Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

À la mi-mars, soit deux ans après s’être retrouvé avec New York à l’épicentre de l’épidémie de coronavirus, le New Jersey n’obligera plus les élèves et le personnel des écoles publiques de porter le masque. Le gouverneur démocrate de cet État, qui a mis en place plusieurs des mesures les plus restrictives pour lutter contre la COVID-19, en fera l’annonce ce lundi.

Phil Murphy ne sera pas le premier gouverneur démocrate à annoncer ou à considérer une telle politique. Celui de Pennsylvanie a déjà mis fin au port du masque obligatoire dans les écoles publiques, alors que ceux de New York et du Connecticut ont évoqué la semaine dernière la possibilité d’abandonner cette mesure après l’expiration de la règle l’autorisant.

Le port du masque obligatoire dans les écoles publiques fait l’objet de vifs débats dans plusieurs États et localités aux États-Unis. Dans certains États dominés par des républicains, des lois ou décrets interdisent aux commissions scolaires d’imposer le port du masque. Lois ou décrets qui sont contestés ou ignorés dans certains États, dont la Virginie, où des dirigeants de commissions scolaires disent vouloir continuer à suivre les directives des Centres de contrôle et de prévention des maladies, qui recommandent encore le port du masque pour les 2 ans et plus à l’école ou à la garderie.

Rappel : les républicains du New Jersey et de la Virginie ont réalisé des gains électoraux importants en novembre dernier en tablant sur le ras-le-bol de nombreux parents concernant le port du masque obligatoire dans les écoles, dont certains croient qu’il nuit à l’apprentissage ou à la santé mentale des élèves. À l’opposé, des responsables sanitaires citent des études démontrant que les personnes portant le masque à l’intérieur sont beaucoup moins susceptibles d’attraper la COVID-19, une maladie contagieuse qui a tué plus de 900 000 personnes aux États-Unis.

Au New Jersey, une moyenne de 78 personnes par jour sont mortes de la COVID-19 la semaine dernière. Dans cet État comme dans plusieurs autres, le nombre des infections causées par le variant Omicron est cependant en chute libre. Et l’idée de traiter la COVID-19 comme une partie normale de la vie gagne en popularité.

(Photo AP)

46 réflexions sur “Bientôt fini le port du masque obligatoire dans les écoles ?

  1. Guy Pelletier dit :

    À moins qu’un nouveau variant de la COVID-19 s’annonce plus dangereux que ses prédécesseurs on s’en va vers une fin de pandémie vers un virus endémique avec lequel de toute façon on devra vivre puisqu’il semble tenace et vouloir rester du moins pour un moment encore présent et qu’on ne puisse plus vivre dans cet état de crise perpétuelle néfaste non seulement pour l’économie mais pour le moral de tout le monde. On doit retrouver un semblant de normalité. Il semble qu’à partir du variant Omicron le virus soit plus contagieux mais moins agressif et qu’on le veuille ou non il finira par contaminer tout le monde. Alors oui on doit s,attendre à ce

  2. treblig dit :

    Le New-York Times annonce aujourd’hui 2 165 décès en hausse de 18%. Les USA sont en route vers le million de morts qu’ils devraient atteindre d’ici là mi-mars. Chiffre sous évalué selon les experts.

    Mais bon, les victimes sont âgées, obèses, diabétiques ou souffrent d’autres maladies qui les rends susceptibles de mourir du COVID.

    Alors, faisons comme si toutes ces victimes ne mériteraient plus de vivre.

    1. Djé dit :

      Oui, mais la majorité est obèse aux USA, on n’a pas fini!

    2. Lucien L. dit :

      Vous dites:  »Mais bon, les victimes sont âgées, obèses, diabétiques ou souffrent d’autres maladies qui les rends susceptibles de mourir du COVID ». Vous décrivez l’étatsunien typique.

  3. _renaud dit :

    C’est une tendance qu’on devrait beaucoup voir dans la prochaine année. Le Danemark a déjà enlevé ses restrictions pour la Covid. Ce n’est plus juste une affaire d’anti-vaccin républicain, je crois qu’ils ont assez données pour prendre de telles décisions. Surtout avec un haut taux de vaccination chez les enfants.

  4. richard311253 dit :

    Mon opinion.

    Depuis plus d’une semaine, ici au Québec et au Canada, nous avons droit à des manifestations légales, légitimes et manifestement tournées vers l’individu et sas droits à la liberté.

    Le but est d’oublier le drame pandémie et revenir à notre vie d’avant.

    La seule certitude que j’ai, serai je le seul, le virus covid 19, lui, ne nous oubliera pas.

    Ma grosse grosse interrogation, si ça repartait la pandémie, parce qu’on a relâché les mesures, y arrive quoi?

    Là on a un groupe de gens écoeurés, qui s’est manifesté contre les mesures sanitaires comme le passeport.

    Ce groupe aura t’il le recul nécessaire pour accepter la situation de pandémie, si le pire se produit et qu’en sera t’il de la solution de s’unir face à l’adversité, ici le virus, pour en finir une fois pour toute?

    Je rappelle cette évidence oubliée, le virus ne nous oubliera pas!

    C’est triste mais c’est ça.

  5. Toile dit :

    Oui l’apparition d’un variant plus dangereux demeure une hypothèse possible auquel cas si notre garde est baissée, risque de case départ. Mais on l’ignore. En attendant, tous sont plus ou moins excédés par les mesures sanitaires justifiées par la pandémie. Personnellement, je vais avec et ça va assez bien coté moral. Ce qui me fascine, façon de parler, c’est la panoplie des divergences dans l’application des mesures sanitaires tout en tenant compte que certains pays, dont l’Europe, ont une expérience antérieure à l’Amérique sur le variant Omicron: masque, pas de masque, aux enfants, pas aux enfants, restos ouverts pas ouverts. couvre feu, pas de couvre feu. En sus, certaines décisions sont d’ordre plus politiques que sanitaires. Une chienne y retrouve pas son petit. D’ici là, en ce qui me concerne la pandémie a toujours cours tant que l’OMS ne la déclare pas finie.

    Ma réflexion est donc ce prochain allègement est il un étirement équilibriste visant à apaiser la fatigue et la grogne?

    1. Toile dit :

      En fait, peu importe où les gens réclament la reprise d’une vie plus «normale ». La science fait peut être de son mieux pour supporter les décideurs. On passerait donc de la priorité de la santé physique ( en préservant la vie) à introduire la santé mentale comme facteur décisionnel.

    2. richard311253 dit :

      Toile 7h45

      Je vais tout à fait dans le sens de votre conclusion.

      Tout comme je suis avec vous au sujet de la liberté individuelle lorsque vacciné.

      Ma liberté va bien, très bien même. Je vais partout sans restriction, avec qui je veux quand je veux. Dans un contexte de pandémie, c’est le genre de liberté adapté au virus.

      Pour un max de liberté dans le contexte de pandémie, il suffisait seulement de se faire vacciner, crois y, crois y pas!

      1. Toile dit :

        Même vacciné, je m’astreins volontairement. Je bamboche pas trop. Mon affaire, c’est comme un run de laitier: épicerie, pharmacie, quincaillerie, maman, SAQ. Je m’occupe en faisant des travaux et autour de la cabane. Ça vous divertit en masse, ça et maman. Accablé par un décalage horaire de mon sommeil, j’étais même couché bien avant le couvre feu. Faque… On suit les consignes, même celles incohérentes, et on attend la fin. Savoir être philosophe et résilient me dessert bien. Faut regarder ce que l’on a entre nos mains, pas ce qui est perdu actuellement ou qui pourrait l’être à plus long terme autrement c’est la morosité qui nous guette sinon pire.

  6. gl000001 dit :

    « Et l’idée de traiter la COVID-19 comme une partie normale de la vie gagne en popularité. »
    Comme les « mass shooting » dans les écoles !!! 🙁

    1. Mona dit :

      @Gl00001 Oui, le bon équilibre en bon père de famille !! Tant qu’il y a des électeurs il y a de l’espoir. Grrr

      1. Haïku dit :

        @gl000001
        Je seconde @Mona.

  7. titejasette dit :

    Je ne m’aventure pas à m’approcher des Urgences pour savoir si je vais pouvoir trouver un lit en cas où je tombe malade (peur d’être contaminée). Si la Santé publique constate que les Urgences sont encore remplies à 120%, il faut suivre ses directives et recommandations. Il faut continuer d’être prudents. Ce n’est pas une grippe mais c’est une question de vie et de mort. Le billet donne assez de stats très convaincants mais il y en a qui badine encore avec ça.

    Rambo, ses acolytes et ses stupides suiveux n’arrireront pas à m’émouvoir avec leurs klaxons. Il y avait une femme qui donnait son approbation aux camionneurs en déclarant:  » Nous faisons ça (la manifestation) POUR nos enfants… » Euh… Maman, tu serais morte et enterrée… Merci de ton amour !

    Dans quelques mois, une pillule sera approuvée et la science médicale avance à grands pas. Il faut être patient. « Et l’idée de traiter la COVID-19 comme une partie normale de la vie gagne en popularité. » -Billet
    Je suis d’accord avec cette idée, peut-on la considérer comme telle dans quelques mois ? Hâtons-nous lentement…

    Quand aux enfants américains qui ne porteront pas de masque à l’école, je les plains mais que voulez-vous. Ils deviendront des anges, une fois rendus au ciel. Papa et maman vont te regarder voler de tes propres ailes, chérie !

    1. MarcB dit :

      « Quand aux enfants américains qui ne porteront pas de masque à l’école, (…) Ils deviendront des anges (…) »

      En fait, le masque est surtout pour protéger les autres, et les enfants sont beaucoup moins à risque de complications graves que leurs parents ou grand-parents. Le danger est que ces enfants rapportent le virus de l’école vers leur bulle familliale. Donc finalement, c’est plus probable que ce soit ces enfants qui regardent leurs parents et grand-parents s’envoler vers le paradis…

      C’est anecdotique, mais la seule personne que je connais qui à souffert de la covid longue s’est fait infecté par son fils qui l’a ramenée de l’école.

      1. Achalante dit :

        Je connais quelqu’un qui travaille dans une école aux É-U. L’État est anti-mandat de masque, et l’école a dû cesser son application. Résultat? Elle a attrapé la COVID, et juste vendredis, six élèves ont été déclarés positifs.

  8. Layla dit :

    Pour ma part, je continue…à me protéger.

    J’ai quelqu’un dans ma famille qui a eu le Covid par une personne qui ne lui avait pas dit qui ne lla pas averti de la réalité de la situation. Elle a dit qu’elle était malade…mais dans son cas, malade comme un lendemain de veille c’est courant même un lundi alors?

    On ne me dira pas de faire confiance aux gens.

    outré l’ex conjoint quand il l’a su il lui a dit …notre enfant est allé à l’école toute la semaine?
    Réponse…Why pi?

    comme une partie normale de la vie gagne en popularité

    Vivre entouré d’égoïste c’est vrai que c’est normal.

    Voilà pourquoi on est où on est? Ces personnes vivent une vie normale depuis deux ans…soit en égoïste.

    Egoiste un jour égoiste toujours.

  9. comme en 2020 et en 2021, la covid reculera en mars et avril…. les pièces surchauffées et mal aérées seront plus rares…
    comme en 2020 et 2021 les gens se dépêcheront de reprendre un rythme « normal » … comme avant…

    naturellement il y aura plus de contagion, mais comme les sociétés, du moins en occident, sont plus vaccinées, ça ne se fera pas trop sentir….
    on ouvrira même les aéroports, malgré le fait que 2020 et 2021 ont été dures à passer à cause des virus-voyageurs… beaucoup de voyageurs aériens ont ramené le virus dans leurs bagages…. mais on n’apprend pas vite…

    fait que l’été sera relativement calme….

    c’est novembre 2022 qu’Il faudra avoir à l’oeil…

    surtout si la vaccination perd de la popularité parce que les gens estimeront avoir retrouver leur normalité….

    beaucoup de gens parlent d’endémie… toujours drôle de voir et d’entendre autant de « spécialistes » dans les rues et sur les forums utiliser un mot dont ils ne connaissaient même pas l’existence voilà 1 an ….

    statistiquement, on aura droit à un variant USA en fin 2022 ou en 2023… toutes les conditions sont rassemblées par là pour permettre une éclosion d’un variant …
    les endroits mal vaccinés ou insuffisamment dans lesquels le virus cohabite avec le vaccin est propice aux mutations. ajoutons que si cette population est vieillissante et avec des maladies chroniques, ça peut engendrer un sale petite bête qui, cette fois, élargira son champ de contagion …

    mais la médication est là… vaccins, pilules, aérosols nasaux …

    ceux qui croient naïvement qu’une fois endémique, le virus de la covid ne fera plus parler de lui, seront surpris…
    des éclosions massives dans des secteurs précis, genre un quartier, une association sportive ou autre apparaitront ici et là… comme la rougeole, plus souvent et plus massivement..

    finalement, il n’y aura plus jamais de « comme avant »….

    Les USA en extrapolant ont déjà franchi le 1,5 million de morts… mais le déni est rassurant pour certains…. les USA ont l’oeil sur les 2,5 millions assurément à les voir se précipiter à fuir la réalité covid….

    1. Lucien L. dit :

      Les USA sont premiers dans tout. Même dans le nombre de victimes.

  10. Haïku dit :

    “Si le temps arrange pas les choses, les choses arrangeront le temps.”
    (Réjean Ducharme)

    1. gigido66 dit :

      « Si tu te préoccupes plus du virus, le virus va s’occuper de toi! »

      1. Haïku dit :

        gigido66
        Excellente réplique ! 👍

  11. Alexander dit :

    Les différentes manifestations, aussi imparfaites soient elles, rappellent une chose: les gens ont besoin d’oxygène entre les deux oreilles, pas juste des respirateurs.

    La santé mentale a été trop subordonnée à la santé physique. Mais la Santé doit tenir compte des deux.

    Et surtout, va vraiment falloir repenser en profondeur les façons de faire. Pas le choix. On va se rendre à Oméga avec les variants, faut s’y adapter, sans arrêter de vivre.

    Arrêter de vivre, on appelle ça mourir.

    1. Benton Fraser dit :

      Les manifestation démêlent les émotifs des pragmatiques.

      Je comprends les émotifs, mais ce qui est pathétiques, c’est lorsqu’ils essaient de se justifier en se faisant passer pour des pragmatiques.

      Ils ont simplement a dire qu’ils sont a bouts du confinement.
      Mais pour un émotif, c’est soit pour problème de santé mentale ou soit au pire, un faible!
      Alors ils préfèrent le risque d’être ridicule… ce qui n’aide pas pour leur santé mentale!

  12. richard311253 dit :

    Il y a une jolie confusion à propos des droits et liberté.

    Confusion des droits personnels et des droits de la société.

    Avec la pandémie, c’est une affaire de société, une patente de gang.

    L’ennui de cette confusion est qu’il oppose deux vérités, soit les droits individuels et les droits de la société.

    Tout le monde des deux groupes a raison dans ce choc des droits.

    Le défi de notre société est de travailler tout le monde ensemble, ce qui a au delà des droits individuels.

    Perdre ce défi c’est le jeu du yoyo perpétuel.

    Belle perspective d’avenir avec tous les dérangements que cela occasionnera.

    Les droits n’ont pas finis d’être bafoués de part et d’autre si les individualistes ne comprennent pas les enjeux covid19

    1. Toile dit :

      Je dirais que la confusion vient du fait que bien des gens ne saisissent pas ou mal le concept de mesures d’urgence ( en démocratie). Normalement, en démocratie et de façon générale, tout est permis. Les lois sont ainsi faites. Et vous avez des amendements, des règlements qui limitent ces droits. Les mesures d’urgence sont de 2 ordres : de guerre et sanitaires. Là, c’est tout le contraire. Un renversement valide jusqu’à la fin de la mesure d’urgence qui doit etre la plus courte possible. C’est rien n’est permis sauf. Avec la pandémie, on est dans des mesures d’urgence sanitaires et oui, il y a des libertés individuelles de suspendues parce que c’est l’interêt collectif qui est en jeu. C’est pas le temps du « mais j’ai l’droit » pis du myself and I. Dans une dictature c’est clair : tu fais ce que je te dis sinon.

    2. Benton Fraser dit :

      J’ai l’habitude de dire dans mon entourage: Mais ou était passer les gens pendant les cours de philo?!?!

      L’individualiste fut poussé très fois ces dernières décennies, ce qui est vendeur en publicité… et pour l’égo, du moins un impression d’égo!

  13. Charlot dit :

    Bientôt, on l’espère, la pandémie dans toute sa virulence sera chose du passé. On peut se souhaiter qu’elle se transforme en un mal endémique au pire. Ce sera alors la victoire à la Pyrrhus des non-vaccinés et autres négationnistes: « on vous l’avait dit que la pandémie c’était une arnaque de l’état profond ». Les Fox News de ce monde ont un bel avenir….

  14. Ceptik dit :

    S’impose selon moi un retour au contrat social d’un certain promeneur solitaire du nom de Jean-Jacques Rousseau.
    « Ce que l’homme perd par le contrat social, c’est sa liberté naturelle et un droit illimité à tout ce qui le tente et qu’il peut atteindre; ce qu’il gagne, c’est la liberté civile et la propriété de tout ce qu’il possède. »
    Mais rares sont les politiciennes ou politiciens qui oseraient en proposer une mise à jour. Pourtant, le moment s’y prête à merveille.

    1. Benton Fraser dit :

      Extrait de wikipédia sur le philosophe Karl Popper:

      Le libéralisme de Popper n’exclut pas l’intervention de l’État, y compris dans le domaine économique. Au contraire, il en fait une condition de l’exercice des libertés des individus, en raison du paradoxe de la liberté :

      « La liberté, si elle est illimitée, conduit à son contraire ; car si elle n’est pas protégée et restreinte par la loi, la liberté conduit nécessairement à la tyrannie du plus fort sur le plus faible. »

      Aussi l’État a le devoir de limiter la liberté de telle sorte qu’aucun individu ne doit être amené à être aliéné à un autre :

      « C’est pourquoi nous exigeons que l’État limite la liberté dans une certaine mesure, de telle sorte que la liberté de chacun soit protégée par la loi. Personne ne doit être à la merci d’autres, mais tous doivent avoir le droit d’être protégé par l’État. Je crois que ces considérations, visant initialement le domaine de la force brute et de l’intimidation physique, doivent aussi être appliquées au domaine économique. […] Nous devons construire des institutions sociales, imposées par l’État, pour protéger les économiquement faibles des économiquement forts. »

  15. Gilles Morissette dit :

    Il faut s’attendre qu’un jour ou l’autre (on ignore quand), le port du masque ainsi que d’autres mesures sanitaires seront mis de côté.

    Ça dépendra de plusieurs facteurs dont le taux de vaccination de la population ainsi que l’absence de variant comme Omicron ou d’autres sous-variants.

    La recherche va faire en sorte que les vaccins vont devenir de plus en plus efficaces sans compter les médicaments qui pourraient, dans certains cas, remplacer carrément la vaccination.

    On peut espérer que tout ça se fasse dans un avenir plus ou moins rapproché quoiqu’il ne faille pas, à mon avis, brûler les étapes.

    Cependant, on pourra toujours compter sur les irresponsables, les égoïstes, les « moi, moi, moi » pour vouloir précipiter les choses, quitte à nous faire replonger à nouveau dans le cauchemar qu’on vit depuis deux ans.

    Ainsi va la nature humaine !!

  16. Gilles Morissette dit :

    HS

    Tiens, je croyais que le « Convoi de la Liberté » à Ottawa était composé de « bons patriotes, gentils, attentionnés, respectueux des lois ainsi que des gens, rempli d’amour et d’intentions pacifiques. ».

    https://www.journaldemontreal.com/2022/02/06/des-manifestants-auraient-tente-de-mettre-le-feu-a-un-immeuble-residentiel-dottawa-1

    Réponse de Rambo Gauthier et de ses »goons »:

    « Ç’est un coup monté des « cr…de médias pourris » qui ont « patenté » tout ça afin de faire mal paraître nos valeureux défenseurs de la LIBÂÂÂÂRTÉÉ » (sarcasme !!!).

    Je me demande ce que doit en penser notre troll préféré !!

  17. gigido66 dit :

    Dans mes mots:
    Rambo de la Côte Nord:
     » En fin de semaine, on a été gentil avec vous, maintenant on s’attend a un retour d’ascenseur…sinon… »
    Si ça, ce n’est pas une menace à la démocratie, je me demande bien ce que c’est!?!?

    « On a clanché le Bonhomme »…on a été plus populaire que lui… » si ça ce n’est pas de l’enfantillage, je me demande bien ce que c’est!?!?!

    Un participant à cette manifestation de crise de bacon:
    « J’ai 54 …, je n’ai voté que 2 fois dans ma vie et j’ai annulé mon vote à chaque fois, la dernière fois j’ai voté CAQ.. et là, je suis Cacu…si ça ce n’est pas un aveu d’un immense désintéressement de la démocratie et du bien commun, je me demande bien ce que c’est!?!?! 😉Je passe presque sous silence sa faiblesse en calcul😳
    Un autre: Je suis prêt à perdre ma maison s’il le faut, je ne veux pas que mes enfants soient dans la rue!?!?!🤦‍♀️

  18. gigido66 dit :

    Mon commentaire précédent parti trop vite, il reste ceci de très édifiant: (toujours dans mes mots)

    Rambo de la Côte Nord: « C’est pas une pamdémie, parce que si c’était ça, le monde tomberait autour de moi!?!?! Si ça, ce n’est pas de l’ignorance crasse, je me demand ebien ce que c’est?

    1. MarcB dit :

      Le classique moi, moi, et moi: « Je connais personne qui… », « Je n’ai pas attrappé le virus.. », « J’ai attrappé le virus et je suis pas mort… », « Mon système immunitaire est fort… », etc…

      Ca démontre quand même que la vision de beaucoup de ces participants se limite à leur petite personne…

    2. Toile dit :

      Oui moi aussi la mâchoire m’est tombée par tant de savoir! Il croit par ses yeux torves. Voit rien ( ou veut) , il y a rien là. Bien oui chose, personne n’est mort dans le monde à cause de la Covid. Tout un déni. Un vrai de vrai con. Il y a de la famille de défunts de nos ainés en résidence qui peuvent l’anéantir.

  19. Gilles Morissette dit :

    HS

    Des éloges bien mérités pour la police de Québec (SPVQ) et la SQ pour leur magnifique travail qui a empêché les voyous, les goons, les morrons de prendre le contrôle de la Ville comme cela s’est passé à Ottawa.

    https://www.journaldemontreal.com/2022/02/06/tous-les-camions-ont-quitte-le-centre-ville-de-quebec-1

    On s’est arrangé ppour tuer dans l’oeuf les menaces puériles de ceux qui voulaient « jammer la ville », « scrapper le Carnaval », « faire une révolution ».

    Comme quoi, rien de tel qu’une démonstration de force bien organisé afin de montrer aux « crinqués » qu’ils ont intérêt à « marcher les fesses bien serrées ».

    La manifestation a été pacifique parce que les policiers ont démontré une détermination sans faille, qu’ils n’entendaient pas à rire et qu’ils n’hésiteraient pas à appliquer la loi afin de protéger les citoyens.

    Ils ont donné aux manifestants juste assez de latitude pour s’exprimer tout en évitant les dérapages.

    Aujourd’hui, les « goons » ont quitté la ville, L’air est devenu plus respirable. On a la paix pour au moins deux semaines.

    Préparez-vous les « grands patriotes ». Lorsque vous reviendrez nous voir, on sera encore plus prêt et on ne vous laissera pas transformer notre ville en un champ de bataille.

    Vous avez le droit de manifester de façon pacifique mais gare à vos « fesses » si vous essayez de semer le trouble.

    En passant, on vous remercie pour vos « généreuses contributions » qui ont permis à notre ville de garnir ses coffres, et ce, grâce aux constats d’infractions que vous avez reçu en fin de semaine.

    Très généreux de votre part !!

  20. Gilles Morissette dit :

    Autre HS

    On dirait bien que le « party » est terminé à Ottawa.

    https://www.journaldemontreal.com/2022/02/06/letau-se-resserre-autour-du-convoi.

    C’est malheureusement trop tard. Le mal est fait.

    C’est dès le début qu’il aurait fallu agir.

    Ne pas laisser les voyous prendre le contrôle de la Ville.

    Démontrer de la fermeté, de la détermination.

    La police d’Ottawa s’est traîné les pieds et a abandonné ses concitoyens à leur sort.

    Autant la police de Québec mérite des « bravos »pour ses interventions en fin de semaine, autant celle d’Ottawa mérite des « huées ».

    Espérons que la leçon a servi et que la prochaine fois, car il y aura une prochaine fois, elle sera mieux organisé.

  21. Guy Pelletier dit :

    Le film Vice, sur le désir des Républicains de mettre la main sur le pouvoir à tout prix et sans partage qui est assez représentatif de ce qu’il se passe actuellement aux USA. Le vol organisé par eux de l’élection de Georges W. Busch un prélude à leur tentative claire de récidiver avec Trump. Tentative qui a heureusement échoué malgré leurs magouilles magistrales. Dommage que les Américains dorment d’un profond sommeil les ont laissés faire sans qu’ils en subissent des conséquences ça ne fera que les inciter a récidiver. C’est comme cela que s’installent des dictatures et ploutocraties là où vivaient de grandes démocraties, la complicité tacite de la population……………………….

  22. sousmarin dit :

    D’après les Nations Unies, la mortalité quotidienne de faim dans le monde est de 25.000 personnes soit plus de 9 millions par an – beaucoup plus que les morts du Covid – mais, bizarrement, je ne vois personne sur ce forum qui demande à ce que ces personnes soient guéries grâce à un médicament pourtant bien connu qui s’appelle nourriture…

    D’un autre côté, la mort étant le seul vaccin qui permette de se passer de nourriture, on devrait sûrement l’imposer à ces pauvres hères qui, pour paraphraser Marie-Antoinette, n’ont qu’à manger de la brioche.

    Ah mais oui, j’oubliais que tous ces appels à la solidarité des pro-vaccins viennent de personnes qui ne risquent pas de mourir de faim eux…une notion de la solidarité toute relative puisque la solidarité ne s’applique que lorsqu’ils sont partie prenante.
    Près de 45 millions de personnes sont au bord de la famine dans le monde d’après le PAM mais peut être devrions nous les vacciner afin qu’ils ne meurent surtout pas de la Covid ?
    Serait-ce de l’égocentrisme nauséabond ou me trompé-je ?

    PS : cela concerne également les EU, un petit rappel de 2013 (sous Obama donc) d’un média que vous aimez bien : https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/201306/01/01-4656726-des-millions-damericains-ont-faim.php

    1. richard311253 dit :

      Sous-marin 11h14.

      Ouch, vous fessez fort et vous fessez vrai!

      Un scandale jamais dénoncé, la spéculation en bourse des produits alimentaires.

    2. jeani dit :

      @sousmarin

      C’est probablement un oubli fort involontaire de votre part, je vais donc ajouter ces mots.

      « Ah mais oui, j’oubliais tous ces appels à la solidarité des pro-vaccins OU ANTI-VACS ET MANIFESTEUX, viennent de personnes qui ne risquent pas de mourir de faim eux … »

      Ne vous en faites pas, il m’arrive fréquemment d’oublier des parties importantes lors de mes interventions.

      Petite suggestion aux manifesteux, vous avez une excellente opportunité de corriger le tir en donnant les millions que vous avez accumulés sur le site gofundme et le donner à ceux qui ont faim dans le monde.

      1. marie4poches4 dit :

        @jeani

        Ils auront une bonne excuse pour ne pas donner leurs millions

        « GoFundMe annonce qu’elle ne versera pas les quelque 10 millions récoltés depuis deux semaines pour financer le mouvement. Les donateurs pourront être remboursés »

        https://www.lapresse.ca/actualites/2022-02-04/gofundme-ne-distribuera-pas-les-millions-aux-camionneurs.php

      2. gigido66 dit :

        Il y avait des discussions avec GFM et les organisateurs, GFM voulait acheminer les fonds récoltés vers des organismes de charité. Le résultat final est que l’argent ramassé retourne dans les poches des donateurs…on ne fait pas la charité avec cet argent!

  23. richard311253 dit :

    HS aux camionneurs avertis

    Le permis de conduire n’est pas un droit mais un privilège.

    Idée de réflexion pour les politiciens, les policiers, les camionneurs.

  24. titejasette dit :

    Je me tortille de rire quand je vous lis. Les déclarations des camionneurs et de ses suiveux.

    – Je suis prêt à perdre ma maison s’il le faut, je ne veux pas que mes enfants soient dans la rue!?!?!🤦‍♀️ -Tes enfants ne seront pas dans la rue. Le capitaine Lego et la DPJ s’en occuperont pour en faire des jeunes délinquants très prometteurs.

    – « On a clanché le Bonhomme »…on a été plus populaire que lui… » si ça ce n’est pas de l’enfantillage, je me demande bien ce que c’est!?!?! – C’est très songé, CONNARD !

    – » En fin de semaine, on a été gentil avec vous, maintenant on s’attend à un retour d’ascenseur…sinon…sinon QUOI ? – ON VA PRENDRE LES ESCALIERS DE SECOUR …» Hahaha !

    – Rambo de la Côte Nord: « C’est pas une pamdémie, parce que si c’était ça, le monde tomberait autour de moi!?!?! – C’est une maladie syphilitique. Tes gosses se ratatinent et deviennent comme des ti raisins secs.

Répondre à Charlot Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :