Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

En demandant à un juge fédéral de Floride de signer un mandat de perquisition visant le club privé de Donald Trump, le ministère de la Justice était notamment motivé par la peur que l’identité de « sources humaines clandestines » utilisées par le renseignement américain soit divulguée, selon l’« affidavit » présenté à ce juge et dont une version largement caviardée a été publiée ce vendredi par le ministère.

« La déclaration sous serment – qui comprend plus de trois douzaines de pages de preuves et d’arguments juridiques présentés par la division de la sécurité nationale du ministère de la Justice, ainsi que des documents justificatifs – décrit les efforts déployés par le gouvernement pendant des mois pour récupérer des documents hautement confidentiels emportés de la Maison-Blanche par un ancien président qui considérait les documents d’État comme sa propriété privée », selon le compte-rendu du New York Times.

Comme on s’y attendait, le gouvernement a rendu illisibles plusieurs pages du document afin de protéger l’intégrité de son enquête visant à déterminer si Donald Trump a violé la loi sur l’espionnage et d’autres lois en conservant délibérément des dossiers de sécurité nationale qu’il était tenu de remettre aux Archives nationales.

L’« affidavit » permet néanmoins de comprendre que le ministère de la Justice a pris peur en constatant que les premières boîtes de dossiers remises par Trump aux Archives nationale contenaient des documents soumis aux plus hautes restrictions en matière de sécurité nationale. Ceux-ci doivent en temps normal être conservés dans des installations gouvernementales contrôlées. Ils ne doivent évidemment jamais être communiqué à des gouvernements étrangers, afin de protéger les « sources humaines clandestines » employées par la communauté du renseignement pour collecter des informations dans le monde entier.

Des notes manuscrites de Donald Trump ont également été invoquées dans l’« affidavit » pour justifier l’obtention du mandat de perquisition.

(Photo AP)

100 réflexions sur “« Affidavit » : la Justice craignait la divulgation de « sources humaines clandestines »

  1. marylap dit :

    De penser que Trump va tomber à cause d’une gestion documentaire déficiente plutôt que son coup d’état raté. Mais bon, l’important c’est qu’il soit mis hors d’état de nuire.
    Après ça, les courriers de Clinton sont vraiment un nothing Burger.

    1. March dit :

      Al Capone n’est pas tombé pour ses crimes reliés à la mafia mais parce qu’il n’a pas payé l’impôt au gouvernement pour le gain réalisé par ses crimes.

    2. Pierre Lesage dit :

      VOus avez, lorsqu’une personne est sous pression, comme lors d’un interrogatoire policier ou encore sous menace comme le personnage en question, une des défenses ou contournement, c’est d’évoquer des faits certes reprochables mais oh! combien anodins comparé aux actes en général.

    3. le_furote dit :

      « Gestion documentaire déficiente » C’était un ramasseux compulsif, question de se faire valoir comme ex-POTUS devant la galerie de son club kitsch de Floride (« Floride », ça dit tout). Il n’a jamais été capable de lire une ligne de ces documents.
      Disons, qu’il ne pensait pas « gestion », mot étranger pour lui, un sans-dessein notoire sans talent.

      Le plus comique est que ce crime en plein jour était visible de tous: il faisait sortir plein de boites autour du 20 janvier 2020. ET on savait tous qu’il commettait un crime.

      Pourvu qu’il aille en prison en fin de compte, dans un petit costume orange. Chu tanné d’attendre.

      Ciao

      1. Achalante dit :

        C’est pas parce qu’il ne pouvait pas les lire (du moins, pas tout comprendre) qu’il ne pouvait pas les monnayer, par contre…

    4. steve dit :

      Quand c’est étalé sur des mois de tentatives de récupération, il y a obstruction, ce n’est pas de la mauvaises gestion.

  2. treblig dit :

    En bon lecteur de John Le Carré, un écrivain de romans d’espionnage qui a été lui-même un espion pour le MI6 britannique, les sources clandestines doivent être protégées. Divulguer l’identité d’une source signifie la mort pour celui-ci la plupart du temps.

    En général, un tout petit groupe connaît l’identité réelle de la source pour éviter les fuites. Alors, des dossiers qui se balade dans la nature, avec les noms des agents sources, c’est un risque ( mortel)

  3. anizev dit :

    La lettre de Corcoran est intéressante à lire et constitue les principaux arguments de Trump comme quoi il avait le droit de déclassifier ces documents et qu’un président ne peut pas être poursuivi pour ça.

    1. Sauf qu’aucun des motifs du mandat ne porte sur le droit ou non de déclassifier des documents.

    2. marylap dit :

      Sauf qu’il y a une procédure à suivre pour déclassifier des documents. Le président ne peut pas juste dire « je les ai déclassifiés » après coup. La procédure n’a clairement pas été respecté.

    3. marie4poches4 dit :

      Trump made BIG mistake relying on Evan Corcoran to write this letter. It has huge holes.

      Probably because he doesn’t understand 793.

      Corcoran didn’t consider the Espionage Act. He was thinking only of classified information.

      https://twitter.com/emptywheel/status/1563224007712722944?s=20&t=kOKc3nrG31Nqk14PI_ojlg

  4. Madalton dit :

    Les notes manuscrites de Trump retrouvées sur les documents est le mot « Not » devant les mots confidential, Top Secret et Secret.😉

    1. Chanounou dit :

      @Madalton

      NOT pour  » Nothing Over Trump »???

    2. gigido66 dit :

      Vois êtes drôle, mais c’est malheureusement possible!😂🤪😳 le sharpi est toujours proche!🖍

      1. Madalton dit :

        Oui, je sais. C’est pas drôle de savoir que ça serait possible avec cet abruti.

    3. gl000001 dit :

      Moi, je dirais « nut ». Comme dans « he’s nut ». FOU !!!

  5. DT devrait être content, il n’y a presque rien à lire.

  6. marie4poches4 dit :

    Dans les 15 boîtes restituées [en janvier]:
    – 187 documents avec des marquages classifiés
    – 25 marqués Top Secret
    – 92 marqués Secret
    – 67 portant la mention « confidentiel »
    – plusieurs des documents contenaient également ce qui semblait être des notes manuscrites de Trump.

    1. garoloup dit :

      Oui, des notes de style: »Stop the steal! », « MAGA », « Lock her up! », « covfefe », F**k Biden », « I’m the greatest! »…

      1. le_furote dit :

        Et les reçus des putes qu’il a payées pour qu’elles gardent le silence. Et l’entente prénuptiale et renégociée 2020 avec sa conne de Mélania. Et les lettres d’amour de Kim. Et celle de Vlad l’empoisonneur, qui sait?

        Ciao

      2. Jean Létourneau dit :

        Et la facture de Melania. qui a été payée en roubles …

        La facture, pas Melania 😉

  7. marie4poches4 dit :

    Il y avait des documents à différents endroits

    DOJ, in affidavit, says investigation is « concerning the improper removal and storage of classified information in unauthorized spaces »

    77. Based upon this investigation, I believe that the STORAGE ROOM, FPOTUS’s
    residential suite, Pine Hall, the « 45 Office, » and other spaces within the PREMISES are not
    currently authorized locations for the storage of classified information or NDI. Similarly, based
    upon this investigation, I do not believe that any spaces within the PREMISES have been
    authorized for the storage of classified information at least since the end of FPOTUS’s
    Presidential Administration on January 20, 2021.
    78. As described above, evidence of the SUBJECT OFFENSES has been stored in
    multiple locations at the PREMISES.

  8. marie4poches4 dit :

    Ryan Goodman
    @rgoodlaw
    Strong evidence of Obstruction and Concealment (§ 1519 & § 2071)

    June ’22 DOJ letter to Trump:

    « All of the boxes that were moved from the White House…be preserved IN THAT ROOM in their current condition. »

    Where FBI found docs Aug. ’22 search:

    bedroom
    office
    storage room

    https://twitter.com/rgoodlaw/status/1563213947511386115?s=20&t=kOKc3nrG31Nqk14PI_ojlg

    1. Toile dit :

      Donc non seulement il n’y avait plus de boites selon le document signé par l’avocat de la chose infecte mais en sus celles ci étaient dans des endroits différents : chambre à coucher, bureau et rangement ( celui à cadenas ?, le cadenas d’Houdini ? ). Le constat des différents lieux et conditions sont faciles à établir. Faudrait pas oublier que les boites furent aussi déplacées après l’installation d’une camera, ce qui devrait aussi figurer dans la requête.

  9. Carl Poulin dit :

    TRÈS HORS-SUJET! (avis à cotenord07)
    Hier soir j’écoutais une magnifique émission de télévision sur la carrière du POÈTE-COMPOSITEUR-CHANTEUR-MUSICIEN-ACTEUR Renaud Séchan.
    Le constat final de cet émission m’a permit de réaliser que j’étais rendu aux mêmes abîmes que cet homme que j’ai toujours chéri. Dépressions à répétiti,ons face aux grandes injustices de notre monde cloîtré sous le joug du capitalisme bourgeois et du communiste barbare. Entre ces deux différentes entités, ce ne sont que le mensonges d’un avenir meilleur qui les unissent.

    1. marcandreki dit :

      je vous répondrai par les mots de Ducharme: On est désespéré, mais on ne désespère jamais.

      1. Carl Poulin dit :

        @ markandreki
        Seul un poète peut répondre à mes interrogations philosophiques, mais vous avez une bonne piste.

  10. probert dit :

    Les républicains défendent l’indéfendable depuis des années en cautionnant et justifiant les agissements de Trump.

  11. marie4poches4 dit :

    Alors qu’il restait encore des boîtes de documents éparpillées un peu partout, en mai 2021, une femme se faisant appelée Anna de Rothschild était invitée à MAL, se promenait autant à l’intérieur du complexe que sur le terrai et golfait avec 45 et le biscuit. Son vrai nom est Inna Yashchyshyn, une immigrante russophone d’Ukraine.

    https://newsinteractive.post-gazette.com/anna-de-rothschild-trump-mar-a-lago-security-fbi-investigation/

    1. et photo avec graham!

    2. Haïku dit :

      @marie4poches
      Merci pour l’info ! 👌

    3. Capucine dit :

      Je suis surprise, ça fait drôle de voir Graham photographiée avec une femme

    4. constella1 dit :

      J’avais lu ça sur un autre fil d’actualité mais jamais aussi complet que ce celui-là
      On y mentionne une enquête sur elle ici
      Et combien la supervision ou la sécurité est plus compliqué quand un prez vit ds un club de golf
      Il y a eu faute de surveillance importante et on l’expert suggère de vérifier les antécédents des invités systématiquement etc
      Merci bcp

  12. Gilles Morissette dit :

    Les raisons invoqués dans cet affidavit fortement caviardée, seront-elles suffisantes pour inculper LA CHOSE?

    Ce sera au DOJ de décider ou non de la pertinence d’intenter des poursuites criminelles.

    Toutefois, on parle ici des documents « hautement confidentiels » et  » d’autres marqués « Top Secret »

    C’est un peu comme dans les films d’espionnage: Ce sont des documents « For your eyes only ».

    Ça veut dire que tout président fut-il, TFG se devait des respecter la Loi et les Procédures en matière d’archivage de ces documents.

    Il ne pourra difficilement plaider l’ignorance et affirmer que cette perquisition était « injustifié et illégale.

    La suite sera intéressante.

  13. Toile dit :

    « La déclaration sous serment – qui comprend plus de trois douzaines de pages de preuves et d’arguments juridiques présentés par la division de la sécurité nationale du ministère de la Justice, ainsi que des documents justificatifs – décrit les efforts déployés par le gouvernement pendant des mois pour récupérer des documents hautement confidentiels emportés de la Maison-Blanche par un ancien président qui considérait les documents d’État comme sa propriété privée », selon le compte-rendu du New York Times »
    —-

    Une déclaration solennelle de plus de 36 pages ne couvrant que la période des efforts consentis par le gouvernement pour recouvrir ce qu’il n’avait pas le droit de faire.

    36 pages et plus ne portant que sur cette période et basé ( lien avec le mandat de perquisition) « sur le mandat de perquisition fait allusion à trois lois justifiant la quête de preuves des agents du FBI : 18 U.S.C. § 793, 2071, et 1519.

    Ces lois concernent la dissimulation, l’enlèvement ou la mutilation de documents officiels (2017), la collecte, la transmission ou la perte d’informations de défense (793) et la destruction, l’altération ou la falsification d’enregistrements dans le cadre d’enquêtes fédérales (1519) » cf billet https://richardhetu.com/2022/08/12/ce-que-le-fbi-a-trouve-a-mar-a-lago/

    Juste ça ca démontre le sérieux, la gravité de la chose. En tant que requérant, le DOJ a le fardeau de la preuve pour chacun des allégués contenus dans ces 36 pages et plus. Et j’en reviens toujours la signature de chef du contre espionnage, pas anodin, sera surement le témoin expert pour qualifier la nature du classement, les regles et procedures et les dangers à la sécurité nationale. Je vois mal le ptit clin en toge de la bête contester son expertise ou encore trouver un contre expert.

    L’argumentaire de l’identité de « sources humaines clandestines » ( espions et informateurs) potentiellement mis en danger si accessible est un couperet à la Marie Antoinette. Quel juge n’y serait pas sensible ? C’est si tentant le cash et si passant Marde a lago.

    Bon, ce n’est que le début. Attendons les développements mais c’est d’ores et déjà jouissif.

  14. le  »nothing » dont trump a peur:

    point 79: conclusion
    Based on the foregoing facts and circonstance, I submit that probable cause exist to believe that evidence, contraband, fruit of crime, or other item illegally possessed in violation of …article de loi…. wil be found in the premises.

    traduction par google non vérifié
    Sur la base des faits et circonstances qui précèdent, je soumets qu’il existe une cause probable de croire que des preuves, de la contrebande, des fruits du crime ou d’autres objets possédés illégalement en violation de … l’article de loi … seront trouvés dans les locaux.

    -> contrebande, des fruits du crime

    1. gl000001 dit :

      Je l’ai noté celui-là aussi. Il arrivait après une longue série de paragraphes « sharpifiés ». Le mot « Conclusion » sautait aux yeux !!
      Pour paraphraser une « chanson populaire » … Le « fruit de vos crimes » est bien béni !!!

  15. Le point de départ pour prouvé une contrebande de document est de prouvé la possesion des documnets.

    Pourquoi croyez vous qu’il vérifie les empreintes sur les documents?

    1. gl000001 dit :

      Vont-il trouver les « empruntes » de Anna de Marie de 4 Poches (voir plus haut) ?

  16. Carl Poulin dit :

    BIS!!!! Le gros K-Lisse va y goûter à la vraie vie américaine!

  17. Layla dit :

    Ils ont observés qu’entre la visite à Mar-a-Lago début juin et le visionnement des caméras de surveillance il y avait des boîtes qui n’étaient plus au même endroit.

    Il reste à savoir s’il a fait des photocopies ou numérisé des documents.

    J’ai bien hâte de voir ce que ses avocats ont préparé pour la juge Cannon aujourd’hui.

    Dire une troisième fois que DT est hautement pressenti pour être le président en 2024 ne va pas satisfaire la juge. Fini le bla bla mon tiny.

    Encore ce matin il attaquait alors qu’il devrait la jouer low profile c’est dire que ce sont des attaques de la dernière chance.

    Depuis le 8 août ils ne sont pas certains s’ils ont tout, d’autres perquisitions à prévoir

    Il n’a pas fini de paranoïer.

  18. marie4poches4 dit :

    Ils ont même trouvé un imper, des balles de golf et un rasoir dans les boîtes.

  19. marie4poches4 dit :

    HS pour rire un peu

    https://twitter.com/i/status/1562858045595480064

    1. gl000001 dit :

      Haha. Une statue de cire, si bien conservée, peut vivre éternellement !!

    2. Louise dit :

      marie4poches

      Vous devriez changer votre avatar pour Lucky Luke, le gars qui tire plus vite que son ombre.
      C’est fou la quantité d’informations que vous réussissez à nous transmettre en peu de temps. 👍

      1. marie4poches4 dit :

        @Louise

        Pas certaine que Madalton aimerait ça 🤪

  20. Gilles Gougeon dit :

    On me permettra un peu d’humour… Et si c’était vrai que Trump est illettré et qu’il n’arrivait pas à comprendre ce qu’il lisait…!

    1. Madalton dit :

      C’est sûr qu’il n’est pas capable de comprendre le contenu de documents dont le contenu est complexe. Il est un analphabète fonctionnel.

      1. marie4poches4 dit :

        De toute façon, il n’en a rien à foutre de ce qui est écrit sur les documents. Il regarde les lettres jusqu’à ce qu’il voit son nom, là il prend son Adderall et lit ce qui entoure son nom.
        Le problème se situe plus au niveau des autres qui savent lire…

    2. AB road dit :

      Le pire est que c’est fort possible…

      Obama ne cessait de le dire :

      « Unfit for the job »

  21. Toile dit :

    Quelqu’un peut publier l’affidavit. Je ne le trouve pas. Merci.

    C’est long mais interessant:
    https://www.cnn.com/politics/live-news/trump-mar-a-lago-doj-affidavit/index.html

      1. Carl Poulin dit :

        @ Madalton
        Bein la yé dans la marde du trognon de son cul jusqu’à sa boîte vochiale!

      1. Toile dit :

        Merci à vous deux. A la lecture.

    1. marie4poches4 dit :

      @Toile

      Je ne sais pas si ça peut vous être utile, ce fil donne la définition de plusieurs abréviations et plein d’autres infos

      https://twitter.com/MuellerSheWrote/status/1563217655263244295

      1. marie4poches4 dit :

        faudra remonter au haut de la page

  22. titejasette dit :

    Imaginons le scénario d’un film de type ESPIONNAGE de Haute VOLTIGE suivant.

    Un russe, appelons-le, Monsieur XYZ, est une taupe. Il fait sa carrière dans le service secret américain depuis de nombreuses années et fournit à son employeur de bonnes et valables données sur la Russie. Il tombe dans la définition de l’employé de type « sources humaines clandestines » ?

    La Russie n’a jamais su qui est la taupe qui l’a trahie.

    Un beau jour, le Service secret américain discute avec un haut fonctionnaire de la Mainland Security Protection, des renseignements secrets fournis par XYZ. Le nom XYZ fut mentionné dans une lettre. Cette lettre fut classée SECRET et atterrit dans le bureau ovale.

    Trump l’a saisie au vol (quelle métaphore !). A la fin de sa carrière de Président déchu, il l’a amenée avec lui au chalet situé sur le bord de la Riviera Marre-à-gogo.

    Le FBI (et le DoJ) a supplié Trump de lui retourner la lettre pour la faire classer aux Archives nationales. La divulgation de cette « source humaine clandestine » est bien évidemment un tres gros risque pour la Sécurité nationale et signifie la condamnation de la peine de mort pour XYZ. Peine perdue ! Trump a déjà promis à p. putride l’original de cette lettre moyennant une somme à vous couper le souffle.

    1- Pourquoi Trump veut à tout prix garder cette lettre au chalet (un endroit inapproprié, inapproprié selon le DoJ) ? Il va patiner… patiner…

    2- Pourquoi il l’a déclassifié ? Il va patiner…patiner… (c’est dans les fonctions d’un former déchu de déclassifier les documents SECRETS ?)

    3- Bref, après le golf, ce GROS lourdaud va se mettre à apprendre à faire du patinage artistique (sur une seule patte)

    PS: je ne suis pas de retour. Juste de passage !

    1. Haïku dit :

      @titejasette
      J’aime bien votre récit !👌

      1. Toile dit :

        J’aime votre récit mais encore plus votre passage. Revenez quand vous voulez et aussi souvent que vous le voulez.

    2. Jehan Lambert dit :

      @titejasette
      Alors, un petit bonjour en passant! 😁

  23. Gilles Morissette dit :

    HS

    Rions un peu en ce Vendredi plutôt moche qui davantage l’air d’une journée d’automne.

    En vedette: « TOP GUN » DeSantis (gracieuseté de Linciln Project)

    1. Haïku dit :

      Et vlan ! 🎯 😂

  24. Loufaf dit :

    Personne ne peut nier que le gros fêlé a volé des documents hyper sensibles et il savait parfaitement ce qu’ il faisait.
    La question est de savoir qu’ a t’ il fait avec ces documents? lls ne les a pas volé comme souvenir..
    Le gros taré pourrait être accusé de vol il me semble .. et en creusant les enquêteurs trouveront- ils des preuves de ventes de documents à des puissances étrangères, ce qui est assez caractéristique du personnage, où tout se monnaye.
    Bien hâte de voir le développement de cette saga.

    1. gl000001 dit :

      Je me mets en mode « théorie de complot ».
      Mettons qu’une puissance étrangère ait acquis un document de l’idiot utile (IU).
      Mettons que le pays voudrait déstabiliser les USA.
      Mettons qu’il laisse fuiter qu’il est en possession d’un document qui vient de l’IU.
      Est-ce que c’est assez pour déstabiliser les USA ? Du genre que ça créerait un « shouting match » entre les ultra-MAGA et le reste de gens. Ou même un « shooting match » ?

      Autre: « trump doit être emprisonné pour trahison »
      MAGA: « It was a perfect call »
      Autre: « Le GOP qui le soutient doit être démantelé »
      MAGA: « C’est le FBI qui a vendu le document pour faire mal paraitre trump »
      FBI: Arrête des Proud Boys
      Oath Keeper: Pow, pow, t’es mort
      USA au complet : Guerre civile

      Puissance étrangère : Rigole en se tapant sur les cuisses !!!!

  25. constella1 dit :

    Top gun this guy???

    👍👏👏 à Lincoln Project

  26. jeani dit :

    L’imbécile écrit sur son site truth: « Nous vivons dans un pays sans foi ni loi »

    Je me suis étouffé en buvant mon lait au chocolat.

    Ça me frustre, c’est le comptoir qui a bu la balance

    1. gl000001 dit :

      Il aurait pu continuer sa pensée en disant « Grace à moi » tout fier-pète comme lui seul peut l’être !!!

  27. cotenord07 dit :

    Moi aussi, j’ai rêvé que Donald Trump soit poursuivi en justice à cause de cette affaire de bris possible des lois et règlements qui régissent l’entreposage, la manipulation et le traitement des renseignements classifiés.

    Puis hier, je suis tombé sur ce texte d’opinion, qui suggère que ce ne sera pas aussi simple qu’on peut le penser.

    « Trump’s secret papers and the ‘myth’ of presidential security clearance »
    « Unlike U.S. intelligence officials, presidents are not ‘read in’ or ‘read out’ of classified matters, complicating any potential prosecution, experts say »
    By Devlin Barrett, Ellen Nakashima and Josh Dawsey
    The Washington Post
    August 25, 2022 at 12:00 p.m. EDT

    https://www.washingtonpost.com/national-security/2022/08/25/trump-classified-legal/

    Grosso mode, des experts interrogés par les trois journalistes disent que le président, qui est élu par le peuple, n’est pas sujet au processus d’obtention d’une cote de sécurité, et que, en vertu de son poste exécutif, il est « au dessus du système ».

    Il ne reçoit pas une séance d’introduction au système (« reading in » ou « indoctrination ») au début de son mandat, et il ne reçoit pas non plus une séance de sortie du système (« reading out » ou « de-indoctrination ») à la fin de son mandat.

    Un ancien président peut même continuer à avoir accès à des renseignements classifiés de l’époque de son mandat si, par exemple, il rédige ses mémoires.

    Il semble que, en ce qui concerne les lois et règlements sur les renseignements classifiés, les présidents et anciens présidents sont dans une catégorie à part, une sorte de zone grise…

    1. Toile dit :

      Ils sont peut être dans une catégorie à part en ce qui concerne l’accréditation et l’accès mais en quoi ne sont ils pas sujets aux règles de rangement ? Bien sur, je n’ai pas lu l’article, je n’ai plus accès.

      1. cotenord07 dit :

        @ Toile :

        L’article n’affirme pas que c’est une cause perdue, mais laisse entendre que ça va être tout un défi.

        Si un nouveau président ne participe pas à une séance d’introduction ou « séance d’indoctrination » au début de son mandat, alors il n’a pas vraiment d’accréditation de sécurité, et il n’est pas informé des procédures qu’il devrait être obligé de suivre (comme les fonctionnaires le sont).

        Comme chef de l’exécutif, le président est au dessus de tout cela.

        Paradoxalement, c’est une directive présidentielle qui régit tout le système de classification et de déclassification éventuelle des documents. La directive qui est encore en vigueur aujourd’hui a été signée par le président Obama et est demeurée en vigueur sous l’administration Trump.

        Si je l’ai bien compris, l’article semble indiquer qu’il va être plus facile d’établir la preuve en ce qui concerne les infractions liées au vol de documents de l’état qui devraient en principe avoir été archivés à la fin du mandat présidentiel de Donald Trump.

    2. gl000001 dit :

      Oui peut-être mais il a une équipe qui l’ont surement breffé sur ce qu’ils font pour les archives. Qu’ils doivent garder tous ses documents. Pas les jeter au chiottes. Pas partir avec.
      A Montréal, il faut se garer à moins de 6 pouce de la chaine de trottoir. Le code de la route dit un pied. Vous pourrez pas contester le ticket devant le juge que vous ne le saviez pas. C’était à vous de la savoir.
      Idem pour le président.

      1. cotenord07 dit :

        @ gl000001 :

        En ce qui concerne les obligations relatives à l’archivage, je crois que vous avez raison. Voir ma réponse à Toile, un peu plus haut.

      2. Layla dit :

        @Gl000001 17:16
        Quand la nouvelle avait sorti dans les débuts decDT que des fonctionnaires étaient payés pour recoller des documents l’avocat en poste ❓a envoyé un mémo à tout le monde, il avait été informé que même ses aides mémoires écrit de sa petite main devait être conservés.

    3. AB road dit :

      Ah bon, bien d’abord, il a raison quand il se dit victime d’une « chasse aux sorcières ».

      On le comprends alors d’être dans tous ses états.

      Un vrai coup monté contre le Très Honorable Donald Trump.

      Le Gouvernement américain actuel, paiera un jour très cher son acharnement à vouloir détruire ce Grand Homme incompris d’une certaine élite qui le snobbe si injustement.

      (Sarcasme)

  28. Louise dit :

    Un républicain a dit que Trump ignorait que les documents qu’il a volés étaient confidentiels. (je ne peux pas citer la source, j’écoutais ça un peu distraitement en faisant la vaisselle).
    Il aurait mieux fait de se taire parce qu’il vient de prouver encore une fois que Trump est un menteur, un ignorant et un incompétent.
    Au tour des républicains de marcher sur des oeufs parce que chaque fois qu’ils ouvrent la bouche ils s’enfoncent encore plus dans leurs idioties.

  29. chatderuelle dit :

    Tout ce branle-bas de combat pour aucune raison sensée… Aucune ne tient la route…

    Que le Président soit au-dessus des lois de confidentialité, puissent avoir accès aux documents Top secrets à sa guise … ce n’est pas contesté ni même questionné…

    mais pourquoi diable avoir pris ces documents? Pourquoi ceux-là et pas d’autres? Pourquoi les considérer comme était à lui?
    Pour quelle raison?

    Qu’est-ce que ça lui donnait d’avoir des caisses de documents secrets dans une pièce chez-lui???

    Et pourquoi rechigner autant pour les rendre?

    Pourquoi se victimiser pour tenter de justifier l’injustifiable ??

    C’est bête à manger du foin cette histoire…

    Il pense convaincre qui en jappant que ces documents sont à lui??
    Y’a pas quelqu’un dans sa gang pour lui expliquer tout tranquillement….

    Trop tata pour s’en rendre compte lui-même…. À le voir aller, le moment de la couche arrive… il perd ses moyens … confusion, perte de contact avec la réalité…. le monsieur ne va pas bien…

    même un doberman comprend de ne pas prendre ce qui n’est pas à lui… avec un minimum d’entrainement… Fiou….
    trump s’acharne … sans jamais n’avoir que ce soit, qu’une seule raison …. disons exploitable qui pourrait laisser croire à une éventuelle possibilité qu’il y a une chance que ça pourrait finir par avoir un certain sens.

    Même pas!

    Et il persiste….
    ça fait pitié quand on voit ça….
    quelqu’un a pensé à l’euthanasie???

    1. chanounou dit :

      @😺deruelle,
      C’est pas gentil pour les doberman qui sont, certes, de vraies teignes mais…. des chiens très intelligents !
      Vous savez qu’on dit que les chiens bien élevés et dont le maître s’occupe beaucoup parviennent à « acquérir » environ 200 mots de vocabulaire ?
      Soit presque autant que l’ex45 dont, parfois, je me suis demandée , à l’entendre ėructer des tirades truffées de « bad things » et « good guy », si VRAIMENT il dépassait les 500 mots de vocabulaire !! Certes l’anglais possède un peu moins de finesse langagière que le français (j’espère ne pas dire trop de bêtises…) Mais franchement, l’indigence de sa sémantique m’a toujours sidérée….

      1. gl000001 dit :

        En anglais, il y a 3-4 fois plus de mots qu’en français mais c’est un langage moins subtil.

  30. Les questions que je me pose sont les suivantes, quoiqu’elles peuvent parfois paraître accessoires.

    Où étaient ces documents quand DT s’en est saisi ? Comment les a-t-il choisis ? (Genre : je cherche des documents sur tels sujets, ou marqués ainsi, ou ceux sur la deuxième tablette du haut, ou ceux qui traînaient dans le Bureau Ovale, ou ceux qui avait plus d’une couleur, ou des dessins… )

    Qui les a chargés dans des camions ? (On élimine (pour simplifier… ) que DT ait transporté toutes ces boîtes.) A-t-on recherché et interrogé ces gens ou va-t-on le faire ? Sont-ce les mêmes qui les ont déchargés ?

    Ça fait sans doute partie de l’enquête, et c’est le moment le plus susceptible où trouver indirectement l’intention, si DT a dit quelque chose à qui que ce soit dans ces moments.

    Évidemment, interroger DT serait une option… J’espère bien que ça viendra.

    1. chanounou dit :

      @Richard Des rochers,

      J’avais posé exactement la même question il y a une semaine ou deux qd la perquisition à eu lieu….
      Je ne voyais pas non plus Donnie et Mélamine emballer leurs cartons de leurs blanches mains et les mettre ds le coffre d’une voiture de location dont ils auraient pris le volant ds la nuit pour se taper les 2500km jusqu’à MaL…
      Quelqu’un a donné des ordres, forcément ! Il y a donc , forcément, une forme de complicité ! Et si les personnes qui ont emballé se sont permis de faire remarquer à CATASTRUMPF qu’il n’avait pas le droit, peut-être les a-t-il rembarrės d’un  » I’m the boss and I have to decide …. »
      Il serait en effet intéressant de savoir ds quelles conditions, les fameux cartons ont fait le voyage WH=>Mal

      PS : vous avez remarqué que si l’on racvourcit Mar al Lago, ca donne MAL??…🤔

      1. Madalton dit :

        Trump aurait été très discret dans la préparation des boîtes qui ont été expédiées à Mar-a-Lago.

        https://theweek.com/donald-trump/1010061/trump-reportedly-packed-white-house-boxes-in-secret-took-top-secret-documents

      2. gl000001 dit :

        Il y a au moins çca de bien. En secret pour des documents top-secret.

  31. Capitaine B dit :

    Si tu veux épater la galerie, tu « emprunte » un document inoffensif du genre observation d’ovni ou Bigfoot.

    Quand tu es rendu à 20 caisses alors que tu ne t’es jamais distingué comme bourreau de travail ou comme lecteur assidu, il y a de sérieuses raisons de s’inquiéter.

    Du genre:
    – qui les a sortis des archives?
    – trump n’avait pas 20 caisses qui traînaient dans sa chambre à coucher à la Maison Blanche alors pourquoi ont-elles été déménagées avec ses effets personnels?
    – comment fait-on pour sortir avec 20 caisses de documents classés d’anodins à top-secret de la Maison Blanche alors qu’un alarme sonne quand j’essaie de sortir un livre pour enfant mal démagnétisé de la bibliothèque municipale?
    – puisque ces documents ne sont pas pour la lecture personnelle de 45, à qui étaient-ils destinés?
    – qui en a eu l’accès avec la permission de 45 ou sans?

    C’est super si trump est accusé pour négligence ou encore mieux espionnage mais l’enquête est loin d’être terminée.

    1. Un des dernières excuses de DT est qu’il voulait ces documents pour garnir sa bibliothèque présidentielle (laquelle n’est même pas en chantier).
      Pour faire croire sans doute qu’il avait lu quelque chose.
      La seule chose qui pourrait remplir une telle bibliothèque serait ses dossiers criminels.

    2. ctbourgeois dit :

      Lorsqu’il a quitté la MB en hélico le 20 janvier 2021, comme on peut l’imaginer, il devait ruminer et pester contre la fraude électorale qu’il a inventé, il était accompagné de plusieurs personnes et adore se donner en spectacle.

      Ce ne serait pas surprenant que ce soit une vengeance pour montrer qu’il bénéficie toujours d’un pouvoir présidentiel, il savait que ces boîtes de documents d’archives sont confidentielles et importantes même s’il ne les a probablement pas lu, mais il ne révélera jamais sa réelle intention quant à ce qu’il voulait en faire.

      Une question reste, la sécurité n’a pas vérifié ce qu’il emportait surtout une quinzaine de boîtes de documents ? Il me semble que c’est suspect, ces boîtes sont certainement identifiées comme faisant partie des archives nationales.

      1. ctbourgeois dit :

        J’ajoute que c’est d’autant plus surprenant qu’il ait pu sortir ces documents sans attirer l’attention de la sécurité de la MB surtout quelques jours après son rôle dans la tentative de coup d’État du 6 janvier !

      2. Ce serait tout à fait son genre : il me mettent dehors, je vais me venger ! Un enfant de cinq ans.

        Y at-il une loi ou un article de la Constitution qui dise qu’un enfant de cinq ans qui accède à la présidence est un imposteur ? Je veux voir son acte de naissance !

        Il sera condamné comme mineur. École de réforme.

  32. Helene dit :

    @chatderuelle
    J’aime bien votre allusion au doberman🤣.

  33. Mona dit :

    @marylap 👍 »nothing Burger » j’adopte !🙂

  34. Carl Poulin dit :

    Derniers argument de l’équipe d’avocats du TDC en chef.
    Moi je vous catétanise en vous assurant que votre employeur actuel va passer un osti de mauvais quart de siècle derrière les barreaux de:une prison fédérale

  35. Mona dit :

    @Gilles Gougeon 😄 excellent et d’un réalisme effrayant !

    1. loup2 dit :

      @Mona
      Est-ce que de votre pays sur un autre continent vous savez qui est Gilles Gougeon ?
      Voici pour vous: https://fr.wikipedia.org/wiki/Gilles_Gougeon

      1. chanounou dit :

        @Loup2,
        Non. Je l’ignorais . Merci

      2. Mona dit :

        @loup2 👌 merci je ne savais pas du tout qui était Gilles Gougeon mais j’ai trouvé sa remarque pertinente.

      3. loup2 dit :

        @chanounou
        C’est pas un deux de pique ni un gérant d’estrade ce Monsieur Gougeon.
        Un de ses reportages.

      4. Haïku dit :

        @loup2
        Merci pour le rappel du reportage.
        Effectivement, c’est très révélateur !

  36. Carl Poulin dit :

    Aux USA comme ici, nul n’est au dessus de la loi et surtout doit la connaître.

  37. Carl Poulin dit :

    Beaucoup de ratures sur ce document judiciaire qui incrimineraient directement l’ex Porktus. T’as pas fini d’avoir et de subir d’innombrables nuits blanches mon gros salopard. Bonnes nuits d’enfer jusqu’à ton incarcèration finale.

  38. titejasette dit :

    @Cotenord 16h41

    Vous gobez les infos picorées çà et là et vous les interprétez à votre façon pour …défendre l’indéfendable.

    1- « Il (Trump) ne reçoit pas une séance d’introduction au système (« reading in » ou « indoctrination ») au début de son mandat, et il ne reçoit pas non plus une séance de sortie du système (« reading out » ou « de-indoctrination ») à la fin de son mandat. »

    2- « …les présidents et anciens présidents sont dans une catégorie à part, une sorte de zone grise… »

    Lorsque une personne (un citoyen ou un président) ne connait pas les limites/contraintes en rapport avec ses droits et ses obligations, soit par manque de formation (# 1 ci-dessus) ou soit parce qu’il existe une certaine zone grise dans les règlements (# 2), il devrait en principe se plier aux rappels à l’ordre dès que les autorités lui signifient son écart de conduite.

    Quand le FBI et le DoJ ont demandé à Trump, et ce, à PLUSIEURS reprises de retourner les documents aux Archives nationales, qu’a-t-il répondu ? – Ces documents m’appartiennent (dans mes mots)…Trump a ensuite accusé les agents fédéraux d’avoir fouillé dans les garde-robes de sa femme…fouillé dans son coffre-fort…

    Ils sont partis avec mes bobettes sales, mon dentier et ma toupette…(oups ! ce n’est pas vrai, la dernière accusation, je l’ai inventée).

    En relisant votre commentaire de 16h41, je ne crois pas que vous ayez tenté de défendre Trump. Selon moi, comme d’habitude vous faites votre show pour montrer aux autres vos connaissances comme expert dans touttte. Ayoye !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :