Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

La commission du 6-janvier entendra le témoignage de l’ex-assistante exécutive de l’ancien chef de cabinet de la Maison-Blanche Mark Meadows lors d’une audition publique surprise qui débutera ce mardi à 13 h, selon une exclusivité de Punchbowl News confirmée par Politico et CNN. Cassidy Hutchinson a déjà retenu l’attention lors d’auditions antérieures de la Commission, qui a présenté des extraits vidéo d’une déposition recueillie auprès d’elle. Jeudi dernier, on l’a notamment entendue dans l’un de ces extraits identifier plusieurs représentants républicains qui auraient demandé une grâce présidentielle après l’attaque du Capitole.

Selon Politico, la commission du 6-Janvier a décidé de tenir cette audition surprise après un nouveau témoignage de Hutchinson au sujet d’échanges importants entre les membres du cercle restreint de Donald Trump dans les semaines qui ont précédé l’assaut du 6 janvier 2021. Le site d’information note que l’ex-collaboratrice de Meadows a remplacé récemment son avocat, qui avait servi en tant que chef du service d’éthique de la Maison-Blanche sous Trump. Son nouvel avocat est un allié de longue date de l’ancien procureur général des États-Unis Jeff Sessions.

Selon des témoignages en cour ou devant la commission du 6-Janvier, Hutchinson a aussi affirmé que Meadows avait brûlé des documents après une rencontre avec le représentant républicain de Pennsylvanie Scott Perry, qui a milité en faveur du remplacement du procureur général des États-Unis par intérim Jeffrey Rosen par Jeff Clark, un de ses protégés au sein du ministère de la Justice. Elle a aussi affirmé que le conseiller juridique de la Maison-Blanche Pat Cipollone avait informé des membres de l’entourage de Donald Trump qu’un plan visant à présenter des listes « alternatives » de grands électeurs était illégal.

Selon CNN, Hutchinson est la source qui a permis à la Commission d’affirmer que Donald Trump avait déclaré que l’idée de pendre Mike Pence était bonne.

La Commission avait annoncé jeudi dernier une pause de deux semaines avant la tenue de deux auditions publiques en juillet, possiblement les dernières. Il n’est pas dit qu’elle ne fera pas entendre d’autres témoins ce mardi après-midi.

(Photo AP)

22 réflexions sur “6-Janvier : une ex-collaboratrice de Mark Meadows témoignera

  1. Toile dit :

    « Selon CNN, Hutchinson est la source qui a permis à la Commission d’affirmer que Donald Trump avait déclaré que l’idée de pendre Mike Pence était bonne.« 

    l’idée de pendre = intention criminelle

    Pourra t elle identifier qui a eu cette idée? Comment cette idée a circulé dans ce cercle. A quel moment précis elle a germé ? Qui des sbires a soutenu ce plan ?

    Que la bête soutienne que l’idée corroborée de pendre Pot de Fleur était la bonne est en soit une caution, une complicité de meurtre et surement un autre délit comme non assistance de personne en danger ( si un tel article américain existe). Ca parle en titi du « raffinement » du plan pour conserver le pouvoir si pour cela tu tues ton v.p mais surtout jusqu’où tu es prêt à aller dans ta folie.

    Je serai, encore, en décalage aujourd’hui. Je rattraperai plus tard.

  2. Anne-Marie dit :

    J’espère que tous ces témoignages porteront fruits. Si tout ça ne mène pas à des accusations à haut niveau, rien n’empêchera ce pays de glisser vers une administration autoritaire

  3. kyrahplatane dit :

    Elle va avoir besoin d’une garde rapprochée.

    1. Toile dit :

      Et alerte pour un très très long moment.

  4. kyrahplatane dit :

    De plus elle est très crédible.

  5. xnicden dit :

    Si elle témoigne sur quelque chose de nouveau, j’espère qu’elle aura des éléments qui corroborent au moins partiellement ce qu’elle va dire comme son agenda, des courriels, etc.

  6. Bantu Steve Biko dit :

    …Wow quand même décevant alors qu’on supposait hier que le témoin mystère pourrait être Pence, Meadows ou Cippolone…

    1. Toile dit :

      Il fut hier supposé une liste extra longue.

      Reste que c’est un témoin direct ( du moins de ce que j’ai compris). Un témoin direct, c’est de la première main. Si en sus sa crédibilité est établie et que des preuves documentaires sont disponibles ( quoique non nécessaires) ,c’est tigidou. L’idée générale ici, c’est de marquer les esprits que la bête est mouillée à s’en noyer. C’est au DOJ de faire le reste.

    2. Gilles Morissette dit :

      @Bantu Steve Biko (28/06/2022 à 08:02)

      Rien de décevant là dedans.

      On est en présence d’un témoin de première igne qui est en mesure de corroborer plusieurs témoignages entendus jusqu’ici.

      C’est loin d’être banal.

      Vous devriez pourtant savoir que des spéculations qui ne reposent que sur des impressions et non des faits, s’avèrent souvent erronées.

      Laissons la Commission faire son travail avant de tirer des conclusions.

      Jusqu,ici, on peut dire qu’elle a fait un bon boulot

    3. simonolivier dit :

      @Biko. On ne perds rien pour attendre dans le cas de Cippolone. Hutchinson prépare la table pour lui…

  7. Emalion dit :

    M. Hétu

    J’ai 2 questions en tête en ce moment:

    1. Est-ce qu’une grâce présidentielle peut-être révoqué?
    2. Est-ce que le Sénat américain peut faire une réforme ou un reset de la cours suprême (genre mettre tous le monde dehors et repartir sur un autre nom)?

    1. Guy Pelletier dit :

      Il faudrait voir si en cas de sédition de complot contre la constitution, l’état de droit, contre les États-Unis eux-mêmes contre le peuple américain de plusieurs de ses représentants élus qui auraient très clairement tentés un coup d’état il faudrait voir si ces traîtres peuvent malgré cela bénéficier de la protection d’une grâce présidentielle.

      Tant qu’à moi ils devraient être déchus de leurs titre et fonction, interdits à vie de toute représentation publique. Accusés de traîtrise envers le peule américain et les États-Unis et dans le cas d’un ex président des USA qui aurait sciemment participé à un tel complot lui non plus ne devrait bénéficier de quelque protection que ce soit, son titre et privilèges de président à vie révoquer et pendue sur la place publique devant le Capitole ou envoyer finir ses jours à Guantanamo comme ennemi des USA.

    2. simonolivier dit :

      @Emalion
      1- Non une fois livré et accepté, un pardon ou grâce présidentiel ne peut être révoquer
      2- Oui mais, il faudrait destituer tous les Juges de la SCOTUS et pour destituer un de ces juges c’est le même processus que pour le Président. En bref, ca n’arrivera pas.

  8. ProMap dit :

    Curieux de savoir quels sont ces documents que Meadows auraient brûlé, si elle le sait.

  9. Louise dit :

    Il y a tellement de sujets chauds dans l’actualité qu’on ne sait plus où donner de la tête.
    Aujourd’hui c’est le comité 1/6, hier l’avortement, la semaine dernière la guerre en Ukraine en plus du G7, de la crise des migrants, du coût de la vie et de la crise en Équateur pour ne nommer que les principaux.

    Tout ça pour dire j’admire encore plus M.Hétu de nous tenir informés plusieurs fois par jour pour nous permettre de ne pas trop se perdre dans ce labyrinthe d’informations.

    Surtout qu’il faut toujours demeurer vigilants parce qu’on sait que les gouvernements quels qu’ils soient cherchent toujours à nous influencer pour qu’on croit qu’ils ont toujours de bonnes intentions et qu’ils agissent pour le bien de leurs citoyens et dans le cas des États-Unis pour le bien de la planète.

    Je mets en référence un article d’opinion dans La Presse qui donne un autre point de vue sur la guerre en Ukraine. En entendant un autre son cloche, ça permet de se forger notre propre opinion.

    https://www.lapresse.ca/debats/opinions/2022-06-27/guerre-indirecte-entre-les-etats-unis-et-la-russie-en-ukraine.php

    1. Je ne suis pas d’accord avec le texte.

      Une guerre par procuration c’est quand un pays attaque un pays allier d’un adversaire.
      Les US en Corée du Nord.
      Les US au Vietnam.

      Ce qui se joue présentement n’est pas une guerre par procuration.
      Les russe n’ont pas attaqué un pays allié des US
      Les US ne défendant pas un pays allié.

      Oui, les russe sont les ennemies des US, ce qui les motivent a supporté l’ukraine, mais ca n’en fait pas une guerre par procuration.

      Le plan de poohtine était (et est toujours) d’executé la totalité du groupe politique au pouvoir présentement qui ont poussé a la fuite l’ancien président a la solde de poohtine.
      Le meme sort que le Tchétchénie attends les Ukrainiens: des dizaines de millier de personne assasiné, des village complet de rebel rassé, dictature et pauvreté.

      Oui, la meme chose arrivent dans d’autre pays et on ne fait absolument rien.
      Oui, on intervient en Ukriane par ce qu’on as des intéret dans ce pays.
      Oui, il y a des raison politique derriere cette appuis a l’ukraine

      Mais non, ce n’est pas une guerre par procuration des US contre les russe.

    2. En c’est jours de l’internet, le plus grand défis des média est de trouvé du contenu a mettre sur leur site pour attirer des client pour leurs publicités.

      Il y a plusieurs années j’avais une amie qui avait été engagé par une revue pour écrire des articles.
      Elle n’avait aucune connaissance ni intérêt sur le sujet.
      Elle se promenait sur internet et prenait des bouts ici et là et écrivait un article avec ca.
      Elle ne prenait pas vraiment le temps de vérifié les info quelle ramassait sur le net ni la congruité de ces articles.
      Mais la revue avait des page a remplir…

      Je prends toujours les articles avec un grain de sel, particulièrement les opinions.

  10. Guy Pelletier dit :

    Vont-ils en profiter pour présenter la vidéo du type engagé par le gendre pour filmer les moments « mémorables » de cette journée à la Maison Blanche? Ce serait intéressant de voir si Trump s’est servi de téléphone(s) cellulaires alors qu’on se rappelle qu’il y a eu un black-out des télécommunications officielles à la maison Blanche pendant plusieurs heures cette journée là. Trump n’ayant ni téléphoné ni reçu d’appels à ce moment là d’après ses dires. Utilisait-il son téléphone régulier ou un ou des burn phones.

  11. La Commission a fait un excellent jusqu’ici. Liz Cheney nous a surpris par son professionnalisme, même si ça n’excuse pas son passé. Si la date a été devancée, c’est qu’il y a plus anguille sous roche. On aura droit, sans aucun doute de ma part, à une autre journée mémorable de révélations importantes. Il est aussi important de recapturer l’attention publique après la MAGA-bombe de la CS concernant l’avortement.

    L’avenir de la démocratie dans ce pays devra reposer sur une Justice égale, la même pour tous. Pas de passe-droit ou demi-mesure pour les gros légumes, qu’on les fassent suer ! Pour corriger cette CS pourrie et son manque de jugement (pas en quantité, mais en qualité), il faut un gouvernement démocrate fort, mais surtout droit.

    J’ai ha^te de voit les accusations tomber. Avant les élections de mi-mandat S.V.P.

  12. Gilles Morissette dit :

    Un autre témoin qui viendra ajouter des éléments de preuve accablants au lourd dossier de LA CHOSE et du beau ramassis de crapules qui gravitaient au sein de son entourage.

    Possible, comme le souligne M. Hétu, que d’autres témoins se fassent entendre.

    On n’en n’est plus à « une surprise près » avec cete Commission d’enquête.

    En attendant, évitons les spéculations.

    Attendons de voir ce qui va se passer aujourd’hui avant de porter un jugement.

  13. Layla dit :

    J’aime mieux que se soit Cassidy Hutchinson, que Mark Meadows, avec ce dernier j’aurais un gros doute de sa crédibilité , idem pour Eastman.
    Par contre Pat Cipollone je le prendrais au sérieux.

  14. ralbol dit :

    Tout ça c’est bin « quioute », mais ce n’est que du bla bla.

    Où sont les PREUVES tangibles ?

    Des documents, des enregistrements, des photos, des videos ?

    Des documents brûlés dont on n’a même pas les cendres, c’est pas fort fort dans un procès…

Répondre à Toile Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :