, membre de la Douma, la chambre basse du parlement russe. « Nous devons détruire les infrastructures qui sont utilisées à des fins militaires. »

Un autre intervenant a mis en cause l’approche idéologique adoptée par Vladimir Poutine pour justifier l’invasion de l’Ukraine.

« Nous ne pouvons pas espérer leur affection si nous disons aux Ukrainiens qu’ils n’existent pas en tant qu’ethnie, qu’il n’y a pas de langue ukrainienne », a déclaré Viktor Olevich, un politologue.

Sur une autre chaîne, un autre politologue a fait valoir que les pertes russes pourraient créer des problèmes en Russie si la population réalisait que l’« opération » militaire en Ukraine était un échec. « Des tensions sociales peuvent émerger non pas parce que la population s’exprimerait contre l’opération, a-t-il dit, mais parce qu’elle pourrait se demander pourquoi elle n’est pas active, pourquoi il n’y a pas de victoire, pas d’avancées ? »

(Photo AFP/Getty Images)











157 réflexions sur “« Un choc psychologique très sérieux » en Russie

  1. captmichel dit :

    il es temps q uil se réveille

  2. Daniel A. dit :

    Je me demande si les Russes ne mettent pas la table pour l’utilisation des armes nucléaires.

    1. Haïku dit :

      Bonne question !

    2. Marilyne dit :

      Chimiques

      1. Haïku dit :

        @Marilyne
        Malheureusement, hypothèse qui tient la route !

  3. Louise dit :

    Les victoires ukrainiennes de la fin de semaine sont comme une grosse pierre jetée dans l’eau pour réveiller les consciences russes.
    Actuellement le premier cercle autour de Poutine est concerné et probablement consterné.
    Le deuxième cercle a aussi atteint les dirigeants locaux et les médias qui commencent à réagir plutôt timidement.
    Attendons de voir la réaction de la population quand le troisième cercle va les atteindre et qu’ils vont réaliser qu’ils envoient leurs soldats se faire tuer absolument pour rien. Que de la destruction, du chaos et de la douleur.
    Le choc psychologique va avoir des répercussions dans toute la Russie si les gens sont informés correctement. Comment vont-ils réagir ? C’est la question à laquelle nous n’avons pas de réponse pour l’instant.

    1. jeanfrancoiscouture dit :

      @Louise: «Les victoires ukrainiennes de la fin de semaine sont comme une grosse pierre jetée dans l’eau pour réveiller les consciences russes.»

      Pour ma part, je pense que ces victoires sont la brique dans le piano qui empêchent Putin de chanter tranquillement sa chanson.
      Et si les Ukrainiens continuent à le défoncer, ça deviendra la grenade dans la fosse septique et ça, ça risque d’éclabousser solidement la partition de musique ainsi que le clavier du piano de Putin.

      1. Haïku dit :

        @jeanfrancoiscouture
        Excellente analogie ! 👌

      2. Igreck dit :

        En somme, une « symphonie inachevée » pour Putin 🎹

    2. Ben, c’est ça! Peut-on espérer croire, qu’ils pourraient être bien informés? N’oublions pas que la désinformation, ben… c’est culturel en Russie.

  4. Loufaf dit :

    Alors là, le tsar psychopathe dans son esprit tordu a deux choix: soit il fait assassiner ou emprisonner ceux qui le critiquent ou il envoie l’ armée au complet pour raser l’ Ukraine.
    Jamais il ne démissionnera ou négociera.
    Nous verrons dans quelques jours quelle option il choisira…

    1. Samati dit :

      La cour vient d’envoyer un journaliste en prison pour avoir diffuser de l’information non officielle. Ce journaliste devra passer 22 ans en prison pour un délit d’opinion.

      Il n’y a plus de liberté de presse en Russie sauf dans les médias sociaux, comme Telegram ou Twitter, où une partie de la population russe exprime fortement leur désaccord avec la guerre et la gestion du médiocre Poutine.

      1. Ziggy9361 dit :

        Y’en a t-il déjà eu ? Quand tu peux te faire convoquer par la police pour rendre des comptes et que l’ordre vient de haut le moins que l’on puisse dire ça coupe l’envie de s’exprimer,sauf si tu as 20 ans consacré à écrire tes mémoires.

  5. Haïku dit :

    RE: choc psychologique en Russie…
    ————-
    « Le bruit, le choc, le sang, le drame vous surprennent toujours.
    Le crime est devenu d’une banalité routinière. »
    (K. Daoud)

  6. parfoislucide dit :

    Je crois qu’il y a des gens en Russie qui vont commencer à rechercher des coupables. Et si Poutine culpabilise l’armée, il se mettra un puissant ennemi à dos, un ennemi qui a probablement les moyens de lui mener la vie dure. Si aucun coupable n’est désigné, c’est la population qui va en demander un et ça, ça peut mener à de graves problèmes pour le gouvernement russe.

    1. Benton Fraser dit :

      L’armée semble plutôt corrompu à l’os…
      Par contre, le FSB et l’appareil répressif semble plutôt efficace!

    2. jmaveja48a dit :

      Peut être que je me trompes mes nos démocraties ne sont pas où plus habituées à ce soulever. Nous grognons, râlons, mais l’envie de renverser un gouvernement ne fait pas partie de notre ADN. Nous ne connaissons que le mot « opprimé », pas pour l’avoir vécu. En tout cas vu d’Europe c’est mon sentiment.

  7. Tiens on commence à se poser des questions en Russie.

    On ne peut pas dire que nos conditions sont:

    – ta langue, ta culture n’existe pas;
    – probablement: tu vas nous laisser voler comme on veut;
    – les pertes sont pour vous et les profits sont pour vous;
    – etc;
    – surtout rien n’est négociable.

    Et après être étonné que les conditions ne sont pas acceptées.

    Les Ukrainiens sont très motivés, les soldats russes ne le sont pas du tout.

    Les Ukrainiens sont aidés et ont des armes très modernes. La Russie n’est pas supportée et en plus elle est soumises à des sanctions économiques et techniques très importantes qui la paralyse en partie.

  8. Benton Fraser dit :

    Il semblerait que Poutine a tout annulé ses rencontres avec le chefs militaires pour parti dans sa Villa à Sotchi!
    Va-t-il rencontrer les chefs du FSB?!?!?

    1. Samati dit :

      @ Une villa qui a coûté plus de $1 milliard, provenant de l’argent de la corruption.

    2. Boozadvisor dit :

      Autant j’ai hâte qu’on en finisse, autant je crains que ça va devenir pire avant de s’améliorer.
      S’il y a une mince vérité dans ce que tout ce que prétend l’armée russe et que ce serait un retrait commandé, je crains l’apparition d’armes chimiques, de drônes, etc.
      Et si le p’tit mégalo est vraiment parti dans sa villa… est-elle isolée cette villa? S’en va-t-il écouter de l’opéra et monter des chevaux en chest pendant que ses généraux accomplissent le pire?
      Je suis pourtant une optimiste en temps normal mais je ne crois pas que nous ayons vu le fond du baril de cette guerre-là, fond dans lequel réside la folie du p’tit botoxé.

    3. Carl Poulin dit :

      @ Benton Fraser
      La marmite commence à être trop chaude pour lui à Moscou?

    4. Igreck dit :

      Si c’est une bête blessée qui s’est réfugiée dans sa tanière, cela ne me dit rien de bon. Que fera-t-il pour sauver sa sale peau😨

  9. marie4poches4 dit :

    Une pétition pour la démission de Putin pour allégations de fraude électorale et le dernier revers subi. Des gens courageux puisqu’ils risquent des sanctions.

    https://www.themoscowtimes.com/2022/09/12/russian-city-deputies-petition-for-putin-resignation-a78768

    1. ProMap dit :

      En tout cas, plus courageux que les Républicains. Aucun doute.

  10. Samati dit :

    Un cours reportage qui témoigne de la débandade des troupes russes dans l’oblast de Kharkiv.

    1. ProMap dit :

      👍👍👍 Assez clair mettons.

    2. Dekessey dit :

      « We are filming lend-lease equipment provided by Moscow. »
      🤣

      Slava Ukraini!

  11. InfoPhile dit :

    « ces méthodes de guerre coloniale avec lesquelles la Russie essaie de se battre »

    En effet, ça ressemble à une guerre coloniale plutôt qu’à la défense d’une minorité malmenée.

    A-t-on idée de rivaliser militairement avec un budget de la défense de 64 milliards $ versus 700 milliards $ pour les seuls États-Unis ? Contre un peuple qui vous haït depuis au moins l’Holodomor au point d’avoir collaboré – partiellement – avec les Nazis ?

    Traumatiser 44 millions d’individus en échange de quoi qui n’aurait pu se régler à l’ONU en 2022 ?

    « Nous ne pouvons pas espérer leur affection si nous disons aux Ukrainiens qu’ils n’existent pas en tant qu’ethnie, qu’il n’y a pas de langue ukrainienne »

    Par contre, vous vous assurez de leur hostilité pour au moins 2 générations. Rarement un conflit m’a démontré à quel point l’humain peut être crétin.

    P.S. Il faut se méfier d’un Poutine pris dans un coin, car il risque de s’en prendre aux infrastructures essentielles pour simplement passer l’hiver. Sinon pire. Après tout, après la Tchétchénie et la Syrie, il n’y a pas à douter de son inhumanité ne serait-ce qu’une femtoseconde.

    1. Benton Fraser dit :

      Ce n’est pas seulement la méthode coloniale mais surtout l’objectif colonial qui cause problème au 21ième siècle!

      1. InfoPhile dit :

        Absolument !

    2. Kelvinator dit :

      « Contre un peuple qui vous haït depuis au moins l’Holodomor au point d’avoir collaboré – partiellement – avec les Nazis ? »
      Vous parlez de l’entente convenue entre Staline et Hitler, le fameux pacte Molotov-Ribbentrop ?
      Je doute fortement que vous repreniez les accusations nazis envers les ukrainiens.

      « en échange de quoi qui n’aurait pu se régler à l’ONU en 2022 ? »
      Régler la guerre actuelle à l’ONU? Comment cela aurait pu se faire?

    3. Grenouillage dit :

      Un exemple de ce qui pourrait arriver.

      https://twitter.com/JuliaDavisNews/status/1569368457602387969

    4. Madalton dit :

      Vous m’avez devancé. Les ukrainiens vont détester les russes pour au moins 100 ans.

      Il y en aura plusieurs qui couperont définitivement les ponts avec les membres de leur famille qui demeurent en Russie. Quand ils voient ou entendent de leur part que la guerre en Ukraine n’existe pas.

  12. ProMap dit :

    L’hiver dernier, certains disaient que Putin était un grand joueur d’échec. Analysant l’échiquier actuel, il me semble plutôt du genre joueu d’échecs.

  13. Layla dit :

    Lu sur le lien du billet

    « la Russie ne peut pas renoncer à sa lutte existentielle contre l’OTAN »

    Après un tel constat et/ou affirmation, ils sont surpris que l’armée ukrainienne soit soutenue par… « … les pays les plus puissants sur le plan économique et technologique. »

    Ces pays ont bien compris qu’après l’Ukraine la Russie ne s’arrêtera pas là et les russes sont surpris…

    Je suis en état de choc🤪de lire toutes les affirmations de ce billet.

  14. Grenouillage dit :

    Il y a des décisions importantes qui vont se prendre en haut lieu en Russie.
    C’est inquiétant….

    1. Kelvinator dit :

      Changer de chef serait déjà une bonne décision à prendre dans n’importe quel pays normal.
      Mais la Russie n’est pas du tout un pays normal, tout comme la Russie de 1900, elle vit un siècle en retard sur le reste du monde au niveau social!!

      1. Grenouillage dit :

        Le problème est que le chef qui suivra pourrait être pire que Putin.
        D’ou mon inquiétude.

      2. Kelvinator dit :

        Serait-ce possible??
        L’histoire nous apprends qu’après qu’un pays ait répudié un dictateur, il est peu probable qu’il en choisisse un autre. Ça prendrait une certaine ascendance sur la population pour qu’un nouveau dictateur puisse espérer avoir le même emprise que Putin sur la Russie. Il n’y a personne qui puisse occuper cette place à mon avis.

      3. Grenouillage dit :

        Si c’est l’armée qui met un terme au règne de Putin, je suis convaincu que nous verrons un autre dictateur à la tête de ce pays. J’ai beaucoup de difficulté à concevoir un régime démocrate en Russie à court et moyen terme.

      4. Igreck dit :

        L’exemple de W. Bush suivi de Trump est assez éloquent à cet égard😡

  15. Kelvinator dit :

    La réalité se fraie tranquillement un chemin parmi les esprit de ces endoctrinés soviétiques.
    On annonce une tempête de dissonance cognitive russe dans les prochaines jours!

  16. parfoislucide dit :

    La bête est blessée, elle devient dangereuse.

    1. Grenouillage dit :

      parfoislucide dit :
      12/09/2022 à 16:11
      La bête est blessée, elle devient dangereuse.

      En effet. C’est un très bon moment pour décoder, à travers les médias russes, ce qui s’ensuivra. Si jamais Putin devait quitter ses fonctions (putsh ?), il y aura certainement des signaux qui apparaîtront dans les grands médias russes.

  17. Gilles Morissette dit :

    Le réveil est brutal pour les Russes.

    Ils ont crû Putin qui leur jurait que cette invasion serait « a walk in the park »

    La réalité de cette sale guerre vient de les frapper en pleine gueule.

    La résistance farouche de l’Ukraine, couplé avec l’aide militaire reçue des pays de l’OTAN, a changé la donne et a fait en sorte que la Russie s’est retrouvé face à une armée motivée, résolu à ne pas baisser les bras.

    Putin est poussé dans ses derniers retranchements. C’est là qu’il pourrait dvenir dangereux.

    Si j’étais M. Nadehzdin, je commencerais à être inquit pour ma sécurité.

    1. Madalton dit :

      Un walk in the Park et les soldats seraient accueillis par de câlins par la population.

      Putin aurait dû savoir que tu ne déclares pas une guerre avec de l’équipement datant de l’URSS.

      Imaginez si l’OTAN avait fourni des avions de chasse à l’Ukraine dès le début

      1. AB road dit :

        D’ailleurs, pourquoi ne l’ont-ils pas fait ???

      2. Igreck dit :

        ☢️

      3. chrstianb dit :

        @AB road
        Ils ont fournis des avions soviétiques. Mais pas occidentaux car les pilotes et les mécaniciens ne sont pas formés pour ce type d’appareils (F16, F15). Récemment, les Ukrainiens ont réussi à adapter des missiles américains anti-radar AGM-88 HARM sur leurs Mig-29. Ces missiles sont essentiels pour le contrôle de la 3D (espace aérien). Maintenant, les avions ukrainiens en détruisant les radars russes peuvent bombarder où ils veulent.
        Le Kremlin a grandement sous estimé le savoir faire des Ukrainiens.
        http://www.opex360.com/2022/08/20/lukraine-a-reussi-a-modifier-des-mig-29-pour-utiliser-le-missile-americain-anti-radar-agm-88-harm/

  18. Gilles Morissette dit :

    HS

    Bon, je sais que cette nouvelle a perdu de sa pertinence mais elle nous démontre les Tribunaux même administratifs, donnent rarement raison aux anti-masques.

    https://www.msn.com/fr-ca/actualites/quebec-canada/refus-de-porter-le-masque-au-travail-un-salari%C3%A9-perd-sa-cause/ar-AA11JSjy?cvid=e309c47dcef744fa9c858fe93f3ef46c

    1. Benton Fraser dit :

      Les lois donnent beaucoup de poids à la sécurité au travail, ce qui fait que les employeurs ont beaucoup de moyens pour protéger les travailleurs et faire respecter la sécurité…

  19. Samati dit :

    La libération des villages se fait dans la joie mais également dans l’horreur puisque l’on trouve dans les villages des civils qui ont été torturés et tués par les russes. Ces crimes s’ajouteront à la longue liste des crimes de guerre commis par l’armée russe.

    https://twitter.com/GlasnostGone/status/1569409459587321858

  20. marie4poches4 dit :

    HS en lien avec le billet précédent

    Sur la vidéo que j’ai partagée sur l’autre billet, parmi les 9 hommes se trouvant sur le terrain de golf, 6 ont été reconnus, il y a Eric, l’avocat de 45 Trusty, Hannity, McCarthy, Nunes et évidemment 45. Comme je le disais, personne n’a de bâton. Drôle d’endroit pour se réunir…🤔

    1. el_kabong dit :

      Technique mafieuse pour se mettre à l’abri de tout micro…

      1. Dekessey dit :

        @el_kabong
        Exact.

    2. marie4poches4 dit :

      Petit changement. Seuls 45 et Eric sont confirmés.

      1. Layla dit :

        @Marie4Poches 17:17
        Peut-être vous allez les reconnaître sur cette photo.

        https://twitter.com/samyoungman/status/1569435061577220096?s=20&t=bIYIFCfo2nu7sbQe9WeW8g

      2. marie4poches4 dit :

        @Layla

        J’avais vu cette photo mais ils sont presque tous de dos, il y a des photos en cart mais c’est flou

  21. Samati dit :

    Un autre exemple qui va dans le sens de ce billet, et les russes se plaignent ne n’avoir pas été accueilli avec des fleurs et des calins :

    « In #Russia|n-occupied #Crimea, south #Ukraine, the head of the Russian administration Aksyonov threatened to criminally prosecute people for shouting pro-Ukrainian slogans, and for singing Ukrainian songs, including the anthem.

    Classic Russian Nazism.  »

    https://twitter.com/PaulaChertok/status/1569399318070833152

  22. Dans la même émission, un des commentateurs fait états d’une quantité de sabotage grandissante.
    Il font mention de sabotage par des acteur Ukrainiens, mais il y a aussi un sous entendu de sabotage interne.

    De facon générale le peuple et l’armé ne veulent pas de cette guerre.
    Au point ou la police vérifie aléatoirement les téléphone des passant dans les rues.
    Je ne peux retrouver le nombre de russe anti guerre détenu en se moment (50 000?), en mars il était 15 000
    *https://www.economist.com/graphic-detail/2022/03/22/more-than-15000-russians-have-been-arrested-in-anti-war-protests

    Récemment des (un?) maires se sont fait emprisonné pour avoir parlé contre la guerre.

    Ca ne pourras pas continué comme ca bien longtemps

  23. POLITICON dit :

    J’ai écouté les discussions télévisées qu’a utilisé M. Hétu pour son billet. Certains prétendent qu’il faut anéantir l’Ukraine nazie. Un fil assez mince pour justifier la destruction et les meurtres. La propagande, la démagogie, le mensonge pour protéger un régime qui perd la face. J’ai peur de me mettre dans les souliers de Poutine présentement. S’il perd cette guerre, il perdra ses appuis et la population suivra très rapidement. Du point de vue militaire c’est l’hécatombe pour les Russes mais au point de vue politique, le régime devra trouver un moyen extrêmement violent – à la manière du blitzkrieg d’Hitler – au début de la 2e Grande Guerre. Le chimique, le nucléaire sont des atrocités qu’un régime en fin de vie utilisera pour prouver sa supériorité et gagner une bonne fois pour toute. Faut se rappeler que ce n’est pas seulement une guerre injustifiée contre l’Ukraine, mais contre l’Occident autrement plus riche et efficace.

    1. Grenouillage dit :

      Les dernières déclarations de Putin blâmait l’OTAN pour justifier l’échec de cette guerre.

      Chez les russes, il y a les colombes qui aimeraient mettre un terme à cette guerre (restera à voir sous quelles conditions) et les nationalistes qui misent sur une stratégie plus agressive pour renverser la vapeur.

      1. Benton Fraser dit :

        Poutine blâmait l’OTAN pour justifier sa guerre… et maintenant il la blâme pour l’échec de cette guerre.
        Il fallait y penser avant!
        L’OTAN était moribonde avant que Poutine la commence cette guerre, et là, l’OTAN n’a jamais été aussi fort, sans tirer un coup de feu!
        Mauvais calcul de Poutine…. le fin calculateur!

      2. Igreck dit :

        Only the best… comme l’autre là 🤡

    2. Se seras l’inverse, poohtine perdras l’appuis de la population, se feras suicidé par une fenêtre* et la guerre prendras fin.

      * P-e exagéré, mais sa  »fuite » dans sa villa a ce moment précis est très louche.

      1. C’est peut-être la tradition en Russie, comme quand Staline a appris qu’Hitler envahissait son pays.

  24. le_furote dit :

    « Nous ne pouvons pas espérer leur affection si nous disons aux Ukrainiens qu’ils n’existent pas en tant qu’ethnie, qu’il n’y a pas de langue ukrainienne »

    Hmm, oui en effet, bonne remarque, mais cette affection va prendre du temps. Commençons par reconnaitre qu’ils existent comme ethnie, c’est un début. Le type pense en colonisateur. Heille, crisse, no fucking kidding, après leur avoir infligé au-delà de 120 milliards de $ (plus sans doute), sans compter les pertes de vie, les tortures et les assassinats, disons que leur affection va mettre du temps à venir. C’est comme espérer que la fille que tu viens de violer va finir par t’aimer. Ben, pour le moment, elle veut juste te tuer tellement elle te hait.

    Des fois, je me demande sur quelle planète ces Russes vivent. Et surtout Poutine. Selon lui, aucune perte russe, excellentes armes russes et gestes de bonne volonté (débandade des forces armées). Royaume pourri et médiocre de haut en bas.

    Ça doit être leur eau potable (?).

    L’usine à poison tourne maintenant en overdrive. Les nouvelles commandes viennent tout juste d’arriver. Il n’y a pas de dissension dans ce pays (meu non). Aucune inquiétude.

    Ciao

  25. Le Champ dit :

    Rejouissant oui mais la suite pourrait etre tres dramatique . Un Poutine humilie pourrait devenir encore plus despotique ( c’est possible) et surtout desperer …. Si une guerre colonial ne fonctionne pas comme l’ a mentionne l’elu , alors quoi une guerre a comme en Syrie ??? Arme et chimique et bombe sale ???

    1. Madalton dit :

      La Syrie est loin de la Russie. L’Ukraine, elle, pourrait répliquer sur le sol russe rendu là.

    2. le_furote dit :

      Poutine est dans ses derniers retranchements depuis des mois. Les questions qu’il se pose après son coup de dés en février n’ont pas changées. S’il essaie la bombe tactique en Ukraine, il sait que tout l’armement de la Russie (à part peut-être ses sous-marins) est déjà tagué dans les moindres détails et peut se faire détruire en quelques jours, sans même de riposte nucléaire extérieure.

      On ne parle pas trop de LA riposte nucléaire si Poutine devait se servir de ses armes nucléaires. Il sait bien que qu’une guerre nucléaire mène automatiquement à la fin de la nation russe (celle qui compte le plus pour lui avant tout le reste). Et les opérateurs de la machine infernale aussi. Poutine peut bien décider de devenir plus despotique, mais il n’est pas Staline. Mettre le monde en prison, c’est une chose, mais opérer comme ce dernier, c’est autre chose. La machine répressive de Poutine n’est pas rendue là. D’ailleurs celle-ci ne l’endurera plus longtemps. Les ordres ne passeront plus à un moment donné. La scène finale du bunker va arriver bientôt si Poutine persiste trop dans son incompétence.

      La seule chose qu’il lui reste: retirer ses troupes d’Ukraine en prétendant que ça se fait en ordre, blâmer l’OTAN la pas fine, et expliquer que l’option nucléaire n’a jamais été sur la table, « bien évidemment ». Les Russes vont acheter, et les extrémistes, ben on les invitera au thé. Après, il aura à gérer la descente de son pays au niveau de la Corée du Nord, tellement la Russie sera absolument infréquentable. Niet, monsieur. La meilleure option est sans doute pour lui de partir et de donner une chance aux autres de sauver les meubles et freiner cette descente.

      Ciao

      1. Igreck dit :

        Il y a maintenant de la place pour ses boîtes de déménagement depuis que le FBI est passé à Marre-à-Gogo🤪

  26. marie4poches4 dit :

    HS

    Biden n’invite pas 45 aux funérailles.

    Really American 🇺🇸
    @ReallyAmerican1

    JUST IN: The White House announced that Donald Trump is not invited to Queen Elizabeth’s funeral.

    https://twitter.com/ReallyAmerican1/status/1569408826704543744?s=20&t=ZGDfkLVsAgEW71HInzPbCA

    1. Benton Fraser dit :

      Rien n’empêche Trump d’y aller, il me semble que les anglais fournissent les autobus!

      1. Haïku dit :

        😂👌 !!!

      2. Kelvinator dit :

        Trump prenant l’autobus qui n’affiche pas son nom en grosse lettre dorée sur les côtés??
        Son ego ne rentrera pas!

      3. Igreck dit :

        Qu’on le jette en dessous le con, qu’on le jette en dessous❗️

      4. Il demandera un autobus pour lui seul. D’ailleurs personne ne voudra l’avoir dans le sien.

      5. loup2 dit :

        Être le chauffeur du *Bus* je ferais jouer ça à l’embarquement !
        https://youtu.be/l8WMGBuNaus?t=1

      6. Haïku dit :

        @loup2 — 18:09
        Excellent rappel ! 👌
        Que de souvenirs ! 🎵 ♥️

    2. Madalton dit :

      Aucun ex-POTUS n’est invité.

      https://sports.yahoo.com/hillary-clinton-says-she-doesn-195808419.html

  27. Toile dit :

    Ca capote pour un 1,000 -2000 km. Ca va pédaler plus fort : Zelensky annonce à l’instant que que l’armée ukrainienne a repris près de 6 000 kilomètres carrés aux forces russes ! Imaginez vous donc.

    On pourrait penser que ces personnes parlent de la pertinence de la guerre et que ce faisant ces « dissidents », des traites à la loi quoi, s’exposent à des sanctions criminelles.

    Si je lis bien, ils ne désavouent pas comme tel cette guerre ( ou opérations spéciales).
    – L’un dit « Nous sommes maintenant au point où nous devons comprendre qu’il est absolument impossible de vaincre l’Ukraine en utilisant ces ressources et ces méthodes de guerre coloniale avec lesquelles la Russie essaie de se battre ». On peut supposer qu’il pense à d’autres méthodes.
    – L’un dit « Nous devons détruire les infrastructures qui sont utilisées à des fins militaires ». Rien de tres pacifique là.
    – L’un dit « Nous ne pouvons pas espérer leur affection si nous disons aux Ukrainiens qu’ils n’existent pas en tant qu’ethnie, qu’il n’y a pas de langue ukrainienne « . Faudrait employer un peu plus de miel.
    – L’un dit « « Des tensions sociales peuvent émerger non pas parce que la population s’exprimerait contre l’opération, a-t-il dit, mais parce qu’elle pourrait se demander pourquoi elle n’est pas active, pourquoi il n’y a pas de victoire, pas d’avancées ? En d’autres mots, la grogne s’en vient ici parce que l’on perd la face.

    Reste que l’ensemble de l’oeuvre pour un pays où penser autrement est presqu’un crime, c’est une maudite brique dans la marre au canard de Vlad. Ses colonnes commencent à vaciller. Répression plus grande en vue, tant domestique qu’en Ukraine ?

    Des russes qui parlent. Il y en a qui vont pédaler fort ici aussi. Maudite désinformation.

  28. minus trump fait partie des gens que l’on peut qualifier de pas sortable.

  29. titejasette dit :

    Palais de Poutine en Mer Noire

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Palais_de_Poutine

    1. Chanounou dit :

      @titejasette,
      Et même pas l’excuse d’être issu dune famille royale ou princière suçant le peuple pendant des générations pour s’offrir une casbah pareille!
      Nan nan nan….nan…nan M’sieurs Dames…!
      Pooh-tin a réussi a s’offrir tout ça tout seul comme un grand en moins d’une génération ( 25 ans…)
      Des p’tits joueurs les « royals  » européens….

    2. InfoPhile dit :

      Pas mégalo pour 5 cennes le gars !

    3. chrstianb dit :

      Comment pourrait-on qualifier ce domaine?
      D’ostentatoire?

    4. Radamanthe dit :

      Marde-a-Lago a l’air d’une chiotte à côté. TFG doit être cramoisi de jalousie.

      1. P Lacerte dit :

        L’enquête de l’équipe Navalny sur le palace de Poutine… si ça vous intéresse, juste à mettre les sous-titres, ils sont en anglais…

        Ce reportage avait fait beaucoup de vagues… il explique tous les liens financiers, des témoignages de ceux qui y ont travaillé, présente des factures extravagantes etc.. c’est très bien détaillé…

      2. P Lacerte dit :

        Merde… comment ça que ce lien a remplacé celui du reportage que je voulais mettre….??

        2ieme essai; le palace de Poutine

      3. P Lacerte dit :

        dernier essai… enlevez le *

        *https://www.youtube.com/watch?v=ch7uQBwlzS0

  30. galgator dit :

    Poutine doit s’ennuyer de son ami Trump! J’imagine que la situation aurait été différente si ce dernier serait encore président. Pensez-vous que la Russie serait dans la même situation ? JAMAIS, car il aurait dérouler le tapis rouge à son idole! Il n’aurait pas aider l’armée de l’Ukraine avec l’armement nécessaire. Il les aurait tout simplement ignorer pour donner carte blanche à la Russie. Il ne faut pas oublier ce détail!

    1. MarcB dit :

      Mon ami Poutine m’a assuré qu’il y avait des Nazis et des Wokes en Ukraine. Pourquoi me mentirait-il?
      -Donald

      1. Kelvinator dit :

        Ouin, mais il y a du bon monde des deux côtés…
        Donc la position de Trump est di’icile à deviner.

  31. poutine a fait de grosses économies sur son salaire et ensuite des bons placements.

  32. Louise Tanguay dit :

    Je viens d écouter le reportage de tamara aRDI
    Et elle a dit qu’il y a des commentaires qui circulent que les russes ne veulent veulent plus se battre

    1. titejasette dit :

      @ Louise Tanguay

      Je crois que c’est à cause de: Voir Twitte de M. Hétu

      « La Russie aurait cessé d’envoyer des renforts en Ukraine, selon des sources ukrainiennes et occidentales. »

  33. Samati dit :

    Il semblent que les soldats russes pris au piège dans la région de Kherson (près de 20 000) seraient prêt à négocier leur reddition. Les soldats se trouvent coincer suite à la destruction de tous les ponts permettant un approvisionnement en munition et en nourriture. On sait ce qu’un estomac vide peut faire faire au plus loyal des soldats. À confirmer…

    https://twitter.com/yasminalombaert/status/1569419119958675456

    1. Carl Poulin dit :

      @ Samati
      Tiens donc, votre souffre douleurs favoris que je considère comme le personnage le plus condescendant de ce blogue n’a pas adressé un seul commentaire sur la débandade de ses idoles Russes. Il doit être entrain de vomir sa rage devant son ordi en essayant tant bien que mal de trouver des sites douteux pouvant appuyer ses prochaines interventions rocambolesques.
      Bonne soirée Samati et sachez que j’apprécie toutes vos judicieuses recherches que vous nous partagé ici même.

      1. MarcB dit :

        Oui peut-être qu’à cette heure-ci, les trolls moscovites sont au lit? 😉

      2. Kelvinator dit :

        Certains croit qu’ils sont suisse!

    2. spritzer dit :

      Pourquoi cette nouvelle sans précédents de 20 000 Russes prêts à se rendre se retrouve seulement sur des comptes Twitter suivis par une poignée d’individus ? Il doit y avoir une explication puisqu’il s’agit d’une recherche d’information judicieuse faite par Samati en personne.

      1. Samati dit :

        @ spritzer

        Ces rumeurs se retrouvent sur certains comptes russes sur Telegram (soldats russes en Ukraine) et également sur des comptes ukrainiens, qui sont par la suite repris sur Twitter avec une certaine censure.

        C’est un fait que ces troupes sont prisonnières, elles ne peuvent fuir qu’en barque …ou à la nage. Elles ne sont plus ravitaillées en munition et en rations, encore quelques jours d’attaques de roquettes et d’obus le jour et la nuit et ils finiront par craquer. Leurs centres de commandement sont attaqués par les HIMARS et tout regroupement important de troupes est sujet à la peine mort.

        Ils ne sont en Ukraine que pour l’argent et non pas pour la CAUSE. L’évolution de la situation sera intéressante à suivre dans les prochains jours et semaines.

      2. cotenord07 dit :

        @ Samati :

        Il s’agit de propagande ukrainienne relayée via Twitter.

        Il n’y a aucune indication de volonté de reddition dans le compte rendu le plus récent de l’Institute for the Study of War (ISW), qui est plus crédible que les tweets de propagande ukrainienne, même si, selon moi, l’ISW favorise l’Ukraine dans ce conflit.

        https://www.understandingwar.org/backgrounder/russian-offensive-campaign-assessment-september-10

        L’ISW fait mentionne aussi des opérations offensives menées par les Russes dans la région de Kherson.

        Les troupes russes de la région de Kherson sont plus aguerries que celles qui ont reculé dans le nord du Donbass, et qui étaient en bonne partie des troupes de la Rosgvardia, la garde nationale russe, moins bien entraînées que les troupes déployées au sud.

        Il est possible que les frappes de HIMARS au sud finissent par amollir les trois lignes de résistance russe, mais je ne crois pas qu’on soit n’en rendu proche d’une capitulation.

        Pendant que les tweets de propagande de l’Ukraine annoncent que les troupes russes de Kherson souhaitent capituler, RIA Novosti annonce que 3500 combattants ukrainiens ont été neutralisés dans le nord du Donbass…

        Allez savoir qui dit vrai…

      3. Kelvinator dit :

        « Allez savoir qui dit vrai… »
        Bonne idée! Belle occasion de faire une comparaison.

        Doit-on croire le média du Kremlin qui affirme sans confirmation externe que des milliers d’ukrainiens furent capturés lors d’une des offensives les plus efficaces de cette armée depuis le début de la guerre,
        ou les médias ukrainiens indépendants utilisant des sources russes qui affirme que des soldats russes furent encerclé pendant la plus grande débandade de ce pays depuis le début de la guerre?
        Sur une échelle de crédibilité, quel note donnez-vous à chacun?

        Dans le contexte actuel, c’est assez évident lequel des deux est le plus crédible. Il n’y a rien de vraiment comparable entre les deux.

  34. Haïku dit :

    « La Russie devra nous parler tôt ou tard.
    Parler de la manière dont on pourra mettre fin aux combats et arrêter l’invasion.
    Plus tôt cette conversation commence, et plus réduites seront les pertes pour la Russie elle-même. »
    (V. Zelensky/circa vers la fin du printemps).

  35. chatderuelle dit :

    https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1913885/kharkiv-succes-armee-ukraine

    réplique russe à la débandade…

  36. _cameleon_ dit :

    Boney M. – Rasputin (lyrics)
    https://www.youtube.com/watch?v=dzp7h3_PwsU&ab_channel=SexyNation

    A ne pas confondre avec le rat Poutine.

    1. Samati dit :

      Merci pour cette tune, cela rappelle des souvenirs.

    2. MarcB dit :

      @_Cameleon_
      Voyons! Comment ne pas écouter cette chanson sans le vidéo! Des artistes britano-africains en habits indiens, avec des substances Colombiennes dans les narines qui chante une chanson sur Raspoutine! Vive le multiculturalisme!

      https://www.youtube.com/watch?v=16y1AkoZkmQ

      OK, j’ai n’ai aucune preuve pour les substances Colombiennes…

  37. Haïku dit :

    HS, quoique…

    Voici une pause musicale dédiée à Vlad et à son assortiment de cohortes dangereuses,
    vu qu’ils ont subi un sérieux revers.

    « Help »/The Beatles(‘live’ à la télé en ’65)

    https://youtu.be/CTsB-llTzyc

  38. Dekessey dit :

    Quel revirement de situation!
    Le moral des troupes russes doit être en terrain négatif.
    Je sens qu’on va avoir de grosses surprises dans les prochains jours.

  39. parfoislucide dit :

    On peut juste espérer que les russes en désespoir de cause ne se mettent pas à utiliser une autre catégorie d’armes comme les armes chimiques ou nucléaire tactique. Par contre, les combats sont près de leurs frontières. Mais viser l’ouest de l’Ukraine ferait mal aux Ukrainiens. Est-ce que le danger de toucher le territoire d’un pays de l’OTAN les feraient reculer ?

    1. cotenord07 dit :

      @ parfoislucide :

      Les Russes nationalistes sont décontenancés, frustrés, voire en colère, mais les dirigeants politiques russes ne semblent pas en être venus à un point où ils envisagent d’utiliser des armes nucléaires ou chimiques.

      S’ils en venaient là, les principaux services de renseignement occidentaux détecteraient probablement rapidement les signes avant-coureurs de ce développement, grâce à différent moyens techniques, dont en particulier des satellites de cueillette de renseignement électromagnétique et d’imagerie.

      La ligne officielle des dirigeants russes est que l’évolution des derniers jours ne signale pas une tendance définitive, et que la Russie va finir par l’emporter sur l’Ukraine, malgré l’aide militaire considérable que l’Ukraine reçoit des États-Unis et de ses alliés.

  40. InfoPhile dit :

    @Kelvinator à 16:09

    « Vous parlez de l’entente convenue entre Staline et Hitler, le fameux pacte Molotov-Ribbentrop ? »

    Mais non, je parle de l’Holodomor et ai fait allusion à la dékoulakisation. Deux malheurs quasi inimaginables dans lesquels les Bolchéviques staliniens ont joué un rôle indéniable. Il ne pouvait pas ne pas subsister un ressentiment ukrainien en conséquence.

    Je reconnais que les bandéristes (Stepan Bandera) se sont alliés aux nazis non pas par ressemblance idéologique, mais pas un ennemi commun (l’ennemi de mon ennemi est mon ami). Bandera n’a jamais fait dans la dentelle, mais je crois certain que son allégeance nationaliste se justifiait – mais pas sa violence. Encore que c’était une autre époque. La violence engendrant la violence, engendrant…

    « Selon un rapport de l’ONU rédigé en 1947, Stepan Bandera, dès 1934, est agent de renseignement au profit de l’Allemagne nazie, et opère dans la section spéciale de la Gestapo15. »

    J’aurais probablement dû écrire « très partiellement » au lieu de partiellement.

    1. cotenord07 dit :

      @ InfoPhile :

      Je lis présentement « Histoire de la CIA: Les fantômes de Langley » de John Prados, traduit de l’anglais américain par Antoine Bourguilleau, paru chez Perrin, à Paris, en 2019.

      John Prados est ou à été directeur de recherche au National Security Archive de l’Université de Washington.

      Prados raconte dans cet ouvrage que Stefan Bandera a fait partie des chefs nationalistes ukrainiens que la CIA a soutenus à partir de 1949 environ, et qui ont dirigé la guerre insurrectionnelle contre le pouvoir soviétique en Ukraine.

      Comme ce fut le cas avec d’autres militants antisoviétiques d’Ukraine et des états baltes, la CIA a d’abord fait peu de cas des anciennes accointances nazies et génocidaires de Bandera.

      Mais la CIA a fini par lâcher Bandera, qui apparemment continuait à arborer des idées extrêmement antidémocratiques.

      Privé de ce fait d’un service de protection personnelle robuste, Bandera a fini par être assassiné en 1959 par des agents du KGB à Munich, en Allemagne de l’Ouest.

      1. Carl Poulin dit :

        Allez lire mon commentaire à l’endroit de Samati (19:29), c’est ce que je crois vraiment qui vous êtes.

      2. cotenord07 dit :

        @ Carl Poulin :

        Pouvez-vous svp me fournir un hyperlien pour ce commentaire ?

        J’ai eu une longue journée de travail et je n’ai pas vraiment le goût de parcourir une centaine de commentaires en ayant le vague espoir d’y trouver le vôtre quelque part.

        J’espère qu’il y a quelque chose de sensé dans ce commentaire et que vous ne me ferez pas perdre mon temps.

        Bonne soirée.

      3. Carl Poulin dit :

        Hyperlien?
        Allez lire mon commentaire de 19:29 à l’endroit de votre souffre douleurs favori, Samati. Si vous souffrez de grande fatigue je vous conseillerais de limiter votre omni-présence sur ce blogue, cela vous serait de tout repos ainsi qu’à nous tous.

      4. cotenord07 dit :

        @ Carl Poulin :

        Vous êtes bien présomptueux de penser que vous représentez l’ensemble de la communauté des internautes qui fréquentent ce blogue.

        Ce n’est pas à vous, mais bien au propriétaire du blogue, qui est aussi son modérateur, qu’incombe la responsabilité (et le droit) de contrôler qui peut publier des commentaires sur le blogue et quels commentaires doivent être supprimés parce qu’ils enfreignent la loi ou l’étiquette du blogue.

        Je n’ai pas de temps à perdre à trouver votre commentaire.

        Si vous souhaitez tant que je le lise, fournissez moi un hyperlien (c’est très facile de copier-coller un hyperlien) et de me donnerai alors la peine de le lire.

        Bonne soirée.

      5. Carl Poulin dit :

        Je vais utiliser le titre d’un film de Sergio Leone pour ma dernière intervention à votre endroit : « Duck you sucker » ou si vous aimiez mieux sa traduction française « Planque toi connard ».

      6. cotenord07 dit :

        @ Carl Poulin (re. votre 21:12) :

        Vous semblez être en proie à une vive agitation.

        Ce sera bientôt l’heure de votre dodo, alors calmez vous un peu, afin de ne pas souffrir d’ulcère d’estomac ou de reflux gastrique.

        Bonne nuit et faites de beaux rêves…

  41. Carl Poulin dit :

    La on est en 2022, pas en 1949!

  42. cotenord07 dit :

    Hors sujet mais en lien avec la Russie :

    « Affrontements frontaliers meurtriers entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan »
    « Erevan et Bakou s’accusent mutuellement de « bombardements intensifs » et « actes subversifs » alors que des échanges d’artillerie ont été constatés à la frontière des deux pays mais aussi dans des localités arméniennes. »
    Le Monde avec AFP
    Publié aujourd’hui à 02h07, mis à jour à 02h23
    Temps de Lecture 1 min.

    https://www.lemonde.fr/international/article/2022/09/13/affrontements-frontaliers-meurtriers-entre-l-armenie-et-l-azerbaidjan_6141321_3210.html

    Des médias rapportent que l’Arménie a fait appel à l’aide de la Russie, de l’OTSC et de l’ONU afin de répondre à l’aggravation de la situation.

    Il va être intéressant de voir si la Russie va pouvoir répondre à la demande de l’Arménie, tout en gardant le focus sur l’Ukraine du point de vue militaire.

    1. Madalton dit :

      L’Arménie devrait faire appel KJU parce que Putin est bien occupé dans Datcha.😉

  43. titejasette dit :

    @Carl Poulin 20h10

    Côtenord m’a crissé toute une volée très tôt ce matin, aux environs de 7 heure AM. Très peu d’entre-vous sont au courant. D’autant plus que nos échanges de posts ont disparu très vite de la page frontispice du site RichardHétu.

    Je vous le mets ici sur ce billet pour votre info.

    Nos querelles ont commencé avec un article que j’ai mis en ligne à 7h10 (lire vers la fin du billet)

    https://www.journaldemontreal.com/2022/09/12/le-debut-de-la-fin-pour-poutine

    Non, Samati n’est pas le seul souffre douleur favori de Côtenord !

    Constatez-le vous même

    1. titejasette dit :

      Oups ! Pour suivre les échanges de commentaires entre Côtenord et moi, cliquez sur ce lien

      https://richardhetu.com/2022/09/11/la-citation-ukrainienne-du-jour-28/

    2. cotenord07 dit :

      @ titejasette :

      Mais vous, chère titejasette, êtes-vous pure comme neige ?

      Lorsque vous avez commencé à échanger avec moi il y a plusieurs mois, n’avez-vous pas écrit très tôt que mes commentaires s’adressaient ou plairaient à « des édentés » (sic) ?

      Et n’avez-vous pas commencé vous-même l’échange de ce matin, en incluant délibérément dans votre premier commentaire une version déformée de mon pseudo, afin sans doute de me ridiculiser ?

      Si vous souhaitez que vos interlocuteurs demeurent tout à fait placides à votre endroit, pourquoi ne leur retournez-vous pas la pareille ?

  44. titejasette dit :

    @Côtenord

    Vous n’arrêtez pas à demander à Carl Poulin un superlien. Il n’y pas de superlien. Il s’agit d’un commentaire de Carl Poulin à Samati posté ici même sur ce billet, à 19h29. Carl Poulin vous a dit d’aller le lire plus haut. Vous n’avez pas compris. Je vous fais un copier/coller et les commentaires sont ci-dessous.

    Carl Poulin dit :
    12/09/2022 à 19:29
    @ Samati

    Tiens donc, votre souffre douleurs favoris que je considère comme le personnage le plus condescendant de ce blogue n’a pas adressé un seul commentaire sur la débandade de ses idoles Russes. Il doit être entrain de vomir sa rage devant son ordi en essayant tant bien que mal de trouver des sites douteux pouvant appuyer ses prochaines interventions rocambolesques.
    Bonne soirée Samati et sachez que j’apprécie toutes vos judicieuses recherches que vous nous partagé ici même.

    1. cotenord07 dit :

      @ titejasette :

      Monsieur Carl Poulin a tout à fait droit à son opinion.

      Toutefois, le contenu du commentaire que vous avez reproduit est erroné.

      La raison pour laquelle je n’ai pas participé aux commentaires de ce billet avant ce soir est que j’étais au travail, à un endroit où il m’était impossible de soumettre un commentaire.

      Contrairement à ce que ce Monsieur Poulin peut penser, il n’y a aucun sujet abordé sur ce blogue qui peut « me faire vomir ma rage » (sic).

      Je ne crois pas que l’on puisse en dire autant de Monsieur Poulin…

      Bonne soirée et bonne nuit…

      1. titejasette dit :

        @Côtenord 12h48

        « …j’étais au travail, à un endroit où il m’était impossible de soumettre un commentaire. »

        Hahaha ! Pas de commentaires

      2. titejasette dit :

        @Côtenord 21h48
        « Toutefois, le contenu du commentaire que vous avez reproduit est erroné. »

        Côtenord, vous êtes tollalement mêlé. C’est Carl Poulin qui a fait ces commentaires (à 19h29) Si vous croyez que c’est érronné, adressez-vous à lui. Je ne suis pour rien là dedans dans le 19h29. Je vous ai rendu un service en faisant un copier/coller. C’est tout > Compris ?

  45. marie4poches4 dit :

    @cotenord07 et titejasette

    Misère, quel âge avez-vous?
    Si vous êtes incapables de vous supporter, cesser de vous lire SVP.

    1. cotenord07 dit :

      @ marie4poches4 :

      Soyez assurée que je souhaite me tenir le plus loin possible des commentaires de Carl Poulin et de titejasette, ainsi que de ceux de quelques autres adeptes de ce blogue.

      Mais quand ils s’adressent à moi à répétition, ou me mentionnent dans leurs commentaires (souvent encore une fois à répétition), parfois de façon narquoise, que voulez-vous que je fasse ?

    2. titejasette dit :

      @Marie 21h36

      Vous aviez oublié de taper aussi sur les doigts de Carl Poulin ?

      1. marie4poches4 dit :

        Je ne tape pas sur les doigts de personne. J’espère juste que lorsqu’il n’y a plus de communication possible entre abonnés, que ces mêmes abonnés cessent de se lire tout simplement et ce pour le bien-être du blogue et par respect pour les autres abonnés.

  46. cotenord07 dit :

    Un article court mais plutôt instructif du New York Times, qui met en lumière les dilemmes auxquels font présentement face les commandants militaires ukrainiens et russes :

    « Ukraine’s Sudden Gains Prompt New Questions for Commanders »
    « Ukraine’s military is gauging how far its forces can press the attack, at risk of their ability to hold the new lines. Russian leaders are trying to regroup after a dramatic, demoralizing rout. »
    By Thomas Gibbons-Neff
    The New York Times
    Sept. 12, 2022, Updated 8:34 p.m. ET

    https://www.nytimes.com/2022/09/12/world/europe/ukraine-russia-offensive-whats-next.html

    Extraits :

    « (…)

    On Monday, the Ukrainian military claimed to have advanced over the past day into an additional 20 Ukrainian towns and villages in the Kharkiv region that had been under Russian control, adding to the hundreds of square miles it has retaken in the northeast. It also said it had recaptured nearly 200 square miles in the southern Kherson region in recent days, as its forces try to cut off thousands of Russian forces stationed west of the Dnipro River.

    The military’s assertions could not be independently verified, but Western analysts, including at the Pentagon, said that the Ukrainians were overall making gains as quickly as Russian forces were falling back.

    But Ukraine faces potentially serious pitfalls if it pushes any farther.

    Any future advances would mean that Ukrainian forces would further extend their supply lines, straining convoys of fuel, ammunition and reinforcements as they have to move farther away from their established logistics hubs.

    That could leave Ukrainian units vulnerable, said John Blaxland, a professor of security and intelligence studies at the Australian National University in Canberra. Although he added that a Russian counterattack was “not necessarily going to happen,” in part because the morale of Moscow’s troops appears to be foundering.
    Editors’ Picks

    Russian officials face their own hard questions, especially with a growing backlash to their “special military operation” from pro-war voices at home. Russia’s military leaders, analysts say, will have to take a cleareyed look at the reality of their forces’ current conditions — depleted and demoralized in some areas — to determine how much of Moscow’s goals they can accomplish in the coming months, if any.

    They will also have to contend with the rigid structure of Russia’s military and, ultimately, the decisions of Mr. Putin, who has resisted mobilizing a national draft and sought to preserve a sense of normalcy inside Russia.

    (…)

    Russian troops appear to have left a large amount of equipment behind, as they did during their hasty retreat from Kyiv. One soldier familiar with the battle said that one unit that took part in the offensive around Kharkiv is already known to have captured so much Russian equipment, including tanks and ammunition, that other units are looking to use it to fill their own supplies.

    The captured Russian hardware is hugely useful to Ukraine. Every functional Russian vehicle seized in the recent offensive will likely find its way to the front in the matter of weeks, if not days, replacing Ukraine’s worn-down Soviet-era matériel.
    “Russian forces abandoned a good deal of equipment,” Mr. Kofman said, adding that “problems with manpower and force availability” have only compounded Russian woes.

    But Ukraine’s window of opportunity to take advantage of Russia’s degraded morale and pell-mell retreat is quickly closing.

    Every day that passes, Russian forces have time to dig in and gather reinforcements, drawing new defensive lines and preparing to return to the monthslong status quo of a grinding artillery battle. Pro-Russian social media accounts have shown images of Russian and pro-Kremlin Chechen forces mustering for deployment in Ukraine or headed to the front.

    Russia retains an advantage in weapons and supplies, and Mr. Putin has over the course of the war shown no sign of relenting his military’s assault. Last week he insisted Russia had “not lost anything, and will not lose anything,” dismissing his country’s casualties to that point.

    (…) »

    1. Dekessey dit :

      Intéressant. Merci de partager.

  47. InfoPhile dit :

    L’Ukraine et le nazisme. Ouf que l’histoire a de ces coins sombres ! …

    « But even though Putin is engaging in propaganda, it’s also true that Ukraine has a genuine Nazi problem — both past and present. Putin’s destructive actions — among them the devastation of Jewish communities — make clear that he’s lying when he says his goal is to ensure anyone’s welfare. But important as it is to defend the yellow-and-blue flag against the Kremlin’s brutal aggression, it would be a dangerous oversight to deny Ukraine’s antisemitic history and collaboration with Hitler’s Nazis, as well as the latter-day embrace of neo-Nazi factions in some quarters. »

    https://www.nbcnews.com/think/opinion/ukraine-has-nazi-problem-vladimir-putin-s-denazification-claim-war-ncna1290946

    1. P Lacerte dit :

      Article d’opinion… signé Allan Ripp, de Ripp Media… une firme de p.r. qui ont défendu Bill Cosby et Martin Shkreli (the most hated man in USA)… ça part mal un brin AMHA quand tu te spécialises dans la défense d’ordures…

      Je sais pas… on ne trouve pas grand chose sur ce personnage lui même… pas certain que l’on doive accorder une grande importance à son « opinion »… qui pourrait possiblement être « télécommandé »…. surtout que les sources habituellement crédibles ne soutiennent pas ce genre de « thèse »…. m’enfin…

      1. InfoPhile dit :

        En raison de ses très nombreuses références et aussi de par la solide réputation de NBC, ce texte est d’une crédibilité incontournable tant il est pertinent et reflète ce que les États-Unis ont de mieux à offrir, soit la liberté de parole. Encore qu’il faille parfois creuser.

        Il faut en prendre connaissance. On en sort ébranlé mais nullement moins anti-Poutine pour autant.

      2. InfoPhile dit :

        « Allan Ripp dirige une société de relations presse à New York et a contribué aux commentaires et reportages du Wall Street Journal, CNN, The Atlantic, The New York Times, Time.com, Newsweek, The Washington Post et d’autres publications. »

        On ne parle pas d’un usurpateur ici.

    2. el_kabong dit :

      @infophile

      Je pense que vous ne vous êtes pas rendu jusqu’à la fin de l’article, trop heureux de vous arrêter où vous étiez conforté dans vos préjugés…
      Je vous partage la conclusion:
      « Right now, every day that Putin ratchets up his assault against the Ukrainian people with scorched-earth zeal, it’s hard not to see who truly deserves the N-word. »

      Par ailleurs, il y a des néo-nazis dans tous les pays d’Europe et le « problème » n’est pas pire en Ukraine qu’ailleurs, en France, par exemple, où très récemment, plus de 40% des électeurs ont voté pour l’extrême droite…

      1. spritzer dit :

        @el kabong

        Essayez de trouver autant d’articles qui traitent du problème du néo-nazisme en France.
        https://www.moonofalabama.org/2022/04/azovreplist.html

        En France ils ne glorifient pas encore les collaborateurs des Allemands durant la guerre, et ils n’élèvent pas de statues à Pétain tandis qu’en Ukraine ils le font pour Stepan Bandera. Et ça ne doit pas plaire à tout le peuple.

      2. InfoPhile dit :

        « Je pense que vous ne vous êtes pas rendu jusqu’à la fin de l’article »

        Franchement ! Ce texte, puissamment référencé, n’est rien de moins que majeur et lumineux. Notez qu’il condamne Poutine sans réserve. En ce sens, il n’a rien de subversif…

    3. Kelvinator dit :

      Quel est le lien que vous faites avec aujourd’hui et cette histoire du passé?
      Qu’est-ce que ça change autrement dit?

  48. chrstianb dit :

    Pour comprendre la complexité d’un conflit armé comme en Ukraine, voici la réflexion de ATE en 9 points sur la dimension 3D (aérien).
    ATE est un ancien pilote de chasse français-canadien formé aux États-Unis et qui a servi dans l’Aéronavale.

  49. P Lacerte dit :

    Le general Ben Hodges responsable des troupes US en europe avait prédit la débandade de l’armée Russe… alors qu’il était le seul à la prédire…

    *https://www.youtube.com/watch?v=9SmmsApGw48

    1. Kelvinator dit :

      Il avait prédit la débandade complète il y a un mois. Là il n’y a que recul partiel et rien n’indique que la logistique russe soit complètement anéanti. Il ne faut pas crier victoire trop vite à mon avis.

      1. Dekessey dit :

        La logistique c’est une chose, le moral c’est une autre histoire.
        Pas certain que les soldats russes sont très motivés en ce moment, et je ne vois pas qu’est-ce qui pourrait changer cette situation, au contraire. Cette débandade aura rapidement fait le tour de toutes les unités, quoique dise l’État-Major.

      2. Kelvinator dit :

        Oui, la motivation risque de baisser beaucoup, mais on aurait tort d’en conclure immédiatement à la fin de l’armée russe. Il y aura toujours des « die hard » pro-russes, c’est le cas de le dire!

  50. cotenord07 dit :

    @ Samati :

    J’ai mentionné le plus récent compte rendu de l’Institute for the Study of War (ISW) dans un commentaire que je vous ai adressé hier soir.

    Depuis lors, un autre compte rendu de l’ISW est apparu, qui porte sur la journée du 12 septembre.

    https://www.understandingwar.org/backgrounder/russian-offensive-campaign-assessment-september-12

    Dans ce compte rendu qui vient de paraître, l’ISW évoque un possible souhait de reddition de certaines troupes russes déployées dans la région de Kherson.

    Cependant, l’unique source de l’ISW pour ce renseignement est une porte-parole de l’armée ukrainienne, comme vous pouvez le constater ici :

    « Spokesperson for Ukraine’s Southern Operational Command, Natalya Humenyuk, stated on September 12 that Russian forces located along the right bank of the Dnipro River in Kherson Oblast are attempting to negotiate for surrender under the auspices of international law.[2] Ukrainian operations in Kharkiv Oblast are unlikely to have had such a dramatic psychological effect on Russian troops this far south, and both the withdrawal of troops from forward positions in Kyselivka and reports of surrender negotiations are indicators that Ukrainian counteroffensives in the south are progressing in a significant way, even if visibility on this axis is limited by the shift in focus to Kharkiv. »

  51. cotenord07 dit :

    Voici un article tout frais et extrêmement instructif du NYT, qui pourrait faire l’objet d’un nouveau billet, et sans doute, malheureusement, donner lieu à des échanges acrimonieux…

    « The Critical Moment Behind Ukraine’s Rapid Advance »
    By Julian E. Barnes, Eric Schmitt and Helene Cooper
    The New York Times
    Sept. 13, 2022, 5:00 a.m. ET

    https://www.nytimes.com/2022/09/13/us/politics/ukraine-russia-pentagon.html

    Voici comment le NYT présente l’article sur sa une électronique :

    « The strategy behind Ukraine’s rapid counteroffensive was devised by U.S., Ukrainian and British officials »

    Il est intéressant et utile de noter que l’article indique qu’un des facteurs qui ont incité les États-Unis à intervenir aussi intensément dans cette planification opérationnelle est le constat, fait il y a quelques mois, que l’Ukraine était dans une situation désespérée.

    Selon l’article, la réussite de la centre-offensive a été rendue possible par au moins trois facteurs :

    1) la participation directe des États-Unis, et dans une moindre mesure, du Royaume-Uni, dans la planification opérationnelle des forces armées ukrainiennes;

    2) le partage de renseignement militaire américain et britannique avec l’Ukraine, qui a permis à l’Ukraine d’identifier clairement les points de vulnérabilité chez les Russes; et

    3) un énorme approvisionnement en matériel militaire, surtout américain, qui a permis aux Ukrainiens de compenser leurs très grandes pertes en matériel militaire, et qui dans plusieurs cas, leur ont fourni de l’équipement militaire supérieur sur le plan technologique.

  52. Grenouillage dit :

    Un potentiel successeur à Putin.
    https://en.wikipedia.org/wiki/Gennady_Zyuganov

    Gennady Zyuganov, le chef du parti communiste russe, appelle à une « mobilisation totale » et à une déclaration de guerre contre l’Ukraine.

    « Vous pouvez mettre fin à une opération militaire spéciale, mais pas à une guerre – elle se termine par une victoire ou une défaite. Nous sommes en guerre et nous n’avons pas le droit de la perdre.

    1. Dekessey dit :

      OMG. Un véritable fossile bien endoctriné, fier produit de la défunte URSS.

      1. Grenouillage dit :

        Effectivement. On souhaiterait que la Russie puisse faire un pas en avant, et non pas deux pas en arrière. C’est dans ces moments de crise que tout est possible.

  53. Grenouillage dit :

    Interview de Gérard Araud, ancien diplomate, à propos de la guerre en Ukraine.

     » Gérard Araud, né le 20 février 1953 à Marseille, est un diplomate français, élevé à la dignité d’ambassadeur de France. De 2014 à avril 2019, il est ambassadeur de France aux États-Unis, après avoir été représentant permanent de la France auprès des Nations unies à New York.  »

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :