Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Brutal. Le mot vient à l’esprit ce lundi matin à la lecture des résultats d’un sondage New York Times/Sienna College indiquant que 64% des électeurs démocrates préféreraient un autre candidat présidentiel que Joe Biden en 2024. Le goût d’un autre porte-étendard que Biden grimpe même à 94% chez les démocrates âgés de 18 à 30 ans. La performance actuel de l’occupant de la Maison-Blanche ne recueille par ailleurs qu’un maigre 33% d’opinions favorables dans l’ensemble de l’électorat. Brutal.

Biden peut néanmoins se consoler avec le résultat suivant : 44% des électeurs américains voteraient pour lui contre 41% pour Donald Trump si l’élection présidentielle avait lieu aujourd’hui (ce qui fait penser à une des citations préférées de Biden : « Ne me comparez pas au Tout-Puissant, comparez moi à l’alternative. ») Rappelons que Biden, à 79 ans, est le plus âgé des présidents américains. Il aurait 82 ans au moment où il entamerait un second mandat. J’ai abordé récemment dans un article la délicate question de l’âge du président démocrate.

L’emploi et l’économie représentent les problèmes les plus importants que doivent affronter les États-Unis, selon 20% des électeurs, suivis de l’inflation (15%), la démocratie (11), les armes à feu (10%) et l’avortement (5%), entre autres. Seuls 13% des électeurs américains estiment que les États-Unis sont sur la bonne voie, et ce, malgré les bons chiffres de l’emploi annoncés vendredi dernier et la chute relative des prix de l’essence à la pompe des deux dernières semaines.

Les principales raisons pour lesquelles les démocrates veulent un autre candidat présidentiel que Biden en 2024 sont les suivantes, selon le sondage : âge (33%), performance (32%), sang neuf (12%) et pas assez progressiste (10%).

Biden a répété à plusieurs reprises qu’il avait l’intention de solliciter un second mandat à la présidence en 2024.

(Photo Getty Images)

92 réflexions sur “Sondage : les démocrates ne veulent pas de Biden en 2024

  1. Katia Niquet dit :

    Il n’était là que pour un mandat, il aura 80 ans, on peut le remercie de ce qu’il a fait, mais Ce qui s’en vient ne sera pas joli. Ça prend quelqu’un de plus solide.

  2. L’emploi et l’économie??
    le taux de chômage n’a jamais été aussi bas, les salaires augmentent de près de 5 %….

    ce « problème » qui n’a rien à voir avec le rôle de Président est un faux problème….
    tout comme l’inflation qui est pas mal plus entre les mains des consommateurs que du Président…..

    la démocratie aussi est plus la responsabilité des citoyens que du Président….

    l’avortement et les armes à feu sont dans le paysage depuis tellement longtemps qu’on voit mal pourquoi ce serait subitement l’affaire d’un Président!!…..

    Les changements climatiques seront le véritable problème des prochaines années car ils influeront sur tout le reste….

    1. Dekessey dit :

      Ça en dit long sur les sources d’information et le niveau d’éducation des américains.

    2. ralbol dit :

      Aux USA, les prix à la consommation ont augmenté de 8,6% au premier quart de cette année, ce qui se traduit par une dépense additionnelle de 460 $ par mois pour le « consommateur » moyen.

      Conclusion, en tenant compte de l’inflation, le salaire réel a reculé de 3,5 % pour cette période.

      Le taux de chômage n’a jamais été aussi bas parce que les baby boomers depuis quelques années, prennent massivement leur retraite et quittent le marché de l’emploi, couplé aux politiques restrictives en matière d’immigration qui privent le pays de main-d’oeuvre, en ajoutant que depuis 1990 les naissances plafonnent et décroissent depuis 2007.

      Mais on est mieux de dire que tout va bien…

      1. Dekessey dit :

        On ne dit pas que tout va bien, on dit que les problèmes ne sont pas la faute à Biden.
        Certainement pas l’inflation et le prix du pétrole, comme les répourricains aiment le répéter.

      2. ralbol dit :

        @ Dekessey

        C’est Joe qui semble dire que tout va bien.

        Ce n’est pas la réalité des choses, et le peuple le sent.

        Se vanter que les salaires ont augmenté alors qu’en réalité, l’inflation les a grugés de plus que l’augmentation, à la fin du mois, les gens vont voir qu’on leur ment.

        C’est pas bon pour le vote ça…

  3. Magellan dit :

    Remplacer Biden OK, mais c’est quoi la l’alternative ? Est-ce qu’il y une candidature quelque part qui peut unir le pays et faire avancer les États-Unis dans le 21e siècle ?

    1. Sueurs dit :

      Je verrais Liz Cheney mais elle est républicaine, elle tasserait facilement Trump à mon avis ou alors cherchons encore du côté démocrate il y a sûrement quelqu’un rassembleur.

      1. marie4poches4 dit :

        Je vous invite à écouter cette vidéo de Cheney en 2019. Ok, elle tient tête à 45 mais elle ne vaut pas plus que bien d’autres répus.

        https://twitter.com/i/status/1544109506803576832

      2. Je n’ai pas vue le video de Marie, mais Cheney a le meme agenda que n’importe autre fous ripous (anti-avortement, pro-gun, etc) sans la dose de folie séditieuse.

        Elle fait partie des timbré qui réduirait encore plus les restriction a l’armement et qui mettrait l’avortement criminel a grandeur du pays.
        Non, Merci!

    2. Dekessey dit :

      *bruits de criquets*

    3. Ziggy9361 dit :

      DeSantis?🙄 Bin quoi ya le doua de tenter sa luck.

  4. Loufaf dit :

    C’ est dommage pour Biden qui a été élu dans un contexte extrêmement difficile à tout point de vue.
    La performance de l’ économie qui préoccupe tant les Américains , Biden n’ en ait en rien responsable, mais on s’ acharne à tout lui mettre sur le dos.

    Cependant compte tenu de son âge et de son impopularité, il ne devrait pas se représenter en 2024, mais faut- il encore que les démocrates trouvent un candidat qui peut battre le gros fêlé s’ il se présente ou DeSantis et consorts.
    On leur souhaite de trouver le candidat miracle!

    1. jmaveja48a dit :

      Loufaf vous écrivez « C’ est dommage pour Biden qui a été élu dans un contexte extrêmement difficile à tout point de vue. » Je dirais qu’en plus son impopularité est aussi dû aux mensonges que la bande des tdc ont propagés depuis son élection. Ce pays est fou de ne pas comprendre cela.

  5. Il a fait 1 milliards de promesse aux jeunes et n’an a tenu aucune. Je comprend que ceux-ci soient très démotivés par sa piètre performance.

    1. gigido66 dit :

      Denis, vous n’exagérez pas un peu? 1 milliard, Wow!
      Et si les électeurs démocrates allaient voter au lieu de se plaindre, prenaient une grosse part de leurs responsabilités et s’informaient davantage sur ce qui se passe à l’heure actuelle sur la planète, peut-être et je dis bien peut-être qu’ils verraient le portrait d’un autre angle…mais ils préfèrent se plaindre et attendre que Dieu ou le gouvernement fasse tout. Blamer l’autre, c’est facile.
      Il n’y a rien de plus aveugle qu’un aveugle qui refuse de voir, rien de plus sourd qu’un sourd qui se refuse à entendre et un Américain imbus de lui-même qui refuse de se voir tel qu’il est. Pourquoi diiable en savons-nous plus qu’eux sur le danger qui les guette? La réponse est dans mon commentaire.
      Qu’ils fassent leur devoir de citoyens du monde…😡🤬😡😡🤬
      Et pour ce qui est de l’avortement, il faudrait aussi que ce ne soit pas seulement l’affaire des femmes, les hommes devraient s’indigner de voir 50% de la population de leur supposé pays libre sous le joug de fous de Dieu!
      Maintenant pour ce qui est de Joe Biden, il fait ce qu’il peut à travers toutes les embûches que les électeurs eux-mêmes ont placé sur son parcours de président. Que les Américains n’espèrent pas de miracles… parce que les miracles c’est une pure invention de l’esprit. Les prières n’ont aucun pouvoir de modifier les choses si tu ne te bouges pas le c.. pour améliorer ton sort. « Aide-toi » et le ciel te viendra en aide…comme on dit.
      Un bon coup de pied au derrière est répercuté en ligne direct avec le cerveau et remue sa léthargie. C’est de cela dont les Américains endormis et anesthésiés ont besoin ces temps-ci.

      1. Guy LB dit :

        @gigido66 : 👌
        Très bon discours de motivation, qui pourrait réveiller les Américains, tant les satisfaits (difficiles à trouver) que les insatisfaits (nombreux!).
        On devrait vous envoyer en mission à Washington, Miami et Dallas. Suffira de vous rappeler de ne pas y circuler en décapotable…

      2. @gigido66
        1. D’accord que les hommes prennent leurs reponsabilités vs l’avortement.
        2. D’accord que les dems doivent voter plus et inciter le vote. Présentement, des congressistes démocrates dans des régions du sud du Texas de population majoritairement hispano risquent de tourner au rouge en 2022.
        https://www.politico.com/news/2022/07/12/midterms-elections-battlegrounds-hidalgo-county-texas-00042922
        3. D’accord que l’érosion du pouvoir d’achat ne peut être attribué à Biden
        4. Même si je ne suis pas d’accord avec la « gestion par sondage », Biden est dépassé par les évènements.
        5. Son dernier bon coup fut de passer de faire passer une loi à peine plus sévère sur l’armement qui cible principalement la maladie mentale chez les moins de 21 ans, alors qu’on sait tous que les tueurs de masse utilisent des armes à feu semi-automatiques qui sont toujours faciles à obtenir.
        6. À l’annonce de son décret pour renforcer le droit au libre-choix de l’avortement là où il est légal, il s’est tellement « enfargé » dans son discours de présentation que s’en était gênant. À la signature, Biden et son entourage (y compris Kamala Harris) avaient tous une têtes d’enterrement, pas convaincus qu’ils venaient d’accomplir un action utile ou progressive…

        « Un bon coup de pied au derrière est répercuté en ligne direct avec le cerveau et remue sa léthargie. C’est de cela dont les Américains endormis et anesthésiés ont besoin ces temps-ci. »

        Ce bon coups de pied au derrière ne viendra pas de l’apathique Biden.

  6. Il a fait un milliard de promesses aux jeunes et n’en a tenu aucune, je comprends que ceux-ci soient démotivés par sa piètre performance.

  7. treblig dit :

    Biden était un président de transition élu parce que il pouvait vaincre Trump. Il a accompli sa mission. C’est tout ce qu’il y a à savoir.

    Mais sa réélection en 2024, alors qu’il aura 82 ans et qu’il manque d’idées nouvelles, joue contre lui. Il me semble que parrainer un autre candidat démocrate, à la prochaine présidentielle, serait la chose la plus utile à faire dans son cas.

    1. Youno dit :

      Il doit attendre avant d’annoncer sa décision de ne pas se présenter afin de voir les résultats des élections de mi-mandat. Ces résultats vont discuter la manière et le temps de l’annoncer.

      Surtout qu’il deviendra alors un président «lame duck» ce qui rend son travail plus difficile mais aussi peut le pousser à tenter des choses plus audacieuses. ET selon si TFG annonce sa décision de se présenter ou non.

  8. Comme j’écrivais dans un autre billet, le plein emploi (bas chômage) avec un salaire minimum de 7.52$/h… ca rend pas les gens heureux!

    Il y a une différence entre faire un concensus entre ce que la population ripous et democrate veulent versus faire un concensus avec les ripous.
    Les ripous ne représentent pas du tout la population.
    La population veux un droit a l’avortement et veut une régulation des armes. Pas les ripous.

    Biden (et les démocrate) tombent toujours dans le piège d’essayé de faire une entente avec les ripous ce qui coulent n tout leur chance d’être crédible devantr le peuple, de faire des lois qui ont un réel effet et de donner au peuple ce qu’il veut.

    La totalité des projet offert par les dem sont voulu par le peuple.
    Mais pas par les politicien ripous qui s’arrange toujours pour tout démolir… et réduire les taxes des plus riches.

    Les dem ont besoin d’un serieux changement de direction / mentalité.
    Etre plus combatif a passé leurs loi et démontré tout l’hypocrisie des ripous.
    Et c’Est pas avec Biden que ca arriverras.

    Biden a joué son role de débarqué TFG
    Il est maintenant temps de passé au chose sérieuse.

  9. brady4u dit :

    @RichardHétu

    Vous écrivez :

    «Biden peut néanmoins se consoler avec le résultat suivant : 44% des électeurs américains voteraient pour lui contre 41% pour Donald Trump.»

    Je ne sais pas si c’est vraiment une consolation pour Biden.

    Pour le savoir, il faudrait faire une répartition géographique des résultats (mapping the results) pour comparer comment cela se traduirait en votes électoraux.

    https://www.nytimes.com/elections/2016/results/president

    En 2016, ce fut 48% pour Clinton et 45,9% pour Trump, mais 306 votes électoraux pour Trump contre 232 pour Clinton.

    Là où je suis d’accord avec vous, c’est lorsque vous citez Biden : «Comparez-moi avec l’alternative».

    Et si Biden décide de se représenter en 2024, il n’y aura pas de Ted Kennedy pour contester sa candidature ni de membre de son administration.

    AOC peut-être ? Elle est dans le 10% à gauche.

    Le dernier président sortant à avoir perdu l’investiture est Chester Arthur en 1884.

  10. brady4u dit :

    @Sueurs

    Liz Cheney, vraiment ?

    Elle est vue par une large majorité de républicains «as a skunk and a traitor».

    Sa nomination aux primaires du Wyoming est plus qu’en péril, même si ce sont des primaires ouvertes.

    https://tinyurl.com/mrybyc5r

    Elle devrait changer d’état plutôt que subir cette humiliation.

  11. Haïku dit :

    Je l’ai déjà mentionné, et je suis peut-être à côté de la plaque,
    mais je verrais bien Adam Schiff comme successeur de Biden.

    1. onbo dit :

      Dans un tandem Schiff / Buttigieg!

  12. gl000001 dit :

    C’est simple pourtant. Les démocrates ont besoin d’une majorité. Vote, vote, vote !!

  13. Apocalypse dit :

    « … l’occupant de la Maison-Blanche ne recueille par ailleurs qu’un maigre 33% d’opinions favorables dans l’ensemble de l’électorat. »

    33% … ouch! La semaine dernière « Secular Talk » parlait de 38% et c’était déjà dans le très bas, alors 33%… 😱

    Je ne crois pas que Donald Trump n’ait jamais descendu si bas; c’est vrai qu’il a eu une présidence facile si on compare à M. Biden sur qui TOUTES les tuiles tombent.

    On regrette amèrement qu’il n’y ait pas une star – dans le genre de Barack Obama – pour 2024, car ça augure bien, bien mal pour les démocrates si c’est M. Biden qui est à nouveau le porte-étendard.

    Je pensais que Pete Buttigieg serait une bonne alternative, mais une performance pas convaincante du tout aux transports. Il y avait aussi la possibilité de Kamala Harris, mais là encore, elle n’a impressionné personne comme vice-présidente, alors il reste quelles possibilités? 🤔

    Joe Biden pourrait donc représenter le moins mauvais choix en 2024, ce qui est pour le moins troublant.

  14. anizev dit :

    Bien d’accord avec la volonté des Démocrates d’avoir un autre candidat que Biden. À un moment donné, il faut savoir céder sa place à du sang neuf. L’avantage pour un nouveau candidat est qu’il n’aurait pas à défendre le bilan de Biden.

  15. Apocalypse dit :

    ‘« Ne me comparez pas au Tout-Puissant, comparez moi à l’alternative. »’

    Ouf! 🤦‍♂️

    Donc, en 2024, les américain(e)s auront le choix entre:

    1) une présidence très, très ordinaire avec Donald Trump OU
    2) une présidence très ordinaire avec Joe Biden;

    Je vous accorde qu’il faudra y aller avec 2), mais on repassera sur l’enthousiasme.

    1. Kelvinator dit :

      Aucun candidat ne crée l’enthousiasme, depuis 2016.

  16. Apocalypse dit :

    @Haïku – 10:37

    ‘… mais je verrais bien Adam Schiff comme successeur de Biden.’

    Adam Schiff, un homme que j’aime bien et qu’on entend rarement, rarement dire des âneries.

    Je suis d’accord, il serait un excellent choix comme président, MAIS on rêve…

    1. onbo dit :

      @Haïku @10h37

      désolé, j’ai oublié cette perle du côté de chez Fox. 😉

      de https://www.independent.co.uk/news/world/americas/us-politics/buttigieg-fox-interview-kavanaugh-protesters-b2120392.html

      1. Haïku dit :

        @Apocalypse et
        @onbo

        En complément :
        Adam Schiff chez Stephen Colbert….
        https://youtu.be/BpUFkAMAsXk

  17. Mouhamadou Gueye dit :

    La couverture médiatique sur Biden a changée récemment, les attaques semblent maintenant provenir du flanc gauche. Le fait que son administration semblait n’avoir aucune stratégie pour contrer le jugement anticipé sur Roe v. Wade malgré la fuite de la décision. Plus que tout (âge, Hunter, blablabla), c’est ls fait d’avoir échappé la ballon sur Roe V. Wade qui va le couler.

    1. garoloup dit :

      Mais qu’aurait-il pu faire pour empêcher les juges fous de Dieu majoritaires de voter? Biden avait les mains liées dans le dos…

  18. Richard Dufour dit :

    Est ce qu’un président, quel que soit son nom et son prestige, peut avoir la cote auprès de l’électorat, en se faisant bloquer systématiquement tous ses projets?

    Le pauvre homme est menotté par le parti qui a perdu les élections.

    Biden dit « Ne me comparez pas au Tout-Puissant, comparez moi à l’alternative »

    Croisons les doigts et oublions le perdant comme l’alternative.

    Il y a De Santis. Celui là peut même battre le perdant tant il est pareil à ce dernier en utilisant sans vergogne le mensonge et la tricherie comme strategie

    Est-ce que le gentil homme qu’est Biden fait le poids?

    Pas certain d’ça!

  19. Une autre décision douteuse de Biden qui n’améliorera pas son palmarès de popularité.

     » Biden défend son voyage en Arabie saoudite, citant les perspectives de normalisation d’Israël.  »

     »Ainsi, la décision de Biden de se rendre dans le royaume donne le feu vert aux gouvernements que le meurtre de journalistes dissidents était acceptable tant que  » vous êtes un pays qui aide à réaliser les intérêts géopolitiques américains ».

    https://www.middleeasteye.net/news/Saudi-arabia-biden-defends-trip-citing-israel-normalisation?utm_source=Twitter&utm_medium=Social&utm_campaign=Social_Traffic&utm_content=ap_55hv8tjinl

    1. onbo dit :

      À moins que ça soit justement cela son double pari: Obtenir du Roi d’Arabie ce que son fils le prince Ben Salman s’interdisait de concéder. Un « examen » plus persuasif du meurtre en 2018 de l’américain Jamal Khashoggi. Et obtenir un engagement de hausse de la production/exportation de pétrole des pays arabes qui amène une diminution des prix des hydrocarbures à très court terme.

      Diminution des prix qui contrerait la critique populaire aux USA et qui favoriserait la livraison de pétrole dans les ports allemands.

      Diminution des prix qui défavoriserait le volume et les prix des boyaux russes de pétrole et des fontaines de gaz à destination européenne.

      1.  » À moins que ça soit justement cela son double pari: Obtenir du Roi d’Arabie ce que son fils le prince Ben Salman s’interdisait de concéder. Un « examen » plus persuasif du meurtre en 2018 de l’américain Jamal Khashoggi.  »

         » Le plan de l’administration visant à libérer 1 million de barils de pétrole brut par jour pendant six mois de la réserve stratégique de pétrole (SPR) du pays n’a pas encore réussi à faire baisser les prix du pétrole, même de façon minime.  »

        Même si l’Arabie Saoudite venait à hausser sa production de pétrole, on ne croit pas que l’impact serait si important si le prix mondial du pétrole.

        Une autre conséquence de cet  »arrangement  »:

         » Les États-Unis envisagent une éventuelle reprise des ventes d’armes offensives aux Saoudiens »

        https://www.zonebourse.com/actualite-bourse/Exclusif-Les-Etats-Unis-envisagent-une-eventuelle-reprise-des-ventes-d-armes-offensives-aux-Saoudi–40950563/

        L’Arabie Saoudite devait mettre un terme à la guerre au Yémen, ce qui n’est toujours pas fait. Je vois mal à une reprise des ventes d’armes offensives à l’Arabie Saoudite.

        Pour ce qui est de l’Europe, l’enjeu de ne retrouve pas du côté du pétrole, mais bien du gaz naturel liquifié.
        Le deal que s’apprête à faire Biden avec le  » diable  » vise surtout à améliorer sa popularité auprès des américains.

  20. Jean Saisrien dit :

    Well.. il n’en n’ont jamais vraiment voulu car il a été imposé par les « stablichements »..
    Un très très mauvais choix au départ d’Obama comme vp en plus..
    Un parti tellement déconnecté de sa base contrairement aux répus qui donnent tout au kkk, all-xrighters, etc..

    1. Kelvinator dit :

      La base n’est pas le populisme de gauche, qui touche seulement 10-15% des démocrates.
      La base, c’est l’establishment », ceux contre qui lutte les populistes, ce qui explique grandement pourquoi rien ne va dans le parti, car Biden est critiqué constamment autant à droite qu’à gauche.

  21. POLITICON dit :

    Biden et les démocrates en ont plein les bras avec l’Ukraine, l’inflation, l’avortement, les armes et le comité du 6 janvier. Je serais surpris si Biden annonçait sa candidature après les élections de mi mandat. Les démocrates n’ont pas d’alternative à Biden actuellement. Kamala Harris est très en retrait dans l’espace médiatique, fomente t-elle une éventuelle candidature aux primaires démocrates? Son silence me dit que oui!

    Donc une chose à la fois. D’abord que le comité du 6 janvier et Garland arrivent à une décision en ce qui concerne les congressistes républicains qui ont participé de près ou de loin à l’insurrection et qui tenteraient de se faire réélire. Ils n’auraient plus le droit de convoiter un poste au sein de n’importe quel gouvernement et encore moins un poste électif. Démoniser le GOP et la cour suprême ne semble pas suffisant si aucun démocrate ne sort du lot pour succéder à Biden. Pour ma part, je souhaite que ce soit une femme peu importe le parti qui arrive à défoncer ultimement le plafond de verre. Je ne crois pas en Kamala Harris, ni a AOC beaucoup trop à gauche.

  22. Gilles Morissette dit :

    Le président Biden est victime d’un concours de circonstances dont il n’est pas totalement responsable.

    Il s’agit, dans certains cas, des reliquats laissés par son prédécesseur.

    Il se devait de tenter de réparer les dégâts.

    Aurait-il pu faire mieux?

    Sûrement, s’il avait eu l’appui des élus démocrates.

    Ben non. Ils étaient trop occupé à le poignarder dans le dos.

    Ajouté à cela, l’obstruction systématique des « Répugnants à toutes ses législations (ou presque) et vous avez la « tempête parfaite ».

    Quand même étonnant que, malgré son impopularité, il remporterait l’élection présidentiele s’il affrontait LA CHOSE.

    Cela prouve que la relève est pratiquement inexistante au sein des deux partis.

    Il y a bien quelques bons « candidats potentiels » qui pourraient remplacer l’actuel président mais ont-ils l’étoffe pour le faire?

    Il a toujiours été clair, dans mon esprit, que Joe Biden était un « président de transition » qui sortirait la racaille « républichiante » de la MB.

    Il faut du sang neuf, un candidat qui saura mobiliser l’électorat, qui saura susciter l’adhésion tant des modérés que des progressistes.

    J’ai beau chercher, j’ai de la difficulté à en trouver un chez les Démocrates.

    Certains pensent à Adam Schiff. Peut-être !!

    On commencera à être fixé sur ce qui pourrait arriver après les Mid-Terms.

    En attendant, les Démocrates ont intérêt à travailler fort afin de faire sortir leur vote.

    Ce n’est pas le temps de « bouder » comme en 2016 et de laisser tout l’espace aux « Répugnants ».

    Un Congrès contrôlé par ces derniers seraient un « calvaire » pour le président Biden.

    1. Kelvinator dit :

      C’est la politique.
      C’est toujours plus facile pourfendre quelqu’un qu’apporter des solutions. C’est le modus operandi du populisme, qui est désormais autant à droite qu’à gauche. On pourfend, mais les solutions qu’on propose sont loufoque tout au plus, très minable la plupart du temps : Immigration, avortement, économie… Je n’ai vu aucune solution potable proposé par les opposants de Biden, aucune!! C’est frustrant à la fin : toujours fomenter la grogne sans avoir aucune solution. Après ils se demande pourquoi les démocrates ne sont pas vu comme des gens apportant des solutions… Parce qu’ils passent leur temps à s’entredéchirer plutôt que s’aider comme c’était le cas avant le populisme de gauche, sous Obama. C’est comme si Biden devait gouverner avec un Tea Party de gauche qui lui met des bâtons dans les roues constamment. Difficile de faire un bon mandat dans cette situation.

      1. gl000001 dit :

        Et le 45 a eu lui aussi des bâtons dans les roues de la part des son Tea Party, de McCain, etc. Mais ses électeurs sont encore plus épais que les démocrates. Ils oublient ou ils ne comprennent pas qu’il a fait une job de mar.. !

  23. Morin R dit :

    Monsieur Biden était je crois l, homme de la situation pour battre Trump. Cependant ,son âge et ces problèmes de santé font qu’il doit se retirer dans l’honneur. Il a présentement une Vice-Présidente qui a de l, envergure. mais comme disait Charles Aznavour dans une de ses chansons: « Il faut savoir quitter la table quand l’amour est desservie » Il ne faut absolument pas que les Républicains prennent le pouvoir car ce sera la Guerre Civile aux USA.

  24. Biden a toujours été un « fonctionnaire »….

    il n’a jamais été un gars d’idées ou d’initiatives….

    les démocrates l’ont choisi par défaut… alors ils ont le résultat qu’ils ont voulu…

    1. Kelvinator dit :

      Qu’est-ce que vous définissez par « un gars d’idées ou d’initiatives »? Et encore, par « fonctionnaire »?
      J’ai l’impression que c’est plutôt cela, une impression, qui ne repose pas sur des éléments factuels et descriptif.
      C’est le propre de la politique américaine, on vote sur nos impression plus que sur les résultats, en prenant en compte la campagne de désinformation omniprésente des républicains.

      1. Kelvinator
        Simplement que Biden est en politique américaine depuis plus de 40 ans… c’est un loyal démocrate drabe qui a siégé sur plusieurs comités anonymes…
        il connait tous les rouages bureaucratiques mais n’est pas celui qui va innover….

        il est « rassurant » disent certains ce que d’autres qualifie d’ennuyant comme la pluie!…..

        il connait tout le monde à Washington mais n’a pas « drivé » de gros dossiers chauds ou épineux….

        Avant de devenir le vice-Président d’Obama, à la grande surprise de plusieurs, il passait sous le radar….

        on le répète un ben bon gars, mais devenir le candidat démocrate semblait plus à un manque d’idée qu’un choix éclairé….

      2. Kelvinator dit :

        drabe, anonyme, innover, rassurant, ennuyant… Tous des qualificatifs très peu concret à mon avis, ce qui rejoint mon point de départ.

        « n’a pas “drivé” de gros dossiers chauds ou épineux »
        N’est-ce pas ce qu’il fait depuis 2020? Covid, inflation, Afghanistan, plan d’infrastructure, arme à feu, avortement… Quel est le genre de dossier épineux que vous avez en tête?

        En politique, aucun candidat n’est parfait. Si vous croyez qu’un candidat est parfait, c’est parce que vous avez des lunettes roses. C’est donc normal selon moi que Biden ne fasse pas l’unanimité, mais je trouve particulièrement bizarre le type de reproche qui lui est fait, des reproches très subjectif.

    2. gl000001 dit :

      Des fait selon wiki :
      – Joe Biden parvient à bloquer la nomination de Robert Bork à la Cour suprême des États-Unis et tente aussi, sans succès, de bloquer celle de Clarence Thomas
      – Violence Against Women Act of 2000″
      – Joe Biden est un farouche partisan de la propriété intellectuelle, lié à la Recording Industry Association of America, la Motion Picture Association of America et la Business Software Alliance. Il est un fort soutien du Digital Millennium Copyright Act27.

  25. onbo dit :

    « Biden a répété à plusieurs reprises qu’il avait l’intention de solliciter un second mandat à la présidence en 2024. »

    C’est très rassurant pour la population qu’un Président dise cela. « Je me sens tellement en santé malgré toutes les circonstances que nous traversons ensemble que j’envisage un second mandat. »

    C’est ce qu’il avait à dire. Calmer le jeu. Retarder la campagne à une éventuelle succession. Inviter les électeurs à faire confiance aux Démocrates aux Mid Terms.

    C’est la première tâche d’un Président d’être confiant puis rassurant.

  26. Kelvinator dit :

    Les américains me font tellement rire lorsqu’il impute au président la totalité du climat économique, politique et social du pays…
    On croirait vraiment qu’ils pensent vivre dans une dictature ou le président peut tout controler.

    Surtout l’économie… S’il y a bien un aspect pour lequel le président a très peu de controle est l’économie.

    Je trouve aussi très ironique l’âgisme des jeunes, eux qui dénonce depuis des années le mauvais influence des boomers, tout en demandant qu’on ne généralise pas les millenials… Faire une chose et défendre son contraire! Le monde politique américain est un monde de contradiction et de contraste, ou al logique est bien souvent laissé de côté, puisque l’essentiel des préoccupations sont bien davantage émotive que logique, comme le démontre les reproches faites à Biden… (sang neuf), peut-on trouver quelque chose de plus émotif et illogique? À part l’âge, ou la performance, si on croit que le président peut changer l’inflation mondial, la covid et le prix de l’essence.

  27. Les ripous déchiraient leurs chemise contre l’ACA (ObamaCare), ils ont tous voté contre, population et politicien.
    Les politicien se die=sent encore contre… mais essais de l’enlever a la population: Impossible!
    ** Les ripous non très instruit vous diront: L’obamacare est un désastre qui détruit notre pays qui se doit d’être démanteler, mais ne touché pas a l’ACA (oui oui, il ne savent meme pas que c’est la mem chose!).
    Tout comme le ripous qui se vantent des bienfait des lois qu’il ont voté contre.

    Beaucoup disent que si on mets en place une loi, que les ripous repasseront par après la canceller… pourront’il vraiment?

  28. ralbol dit :

    Biden…

    À date, niveau stratégie pour contrer les républicains et la montée de la folie religieuse, ZÉRO.

    Combattivité, ZÉRO.

    Toute la stratégie des démocrates : attendre les mid-terms en faisant pitié et en implorant les bonnes âmes d’aller voter…

    En plus, le bonhomme se dit un chrétien dévôt.

    Son SEUL argument de vente… y’est moins pire que Trump.

    Go Joe !

    1. gl000001 dit :

      Zéro ? Il y a le comité du 6 janvier qui devrait faire mal paraître le parti républicain.

      1. ralbol dit :

        « mal paraître »

        Oh que ça va faire mal !

      2. gl000001 dit :

        Chaque personne qui ne votera pas pour eux est un plus pour les démocrates.

      3. ralbol dit :

        Pour être plus explicite…

        Deux (2) tentatives de destitution du Dohnald, qui ont fait « mal paraître » le parti républicain.

        Résultat net : RIEN, NOTHING, NADA, ZILCH, LE VIDE INTERSIDÉRAL ET GALACTIQUE.

        Ça va changer ?

      4. gl000001 dit :

        « Rien » ????? Joe a gagné avec 7 millions de votes d’avance. « Rien n’est pas toujours Rien »

      5. ralbol dit :

        Rien, c’est l’agenda des républicains qui avance, celui des démocrates qui ne bouge pas.

        Rien, c’est un parti et un président impuissants, incapables de contrer les magouilles des républicains.

        Ça donne quoi 7 millions de votes de plus quand les fous font les lois et renversent celles qui ne font pas leur affaire ?

        C’est ça…rien.

      6. gl000001 dit :

        Rien, c’est des impressions. 😉

      7. ralbol dit :

        Le renversement de Roe c. Wade, le noyautage du système juridique, l’érosion du pouvor fédéral, la démolition des protections environnementales, etc., etc., etc…

        Des impressions ?

        À ce compte, j’aimerais beaucoup que les démocrates laissent des impressions aussi fortes…

      8. gl000001 dit :

        « l’agenda des républicains qui avance » avancer de reculons. Tous des « avancements » non-voulus par le peuple. Le Messie est arrivé. Alléluïa !

    2. Kelvinator dit :

      Vous êtes exactement comme ceux qui chialait contre Clinton en la mettant sur le même pied que Trump, en disant que les deux sont pareil.

      Votre « savante » analyse oublie par contre un « léger » détail… Le congrès qui ne permet pas de faire passer de gros changements.
      Personne ne reproche le faible score démocrate en 2020 pour expliquer la difficulté à faire passer des projets, tout repose sur la responsabilité personnelle de Biden… Pour des indépendants qui ne connaissent rien à la politique, la majorité des américains en somme on peut comprendre, mais venant d’un connaisseur de la politique américaine, ça laisse perplexe.

      1. ralbol dit :

        « …un « léger » détail… Le congrès qui ne permet pas de faire passer de gros changements… »

        Et l’incapacité des démocrates à prendre le congrès..?

        C’est la faute à personne.

        Et les nominations massives de juges et le noyautage du système juridique opéré pendant les 4 ans du règne du Trump ?

        C’est la faute à personne.

        Finalement, faudrait l’élire président ce « personne ».

        Y’est drôlement efficace !

      2. Kelvinator dit :

        Vous croyez que c’est la faute à Biden si le démocrates ont moins de vote et qu’ils n’ont pu avoir une majorité significative au congrès? Je vous rapporte à la composition du collège électoral, et surtout celui du sénat, dominé par les petits états conservateurs. C’est la faute à Biden si le collège électoral est aussi mal fait, et surtout impossible à changer? C’est de sa faute??

        Pourquoi vous parlez de la SCOTUS lorsqu’on parle des accusations envers Biden?! Biden n’y est pour rien non plus…

        Étrange que vos deux points viennent confirmer en droite ligne mon propos. C’est le problème du populisme, à trop vouloir un bouc-émissaire, on en vient à accuser tout le monde pour aucune raison.

      3. ralbol dit :

        « C’est la faute à Biden si le collège électoral est aussi mal fait, et surtout impossible à changer? C’est de sa faute??

        Pourquoi vous parlez de la SCOTUS lorsqu’on parle des accusations envers Biden?! Biden n’y est pour rien non plus… »

        Biden, c’est le « chef » actuel des démocrates. C’est SA responsabilité de voir à corriger tout ça.

        Si les accomplissements de Biden, ce ne sont que des litanies de raisons pour lesquelles il ne peut rien faire, qu’il laisse la place à quelqu’un qui a une stratégie pour faire quelque chose.

        Comme vous dites, Biden n’y est pour rien.

        Ce qu’on veut c’est quelqu’un qui y est pour quelque chose !

      4. Kelvinator dit :

        Il n’y a aucun moyen de corriger rapidement tout les problèmes dont vous parlez si on est pragmatique.
        C’est le problème de la politique, on passe plus de temps à dire que l’autre est mauvais en cachant nos erreurs plutôt que proposer des solutions et coopérer.

  29. Alexander dit :

    Curieux pareil le nombre de septuagénaires et d’octogénaires qui mènent la barque d’un parti soi-disant progressiste, à tout le moins démocrate.

    Mais où sont les jeunes leaders charismatiques pour leur souffler dans le cou?

    Sont-ils bloqués par les plus vieux ou juste absents?

    Ils sont excellents pour se manger entre eux entre progressistes et centristes. Je pense à Manchin / Senema vs AOC et al.

  30. gl000001 dit :

    Je pense qu’on vit tous une crise de « trump/covid/Ukraine derangement syndrome ». On on a besoin de vacances. On est défaitiste aujourd’hui et on ne voit plus clair 🙁
    Allons-nous promener dans le bois ou dans un parc. Lancer la balle avec le chien. Faire un tour de vélo.

    1.  » Lancer la balle avec le chien  »

      Va chercher la ba-balle, Bannon. Beau chien-chien…

      1. gl000001 dit :

        MDR. Je verrais bien un parc à chien avec Bannon, trump, Poutine, Erdogan, BongBong Marcos …

    2. Layla dit :

      @Gl000001 12:49
      Au lit depuis trois mois difficile d’aller me promener dans le bois, mais deux petites phrases peuvent me faire beaucoup de bien comme quoi chacun ses petits bonheurs,…😀

      Comme dans la réponse du DOJ à Steve Bannon aujourd’hui…

      « La loi sur l’outrage criminel n’est pas destinée à obtenir la conformité ; elle est destinée à punir la non-conformité passée. »👍

      « L’outrage criminel punit rétrospectivement un acte de désobéissance achevé, de sorte que le contrevenant ne peut pas éviter ou abréger l’emprisonnement en se conformant ultérieurement. . . . »

      Bon, on dirait bien qu’il lui reste à se trouver une bonne défense pour gagner son procès.

      On autre petit bonheur serait de savoir que DT demande à sa base des sous pour la défense de Steve le patriote.😜

      1. marie4poches4 dit :

        @Layla, un autre petit bonheur pour vous 😉

        Le Save America PAC aurait semble se charger des frais….

        « Key allies of the former president whose attorney’s firms have received payments by Trump’s PAC include former White House aides Stephen Bannon and Peter Navarro, as well as his former special assistant Dan Scavino — all of whom have engaged in fierce legal battles with the committee in an effort to block their cooperation. »

        https://abcnews.go.com/US/trump-pac-paid-half-million-law-firms-representing/story?id=86035855

      2. Layla dit :

        @Marie4Poches
        😂😅 une chance que je n’ai pas versé de larmes en lisant dans sa lettre à Dear Steve…. 

        « Cependant, j’ai observé à quel point vous et d’autres personnes avez été traités injustement, devant dépenser de grandes sommes d’argent en frais juridiques, et tout le traumatisme que vous devez subir pour l’amour de votre pays, et par respect pour le bureau du président. »

        « devant dépenser de grandes sommes d’argent en frais juridiques »

        Ben oui avec l$$$$$$ des autres Go les dignes enfants de l’Elu privez vos enfants pour ces voyous

    3. La plus belle qualité d’un chien est sa fidélité.
      Voilà pourquoi Bannon ira témoigner au comité du 6 janvier.

      1. gl000001 dit :

        Va-t-il pisser sur la jambe de son maitre ou chier sur la tapis ?

      2. Haïku dit :

        @gl000001
        Non mais……..😂🤣

  31. oeufoulepoussin dit :

    HS –  »NYC Emergency Management a partagé aujourd’hui une vidéo décrivant les étapes importantes que les New-Yorkais doivent suivre en cas d’attaque nucléaire  »

    https://www.youtube.com/watch?v=N-5d7V4Sbqk

    Est-ce que cela fait partie d’une campagne de peur ?

  32. Apocalypse dit :

    @ralbol – 12:01

    « Son SEUL argument de vente… y’est moins pire que Trump. »

    J’ai cru comprendre que si M. Biden veut se représenter en 2024, personne ne va s’opposer à lui. Dans ce cas, les démocrates prendraient un satané risque.

    On parlera d’une présidence avec de bien petits résultats positifs pour la population, un Joe Biden dont le déclin cognitif est déjà plus qu’évident; il suffira de quelques gaffes de sa part durant la campagne – et vous pouvez parier qu’il y en aura – qui le feront paraître vieux et s’en sera fait des démocrates. 💀

    Une autre présidence avec Joe Biden où c’est son équipe qui prendrait les décisions, car il ne serait pas assez alerte pour suivre la parade. Il dit vouloir continuer pour son pays, désolé mon homme, tu veux continuer pour TOI et ta présidence actuelle montre que tu ne l’as pas … l’affaire. 😣

    Qu’on essaye au moins de lui trouver une autre alternative.

    1. Madalton dit :

      Biden ne peut pas annoncer 2 ans d’avance qu’il ne se représentera pas. Il deviendrait aussitôt un lame duck.

  33. ralbol dit :

    « un lame duck »

    Ça lui laisse 2 ans pour démontrer qu’il l’est…

  34. Apocalypse dit :

    @ralbol – 15:27

    Regarder ce que Joe Biden a fait – ou plutôt pas fait – avec un Congrès et un Sénat de son côté; en novembre, il est fort possible que les républicains vont prendre le contrôle des deux(2) chambres, ce qui va régler le « lame duck » une fois pour toute. 😫

    1. el_kabong dit :

      @apocalypse
      « Regarder ce que Joe Biden a fait – ou plutôt pas fait – avec un Congrès et un Sénat de son côté… »

      Faux. Le sénat n’est pas « de son côté », et vous le savez. Ce qui pourrait être ses principales réformes sont bloqués par les 2 dinos et le filibuster…

      Indiquez-moi ce que Biden pourrait/aurait pu faire de plus (facile de critiquer; mouillez-vous un peu)…

      1. ralbol dit :

        Les républicains réussissent à lever le filibuster pour faire nommer des juges à la Cour suprême, mais Biden, lui, peut pas faire lever ça.

        Les dinos, tu peux pas mettre ça au pas, tu peux pas les intimider, tu peux rien faire. Juste te plaindre.

        D’accord avec vous, BIDEN peut rien faire.

      2. el_kabong dit :

        @ralbol

        Si les ripoux-libans ont pu éliminer le filibuster pour nommer les juges à la cs, c’est p.q.ils avaient la majorité (et j’ajouterais l’unanimité) pour le faire. Si les démocrates ne peuvent le faire c’est p.q.ils ne l’ont pas (because les 2 dinos)…

        « Mettre au pas », « intimider », facile à dire; vous pensez faire ça comment?

        Paroles en l’air…

      3. ralbol dit :

        @ el_kabong

        Toujours des excuses pour justifier l’incapacité d’agir.

        Paroles en l’air.

        Les 2 dinos, tu menaces de couper l’argent fédéral à leur État, du menaces de bloquer des projets d’investissement, tu menaces d’appuyer un autre candidat à la prochaine primaire, tu menaces de leur faire la vie très très dure s’ils ne se conforment pas.

        Tu fais ce qu’il faut.

        Tu t’assis pas sur ton steak à regarder passer la parade républicaine.

  35. Helene V dit :

    Je dois le dire j’ai une attaque d’urticaire…. Biden n’est pas parfait mais qui l’est??? Il est temps que les démocrates qui ont le droit de vote l’exercent au lieu de la *!! »/%$% de tergiverser sur le peut-être que, si le, on pourrait dire….etc. L’important est les élections de novembre – si vous voulez des actions de la part du GOP agissez en votant!!!! Misère. Pour l’élection de 2024 – c’est après le mois de novembre. Si vous restez chez vous parce que vous faites de l’analyse de %??&&**())_) vous êtes responsables . Vous avez un pays – vous avez une responsabilité – vous pouvez être découragés et pensez que cela ne donne rien mais plein de petits riens peuvent vous enlever votre pays. Bon je vais prendre ma dose de Bénadryl… Désolée des fautes la grammaire n’est pas mon forte.

  36. ralbol dit :

    Perso, que Biden ait 200 ans, j’m’en tape comme de mon deuxième Kleenex.

    Si à 200 ans il fait preuve d’un esprit vif, capable d’élaborer des stratégies qui amènent des résultats, qu’il est capable de pousser son agenda, bravo !

    Mais là, à part être sympathique et posé, je crois qu’un cadavre donnerait autant de résultats.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :