Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

« Hier, les Russes ont déclaré publiquement qu’ils réduisaient leurs actions offensives et leurs activités dans les régions de Tchernihiv et de Kiev. Est-ce que nous le croyons ? Bien sûr que non. »

Viatcheslav Tchaous, gouverneur de la région de Tchernihiv, dénonçant les intenses bombardements russes sur la ville de Tchernihiv survenus quelques heures seulement après la déclaration du vice-ministre de la Défense russe selon laquelle Moscou avait décidé de « réduire radicalement l’activité militaire en direction de Kiev et de Tchernigiv ». Dans un communiqué publié sur Telegram, il a déploré la destruction d’infrastructures publiques, y compris des bibliothèques et des centres commerciaux.

P.S. : Plus de 4 millions de personnes ont désormais fuit l’Ukraine depuis le début de l’invasion russe, selon les données de l’agence de l’ONU pour les réfugiés.

P.P.S. : Selon le point quotidien du ministère de la Défense britannique, « des unités russes, subissant de lourdes pertes, ont été contraintes de retourner en Biélorussie et en Russie pour se réorganiser et se réapprovisionner ». Le ministère met sur le compte des difficultés des forces russes en Ukraine les nouveaux objectifs militaires annoncés récemment par Moscou.

(Photo Reuters)

38 réflexions sur “La citation (ukrainienne) du jour

  1. Toile dit :

    Cette déclaration ( ou un contenu similaire par un officiel de la délégation russe de négociations) n’était elle pas suivie d’un propos « en guise de bonne foi » ? La réalité diplomatique et la réalité terrain, comme pas pareille, le tout et son contraire.

    1. Toile dit :

      Bon, 2 heures dans les Maritimes mais j’ai trouvé:

      « « Il a été décidé, pour accroître la confiance, de réduire radicalement l’activité militaire en direction de Kyiv et Tchernihiv. » Ce sont les mots du vice-ministre russe de la Défense, Alexandre Fomine, pour qui les négociations sur un accord de neutralité de l’Ukraine entrent « dans une dimension pratique ».
      Cf La Presse

  2. gascar53 dit :

    Poutine va se concentrer sur ce qui marche, la propagande et la désinformation s’il veut rester en vie..

  3. Cotenord07 dit :

    Selon l’article « Live en cours » (mis à jour régulièrement) du quotidien Le Monde, voici ce que le gouvernement de la Fédération de Russie a affirmé à ce sujet :

    « 12:11 URGENT
    Partage
    Moscou affirme que les négociations avec Kiev à Istanbul n’ont donné lieu à rien de « très prometteur »

    Des pourparlers entre des délégations russe et ukrainienne à Istanbul mardi n’ont donné lieu à rien de « très prometteur » ni à aucune « percée », a déclaré mercredi le Kremlin, douchant les espoirs de progrès décisifs dans les négociations. « Il y a beaucoup de travail à accomplir », a ajouté à la presse le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov. »

    Source :

    https://www.lemonde.fr/international/live/2022/03/30/guerre-en-ukraine-en-direct-l-onu-denombre-plus-de-4-millions-de-refugies_6119755_3210.html

    1. Guy Pelletier dit :

      Évidement leur beau projet de soumettre très rapidement à sa botte l’Ukraine n’ayant pas fonctionné l’armée Ukrainienne bien mieux entraînée. équipée et motivée que celle de l’agresseur Russe qui les a salement sous estimés sans compter qu’ils ne prévoyaient pas que le peuple Ukrainien serait si solidaire si courageux les « nationalistes » décriés comme étant des nazis par Moscou et la majorité des russophones se battant côte à côte contre ceux détruisant leur pays alors que Poutine avait escompter un meilleur appuie des russophones à son armée venue supposément en Ukraine un pays indépendant de la Russie et souverain pour les « libérer » des méchants nazis « nationalistes » Ukrainiens d’autant que pour lui il ne peut exister de nationalisme Ukrainien puisqu’il n’existe pas de nation ni peuple ukrainien, encore moins de fiers Ukrainiens ne voulant pour rien au monde retomber sous les grosses bottes sales et puantes de Moscou!!!!!

      Le réveil semble bien dur pour la sainte et glorieuse Russie et son autocrate en chef qui n’aura pas cette fois-ci réussis sans trop de pertes matériel et humains à installer ses pantins ni à s’emparer facilement des régions dans l’est de l’Ukraine qu’il convoitait pour son projet phare de retour de la grande et puissante Russie du passé, comme ils l’ont fait en Georgie, en Crimée, au Bellarus et ailleurs. La grosse armée Russe courra se piéger dans l’est de l’Ukraine à défaut de se faire sortir de force du nord et de l’ouest de l’Ukraine. On verra quand elle sera piégé quelle sera la nature de leurs offres avec l’Ukraine qui sera de plus en plus mieux armée par les alliés qui voit arriver de partout des gens désireux de les aider à battre les Russes.

    2. Guy Pelletier dit :

      Il semble aussi que la Russie ne soit pas trop pressée de négocier quoi que ce soit avant de recevoir un coup de main de ses mercenaires du groupe Wagner qu’elle aurait appelé en renfort de la Syrie où ils se trouvaient pour tenter d’étouffer la résistance dans le Donbass. Leur stratégie est de plus en plus clair. Les Russes vont attendre d’avoir pris possession du Donbass avant de négocier quoi que ce soit. Ils vont prendre leur temps pour que diminue la pression contre eux sachant que trop de pays Européens ne voulent de longues sanctions contre la Russie. Finalement la Russie aura encore gagné un combat longtemps préparé d’avance sachant que l’occident ne s’impliquerait pas directement dans leurs affaires!!!!!!

  4. Toile dit :

    Tchernihiv

    Si on regarde la carte, mise à date quotidiennement, c’est sur le Front Kyiv, le plus proche des frontières russes, à l extrémité sud de cette section, comme un genre de bastion qui pourrait vite se retrouver en situation d’étranglement.

    Possible dans ce contexte que les troupes cherchent un retour en terre natale pour fin de ravitaillement et de réorganisation. Ils vont avoir quoi, des cans de nourriture moins déprimées, du liquide noir magique pour circuler? Des munitions et autres armes ? Si oui, après opération, retour en terre natale, non garantie. Ca revient au même: chair à canon.

    L’etat des negos aura t’il suffisamment avancé dans l’intervalle ? Pense pas.

  5. Toile dit :

    On a lu dans notre rituel matinal, pré aurore.
    Clair comme de l’eau de roche que cela irrite le diktator. En témoigne son porte crotte: pete pi repete.

  6. Achalante dit :

    Non, vous ne comprenez pas! C’est effectivement une offensive très réduite! (Comparativement à ce que Pout!ne aimerait faire… 🤪)

    1. Guy Pelletier dit :

      Nous ne faisons que des exercices militaires à la frontière de l’Ukraine. N’y voyez surtout pas une possible agression de notre part contre ce pays un frère!!!

      BELEIVE US!!!!!

      1. gascar53 dit :

        Celà me rappelle quelqu’un…

    2. Toile dit :

      Voulez-vous dire que mon cerveau est trop lent?
      Ok, je retourne à mon 3 eme ☕️…. hihihi. Maudite drogue hallucinatoire.

  7. Loufaf dit :

    Le tsar psychopathe veut annexer l’ Ukraine à la Russie, en faire un de ses satellites, faire disparaître Zelensky d’ une façon ou d’ une autre et installer un pantin à sa place.
    Putin va continuer à répandre ses mensonges et sa désinformation et faire semblant de négocier.
    A moins d’ un miracle, rien ne changera à court terme .
    Que de courage de la part du peuple , des combattants Ukrainiens et leur président!

  8. Toile dit :

    M. Medvedev, le prédécesseur fantoche de l’autre.

    « Le scénario ukrainien avait été écrit en Géorgie en 2008. Il suffisait de vouloir lire » Voir l’article qui relate la lecture de ce dernier au 22 fevrier dernier. L’essentiel : le Donbass

    https://www.lemonde.fr/idees/article/2022/02/23/le-scenario-ukrainien-avait-ete-ecrit-en-georgie-en-2008-il-suffisait-de-vouloir-lire_6114865_3232.html#xtor=AL-32280270-%5Bdefault%5D-%5Bios%5D

    1. Guy Pelletier dit :

      C’est clair comme de l’eau de roche que tout cela était prévu depuis un bon moment. Ils ont soigneusement préparés le terrain en armant et finançant une rébellion contre le pouvoir Ukrainien pour le forcer à devoir réagir dans l’est de l’Ukraine et par la suite prétexter devoir y intervenir pour « pacifier » et « dénazifier » ces régions.

      Pour par la suite comme par hasard après les troubles semés, le chaos, la violence la peur la Russie du tsar Poutine a déclaré ces deux régions d’un pays souverain « indépendantes »!!!!!! la suite était fort prévisible.

      Ils enverraient leur armée écraser le gouvernement d’Ukraine pour y installer leurs pantins, annexeraient ces territoire qui reviendraient à la sainte et grande Russie. Ils ont fait le même coup en Georgie et en Crimée alors pourquoi s’arrêter en si bon chemin d’autant qu’ils n’étaient pas sous la protection directe de l’OTAN. Il est facile pour quiconque d’un peu éveillé de comprendre pourquoi donc l’OTAN essentiellement une force de défense les dérage tant que cela. Ce ne sont pas les supposés menaces à l’intégrité de leur pays mais un empêchement pour qu’ils continuent à rebâtir la grande Russie en installant des régimes fantoches et annexant des territoires là où l’OTAN n’est pas.

  9. zcommezebulon dit :

    Opération tellement réduite que les voilà obligé de tirer sur un bâtiment de la Croix-Rouge.
    En dehors de boucher, qu’y a-t-il comme autre terme ?

    Un bâtiment du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a été la cible de bombardements russes à Marioupol, port stratégique assiégé du sud-est de l’Ukraine, a affirmé mercredi une responsable ukrainienne.

    «Les occupants ont bombardé délibérément un bâtiment du CICR à Marioupol», a écrit sur Telegram Lioudmyla Denissova, chargée des droits humains auprès du Parlement ukrainien. «Pour l’instant, nous n’avons pas d’informations concernant les victimes», a-t-elle ajouté, sans préciser combien de personnes auraient pu se trouver dans le bâtiment au moment des tirs.

    1. Toile dit :

      Si à Marioupol ils n’ont pas su lire la mention « enfants », j’imagine que le pictogramme rouge et blanc de la Croix-Rouge leur est incompréhensible.

      Dans un récent passé les ukrainiens enterraient leurs morts. Plus possible désormais. Il est estimé à 10,000 le nombre de cadavres qui jonchent le sol, en pieces détachées aussi. Juste la vision doit tenir de l’horreur. Juste l’odeur doit être pestilentielle vu la décomposition. Et là je parle pas de la faim qui te tanaille.

      1. gigido66 dit :

        Un peuple complet qui va souffrir très très longtemps d’un stress post- traumatique…😱

  10. Toile dit :

    Au moment même des négos à Istanbul, Mykolaiv, une des clés de voute pour Odessa, pour ce qui reste des 486,000 habitants ( 2017)

    https://www.lemonde.fr/international/article/2022/03/30/a-mykolaiv-l-immeuble-du-gouverneur-regional-eventre-par-un-missile-russe_6119784_3210.html#xtor=AL-32280270-%5Bdefault%5D-%5Bios%5D

    Une cible ultra symbolique que l’édifice du gouvernement, pile dans le «  en guise de bonne foi ».
    On dirait un Boeing atterri au  Pentagone comme résultat.

    1. ProMap dit :

      Toile – Que les médias sont complaisants avec les néo-nazis ukrainiens. On voit bien que ce sont eux qui font dérailler tout le processus de négociation pour rétablir la paix. Ils détruisent même leur QG. (sarcasme)

      Mon général, l’unique facteur empêchant la paix en Ukraine est l’agression sauvage et sans fin de la Russie. Point.

      1. Toile dit :

        Ce qui nous mélange un peu, c’est la présence des neo nazis dans les 2 camps, présence non proportionnelle. Le bataillon d’Azov, bien qu’il contienne des éléments neo nazis, est entièrement dédié à la cause ukrainienne contrairement à d’autres qui sont raides pro poutin.

        Idem en Tchétchénie: le peuple tchétchène, féroces combattants s’il en fut de poutin, s’est vu écrasé à l’issue d’une entente entre poutin et le clan le plus fort: Ramzan Kadyrov. Le bras armé de poutin qui règne, c’est le cas de le dire, de façon violente sur la Tchétchénie.

        Or dans le conflit ukrainien Ramzan Kadyrov apporte son soutien sur le terrain. De même les tchétchènes résistants à poutin y sont.

        Notre erreur est des fois de les mettre dans le même panier.

      2. ProMap dit :

        Toile – Tout à fait d’accord. Les criminels de guerre, on en retrouvent dans tous les pays combattant. Ils sont présents même en temps de paix.C’est cette fausse équivalence dans un conflit qui embrouille et est nocive.

        En 2015, aux USA, quelques médias ont pratiqué cette fausse équivalence, ce qui a nui et contribué, même si ce n’est pas le « facteur » principal, à la banalisation du mensonge jusqu’à le faire percevoir comme vérité par trop de personnes.

    2. chrstianb dit :

      Je viens de voir Crabe Noir sur Netflix, un film de guerre suédois. Il y a une scène qui montre un bâtiment détruit exactement comme l’édifice gouvernemental de Mykolaiv. Je pensais que c’était impossible.
      Calvaire.

  11. Charlot dit :

    Nous voyons sans doute ici, dans les déclarations apaisantes et lénifiantes de la partie russe, une version inédite de la célèbre expression « fake news », comme quoi les échanges Poutine Trump n’ont pas été complètement stériles……

    1. Toile dit :

      Echanges, qui soulignons le, ne s’inscrivent pas de façon horizontale ( d’homologue à homologue) mais de façon verticale ( de seigneur à vassal)

  12. Alexander dit :

    C’est fou ce que la désinformation et la propagande sont rendues des armes de destruction massives à l’ère des médias tout azimuts.

    Aux EU, on a répété le message de l’élection volée jusqu’à presque en voler le résultat le 6 janvier 2020.

    Les russes répètent leur propagande de denazification de l’Ukraine pour assouvir leur soif d’expansion territoriale sous de faux prémices.

    La désinformation a toujours existé mais elle est rendue sophistiquée au point de saccager des processus démocratiques et des pays au sens figurés et propres du terme.

    Mais c’est un peu comme la bombe nucléaire, la désinformation a une origine. Comme les américains qui ont développé les premières bombes atomiques dans les années 1940.

    Et ça prend un savant mélange d’expertise informatique, d’expertise en communication et de psychologie des masses. Et surtout une volonté de s’en servir pour saper l’adversaire.

    Poutine se sert allègrement de la propagande pour tenir le coup dans son coin de continent.

    Et ça fait des années que les services de renseignements américains accusent accusent la Russie d’entraves dans leurs processus politiques. Et semble-t-il, avec beaucoup de preuves à l’appui.

    Au début, on pouvait penser que de brandir l’épouvantail russe faisait l’affaire des opposants, mais je n’en suis pas si sûr maintenant. Vraiment pas.

    Et de voir certains ténors politiques agir, et particulièrement aux States, je me demande très sérieusement s’il ne sont pas sous influence du Boucher de Moscou. À commencer par leur Élu qui est tout sauf un Élu de Dieu.

    Ces gens, on appellerait ça des traîtres.

    1. Toile dit :

      Certains sont traitres parce qu’ils agissent en connaissance de cause. Les autres sont des zombies lessivés. Mais au final, ils sont tous des zombies lessivés.
      Oui, ca fait peur. Une bombe nucléaire dans notre conscience, dans notre perception, conviction candide que «  tout le monde est gentil, tout le monde est bien »

    2. Benton Fraser dit :

      C’est à croire que chaque nouveau média amène son lot de désinformation et de propagande.

      Dans les années 30, le nazisme a utilisé un nouveau média, la radio, pour la propagande et désinformation.
      Aujourd’hui, c’est le Net qui est utilisé pour la propagande et désinformation!

      Il semble que que chaque nouveau média a besoin d’une guerre pour être régulé et réglementé…

    3. AB road dit :

      Non seulement dez traîtres à leur pays, des traîtres à la démocratie, mais spécifiquemenf des traîtres à l’humanité, point à la ligne…

  13. Gilles Morissette dit :

    On a une autre preuve que les Russes n’ont AUCUNE parole.

    On doit toujours prendre exactement le contraire de ce qu’ils affirment.

    C’est de cette façon que les choses fonctionnent avec des criminels de guerre, des assassins.

    Qu’attendre d’autre lorsqu’on a affaire à des enfoirés qui prennent pour cible un bâtiment de la Croix Rouge pourtant dûment identifié et visible même du haut des airs.

    Pendant ce temps, les pertes de l’armée russe sont tellement grandes qu’elle est obligé de se « replier » pour se « réorganiser » et se « réapprovisionner » (selon les services de Renseignements Britanniques).

    Le cauchemar de Putin se poursuit.

    Il risque de devenir encore plus « fou » et « imprévisible ».

    Donc, si vous croyez à la bonne foi des Russes en matière de négociations, je vous annonce que j’ai un « beau tunnel à vendre ».

    Tiens un peu d’histoire.

    En ce jour, le 30 mars 1867, les USA achetaient l’Alaska de la Russie pour la somme de 7,2 millions de dollars.

    Imaginez la situation géopolitique si les Russes avaient refusé l’offre américaine.

    Sarah Palin serait une COMMUNiSTE et le Canada aurait la Russie dans sa cour arrière.

    LOL XXX

  14. Igreck dit :

    HS
    Pendant ce temps, dans le plusse beau pays…🇨🇦

    Derrière ce pacte, il ne faudrait d’ailleurs pas sous-estimer la volonté de Jagmeet Singh d’en user aussi pour bloquer la voie le plus longtemps possible au Parti conservateur. Un parti qui, sous Harper et ses successeurs, se radicalise de plus en plus vers la droite de la droite. Qui plus est, une droite servie à la SAUCE RÉPUBLICAINE américaine.
    En cela, on pourra dire que si elle venait à bien tenir la route – un grand si malgré tout –, l’alliance Trudeau-Singh aura rendu un fieffé service au pays.
    https://www.journaldemontreal.com/2022/03/29/un-rare-grand-coup-signe-justin

  15. kintouai dit :

    Au JT de France 2, hier, un homme sorti de l’enfer d’Irpin, affirmait que des gens qui essayaient de fuir la ville en voiture ont vu leur véhicule se faire écraser par des tamks russes, avec eux dedans.

    Saletés de Russes !

    Pendant que l’Ukraine est réduite en ruines, les Occidentaux continuent de chier dans leur froc (même si Biden a le mérite de dire ses vérités au boucher de Moscou).

    1. Comme dirait Zelensky, ce ne sont pas des mots que nous voulons, mais des actions concrètes de l’OTAN.

  16. sousmarin dit :

    A noter la répartition des réfugiés (51% de femmes, 40% d’enfants et 9% d’hommes).
    Un autre sondage montrerait que près de 50% des ukrainiens adultes seraient prêts à s’engager pour défendre leur pays, dont 30% de femmes.
    Cela implique une résistance du peuple impossible à contenir même pour une armée bien plus puissante que celle des russes (2ème armée du monde ? Je ne suis même pas sûr qu’elle soit la 3ème !).

    Si les russes étaient sincères, la solution serait probablement une location de la Crimée à la Russie type celle d’Hong Kong, mais pour une durée inférieure, à négocier + plus de pouvoir local pour les régions séparatistes mais sans indépendance + des dommages de guerre pour reconstruire l’Ukraine payés par la Russie + un statut « neutre » dans le sens où l’Otan aurait l’obligation de défendre l’Ukraine en cas d’agression d’un autre pays mais ne pourrait pas s’y installer préventivement.

    Céder des territoires ou démilitariser l’armée ukrainienne seraient donner raison à l’agression poutinienne et pousser le P putride à recommencer dans d’autres pays.

  17. L’avantage quand tu fais arrêter, empoisonné ou suicidé ceux qui te contrarie est que tu peux vivre dans un monde parfait ou que tu entends que ce que tu veux entendre…

    « Selon nous, Poutine est induit en erreur par ses conseillers sur les mauvaises performances de l’armée russe et sur la sévérité de l’impact des sanctions sur l’économie russe, parce que ses plus hauts conseillers ont peur de lui dire la vérité »

    *https://www.lapresse.ca/international/europe/2022-03-30/guerre-en-ukraine/poutine-mal-informe-par-son-entourage-selon-un-responsable-americain.php

    En gros, putine subit la meme type de désinformation qu’il fait subir a son peuple.
    Donc la bulle du mensonge tout azimut vas continué d’augmenté jusqu’a son éclatement.

    Le seul avantage est que putine a moins de chnace d’appuyé sur le buton nucléaire puisqu’il se pense gagnant!

    Mais les Ukrainiens auront droit a plus de bombardement dus au généraux tantant de camouflé leur déconfiture organizationnel

    1. Toile dit :

      « Selon nous, Poutine est induit en erreur par… »

      Ca pourrait être tout aussi bien « Selon nous, Poutine est enduit en erreurs par… « 

  18. jeanfrancoiscouture dit :

    Et voilà Macron qui essaie (naïvement ou électoralement??) de négocier une mission humanitaire à Mariupol pour y aller soigner les blessés et les malades et exfiltrer autant de civils que possible vers la sûreté. Naturellement, Putin a refusé. Et en plus de continuer à bombarder à l’aveugle, il a fait exploser un centre de la Croix Rouge. Si ça continue comme ça, il ne restera plus rien à négocier car Putin a l’air de vouloir se placer en position syndicale archaïque: «Ce qui est à moi reste à moi et ce qui t’appartient encore est négociable.»

    Alors, pourquoi ne met-on pas sur pied un immense convoi humanitaire non armé, avec identification idoine et couverture aérienne à proximité mais juste hors de frontières de l’Ukraine? On envoie le tout vers Mariupol en avertissant bien le Putin que cela s’appelle «pas touche» sous peine de représailles.
    Et, en guise d’avertissement du sérieux de la chose, on passe en DEFCON2. Comme a déjà dit un certain Trudeau, mais pas celui qui est en place présentement: «Fini les folies!»

    1. Haïku dit :

      @jeanfrancoiscouture
      Je suis plutôt d’accord avec votre commentaire. Je suis tout aussi frustré par l’absurdité de cette impasse dite « mexicaine » !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :