Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

« J’aimerais plaider coupable, votre honneur. Mais il n’y avait aucune intention. Je ne voulais pas enfreindre la loi. »

Brittney Griner, star de la WBNA, déclarant ce jeudi à un juge russe avoir introduit de l’huile de cannabis en Russie par « par inadvertance » tout en demandant la clémence du tribunal. L’administration Biden et des experts de la Russie ont qualifié le procès de la basketteuse américaine pour trafic de drogue de « théâtre ». Un théâtre dont l’objectif, selon des médias russes, pourrait être un échange de prisonniers permettant à la Russie de rapatrier le marchand d’armes russe Viktor Bout, surnommé « le marchand de mort », qui purge une peine de 25 ans de prison aux États-Unis pour conspiration en vue de tuer des citoyens américains et pour avoir fourni une aide à une organisation terroriste.

(Photo AFP/Getty Images)

53 réflexions sur “La citation du jour

  1. POLITICON dit :

    Des armes pour un ballon, bel échange!

    1. Lucien L. dit :

      Imaginez si cela s’était produit en Arabie Saoudite? Elle aurait eu les 2 mains coupées pour être ensuite été lapidée. Tout ça par un pays ami.

  2. Dekessey dit :

    Échange parfaitement équitable.
    🙄

  3. Alain dit :

    Les Zaméricains ne sont pas blancs comme neige. C’est à leur tour de se faire remettre à leur place. Aucune sympathie pour eux sur la façon de mener leur politique extérieure et intérieure.

    1. simonolivier dit :

      Un peu beaucoup conne votre réponse. Mme Griner n’a pas à payer pour les décisions de son gouvernement. Ca ressemble étrangement à l’histoire des 2 Michael.

      1. garoloup dit :

        👏👏👏

    2. Lafrance dit :

      ben oui!! et c’est sûrement une excellente raison de se venger sur une joueuse de basket 🙄

  4. Encorutilfaluquejelesus dit :

    Aux yeux de la Russie, un marchand de pot ne vaut pas moins qu’un marchand de morts. Surtout que le marchand de morts ne voulait pas enfreindre la loi et qu’il tue par inadvertance!

    1. Haïku dit :

      @Encorutilfaluquejelesus
      Fort bien énoncé ! 👍👍

  5. ralbol dit :

    Des pions.

    Les citoyens ne sont que des pions qu’on joue… ou pas… au gré des besoins du moment.

    Ceci dit, faut pas être fort fort du ciboulot, pour apporter de la dope lors d’un voyage en russie, quand en plus, t’es citoyen américain…

    Une autre qui devait même pas savoir où se situe la Russie sur une carte.

    1. le_furote dit :

      Ben oui, il faut être smatte comme les athlètes russes: il faut ingérer la dope *avant* d’arriver.

      Ciao

      1. Haïku dit :

        @le furote
        Touché !

        Ciao

    2. Madalton dit :

      Peu importe le pays, tu n’apportes pas de la drogue.

      1. gl000001 dit :

        De la drogue légale oui. 😉
        Mais lors d’un voyage en France, j’avais amené un petit pot de pilules avec des Advil et des Tylenol. Je me suis fait savonner par le douanier parce que ce n’était pas l’emballage d’origine. Calvince, la marque est écrite sur les comprimés et qu’est-ce qui m’aurait empêché de substituer les comprimés par « autre chose » !! Je lui ai répondu ça en accentuant mon parler québécois baveux. Il n’a pas du me comprendre 😉

      2. anizev dit :

        De l’huile de cannabis pour une vapoteuse. Je ne pense pas qu’elle en ait des litres.
        Bon c’est vrai que l’on amènes pas de drogues dans des pays où c’est illégal mais on échange pas un vendeur d’armes contre quelqu’un qui avait du cannabis pour son usage personnel

  6. Loufaf dit :

    Vraiment d’ un ridicule profond cet  » échange »
    Les Russes sont rendus comme les Chinois, arrêter des étrangers de façon arbitraire pour se venger des décisions qui leur déplaît ou pour faire pression pour obtenir ce qu’ ils veulent.
    Méthode de dictateurs..

    1. Bob Inette dit :

      Il n’y a rien d’arbitraire à arrêter une personne
      qui débarque ds un pays étranger avec de la drogue !
      Mais on peut discuter de la suite des choses …

  7. Gilles Morissette dit :

    Une joueuse de basket contre un marchand de la mort.

    Pas très équitable comme échange (!!!)

    Cette tactique ressemble un peu beaucoup au sale coup que la Chine nous a fait avec les 2 Michael.

    On se sert de la naïveté de citoyens ordinaires, sans histoire, pour marchander des « deals » foireux.

    Oui, madame Griner aurait dû faire preuve de prudence et vérifier deux fois plutôt qu’une le contenu de ses baggages.

    De toute façon, qui nous dit que ce produit n’a pas été « planté » là par les Russes.

    Ces enfoirés sont capables de tout.

    Qu’attendre d’autre d’un gouvernemnt dirigé par un salopard de Despote sans scrupule.

  8. _renaud dit :

    C’est effectivement du théâtre mais si j’allais en Russie présentement il me semble que viderais mes poches comme il faut avant d’entrer.

    1. DUPUIS dit :

      Si:
      C’est certain que je n’irai pas en Russie en se moment!!!

    2. jeanfrancoiscouture dit :

      @_renaud : «…si j’allais en Russie présentement….»

      Mieux vaut simplement ne pas aller en Russie. Pour ma part, avoir déjà choisi de ne pas y aller ne figure pas au nombre de mes regrets, surtout depuis les dérapages de Putin. Quant à ceux qui y tiennent absolument, bonne chance et surtout, prudence, prudence, prudence.

  9. P Lacerte dit :

    H.S. mais pas tant que ça. ?.

    Vous avez vu celle là ?

    https://twitter.com/mhmck/status/1545049601278742530

    1. C’est quand meme bizare un panneau publicitaire avec une carte qui réclame l’alaska pour la russie… mais qui ne contient pas la crimé… ni l’Ukraine

  10. Esther Tremblay dit :

    Si l’athlète avait entré l’huile de cannabis dans un autre pays que la Russie, seriez-vous aussi critiques? Voyons! Tout le monde sait qu’on n’apporte pas de drogue dans ses bagages (par inadvertance) et à plus forte raison une athlète. À moins d’avoir l’intention d’en prendre, quelle était la raison d’en apporter? On peut douter des intentions de la Russie dans ce dossier, mais faut admettre que Mme Griner s’est placée dans cette situation toute seule comme une grande.

  11. Mon premier réflexe… elle faisait quoi en Russie? (en considérant la guerre en Ukraine)
    Petite recherche – elle a été arrêté le 17 fev et la guerre a commencé le 24 fev.

    Mais encore, je ne comprend pas que l’on envois des athlète dans ces pays totalitaires.
    Quel qu’il soit, les dangers sont énormes après la frontière traversé.

    1. NStrider dit :

      « Mais encore, je ne comprend pas que l’on envois des athlète dans ces pays totalitaires. »
      On n’envoie pas des athlètes comme vous dites. Elle y était de son plein gré, parce qu’elle faisait de l’argent, parce que c’était payant pour elle de jouer pour un club de basket russe entre deux saisons de la WNBA.
      Contrairement à d’autres, je n’achète pas totalement « l’inadvertance » et je ne crois pas qu’on ait « planté » quelque chose dans ces bagages.
      Cependant ce qui est sûr c’est que le simulacre de tribunal va la condamner à une peine importante et qu’elle va effectivement devenir une monnaie d’échange dans un contexte où Biden compte tenu de son taux de « popularité » n’aura pas le choix n’aura pas le choix d’embarquer dans ce jeu.
      Et quoiqu’il fasse, je crois qu’il en sortira perdant. S’il y a échange on dira qu’il a été mou avec la Russie et s’il refuse, on dira qu’il abandonne une citoyenne aux mains de Poutine.
      C’est un « Catch 22 » classique.

      1. « parce que c’était payant pour elle de jouer pour un club de basket russe entre deux saisons de la WNBA. »

        Je croyais qu’elle était envoyé en russie sous pavillon de la WNBA.
        Bon… elle allait joué pour une équipe russe… donc elle est pas trop brillante, et comme vous dites l’appât du gain l’As conduite dans cette situation.

        J’ai un peu moins d’empathie pour elle maintenant.

        C’est comme si un Iranien irais joué pour une équipe US, cE’st sur qu’à la moindre petite anichroche il se ferait brulé au pilori.

    2. karma278 dit :

      Ce qu’elle allait faire là?

      Des beaux gages de bonheur, vu des USA, soit des 💲💲💲💲💲.
      Étant les meilleures basketteuses au monde, elles sont invitées hors-saison à démontrer leur talent à l’étranger, où elles sont mieux payées pour leurs prestations à l’internationale que dans leur ligue professionnelle aux USA.

      Follow the money…

  12. Gilles Morissette dit :

    HS

    Oui, c’est l’heure d’un autre épisode de la populaire série « This week in The Republican Party ».

    À souligner, les performances de Donald Jr. et d’Alex Jones.

    Force est de constater que la maladie mentale continue à faire des ravages au sein de ce ramassis de lunatiques.

    1. Dekessey dit :

      Si ce n’était pas nos voisins, qu’ils sont une puissance nucléaire, et qu’ils sont près de la moitié de la population à penser ainsi, je rigolerais…

    2. Guy LB dit :

      @GMorissette : Merci. 🫢🧐🥹😅😂🤣
      « L’information » 😳 donnée par Roger Stone, au tout début, est impayable, elle aussi : « il existe un portail d’accès à l’enfer au-dessus de la Maison-Blanche… » Dire qu’il existe des imbéciles qui gobent ça tout cru.

      J’ai été pris d’une irrésistible envie de rire à la fin de la vidéo. C’est loufoque pas à peu près, ce ramassis de conneries. Les rédacteurs déjantés de Saturday Night n’auraient pu faire mieux.

      1. Haïku dit :

        Je seconde !! 😂🤣

  13. treblig dit :

    Dans le contexte actuel, il est hasardeux pour une américaine de se balader en Russie. Ça frise même l’inconscience. Encore plus si vous avez en votre possession une petite quantité d’huile de cannabis. Ce qui nous rappelle pourquoi les diplomates jouissent d’une immunité; trop facile de «  planter » une preuve dans ses bagages.

    Ce qui n’excuse pas l’idiotie de la basketteuse.

  14. Toile dit :

    Déja qu’un tribunal russe te condamne illico, preuve, pas de preuve. Imaginez un aveu. Du gâteau avec du glaçage dessus! Vrai, pas vrai qu’elle a importé un élixir illégal dans le sens d’admission libre et volontaire ou suggérer par des voix impénétrables? Allez savoir! Plus d’importance à cette étape ci. La condamnation est scellée.

    Echange ? On le saura plus tard si Britnney porte aussi le prénom de Michael.

    Ps: mes excuses pour les plus que doublons du dernier billet.

  15. Apocalypse dit :

    @treblig – 11:41

    « Dans le contexte actuel, il est hasardeux pour une américaine de se balader en Russie. »

    Je suis bien d’accord!

    Les Russes ne vont – peut-être – pas inventer de crimes, mais dans le contexte actuel, ils vont chercher des puces et en … trouver. Espérons que cette jeune femme – Brittney Griner – puisse retrouver rapidement la liberté et revenir dans son pays. 🤞🤞

  16. Apocalypse dit :

    @Alain – 10:55

    « Les Zaméricains ne sont pas blancs comme neige. C’est à leur tour de se faire remettre à leur place. »

    Sérieusement? 🤔

    Et pour ce faire, vous ne voyez pas de problème à punir une innocente jeune femme?

    On parle de quelque chose de très mineur, un avertissement et une très petite amende et c’est terminé.

    1. lanaudoise dit :

      Il n’est pas inutile de remarquer qu’elle est de plus lesbienne, ce qui un grand tort dans la Russie de Poutine. Juste d’être une femme l’est déjà: les batteurs de femmes peuvent agir impunément, en versant une petite amende. Le genre de principe$$$ que l’on voit en Arabie maudite.

      Avertissement : les dictatures ont pas mal toutes le même livre d’instruction. Les États-Unis de la SCOTUS bannira l’huile de cannabis, l’homosexualité et rétablira la sanctification du paterfamilias ( Amy Coney Barrett est d’accord avec ça).

  17. Mouhamadou Gueye dit :

    L’entraineur de Griner disait, avec raison, que si c’était Lebron James qui était pris en Russie, le gouvernement américain ne l’aurait pas laissé languir en Russie pour plus de 24 heures. La gestion de cette affaire est un autre oeil au beurre noir pour l’administration Biden à mes yeux.

    1. lanaudoise dit :

      Lebron James n’aurait même pas été inquiété par les Russes. La célébrité a ses avantages.

      Quand à blâmer Biden: non. Cet enfoiré de Poutine se plaît énormément à ce jeu.

      1. karma278 dit :

        Madame Griner est aussi une célébrité, dans le monde du basket féminin WNBA
        c’est d’ailleurs pour ça qu’on l’a invitée…

    2. karma278 dit :

      @Mouhamadou Gueye

      « L’entraineur de Griner disait, avec raison, que si (…) »

      Qu’en savez-vous? Sur quoi se base cette affirmation, encore moins crédible que celle du coach?

    3. gl000001 dit :

      Avec des Si, on va en Russie. Pas trop réussi votre commentaire !!

  18. ralbol dit :

    Et qu’est-ce qui aurait empêché qu’elle reçoive un papier de son médecin indiquant que l’huile de cannabis était prescrite à des fins thérapeutiques..?

    Ça se prescrit.

    Et avec le gouvernement américain derrière elle, me semble qu’un tel papier, c’était pas trop difficile à trouver…

    Trop simple ?

    1. karma278 dit :

      Le fait que son « papier du médecin » n’a aucune valeur dans d’autres pays???

      1. ralbol dit :

        Donc, en voyage, tu peux pas apporter de médicaments..?

        Un diabétique peut pas voyager ?

        Si dans un pays, le médicament qui t’es nécessaire n’est pas homologué, tu peux pas apporter ta médication ?

        C’est possible, étant donné le foutoir des lois et règlements de chaque pays, mais…

        …sérieux ?

  19. karma278 dit :

    Le crime d’IMPORTATION de stupéfiants est le plus sévèrement puni des crimes liés aux stups
    dans la majorité des pays. C’Est le cas au Canada, aux USA, et ailleurs.

    Elle a fait preuve d’une grande naïveté en traversant une frontière en possession d’un stup, vedette ou pas.

    Vous en voulez la preuve: rendez-vous aux USA en possession de cannabis et voyez ce qu’il vous arrivera ( détention immédiate, refus de caution pour libération en attente de procès, évidemment verdict de culpabilité et une sentence de plusieurs années de prison.

    Il ne faut jamais IMPORTER une substance illégale en voyage, encore moins un stupéfiant.
    Pas plus une bonne idée d’en importer au Canada.

    DE très longue mémoire, il me semble que le crime d’importation entraînait une peine minimale de 7ans d’emprisonnement.

  20. Samati dit :

    L’huile de canabis est utilisé par certaines personnes pour traiter des douleurs musculaires, ce qui peut expliquer son utilisation par une athlète de haut niveau. Son utilisation n’a rien à voir avec le dopage dont les athlètes russes sont particulièrement célèbres.

    1. gl000001 dit :

      Si ça contient du THC, c’est une drogue illégale dans bien des pays. Je ne m’essaierais même pas de traverser une frontière avec de l’huile de CBD qui ne contient pas de THC.
      Je ne m’essaierais même pas avec du cannabis thérapeutique avec une prescription d’un médecin.

      1. karma278 dit :

        BING GO!

        Un 🦋 dans la marge

  21. Igreck dit :

    HS
    L’influence des lobbys religieux au 🇨🇦
    C’est à se demander si certains députés canadiens agissent comme des représentants de leurs commettants ou comme des représentants soumis à des groupes religieux qui veulent imposer leurs valeurs. Après le succès obtenu par les lobbys religieux aux États-Unis, la vigilance est de mise ici aussi au Canada.

    https://www.lapresse.ca/debats/opinions/2022-07-07/l-influence-des-lobbys-religieux-au-canada.php

  22. sousmarin dit :

    Faire de l’argent dans un pays totalitaire en « presque » guerre avec son pays puis ensuite demander de l’aide en se faisant « pincer » avec de la drogue…qu’elle se débrouille !
    Biden ferait mieux d’aider les soi-disant mercenaires étasuniens capturés par les russes.

  23. InfoPhile dit :

    Sa faute ne lui vaut rien d’autre en dehors d’une petite amende, peut-être assortie d’une interdiction de séjour, genre un an. Après tout, on ne parle pas d’opiacé ou de cocaïne ici.

    Il n’y a pas grand-chose de mesuré et de logique qui émane de la Russie par les temps qui courent.

  24. jmaveja48a dit :

    Pour moi cette histoire prouve encore une fois cette esprit de supériorité que les américains ne peuvent s’empêcher d’avoir en dehors de leur frontière

Répondre à Loufaf Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :