Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Volodymyr Zelensky a imploré vendredi l’Union européenne de sortir son pays de la « zone grise » où il se trouve, au lendemain d’une intervention au cours de laquelle Vladimir Poutine s’est comparé à Pierre le Grand, dont la Russie commémorait le 350e anniversaire de naissance. « Pourquoi, si les sondages montrent que 71 % des Européens considèrent l’Ukraine comme faisant partie de la famille européenne, y a-t-il encore des sceptiques politiques qui hésitent à nous permettre de rejoindre l’Union européenne ? », a demandé le président ukrainien lors d’un discours par visioconférence, lors d’une conférence internationale sur la démocratie à Copenhague.

La veille, le président russe avait laissé entendre que l’agression de l’Ukraine par la Russie s’inscrivait dans une tradition trois fois centenaire. « Pendant la guerre avec la Suède, Pierre le Grand n’a rien conquis, il a repris ce qui nous avait toujours appartenu, […] même si toute l’Europe l’a reconnu comme appartenant à la Suède. […] Il semble que maintenant c’est notre tour de récupérer nos terres », a-t-il déclaré, établissant un parallèle avec le tsar dont on dit qu’il a ouvert la Russie sur l’Europe.

Les forces ukrainiennes paient chaque jour plus cher leur résistance à l’agression russe. Selon un conseiller du président Zelensky, leurs pertes quotidiennes se situent désormais entre 100 et 200 soldats. « Les forces russes ont lancé sur le front à peu près tout ce qui n’est pas nucléaire, y compris l’artillerie lourde, les systèmes de lancement de roquettes multiples et l’aviation », a déclaré Mykhaylo Podolyak lors d’une entrevue à la BBC, appelant l’Occident à fournir plus d’armes à l’Ukraine, qui tente d’empêcher la Russie de continuer sa conquête de territoires dans le Donbass.

Il a attribué les pertes ukrainiennes à « un manque complet de parité » avec la Russie en matière d’armements.

(Photo AP)

66 réflexions sur “Zelensky, Poutine et Pierre le Grand

  1. Dekessey dit :

    « Il semble que maintenant c’est notre tour de récupérer nos terres »
    1- Ce ne sont pas vos terres, l’Ukraine existait AVANT la Russie
    2- Récupérer quoi? Les ruines que vous avez créé?
    3- Go f*ck yourself

  2. Marylap dit :

    Est-ce que Putin sait qu’on n’est plus au 18e siècle? Et que l’Ukraine a voté pour son independence au début des années 90? L’Ukraine n’est plus un territoire russe et le gros de sa population ne veut pas revenir au temps de l’URSS.

    1. lanaudoise dit :

      Dans une de ses remarques, Angela Merkel disait de lui qu’il était homme d’une autre époque.

      Si le règne de Pierre le grand était une monarchie éclairée (dixit mon livre d’histoire de 7e année), Poutine est lui, un dictateur éteignoir.

  3. jeani dit :

    Pierre était « le grand » dans tous les sens du terme surtout en le comparant au petit minus, criminel de guerre

  4. Haïku dit :

    « Il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. »
    (Proverbe Français).

    1. belwet dit :

      Surtout s’il n’est pas d’accord avec le prix.
      – Capitaine Charles Patenaude

      1. Haïku dit :

        @belwet
        Superbe réplique !

  5. chrstianb dit :

    Quand j’ai lu que Poutine se comparait à Pierre Legrand, j’ai failli vomir mon déjeuner.
    Un coup parti, Macron pourrait se réclamer de Charlemagne et étendre la France aux limites de l’Empire Carolingien.
    Ou bien la Mongolie pourrait réclamer les territoires de la Sainte-Russie.
    Mais quel délire…

    1. lanaudoise dit :

      Bonne idée. Et la Mongolie (les Huns) réclamer la Hongrie, tiens donc. La Norvège une partie de la France (Normandie et tutti quanti). Etc.

  6. Loufaf dit :

    Le tsar psychopathe qui se compare à un autre tsar.. Il me fait penser à l’ autre déséquilibré qui se prenait pour le meilleur prezzidant ever de la galaxie.
    Si on comprend la  » logique » de Putin, il veut prendre les terres qui appartenaient à la Russie. A ce compte: les terres de l’ancienne URSS, les terres de tous les anciens tsars, autrement dit, il volera des pays jusqu’ à la fin de sa misérable vie…. Tant qu’ à être mégalo…

    1. gl000001 dit :

      Le 45 est juste un mini-mégalo. Il se contentait de vouloir acheter le Groenland 😉

  7. oeufoulepoussin dit :

     » Volodymyr Zelensky a imploré vendredi l’Union européenne de sortir son pays de la « zone grise » où il se trouve  »

    L’Ukraine se trouve dans cette zone crise depuis le début de ce conflit.
    L’OTAN en fait juste assez pour faire perdurer cette guerre, mais pas assez pour faire basculer la victoire du côté ukrainien. Ce qui occasionne beaucoup de souffrance et de morts du côté ukrainien.

     » Selon un conseiller du président Zelensky, leurs pertes quotidiennes se situent désormais entre 100 et 200 soldats.  »

    En effet, j’ai lu que le chiffre s’approchait plus du 200 que du 100. Il faut multiplier par 10 pour dénombrer le nombre de blessés ukrainiens.
    La plupart des soldats qui sont morts durant ces derniers jours n’ont jamais pu voir l’ombre d’un soldat russe. La mort frappe du haut du ciel, et ne laisse aucune chance aux ukrainiens.

     » Il a attribué les pertes ukrainiennes à « un manque complet de parité » avec la Russie en matière d’armements.  »

    Les armes promis par l’occident (artillerie) ne sont toujours pas arrivés, et le manque d’obus commence à se faire sentir.
    https://www.theguardian.com/world/2022/jun/10/were-almost-out-of-ammunition-and-relying-on-western-arms-says-ukraine

    Pour ceux qui aimeraient visualisés l »état de la situation en date du 9 juin.
    https://twitter.com/EdmapsCom/status/1534979007632097288/photo/1

    1. Louise dit :

      « L’OTAN en fait juste assez pour faire perdurer cette guerre, mais pas assez pour faire basculer la victoire du côté ukrainien. »

      Tout à fait vrai. Mais quelle est l’autre alternative ?

      1. oeufoulepoussin dit :

        Si le sort de l’Ukraine avaient été d’une importance vitale aux occidentaux, elle aurait fait comprendre aux russes qu’une invasion de ce pays entrainerait de graves conséquences.

        Dans les faits, ce ne fut pas le cas. Biden a annoncé rapidement ses couleurs en mentionnant qu’il n’était pas question d’envoyer des troupes sur le sol ukrainien, ou même d’envoyer des avions, et qu’elle se limiterait à l’envoi d’armes.

        J’ai su, à ce moment, que le sort des ukrainiens étaient réglés. Bien que l’armée russe ait connu un départ lamentable, en tentant de prendre Kiev, l’Ukraine faisait face à la troisième puissance militaire au monde.
        C’était un combat inégal, et on commence aujourd’hui a en voir les conséquences.

        Pour répondre à votre question, les ukrainiens peuvent continuer à se battre en utilisant le peu d’armes qu’ils leurs restent, et mourir sous les roquettes de l’ennemi.
        L’autre alternative est la reddition.

  8. Et il y en as encore qui croient que poohtine vas s’arreter après l’Ukraine et qu’un beau traiter diplomatique vas régler la situation.

    1. ProMap dit :

      philippe deslauriers – Excellente remaruqe-question!

    2. xnicden dit :

      👍

    3. oeufoulepoussin dit :

      Putin se joue de nous tous. Il est bien assis dans un fauteuil, et nous révèle durant ces quelques minutes, son plan diabolique concernant l’Ukraine et le reste de l’Europe.
      Bof…

      Jouons le jeu, et admettons que cela soit ses vrais intentions.
      Pensez-vous qu’en envoyant quelques pétards à l’Ukraine, on réussira à faire reculer la Russie ?
      Je ne crois pas.
      Il faudrait une intervention plus musclée de l’OTAN pour mettre un terme à la menace russe.
      J’espère qu’on comprend ce que cela signifie.

      À moins qu’il y ait une autre solution au problème russe ?

      1. Madalton dit :

        Il commence être temps de faire quelques interventions militaires en Russie pour détsanariser ce pays.

      2. oeufoulepoussin dit :

        Les américains ne le permettront pas.

        L’objectif stratégique principal des américains est d’affaiblir le plus possible les russes en se servant des ukrainiens.
        Lorsque cet objectif sera atteint, les américains passeront à autre chose.

        J’ai bien peur que les ukrainiens subiront le même sort que les kurdes.
        Lorsque la guerre contre l’État islamique a été gagné, les américains ont laissé tombé les Kurdes, les laissant ainsi affrontés seuls les turcs.
         » Les Kurdes, alliés de circonstance pour Washington »
        https://www.journaldemontreal.com/2019/10/15/les-kurdes-allies-de-circonstance-pour-washington

      3. gl000001 dit :

        « les américains ont laissé tombé les Kurdes »
        Non. Trump a laissé tomber les Kurdes. Biden aurait fait bien différemment !!

      4. oeufoulepoussin dit :

        Peut-être, je ne sais pas.
        C’est quand même Biden qui a pris la décision de retirer les troupes d’Afghanistan.

        Le retrait de la Syrie faisait peut-être partie d’un réalignement de la stratégie américaine afin de concentrer leurs forces sur la Chine….et la Russie.

        Les Kurdes ont été trompé une seconde fois, car les russes étaient également derrière les Kurdes pour faire face aux turcs. Mais les voilà partis eux aussi.

      5. gl000001 dit :

        Désataniser ? C’est la job de MTG 😉

      6. Haïku dit :

        @Madalton
        « détsanariser »
        —-
        À retenir ! 👏👏

      7. Louise dit :

        oeufoulepoussin

        Avant hier j’écoutait l’excellente émission C dans l’air à TV 5 où des spécialistes commentent l’actualité.
        Ils étaient unanimes à dire qu’il faut toujours penser à l’après guerre.

        C’est vrai que Poutine mériterait d’être rayé de la carte mais il ne faut pas rêver, ce n’est pas demain matin que ça va arriver.
        La Russie ne disparaîtra pas après la guerre, il faudra faire avec.

        Y a t’il encore de la place pour la négociation ? Si oui il ne pourra y avoir qu’un seul gagnant.
        Tôt ou tard, il faudra en arriver à un compromis qui risque de laisser de grandes blessures et des récriminations qui vont durer très longtemps.

        Poutine a entraîné l’Ukraine, la Russie et même le monde dans une ère de chaos, de destructions et de souffrances qui vont marquer une génération et même plus.

        Si quelqu’un a la solution qu’il lève la main, ça presse.

      8. oeufoulepoussin dit :

        C’est une excellente émission avec de bons panellistes.

        De ce que je connais du personnage Putin, il n’acceptera rien d’autres d’une reddition en bonne et due forme de Zelensky. C’est clair que l’Ukraine aurait été en meilleur position en acceptant les termes initiaux.

        L’erreur de Zelensky aura été de croire que l’OTAN serait intervenu de façon plus musclé, mais cette aide, il l’attend toujours…..et elle ne viendra pas.

        Les américains, bien que je questionne souvent leurs stratégies militaires, savent que l’ennemi no.1 est la Chine, et non pas la Russie, surtout dans l’état ou la Russie se retrouve présentement.

      9. Benton Fraser dit :

        Oui, Poutine reculera seulement devant la force.

        Les dictateurs ne connaissent que le rapport de force.

      10. Benton Fraser dit :

        @oeufoulepoussin

        Il n’y a pas d’erreur de Zelensky…. que des erreurs de Poutine.

        Je suis de ceux qui crois que ce n’est pas une erreur de ne pas s’applaventrir devant un intimidateur!

        Libre a vous de vous applaventrir devant un intimidateur, mais ne le reproché pas au autres de se tenir debout. (À moins que vous êtes vous même un intimidateur ?!?!?)

      11. oeufoulepoussin dit :

        Bon, ok je me rend. Ne me faites pas de mal SVP.

    4. M.Rustik dit :

      Poutine a commis des crimes de guerre, et avec cette comparaison (Pierre le Grand) il tombe dans la mégalomanie.

      Mais… l’Ukraine est loin d’être sans taches, et de plus…

      Maintenant… Le Donbass est perdu. C’est un fait, et il ne sera pas repris. Pourtant, il y a des gens qui croit encore que le Donbass pourrait être repris (et on ne parle même pas du fait que le Donbass était une province qui voulait se séparer).

      Pour la suite… La rédition totale de l’Ukraine serait une grave erreur, et l’occident ne doit pas laisser faire, ne pas accepter une zone nouvellement conquise par les russes en dehors du Donbass.

      La diplomatie? Il est temps que l’OTAN s’implique.. du genre: « L’Ukraine accepte de céder le Donbass et de ne plus penser à la Crimée, mais en contre-partie la Russie doit accepter l’adhésion de l’Ukraine à l’Europe » (pour une adhésion à l’OTAN, on en discutera plus tard… il faut mettre un break rapidement à la situation actuelle). Et l’OTAN doit appuyer cela en disant qu’elle s’impliquera directement si une portion autre que le Donbass est envahi par les russes.

      C’est mon humble avis.

  9. treblig dit :

    Vers l’an 1 000, le chef-lieu religieux et politique de la RUS était Kiev. Puis, lentement vers 1400, Moscou s’est peuplé et s’est détaché linguistiquement progressivement suivi de la Biélorussie. Un peu comme le français, l’espagnol ( catalan et castillan), le portugais ou l’italien se sont séparés progressivement du latin chacun de leur côté. Un peu comme le créole haïtien s’est détaché du français.

    Historiquement, l’Ukraine a eu des liens forts avec le royaume de Lituanie et celui de la Pologne. Mais aussi, soyons honnêtes, un dominance politique imposée de la part de la Russie tsariste ou soviétique. Alors, la notion que ce sont des « terres » russes est une lourde exagération. Les Ukrainiens s’estiment un peuple différent de la Russie

  10. Guy Pelletier dit :

    Tien donc, il ne s’agit plus d’une « opération spéciale » de dénazification de l’Ukraine mais d’une guerre d’annexion de territoires pour recréer la « grande Russie » du temps des guerres d’empires…………..Mais que vont donc sortir les perroquets du Kremlin sévissant en occident pour justifier ce virage.

    1. el_kabong dit :

      Ils vont attendre comme d’habitude qu’un site pro-russe quelconque leur fournisse le kool-aid pour nous le regurgiter…

      1. spritzer dit :

        Où voulez-vous qu’ils aillent les territoires libérés de l’est une fois que l’opération militaire spéciale aura pris fin ? Qu’ils retournent sous le giron de Kiev qui les a bombardé depuis 8 ans, avec un régime de droite corrompu traversé de courants nazis et russophobe à l’os !?

      2. el_kabong dit :

        @spritzer

        Des territoires « libérés » en Ukraine, ça n’existe que dans la cervelle dérangée de Poutine le conquérant (et des idiots utiles qui régurgitent la propagande ruskov)…
        Il n’y aurait jamais eu d’affrontements dans ces territoires si les velléités d' »indépendance » en 2014 n’avaient pas été initiées et soutenues par Moscou… (et vous avez l’air de croire que les bombardements dans le Donbas ne se sont faits que d’un côté, comme vous avez l’air d’oublier toute la destruction par l’agresseur sauvage russe partout en Ukraine, 100 fois pire que tout ce qui a eu lieu dans le Dombass, avant l' »opération spéciale »)

      3. Benton Fraser dit :

        @spritzer

        « …bombardé depuis 8 ans, avec un régime de droite corrompu traversé de courants nazis… »

        On dirait que vous parlez de Poutine et de la division Werner!

      4. M.Rustik dit :

        @el_kabong,
        Depuis 2014:
        -Plus de 13,000 ukiainiens y ont perdu la vie… tué par d’autres ukrainiens.
        -Plusieurs journaux à tendance séparatiste ont été fermé.
        -L’OSCE opérait dans la zone, identifiant les « menaces venant des séparatistes » pour pouvoir « agir en conséquences » envers ces séparatistes.
        -Les russes armaient les séparatistes.

        Il y a une guerre civile dans cette zone qui dure depuis 8 ans… et qui cible les russophones de la région.

        Est-ce que cela est suffisant pour donner de la légitimité à Poutine de faire ce qu’il a fait? Personnellement je dis non.
        Mais de penser que cette idée de séparation du Donbass ne vient que de la machine russe… c’est à quelque part comme penser que l’idée de séparation du Québec ne vient pas des québécois.

  11. gl000001 dit :

     » Il semble que maintenant c’est notre tour de récupérer nos terres  »
    Poutine fait un retour à la terre !! On a bien hâte qu’il y retourne définitivement. Six pieds en-dessous.

    1. Haiku dit :

      Je n’aurais su mieux dire !!

  12. Chanounou dit :

    Une illustration des differences historiques entre Kyiv et Moscou….

    https://images.app.goo.gl/NoSAzw7BUfdvtQWs6

    1. Haïku dit :

      @Chanounou
      En effet, c’est très éclairant ! 👌

  13. Chanounou dit :

    Et ça pour l’évolution prévue dans le Donbass, au sens où l’entend le Putin de président.
    La traduction fonctionne.

    https://www.n-tv.de/politik/Wie-Putin-die-Annexion-vorbereitet-article23390719.html

  14. oeufoulepoussin dit :

    Une autre source de préoccupation pour les occidentaux et leurs alliés.

     » Pourquoi les armes occidentales de haute technologie envoyées en Ukraine pendant la guerre avec la Russie pourraient se retournés contre ceux-ci ?  »

  15. Madalton dit :

    Quand voudra-t-il récupérer l’Alaska?

    1. oeufoulepoussin dit :

      Tant que Sarah Palin est là, il n’y a aucune chance. Elle les verrait venir bien avant l’assaut des russes.

      1. Madalton dit :

        J’ai hâte de voir si elle va gagner demain lors des primaires républicaines.

    2. gl000001 dit :

      C’est ça. J’ai tout compris. Le 45 voulait acheter le Groenland pour y envoyer tous les Alaskans lorsque Poutine reprendrait l’Alaska. Pas fou (ben fou !!).

  16. ghislain1957 dit :

    « …Vladimir Poutine s’est comparé à Pierre le Grand… »

    Il ne se mouche (pour ne pas dire un autre mot) avec des pelures d’oignons le tsar d’opérette.

  17. Gilles Morissette dit :

    Pendant que le Despote délire complètement sur un autre de ses fantasmes, la guerre se poursuit et l’Ukraine est poussé dans ses derniers retranchements.

    Pendant combien de temps pourra-t-elle tenir le coup?

    Leur courage, leur détermination, leur résistance sont admirables.

    Toutefois, il semble bien que ce ne soit plus suffisant pour résister aux assaults d’une armée composé de fous furieux que plus rien ne retient, surtout qu’ils sont encouragé voire soutenu par un sociopathe assoifé de pouvoir qui est maintenant atteint de mégalomanie.

    Le pire est à venir pour l’Ukraine.

  18. ralbol dit :

    « …Pierre le Grand n’a rien conquis, il a repris ce qui nous avait toujours appartenu… »

    La terre gros zouf, ça appartient à personne.

    Les humains, comme les dinosaures, sont TOUS les habitants temporaires d’une boule de bouette pour le moment accueillante.

    Les histoires de pays et de frontières, ce sont des histoires de territoires de gros singes épais comme toi Vlad, des gros singes qui marquent leur territoire en laissant leur trace puante à coup de bombes et en empilant les cadavres.

    En tant que locataires de cette planète, après avoir saccagé l’appartement, on est à veille d’être massivement évincés…

    …Pierre le Grand ou pas…

  19. oeufoulepoussin dit :

    Une vidéo fait le Le Monde qui revient sur les enjeux de la crise ukrainienne.
    Ce vidéo se termine un peu avant l’attaque russe, et nous explique pourquoi l’OTAN a refusé les conditions des russes. Très intéressant.

  20. Pierre.s. dit :

    —————————–

    dans 100 ans on parlera de la Russie, de Pierre le Grand certes mais p-e aussi de
    Vladimir le petit qui se sera accroché au pouvoir comme un poux à la tête d’un enfant malpropre.

    Sérieusement, à part avoir remplis les poches des crapules qui l’ont artificiellement maintenu au pouvoir
    d’un pays en lambeaux, obsolète dans son entièreté ….. je ne vois pas comment ce crétin pourrait avantageusement
    passer à l’histoire.

    1. gl000001 dit :

      Il sera un nom perdu parmi les autres dictateurs qui ont travaillé contre leur peuple : Duvalier, Marcos, Dada, Pol Pot, trump, Pinochet, …

    2. _renaud dit :

      Dans 100 ans les Russes et les Ukrainiens se souviendront cette guerre fratricide comme d’une période très sombre. Pas de parade ou de célébration de la victoire. Plutôt de la honte et de la tristesse.

  21. Madalton dit :

    HS, GNL Québec annonce une entente pour approvisionner l’Ukraine en gaz naturel liquéfié en 2027. À suivre…

  22. Le Champ dit :

    Toujours inquietant quand des gens ici bien en securite reclame la grande guerre contre la Russie sans penser aux millions de vies qui seront perdus la-bas et nos enfants que l’on enverra a la guerre…

    Ce conflit est une tragedie , oui bien sure et le Ukrainiens en sont les grandes victimes ce qui est terrible . Ces guerres provoquer par des despostes mythomanes est une aberation qui se repete encore et encore a travers le temps et la planete. Saura-t-on un jour prevenir ces conflits??

    Je penses que presentement l’Ukraine est malheureusement perdus et que ces pertes humaines et cette destruction doivent s’arreter . Negocier avec Poutine ? Je pense qu’on y arrivera peu importe le nombre de bombes envoyer aux Ukrainiens. Et les negos devrait se faire le temps que Biden est en poste car le prochain president sera republicain et ca sera encore pire pour l’Ukraine qui seront vendus pour pas chere par Trump et sa gang ….

    Presentement plus le conflit dure plus cela avantage Poutine , la Chine et les republicains qui profitent du prix elever du petrole qui leur permet de casser du sucre sur le dos des Dems qui dorment au gaz….

    Solution ideale , certainement pas mais encore meilleur qu’une grande guerre et ses millions de morts…

  23. oeufoulepoussin dit :

    Un reportage intitulé  » Donbass : voyage au pays des séparatistes » par ARTE

     » Cela fait longtemps que le Donbass connaît des problèmes…Dommage que l’on s’intéresse à ces pays uniquement quand les conflits arrivent à nos portes.  »

  24. Gérard Séguin dit :

    L’humanité est désespérante plus souvent qu’autrement, surtout pour s’entretuer. (Moyen utiliser par la nature pour controler la surpopulation, occasionner par notre supposer intelligence). Voir l’histoire écrite et documenté sur les conflits de territoire et surtout pour l’égo de certains dirigeants. Je préfere vous lire pour garder, mon équilibre mental. Que du GBS » Maintenant, aucune solution facile pour résoudre les égos.

  25. sousmarin dit :

    Le plus important pour Zelensky que de reprendre l’oblast de Kherson et de renvoyer les russes du côté Est de la Dnieper ainsi que couper les lignes de ravitaillement venant de Russie vers le Donbass.
    A ce sujet, ne pas attaquer le territoire russe, imposé par les étasuniens est ridicule…cette obsession de ne pas être considéré comme belligérant a exactement l’effet inverse car le P putride y voit un signe de faiblesse et cela le pousse à aller de plus en plus loin !!!

    Présenter les russes comme être en train de gagner est la tactique du P putride et de ses cohortes de trolls grassement subventionnés. Les russes sont en train de perdre et ils jettent tout ce qui leur reste pour essayer de gratter, avec peine, des petits morceaux de territoire au Donbass, tout en reculant ailleurs.
    Depuis 15 jours, on ne peut que constater que les russes piétinent dans la même petite ville alors que l’Ukraine gratte des territoires autour de Kherson notamment (où l’on voit également des actes de guérilla : sabotages, assassinat de soldats, etc.)

    Certes pour contre-attaquer dans le Donbass, les ukrainiens ont besoin de plus d’artillerie et de plus de chars mais la politique russe de raser les villes avant de les prendre ne fonctionnera que pour un nombre très limitée de villes car les canons fatiguent et les munitions ne sont pas inépuisables…
    Bien sûr le prix à payer pour les ukrainiens sera élevé mais l’alternative est d’être les esclaves des russes, comme le sont les bélarusses, pour l’instant…car la résistance est contagieuse.

    1. oeufoulepoussin dit :

      Il faudra inclure le journal The Guardian dans votre liste de cohorte de trolls pro-russes.
      https://www.theguardian.com/world/2022/jun/10/ukraine-casualty-rate-russia-war-tipping-point

      1. sousmarin dit :

        Vous en tout cas, c’est certain.
        Les ukrainiens, malgré ce qu’ils ont déjà réussis, sont encore sous-estimés et les russes commencent à paniquer en multipliant les provocations et les déclarations tonitruantes.
        Lorsqu’on est fort, on n’a pas besoin de le proclamer sans arrêt ; le faire, c’est avouer sa faiblesse !
        Lorsqu’on est fort, on construit, détruire est l’arme des impuissants.

        L’avenir nous dira qui a raison mais les russes ont de bien sombres jours devant eux car, quoi qu’il arrive, leur armée est décimée et le marché européen leur est fermé pour des années, voire des décennies, vu que la parole de la Russie ne vaut plus un kopeck …La Chine va les bouffer en leur piquant, ou leur achetant, des territoires (pourquoi la Sibérie par exemple)…

        Mais il est évident qu’à terme, une fois le P putride et ses acolytes voleurs et assassins éliminés, la Russie a vocation à faire partie intégrante de l’Europe.
        Espérons, pour ses habitants, que cela arrive avant que la rente pétrolière et gazière se tarisse et qu’ils crèvent tous de faim.

      2. oeufoulepoussin dit :

        Je constate que nous avons quelques points ou nous sommes d’accord.

        1) oui, les russes ont des jours sombres devant eux
        2) les russes sont devenus les vassaux de la Chine
        3) les russes ont subi beaucoup de pertes, tant humains que matériels.
        4) Je ne souhaite que le meilleur pour les ukrainiens

        Par contre, je ne suis pas aussi positif que vous pour un retour de la Russie au sein de l’Europe.
        Je crois que l’avenir des russes passera plutôt par l’Asie.

  26. Igreck dit :

    « L’expansion territoriale (de notre pays) se justifie par la nature de son territoire, qui est impossible à protéger autrement que par des conquêtes. »
    – Adolf Hitler

    https://www.journaldemontreal.com/2022/06/11/les-nouvelles-erreurs-de-poutine

    1. oeufoulepoussin dit :

      On focus beaucoup sur le pétrole et le gaz, mais la plus grande menace à l’équilibre mondial est la crise alimentaire, et la production de fertilisants.

      Une mise en bouche, pour décrire le problème.
      https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1869350/azote-engrais-semence-russie-transport

      Et ce vidéo d’une chaîne québécoise que s’apprécie beaucoup, qui fait une analyse en profondeur du problème. Très inquiétant….

       » La planète est au bord d’un chaos alimentaire  »

  27. spritzer dit :

    « Pourquoi, si les sondages montrent que 71 % des Européens considèrent l’Ukraine comme faisant partie de la famille européenne, y a-t-il encore des sceptiques politiques qui hésitent à nous permettre de rejoindre l’Union européenne ? », a demandé le président ukrainien lors d’un discours par visioconférence »

    Il a toujours des discours simplet celui-là, et il exige beaucoup. Les officiels ukrainiens sont souvent arrogants et ne se gênent pas pour rabrouer les dirigeants étrangers qui ne font pas comme ils le veulent. Quand on regarde leur bilan des dernières années on se demande sur quoi est basée cette assurance que tout leur est dû.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :