Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

La semaine de Joe Biden a commencé par le dévoilement des résultats d’un sondage New York Times/Sienna College montrant qu’il est encore plus impopulaire que Donald Trump l’a été pendant sa présidence : seuls 33% des électeurs américains pensent qu’il fait un bon travail à la Maison-Blanche. Le même sondage était accompagné d’une autre gifle cinglante : 64% des électeurs démocrates souhaitent que le 46e président renonce à l’idée de briguer un second mandat.

La semaine de Joe Biden s’est poursuivie au Moyen-Orient, où le président a tourné le dos à une promesse électorale en se rendant en Arabie saoudite et en contribuant à blanchir la sale réputation de Mohammed Ben Salmane, commanditaire de l’assassinat du journaliste et opposant saoudien Jamal Khashoggi. Biden a dit aux journalistes qu’il avait soulevé en privé avec MBS la question de cet assassinat « scandaleux » et qu’il avait dit à son hôte qu’il le considérait responsable.

Mais les Saoudiens ont nié que Biden a imputé à MBS la responsabilité de l’assassinat de Khashoggi en sa présence. Quoi qu’il en soit, l’éditeur du Washington Post Fred Ryan, qui a compté Khashoggi parmi ses chroniqueurs, a affirmé que le « fist bump » offert par Biden à MBS « était pire qu’une poignée de main – c’était honteux ».

Biden et ses conseillers croyaient néanmoins qu’il était important de réparer la relation entre les États-Unis et l’Arabie saoudite. Le président américain retire de cette visite une série de modestes accords, dont la promesse de l’Arabie saoudite de soutenir « l’équilibrage du marché mondial du pétrole pour une croissance économique soutenue ». Les Saoudiens n’ont cependant pas précisé la quantité de pétrole supplémentaire qu’eux et leurs alliés des Émirats arabes unis pomperont à partir de l’automne.

Et la semaine de Joe Biden se termine par un aveu douloureux : le président des États-Unis reconnaît que son ambitieux plan de dépenses sociales et environnementales, réduit à sa plus simple impression au fil de longs mois de négociations, ne verra pas le jour. La raison ? Le refus du sénateur démocrate de Virginie-Occidentale d’accepter les volets de ce plan touchant à la lutte au changement climatique et à la hausse des impôts des Américains les plus fortunés et des entreprises. Manchin a invoqué les plus récentes données sur l’inflation pour justifier sa position.

« J’utiliserai tous les pouvoirs dont je dispose en tant que président pour continuer à tenir ma promesse de lutter contre le réchauffement climatique », a déclaré le président depuis Jeddah.

À la fin de cette semaine infernale, les Américains peuvent se poser des questions sur la valeur des promesses et des pouvoirs du président Biden.

(Photo AP)






187 réflexions sur “La semaine infernale de Joe Biden

  1. oeufoulepoussin dit :

     » les Américains peuvent se poser des questions sur la valeur des promesses et des pouvoirs du président Biden.  »

    Ainsi que les ukrainiens, qui selon les dires de Biden, les aideront jusqu’à leur victoire.

  2. jeanfrancoiscouture dit :

    Cette tournée des «poignées de main odieuses» m’a rappelé cette autre sorte de simulation de «civilité», inter-espèces celle-là. Oui, je sais, ça n’est «pas fin» mais vient un temps où on a un peu le droit d’avoir son cr***e de voyage, non?

    https://www.caniprof.com/education-canine/donner-la-patte-sur-commande

    1. Haïku dit :

      @jeanfrancoiscouture
      Excellent parallèle ! 👌

  3. probert dit :

    C’est pour sa gestion de la guerre en Ukraine que l’histoire se souviendra de Biden. Un peu comme G Bush pour la première guerre du golf. Les démocrates ne seront pas en mesure de faire une grande différence dans la politique américaine avant l’émergence d’une nouvelle générations de politiciens de ce parti qui soient de centre, et même un peu de centre droite sur certaines questions. Ce serait déjà beaucoup mieux que ceux de l’extrême droite.

    1. oeufoulepoussin dit :

      Principalement l’histoire européenne.
      Les américains entrainent l’Europe vers un gouffre économique et énergétique.

       » Inflation, approvisionnement énergétique, les incertitudes économiques pèsent sur la zone euro  »

      https://fr.euronews.com/my-europe/2022/07/11/inflation-approvisionnement-energetique-les-incertitudes-economiques-pesent-sur-la-zone-eu

      Il était beaucoup trop tôt pour l’Europe de couper (et de se faire couper) le pétrole, mais surtout le gaz russe. Tout se fait sans aucune planification ni stratégie. Quant on parle de remettre sur pied les centrales au charbon pour compenser les pertes en gaz, c’est inacceptable.

      Il n’y a pas que l’inflation qui flambe en Europe.

      Un dôme de chaleur est présentement sur l’Europe (chaudron), ce qui fera augmenter la température d’un degré à chaque jour pour la prochaine semaine.
      À Londres, la température pourrait atteindre les 40 degrés, du jamais vu.
      En Espagne, la température au sol a atteint les 59 degrés le 14 juillet dernier.
      https://twitter.com/UEFrance/status/1547962473956814850/photo/1

      L’avenir est sombre pour les européens.

  4. Philippulus dit :

    J’ai toujours pensé que Biden était celui, parmi les candidats démocrates à la présidence, qui pouvait se faire élire et permettre la meilleure transition après Trump.
    Mes attentes à son endroit n’était pas très élevé mais il a effectué le boulot dans la mesure où nous savions qu’il ne serait pas celui qui brasserait la baraque!
    Par contre il doit absolument laisser sa place pour les prochaines élections présidentielles.
    À quel moment doit-il l’annoncer? Je n’ai pas d’opinion pour l’instant.
    Changer pour qui? À mon avis, le parti doit se repositionner et choisir un candidat (e) progressiste, rassembleur, crédible et surtout un leader inné qui saura amener le peuple américain ailleurs où il se dirige présentement. Où se trouve ce candidat(e)….?
    À suivre….

    1. Louy dit :

      Les seuls leaders nés que je vois pour les démocrates sont Beto (Centriste) ou AOC (Gauche toute ! => Âge légal atteint en 2024 ?)
      Tous les autres sont « beiges » et mous…

    2. D’accord pour la transition, MAIS

      Sur la photo qui coiffe ce billet Biden a l’air d’un zombie, un mort-vivant. En Arabie Saoudite, il est littéralement en enfer, lieu destiné au supplice des damnés. Cette rencontre avec Mohammed Ben Salmane pour augmenter la production de pétrole, c’est de l’aplaventrisme aigu. Surtout que le programme de Biden prévoit une réduction de la dépendance aux énergies fossiles. Dans la même lignée que les décisions de PET junior avec les pipelines Trans Mountain et Keystone XL, alors qu’il a promis un virage vert…

      Si on veut intéresser les jeunes à la politique qui votent naturellement plus libéral, une candidature présidentielle d’au plus 50 ans pourrait encourager les moins de trente ans à s’intéresser à la politique.

      Conseil d’un p’tit vieux à l’âge de la retraite…

  5. Loufaf dit :

    La majorité est tellement courte au sénat, que les conseillers de Biden auraient dû y aller plus mollo avec les réformes. On le sait tous, le programme des reps est le statu quo, rien ne doit changer.
    Et pendant ce temps, Machin( j’ ai volontairement omis le n) se prend pour le président , c’ est lui qui décide si les décisions de Biden vont passer ou pas.

    Aller rencontrer le désosseur n’ est pas l’ idée personnelle de Biden.
    Il l’ a fait à la demande de? Il se serait fait critiquer encore plus pour une poignée de main, lui tourner carrément le dos? Il serait accusé de provocation.
    Décidément, les planètes ne sont pas alignées pour ce président!

    1. Bartien dit :

      Sans l’invasion de l’Ukraine je crois que Biden aurait respecté sa promesse et ne se serait pas rendu au pays du coupeur de têtes.

      1. Haïku dit :

        @Bartien
        Je suis du même avis.

      2. Mona dit :

        @Bartien 👌 je seconde @Haiku.
        Et puis ce pauvre Biden, franchement, il aura tout eu.
        Finalement mal élu avec une majorité si courte qu’il est à la merci des machinchose …
        Il n’a même pas les moyens de lutter contre la radicalisation de ses adversaires, pire d’en tirer avantage : il est stérilisé.
        D’autant que trop de problèmes de fonds sont partagés avec les républicains, en particulier à l’international où se joue l’image de la puissance du pays, et ce pour les deux partis de façon assez proche…
        D’un côté Joe Biden doit « rouler des mécaniques » (américaine) de l’autre il doit fédérer avec empathie un électorat aux aboies…

  6. gl000001 dit :

    Malgré tout ça, le Monde est cent fois mieux avec Biden au pouvoir qu’avec n’importe quelle républicain !!

    1. Sauf pour les ceusses qui conduisent des pickups!

      Le prix du gaouze, simonac!

    2. YeahNahCant dit :

      Hahahaha, ….Wow!

  7. Mouhamadou Gueye dit :

    « À la fin de cette semaine infernale, les Américains peuvent se poser des questions sur la valeur des promesses et des pouvoirs du président Biden. »

    Le plus incroyable c’est que la barre n’était pas très haute vu le clown qu’il a remplacé. Mais il a été élu d’abord et avant tout parce qu’il n’était pas Trump. Sauf que ce « pas Trump » n’est rien de plus qu’un un politicien de carrière bien médiocre. C’est comme-ci Pierre Paradis était élu PM du Québec en 2022, personne ne s’attendrait à grand chose!

    1. Guy LB dit :

      @ Mouhamadou : 👌
      La voilà, l’analogie qui me manquait pour cerner ce qui m’agace depuis toujours chez Biden : il est effectivement le Pierre Paradis de la politique américaine. La médiocrité faite homme.

      Merci !

      1. jeanfrancoiscouture dit :

        @Guy LB: «Biden: La médiocrité faite homme.»
        Je vous trouve sévère. Je vois plutôt Joe Biden comme se situant dans la juste moyenne des bonnes gens, le genre à avoir des notes universitaires navigant entre C, C+ et occasionnellement, un B- et même un B. Il me semble avoir toujours été capable de vaquer convenablement aux affaires courantes mais arrivé trop tardivement à un poste majeur et, pire encore, dans une conjoncture politique interne qui le prive de trop moyens et rend ingérables trop de situations.
        Alors qu’ici, un P.M. dont le parti n’a recueilli qu’une pluralité de voix peut gouverner avec une large majorité et compter sur la solidarité de tous ses élus, aux USA un Président élu avec une plus que confortable majorité personnelle peut se retrouver avec une chambre faussement majoritaire (cf Manchin et Sinema) voire deux chambres totalement minoritaires dès les élections de mi-mandat. (cf Obama et probablement Biden dans quelques mois.).
        Ajoutez à cela toutes les crises externes ayant cependant des influences générales et vous vous retrouvez avec un président américain qu’il est tentant d’accuser de tous les maux alors qu’il n’en est pas la cause et qu’il ne dispose pas des moyens pour en minimiser ou en faire disparaitre les effets.
        Pour ma part, j’ai plutôt tendance à sympathiser avec lui même s’il m’arrive de perdre moi aussi patience, particulièrement face à la position occidentale dans l’affaire ukrainienne.
        .

      2. NStrider dit :

        Bingo, vous m’évitez d’écrire ce commentaire.
        « La politique c’est l’art du possible » Gambetta

      3. Guy LB dit :

        @ jeanfrancoiscouture : 👍👌
        Vous avez raison. Je regrette cette conclusion abusive, que je corrigerais volontiers s’il était possible de reprendre/modifier les commentaires que l’on « commet » parfois sur le coup de l’impatience ou de l’entêtement.
        La finesse d’analyse de votre réplique, par contre, est admirable… et à méditer.

  8. Louise dit :

    Trump s’est toujours plaint et se plaint encore qu’il a été le président le plus injustement traité de l’histoire.
    Dans son cas c’était justifié et cela aurait dû être suivi par une destitution.
    S’il y a eu une injustice c’est qu’il a été trop protégé.

    Dans le cas de Biden c’est vrai qu’il est le président le plus injustement traité. Il doit continuellement affronter des vents contraires comme l’opposition systématique des républicains et de certains membres de son parti, la conjoncture économique défavorable qui n’est pas de son ressort, la guerre en Ukraine qu’il n’a certainement pas voulue, la pandémie qui n’a pas dit son dernier mot, les bouleversements climatiques qu’il ne peut pas combattre comme il voudrait à cause des lobbys qui s’y opposent et enfin la question de l’avortement pour laquelle il est presque impuissant aussi.

    Tout ce qui ressort de cela c’est que le président des États-Unis n’est pas aussi puissant qu’on pourrait le croire aussi longtemps qu’il n’a pas une majorité marquée au Congrès. Qu’il soit démocrate ou républicain.

    Ce qui fait la différence entre Trump et Biden c’est une question d’image.
    Trump avec sa grande gueule et ses mensonges répétés peut faire croire qu’il est un homme fort, capable de tout réussir. Alors que Biden avec sa voie éteinte et sa démarche hésitante projette l’image d’un faible incapable de tenir tête à ses adversaires.
    Aux États-Unis comme ailleurs, l’image prend une importance démesurée parce que la plupart des gens ne prennent pas le temps de bien s’informer et alors tout est une question de perception.

    1. Haïku dit :

      @Louise
      Sages paroles !

    2. Louise dit :

      Oups! ……sa voix éteinte

    3. Aube 2005 dit :

      Louise,

      aux States çà prend un bon cowboy qui tue tout le monde et qu’il écrase tout sur son passage,il devient unanimement un Héro au lieu d’un Gros Zéro. Le plus bel exemple; le prédécesseur de Biden.

  9. Apocalypse dit :

    @Philippulus – 07:34

    « Mes attentes à son endroit n’était pas très élevé… »

    SVP ne pas venir dire après les faits que les attentes n’étaient pas élevées, elles l’étaient et cela venait de Joe Biden lui-même qui a fait toutes sortes de promesses avec le résultat qu’on connaît…

    Jusqu’ici, il n’a tout simplement pas livré la marchandise et pire, c’est en train de devenir désastreux.

    Un homme diminué dans tous les sens du mot, sans aucune combativité; grand temps de lui trouver un remplaçant.

  10. Anne-Marie dit :

    Je pense encore que Biden est un bon président. Les lois qu’il veut mettre en action sont utiles pour le peuple qui l’a élu. Je trouve la situation aux USA particulièrement difficile pour le président qui ne semble pas avoir beaucoup de pouvoir. Si en plus, on considère que les Répulibans ne font absolument rien pour les électeurs et que leurs activités sont strictement réservées au sabotage de l’exercice de la gouvernance de l’état avec la complicité de Manchin qui est en conflit d’intérêt, ça va très mal! Il y a trop de monde qui dirige et tire la couverture de son côté. Il n’y a plus de pilote à bord. Même avec un excellent président jeune, talentueux, progressiste,les conditions dans lesquelles il évolue ne favorise pas les changements nécessaires pour éviter la chute, que dis-je, l’écrasement de l’empire américain et son très probable détournement vers un état autoritaire. De très petites unités (cour suprême, Machin, filibuster, etc.) dictent déjà l’avenir autoritaire, polluant et régressif du peuple des États-Unis. Ce n’est pas l’affaire du seul président. Le coup d’état manqué du 6 janvier 2021 c’est de la petite bière à côté de ce qui se trame actuellement. Les Répulibans vont accéder au pouvoir de façon plus ou moins démocratique aux élections de mi-mandats et officiellement en 2024. Actuellement, personne ne met de bâtons dans les roues de ce scénario merdique. Tout le monde veut que tout s’arrange immédiatement. En réalité, le problème se construit depuis plusieurs années et ça va prendre des années pour corriger la situation. Les démocrates se torpillent eux-mêmes en ne faisant pas front commun. C’est chacun pour soi. Tous les Américains vont être perdants.

  11. Guy LB dit :

    Le Grand Sabotage des Républicains
    a le vent dans les voiles et pourrait même arriver — triomphalement — à bon port aux prochaines élections. Quel mauvais système de gestion d’un pays que cette fédération américaine, où le Président n’a aucun pouvoir réel.

    Pourquoi les gens s’acharnent-ils sur Biden, plutôt que sur Manchin et les nombreux imposteurs du GOP ?

  12. Toile dit :

    Déjà que de s’être lancé dans une bataille présidentielle alors qu’il aurait pu se la couler douce, fait montre pour montre pour moi que le pays etait plus important que sa personne. Une semaine infernale ou une semaine plus infernale que les autres ?

    Des le départ, tous les fronts étaient en brèche en raison du rollier derby du prédécesseur. Premier défi, remettre le combat avec la covid dans sa réalité. Des ripoux qui disent non à tout, qui torpillent tout ce qui bouge. On ne fera pas la liste des empêcheurs de tourner en rond ni de la liste des obstacles, des mines anti personnels. Une démocratie désormais en lambeau.

    On peut bien dire que Biden est trop vieux pour le poste mais n’empêche qu’il y a un capitaine dans l’avion. C’est pas lui qui a abusé des terrains de golf. Une job de fou que celui de président. Ca vous vieillit en un temps record. Que l’on pense à Obama.

    Le fin mot de mon propos est que j’ai un respect énorme pour Biden, une forme de tendresse envers lui, pour l’humain qu’il est. Il est ou fut un président de transition qui aura tout donné et qui se sait haïs, une forme particulière d’ingratitude.

    Faut que ca aille mal à la shop pour aller courtiser MTS.

  13. Duduche dit :

    Si Biden est beige, que dire de Kamala Harris? Si quelqu’un est vraiment décevant dans ce gouvernement, selon moi, c’est elle car on pouvait attendre plus d’elle. Sauf qu’on dirait qu’elle vole trop bas pour que les radars médiatiques la repèrent. Si elle avait été plus dynamique, l’image du gouvernement Biden aurait probablement été différente.

    1. Mouhamadou Gueye dit :

      @Duduche « Si Biden est beige, que dire de Kamala Harris? »

      Kamala Harris est en poste parce que l’administration voulait une vice-présidente noire. Toute persone qui a assisté aux primaires démocrate de l’élection 2020 a pu se rendre compte qu’elle n’a aucun talent politique et ça s’est confirmé lors de son règne de VP.

    2. NStrider dit :

      « Sauf qu’on dirait qu’elle vole trop bas pour que les radars médiatiques la repèrent »
      SVP, nommez moi deux , même pas trois, mais juste deux qui ont ont marqué l’imaginaire collectif depuis 1960 et leurs accomplissements pour avoir réussi? (Ah, Ah, on ne triche pas, pas de Google, de Bing ou autres moteurs de recherche☺️!)
      Perso, à part les gaffes de Quayle et de Palin ( même pas élu) je ne vois pas de grandes étoiles. Le rôle de VP aux États est plutôt effacé, surtout de ne pas faire d’ombre au président, tout en soutenant ses politiques et d’être prêt s’il décède.

  14. Laurent Pierre dit :

    Y’a quekkun qui occupe le poste de vice-présidence aux USA??? Eh ben, ça m’a pourtant l’air d’un poste vacant. La personne la plus décevante du lot chez les dems sans conteste Merrick Garland. Son interprétation de l’homme invisible est éblouissante. Joe Biden? Drabe un jour, drabe toujours. Faut dire qu’avec une 5e colonne Rep bien implantée chez les dems au sénat, le duo infernal Cinéma Machin, ça plombe tout projet le moindrement progressiste.

  15. sousmarin dit :

    Biden est l’archétype du centriste politicien professionnel qui croît au système et au compromis, il a une « guerre » de retard et ne s’adapte pas à la nouvelle situation qui nécessite de détruire l’ennemi intérieur qui n’est plus un adversaire…

    Il faut nettoyer le parti démocrate qui est miné par la compromission, les conflits d’intérêts et dirigé par des centristes au service de lobbys pour en faire un parti de combat en vue d’éliminer la menace intérieure, qui se trouve bien représentée au Sénat et à la cour dite suprême.

    Pour cela, il faut se salir les mains, quitte à employer les mêmes armes que les R. On ne gagne pas une guerre en jouant les « chevaliers ».
    Ensuite, il conviendrait de reformer le système étasunien qui lui a 2 « guerres » de retard et ne représente plus depuis longtemps le peuple étasunien, d’où sa colère et l’arrivée de trumpette entre autres…

    Parce que si les R regagnent les pouvoirs exécutif et législatif, j’ai bien peur que cela ne sonne la fin de ce qui reste de démocratie aux EU.

    1. Kelvinator dit :

      Qu’est-ce qu’avoir 1 ou 2 guerres de retard signifie exactement?

  16. Apocalypse dit :

    @Toile – 09:24

    « On peut bien dire que Biden est trop vieux pour le poste mais n’empêche qu’il y a un capitaine dans l’avion. »

    Sérieusement?

    Non, il n’y a pas de capitaine dans l’avion! Reliser le billet de M. Hétu.

    Cette présidence est devenue du grand n’importe quoi.

    1. Toile dit :

      @Apocalyspe

      J’ai émis une opinion, la mienne à l’effet qu’il y a un capitaine dans l’avion. Seulement l’avion ne cesse de faire des vrilles pas tant en raison des compétences du pilote que du commando de kamikazes qui s’y trouvent. Mon opinion est certes à l’opposé de la vôtre vu que ça belle lurette que vous l’estimez « unfitted for the job ». Question d’opinion et interprétation différente du texte de M. Hétu

  17. Apocalypse dit :

    @Duduche – 09:26

    « Si Biden est beige, que dire de Kamala Harris? »

    La (petite) performance de Kamala Harris comme vice-présidente n’est sans doute pas surprenante et c’est regrettable, elle aurait pu être une solution de rechange pour 2024, mais oublier cela.

    Même chose pour Pete Buttigieg aux transports qui est dans le très ordinaire.

    Pour 2024, les démocrates n’ont rien d’inspirant à offrir aux Américains et on peut sérieusement se demander pourquoi? 😱

  18. Apocalypse dit :

    @sousmarin – 09:58

    « Biden est l’archétype du centriste politicien professionnel … »

    Joe Biden pourrait facilement passer pour un républicain modéré.

    Il a plus de respect pour les républicains que pour les progressistes du parti démocrate.

    On le voit avec le peu de – sinon aucune – critiques envers Joe Manchin, mais critiquer les progressistes, alors là, il est capable.

  19. Apocalypse dit :

    @Laurent Pierre – 09:56

    « La personne la plus décevante du lot chez les dems sans conteste Merrick Garland. »

    Il n’est pas la personne la plus décevante, mais s’il ne fait rien dans le dossier Donald Trump avec ce qu’on sait, on pourra poser la question.

    C’est normal qu’il fasse enquête et attende la fin des travaux de la commission sur le 6 janvier.

    On se croise donc les doigts.

  20. Gilles Morissette dit :

    Oui, une semaine infernale pour un président à qui on demandait quasiment l’impossible.

    Rebâtir la confiance, la crédibilité d’un pays ravagé par les quatres années de l’administration corrompue de son prédécesseur..

    Il a fait ce qu’il a pu dans les circonstances et il n’est pas le seul à devoir porter le blâme pout tout ce qui s’est passé.

    Il a eu à affronter un Congrès hostile où la plupart des élus « Répugnants » se sont systématiquement opposé à toutes ses politiques.

    De même, il a été trahi par les membres de son propre parti à commencer par l’infect Manchin, lequel a saboté ses ambitieux plans de relance en matière économique et environnementale.

    Si le président Biden avait été fort en gueule comme son prédécesseur et avait « boulechité » les Amerloques, cela aurait mieux passé auprès de ces derniers.

    Il a préféré s’exprimer d’une voix plus posé , calme, en espérant que les gens comprendraient.

    Il a manifestement sur-évalué les capacités intellectuelles de ses concitoyens.

    Les Amerloques sont de grands adolescents attardés qui préfèrent croire encore qu’ils sont encore les « greatests » alors que la réalité montre qu’ils sont en pleine décadence morale, intellectuelle, économique, sociale.

    Ils écouteront davantage un politicien qui leur cachera cette réalité plutôt qu’un autre qui la leurs mettra en plein dans leur sale gueule.

    Le pays est fortement polarisé et toutes les conditions sont réunis pour des affrontements qui tourneront inévitablement à la violence.

    Les évènements du « 6 Janvier » ne sont qu’un aperçu des moyens que les fanatiques sont capables de prendre afin de faire passer leur agenda.

    Au pire, la SCOTUS s’en chargera et verra à ce que ce pays devienne un endroit où les valeurs les plus rétrogrades le gouverneront.

    Dommage à dire mais je crois que le président Biden est « politiquement brûlé ». Il n’est plus l’homme de la situation.

    Ce qui faisait autrefois sa force, sa capacité de négociations, est devenu un handicap dans un pays qui espère encore une « solution magique » à tous ses problèmes.

    Même le l’ex-président Obama ou quiconque, n’arriveraient pas à gérer une crise d’une telle ampleur.

    Les Amerloques ne se rendent même pas compte, en abrutis qu’ils sont, que les pouvoirs d’un président sont limités et que ce dernier doit toujurs composer avec les élus des Deux Chambres du Congrès.

    Ça veut dire: NÉGOCIER, NÉGOCIER, NÉGOCIER encore et encore. Gouverner par « décret présidentiel » a ses limites dans une société démocratique.

    On dirait que certains ont des difficultés à comprendre çe concept pourtant fort simple.

    Des temps difficilles attendent les Amerloques mais ils sont trop connards pour s’en apercevoir.

    Les Démocrates ne peuvent qu’espérer « sauver les mneubles » durant les Mid-terms et que le président décide de ne pas se présenter en 2024.

    JB doit comprendre que son temps est fait et qu’il devrait céder sa place à quelqu’un d’autre.

    Quelqu’un qui saura insuffler une nouvelle dynamique dans un parti, un pays qui en ont désespérément besoin.

    1. oeufoulepoussin dit :

       » je crois que le président Biden est « politiquement brûlé ».

      Il n’y a pas que la planète qui sent le roussi.

    2. Bobo dit :

      @ Gilles Morissette
      Absolument d’accord avec vos propos.
      Je crois qu’il faut que le prochain.e candidat.e à la présidence pour les démocrates soit quelqu’un qui dénonce de façon régulière, articulée et soutenue le sabotage de la démocratie opérée par les répus et leurs suiveux.
      Un peu à l’exemple des propos que tient Gavin Newsom par les temps qui courent.

  21. ralbol dit :

    Joe Manchin, Kyrsten Sinema…

    Y’a quelqu’un chez les démocrates qui a comme job de faire passer des entrevues d’emploi..?

    Incapable de gouverner parce que t’es même pas capable de voir que les candidats que tu pousses à l’élection, sont plus conservateurs et vendus que ceux d’en face.

    Biden n’est pas nécessairement incompétent, c’est toute l’organisation démocrate qui de toute évidence est un gros zéro niveau stratégie.

    T’as gagné l’Arizona et la Virginie de l’Ouest, mais ça te donne RIEN, pire, ça te nuit.

    Pendant 4 ans au pouvoir, les républicains ont fait un sprint de nominations de juges dans le but de noyauter le système judiciaire… McConnell s’en vantait aux journalistes.

    On n’entend pas parler des démocrates qui travaillent à démolir ces nominations et qui mettent en place des juges progressistes.

    Font quoi, les démocrates à part chialer qu’ils ne peuvent rien faire..?

    Ah oui, ils font une Commission.

    Je regarde ça, et je ne peux m’empêcher, devant le silence de McConnell, de penser que cette Commission est voulue et calculée pour que Trump s’en sorte, ce qui le grandira encore d’avantage aux yeux des zombies votants.

    Après tout, si les républicains ont le contrôle subtil du système judiciaire… accuser et condamner Trump, c’est pas fait…

    Démocrates, la stratégie, c’est ce genre de truc.

  22. brady4u dit :

    La photo qui coiffe ce billet a évoqué chez-moi cette autre triste photo :

    https://tinyurl.com/5chvheph

    1. ralbol dit :

      Après la guerre d’Ukraine, attendez les poignées de main avec Poutine…

      Realpolitik.

    2. Kelvinator dit :

      Je ne croyais pas que vous seriez celui qui lance le premier le point Godwin.

  23. Gilles Morissette dit :

    HS

    LE DPCP porte la cause de Simon Houle, ce salopard qui a bénéficié d’une sentence « bombon » de la part d’un Juge complaisant dans une afaire d’agression sexuelle.

    En outre, le Conseil de la magistrature examinera une plainte porté contre l’infâme Juge Poliquin.

    Cette odieuse affaire est loin d’être terminée.

    https://www.msn.com/fr-ca/actualites/other/le-juge-poliquin-est-tomb%c3%a9-dans-les-st%c3%a9r%c3%a9otypes-selon-le-dpcp/ar-AAZDdqZ?li=AAanjZr

    1. oeufoulepoussin dit :

      Un autre dont la main avait tendance à se retrouver au mauvais endroit.

    2. Toile dit :

      Extrait du jugement : » risque de récidive faible ».

      On repassera. Dans le mois suivant ( sinon semaine) son absolution, même gestes… faut croire qu’il est hyperlent de comprenure.

      C’est parce que le jugement a été assez médiatisé que la seconde victime a su les antécédents du triste personnage. J’espère qu’il y a une petite lumière qui s’est allumée chez Poliquin parce que c’est pas le risque de récidive qui etait faible mais le discernement du togé.

      Un juge fraichement de l’automne dernier et déjà un appel. Part mal l’homme.

      1. oeufoulepoussin dit :

        «Il disait : “Ce n’est pas ma faute, c’est ma main, … Le juge Matthieu Poliquin a malgré tout accordé à Houle une absolution …  »

  24. Apocalypse dit :

    @ralbol – 11:34

    « Font quoi, les démocrates à part chialer qu’ils ne peuvent rien faire..? »

    Moi je passe mon temps à chialer et cela n’a pas de conséquence à part en irriter quelques-un(e)s sur ce blogue, mais les démocrates au pouvoir, on veut de l’ACTION, pas uniquement du parlage…

    La stratégie, un démocrate répondrait sans doute: « la what? ». 🤦‍♂️

    1. Kelvinator dit :

      LA stratégie que vous êtes incapable de préciser ou même de nommer?
      Pourquoi demandez aux démocrates ce que vous ne pouvez vous-même fournir?

      1. Kelvinator dit :

        *exiger serait plus juste que demander.

  25. Richard Dufour dit :

    Opinion

    Le seul reproche que je formulerai sur la présidence de Biden est que ce dernier n’est pas un « gambler ».

    Et je dirais que le coup de poker est toujours possible, mettre à la porte ou Manchin, ou Sinema ou les deux.

    C’est affaiblir son gouvernement certes mais c’est un coup de poker qui plairait au peuple voteur.

    Aujourd’hui il perd et est impopulaire, c’est peu de le dire.

    Mais s’il était populaire, pourrait il gouverner sans les deux faux démocrates?

    Pouvons nous croire que, dans ce cas de leader populaire, quelques républicains voteraient pour certains projets de Biden alors que maintenant tous les projets, sans exceptions, sont rejetés avec certitude.

    Aujourd’hui les républicains n’ont pas d’opposition tout en étant dans l’opposition.

    Joli paradoxe!

    1. AB road dit :

      « Aujourd’hui les républicains n’ont pas d’opposition tout en étant dans l’opposition.

      Joli paradoxe! »

      Fort bien dit (écrit), M. Richard.

      La pensée du jour…

  26. Apocalypse dit :

    @Gilles Morissette – 12:00

    « LE DPCP porte la cause de Simon Houle… »

    En voilà un qu’on espère voir recevoir le jugement qu’il mérite.

    J’ai cru comprendre qu’il avait récidivé?

  27. Alexander dit :

    On peut bien critiquer Biden, mais personne à de solutions miracles pour prendre sa place. Autant chez ses adversaires républicains que devant nos ordinateurs dans nos salons.

    Il a hérité d’une situation impossible et tient le fort dans une tourmente historique.

    Les républicains ne font que critiquer et louvoyer pour s’accrocher au pouvoir, quitte à protéger un cinglé incompétent, menteur et malhonnête de surcroît.

    Ici, on a la critique facile, trop facile. Mais personne ne voudrait être à sa place, comme pour Legault au plus fort de la pandémie.

    Trump lui a légué un cadeau empoisonné. 3 juges ultra conservateurs, un Machin trop à droite, une pandémie mal gérée, des baisses d’impôts monstrueuses et inefficaces, un pays divisé à l’os, des deals avec les talibans qui ne pouvaient que lui sauter dans la face, les attaques de son chum Poutine pour démolir l’Ukraine, des ententes à reconstruire avec ses alliés, etc.

    Et l’inflation galopante est en réaction à la déstabilisation de la planète au complet.

    Posez-vous la question sur ce que vous auriez fait à la place de Biden.

    Il a quand même remis des programmes d’investissements à coups de milliards dans l’économie , malgré Manchin.

    Il a rebâti des ententes avec ses alliés.

    À date, il évite une guerre mondiale avec Poutine.

    Il a sorti les américains du bourbier de l’Afghanistan. Malgré ses services secrets mal renseignés.

    L’inflation lui fait très mal car ça touche les américains au cœur de leur portefeuille. Mais que peut-il y faire, sinon écouter Mme Yellen et travailler à essayer de stabiliser la situation mondiale.

    Pour aller parler à MBS, c’est de faire passer les intérêts de son pays avant ses sentiments personnels car il faut baisser le prix du carburant et balancer les alliances avec la montée de l’Iran qui profite du retrait de Trump des ententes sur le nucléaire pour mieux s’armer.

    Trump est probablement l’idiot le plus dommageable de l’histoire des EU.

    Mais les vrais coupables sont ceux qui l’ont protégé.

  28. Apocalypse dit :

    @Richard Dufour – 12:50

    J’ai vu à quelques reprises sur le Web des gens qui qualifiait Joe Manchin de … M. le président!

    C’est dire comment Joe Biden a l’air faible.

    1. marie4poches4 dit :

      Ce n’est pas Joe BIden qui a l’air faible, c’est la présidence qui l’est.

  29. @Apocalypse vers 12h48

    PCQ Tabarn…c !

    Rien n’est possible dans ce foutu pays si tu n’as pas une majorité confortable dans les deux chambres. Quel genre d’action voulez-vous ? Des terroristes qui ferait sauter des têtes comme celles des juges d’extrêmes droites de la CS? De l’action comme dans les films de cowboys ?

    Obama n’a guère fait, Trump n’a rien promis sinon un mur et de défaire le guère mis de l’avant par Obama. Biden a réussi à faire passer un budget sur les infrastructures (Trump n’a pas réussi) et un minime avancement sur les lois concernant les armes à feu.

    1. Mouhamadou Gueye dit :

      @Jean Létourneau

      N’en demeure pas moins que cette administration est toujours sur les talons et ne semble jamais voir rien arrivé. Ils ne savaient pas que les talibans allaient reprendre l’Afghanistan aussi facilement. Ils ne savaient pas en que la Russie allait envahir l’Ukraine. Ils ne savaient pas qu’il allait y avoir une hausse importante de l’inflation, ont démenti qu’il y en avait une alors que ça montait de bord tout côté pour finalement blâmer Vladimir Putin pour celle-ci lol

      Comme je disais, la barre n’était pas très haute après le mandat de l’autre idiot. On nous disait que les adultes étaient maintenant de retour en charge du pays et que des gens compétents feraient le travail. J’ai beau chercher, je ne vois pas énormément de compétence de l’administration Biden depuis qu’ils sont en poste.

  30. Apocalypse dit :

    @Jean Létourneau – 13:08

    Il faudrait m’expliquer l’acharnement de plusieurs – vous incluant – sur ce blogue à vouloir défendre Joe Biden, ça vous donne quoi?

    Il n’a pratiquement rien fait depuis le début de cette présidence et n’obtient même pas la note de passage. Désolé, mais les excuses, les partisans démocrates en ont leurs voyages, ils veulent voir des actions qui améliorent leur vie.

    Si vous étiez à la tête d’une entreprise et que vous engagiez quelqu’un pour faire un job et que vous n’auriez qu’excuses après excuses de sa part pour justifier le manque de résultats, vous feriez quoi? Vous le mettriez à la porte.

    Joe Biden ne fait pas la job et les démocrates veulent quelqu’un d’autre en 2024.

    Vous l’air de le trouver bien mieux que Donald Trump, sérieusement? En fait, je me demande si Donald Trump aurait pu faire pire…

  31. marie4poches4 dit :

    HS La joke du jour. Date à mettre sur le calendrier pour voir combien débarqueront de cet avion, 21 juillet

    Un juge a enfin* accepté d’examiner les preuves dont Lindell parle tant. Il est tout content. Il envoie un avion rempli d’avocats et de cyber experts vers l’arizona le 21 juillet.

    https://twitter.com/i/status/1548354722750271488

    *Je dis enfin parce qu’il est temps qu’un autre juge démolisse toute cette folie.

    1. ralbol dit :

      « …pour voir combien débarqueront de cet avion, 21 juillet… »

      Ce qui débarquera de cet avion, ce sera probablement l’équipe de l’entretien sanitaire chargée d’évacuer l’accumulation de bullshit.

      1. Haïku dit :

        @marie4poches et
        @ralbol

        LOL ! 😂

    2. NStrider dit :

      La suite des choses :
      https://twitter.com/shurisfunny2/status/1548358694735228930?s=21&t=Gft3wqdGNaJ2S2kPj6VoIw

      Où c’est l’équivalent de Rambo XIII et ça s’appellera CyberNinja 2.0

  32. brady4u dit :

    @Mouhamadou Gueye

    Je viens de terminer la lecture des commentaires sur ce billet.

    Votre comparaison de Joe Biden avec Pierre Paradis est toute une trouvaille.

    Pas antipathique Pierre Paradis, mais avec lui, on connaissait longtemps à l’avance le menu du jour, de la semaine, du mois, de l’année.

    Il empêché l’abattage massif des arbres au Mont Orford et fait fermer une usine qui polluait le Saint-Laurent à Varennes, Kronos, pour ne pas la nommer, en y déversant des tonnes d’acide sulfurique.

    https://www.journaldemontreal.com/2015/03/23/lusine-kronos-traine-une-longue-histoire-de-toxicite

    C’est tout de même mieux que Pauline Marois et son gouvernement qui ont autorisé la fracturation hydraulique à l’Île d’Anticosti pour y trouver du pétrole à exploiter.

    Le pontifiant Jean-François Lisée ne nous en parle pas souvent, lui qui était au conseil des ministres à l’époque.

    Mieux aussi que l’incapacité de tous les gouvernement du Québec qui ont tous plié l’échine devant les minières : Thetford Mines, Asbestos, Val d’Or, Rouyn-Noranda et aussi devant Bombardier dont les dirigeants se sont appropriés les subsides destinés à sauver les emplois.

    Mieux aussi que tous ces aveugles des pouvoirs publics qui ont laissé, en toute connaissance de cause. les mineurs s’intoxiquer d’émanations toxiques dans les mines de cuivre et crever d’hépatites dans la fleur de l’âge.

    Ce détour étant fait, oui, Pierre Paradis est un bon gars, mais il n’a aucun charisme.

    Un peu comme le personnage de Brel dans LES BONBONS `:

    ***https://www.youtube.com/watch?v=PgYGt2-p3gA

    Joe Biden, on croyait que ce serait le bon grand-père qui n’a pas fait trop de vagues au Congrès où il a siégé depuis l’époque des 13 colonies et qui après le mandat tumultueux du président Trump, saurait réconcilier l’Amérique.

    C’est toujours un bon grand-père, mais il n’a pas réussi et l’Amérique est toujours aussi, sinon plus divisée.

    Et il a choisi une colistière qui n’avait que deux qualités : c’était une femme et elle était de couleur.

    Pourtant, Joe Biden participait au tout premier débat des primaires démocrates où Kamala Harris s’est fait passer le KO par la représentante Tulsi Gabbard.

    Et puis, la relève, elle n’est tout simplement pas là; la politique n’intéresse plus les gens de qualité.

    Chez les démocrates, on parle de Beto O’Rourke qui aurait très bien pu tenir le rôle de Robert Redford dans le film THE CANDIDATE, tellement il n’est qu’un sourire Colgate, de Pete Buttigieg dont le haut fait d’armes est d’avoir été maire de South Bend, une ville un peu plus populeuse que Drummondville et parfois de Amy Klobuchar, sûrement compétente pour le poste, mais dont les élans oratoires ressemblent à ceux du VP Mike Pence.

    Chez les républicains, le nom le plus mentionné, après celui de l’omniprésent Donald Trump, est celui du gouverneur DeSantis, rien pour soulever l’enhousiasme.

    Au Brésil, pour battre Bolsonaro, on va récupérer Luiz Inácio Lula da Silva au musée.

    Là dessus, je vais aller discuter avec des amis pour déterminer si le troisième lien Lévis-Québec se réalisera avant le retour des Nordiques, histoire de me remonter le moral.

    1. ralbol dit :

      Le 3e lien…

      Faut se rendre à Lévis-dence, les gouvernements vont Lévis-ter.

      Comme on dit, c’est Lévis !

      1. Haïku dit :

        😉👍 !!

  33. MarcoUBCQ dit :

    À force de venir sur ce blogue j’ai commencé à me demander quel impact ça peut avoir sur ma santé mentale, c’est-à-dire plus précisément si je me sens mieux, moins bien ou si l’impact est négligeable.

    Je constate que ça provoque un certain stress qui parfois me plais, en ce sens que ça me stimule et ça me satisfait, et parfois ça me pompe.
    Depuis que j’ai cessé de venir ici presqu’à longueur de journée je mets maintenant un terme à mes escapades hétusiennes (états-uniennes?) quand justement ça me pompe.

    Il y a ici une confrérie bien établie par des blogueurs très présents et ayant, pour la plupart, toujours quelque chose d’intéressant à partager, ce qu’on doit d’abord à Richard Hétu car il donne le ton de façon très tangible, même s’il est un peu le magicien d’Oz derrières les « rideaux ».

    Ce blogue me permet de rester en contact intime avec mon pays d’origine, ce qui a toujours été un besoin vital pour moi, depuis ma tendre enfance. Alors que j’étais encore un petit enfant je terminais presque toutes mes journées par une lecture au lit, avant de m’endormir, en écoutant une de mes 2 cassettes de Simon & Barfunkel (scusez pour le jeu de mot débile: J’ai une excellente humeur ces temps-ci).

    Je me demande donc ce qui vous amène ici personnellement, et que retirez-vous de vos escapades hétusiennes?

  34. Biden est une coquille vide…

    il n’a aucune ascendance sur ses troupes… il n’a aucun plan… tout ce qu’il avait était un chiffre monstrueux de milliers de milliards pour un projet emmêlé et rempli de n’importe quoi…… comme si ce chiffre astronomique expliquait tout…
    Mais rien ne passe… ni la moitié, ni le quart, ni même l’ombre de sa présence….

    Tout le monde fait tout et n’importe quoi… le « système fédéral » se fait découper en lambeaux sous ses yeux et il ne fait rien… le parti démocrate ne fait rien…
    ah oui, une commission que les citoyens regardent d’un oeil discret …qui ne donnera aucun résultat…. parce que les gens qui travaillent cette commission n’ont pas la pointure suffisante…
    Cette commission existe parce que Liz Cheney attire l’intérêt…. sinon….

    Biden ne fait rien…
    il a fait les trucs administratifs qu’il fallait… Paris truc pour le climat qui ne sert à rien… ramener les USA dans les organismes ONU…. signer des ententes ici et là… tenter de se rapprocher de l’Iran et Cuba, mais pas trop… ignoré un peu plus la Corée du Nord… essayé de faire semblait que l’Arabie Saoudite, que Israël…. sans conviction…

    À sa défense, il ne pouvait pas faire plus parce que c’est plus grand que lui… les USA n’ont plus la cote…. sauf en armes de guerre, les USA ne servent à rien…. dans aucun dossier….
    Alors ils font dans quoi ils servent… ils répondent aux russes en Ukraine….

    sinon c’est un champ inculte… rien ne pousse en idées, en projets aux USA…. ils sont en retrait partout… changements climatiques, droits humains, religion, avancées sociales, environnement, paix …..

    Ce n’est pas la faute à Biden, mais il arrive au mauvais moment… il n’a aucun plan, aucune vision, aucune capacité….
    le pays est en déroute depuis 20 ans et le tuyau d’étranglement est là…. ça bloque de partout….
    Biden et Harris sont incapables de quoi que ce soit…..

    le parti démocrate devrait laissé aller le squad des 4 mousquetaires… il est temps que quelque chose se passe autrement aux USA…

  35. treblig dit :

    HS

    Dans un récent sondage, Les partisans de Trump dans les états rouges estiment que la sécession d’avec les états démocrates serait une bonne chose. Ben voilà, enfin une opinion sensée des républicains. Fallait pas désespérer.

    Bien sûr, le transfert massif de l’argent des états démocrates vers les états rouges pauvres dans une formule s’apparentant à la péréquation canadienne sera terminée. Mais l’honneur des républicains serait sauf. Pauvres mais fier. En plus, ils pourraient vivre aux crochets du Texas, seul état riche parmi les rouges. Ce qui est une bonne chose.

  36. Apocalypse dit :

    @treblig – 14:45

    « Bien sûr, le transfert massif de l’argent des états démocrates vers les états rouges pauvres dans une formule s’apparentant à la péréquation canadienne sera terminée. »

    Les états républicains auraient toute une MAUVAISE surprise, car je crois que plus de 70% de la puissance économique est situé dans les états démocrates!

    Quelques états républicains s’en sortiraient sans doute, mais dans l’ensemble, tous ces états ne feraient que vivoter.

  37. Apocalypse dit :

    @MarcoUBCQ – 14:18

    « Je me demande donc ce qui vous amène ici personnellement, et que retirez-vous de vos escapades hétusiennes? »

    Comme vous savez peut-être 🤣, on aime critiquer sur ce blogue, MAIS les Etats-Unis et leur politique, c’est absolument fascinant; c’est sans aucune mesure avec l’ennui au Canada, Québec, ce qui une bonne chose pour nous.

    Il se dit beaucoup de choses intéressantes et les échanges entre les participant(e)s sont plus souvent qu’autrement civilisés.

    1. NStrider dit :

      Lorsqu’on dort à côté d’un éléphant p. Vaut mieux savoir

      1. NStrider dit :

        à quoi il rêve

  38. Pascale Vaillancourt dit :

    Biden a beau faire des promesses, il n’a pas le pouvoir de les mettre en pratique à cause de Manchin, c’est aussi simple que ça.

  39. Apocalypse dit :

    @MarcoUBCQ – 14:18

    Et j’oubliais, M. Hétu fait de l’excellent travail pour produire des billets intéressants – parfois, plusieurs par jour – pour susciter BEAUCOUP d’intérêt pour ce blogue! 👏👏

    1. MarcoUBCQ dit :

      Parfaitement d’accord avec vous.

      Même que je m’inquiète souvent du bien-être de Richard: J’espère qu’il ne travaille pas trop.

  40. Layla dit :

    Les seules attentes que j’avais en 2020 c’est de voir DT sortir de la WH.
    Pourquoi est ce que Joe Biden me décevrait?

    Ce n’était mon homme, mais mon choix n’aurait pas sorti DT de la WH donc je salue les primaires démocrates d’avoir choisi Joe Biden.

    Je savais que la sortie de DT de la WH ne nous débarrasserait de DT. J’étais certaine qu’il avait des pions un peu partout dans le gouvernement. Ce que nous confirme le département des agents secrets.

    Je savais que la CS était « pactée ».

    Je savais que seul la mort de cet être sans foi ni moral nous en débarrasserait.

    Je savais que sans une forte majorité aux deux chambres du Congrès l’avenir du parti démocrate serait de courte durée aux midterms.

    Mais il reste trois mois. Pourquoi crier après Joe Biden? les midterms sous DT qui n’a pas eu à affronter tout ce à quoi fait face Joe ne l’a pas avantagé et ce même après avoir hérité d’une administration en bonne santé versus celle laissée par DT.

    Je refuse d’être un éteignoir de plus, parce que je me dis dans quels merdiers au pluriel serions nous si DT était encore là.

    L’ancienne pseudo administration vivait d’un chaos à l’autre.

    Qu’est ce que Joe Biden a fait de mal depuis son assermentation?

    Ma réponse… pratiquement 100% de moins que l’autre.

    Qu’est ce que Joe Biden a fait de bien depuis son assermentation?

    Ma réponse…il travaille. Il ne tweete pas des inepties, des vulgarités, il cherche la justice. Il a répondu à mes attentes, maintenant DT squatte Mar-a-Lago et non la WH. ( une autre chose qu’il fait de mal il n’a pas le droit d’en faire sa résidence)

  41. brady4u dit :

    @Guy LB

    En relisant la blague de Haïku sur un billet d’hier, celui concernant Liz Cheney, je suis tombé sur votre réponse à mon commentaire.

    Vous avez tout à fait raison : la disposition de la loi électorale du Wyoming qui interdit à un candidat défait à une primaire de se présenter comme indépendant au même scrutin est en effet appelée «sore loser provision» et non pas «sore winner provision».

    Merci de la correction.

  42. Helene V dit :

     »Il n’a pratiquement rien fait depuis le début de cette présidence et n’obtient même pas la note de passage. Désolé, mais les excuses, les partisans démocrates en ont leurs voyages, ils veulent voir des actions qui améliorent leur vie.  »
    Donc si les partisans en ont vraiment leurs voyages – si les mêmes partisans réalisent que des actions sont nécessaires – il n’y a rien de plus significatif que de promouvoir et d’actualiser leurs votes pour les représentants démocrates au sénat. Et lors d’une majorité dans les deux chambres – prière de faire un ménage de Manchin et autre individu du même acabit. Bref prenez vos responsabilités nécessaires à chaque niveau du processus – promotion de l’action légale s.v.p . Sortez du pays des licornes ou des discutailleries légitimes qui vous engourdies (tout le monde a droit à une opinion), Biden est un dirigeant responsable même si la gestion est très difficile. Il a une présidence plus difficile que Obama. Mon très très humble avis (doublon nécessaire). Mais Biden est un homme de son temps habitué à un type de gestion quand le parti républicain était parlable.

  43. @Mouhamadou Gueye
    @Apocalypse

    Je ne défends pas Biden, vous n’avez pas lu mes commentaires. Il était probablement le seul candidat démocrate qui aurait pu passer en 2020. Le peak de sa présidence, fut la journée de son inauguration. Il était déjà trop vieux pour le poste. Pas en âge, mais en dynamisme. Je m’en prends à votre argumentaire en particulier vous réclamez de l’ACTION. Quelles sont vos suggestions ? Trop facile de critiquer ! La démocratie états-unienne est dans la mélasse.

    Biden a eu le courage de sortir d’Afghanistan aussi vite que possible. La situation sur le terrain était déjà à l’avantage des Talibans étant donné le travail pourri de l’administration précédente.

    Les démocrates doivent trouver un candidat plus jeune et rassembleur avec un discours populaire et direct, style Jack Layton ou René Lévesque. Sinon ils feront patate en 2024.

    1. Kelvinator dit :

      D’un côté, les américains veulent que les prix de l’essence soit réduit.
      De l’autre, il conspue toute rencontre avec le dirigeant saoudien qui controle à lui seul une bonne part de la hausse du pétrole.

      Au Canada, on critique Trudeau d’avoir ramené les turbines de North Stream, alors que c’Est ce que voulait les allemands puisqu’ils dépendent du pétrole russe encore.

      Il faut laissé de côté son orgueil parfois pour avoir des résultats, sinon rien n’est fait.

      1. InfoPhile dit :

        Je reconnais ici votre attachement au pragmatisme. Je seconde.

      2. Kelvinator dit :

        Vous me connaissez bien!

      3. constella1 dit :

        Kelvinator
        Vous avez fort bien résumé la situation
        👏👏👏👌
        Et tout comme InfoPhile j’adore votre pragmatisme

      4. Benton Fraser dit :

        Comme ont dit:
        « On ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre… et encore moins la fermière! »

        (Quoique Poutine n’est pas d’accord…)

  44. nefer111 dit :

    Vous feriez mieux de poser toutes vos questions au président « Joe Iznogoud » l’homme qui EST calife à la place du calife …

  45. el_kabong dit :

    @apocalypse
    « Il n’a pratiquement rien fait depuis le début de cette présidence… »

    Toujours la même rengaine d’attaques gratuites; on attends toujours vos propositions savantes et étoffées sur ce qu’il aurait dû faire…

    À part vos paroles en l’air (si… si… si…), vos sondages et l’opinion d' »analystes » qui pensent comme vous, vous n’avez RIEN à proposer…

    1. constella1 dit :

      El_Kabong
      Hahaha 👍👍
      Absolument d’accord

    2. ralbol dit :

      « À part vos paroles en l’air… »

      Et les vôtres ?

      On attend aussi, de votre part, autre chose que l’acceptation totale du Joe et des démocrates qui semblent-ils ne peuvent rien faire de mal parce que…

      …ils ne font rien.

      On attend une indication que les démocrates tentent de reprendre le contrôle du système judiciaire, noyauté par les républicains.

      On attend un semblant de stratégie visant à réinstaurer le droit à l’avortement.

      On attend une indication du début d’un plan visant à instaurer des mesures de contrôle des armes à feu.

      On attend juste une petite indication que les démocrates manoeuvrent pour autre chose qu’un cirque médiatique visant à détrôner le Dohnald.

      Parce qu’une fois détrôné, à supposer qu’ils y arrivent, on fait quoi ensuite ?

      Ça changera RIEN pour le droit à l’avortement, les guns, le système judiciaire, l’économie, le climat…

      Mais le Dohnald sera devant les tribumaux, en appel, pour l’éternité !

      Alors, allez-y de vos suggestions, on attend avec impatience !

  46. Anizev dit :

    Le gouvernement fédéral américain est paralysé qu’il soit républicain ou démocrate. Les républicains sont contre tout et les démocrates ont des Manchin dans leur rang. Le Président indique les orientations mais si les autres branches du gouvernement ne suivent pas, cela ne donne pas grand chose.

    1. gl000001 dit :

      Lucide !!

  47. Apocalypse dit :

    @el_kabong – 17:21

    ‘Toujours la même rengaine d’attaques gratuites;…’

    🤣🤣🤣

    Vous feriez un bon républicain si vous décidiez de déménager aux Etats-Unis.

    1. gl000001 dit :

      « Vous feriez un bon républicain si vous décidiez de déménager aux Etats-Unis. » dit le Joe Manchin du groupe 😉 !!

    2. Kelvinator dit :

      Ce sont habituellement les républicains qui réponde à des critiques légitime par des accusations personnelles.
      Ou les démocrates très partisan qui préfère avant tout insulter les républicains.

  48. Apocalypse dit :

    @Jean Létourneau – 16:53

    Je ne suis pas président des Etats-Unis, mais Joe Biden l’est!

    C’est à lui de trouver des solutions aux problèmes qui se présentent devant lui, pas essayer de nous faire pleurer avec des excuses.

    1. Attaques gratuites ?

      Les non-accomplissements de Biden (après promesses pour la plupart) :

      • Émettre des chèques de 2000 $ (au lieu de 1400 $) pour contrer les effets de la COVID;
      • Faire passer le salaire minimum à 15 $;
      • Élaborer un plan efficace contre les changements climatiques;
      • Conserver le crédit de taxe pour enfants;
      • Faire adopter le plan universel pré-K;
      • Faire adopter le PRO act;
      • Protéger le droit à l’avortement;
      • Bannir la fracturation hydraulique sur les terres fédérales;
      • Faire adopter des mesures significatives de contrôle des armes à feu;
      • Prévenir les nouvelles vagues de COVID;
      • Faire adopter des lois sur le droit de vote;
      • Légaliser ou à tout le moins décriminaliser la marijuana;
      • Pardonner les dettes étudiantes élevées;
      • Augmenter les taxes des entreprises;
      • Agir contre l’augmentation des profits des grandes entreprises.

      Sans compter les promesses qui ne se mettent pas en lois ou en décrets: unifier le pays, travailler de concert avec les Républicains, qu’il ne critique même pas. Et la plus importante : dénoncer Manchin, Sinema (au lieu de les excuser) et les conséquences de leur attitude sur le bien-être de leurs électeurs respectifs.

      Ce sont ses promesses qui sont gratuites. À quoi on nous oppose la loi sur les infrastructures (ce qui séduit les grandes entreprises) et des lois faméliques sur le contrôle des armes à feu et les droits sur la reproduction. Après quoi Biden nous dit que ce n’est pas le temps pour parler des deux états d’Israël et de la Palestine, mais le temps de ne pas trop parler des crimes de Ben Salmane, après avoir promis de ne pas l’épargner sur le sujet, parce que le pétrole parle plus fort.

      La seule promesse qu’il ait vraiment tenue, c’est que rien ne changerait pour les mieux nantis, les marchés et les donateurs.

      Ce n’est la responsabilité de personne sur ce blogue de proposer des solutions, car personne ne connaît tous les rouages de l’administration gouvernementale (pour quoi il a une armée de conseillers ou de stratèges), mais si Biden osait critiquer avec des publicités efficaces l’opposition, les rébarbatifs de son parti (il a des pouvoirs pour les mettre au pas, oh, mais il a peur de diviser, sauf quand on peut faire des reproches aux progressistes, ça ce n’est pas diviser, c’est rassurer les lobbies), faire de la publicité pour promouvoir ses intentions et dénoncer le fascisme des Républicains, voilà un début de solution. Même accepter que Manchin et Sinema soient mis au pied du mur et remplacés par des républicains serait un moindre mal : au moins il aurait l’excuse que le Sénat est vraiment minoritaire.

      Qu’il ne fasse rien parce qu’il ne peut pas (ou ne veut pas, ce qui me paraît plausible), passe encore, mais après avoir tant promis, je ne lui accorde pas la note de passage.

      1. Layla dit :

        Mon avis ce ne sont pas vraiment des attaques gratuites mais contre productives.

        Mais devant l’énumération de tant d’échecs, de promesses non réalisées, on ne peut que souhaiter que le parti républicain revienne au pouvoir au moins eux ils ont tenus leurs promesses.

        Sauf peut-être pour ce qui est de la fin du carnage américain qu’il a annoncé lors de son inauguration. Puisqu’ils ont battu des records mondiaux pendant la pandémie.

        Clairement le 1/6 n’aurait pas eu lieu si Joe Biden n’avait pas été élu. DT aurait pu se faire promener aux frais du peuple un autre quatre ans d’un terrain de golf à l’autre pour le plus grand bonheur des services secrets, toujours demeurer dans l’entourage de la WH ça devient monotone.

        De plus DT avait promis de nettoyer la swam, bon je sais la swam ne devait pas être dans son camp, mais sous sa présidence il y en a quelques uns qui sont tombés.

        En Afghanistan, le retrait des troupes aurait été mieux fait, DT a toujours et de bons plans.

        Sous DT les Ukrainiens auraient été des morts vivants sous la tutelle de Poutine.c’est beaucoup mieux que sous Joe Biden les vivants sont morts. Au lieu de donner des armes lui il les auraient vendu à l’Arabie. Pas de niaisage avec DT.

        Est ce que Joe Biden avait promis de réaliser tout ça avant les mid termes? Si oui il mérite d’être sorti de la WH avec un impeachment et ça presse. Clairement les promesses de Joe Biden sont les pires big lie ever.

      2. Alexander dit :

        @Richard Desrochers

        Clairement que les démocrates n’ont pas livré la marchandise.

        Ils ont les mains liées dans le dos.

        Tout bloque au Sénat ou Manchin et Senema ont ni plus ni moins couillonné leur parti pour protéger leurs intérêts personnels. Et le filibuster empêche toute forme de réforme. 60% dans un pays divisé à l’os où les mini états sont surreprésentés, c’est carrément dysfonctionnel.

        Les républicains font de l’obstruction systématique et ne pensent aucunement à leur pays mais bien à leurs intérêts.

        Il va se passer quoi? Les républicains vont ravir le Congrès et le Sénat en novembre avec 52 sénateurs et les 48 démocrates vont tout bloquer de la même façon?

        De l’immobilisme érigé en système. Peu importe le dirigeant.

        Et le noyautage de la SCOTUS va faire dériver le pays sur les grands sujets.

        La seule chance est de changer les façons de gouverner de tous ces états conservateurs, voire arriérés. Si par exemple les femmes bottaient out tous ces fondamentalistes religieux et misogynes qui leur enlèvent des droits en votant massivement contre eux, alors là, on commencerait à voir la lumière au bout du tunnel, pas avant.

    2. @Apocalypse
      Vous vous défilez mon cher…

    3. Kelvinator dit :

      Quel est le plan des Kyle Kulinski, Jimmy Dore et Cenk Uygur de ce monde pour regler les problèmes mondiaux de l’inflation, de la hausse du pétrole tout en mettant de la pression économique aux russes?

  49. Haïku dit :

    HS ?
    mais pas tout à fait.

    RE : l’actualité récente en général…
    Je ne peux pas m’empêcher de faire remarquer que les choses deviennent très compliquées aux States.
    Et cela vaut également pour le reste de la planète.
    —–
    Je propose donc une pause musicale simple et rafraichissante,
    pondue par Pat Metheny à sa guitare ‘pikasso’ autrement compliquée.
    Et par les temps politiques qui courent,
    intitulé comme il se doit, « Improvisation » :

    *https://youtu.be/aNkTMyuP2zM

  50. HS – La fille du médecin qui a fait avorter une fillette de 10 ans a été menacée d’enlèvement
    (Traduction auto du Guardian)

    –> Caitlin Bernard de l’Indiana est nommé sur un site Web anti-avortement extrême lié à Amy Coney Barrett

    Le médecin de l’Indiana qui a récemment fait avorter une victime de viol de 10 ans dont l’histoire a attiré l’attention nationale a fait face à de graves menaces dans le passé et est nommé sur un site Web anti-avortement extrême lié à Amy Coney Barrett avant qu’elle ne soit une cour suprême Justice.

    Le Dr Caitlin Bernard a témoigné l’année dernière, dans une affaire impliquant des restrictions à l’avortement dans l’Indiana, qu’elle avait été forcée de cesser de fournir des avortements au premier trimestre dans une clinique de South Bend. Elle a arrêté les procédures après avoir été alertée par Planned Parenthood – qui à son tour avait été alertée par le FBI – qu’une menace d’enlèvement avait été proférée contre sa fille.

    Le Guardian a rapporté en janvier que les noms de six prestataires d’avortement, ainsi que leurs formations et leurs lieux de travail, figuraient sur le site Web d’un groupe anti-avortement extrême appelé Right to Life Michiana, dans une section du site Web intitulée  » Menace d’avortement local ». Bernard figurait parmi la liste des médecins nommés sur le site Web extrémiste.

    Barrett, qui a voté pour renverser Roe contre Wade le mois dernier, a signé une publicité de deux pages publiée par le groupe en 2006, alors qu’elle travaillait comme professeur à Notre Dame. Cette pub déclarait que ceux qui ont signé « s’opposent à l’avortement sur demande et défendent le droit à la vie de la fécondation à la mort naturelle ». La deuxième page de l’annonce déclare que Roe vs Wade, la décision historique de 1973 qui a légalisé l’avortement, est « barbare ». L’annonce a été publiée dans le South Bend Tribune par St Joseph County Right to Life, qui a fusionné avec Right to Life Michiana en 2020.

    Les manifestants se rassemblent à l’Ohio Statehouse et marchent dans le centre-ville pour soutenir l’avortement après que la Cour suprême a annulé Roe contre Wade le vendredi 24 juin 2022 à Columbus, Ohio. Vendredi, la Cour suprême a supprimé les protections constitutionnelles des femmes en matière d’avortement, un changement fondamental et profondément personnel pour la vie des Américains après près d’un demi-siècle sous Roe v. Wade. (Barbara J. Perenic / The Columbus Dispatch via AP)
    Un homme accusé du viol d’une fillette de 10 ans qui s’est fait avorter après que les médias de droite ont qualifié l’histoire de « fausse »
    Lire la suite

    Bernard a déclaré dans un témoignage sous serment qu’elle avait commencé à se rendre à South Bend une fois par mois – à partir de 2020 – afin de pratiquer des avortements au premier trimestre, mais a cessé de faire le voyage de 2,5 heures une fois qu’elle a appris la menace contre sa fille.

    « J’ai pensé qu’il serait préférable pour moi de limiter mes déplacements et mon exposition pendant cette période », a-t-elle déclaré. «Je craignais qu’il y ait des gens qui pourraient m’identifier pendant ce voyage, ainsi que c’est une très petite clinique sans aucune intimité pour les personnes qui entrent et sortent en voiture, et donc, les gens pourraient me voir directement .”

    Bernard est toujours répertorié sur le site Web de Right to Life Michiana. C’est une tactique courante employée par les groupes anti-avortement qui, selon les partisans du droit à l’avortement, invite à des menaces de violence et d’intimidation contre les fournisseurs d’avortement.

    Kendra Barkoff Lamy, porte-parole de Bernard, a déclaré : « Les informations faisant état de menaces contre la famille du Dr Bernard en 2020 sont malheureusement vraies.

    «Ces menaces personnelles et dangereuses sont évidemment dévastatrices pour elle, un médecin agréé qui a consacré sa vie à l’amélioration des femmes et à fournir des soins reproductifs cruciaux, y compris des avortements.

    « Malheureusement, le Dr Bernard n’est pas seul, et cela arrive à des médecins comme elle qui pratiquent des avortements à travers notre pays.

    « Le fait que le Dr Bernard continue de prodiguer des soins génésiques essentiels, même après avoir reçu ces menaces, montre simplement la profondeur de sa compassion et de son engagement en tant que médecin. Elle est reconnaissante du soutien qu’elle a reçu, mais elle demande le respect de la vie privée de sa famille.

    Elle est devenue le centre d’une tempête médiatique au début du mois lorsque le Indianapolis Star a rapporté une anecdote sur la façon dont, trois jours après que la Cour suprême a rendu sa décision d’annuler Roe v Wade, l’obstétricien-gynécologue d’Indianapolis a pris un appel d’un collègue au sujet d’un 10 patiente de -ans qui était enceinte de six semaines et trois jours et qui avait besoin d’un avortement.

    La jeune fille a reçu les soins de Bernard après avoir voyagé depuis l’Ohio, où l’État avait interdit tout avortement après six semaines. L’histoire a d’abord été traitée avec scepticisme par certains médias conservateurs et politiciens républicains.

    L’avocate de Bernard, Kathleen DeLaney, a publié vendredi une déclaration disant que son client avait fourni un traitement approprié et n’avait violé aucune loi sur la vie privée des patients en discutant du cas de la jeune fille non identifiée.

    Le procureur général républicain de l’Indiana, Todd Rokita, a déclaré qu’il enquêterait sur l’acte de Bernard

    https://www.theguardian.com/us-news/2022/jul/15/indiana-caitlin-bernard-doctor-abortion

    1. ctbourgeois dit :

       »Le procureur général républicain de l’Indiana, Todd Rokita, a déclaré qu’il enquêterait sur l’acte de Bernard »
      Ces républicains fanatiques utilisent la religion pour sévir, ils se promettent tous d’arriver à la condamnation des intervenants qui pratiquent l’avortement, ils ont la permission des 6 juges de la CS aussi fanatiques qu’eux.

      Ces juges ne sont pas des juges impartiaux, mais des justiciers implacables des femmes en enlevant leur droit sur leur corps et à des soins de santé…leur but est de terrifier les femmes et les mettre en danger pour assouvir leur volonté inhumaine.

  51. Kelvinator dit :

    J’ignore pourquoi, mais les américains impute aux président la cause de tout les problèmes mondiaux qui les touche. Ce sera difficile pour Biden en 2024.

    Ça démontre à quel point la politique est devenu comme une télé-réalité : seul les apparences compte. Plusieurs ignore les enjeux et justifie ainsi leur critique. La nuance et ka compromission sont effectivement bien loin en cette ère. Heureusement que c’est moins important dans d’autres pays, comme la France et le Canada, mais on voit quand même une tendance en ce sens avec la montée de Le Pen et Poilièvre.

    1. constella1 dit :

      Kelvinator
      Vous dites « j’ignore pourquoi  »
      Quelques pistes qui me viennent tout de suite à l’esprit
      Je dirais la paresse intellectuelle donc le peu d’efforts à tenter de comprendre à réfléchir au delà des apparences ,et l’ignorance crasse qui les caractérisent si bien
      Une télé réalité se prend souvent au premier degré non ?Pas besoin de chercher plus loin pour eux

      1. Kelvinator dit :

        Je dirais plutôt l’absence d’analyse intellectuel pour se concentrer uniquement sur l’outrage. La mode des médias sociaux en ce XXe siècle à mousser la provocation pour aller chercher des clics est omniprésente aux USA. Cette réaction spontanée est dénué de toute logique et repose entièrement sur l’émotion, manipulé par des propos biaisé et tendancieux pour ne montrer qu’un seul côté de la médaille, qui s’inscrit en ligne droite avec la mode croissante de démoniser l’adversaire politique. C’est probablement pourquoi les idées radicales ne change pas, il n’existe plus de dialogue neutre qui respecte l’autres, on veut seulement un « zinger » pour plaire à sa base. Le spin est roi.

      2. constella1 dit :

        Oui ,ajouter à cela ,l’absence d’analyse intellectuelle dû à une paresse intellectuelle en plus du spinage des réseaux sociaux et ça donne ce dialogue de sourd

    2. « Ça démontre à quel point la politique est devenu comme une télé-réalité »

      Tout à fait d’accord. Depuis que Fox Hell NINO (News In Name Only) est devenu l’organe de propagande officiel du GOP et appuyé aussi par les réseaux asociaux indifférents à la propagation de fausses nouvelles, because l’argent rentre en masse, 40% des États-uniens sont dans la noirceur totale de la réalité.

      Le plus bête c’est que cette situation les réconforte.

  52. _cameleon_ dit :

    @Haïku

    Have hou heard this one ?

    Pat Metheny – Have You Heard

    1. Haïku dit :

      @cameleon
      Ben oui !
      C’est vraiment sublime ! 🎵

  53. _cameleon_ dit :

    @
    Metheny est un de ces états-uniens qui me réconforte avec ce pays bi-polaire …
    Lui il a la bonne polarité 😉

  54. Apocalypse dit :

    @Haïku – 20:30

    Merci pour Pat Metheny! C’est dans le genre assez (pas mal) particulier! 👏👏

    Cette semaine, je suis coincé (😍) sur ceci:

    *https://www.youtube.com/watch?v=98-iBpbEbNk&ab_channel=Hal

    Yes – Awaken

    et aussi, sur Parallels (la basse et l’orgue d’église, c’est exquis).

    J’écoutais une vidéo d’un compositeur de musique classique qui écoutait/analysait Awaken et il était sérieusement impressionné.

    1. Haïku dit :

      @Apocalypse
      Effectivement, « Going For The One » est un album absolument génial de Yes !

  55. Apocalypse dit :

    @_cameleon_ – 20:55

    Merci beaucoup! C’est excellent!

    J’ai toujours adoré entendre et voir des guitaristes virtuoses.

  56. kintouai dit :

    Jos Bedaine était le meilleur candidat contre l’anus puant que représentait DéJecTion.

    Malheureusement, la polarisation actuelle au shithole USA fait en sorte qu’il ne suffit plus de présenter un candidat qui souhaite reconcilier les États-Désunis

    Les Démocrasses, affaiblis par des trouducs comme Manchin ont besoin d’un candidat qui va s’opposer fermement à toutes les pourritures que présentera le GOP et qui remettront en question les politiques racistes, homophobes et misogynes de ce parti de fanatiques,

    Et ce n’est pas Kamala Harris, associée au sionisme pur et dur, qui pourra faire la lutte aux malades mentaux qui se présentent pour le GOP.

    Bonne chance aux candidats qui oseront s’opposer à la vague conservatrice qui submerge présentement le shithole. J’ai nettement l’impression que les connards d’Amaricains préféreront élire des salopards de Ripouxblicains, qui n’ont aucunement le désir d »oeuvrer pour le bien public, que d’élire des gens qui ont au moins un semblant d’inclination pour le peuple américain,

    Peuple de tarés, qui ne mérite que d’être traité comme une merde.

    1. AB road dit :

      @kintouai

      Vous le dites de manière, disons, un peu crue, mais C’EST EN PLEIN ÇA…

  57. Louise dit :

    Pour compléter nos informations et enrichir notre réflexion sur les efforts de Biden qui se démène pour aider ses compatriotes et sauver la démocratie, je vous suggère la lecture de cet article paru dans Politicus ce matin.

    https://www.politicususa.com/2022/07/17/biden-media-saudis-democracy.html

    1. Haïku dit :

      @Louise
      Merci pour le lien.
      Effectivement l’article est très éclairant !

    2. qui se démène…

      Comme un diable dans l’eau trop bénite?

    3. jeanfrancoiscouture dit :

      @Louise: Merci pour le lien qui résume très bien la situation impossible dans laquelle l’Occident, l’Europe en particulier sur le plan de l’énergie, s’est placé en se tricotant imprudemment une camisole de force dont un dictateur possède la clé.
      La question de l’alimentation est différente. L’Ouest possède les moyens de compenser, plus ou moins efficacement j’en conviens, les pénuries alimentaires sciemment provoquées par le bandit du Kremlin.
      C’est une autre affaire quand il s’agit de fournir du chauffage à des pays qui se font fermer le robinet et qui n’ont pas de plan B. Si je prends mon petit exemple personnel, si je perds l’électricité en hiver et donc mes thermopompes, je n’ai qu’à m’en remettre au bois et à ma «réserve stratégique» de combustible ligneux. Je n’ai pas envoyé à la casse mon vaillant poêle à bois. Il est resté en place, propre et bien entretenu. J’ai aussi des moyens alternatifs d’éclairage. Bien entendu, je ne la trouverais pas drôle mais personne ne pourrait m’obliger à quoi que ce soit parce qu’il m’aurait coupé le courant.
      Les politiciens ainsi que les alchimistes financiers qui ont permis que cela arrive ont singulièrement manqué de sens de l’analyse stratégique et de vision historique en laissant des pans entiers de société se placer ainsi en position vulnérable face à des dictatures. Certains se sont même imaginé que ces gens s’adouciraient au contact des démocraties et des bienfaits du commerce «amical». Quelle erreur! De quoi valider ce dicton américain que j’ai ramassé il y a déjà longtemps et dont je n’ai pas l’auteur qui dit: «Even if you treat an a**hole like a gentleman, he still remains an a**hole».

      Quand on voit Joe Biden s’humilier en allant quémander chez un individu qui, s’il n’était pas né sur un lac de pétrole souterrain ne serait qu’un marchand de sable, on se dit que céder au chantage de Putin serait pire encore. Quand une des personnes citées dans l’article exige «…lift the sanctions and be friends with us,…» -BE FRIENDS-?? On croit rêver. Pense-t-elle vraiment qu’on peut être «friends» avec des gens comme ça? Pas plus qu’on ne peut être vraiment «friends» avec tous les MBS, Erdogan, XiJinping, Kim JungUn et autres parias de la planète, des gens qui n’ont que des intérêts et pas d’amitiés. Et un coup parti, vous connaissez quelqu’un qui est vraiment «friend» avec Trump?

  58. Apocalypse dit :

    @kintouai – 04:57

    « Peuple de tarés, qui ne mérite que d’être traité comme une merde. »

    Les Etats-Unis ont été un grand peuple – sans doute moins le cas de nos jours – mais l’argent à Washington a tout POURRI!

    Durant leur histoire, c’est vrai qu’il y a eu des bêtises, mais aussi plein de grandes choses. 😍

    Aussitôt qu’on ne parle pas de politique avec bien des américains, il n’y a aucun problème et on peut avoir une conversation intelligente, MAIS trop de gens se définissent en fonction de leur allégeance politique et c’est là que ça fait mal…

    J’écoute des podcasts où on commente sur l’actualité à Hollywood, Disney et ils sont souvent en plein dans le mille, mais lorsque les mêmes gens parlent – un peu – de politique, on ne les reconnaît plus.

    Sans une profonde réforme de la politique à Washington, je ne crois pas qu’on pourra sauver le pays de la décadence. Le fossé entre démocrate et républicain ne fait que s’élargir, alors bonne chance pour la suite.

  59. HS – Petite douceur du dimanche matin

    Duo Leyrac et Léveillée qui en a écrit la musique. Le texte est de Vigneault. 1963, bientôt, 60 années…

  60. Apocalypse dit :

    @Louise – 08:51

    « We can’t really judge or evaluate Biden’s meeting with MBS without properly assessing the outright and serious threats to democracy and to overall global well-being and survival the world is now facing. »

    Désolé, mais Joe Biden et les Etats-Unis font de l’aplaventrisme devant des voyous – Israël et l’Arabie Saoudite – alors venir me parler de sauver la planète, ça me fait 🤣.

    Qu’on ait une relation avec ces deux(2) pays, mais où les Etats-Unis montrent leur poids, vous pourriez peut-être me convaincre, mais ce n’est pas le cas.

    Un exemple, Joe Biden qui disait la semaine dernière être en faveur d’une solution à deux(2) Etats avec Israël/Palestine, mais que ce n’était pas le temps de négocier, pourquoi? quand sera-t-il temps de négocier?

    Les Etats-Unis ont du « leverage » (beaucoup) sur Israël, alors on pourrait forcer la négociation, mais NON!

    Une autre chose, les Etats-Unis déchire bêtement l’entente avec l’Iran et maintenant les menaces d’une intervention militaire pour les empêcher d’obtenir l’arme nucléaire. Vous avez créé ce gâchi et vous allez le résoudre avec une guerre: Bravo les gars!

    Je termine sur ceci: « Dis-moi qui tu fréquentes, je te dirais qui tu es ». 🤔

    1. gl000001 dit :

      « Les Etats-Unis ont du « leverage » (beaucoup) sur Israël, alors on pourrait forcer la négociation, mais NON! »
      L’autre jour, vous disiez exactement le contraire 🙂

  61. Mouhamadou Gueye dit :

    @Kelvinator « J’ignore pourquoi, mais les américains impute aux président la cause de tout les problèmes mondiaux qui les touche.  »

    Fort probablement parce que les médias amércains l’ont répétés Ad nauseam de 2016 à 2020. C’est un peu difficile maintenant de vouloir remettre la pâte dans le tube en disant que le POTUS est en fait un homme qui n’a pas vraiment de pouvoir mais plutôt une pauvre victime de tout ce qui lui arrive.

    1. onbo dit :

      @Mouhamadou Gueye 11h06

      Je vous invite à chercher sur le sujet de l’éradication du vote noir dans les États du Sud particulièrement.

      Si W Bush a été ‘élu’ en 2000, il le doit pour beaucoup à la radiation par l’astuce de dizaines de milliers de votes d’électeurs afro-americains. Son frère Jeb (Bush) a cherché et trouvé l’astuce. C’est sans compter les bulletins de vote « papillon » qui ont leurré d’aplomb des électeurs en Floride. Sans compter lù,arrêt

      Empêcher, légalement en apparence, mais illégitimement dans les faits, le vote de citoyens par centaines de milliers et plus, est une spécificité républicaine.

      Chambarder les frontières des districts électoraux de façon systématique afin de récolter plus de Représentants que les Démocrates, tout en recueillant moins de votes, c’est aussi une spécificité républicaine. Le Gerrymandering, puisqu’il faut l’appeler par son nom, faisait à tous les électeurs noirs américains la Guerre, et la fait ncore… et davantage avec l’aide des outils cybernétiques.

      Lorsqu’ils sont dans l’opposition, les Républicains, depuis 2000 au moins, ne jurent que par la modération dans les dépenses publiques, les coupures budgétaires. Ils bataillent dans les deux Chambres pour empêcher le relèvement du niveau de la dette nationale. En somme, ils empêchent les Démocrates de réaliser leurs promesses aux citoyens en bloquant leurs projets de lois et mettent sur le dos des démocrates le résultat de leurs propres blocages systémiques. afin de leurrer par leur tapage les pauvres électeurs.

      Une fois au pouvoir, ils font tout le contraire comme comportement. Ils commencent par réduire les impôts des plus riches: Les Bush tax cuts! Les Trump tax cuts! Avec les Républicains au pouvoir, l’argent coule à flot au point de pousser le pays au bord de la crise: Ex: 2008, la fin du mandat de Bush; 2020, la fin du mandat de Trump…

      On peut penser que Bush et l’année 2000 est une affaire bien lointaine parce que le courant présent nous emporte et ainsi l’amnésie nous guette. C’est un peu comme regarder distraitement dans le rétroviseur et en conclure que l’auto derrière soi est très éloignée. …Au point où les compagnies automobiles doivent écrire en filigrane sur le miroir: « Les objets que vous voyez derrière sont plus près qu’il n’y paraît ».

      amicalement

  62. Apocalypse dit :

    @Mouhamadou Gueye – 11:06

    Ultimement, on peut dire que c’est la population qui est responsable des problèmes en choisissant des politicien(ne)s pour prendre des décisions à sa place, mais au final ce sont CES politicien(ne)s qui prennent des décisions qui créent des problèmes ou qui ne prennent pas celles qui pourraient les résoudre.

    La population choisie SES politicien(ne)s et a parfaitement le droit de les critiquer, c’est cela la « lgame » et s’ils (elles) n’ont pas les « balls » pour jouer cette « game », alors qu’ils ou elles fassent autre chose.

    Si on ne veut pas avoir encore plus de problèmes avec les politicien(ne)s, assez bien les avoir à l’oeil et les critiquer pour qu’ils (elles) sachent qu’on les surveille.

    Je crois que cette surveillance des politicien(ne)s fonctionne mieux au Canada et au Québec qu’aux Etats-Unis où on ne semble pas écouter du tout – ou très peu – la population. 😏

    1. Mouhamadou Gueye dit :

      @Apocalypse « Je crois que cette surveillance des politicien(ne)s fonctionne mieux au Canada et au Québec qu’aux Etats-Unis où on ne semble pas écouter du tout – ou très peu – la population.  »

      Le problème semble plutôt être que les médias américains sont incroyablement partisan, à un point tel qu’il en quaisment risible de les appeller « journalistes ».

      Joe Biden fait un travail absolument pitoyable mais il a la bonne fortune d’être démocrate, ce qui veut dire qu’ont lui trouve toutes les excuses et rien est de sa faute, c’est tout simplement les circonstances qui se retournent contre lui.

  63. Apocalypse dit :

    HS – Je vous passe cette vidéo d’ABC où Bernie Sanders commente sur un certain nombre de sujets – incluant la visite de Joe Biden en Arabie Saoudite – mais vous allez aussi voir comment il n’est pas, mais pas du tout un fan de … Joe Manchin:

    *https://www.youtube.com/watch?v=NdDcbCzbC90&ab_channel=ABCNews

    Saudi Arabia shouldn’t have been ‘rewarded’ with Biden’s visit: Bernie Sanders

    A ma connaissance, Bernie Sanders est un des rares qui critique ouvertement Joe Manchin – et même Kyrsten Sinema – et cela me plaît. Comme il le dit dans la vidéo les deux(2) ont comme objectifs de faire dérailler l’agenda de M. Biden et très malheureusement, ça marche. 😠

    1. jeanfrancoiscouture dit :

      @Apocalypse: Excellente vidéo, en effet. Pas de langue de bois. On sait exactement ce qu’il pense de MBS, de Manchin et Sinema quoique pour cette dernière c’est «to a lesser degree».

      Le plus enrageant dans le cas de ce Manchin, c’est qu’il n’a rien à faire sauf rester assis sur ses mains tachée par l’argent des lobbies. Il n’a pas besoin de convaincre ne serait-ce qu’un seul de ceux qu’il prétend être des collègues Démocrates. Le bougre détient à lui seul plus de pouvoir que le POTUS quand vient le temps de légiférer À lui seul, il peut empêcher n’importe quel projet de passer l’étape du Sénat à moins que le Président ne réussisse à aller chercher un ou deux Républicains ce qui n’est pas de la tarte quand on connait l’emprise des Trump et McConnell sur les élus de ce parti. .

  64. Alexander dit :

    Tout le monde critique Biden et est très dur envers lui. Ok.

    On va jouer à un jeu, très simple. Proposer des solutions concrètes pour renverser la vapeur.

    Critiquer, c’est une chose, mais trouver des solutions c’est plus constructif.

    Mais pas évident.

    Sérieusement, c’est quoi les solutions républicaines?

    Moins de réglementation, plus de pollution, moins d’impôts, plus d’armes, plus de coercition, moins d’immigration, plus d’inégalités, moins de droits pour les femmes?

    À croire que c’est ça que les américains veulent. Critiquer sans solution.

    On appelle ça jouer à l’autruche.

    1. Madalton dit :

      Ils ont critiqué pendant 8 ans l’Obamacare et ils ont pris le pouvoir pendant 4 ans et ils n’ont jamais été foutus de proposer une alternative.

      En fin de la dernière campagne, Trump promettait qu’il déposerait un programme une fois élu.

  65. Apocalypse dit :

    HS – D’autres excellents commentaires de Fareed Zakaria (CNN) qui parle des républicains, mais donne aussi des conseils aux démocrates afin d’améliorer la perception que la population a d’eux; voici le lien:

    *https://www.youtube.com/watch?v=x0nxcq_GvvY&ab_channel=CNN

    Fareed Zakaria identifies GOP strategy behind DeSantis’ ‘woke mob’ email

    1. jeanfrancoiscouture dit :

      Ce bon Fareed. Toujours pertinent, comme d’habitude. Je ne rate jamais son émission du dimanche.

  66. El_kabong dit :

    @apocalypse
    « Vous feriez un bon républicain si vous décidiez de déménager aux Etats-Unis. »

    On cherche le lien mais c’est seulement votre modus operandi de substituer les attaques personnelles à une argumentation, ne serait-ce que minimale…

    Par ailleurs, ce sont les « démocrates » dans votre genre aux usa qui ont permis l’élection du clown orange et toutes les calamités qui s’en sont suivies et qui vont recidiver en permettant aux ripoux-libans de reprendre le congrès et probablement la présidence en 2024. Des gens qui, de toute évidence, ne comprennent rien à la politique de leur pays et, surtout, ne comprennent pas qu’on ne peut réaliser AUCUN programme si on ne contrôle pas le congrès, et principalement le sénat.
    Vraiment constructives vos « critiques »…

    « Je ne suis pas président des Etats-Unis, mais Joe Biden l’est!
    C’est à lui de trouver des solutions aux problèmes qui se présentent devant lui, pas essayer de nous faire pleurer avec des excuses. »

    Il y a les gérants d’estrade qui croient qu’ils ont toutes les solutions et qu’ils feraient mieux que les gens en place.
    Les plus pitoyables sont ceux qui ne font que critiquer pour critiquer, sans proposer ne serait-ce que le début d’une solution…

  67. Apocalypse dit :

    @jeanfrancoiscouture – 13:58

    « Le bougre détient à lui seul plus de pouvoir que le POTUS quand vient le temps de légiférer. »

    Oh que OUI et cela nous met en T A B A R N A K. 😠

    Le président – Joe Biden – est élu par TOUTE la population américaine et il est à la merci d’UN sénateur de « West Virginia », une population pauvre de moins de … deux(2) millions d’habitants. 😱

    On pourra dire que c’est un autre Etat qui a choisi de se faire représenter par quelqu’un qui travaille contre leurs intérêts.

  68. Apocalypse dit :

    Nous voilà encore en territoire « ça ne s’invente pas » et cette fois, ça concerne des participant(e)s sur ce blogue qui sont arrivés avec la BRILLANTE idée qu’il fallait dorénavant apporter des solutions lorsqu’on s’aventurait à critiquer quelque chose, quelqu’un … sérieusement?

    Je pense que plusieurs devraient revoir la définition de ce qu’est un BLOGUE.

    Je vais faire mon diplomate et vous répondre ceci: 🤣🤣🤣.

    1. gl000001 dit :

      Vos « critiques » de Biden sont très très superficielles. Plus des réactions émotives que sensées. On s’attend à un peu plus des gens surtout vous les démontrez parfois.

  69. constella1 dit :

    HS
    Cette récente pièce est de Ameli Sandé auteure compositrice interprète et tirée de son nouvel album
    Inspirée entre par le mouvement BLM
    Magnifiques chanson Another One
    Elle écrit aussi pour d’autres grandes comme Alicia Keys
    Comme fameuse chanson Fallin qui a eu si grand succès

    https://youtu.be/UVMiTpB32pc

    1. Haïku dit :

      @constella1
      Merci du partage. 🎵
      Les paroles sont sincères et fort bien formulées.

  70. constella1 dit :

    HS Mais connexe au sujet

    Simplement vs dire que j’ai assisté au fabuleux et très pertinent show de Roger Waters vendredi
    Un enchantement pour moi du début à la fin et à tout point de vue
    Effets spéciaux ,lumières ,choix musical, enchaînement tout était parfait comme d’habitude sauf un truc de son à mon avis qui s’est vite rétabli
    Il ne mâche pas ses mots,sa colère et révolte contre les inégalités de ce monde sont bien senties
    Il dénonce sur écran géant tout ce qui l’indigne
    Son éternel combat pour les palestiniens mais aussi les guerres inutiles des présidents américains les tyrans de ce monde les armes aux usa etc
    La CS et ses dernières décisions entre autre sur la réduction des droits des femmes
    C’est là que les larmes me sont montées aux yeux …
    Il avise sur l’écran au début du show que si on vient entendre que du Pink Floyd ce n’est pas l’endroit il faut quitter votre siège
    Mon chum vs dirait que ce n’était pas le meilleur qu’il a vu car a vu plusieurs fois Pink Floyd, Waters ,et Gilmour mais bon ds l’ensemble il est d’accord avec moi .En fait lui il a été distrait par les nombreux écrits explicatifs sur écran géant et ça le distrayait trop des performances musicale selon lui
    Moi pas mais je ne suis pas hyper active comme lui 😌

    Tout un personnage ce Walters…

    1. Haïku dit :

      @constella1
      Chanceuse !!
      —–
      En complément :
      la dernière prestation de Pink Floyd avec Roger Waters…
      « Breathe » en 2005:

      https://youtu.be/ZZ5a4il8A7M

      1. constella1 dit :

        Haïku
        Merci pour cette vidéo
        Le pig est tjrs présent et se promenait à l’entracte ds les airs du centre Bell avec le message percutant actuel qu’il porte
        F… the poor

  71. _cameleon_ dit :

    Joni Mitchell – Coyote (Avec le jeune Pat Metheny et le grand Jaco Pastorius)

    1. Haïku dit :

      @cameleon
      Exquis !! 🎵👍👍

  72. marie4poches4 dit :

    HS

    Je crois que fox news vient de passer un message à ses auditeurs et 45 ne sera pas content

    https://twitter.com/i/status/1548749265765277699

    1. Haïku dit :

      @marie4poches
      Oups !! Heh heh heh ! 😉

    2. Si Trump doit perdre une portion de l’auditoire de Fox, il va peut-être hésiter à annoncer sa candidature ?

      Mais il faut que ce soit les TDC en « prime time » qui passent le message.

      1. Haïku dit :

        @Richard Desrochers
        « Mais il faut que ce soit les TDC en « prime time » qui passent le message. »
        ———-
        Excellente observation ! 👌

      2. Encorutilfaluquejelesus dit :

        Si Trump n’est pas content, ça va le pousser à se représenter!

  73. Apocalypse dit :

    @marie4poches4 – 15:54

    ‘Je crois que fox news vient de passer un message à ses auditeurs et 45 ne sera pas content…’

    Merci!

    Ron DeSantis, pas certain qu’on remplace par quelque « chose » de mieux.

    Lui et Donald Trump, le choix entre deux(2) mauvaises options? 🤔

    1. marie4poches4 dit :

      À mon avis, on remplace par pire. 45 était manipulable, des conseillers ont réussi à quelques reprises à le faire changer d’opinion. Je ne crois pas que ce soit le cas avec DeSantis. Il semble être le parfait dictateur.

      En Floride actuellement, DeSantis mène 51% contre 45 à 33% pour la primaire républicaine.

      1. Haïku dit :

        @marie4poches
        Bien vu !

        D’ailleurs ça me rappelle le sobriquet mordant pour DeSantis que quelqu’un sur ce blogue a pondu il y a quelque temps:
        « Ron DeathSentence ».

      2. Encorutilfaluquejelesus dit :

        Bien d’accord avec vous Marie4poches. Trump est « un ‘tit peu » moins pire parce qu’il est « un ‘tit peu » moins intelligent !

      3. J’avoue que je ne sais pas quoi penser de DeSantis. Je suis allé voir sur Wikipédia (ça vaut ce que ça vaut… ) et j’ai tiqué sur ceci :

        « Durant ses premiers mois en fonction [en tant que gouverneur], DeSantis pousse des réformes populaires en Floride : l’extension des chèques en éducation, la protection de l’environnement, notamment via la lutte contre l’efflorescence algale et l’interdiction de la fracturation hydraulique dans les Everglades, la légalisation du cannabis médical ou encore l’importation de médicaments en provenance du Canada ». Par contre, n’a pas bien passé son intention d’armer les enseignants.

        C’est la COVID qui a vu un virage plus radical par souci de l’industrie du tourisme.

        Même s’il était depuis le départ un pur républicain, il me semble plus soucieux de prendre des décisions populaires, et qu’une présidence sans Trump dans le décor révélerait quelqu’un de surtout opportuniste et ambitieux, mais pas prêt à s’aliéner plus de la moitié de la population.
        Il joue le jeu de l’extrémisme pour le moment car, surtout dans son état, ça lui rapporte, et ça le rend plus populaire auprès des extrêmes au niveau national. Je trouve qu’il fait tant pour se rendre odieux que ça frise la mise en scène. Bref, je ne suis pas sûr qu’il conserverait ce niveau d’extrémisme s’il accédait à la présidence. D’ailleurs beaucoup de trumpistes lui en veulent d’oser penser à se présenter contre leur idole (manifestement pas à cause de ses politiques, quasiment calquées sur les idées (sic) de l’autre, mais parce qu’il n’est pas assez vulgaire sans doute).

        Je peux me tromper, alors vous êtes tous les bienvenus pour me remettre à ma place.

  74. Encorutilfaluquejelesus dit :

    La propagande est le pouvoir de la politique !

  75. Apocalypse dit :

    @Richard Desrochers – 18:02

    Intéressant post! 🤔

    « Bref, je ne suis pas sûr qu’il conserverait ce niveau d’extrémisme s’il accédait à la présidence. »

    Bonne question! Peut-être joue-t-il ce jeu d’extrémisme pour attirer la clientèle de Donald Trump et comme vous dites, pourrait être plus « calme » durant sa présidence; on verra bien…

    Pour ma part, je penche du même côté que « marie4poches4 – 16:45 »; il semble plus dangereux que Donald Trump. On en a eu un exemple lors ses démêlés avec Disney et le « don’t say gay bill ». Il pourrait bien être un petit dictateur.

  76. Gilles Morissette dit :

    HS

    Triste nouvelle dans le monde des communications.

    https://www.msn.com/fr-ca/divertissement/celebrites/la-pr%c3%a9sentatrice-m%c3%a9t%c3%a9o-de-tva-nad%c3%a8ge-st-philippe-est-d%c3%a9c%c3%a9d%c3%a9e/ar-AAZFyi3?li=AAayzNa

    Condoléances à toute la famille de Mme St-Phillipe.

    1. @Gilles
      Je ne la connaissais pas sinon de visage. C’est malheureux de partir aussi tôt.
      Le lien original pour ceux qui ne veulent pas encourager msn.

      https://showbizz.net/tele/la-presentatrice-meteo-de-tva-nadege-st-philippe-est-decedee

  77. Apocalypse dit :

    HS – Je viens de lire cet article sur Vladimir Poutine sur Cyberpresse qui donne à réfléchir.

    https://www.lapresse.ca/international/chroniques/2022-07-16/poutine-n-est-pas-un-dingo.php

    « Poutine n’est pas un dingo »

    1. loup2 dit :

      J’ai lu ça hier.
      C’est très intéressant.

      1. Haïku dit :

        Idem de ma part !

    2. oeufoulepoussin dit :

       » Selon Vladimir Fedorovski, si Poutine disparaissait du jour au lendemain, nous n’assisterions pas à la montée d’un mouvement démocratique pro-occidental en Russie, mais plutôt au renforcement des tendances néo-staliniennes déjà en cours.  »

      Je suis d’accord avec cet énoncé. Sur la blogosphère russe, plusieurs critiquent Putin dans sa réponse pour contrer les Himars. On mentionne qu’il ne va pas assez loin pour décourager l’OTAN de fournir des armes plus lourdes et efficaces.
      Il est fort à parier que le successeur de Putin pourrait être plus dangereux et cruel dans sa réponse face aux ukrainiens et à L’OTAN.
      Mais, pour le moment, Putin est bien en selle.

  78. marie4poches4 dit :

    HS 😂😂😂

    Stefanik: You have the entire Biden family profiting off of Joe Biden’s position… That is unacceptable in America and imagine if Republicans ever did that?

    https://twitter.com/i/status/1548828749176741893

    1. gl000001 dit :

      Elle a raison. Trump n’est pas vraiment un républicain 😉 😉 😉

    2. Madalton dit :

      Pas besoin de l’imaginer, on l’a vu.

    3. gl000001 dit :

      Alanis Morrissette l’a dit :
      And isn’t it ironic, don’t you think?
      A little too ironic, and yeah I really do think

  79. Haïku dit :

    HS,
    En guise de pauses musicales futures,
    je suis en train de vous préparer un appercu du jazz impressioniste,
    venu principalement des pays scandinaves.

    Mais en attendant, en voici un exemple vidéo inhabituellement électronique,
    mais planant, pondu par le saxophoniste/multi-instrumentiste/compositeur
    Jan Garbarek (Norvège).

    « Rites »:
    https://youtu.be/Ahg8pEb4hGg
    ——–
    « Nyte », Enjoy…
    Ou comme on dit en bon québécois, bonne écoute. 🎵

    1. gl000001 dit :

      Superbe. J’ai deux albums de lui que je n’ai pas écouté depuis des lustres. Ils sont dans des boites temporairement, rénovations oblige. Esoteric Circle (années 70) et l’autre … Il a évolué depuis.

      1. Haïku dit :

        @gl000001
        Gracias !
        —-
        PS: vous dites « Esoteric Circle » ?
        Ça c’est vraiment du ‘vintage’ ! 😉

    2. Layla dit :

      @Haïku
      De toute beauté. Merci.

      1. Haïku dit :

        @Layla
        Gracias !

    3. constella1 dit :

      Haïku
      Merci bcp
      J’adore c’est vraiment magnifique
      J’aime les musiques et chanteurs de ces pays scandinaves
      En autre en Islande on y trouve de bien belle choses
      Comme ce compositeur de trame de film Atli Orvarson

      https://youtu.be/4adiBpq9IkU

      Ou ce groupe nommé Kaleo
      https://youtu.be/JHTTtC9rcqk

    4. constella1 dit :

      Haïku
      Merci bcp
      J’aime bcp vraiment c’est très beau
      Et j’aime ce qui vient de ces pays
      Je vous avais mis deux liens d’artiste provenant d’Islande mais sur le même post alors possible que ça n’ait pas passé
      Je remets un des deux
      Atli Ovarson

      https://youtu.be/4adiBpq9IkU

      1. Haïku dit :

        @constella1
        Gracias !

  80. Madalton dit :

    Autre fusillade dans un centre commercial en Indiana. 4 morts dont le tireur.

    1. marie4poches4 dit :

      Yé! C’est un good guy avec un gun qui a tiré le tireur! La police de Uvalde devrait l’embaucher, il pourrait remplacer à lui seul les 376 policiers qui étaient présents et qui n’ont rien fait pour sauver les enfants…

      1. gl000001 dit :

        CNN dit « Good Samaritan ». Un bon samaritain !! Ils ne veulent pas utiliser les mêmes termes que la NRA.

      2. jeani dit :

        Un good guy qui a abattu le tireur.

        La NRA et les guns freaks n’ont pas fini de nous rabattre les oreilles avec cet « exploit ».

  81. Apocalypse dit :

    @Haïku – 21:36

    Merci pour Jan Garbarek! J’ai aimé.

    Au cours des dernières semaines, j’ai écouté – plusieurs fois – ce bijou que vous ne connaissez sans aucun doute:

    *https://www.youtube.com/watch?v=GpllI5g1UyI&ab_channel=markusmala

    Klaus Schulze – Crystal Lake

    J’adore cette pièce! 😍😍

  82. Apocalypse dit :

    *correction – 22:17

    … ce bijou que vous connaissez sans aucun doute: …

    1. Haïku dit :

      @Apocalypse
      Je vous glisse un tuyau…
      « Mirage » de Klaus Schulze est un chef d’œuvre.
      C’est un bijou que vous connaissez sans aucun doute ! 🎵

  83. jeanfrancoiscouture dit :

    Un documentaire spécial sur Steve Bannon paru ce dimanche sur CNN. Très inquiétant pour la suite des choses, notamment les mid-term 2022 et l’élection 2024.
    À voir s’il c’est disponible en reprise sur CNN ou sur le WEB.

    https://www.barrettsportsmedia.com/2022/07/15/cnn-airing-one-hour-special-on-steve-bannon/

  84. Haïku dit :

    HS, partiellement…
    Voici la nouvelle lettre de Heather Cox Richardson:

    « Le 18 juillet 1863, au crépuscule, les soldats noirs du 54e régiment d’infanterie volontaire du Massachusetts de l’armée américaine attaquèrent les murs du fort Wagner, une fortification située sur l’île Morris au large du port de Charleston en Caroline du Sud. Parce que Fort Wagner couvrait l’entrée sud du port, il était essentiel pour permettre au gouvernement américain de prendre la ville. 

    Les 600 soldats du 54e constituaient le premier régiment noir de l’Union, organisé après que la proclamation d’émancipation ait appelé à l’enrôlement des soldats afro-américains. Le chef du 54e était un abolitionniste de Boston issu d’une grande famille : le colonel Robert Gould Shaw.

    Shaw et ses hommes avaient quitté Boston à la fin du mois de mai 1863 pour Beaufort, en Caroline du Sud, où l’Union avait pris pied très tôt dans sa guerre pour empêcher les Confédérés de démembrer le pays. Les hommes du 54e savaient qu’ils n’étaient pas des soldats comme les autres : ils étaient les symboles de la capacité des hommes noirs à se battre pour leur pays. Cela permettrait de déterminer si les hommes noirs pouvaient être véritablement égaux aux hommes blancs en vertu des lois du pays, une fois pour toutes, car à cette époque, le fait de se battre pour le pays donnait aux hommes un droit essentiel à la citoyenneté.

    Le pays entier regardait… et les soldats le savaient.

    Dans l’obscurité de Fort Wagner, le 54e du Massachusetts a prouvé que les hommes noirs étaient les égaux de tous les hommes blancs sur le terrain. Ils se sont battus avec la détermination qui a fait que les régiments afro-américains pendant la guerre civile ont subi des pertes plus importantes que celles des régiments blancs. L’assaut du fort a tué, blessé ou perdu plus de 250 des 600 hommes et a fait du sergent William Harvey Carney, ancien esclave, le premier Afro-Américain à recevoir une médaille d’honneur. Grièvement blessé, Carney a néanmoins défendu le drapeau des États-Unis et l’a ramené dans les lignes de l’Union. Les soldats américains ne prirent pas le fort cette nuit-là, mais personne ne pouvait manquer de constater que les hommes noirs avaient prouvé qu’ils étaient à la hauteur de leurs camarades blancs.

    La bataille de Fort Wagner laissa 30 hommes du 54e sur le terrain – dont le colonel Shaw – et en blessa 24 autres si gravement qu’ils moururent plus tard de leurs blessures. Quinze ont été capturés ; 52 étaient portés disparus et présumés morts. Cent quarante-neuf autres ont été blessés. Les Confédérés avaient l’intention de déshonorer le colonel Shaw en l’enterrant dans une fosse commune avec ses hommes ; au contraire, la famille a trouvé que c’était approprié.

    En 2017, j’ai eu la chance de passer une soirée dans la maison où les soldats blessés du 54e ont été emmenés après la bataille.

    C’est une leçon d’humilité que de se tenir dans cette maison qui ressemble encore beaucoup à ce qu’elle était en 1863 et de réaliser que les hommes, transportés dans cette maison un siècle et demi plus tôt, chauds, épuisés, saignants et effrayés, étaient juste des gens comme vous et moi, qui ont fait ce qu’ils pensaient devoir faire devant Fort Wagner, puis ont enduré le voyage de retour en bateau jusqu’à Beaufort, et ont été transportés sur une volée de marches, puis se sont allongés sur des lits de camp dans de petites pièces bondées, et ont espéré que ce qu’ils avaient fait valait le coût horrible.

    Je ne suis pas une adepte des fantômes, mais je jure que l’on pouvait sentir le sang dans les planchers. »
    ———-
    Traduit avec http://www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :