Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

« J’avais deux hommes dans ma vie. L’un était mon mari. L’autre était mon patron, qui se trouvait être le président des États-Unis. L’un de ces hommes me défendait. Et ce n’était pas George Conway. C’était Donald Trump. »

Kellyanne Conway, ancienne conseillère du 45e président des États-Unis, évoquant dans ses mémoires, intitulés Here’s the Deal, les actions et les tweets « sournois, presque sinistres » de son mari, George Conway, contre Donald Trump.

P.S. : Autre extrait des mémoires de Conway, dont le site Axios a obtenu un exemplaire à la veille de sa parution : « “Qu’est-ce que tu fais, George ?”, lui demandais-je simplement et calmement. J’avais la même réponse à chaque fois… “Tu travailles pour un fou”, disait George d’une voix forte et sinistre… »

P.P.S. : Aux dernières nouvelles, les deux sont toujours en couple.

(Photo Thresold Editions)

55 réflexions sur “La citation du jour

  1. Tiger Mulligan dit :

    « J’avais deux hommes dans ma vie. L’un était mon mari. L’autre était mon patron, qui se trouvait être le président des États-Unis. Je défendais l’un de ces hommes. Et ce n’était pas George Conway. C’était Donald Trump. »

    Voila il y avait une erreur de frappe dans le texte !!!

    1. Haïku dit :

      @Tiger Mulligan
      RE: « …Voila il y avait une erreur de frappe dans le texte. »
      ——
      Oeil de lynx ! 😉

  2. Math dit :

    leurs enfants doivent avoir du fun à la table pendant l’heure du souper!

    1. Madalton dit :

      Leur fille avait demandé l’émancipation de ses parents et elle avait accusé sa mère d’avoir publié une photo d’elle seins nus sur les réseaux sociaux. Famille dysfonctionnelle.

      https://www.newsweek.com/kellyanne-conway-daughter-claudia-reveals-shes-now-good-terms-her-mother-1607508

  3. Charlot dit :

    Si je comprends bien elle vivait une vie matrimoniale alternative?

    1. xnicden dit :

      👍

      1. Haïku dit :

        @Charlot
        Je seconde @xnicden.
        Excellent remarque !! 👍

    2. Laurent Pierre dit :

      Elle Trump son mari, ça ferait un bien meilleur titre

  4. Madalton dit :

    Elle affirme dans son livre que Trump lui aurait offert de la gracier ce qu’elle aurait refusé. Pas besoin, à mon avis, parce qu’elle pouvait toujours invoquer la maladie mentale.😉

    https://www.rawstory.com/donald-trump-2657371420/

  5. Bonjour l’ambiance!

  6. Kelvinator dit :

    Elle qualifie de « sournois, presque sinistres » les tweet de son mari, alors que ceux de Trump étaient encore bien pire.
    Elle reste avec son mari et défend Trump. La seule conclusion est que ces tweet sinistres ne la gêne nullement, qu’ils soient de son mari ou de Trump.
    Elle cherchait un antagoniste pour son livre, et bien sur ça ne pouvait être Trump, alors c’est son mari. Surtout pas sa fille par contre, mais son mari oui.

  7. Pierre Lesage dit :

    Une photo dont je me souviens, celle où cette dame était fortement concentrée sur son téléphone cellulaire et assiste comme une jeune fille sur un divan au Bureau ovale, ne portant nullement attention aux personnes présentes, dont le 45e, lors d’une certaine cérémonie. Une vrai sexagénaire qui pense encore avoir encore 17 ans.

    Peu de respect pour cette nullité, de nullité absolue.

    1. Gilles Morissette dit :

      @Pierre Lesage (23/05/2022 à 09:39)

      Je me souviens trèrs bien de cette photo.

      KelleyAnne avait l’ait d’une « groupie » devant son « idole », son gourou, celui qui constitue sa raison de vivre.

      Lamentable, pitoyable, embarassant.

      Ce jour là, elle a fait honneur à sa réputation !!

  8. Toile dit :

    « J’avais la même réponse à chaque fois… “Tu travailles pour un fou”, disait George d’une voix forte et sinistre… »

    En effet. Et Georges n’est pas le seul à avoir ce juste avis mais c’est bien le seul à vivre avec elle. Plutôt incompréhensible cette vie commune… particulièrement pathologique. Ses mémoires…. surement avec d’immenses passages amnésiques !

  9. NIkoniste 99 dit :

    fixation et fiction alternative… Une folle! Quand t’es en amour avec Donald Trump, il faut vraiment avoir les méninges détraqués.

  10. Maximilien dit :

    Comment dire que tu fais parti d’une secte sans dire que tu fais parti d’une sect

  11. Igreck dit :

    Quelqu’un n’aura jamais si bien porté son nom… même emprunté : Conway – La voie de la connerie⁉️ C’est bien elle qui a utilisé pour la première fois la notion de « réalité alternative »❗️🤪

  12. jeanfrancoiscouture dit :

    Des gens comme cette drôle de dame, ça donne envie de remplacer «Syndrome de Stockholm» par «Syndrome de Mar-a-Lago».

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_de_Stockholm

    1. Haïku dit :

      👍👍

    2. jeanfrancoiscouture dit :

      Oups! J’ai oublié d’inclure la référence aux «Drôles de dames» avec mes excuses à Jaclyn (Smith), Farrah (Fawcett) et Kate (Jackson).

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Dr%C3%B4les_de_dames

  13. defi25 dit :

    Je me demande ce qui peut inciter (obliger?) George Conway à maintenir une vie de couple avec elle. Une gageure? La religion? Une dette de jeu? La mafia? Ses commentaires, sa vision, ses théories sont à mille lieues des fantasmes politiques de cette adepte de Kool-Aid.

    1. xnicden dit :

      À ce point, ça ressemble à un modèle d’affaires.

      Le caractère public de leurs désaccords politiques entretient pour chacun leur notoriété et les aide à obtenir encore plu$ de contrat$ de toute sorte.

    2. Ziggy9361 dit :

      C’est pourtant évident, elle est tellement jolie.🤭

  14. Louise dit :

    Kellyanne Conway est une femme dysfonctionnelle qui semble avoir perdu la tête pour répondre aux désirs de son maître Trump.
    Quand elle dit qu’elle le défendait, on peut se poser la question pourquoi un président des États-Unis a-t’il besoin d’être défendu par une employée dont le rôle était très ambigu.
    Elle n’était pas la porte parole de la Maison Blanche, elle était le chien de garde de Trump.

    Depuis le jour où on a vu sa photo assise sur le canapé du bureau ovale les genoux repliés sous les fesses, j’ai pensé que cette femme n’avait aucun jugement et que la célébrité lui était monté à la tête.
    Pour qui se prend-elle pour se comporter de façon aussi cavalière dans un lieu qui représente le pouvoir
    de son pays?

    Était-elle amoureuse de Trump ? La question se pose en regard de son comportement, non seulement envers son patron mais aussi envers son mari.

    1. Madalton dit :

      Elle aurait même convaincu Trump de ne pas démissionner après la sortie du fameux tape d’Access Hollywood où il dit Grab them by the pussy. Je ne suis pas sûr qu’elle avait autant d’influence auprès du Moron.

      https://www.yahoo.com/entertainment/kellyanne-conway-claims-donald-trump-194617498.html

      1. Igreck dit :

        Elle trouvait peut-être de se faire « grabber » ainsi❗️🤡

      2. Igreck dit :

        Oups! … peut-être normal…

    2. gigido66 dit :

      « L’un de ces hommes me défendait »
      Louise, peut-être vos yeux ont mal lu.
      Elle dit que le 45 la défendait et non le contraire.
      D’ailleurs pourquoi La Chose aurait eu une quelconque empathie envers elle? Elle était uniquement la marionnette du ventriloque.

  15. Gisèle dit :

    Money, money, money. C’est tout ce qui compte pour le couple. Pas important ce que l’un où l’autre dit où fait.

  16. Gilles Morissette dit :

    Georges Conway a raison. KellyAnne travaillait pour un « fou ».

    Elle a vendu à ce dernier son âme, son honneur, son intégrité, son éthique personnelle.

    Elle se fermait les yeux et la conscience afin de ne pas voir la réalité en pleine face.

    Elle s’est comporté comme une « groupie », un membre d’une secte devant celui qu’elle considérait comme son gourou.

    Elle a défendu, cautionné, justifié toutes ces actions même les plus dégueulasses, sans éprouver le moindre scrupule.

    Si on veut faire une analogie, elle s’est comporté comme une femme victime d’un agression et qui défend son agresseur au point de s’identifier à lui.

    Ça ressemble fortement au « Stockholm Syndrome ».

    Son livre nous démontre qu’elle n’a pas changé et qu’elle continue à vivre dans le mensonge et le déni.

    ZÉRO respect pour ce genre de personne.

    1. Jehan Lambert dit :

      @Gilles Morissette
      C’est aussi le portrait tout craché de Sarah Huckabee Sanders.

    2. Benton Fraser dit :

      Parfois je me dis que la soumise Kellyanne (à Trump et à George!) prends un malin plaisir a livrer le fond de sa pensée sur Trump en répétant les phrases de son mari comme:
      “Tu travailles pour un fou”

  17. xnicden dit :

    J’ai vu récemment un rappel de ce sketch de SNL sur le couple:

    https://youtu.be/0B96ZM3C-h4

    1. Haïku dit :

      @xnicden
      Bon rappel ! 😂👌

  18. anizev dit :

    Est-ce que son mari a écrit la préface du livre ? 🤪 j’aimerais bien lire sa dédicace «  à Donald Trump, le plus grand président que les États-Unis ont eu et qu’ils n’auront jamais. » ou «  A mon gourou éternel. »

  19. gigido66 dit :

    Combien de livres vont être vendus? Un autoportrait qui vient de l’intérieur du trou noir que fut cette présidence et qui déborde de louanges envers le veau d’or. C’est connu, les critiques négatives sont retenues à l’intérieur du cercle par la très grande attraction gravitationnelle de La Chose. La lumière y reste emprisonnée.

  20. Jocelyn dit :

    C’est moi où il n’y a jamais eu autant « d’autobiographie » post mandat qu’après le mandat de 45?

  21. Apocalypse dit :

    « P.P.S. : Aux dernières nouvelles, les deux sont toujours en couple. »

    On dit que les voies de dieu sont impénétrables, de toute évidence, il a de la compétition. 🤣

    p.s. Peut-être que le sexe est absolument génial. 😉

  22. marie4poches4 dit :

    Pôvre elle..ce qu’elle n’a pas compris c’est lorsque 45 la défendait, c’est lui-même qu’il défendait puisqu’une bonne partie des propos controversés faits par Conway faisait référence à son gourou.

  23. Gilles Morissette dit :

    HS

    Les fachos de l’église catholique américaine, ces enfoirés de fanatiques, d’intégristes, de « Talibans » se croient encore à l’époque où ils pouvaient imposer leur idées aux gens.

    On a déjà connu ça au Québec, à l’époque le la Grande Noirceur, lorsque Duplessis et les évêques « couchaient dans le même lit, et ce, afin de garder le peuple sous l’asservissement.

    Merci à M. Hétu pour le lien.

    https://www.catholicsforchoice.org/press-releases/catholics-for-choice-president-jamie-l-manson-m-div-responds-to-san-francisco-archbishops-attack-on-speaker-pelosi/

  24. simonolivier dit :

    Mais elle varlope Jared. « il n’y a aucun sujet sur lequel il considérait ne pas être un expert » Ouch!

  25. Mouski dit :

    Je l’avais oublié celle là………je vous accuse M Hétu de réveiller en moi cette personne cauchemardesque.

    1. constella1 dit :

      Il est grand le mystère de la foi
      My God
      Pourquoi son mari est tjrs avec elle ???
      A part un contrat de mariage en béton pour elle et très désavantageux pour lui au moment d’un divorce je ne vois pas ce qui peut bien le retenir .,.

  26. ralbol dit :

    Ah la vie de couple…

    Comme avec les chars, un cerveau pour deux personnes, c’est plus économique.

    Dans ce couple, je laisse deviner qui l’avait, le cerveau…

    Et ils sont encore ensemble… quelle bonne colle le pognon, c’est la colle de c’t’époque-ci !

  27. Alexander dit :

    Ce n’est pas elle qui avait parlé de réalité alternative?

    On semble vivre la même chose avec la désinformation massive en Russie sur le conflit en Ukraine.

    Malgré l’abondance des médias d’information, des gens en viennent à contrôler et manipuler le message massivement et efficacement.

    De la désinformation à très grande échelle qui permet de cautionner des guerres et voler des élections.

    La guerre numérique.

    Et, bizarrement, George et elle sont encore ensemble.

    Remarquez que des couples qui demeurent ensemble par intérêt, y en a d’autres.

    Demandez à Hillary ce qu’elle pense de son courailleux de mari. Mais elle a failli devenir présidente en l’endurant.

  28. Duduche dit :

    Un titre plus approprié aurait sans doute été « My Stupefying Alternative Facts – How I Learned to Lie for Trump and Kept the Recipe for Myself (Trust Me, Buy my Book) ».

  29. ralbol dit :

    La madame panique car elle sent le «spotlight» s’éloigner…

    Il ne lui restera que sa vie drabe aux côtés d’un mari qui la connaît bien et qui a sans doute trouvé mieux ailleurs.

    Alors un livre, ça la remet sur la carte, ça ramène le spotlight, elle redvient le centre d’attention.

    C’est ÇA le deal !

  30. Pierre s. dit :

    ———————

    le titre que ce livre devrait avoir ….

    Délires d’une folle dingue au service du pire imposteur de l’histoire des USA.

  31. Pierre s. dit :

    ———————–

     »Trump me défendais
    Mon mari défendait les institutions et les citoyens américains. »

  32. gascar53 dit :

    Ce couple est une énigme qui a la réponse; les soupers en famille celà doit être quelque chose et dans le lit je ne sais pas ce qui fait bander Georges en tout cas si tu bande mon Georges tu es extraordinaire et celà doit être l’amour avec un grand A….

  33. ralbol dit :

    Tiens…

    … en parlant d’handicapée du neurone…

    V’l’à-t-y pas que notre championne des droits des enfants, même avant leur naissance, a voté la semaine dernière, CONTRE le « Access to Baby Formula Act » qui devrait donner aux familles, un meilleur accès à la préparation pour nourrisson

    https://gizmodo.com/republicans-voted-against-baby-formula-who-pro-life-abo-1848961960

    Avec 9 autres républicains dont Gaetz et Boeber, la Marjorie Taylor Greene a dit non à un meilleur accès pour les familles.

    Est même conséquente dans sa folie.

    Ses positions politiques doivent se choisir à pile-ou-face en lançant un vieux « washer » rouillé.

  34. Benton Fraser dit :

    Fake news… Trump n’a jamais défendu personne!

  35. le_furote dit :

    Je me demande qui va acheter son livre. Le gens normaux en ont eu assez d’elle et ses mensonges quotidiens. C’était une grande clown. Les MAGA fans sont illettrés et n’ont rien à foutre d’elle, incapables de la suivre. Elle publie son livre pour essayer d’entrer dans l’élite intellectuelle US. Mais son grognon de mari fout tout en l’air. La question de savoir comment ils font pour rester ensemble est la seule chose, le seul petit crochet qui est d’un quelconque intérêt. Son livre va finir vite au niveau de celui d’un des fils de Trump qui en avait publié aussi (je sais pu lequel): dans une boite de livres à $0.99 exposée sur le trottoir devant la librairie. Oh, tiens il va pleuvoir, oh zut tant pis pour ces livres.

    Ciao

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :