Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Le 25 juin dernier, Joe Biden a promulgué un projet de loi bipartite visant notamment à renforcer la vérification des antécédents psychologiques et judiciaires des acheteurs d’armes à feu de 18 à 21 ans. Cette nouvelle loi, si elle avait été appliquée de façon rigoureuse, aurait peut-être empêché l’auteur présumé de la tuerie du 4 juillet à Highland Park de se procurer le fusil semi-automatique avec lequel il aurait tué sept personnes, dont un couple qui a laissé un bambin orphelin, et blessé des dizaines de personnes, dont quatre membres d’une même famille.

Mise en contexte : en 2019, des policiers étaient intervenus auprès du tireur présumé après avoir reçu un appel indiquant que ce dernier avait menacé de se suicider. Quelques mois plus tard, d’autres policiers avaient saisi la collection d’armes blanches du tireur présumé – 16 couteaux, un poignard et une épée – après avoir été informés qu’il avait promis de « tuer tout le monde ».

Malgré tout, le tireur présumé a réussi en 2019 à obtenir auprès de la police d’État le permis nécessaire à l’achat d’une arme à feu en Illinois. Son père avait parrainé sa demande de permis. Selon son avocat, il n’avait pas été mis au courant de la saisie de la collection d’armes blanches de son fils, qui ne vivait pas sous le même toit que lui.

La police d’État a de son côté défendu sa décision d’émettre un permis au tireur présumé, notant que ce dernier n’avait rien fait d’illégal. La nouvelle loi lui aurait-elle permis de sonner l’alarme? On peut l’espérer.

(Photo Reuters)

55 réflexions sur “La nouvelle loi aurait-elle pu empêcher la tuerie du 4 juillet ?

  1. marylap dit :

    Ce qu’il faudrait faire c’est de bannir les armes d’assault. Tant que les AR-15 vont en vente, rien ne va changer.

  2. marie4poches4 dit :

    Bof, s’il ne l’avait pas achetée en 2019, rien ne l’aurait empêché d’acheter son arme juste avant la tuerie, il avait 22 ans.

    1. Haïku dit :

      @marie4poches
      Tout á fait !

    2. Si il avait 22 ans, alors non, la loi n’aurait absolument rien changer.

      C’est une loi de demi mesure qui ne change pas grand chose, et c’est une des raisons que les dems ne feront jamais très bien aux elections

      1. ProMap dit :

         » et c’est une des raisons que les dems ne feront jamais très bien aux elections » et que la diminution des tueries de masse ne sera pas au rendez-vous. Une premier pas certes, mais timide. Et si cette diminution ne se présente pas ou serait trop faible, la NRA ouvrira le champagne et arrosera les Ripoux avec plus de conviction. C’est payant.

  3. Mona dit :

    En fait 18 ans , 20 ans ou 22 ans importent finalement peu comme âge limite pour empêcher la compensation psychologique meurtrière qui amène une personne à tuer ses sensables.
    Si seulement ces tueries permettaient d’ouvrir un débat sérieux sur la signification de l’usage d’une arme, la responsabilité à l’égard de tiers, la nécessité ou l’illusion de la détention, ou plus brièvement sa fonction dans une société développée …
    J’oubliai, en terme de développement les zetazunis ou en sont-ils vraiment ?

    1. Haïku dit :

      @Mona
      Bonne question !
      D’après moi, en termes de développement, une partie importante des zetazunis est en état de régression.

      1. Mona dit :

        @Haïku 👌 je partage grandement.
        Et on est vraiment mal, nous les Occidentaux !

    2. Ziggy9361 dit :

      Mona,avec ce que l’on voit votre question se pose et ma conclusion est que certain états ou plutôt leurs dirigeants maintiennent leurs populations dans l’ignorance et font la promotion de leur agenda qui est de se maintenir au pouvoir en détournant l’attention de leurs magouilles
      en démonisant le pouvoir central qui selon leur discours veut les priver de droits garantis par la constitution et qui pour nombre d’entre eux est leur seul possession inaliénable qu’ils peuvent revendiquer.

      PS:je ne commente pas souvent mais je vous lis tous les jours, présentement je livre un combat incessant aux mauvaises herbes

      1. Haïku dit :

        @Ziggy9361
        Vous soulevez de très bons points ! 👌

      2. Mona dit :

        @Ziggy9361 👌 je seconde @Haiku et partage avec vous mon combat contre les mauvaises herbes 😊
        Les pommes terre et les haricots sont proches de la récolte 😉

  4. Dekessey dit :

    Peut-être que oui peut-être que non.
    Ça reste une mesure timide, qui n’aborde pas le fond du problème: permettre aux gens de se procurer facilement une arme de guerre, conçue pour tuer plusieurs personnes le plus rapidement possible.
    Les soldats sont entraînés à manier ces armes, et ils ne peuvent pas en disposer comme ils veulent.
    Les civils doivent suivre un cours de conduite, obtenir un permis et enregistrer leur voiture.
    Comment peuvent-ils tolérer l’absurde situation actuelle?

    Face à leurs armes, les américains sont comme des alcooliques au volant.
    Ce n’est pas la voiture ni la bouteille qui tue des gens, c’est le chauffeur.
    Il ne faut pas interdire la bouteille, il faut améliorer la sécurité routière.
    C’est la courbe qui était mal conçue.
    Ce sont les freins qu’il faut améliorer.
    Il fait trop noir, faut augmenter l’éclairage.
    Les cyclistes ne devraient pas rouler sur la voie publique.
    Etc.

  5. POLITICON dit :

    Les AR-15 en vente libre est une arme qui se retourne contre la population par le biais de tueries de masse. Il me semble qu’en ce moment, les exemples pleuvent dans l’actualité de nos voisins. En plus, elle se retourne contre les enfants dans une bonne proportion. Ils sont fous ces américains.

    1. ProMap dit :

       » Ils sont fous ces américains »

      En regardant la vidéo suivante, votre phrase prend tout son sens :

      https://www.youtube.com/watch?v=ysLmmzVilIU

      Quel est le but visé en suivant ces cours de formation? S’amuser?!!? Je crois que c’est plutôt le vrai rêve américain : imiter Rambo, c’est hot. Et ils osent appeler ça des cours d’autodéfense.

      Avec un cours comme ça, t’as même plus besoin d’un AR-15 pour un masse shooting. Il s’agit juste d’être efficace et concentré sur les cibles.

      1. jeani dit :

        @ProMap

        En plus, le zouf a un gun à la ceinture.

        Hier, j’ai regardé « American sniper ». Ce héros était plutôt dans la vraie vie, un vrai fucké, comme bien de ces prétendus « Américains ».

      2. Gilles Morissette dit :

        @ProMap (06/07/2022 à 11:29)

        Ce type a une sale tête de « MAGA », d’adorateur de la secte du Veau d’Or.

        Tout fier de nous montrer son « beau joujou » (!!!)

        Au moins, il a pensé à protéger ses oreilles.

        On n’est jamais trop prudent. (LOL).

        MAGA, s’tie !!

    2. @Dekessey

      « Face à leurs armes, les américains sont comme des alcooliques au volant. »

      Ils sont intoxiqués à leurs armes. La fête nationale s’appelle « Independance Day », alors qu’une majorité souffre de dépendance aux « guns ».

      « La première étape de la cure de désintoxication consiste à prendre conscience de sa dépendance. C’est bien pour cela que l’admission à une cure de désintoxication se fait en général sur la base du volontariat. Il faut donc que le patient prenne conscience de son statut de dépendant et manifeste son désir de sortir de cette situation. »

      On constate qu’ils sont toujours en phase de déni, toutes les raisons sont bonnes sauf celle qui est évidente à ceux qui observent de l’extérieur.

  6. Martin Caron dit :

    Une législation pour contrôler davantage la vente d’armes à feu tombe sous le sens mais j’ai bien peur que ce soit un coup de fusil dans l’eau si vous me permettez l’expression. Avec 400,000 000 d’armes déjà en circulation, ça fait 1.5 arme par habitant, c’est pas demain la veille que les tueries cesseront. Tous ceux qui ont une araignée dans le plafond pourront s’en procurer une de toutes façons. Il faudrait, pour commencer, que les armes d’assault deviennent illégales avec un programme de rachat. Ensuite tous ceux qui seront pris avec une telle arme en leur possession se la verront confisquée avec une forte amende de façon à décourager les récalcitrants. Déjà il y aurait un début de solution sans compter que ça contribuerait à désarmer tous les MAGA qui rêvent encore d’insurrection. Mais je rêve là…

    1. MartinC dit :

      Reprise du commentaire laissé sur un sujet précédent mais qui me semble ici pertinent

  7. garoloup dit :

    Le tueur avait voulu se suicider, il avait des problèmes psychiatriques, il avait une collection d’armes blanches et une épée, il avait dit vouloir tuer tout le monde…mais bordel, qu’est-ce que ça leur prend pour interdire l’achat de fusils d’assaut ???
    Un bon moyen de circonscrire ce problèmes était de poursuivre systématiquement les fabricants d’armes, les tueurs ou leur famille et les policiers qui ont négligé de faire les vérifications des antécédents ou les ont mal faites. Mais il y a loin de la coupe aux lèvres…

  8. Toile dit :

    « Joe Biden a promulgué un projet de loi bipartite visant notamment à renforcer la vérification des antécédents psychologiques et judiciaires des acheteurs d’armes à feu de 18 à 21 ans ».
    ——-
    La réponse est dans la question. Renforcer la vérification des antécédents psychologiques et judiciaires pour les 18-21 ans. J’ignore quels critères psychologiques et judiciaires s’appliquent pour invalider une demande de permis mais passé 21 ans, c’est une autre histoire. Son application est aussi une autre histoire.

    Une loi assez limitative conséquence de son origine bipartite.

    En conclusion, ca aurait empêché la fusillade du 4 juillet ? En rien pantoute, ni celle ci …. ni la prochaine inscrite dans le ciel.

  9. _renaud dit :

    Ça n’aurait surement rien changé et de toute façon, aux USA les guns c’est comme les cigarettes. Un jeune qui veut s’en procurer à juste à attendre à la porte du magasin et à demander à un adulte de lui en sortir un.

  10. ralbol dit :

    « La nouvelle loi lui aurait-elle permis de sonner l’alarme? On peut l’espérer. »

    On dit que l’espoir fait vivre…

    Dans le monde réel, des demi-mesures, qui seront sans doute mal ou pas appliquées sous la pression des marchands de canons, des politiciens locaux, et aussi des policiers.

    Je crois qu’aux USA, l’espoir fera mourir.

  11. Jocnob dit :

    Être Démocrate aux USA, je recommanderais aux américains de voter Républicains aux élections de mi-mandat s’il veulent enrichir encore plus les plus riches aux détriments des plus démunis de la société et s’ils veulent continuer d’assister, impuissants, à ces tueries régulières de masse. Ç’aurait au moins l’intérêt d’être clair

  12. Encorutilfaluquejelesus dit :

    Plus ça va, plus ça se confirme, Joe Biden n’a pas le pouvoir du G.O.P. ; Great Old President…

  13. Gilles Morissette dit :

    C’est possible.

    Cependant, le type aurait pu demander à un tiers (parents, amis, etc) de l’acheter à sa place, et ce, en toute légalité.

    Rappelez-vous le tuerie survenu à l’école Newton. (2012)

    Le tueur avait reçu son arme en cadeau de la part de ses parents, histoire qu’il puisse « pratiquer un loisir sain et divertissant » (!!!).

    Cependant, tant et aussi longtemps que l’on ne bannira pas la vente d’armes comme des fusils d’assaut, qu’on ne règlementera pas sévèrement l’acquisition ainsi que la possession d’autres types de « guns », on verra de nouvelles tueries, de nouvelles victimes, de nouvelles familles endeuillés, des vies brisées à jamais.

    La loi adopté par le Sénat est bien timide et ne représente qu’un sparadrap, un cataplasme sur une plaie béante.

    On peut se dire que c’est « mieux que rien » mais il faut aller plus loin.

    En faire BEAUCOUP plus si on veut trouver une solution viable et réaliste aux problèmes des tueries aux USA.

    Cependant, on sait que ça n’arrivera pas.

    Les Amerloques aiment mieux leurs « guns » que leurs enfants.

    Ces enfoirés interdisent l’IVG sous prétexte de protéger la vie (!!!) alors qu’ils laissent les « guns » circuler librement avec, comme conséquence, que des types pénètrent dans des écoles et tuent des enfants.

    On laisse des enfants naître pour qu’ils se fassent tuer dans une école, lieu de savoir et d’apprentissage où ceux ci doivent se sentir en sécurité.

    En plus, on croit que de mettre des flics armés dans les écoles va régler le problème.

    Est-ce que les flics armés qui se terraient comme des « pissous » alors qu’un tireur actif était en train de masacrer des enfants à Uvalde, on fait quoique ce soit pour neutraliser celui-ci ?

    NON, TAB…..

    Cr.. de foutu société de « marde » et d’hypocrites. !!

    MAGA, s’tie !!!

  14. NStrider dit :

    « Le diable est dans les détails »
    Et comme on ignore les modalités règlementaires accompagnant cette loi, nul ne peut affirmer que cela aurait permis d’éviter l’achat de l’arme si cette loi avait été en vigueur.
    Mais comme plusieurs l’ont évoqué, ce n’est pas là que se situe la solution.
    Et les politiciens refusent en très large majorité de l’envisager.

    Bon texte sarcastique sur d’autres causes possibles. Je l’ai lu deux fois parce que lors de mon premier survol je n’étais pas sûr que c’était le cas.
    Conclusion du texte, puisque ce n’est pas un problème d’armes , c’est donc queles citoyens des États-Unis sont : Méééchants. (Evil)

    https://www.motherhoodandmore.com/guns-not-problem-americans-just-super-extra-evil-crazy-stupid/

    Ma conclusion : « It’s the guns ,stupid »

    1. J’ai bien aimé la conclusion du texte:

      Don’t let that fool you, though. We are still—somehow, don’t ask me how—the Greatest Country on Earth. So if you don’t like it here, you can always go move to one of those semi-socialist European countries where healthcare is universal, guns are highly regulated, and parents don’t have to remind their kids to pay attention during active shooter drills when they send them off to school.

      I’ll be sitting proud here in the good ol’ U.S. of A., reminding my kids that guns don’t kill people, people kill people.

      Most of the time with guns.

  15. Loufaf dit :

    Réponse courte: NON!!

  16. Dans plusieurs états tu peux acheté une arme dans une foire sans aucune vérification que ce soit, meme pas l’age.

    Alors, une loi pour controler sert a rien si tu peux facilement passé a coté.

  17. ralbol dit :

    « La nouvelle loi lui aurait-elle permis de sonner l’alarme? »

    Non…

    La nouvelle loi n’empêchera pas de faire résonner l’arme.

    1. Haïku dit :

      @ralbol
      Fort bien formulé ! 👌

  18. ralbol dit :

    Le plus merveilleux avec ces demi-mesures, c’est que les fous du gun pourront dire :

    « Regardez, les lois de contrôle des armes, ça ne fonctionne pas ! Enlevez ça ! »

  19. Duduche dit :

    La nouvelle loi n’aurait rien empêché. Et il y aura des stupides pour prétendre que c’est la preuve de son inutilité alors qu’elle devrait (déjà) être abolie. Car il est évident, pour eux, que les seules solutions valables sont les solutions magiques: celles à qui on peut prêter un effet total et immédiat.

    Comme se contenter des « pensées et prières ». Ne t’aide pas et Dieu ne t’aidera pas.

    1. gl000001 dit :

      Exact. Quand vont-ils se rendre compte que Dieu ne les aide pas ?
      Ha non ! C’est vrai. Dieu a laissé faire ces meurtres car il y a une raison que nous ne connaissons pas.

      1. marie4poches4 dit :

        Parce que Dieu éprouve ceux qu’il aime…

      2. gl000001 dit :

        Sur Terre, les gens qui « éprouvent » ceux qu’ils aiment sont généralement des batteurs de femmes, des abuseurs d’enfants ou de parents agés. Ils se retrouvent généralement seuls ou en prison.
        Ces gens-là qui se font abuser par leur Dieu, continuent de l’aduler. Méchant brainwash !!

    2. Je n’ai jamais compris que le americian ne réagisssent pas plus a cette afront immorale et cynique qu’est le « though and prayer » que le politicien peuvent utilisé.

      Comment peuvent il ne pas voir tout l’hypocrisie des politiciens qui disent avoir les victime dans leur prière quotidienne et leur total inaction.

  20. gl000001 dit :

    Avec l’obstruction républicaine pour faire progresser le pays, tout ce qu’ils peuvent faire sont des demi-mesures. Parce qu’il n’y a qu’une demi du pays qui mesure le vrai problème.
    Demi-mesure … dummy mesure !!

  21. Si cette loi a fini par passée, c’est qu’elle ne menace aucunement la NRA et leurs patrons, les entreprises de vente d’armes. Ce n’est que de la poudre aux yeux.

  22. gl000001 dit :

    HS : autres pays, autre moeurs.
    Boris est au centre de plusieurs scandales moins pire que ceux du 45 alors qu’il était au pouvoir. Ses ministres et députés lui demandent de partir. La politique étatsunienne est très malade.
    https://www.lapresse.ca/international/europe/2022-07-06/royaume-uni/une-delegation-de-ministres-va-demander-a-boris-johnson-de-demissionner.php

    1. marie4poches4 dit :

      Ses heures sont comptées….

  23. HS – Recrudescence de la Covid:
    les urgences au Québec déborde avec une moyenne de 128% du taux d’occupation. Nous sommes
    qu’au début de l’été.

    https://twitter.com/Vadeboncoeur_Al/status/1544730199530545152

    Avec plus de 7 000 travailleurs de la santé en arrêt de travail,

  24. MarcoUBCQ dit :

    Le capitalisme barbare c’est la guerre contre la vie. En effet, ce dernier est motivé par « might is right », c’est-à-dire le pouvoir pour le pouvoir. Les armes vont donc être nécessairement valorisées car elles permettent de tuer, blesser ou intimider, tout ça dans le but de forcer autrui à se soumettre.

    Toute une partie du pays cautionne « might is right », car le cauchemar armaricain c’est essentiellement ça. « We are the greatest country in the world » se traduit par ceci: « Nous sommes les plus forts, ceux qui arrivent le mieux à soumettre autrui ». Dans un pays de dingues où plusieurs suivent cette attitude empoisonnée pour la vie, la raison n’a aucun pouvoir.

  25. MarcoUBCQ dit :

    Symboliquement, une tuerie de masse peut être interprétée comme ceci: Je vis dans un pays dingue, fou, dangereux donc, et je dois donc exprimer ce constat en tuant les plus vulnérables, car c’est la seule chose qui peut les sortir de leur folie. Je ne cautionne rien là-dedans, j’essaie juste de comprendre le geste. Les États-Unis d’Armériques transpirent la peur car les policiers, armés comme des soldats, peuvent tuer un citoyen en direct, au vu et sus de tous, et s’en tirer sans aucune sanction! Imaginer le stress vécu au quotidien des citoyens!

    La paranoïa créée par la NRA et le GOP a pour résultat ces tueries. Les démocrates se trainent les pattes par manque de cran et de courage, et ainsi tout continue sans changements mais beaucoup de sang!

    Aujourd’hui les suicides sont tus dans les médias, car les rapporter a un effet d’entraînement. Devrait-on faire la même chose avec les tueries? Les actes terroristes? Et cetera? Il me semble évident que les événements du 11 septembre 2001 auraient du subir un embargo dans les médias, incluant les réseaux sociaux. Diffuser des images de terreur, des bruits de terreurs, c’est faire le jeux des terroristes. Mais nous sommes tellement stupides que nous laissons les médias faire et dire n’importe quoi, sous prétexte de « libarté ». Un citoyen libre a des obligations, et donc ne peut pas faire ou dire certaines choses, pour des raison évidentes.

    Il faudra bien mettre les points sur les « I » un jour.: Pas de liberté sans devoirs.

  26. marie4poches4 dit :

    HS mais si peu

    Une pub d’un répu candidat au congrès de l’Arizona

    AZ GOP Congressional candidate Jerone Davison releases an ad that AR-15s and high capacity mags should be legal in case he has to defend against “a dozen angry Democrats in Klan hoods.”

    https://twitter.com/i/status/1544734840263688198

    1. Serge MTL dit :

      Mais où est le fond du baril ?

    2. Haïku dit :

      @marie4poches
      Non mais….. ??
      Ça c’est sérieusement surréaliste ! 😨

    3. Duduche dit :

      @marie4poches4: le KKK est bourré de wokes? Est-ce que son fétichisme des gros guns et ses fantasmes aussi divisifs que sans lien avec la réalité représente la totalité de son « programme » électoral où il a une idée moindrement constructive à proposer? Et il y a des gens pour voter pour ça?

    4. gl000001 dit :

      Je ne comprends plus !!! Si il y a des démocrates dans le KKK, c’est qu’il y a réellement du bon monde des deux cotés. Oups !! Du MAUVAIS monde. Ouf !

    5. gl000001 dit :

      Si le KKK est devenu démocrate, qui prend leur place dans le KKK ? Les BLM ? Les QQQanon ? Les AAA (American Automobile Association) ? BBB (Bed, Bath and Beyond) ?

    6. ralbol dit :

      Un autre halluciné plein de KK.

      Pour lui répondre, c’est pas une croix qu’on devrait brûler sur sa pelouse, mais une camisole de force.

  27. MarcoUBCQ dit :

    Je remet ici le texte percutant de kintouai, qui a dit :
    05/07/2022 à 08:17

    Quand j’ai vu les salopards d’Anglais approcher de Québec en 1759. Quand je les ai vus ravager les fermes le long du Saint-Laurent, se poster à Lévis et envoyer des dizaines de milliers de bombes sur la ville de Québec pour la détruire (aussi saligauds que les Russes contemporains dans le Donbass), quand j’ai vu les troupes de Montcalm, qui craignaient une invasion par Beauport courir à perdre haleine jusqu’aux Plaines, arriver épuisés devant des troupes fraîches qui n’avaient eu qu’à remonter l’Anse-au Foulon, trahis par de bons Francophones, du genre des traîtres Chrétins et Dion, qui ont vendu leur patrie pour une bouchée de pain, quand je le les ai vus se battre à l’Européenne, alors que nos alliés amérindiens et nos Canadiens ne souhaitaient que continuer la guérilla qui avait fait tant de ravages dans leurs rangs, je me suis dit que tout était perdu.

    Lueur d’espoir, quand le chevalier de Lévis, retranché à Montréal, a battu les salopards d’Anglais à Sainte-Foy, j’ai repris espoir. Il ne restait plus à savoir quels bateaux arriveraient les premiers à Québec après l’hiver. Des navires français et nous étions sauvés, du moins piour quelque temps.

    Malheureusement, c’étaient des sales navires anglais qui se pointèrent à l’horizon.

    La Nouvelle-France était perdue. Elle aurait été perdue de toute façon, car nous étions 60 000 contre un million en Nouvelle-Angleterre. Mais nous les avons tout de même fait baver, à tel point que les journaux de Boston considéraient comme le début de la fin les inscursions ravageuses de nos Canadiens, accompagnés de leurs amis Amérindiens ( ce sont par les racistes Britanniques qui avaient des amis Autochtones en terre d’Amérique — eux qui, hypocrites comme ils sont, voudraient faire croire aujourd’hui que nous avons maltraités les Autochtones, alors que nous nous sommes mariés avec eux tandis que le saletés d’Anglais, se demandant si ces « animaux » avaient une âme, se contentaient de les massacrer.

    Il eût fallu que la chiffe molle de Louis XV tînt davantage à notre coin de pays. Il a préféré aider les Américains à se débarrasser du joiug britannique, nous abadonnant à nore popre sort et aux turpitudes futures des saletés d’Anglais.

    Dire que des souverainistes renégats osent aujourd’hui affirmer que « les Québecois sont ailleurs », Il faut être crissementr opportuniste pour renier ce combat séculaire de nos ancêtres pour demeurer « maîtres chez nous » et cette volonté d’émancipation qui fait encre vibrer au moins le tiers des Francophones Québécois.

    Puissent les attaques sournoises (le nouveau « Tour du Canada » imposé par les téléjournaux de la SRC, l’accent mis dans les nouvelles sur des conneries anglo-canadiennes qui n’ont aucun intérêt pour nous, cette volonté affichée de nous noyer dans un Canada dit « post-national »), réveilleir quelques endormis et ramènent au bercail des gens qu auraient voté pour la pourriture caquiste (Fizgibbon et compagnie qui n’attendent qu’un mandat majoritaire pour reprendre les maguouiilles de tous ces parttis uniquement formés d’arrivistes dans leur second mandat (témoin le second mandat de Mulroney).

    Enfin ! On peut toujours espérer…

    Je cautionne ce texte en ce sens qu’il est synchrone avec le billet actuel et qu’il rejoint ma pensée, mes connaissances et mon coeur.

  28. marmus777 dit :

    J’ai déjà envoyé ce commentaire dans un billet précédent mais je le trouve toujours à propos alors pardonnez la récidive…

    Une législation pour contrôler davantage la vente d’armes à feu tombe sous le sens mais j’ai bien peur que ce soit un coup de fusil dans l’eau si vous me permettez l’expression. Avec 400,000 000 d’armes déjà en circulation, ça fait 1.5 arme par habitant, c’est pas demain la veille que les tueries cesseront. Tous ceux qui ont une araignée dans le plafond pourront s’en procurer une de toutes façons. Il faudrait, pour commencer, que les armes d’assault deviennent illégales avec un programme de rachat. Ensuite tous ceux qui seront pris avec une telle arme en leur possession se la verront confisquée avec une forte amende de façon à décourager les récalcitrants. Déjà il y aurait un début de solution sans compter que ça contribuerait à désarmer tous les MAGA qui rêvent encore d’insurrection. Mais je rêve là…

    1. kintouai dit :

      Excellent commentaire, en effet ! Mais, comme vous le dites vous-même, vous rêvez ! Ce pays de m4rde est né dans la violence et il va crever dans la violence.

      Comme je l’ai écrit et répété maintes fois, il n’y a plus rien d’autre à faire que de regarder cette nation de tarés s’effondrer sur elle-même. Même si, apparemment, une majorité d’Amaricains sont en faveur d’une restriction des armes à feu, en faveur de l’avortement, etc., il reste qu’au fond d’eux-mêmes, ces gens sont des racistes irrécupérables, des gens prêts à vendre leur mère pour en tirer quelque profit.

      Comment voulez-vous unir ce peuple autour de valeurs autres que l’argent et la volonté d’en découdre avec toute personne qui ne pense pas comme lui ? Impossible !

      En novembre prochain, les Amaricains ne voteront pas pour maintenir chez eux un semblant de démocratie. Ils voteront contre le gouvernement en place parce qu’ils auront été atteints dans leur capacité de consommer à outrance, comme ils le font depuis des décennies.

      Ce peuple ne comprend pas autre chose que le billet vert. Foin des changements climatiques et autres lubies gauchistes ! Ils veulent que Trump leur dise, en leur promettant mer et monde mais en sachant fort bien, au fond de lui, qu’il ne cherchera qu’à enrichir les riches dont il ne fait même pas partie, et appauvrir les pauvres — voire à faire disparaître la classe moyenne — qu’il will make America Great Again. Ce slogan tout à fait inepte leur suffit. Ces imbéciles voteront donc pour lui, moins parce qu’ils ont une once de cervelle que parce qu’ils croient aveuglément que cette pourriture mettra fin à leurs petites misères (alors qu’il ne fera que les accentuer).

      30% de Démocrasses, 30% de Ripouxlibans et 40% de soit-disant indépendants qui, au fond, ne votent qu’avec leur portefeuille. Décidément, avec une Cour Suprêmement fanatique qui s’apprête à redonner aux États tout pouvoir sur les élections — par conséquent, la moitié des États pourront manipuler les résultats du scrutin à leur guise –, c’en sera vraiment fini de la démocratie au shithole USA.

      Les Chinois et les Russes se gausseront bien de voir cette pseudo-démocratie basculer dans leur camp.

      « Pauvre Canada ! » aurait dit l’une des voyantes de Fatima, secret qu’elle aurait partagé avec le pape. Je dirais plutôt : « Pauvres États-Unis ! »

      Je prédis que notre planète deviendra invivable d’ici 50 ans. Heureusement, comme le chante Raymond Lévesque :« Je seraI mort, mon frère ! »

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :