Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

9,1 % : indice des prix à la consommation sur un an en juin aux États-Unis, un sommet depuis novembre 1981. La hausse, qui est plus forte que prévu, est attribuable notamment à la montée des prix de la nourriture, du loyer et de l’essence. Le marché s’attendait à une augmentation de 8,8 % sur un an et de 1,1 % sur un mois.

L’indice d’inflation pourrait cependant ralentir dans les données de juillet, car les prix de l’essence à la pompe ont diminué ces dernières semaines. Le coût moyen national d’un gallon d’essence sans plomb a atteint un sommet d’environ 5 $ le mois dernier. Cette semaine, il était d’environ 4,65 $. Mais les manchettes de la journée ne seront pas de nature à plaire à Joe Biden, dont la chute de popularité dans les sondages est liée en grande partie à l’impression que l’inflation est hors de contrôle.

(Photo AP)

48 réflexions sur “Le chiffre du jour

  1. garoloup dit :

    Au Canada, on n’a pas cette attitude américaine de rendre nos Premiers Ministres responsables de tout ce qui va mal dans le monde. Serions-nous plus intelligents?

    1. Dekessey dit :

      Oui, et pas juste pour cette raison:
      Gratuité des soins de santé
      Service de garde
      Pas besoin de prendre une hypothèque pour étudier
      Contrôle des armes à feu
      etc.

    2. Bidulen dit :

      @garolou
      Nous sommes plus beaux, moins obèses et infiniment moins partisans. Pour l’intelligence, non!

      1. MarcB dit :

        Plus beaux?!
        Parle pour toi!
        🤪

      2. Igreck dit :

        @Bidulen
        Nous sommes moins obèses et moins partisans justement parce que plus intelligents… ou du moins plus sensés❗️Je crois aussi que nous sommes moins prétentieux ce qui nous amènent à être beaucoup moins arrogants et à davantage respecter les autres nations dans leurs valeurs.😇

    3. Paul dit :

      On peut pas les rendres responsables, pour la bonne raison qu ils sont irresponsable. Regarder allez Trudeau, c est navrant au cube.

  2. Charlot dit :

    L’inflation en hausse? La faute de Biden. Les migrants à la frontière? La faute de Biden. Les forêts de l’ouest en feu? La faute de Biden (il n’a pas fait rateler). La ……….? La faute de Biden. Pendant ce temps, à Mar A Lago………

    1. Igreck dit :

      Pendant ce temps, à Mar A Lago… il y a tant de 💩 à larguer ⁉️

    2. Sueurs dit :

      Non, non ce n’est pas la faute à Biden pour le feu de forêt, le 45 a déjà dit c’est parce qu’ils ne ramassent pas les feuilles sous les arbres dans la forêt… j’avais trouvé cette explication des plus timbrées venant d’une personne supposément très intelligente.

  3. ce n’est pas une impression, l’inflation est hors de contrôle….

    la frénésie de la surconsommation, la pression sur les chaines d’approvisionnement pas encore à plein régime les couts « cachés » des changements climatiques partout dans le monde, la transition trop lente vers des énergies alternatives engendrent cette inflation qui va poursuivre sa lancée toute l’année….

    le plein emploi et le taux de chômage historiquement bas gardent une capacité de dépenser des consommateurs repoussant les risques de récession, malgré les impressions des gens…
    59 % des Canadiens s’imaginent en récession actuellement….

    le cercle vicieux est enclenché….

    la surconsommation exacerbe le manque de main d’oeuvre pour repartir la machine à un rythme voulu, ce qui engendre une inflation … le plein emploi assure la surconsommation donc l’inflation et repousse le risque de récession ce qui fait durer dans le temps la pression inflationniste… sans oublier la Covid… l’Ukraine… la « crise politique USA » car s’en est une….

    un moment donné la chaine va débarquer… et ce sera une dépression…. faudra marcher loin des fenêtres….

    actuellement les économistes voient 2022 et 2023 avec des hausses… 2024 pourrait stagner et 2025 s’écraser…

  4. « la nourriture, du loyer et de l’essence »

    Il reste quoi qui n’a pas augmenté ?

    1. Toile dit :

      Ton salaire. Le fédéral : 500$ pour contrer l’inflation. Ca te donne un beau $ 9.10 par mois.

  5. Roger Allard dit :

    Aujourd’hui, la Banque du Canada devrait augmenter le taux directeur de 0.75%, suivant une mesure déjà adoptée aux USA. Et ce ne serait que le début d’une série de hausses de taux visant à ralentir l’inflation.

    Les gérants de banque vont recevoir plusieurs clés de maison.

    Il y a risque de récession, alors entre deux maux, il faut choisir.

    1. Roger Allard

      c’est finalement 1 %….

    2. Entre deux mots il faut choisir:

      Inflation, ou bedon récession ?

      1. Igreck dit :

        Comme pour le 🦞 … mourir bouilli ou rôti❗️

  6. Loufaf dit :

    Les économistes sont- ils en mesure de ventiler l’ inflation? Si oui, pourquoi l’ administration démocrate ne demande pas de le faire?
    On verrait qu ‘ une bonne partie de l’ inflation vient de l’ administration précédente , quand le  » génie d’ étable » ( genius stable) a imposé des tarifs aux produits chinois achetés en masse par les Américains et que les importateurs leurs ont refilé la facture.

    1. Madalton dit :

      Voilà! En excluant l’énergie et la nourriture, l’inflation de juin 2021 à 2022 a été de 5.9 %.

      https://tradingeconomics.com/united-states/inflation-cpi

  7. Mouhamadou Gueye dit :

    L’attachée de presse de la Maison-Blanche, pas plus tard que la semaine dernière, disait pourtant que l’économie américaine n’avait jamais été si bonne.

    1. L’économie est tellement bonne, que les gens veulent tellement dépensé, qu’ils sont prêt a payé plus pour tout , incluant les maisons, que le marché ne réussi pas a fournir a la demande, que les prix montent.

      C’est le cercle vicieux d’une économie qui vas bien!

      Alors on montent les taux d’intérêt pour qu’elle soit moins bien!

      1. Igreck dit :

        La logique capitaliste à son meilleur☹️

  8. La guerre en Ukraine, et les sanctions sur le pétrole et le gaz russe, sont en partie responsable de la hausse prodigieuse de l’inflation.
    L’aide fournit à l’Ukraine dans sa forme actuelle fait durer le conflit sans que l’on puisse voir la lumière au bout du tunnel. Les ukrainiens souffrent, les européens auront un hiver difficile à passer pour se chauffer, et les américains seront mécontents que le prix du gaz à la pompe soit élevé. On a pas tous les priorités à la même place.

    En maintenant ce cap, Biden et les démocrates creusent leur tombe pour les mid-terms.

    1. oeufoulepoussin

      la guerre en Ukraine et le prix du pétrole sont le même problème et ce problème se résorbe avec la baisse du baril….

      l’inflation en Europe est, en partie, provoquée par l’Ukraine car ça impose des couts et des frais à cause des perturbations du monde des affaires…

      En Amérique, l’inflation est provoquée par la consommation, en fait la surconsommation…

      depuis la pandémie, on a vu des crises de consommation régulièrement… du papier de toilette aux vélos en passant par les skis, les ski-doo, les 4 roues pour se précipiter sur les chalets et les maisons… actuellement les gens se précipitent à voyager, à rénover ….

      Biden n’a aucun pouvoir, comme tous les gouvernements, quand les citoyens virent fou en surconsommant…

      la hausse du taux d’intérêt va calmer les gens… un moment donné, car le plein emploi se maintiendra les gens avec des moyens de dépenser…. le fossé entre les pauvres et les autres s’agrandira…

      L’économie est solide partout en Amérique… ce qui implique que les riches s’enrichissent et que les pauvres poursuivront leur capacité de dépenser pour, inévitablement se retrouver au même niveau d’appauvrissement qu’avant…
      car le plein emploi et les hausses salariales seront masquées par une hausse plus grande de leurs dépenses…

      Les gouvernements « pourraient » imposer un plafond du taux d’intérêt des cartes de crédit… ils en ont la possibilité, mais ne le feront pas…ça aiderait artificiellement les plus dépensiers et plus mal pris d’une façon plus durable que de baisser les taxes sur l’essence…

      la seule façon de ralentir l’inflation est de diminuer la surconsommation et de payer ses dettes….mais qui veut le faire??
      L’endettement en 2022 a dépassé l’endettement d’avant pandémie….

      1. Le piège dans lequel il ne faut pas tomber est celui-ci. Et ce phénomène, on le retrouve dans les pays occidentaux.

        Rareté de la main d’oeuvre.
        Il est difficile de trouver et de garder les employés dans les entreprises de toutes sortes.
        Pour inciter les gens à appliquer ou les garder chez eux, les entreprises font miroiter des hausses de salaire importante, contrant ainsi en partie la hausse des taux d’intérêts, et les dépenses des particuliers.

        C’est ce qui se passe présentement au Canada. C’est un cercle vicieux qui n’a pas de fin.

      2. Igreck dit :

        Contrôle des prix et des salaires comme cela à déjà été expérimenté par PET, le père de l’autre là❗️😡

      3. ralbol dit :

        Bin non.

        L’inflation ACTUELLE, c’est simplement un symptôme d’un système incapable de générer PLUS de production et PLUS de consommation pour que les profits et dividendes continuent de grimper.

        Déjà en 2017-2018, AVANT la guerre en Ukraine, partout dans le monde, l’économie et la finance étaient en décroissance, les corporations comme Bosch, BP, Shell, Ikea, etc. annonçaient avoir atteint « Peak Stuff » c’est à dire le maximum de production et de vente possible dans un marché saturé.

        Qu’est-ce que tu peux faire pour que le pognon continue de rentrer encore PLUS, si tu produis pas PLUS et que les gens n’achètent pas PLUS ?

        Réponse :

        – tu raccourcis le cycle Achète-Jette en fabriquant des produits qui durent de moins en moins longtemps, forçant les consommateurs à acheter continuellement ;

        – tu augmentes les prix, donc même si tes ventes stagnent, le pognon rentre PLUS ;

        – tu crées des pénuries afin de provoquer et justifier les importantes augmentations de prix citées à l’item ci-dessus ;

        – tu embarques sans leur laisser le choix, les consommateurs dans un système où tout fonctionne par location et abonnements, assurant un flot continu de paiements et une augmentation continue des prix pour des consommateurs captifs ;

        – pour les financiers, tu augmentes les taux d’intérêts de façon à récolter PLUS d’argent sur ce que tu as prêté.

        L’Ukraine, la pandémie, tout ça, c’est des excuses pour refuser d’admettre que le système plafonne.

        Mais bon… vous verrez bien.

      4. Igreck dit :

        À la vitesse où on exploite la planète pour alimenter cette Bête, c’est la 🌎 qui va imploser🔥 ou 💥 avant que l’on arrête ce petit jeu dangereux☹️

    2. onbo dit :

      @oeufoulepoussin

      Ce que vous écrivez est plutôt factuel. Rien à redire vraiment.

      Dans la chaine des causes, il vaut la peine de remonter d’un cran cependant.

      Qui a déclenché la guerre contre l’Ukraine afin de l’avaler dans le giron russe?

      Qui a courtisé Putin afin de devenir POTUS?

      Quel parti politique américain a délégué des sénateurs à Moscou en 2018?

      Quel Président américain a retenu illégalement 400 millions destinés à l’Ukraine afin que le Président Zélenski annonce une enquête sur Biden afin de nuire à ce dernier et être personnellement avantagé à l’élection de 2000?

      La responsabilité première de cette crise fomentée depuis un bon moment revient de plein droit à Donald Trump en personne.

      Et qui mécontent de son échec de 2020 est allé jusqu’à fomenter lui-même l’événement du 6 janvier pour tenter de reprendre le pouvoir.

      Nous vivons le contrecoup de l’immense échec de Trump. La plupart des pays en paie la facture.

      Je demeure d’accord avec votre constat. Mais qu’auriez-vous fait vous-même à la place de Biden? Laissé Putin ravager l’Ukraine? Incité Zelensky à abattre pavillon aux premières heures de l’attaque de Putin?

      Chose certaine, Donald Trump se serait réjoui publiquement d’avoir fait la Paix avec la Russie en usant de tous ses atouts mensongers pour inciter Zelensky à céder son pays à Putin. C’est ce que je crois.

      1. oeufoulepoussin dit :

         » Mais qu’auriez-vous fait vous-même à la place de Biden? Laissé Putin ravager l’Ukraine?  »

        On en revient toujours à cette question et aux raisons que Putin a déclaré la  »guerre » à l’Ukraine.
        Selon ce que j’ai lu et entendu par des anlaystes de la géopolitique, les demandes de Putin étaient pénalisantes pour l’Ukraine pour les raisons suivantes:
        1) Reconnaissance de la Crimée à la Russie
        2) Reconnaissance des deux états séparatistes du Donbass
        3) Changement du gouvernement Zelensky pour un gouvernement pro-russe. (comme en 2014)

        Les russes ont tenté le gros coup en tentant une opération rapide sur Kiev au début de la guerre, mais qui a échoué lamentablement.
        À ce moment, Putin était prêt à laisser le gouvernement Zelensky en place, en autant qu’il renonce à rejoindre à l’UE et à l’OTAN.
        Zelensky, en pensant avoir l’avantage sur les russes, a refusé les conditions de Putin, et à demander le retour de la Crimée à l’Ukraine et le refus de donner l’autonomie aux états séparatistes.

        Nous en sommes au 4ième jour de la guerre. Ensuite, tout s’est mis à aller très vite. Les sanctions économiques ont commencé à tomber sur les russes, et l’escalade s’en est suivi. Putin devenant plus intransigeant, tant dans son langage que dans ses objectifs de guerre.

        Si vous voulez regarder un vidéo fait par une équipe québécoise spécialisé en géopolitique, il faut regarder le vidéo suivant, qui a été fait près d’un mois avant le début des hostilités.

        – 7 jours sur terre –

      2. Mouhamadou Gueye dit :

        @lechatderuelle « Chose certaine, Donald Trump se serait réjoui publiquement d’avoir fait la Paix avec la Russie en usant de tous ses atouts mensongers pour inciter Zelensky à céder son pays à Putin. C’est ce que je crois. »

        Ironie, l’Ukraine est entrain d’en manger tout une et va devoir faire ces mêmes concessions à Putin dans un traité de paix éventuel. Pour en arriver au même résultat, un mauvais accord de paix est 1000X mieux qu’une bonne guerre qui détruit le pays au complet.

  9. ralbol dit :

    Oui mais…

    …pourquoi être si négatif ?

    Réjouissons-nous plutôt du fait que les salaires ont bondi de 5.1% !!!

    Tout n’est pas si noir !

  10. https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1897743/revenus-canada-pabdemie-aide-recensement-statistique

    les gens n’ont jamais eu autant d’argent et pourtant ils sont toujours aussi « pauvres »…..

    1. On s’appauvrit car l’inflation ne comble pas la hausse des salaires que l’on reçoit.
      Et c’est pire pour les retraités, dont le fond de retraite dépend du gouvernement (2 à 3 %) ou de leurs placements, qui sont en baisse présentement.

  11. Gilles Morissette dit :

    Il faut évidemment s’attendre à ce que les « Républichiants » se mettent (encore) à « casser du sucre » sur le dos du président Biden, histoire de se faire un peu de capital politique.

    Au lieu de blâmer leur président et de « chiâler » contre tous les maux qui affligent leur pays, les Amerloques devraient commencer par se regarder dans le miroir, en se demandant ce que eux pourraient faire pour aider à améliorer la situation.

    Changer ses habitudes de consommation, réduire la consomation d’essence en utilsant des véhicules moins énergivores, moins de fast food, plus d’aliments santé, etc.

    Voilà des moyens peu coûteux qui peuvent être d’une certaine efficacité.

    Ben non. Bien trop simple.

    Ça préfère « chiâler » contre le gouvernement, le président, la classe politique, etc. comme le font généralement tous les irresponsables.

    Ça « chiâle » contre l’État sous prétexte qu’il intervient trop dans leurs vies mais en même temps, ça lui demande d’intervenir sur des choses qu’il a peu ou pas de contrôle.

    On dirait des enfants gâtés qui pestent contre leurs parents qui leurs imposent des règles à suivre.

    Qu’ils comencent à agir en adulte. Ce serait déjà un bon début.

    « Ask not what your country can do for you, ask what you can do for your country » (sage parole du président Kennedy)

    Mais je suppose que c’est trop leurs demander.

  12. Igreck dit :

    HS… mais comme toutte est dans toutte…
    Les CONSéquences des mensonges du Trump britannique se font durement sentir❗️Shocking😡

    https://www.journaldemontreal.com/2022/07/13/apres-boris-et-le-brexit-le-bre-entry

    1. « Et l’opinion des Britanniques change à mesure qu’ils découvrent que les Américains se foutent de ce qui leur arrive. »

      Faut etre vraiment con pour croire a une bonne entente avec les US, le pays le plus nombriliste du monde.

  13. Gilles Morissette dit :

    HS

    Suite de la saga CRTC vs Radio-Canada (SRC).

    https://www.msn.com/fr-ca/actualites/other/%c2%ab-mot-en-n-%c2%bb-radio-canada-sexcuse-mais-porte-la-d%c3%a9cision-du-crtc-en-appel/ar-AAZxeh2?li=AAayzNa

    On présente des excuses mais on porte la décision du CRTC en Appel.

    On « coupe la poire en deux » afin de ne déplaire à personne.

    Questions.

    À quoi ça sert de présenter des excuses au plaignant (ça fait partie de la décision) si le Tribunal renverse la décision et donne raison à la SRC ?

    Où est la logique derrière cette attitude?

    Manque de courage? De Conviction? Peur de déplaire aux bien-pensants et autres adeptes de la rectitude politique?

    Un peu de tout ça?

    À suivre…

  14. Gilles Morissette dit :

    Un vrai de vrai MAGA.

    https://www.thedailybeast.com/maga-fan-accused-of-setting-fire-to-his-own-van-in-minneapolis-after-blaming-biden-supporters

    Que ne ferait-on pas pour attirer l’attention !!

    C’est ce que font généralement les Édentés et autres losers du même acabit.

    PITOYABLE !!!

  15. ralbol dit :

    Les républicains se tirent dans le pied en mettant tous ces problèmes sur le dos de Biden.

    Tout l’monde sait bien que Biden ne peut rien faire.

    Même ici, on ne cesse de répéter que Biden est paralysé par tout un tas de contraintes imposées par les républicains.

    Il ne peut RIEN faire, il est bloqué, empêché d’agir, c’est pas d’sa faute, y peut pas bouger.

    Alors… le rendre responsable de ce qui va mal…

    1. Mouhamadou Gueye dit :

      @ralbol « Alors… le rendre responsable de ce qui va mal… »

      Joe Biden a un taux d’approbation de 33%, on dirait bien que tout l’monde le rend responsable de ce qui va mal…

    2. Igreck dit :

      Vous savez il y en a une maudite gang de Crétins ✝️ qui croient aux miracles. Qu’est-ce qu’il attend au juste St-Joe pour sortir sa baguette 🪄qui va tout régler d’un coup🤪

  16. oeufoulepoussin
    on s’appauvrit dites-vous parce que l’inflation bouffe les gains salariaux….
    non.
    on s’appauvrit parce que les gens maintiennent leur rythme de vie sans tenir compte de cette inflation qu’ils engraissent volontairement…

    Tous les stationnements de centres d’achat sont pleins… les aéroports débordent… la consommation roule à fond… malgré les signaux d’inflation qui flashent depuis 1 an….
    personne ne ralentit la frénésie… Amazon va très bien…. même Dollorama va bien!!!

    Gaspiller, dépenser, acheter…. les gens sont dopés… fous … pris dans un engrenage de surconsommation…

    cette inflation n’est pas apparue toute seule… elle était là avant que poutine attaque… elle était là bien avant….

    l’explosion des prix des maisons ne date pas de la guerre en Ukraine….
    les ratés des chaines d’approvisionnement ne datent pas de la hausse du prix du pétrole…
    Amazon voit ses profits grossir depuis plus que quelques mois….

    Avec les hausses de salaire inédites, les gens devraient avoir suffisamment de moyens en ralentissant leur psychose dépensière… mais non, au contraire… ça s’accélère… et cette pression atteint les biens essentiels…. que font les consommateurs? ils remplissent leur marge de crédit!!

    les gens s’appauvrissent parce qu’ils dépensent trop pour des trucs inutiles en ce moment… comme chaque fois que l’inflation s’emballe…
    Combien d’années que l’on a eu avec des taux d’intérêt extrêmement bas??
    C’est comme du crédit… un moment donné faut rembourser….

    1. Pendant la pendémie les dettes de cartes de crédit ont considérablement diminué (tandis que les dette hypothécaire ont augmenté).

      Donc, les gens ont des cartes de crédit vide… qu’ils considèrent comme un pouvoir d’achat dont ils doivent se prévaloir…

      Avec les cout qui explosent je ne comprends pas du tout que les aéroport soit bondé.
      C’est comme si le monde se disait: Vite allons remplir nos cartes de crédit avant que la récession nous attrape!

    2. oeufoulepoussin dit :

      et à @Philippe Deslauriers

      Je ne suis pas contre votre argument, mais il faut admettre que depuis le début de la pandémie,
      des sacrifices ont été fait par les Québecois à cause des mesures pour contrer la Covid.

      C’est normal de voir des gens partir en voyage, aller à des spectacles, se payer des biens de luxes pour se gâter un peu plus, sachant aussi que l’avenir est loin d’être enthousiasmant.
      – augmentation des cas de Covid qui affecte notre système de santé fragile.
      – apprendre à vivre avec les changements climatiques puisque nos gouvernements ne semblent pas
      prendre au sérieux cette menace.
      – un système économique à l’agonie.
      – situation mondiale inquiétante
      – etc…

      1. Définitivement, tout les sacrifice que les gens ont fait pendant la pandémie, ils ont besoin de se récompensé pour ca.

        Je suis très mal placé pour en parlé, mon épouse est très bonne cuisinière et on vas très peux au restaurant. La nourriture a la maison est toujours meilleure (ou égale) que dans les restaurant.

        Avant la pandémie, je marchais souvent, je sortais peux, j’allais pratiquement jamais au resto et je souvent ma famille
        pendant la pandémie meme chose avec encore moins de resto et moins de visite de famille.
        après la pandémie, retour a l’avant… ca fait pas beaucoup de changement ni de sacrifice!

        Faut pas trop compté sur moi pour faire « roulé l’économie ».

        Il y auras probablement une récession qui vas se pointé, mais je ne crois pas quel vas faire autant mal « au peuple » comme celle du passé.
        Toute les entreprise se cherche des employé. Une récession vas, au pire, faire en sorte que les entreprise ne chercherons plus d’employé.
        Et la prochaine récession seras beaucoup plus boursier qu’autrement.

        Depuis les année 90 la courde de l’indice boursier s&p 500 est une courbe exponentiel.
        Parallelement, le courbe de croissance économique est descandante depuis les année 70.

        La croissance diminue d’année en année et la bourse grandi exponentiellement. A un moment donné la réalité vas rattrappé la bourse.

        J’aimerais bien vous dire de vidé vos placements… mais si tout le monde sort ces placements ca fait planté la bourse encore plus.
        … Et le génération plus jeune n’ot pas autant d’argent a mettre en bourse que les boomer.
        Je connais personne de mon age ou plus jeune qui a une retraite placé en bourse par son employeur.
        Quand la génération de boomer vont vidé leur retraite, il y auras beaucoup moins de jeune qui pourront mettre autant d’argent en bourse…

      2. oeufoulepoussin dit :

        Ma crainte n’est pas tant la récession mais plutôt sur la difficulté d’obtenir les biens et services que l’on aura besoin dans le futur.

        J’ai un de mes amis qui me disait qu’il était le temps de vendre ma voiture, que j’aurais près de 70% du prix payé. Le problème, est que pour la remplacer, il me faut attendre un minimum de 6 mois pour avoir une voiture similaire à la mienne.

        La maison d’une de mes amies est passé au feu le 3 juin 2021, et les travaux ne sont pas encore fini aujourd’hui. Manque de ci, manque de ça, manque de main d’oeuvre…

        Oui, il faudra apprendre à se passer de certains produits et services, et incluant nos services de santé, malheureusement.

  17. ralbol dit :

    Juste pour rigoler, imaginons…

    …imaginons qu’un 3e parti politique apparaisse dans le paysage politique américain.

    Disons un parti ayant un programme semblable à celui de la CAQ.

    Combien ici voteraient encore pour le merveilleux parti Démocrate ?

    Combien ici trouveraient encore les démocrates une alternative si souhaitable aux républicains.

    Je dis pas ça pour glorifier la CAQ, mais pour montrer qu’on se contente des démocrates parce qu’il n’y a RIEN DE MIEUX.

    Objectivement, ce parti est vieux, sclérosé, inefficace, à peine moins à droite que les républicains… de la chnoutte.

    On appuie ça faute de mieux.

    Ça fait pitié.

    1. Le plus probable est l’implosion des ripous du a leur radicalisation. Et la création d’un 3e partie entre les deux.

      Le plus gros problèmes est que la société US est habitué a avoir une pensé binaire: pour/contre, blanc/noir, ami/ennemi, ripous/dems.
      A l’école il apprennent a « débattre » sans aucun raisonnement, choisie ton bord, ton extrême et fait ou inventent tes arguments, défend les jusqu’au bout sans jamais considéré les argument de l’opposé. Le but n’est aucunement d’arrivé a une conclusion commune, mais d’avoir un gagnant qui vas écraser l’argument de l’autre, et d’avoir une pensé extrême qui vas en supplanté une autre.

      La simple de l’idée d’un 3e partie, en dehors du concept de dualité, c’est très dur a concevoir pour un Americain.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :