Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Il tombe sous le sens que les années à la Maison-Blanche de Donald Trump aient eu un effet négatif sur la santé mentale de millions d’Américains qui acceptaient mal d’être dirigés par un homme qu’ils jugeaient racistes, corrompus ou incompétents. Mais jusqu’à quel point étaient-ils affectés? Un politologue de l’Université du Nebraska, qui s’est penché sur cette question, tente d’y répondre dans une étude publiée la semaine dernière et intitulée Politics is making us sick: The negative impact of political engagement on public health during the Trump administration.

« La politique est une source omniprésente et largement inévitable de stress chronique qui a entraîné des coûts de santé importants pour un grand nombre d’adultes américains entre 2017 et 2020 », écrit Kevin Smith dans cette étude qui cite parmi les maux les plus fréquents l’insomnie, la fatigue et la dépression. « L’élection de 2020 a peu contribué à atténuer ces effets et les a très probablement exacerbés », ajoute-t-il.

Smith et son équipe ont pris le pouls d’un échantillon représentatif de la population américaine à trois reprises entre 2017 et 2020. Selon les résultats de leur étude, 40% de la population adulte « identifie systématiquement la politique comme une source importante de stress dans leur vie » et 5% avoue avoir songé au suicide en réponse aux développements de l’actualité politique américaine.

5%. Après le premier coup de sonde, Smith a cru que cette donnée était probablement fausse. Mais le pourcentage s’est maintenu lors des deux coups de sonde suivants.

La chroniqueuse du New York Times Michelle Goldberg fait état de cette étude ici en notant une évidence : les démocrates ont été les plus touchés mentalement durant les années de Donald Trump à la présidence. Ce qui l’amène à cette réflexion à propos des électeurs de ce parti, avec lesquels elle s’identifie : « Lorsque Donald Trump était en fonction, ils ont pu transformer leur rage et leur peur en carburant, mais je ne suis pas sûre que cela soit durable. Plus la politique devient un spectacle d’impuissance démocrate exaspérante face à la cruauté incessante de la droite, plus je crains que les gens se désengagent comme moyen d’autoprotection. »

Signe des temps : la chronique de Goldberg prend fin sur un paragraphe en italiques conseillant aux gens qui ont des pensées suicidaires d’appeler la « National Suicide Prevention Lifeline au 1-800-273-8255 (TALK) ».

(Photo Getty Images)

77 réflexions sur “Quand la politique inspire des pensées suicidaires

  1. marie4poches4 dit :

    Bien que je sois au nord de la frontière, je peux dire que je suis passée par toutes sortes d’émotions durant la présidence de 45. Au point de me réveiller la nuit et de consulter mon téléphone pour savoir s’il s’était passé quelque chose le temps que je dormais. Je n’ai jamais autant pester et j’ai découvert en moi un potentiel de haine que je ne croyais jamais possible.

    L’élection de Biden m’a soulagée quelques jours seulement parce que 45 est toujours bien présent et la situation est pire qu’elle ne l’était il y a un an. J’en arrive à souhaiter sa mort, c’est tout ce qu’il mérite si on considère tous les dommages causés. Même emprisonné, il continuera, lui et ses supporteurs à foutre le bordel.

    Je n’ose même pas imaginer ce que j’aurais pu ressentir si je vivais aux USA…

    1. Mona dit :

      @Marie4poches4 👌 et moi de l’autre côté du lac, idem…sauf que le décalage horaire est plus grand 😂

      1. Mona dit :

        Merci au blog de Mr Hetu et à la communauté hétusienne qui a allégé ma peine 😉🥂

      2. Haïku dit :

        @Mona
        Idem pour moi et chin chin 😉🥂

      3. Ziggy9361 dit :

        Merci à vous Mona d’être aussi fidèle à nous et au blogue, ce qui nous a uni bien sur c’est ce qui s’est passé au États-Unis avec l’élection de ce président qui a agit de façon révoltante, pour nous habitué à la présidence de Mr.Obama ça été tout un choc.

        Mais avant tout ce qui fait que nos atomes crochus nous ont rapprochées naturellement c’est notre jugement qui est similaire malgré là distance et aussi et surtout notre langue commune que d’anciens
        voyageurs venue de France nous ont laissé en héritage et pour vous je partage cette chanson:

      4. Mona dit :

        @ziggy9361 ☺️ Vous avez raison ziggy, je suis fidèle à mes amis humains pour qui les lacs ne sont pas des frontières.

      5. Ziggy9361 dit :

        Oups. Voici la pièce principale :

        https://youtu.be/kSS8LmgmOg8

      6. Haïku dit :

        @Ziggy9361
        Superbe chanson ! 🎵

    2. Ceptik dit :

      @Marie4poches4

      C’est un fait que ça peut aller nous chercher. Et plusieurs fois par jour, au fil des nouvelles ou des blogues. Au point de ne pas toujours savoir comment y répondre. On passe de la colère au sarcasme, de l’analyse à l’ahurissement qui laisse pantois, même à la méchanceté en souhaitant sa mort ou en lui prêtant ses dernières paroles : « Oui, je meurs criblé de dettes! De toutes celle qui étaient dues et refusées à ma grandeur. » On fait quoi? On se carapace? On se désole pour nos voisins du sud? On se console de ne pas être un voisin du sud? Un jour, blessé par une manchette, on se réfugie dans notre jardin. Le lendemain, révolté par une manchette, on en sort… On fait quoi? ?

      1. marie4poches4 dit :

        On fait quoi? ?

        De pouvoir s’exprimer dans cet exutoire que nous offre M.Hétu est déjà un bon début puis dans mes pires moments, je me dis: » Ben coudonc, ils sont 74 millions + des dizaines d’autres millions qui n’ont pas voté (ce qui représente plus que les 81 millions obtenus par Biden, donc une majorité) qui sont heureux de leur situation, alors pourquoi me torturer l’esprit?

      2. gigido66 dit :

        Nos émotions écorchées d’abord par la présidence de « La Chose » et ensuite par la traîtrise des républicains envers le peuple, inféodés qu’ils sont au veau orangé sans tête et sans aucune valeur dêmocratique, ne savent vraiment plus sur quel pied danser.
        Je partage les sentiments que beaucoup ont sur « la politique » , y compris celle de notre côté de la frontière, et je réalise que la venue sur la scène de la « grande gueule » a fait sortir de leur trou les êtres les plus visqueux, vicieux et vils de la société!

    3. Layla dit :

      @Marie4Poches 12:18

      « Je n’ai jamais autant pester et j’ai découvert en moi un potentiel de haine que je ne croyais jamais possible. »

      ma mère doit se retourner dans sa tombe, elle disait que je ne savais pas haïr.

    4. Je seconde entièrement! Surtout que ma soeur jumelle vit aux États-Unis depuis presque 25 ans….

    5. galgator dit :

      Je vous dirais ce qui est le plus frustrant c’est de voir que pas loin de la moitié des américains ont voté et voteront encore pour ce narcissique compulsif qui a le même profil de dirigeants des plus cinglés que cette planète ait connue. En tout cas, il ne faut surtout pas laisser la place à ces fous furieux. Ça serait plus facile de leur laisser la voie libre (les républicains) en se disant que la cause est perdue et que c’est pesant sur notre moral mais ça donnerait plutôt l’effet contraire comme résultat. Trump rêve à faire la même chose que Poutine, c’est à dire contrôler le peuple pour ses propres profit.

  2. Gilles Morissette dit :

    Voilà une étude intéressante qui confirme à quel point, la présidence de LA CHOSE a été dommageable en plus de provoquer une scission profonde et irréversible au sein de la société américaine.

    Ça confirme également le manque d’empathie et de respect d’une administration rempli de crapules « sans foi ni loi » qui agissent comme des despotes assoifés de pouvoir et qui prennent « les grands moyens » pour arriver à leurs fins.

    Cette présidence aura changé la face de ce pays à tout jamais, et ce, pour le pire.

    Dire qu’il y en a qui rêve de revoir ce sale type à la présidence !!

    Les métastases se sont répandus dans tout l’organisme et le cancer est rendu à un stade irréversible.

    Avec tout ce qui s’est passé durant et après cette période sombre, ce pays est définitivement FOUTU.

    1. chicpourtout dit :

      @Gilles Morrissette
      Avec de tels ingrédients, je vais finir par penser comme l’analyste politique qui disait l’autre jour qu’il ne serais aucunement surpris que nos voisins finissent par devenir un régime totalitaire. 🙁

  3. jeanfrancoiscouture dit :

    «la chronique de Goldberg prend fin sur un paragraphe en italiques conseillant aux gens qui ont des pensées suicidaires d’appeler la « National Suicide Prevention Lifeline au 1-800-273-8255 (TALK) ».

    Ah! Et est-ce que la «Prevention Lifeline» va leur fournir la recette pour qu’ils puissent se débarrasser des abrutis qui leur pourrissent la vie?
    Tout ça me fait penser à ce gars qui était déprimé à cause de sérieux problèmes d’argent. À un copain qui lui conseillait de consulter un psy il avait rétorqué: «Est-ce que ton psy pourrait me faire un beau gros chèque?» Non? Alors il ne peut rien faire pour moi. 🙂

  4. NStrider dit :

    Il y a grosso modo 60 000 000 de citoyens éligibles qui n’ont pas voté en 2020. Ils doivent bien dormir eux, après tout, ils n’ont rein à voir avec la déliquescence de la démocratie puisqu’ils n’y participent pas. 🤦🏻‍♂️

    1. NStrider dit :

      Oups, mon erreur de base mathématique, il n’y a au final que 53 333 000 qui n’ont pas voté.

      1. Benton Fraser dit :

        C’est tellement compliqué et lourd de voter chez les américains.

        Plus on descends vers le sud plus c’est lourd et compliqué….

    2. MarcB dit :

      Oui, mais considérant le collège électoral qui attribue des grands électeurs par état, je peux comprendre pourquoi des électeurs sentent que leur vote est plutôt inutile. Si je vis dans un état bleu foncé (Californie, Massachusetts) ou rouge foncé (Wyoming, Alabama), mon vote ne changera presque rien au résultat, et faire la file pendant 2 heures… bof…

      1. NStrider dit :

        Oui c’est très vrai. Mais comme j’ai dit à un de mes enfants lorsqu’il a été en âge de voter. « Tu peux ne pas aller voter parce que tu penses que ça ne changera rien mais tu perds ton droit de critiquer pour les 4 prochaines années »

      2. Denis Dallaire dit :

        @MarcB C’est toujours la même rengaine, sauf que la seule solution est d’aller voter, et si tout le monde y va, peut-être que ‘les déplorables’ seront minoritaires dans plusieurs états…..et ça fera une plus grande différence

  5. stellaire11 dit :

    Je compatis avec les américains, car moi aussi, leur univers politique me donne régulièrement des palpitations désagréables, des sueurs froides, un goût amer et de l’insomnie. Pour me protéger, il faut que je fasse périodiquement une pause santé en coupant les nouvelles.

    Je salue ici la dédication de M. Hétu à se tenir au courant de façon aussi assidue sans perdre sa santé mentale!

  6. Gilles Morissette dit :

    HS

    La cheffe du PLQ (Dominque Anglade) vient de nous démontrer, encore une fois, son manque de jugement et de discernement.

    https://www.msn.com/fr-ca/actualites/quebec-canada/rencontres-avec-legault-dominique-anglade-se-retire/ar-AAT0L46?li=AAayzNa

    Pour elle, cette pandémie n’est qu’un jeu politique dont elle se sert pour « marquer des points » auprès des électeurs.

    J’ai bien aimé la réaction de GND. QS préfère continuer à y assister afin de pouvoir poser des questions au gouvernement et le forcer à rendre des comptes, en attendant que L’Assemblée Nationale puisse reprendre ses activités de façon sécuritaire.

    Pour le citer: »La gestion de la pandémie, ce n’est pas un spectacle pour attirer l’attention »

    Excellente stratégie qui pourrait s’avérer payante lors d’une prochaine campagne électorale.

    Oui, ce genre de rencontres peut être frustrante et causer des frictions. C’est comme une négociation dans le cadre d’un conflit de travail.

    Cependant, le Québec traverse une grave crise de santé publique et on a besoin de toutes les bonnes volontés pour s’en sortir.

    Mme Anglade devrait se rappeler que les absents ont toujours tort et que « la chaise vide » n’est pas une option viable

    1. AB road dit :

      M. Morissette.
      Bon commentaire (comme toujours, d’ailleurs)…

      Pendant ce temps.

      Go Packers Go !!!

      1. jeani dit :

        Avec Rodgers, le Djokovic du football, je vais opter pour l’équipe « underdog »…

        Go 49e go!

  7. En plus d’avoir fourni de lourds contingents à la Covid, DT en a fourni d’autres au problèmes de santé mentale.

    Le fait est que les gens normaux, donc surtout des démocrates, soient plus atteints ne doit pas étonner. Les gens sensés ont été par sa faute assaillis de doutes, d’inquiétudes. Les partisans et adorateurs de DT ne connaissent que des certitudes, et ont canalisé leurs angoisses sur leurs haines et leur violence. Ils se défoulent, ils ont leur thérapie sans consulter.

    1. Toile dit :

      De fait, les adorateurs de la chose ont peu tendance aux pensées suicidaires. Ils tournent cela en canalisant leur agressivité vers autrui. Cela les « sauvent » d’une introspection.

      Ca me chicote cette mention de pensées suicidaires, pas celle de stress ou même de l’anxiété ou pire de l’angoisse. Quand tu es rendu à cette pensée suicidaire, c’est que tu es en rendu à croire que la mort te sortira de la souffrance. C’est même la seule solution à ta portée. On la rumine, on l’expulse, elle revient. Le 5% me surprend aussi. Est-ce à dire que pour sauver ta peau, tu devrais virer ripous ?

  8. Helene dit :

    L’election de t… a décuplé mon intérêt pour tout ce qui se passe au sud de la frontière. J’ai essayé de comprendre et j’essaie toujours sans vraiment trouver les réponses. Comment se fait-il qu’un si grand nombre ne voit pas les mensonges, l’incompétence, les magouilles et le manque total de respect pour les institutions et les gens. D’après mes proches, c’est parfois inquiétant et on me conseille de fermer la télé et tous les autres supports média. Je comprends bien l’effet que cet ignoble peut avoir sur ses concitoyens!

    1. marie4poches4 dit :

      J’ai envie de vous répondre que pour certains électeurs et élus répus, la fin justifie les moyens.

    2. Laurent Pierre dit :

      La présidence Trump et ce qui se passe actuellement avec les républicains me permet d’assister de mon vivant à ce qui s’est passé en Europe il y’a un siècle lors de la montée lente, puissante mais irrésistible des différents mouvements fascistes en Italie, Allemagne, Espagne, Portugal etc. Au Québec il y a eu à cette époque Adrien Arcand, maintenant nous avons droit à Éric Duhaime. Bref ce fut le triomphe retentissant de la Bêtise humaine entraînant toutes les catastrophes que l’ont sait. Au tour maintenant des USA de connaître leur moment « fasciste » et je demeure persuadé qu’ils vont le vivre à fond avec fort probablement toutes les catastrophes habituelles qui accompagnent ce type d’expérience. Les leçons de l’Histoire qu’il dise, sauf qu’encore une fois l’humanité n’a rien compris ni retenu d’essentiel des années 20, 30 et 40 au 20e siècle.

  9. Sjonka dit :

    La présidence du moron m’a aussi affectée au point de rager haut et fort. J’ai décidé pour ma santé mentale de me détachée de la politique états-unienne. Je viens toujours lire le blog de M Hétu mais je garde mes distances. C’est surtout la réaction des états-uniens, ou devrais je dire le manque de réaction qui me met hors de moi. En tout cas, cela m’a permit de réaliser combien on est bien dans notre pays imparfait. Au sud c’est une aberration au point d’utiliser une pandémie qui tue pour leurs besoins politiques. C’est simplement dégoûtant.

  10. Louise dit :

    Moi aussi je suis affectée par ce qui se passe chez nos voisins du sud. Même si je me répète souvent que ce n’est pas mon pays, je n’aime pas voir des millions de gens souffrir à cause de mauvaises décisions et de la mauvaise foi des dirigeants républicains et des citoyens qui les suivent dans leurs bêtises.

    Ce qu’on observe en direct jour après jour c’est l’insensibilité et même la cruauté d’une partie de la population qui en exploite une autre sans états d’âme et sans regrets.
    On a l’impression que l’humanité régresse ces dernières années et c’est affligeant.

    Je cherche comment me protéger de cette situation malsaine. Certaines journées je ne participe pas à ce blogue mais d’autres fois je me dis que je ne peux pas me couper du reste du monde même si c’est affligeant et qu’il n’y a pas beaucoup de positif auquel se raccrocher.

    Quand cette situation s’ajoute à ce que nous vivons collectivement avec la pandémie et personnellement avec la covid qui s’est introduite dans notre famille même si on respecte toutes les règles et qu’en plus on supporte tous un de mes petits-fils qui lutte contre un cancer du pancréas dont on sait que l’issue sera fatale. C’est beaucoup ! Il faut être fait fort comme on dit.

    Tout ça pour dire que si je ne participe plus aussi régulièrement, ce n’est pas l’intérêt qui manque mais il faut choisir ses batailles.

    1. Haïku dit :

      @Louise
      Bon courage à vous et votre famille !

      1. Louise dit :

        Merci Haïku ! Merci aussi d’être sur ce blogue, attentif à tout le monde avec souvent un petit mot d’encouragement pour ceux qui en ont besoin. Vous êtes le rayon de soleil indispensable.

      2. Haïku dit :

        @Louise
        Gracias ! 👌

    2. chicpourtout dit :

      Je suis exactement comme vous @Louise.
      Certes, on ne vit pas à Monaco… paradis par excellence des très bien nantis. On ne peux pas se couper du monde mais il faut prendre des pauses de l’actualité et protéger sa santé globale. On viens de me faire une cardioversion et je n’ai pas l’intention de détériorer mon coeur à cause du stress que génère T…. que non.

      1. Mona dit :

        @chicpourtout 👌Voux avez raison et d’ailleurs l’affreux ne vous mérite pas !
        Reposez vous bien @chicpourtout, pour nous tous. Amitiés. Mona

      2. chicpourtout dit :

        Comme cela est gentil! Me « reposer et ralentir » cela m’est difficile… Mon coeur est comme moi, il aime ça quand ça bouge et vite! Ahahah! Merci à vous pour ces belles pensées ☺️

    3. Mona dit :

      @Louise je seconde @Haïku et j’ai confiance en votre approche de raison en toutes choses : Votre marque sur le blogue. Amitiés. Mona

  11. InfoPhile dit :

    Je me demande si le pourcentage de ceux qui ont eu des pensées « homocidaires » a été pris en compte. Parce qu’en toute logique, il est normal de penser à zigouiller ceux qui nous amènent sur les rives du désespoir.

    Ce pourrait être un message à mon shylock si j’en avais un. Mais diantre, je ne parviens pas à m’en dénicher un seul! Sait pas pourquoi 😉

    Plus sérieusement, c’est encore en contribuant financièrement ou bénévolement à la hauteur des nos moyens que l’on peu le mieux combattre les bandits qui tentent de saper nos démocraties. Perso, je contribue puis je rentre plutôt sereinement dans mes terres tout en fréquentant ce blogue, histoire d’être au fait de l’évolution de la menace.

  12. gérard séguin dit :

    Ma thérapie est de vous lire tous et toutes quotidiennement. Bravo! et un grand MERCI! M »Hétu, de maintenir ce fort. Belle communauté.

  13. Franklin Delano Romanowski dit :

    On parle beaucoup, avec raison, de l’effet néfaste de Fox news sur la population américaine mais à la lumière de cet article, on ne devrait pas se poser les même questions pour MSNBC?

    Rachel Maddow a combien d’auditeurs par soir? A répéter à chaque jour pendant les 5 dernières années que Vladimir Putin a installé Donald Trump à la Maison-Blanche et que ce dernier est un aussi « asset » de l’Union soviétique depuis les années 80, et autres débilités dans le genre. Est-ce sain pour le mental collectif d’un pays?

    De dire que ce pays a des gros problèmes c’en est l’évidence même.

    1. Franklin Delano Romanowski dit :

      Et je rajoute, la santé mentale de plusieurs est probablement aussi affectée par le fait que Donald Trump et ses enfants ne sont toujours en prison, chose que MSNBC leur promet tous les jours depuis 2016. Ce n’ est tout simplement pas normal d’en arriver-là, mais les personnes qui en sont responsable ne payeront jamais le prix.

    2. gl000001 dit :

      Mon prof de philo au CEGEP nous a posé une question un jour « Si je découvre que notre mode de vie est aliénant et nous prive du vrai bonheur, devrais-je le révéler aux gens autour de moi même si ça leur enlève cette illusion de bonheur ? »
      La réponse, c’est oui !!! Parce qu’en le sachant, ça peut les forcer à se prendre en main, changer les choses et trouver le vrai bonheur.
      Ca fait que sortez de votre trou de peur et grandissez pour une fois. Sortez de votre caverne infestée du coté obscur de la Force sur Dagobah !!!

    3. el_kabong dit :

      @franklin etc.

      Comme vous n’avez jamais écouté msnbc, vous n’avez aucun idée de ce qui s’y raconte et ne faites que répéter comme un perroquet les fadaises que vous entendez sur Faux Noise ou que vous lisez sur vos réseaux sociaux de dretteux…

  14. chicpourtout dit :

    « …Plus la politique devient un spectacle d’impuissance démocrate exaspérante face à la cruauté incessante de la droite, plus je crains que les gens se désengagent comme moyen d’autoprotection. »

    Ça c’est comme avoir un patron toxique dans une entreprise. Les employés ont d’instinct un bon radar pour sentir que quelque chose ne pas. Ils commencent par faire attention, l’évitent, composent malgré eux avec lui mais finissent tous par se désinvestir quelque part se sentant impuissant. Autre observation, presque personne n’effectue de signalement à son sujet trop terrifié par la peur. La situation et le climat se détériore.

  15. Madalton dit :

    S’il pouvait s’affectait lui-même à force de s’écouter, on en sortirait gagnant.

    1. Malheureusement, comme il n’écoute que lui-même, il est tout le temps vanté.

      1. Haïku dit :

        @Madalton et
        @Richard Desrochers

        Génial !! 😂🤣

  16. sousmarin dit :

    L’absence de vote est, majoritairement, un vote de défiance envers ces politiciens professionnels qui nous ont amenés trumpette.
    De plus, le droit de vote, comme son nom l’indique, est un droit et non un devoir.

    Si les candidats avaient un projet politique précis et non un catalogue de mesurettes sans aucune cohérence, variable selon l’air du temps, peut être que les citoyens les prendraient plus au sérieux, s’ils n’étaient pas si cupides, peut être que les citoyens leur feraient plus confiance, s’ils étaient plus intègres, peut être que les citoyens s’investiraient plus en politique…

  17. loup2 dit :

    Vendredi. Rire est bon pour le moral,

    Voici l’histoire d’un couple français qui vient tout juste de déménager au Québec.

    1er août
    Nous venons d’emménager dans notre nouvelle maison au Québec. C’est très beau ici.
    Tout est si immense, si sauvage, les montagnes sont si majestueuses.
    J’ai bien hâte de les voir recouvertes de neige et de voir le fleuve pris dans la glace.

    Le 1er octobre
    Le Québec est le plus bel endroit du monde. Les feuilles des arbres ont pris toutes les teintes possibles de rouge et d’orange. Nous sommes allés nous promener en montagne et nous avons vu des chevreuils. Quelles gracieuses créatures ! Ce sont certainement les plus beaux animaux de la création. Cet endroit est le paradis sur terre ! J’adore.

    1er novembre
    La saison de chasse au chevreuil est commencée. Je ne peux pas croire qu’on puisse tuer un si bel animal. J’espère qu’il neigera bientôt.
    J’aime vraiment le Québec (sauf en ce qui concerne ses lois sur la chasse, bien sûr, mais il est vrai que nature et sauvagerie vont un peu de paire.).

    1er décembre
    Il a neigé cette nuit. Nous nous sommes réveillés ce matin pour découvrir que tout était devenu blanc. Une vraie carte postale ! Nous sommes tous sortis et avons fait un combat de boules de neige. C’était vraiment le pied ! Quel bel endroit ! L’air est pur, tout est propre et blanc.
    C’est magnifique !

    10 décembre
    Encore de la neige hier soir. C’est merveilleux ! La charrue nous a encore fait une petite blague dans l’entrée. (les Québécois appellent  » charrue  » le camion-déblayeur qui pousse la neige hors des chemins. Une autre de leurs expressions cocasses si typiques) Les Québécois sont sympas.
    De bons vivants qui aiment s’amuser malgré la neige et le froid, quoi !

    15 décembre
    Encore de la neige hier soir. J’ai été un peu embêté hier parce que je n’ai pas pu sortir la voiture de la cour pour aller travailler. La neige, c’est beau, mais j’avoue que je suis un peu épuisé de pelleter.  » Crisse  » de charrue, comme disent si typiquement les Québécois !
     » Crisse  » est un juron utilisé par les habitants de ce pays à la tradition catholique très imprégnée. Les habitants semblent l’utiliser assez fréquemment, à cause de l’hiver peut-être. À éviter quand même, car il s’agit d’une expression vulgaire, me disent même les gens d’ici. Je crois que leur manque de vocabulaire amène les Québécois à utiliser ce juron plutôt que des expressions plus recherchées.

    21 décembre
    Il est encore tombé de la marde blanche hier soir. Tu ne le croiras pas mais j’ai des ampoules plein les mains à force de pelleter. Je crois que le gars de la  » charrue  » se cache dans un coin de la rue et attend que je finisse de pelleter pour remplir la cour à nouveau. J’ai d’abord cru qu’il nous faisait ça parce que nous étions nouveaux au pays, mais je crois maintenant que c’est parce qu’il est fondamentalement un calisse de chien sale ( » Calisse de chien sale  » est une expression parfois employée par les gens d’ici pour désigner ceux avec qui ils ont des conflits ou qu’ils n’aiment carrément pas.)

    25 décembre
    Joyeux Noël !  » Hostie de crisse de temps des fêtes à marde « , comme ils disent parfois ici. Il est encore tombé de la tabarnac de neige.
    (« Tabarnac c’est un autre juron catholique qui vient du mot « tabernacle »).
    Un Noël blanc, c’est bien beau, mais n’empêche que si jamais je mets la main sur le calisse de chien sale qui conduit la charrue, j’men vas y faire faire un hostie de boutte sur les coudes.
    (Autre expression typique, mais j’imagine que tu commences à t’en foutre des expressions typiques). Je ne comprends pas pourquoi ils n’épandent pas plus de sel (ils disent  » calcium « , ces cons) sur les routes pour faire fondre la glace.

    27 décembre
    C’est pas croyable mais il est encore tombé de la crisse de neige hier soir !.
    Et ce matin, on se les gèle à se les fendre. Ça fait trois jours qu’on n’est pas sortis de la maison, sauf pour pelleter la tabarnac d’entrée à chaque fois que le calisse de sale passe avec son hostie de charrue ! On peut pas aller nulle part.
    Le char (ils disent « char  » au lieu de voiture parce qu’ils ont tous la bouche gelée) était pris dans une véritable montagne de neige. Quand j’ai eu enfin fini de tout gratter, le crisse de bazou voulait pu partir à cause du frette. Y faisait moins vingt-sept à matin, calice ! ça se peut presque pas ! Avec le facteur vent à marde, ça faisait moins 44 ; incroyable ! Tu vas pas pisser dehors avec un temps pareil, j’te jure ! Sauf que nous, il faut qu’on aille pomper l’eau à bras dans le hangar à côté. Si on avait su, on aurait acheté une maison avec pompe électrique et puits intégrés, comme eux !
    Ce midi, la gonzesse de la météo annonçait qu’il ferait un peu plus chaud mais qu’il allait tomber 10 pouces de plus de neige  » à soir « . Dix pouces, ça fait dans les 25 centimètres.

    28 décembre
    Dans le trognon, la connasse ! On en a eu pour 24 pouces de c’te calisse de marde-là ! 24 pouces, crisse de calisse de tabarnac ! Soixante centimètres !
    Non, mais tu te rends compte ? ça sera pas fondu avant l’mois d’août, ça calvaire ! Pis tu le croiras pas, mais la charrue est restée prise dans le banc de neige en face, pis l’hostie d’écœurant qui la conduit est venu cogner chez nous pour demander s’il pouvait emprunter ma pelle ! Après lui avoir dit que j’avais passé au travers de six pelles pour pelleter toute la marde qu’il m’avait poussée dans l’entrée, j’y ai cassé la septième sur sa crisse de tête de con !

    30 janvier
    On a fini par sortir de la maison aujourd’hui. On a enfin pu se rendre à l’épicerie pour acheter de quoi manger, mais en revenant un calisse de chevreuil s’est crissé devant le char pis je l’ai fessé. J’ai pour 3000$ de dommages ! L’hostie d’imbécile m’a vu arriver. Comment ça se fait que les hosties de chasseurs les ont pas tous tués au mois de novembre, ces pourritures-là ? J’ai jamais pensé qu’un animal puisse être si stupide !

    1er mai
    J’ai emmené le char au garage. Y est plein d’hosties de trous !
    Plein, d’un boutte à l’autre, calvaire ! Y a pas six pouces carrés qu’y a pas de rouille, calisse, à cause de l’hostie de calcium qu’ils mettent partout dans les chemins, c’te gang de tabarnac d’épais-là ! [Ca peut ben leur coûter cher de vivre icitte, hostie de calisse ! Y scrappent un char par année, c’est sûr, à marcher d’même, gang de niaiseux !]

    30 mai
    Ma blonde pis moé, on a décidé de crisser notre camp en France.
    La neige a même pas fini de fondre dans le bois que les hosties de maringouins pis les tabarnac de mouches noires commencent à sortir. On peut même pas prendre une bière dehors sans en avoir plein la face, calisse, moi qui voulait profiter de mon beau lac !

    J’en ai plein le cul du Québec ! J’peux pas comprendre qu’y aille du monde aussi innocent pour rester dans un crisse de trou pareil.

    1. gl000001 dit :

      Un grand classique. La première fois que je l’ai entendu, J’avais mal aux abdos le lendemain !!!

    2. marie4poches4 dit :

      Câââlisse, vous m’avez remis les yeux en face des trous, j’déménage en Floride! 🤪

    3. Haïku dit :

      @loup2
      Désopilant au boutte !! 😂🤣

      1. Absolument génial.

        C’est beau l’intégration.

    4. Layla dit :

      @ loup2 14:12

      Merci je ne pensais pas que j’étais dûe pour un fou-rire au point d’en être épuisée.

      Le 21 décembre je me suis étouffée, le 25 décembre j’ai dû relire minimum 4 fois tellement j’étouffais, ma vue se brouillait, je me tordais les jambes pour empêcher un dégât d’eau😂comment j’ai pu terminer de lire, c’est un miracle.

      Qu’est ce que ça fait du bien…bien que je sois épuisée, pas bon pour mon coeur tout ça. Mais mourir en riant je ne demande pas mieux.

      💯excellent💯

    5. Toile dit :

      Entéka, les cousins ont pris de l’assurance avec le joual. Ca m’a fait drôlement rire. Et dire qu’on dit son contraire l’été.

      Tout aussi drôle que les têtes à claques .
      https://youtu.be/EP_18Coymk0

      1. jeanfrancoiscouture dit :

        Pas mal du tout, cette Tête à claques. Et que dire de Dominique Michel??

        https://fr-fr.facebook.com/JeMeSouviens101/videos/dominique-michel-hiver-maudit-jhais-lhiver-1979/1178879862148250/

      2. Haïku dit :

        j@eanfrancoiscouture
        Cette chanson de Dominique Michel est une belle découverte pour moi !
        Merci. 😉👌

    6. gérard séguin dit :

      Belle histoire, qui définit notre parlure et notre caractère. Merci! a mes ancêtres tout de même! persévérance et courage. Pour ceux qui savent l’affronter

    7. jeanfrancoiscouture dit :

      Puis-je me joindre à la clameur populaire? Cela fait déjà plusieurs décennies que j’ai été mis en présence de ce «monologue» sur l’hiver québécois et chaque fois qu’il remonte à la surface, je ne puis m’empêcher d’en relire chaque mot et de rire en me souvenant que, comme le disait si bien le défunt magazine CROC: «C’est pas parce qu’on rit que c’est drôle.»
      Et chaque maudit hiver, quand je regarde l’épaisse couche de neige qui s’accumule sur la toiture de ma maison, un simonac de bungalow à toiture à quatre pans, parfait en Floride ou en Californie, mais pas du tout adapté au climat d’ici je me dis qu’il fallait être cave pour le construire et encore plus cave pour l’acheter. La maison que mon grand-père Gaspésien a construite avant de se marier en 1898 n’a jamais eu besoin d’être déneigée. La toiture tenait compte du climat. La neige ne s’y accumulait jamais, ce qui n’est pas le cas de toutes ces satanées cabanes à moineaux issues des sottisiers des années 50-60 et qui se vendent aujourd’hui des prix de fous malgré toutes leurs dysfonctions.

    8. _cameleon_ dit :

      @loup2

      LOL merci !

      J’en ai neigé dans mes culottes (@ -20C) 😉

      Manifestement ils n’ont pas assimilé l’art subtil des bulles gelées:

      10 Steps For Images Of Freezing Bubbles
      https://www.youtube.com/watch?v=As99QsiTN8c&ab_channel=neilfisher

      Sinon z’auraient sans doute pas crissé leur camp .

    9. Mona dit :

      @loup2 👌👌👌 je seconde tous mes prédécesseurs…excellent et pour moi un cours en accéléré ! Merci.

  18. _renaud dit :

    Parlant de pensées suicidaires. Le nouveau stunt de Stromae est plutôt génial.

    ça comme à environ 2 minutes.

    1. _cameleon_ dit :

      Génial ! En effet.

      Mais … sujet à des critiques acerbes fusant de toute part parce que ce ‘stunt’ maquillé à été passé lors d’une émission dite d’information / nouvelles.

      Ceci dit je ♥ Stromae.

      1. gl000001 dit :

        J’ai lu la même chose que vous pour les critiques. Qu’ils mangent un char …
        Il y a assez de mauvaise nouvelles et de chose négatives aux bulletins de nouvelles qu’ils peuvent bien compenser par des bonnes choses comme ça.

      2. _renaud dit :

        Je ne savais pas pour les critiques. J’avoue que ça me surprend un peu Certaines personnes sont vraiment trop lourdes

  19. gl000001 dit :

    HS mais is peu.
    La gang au 45 voulait faire saisir des machines à voter !!!
    Quelqu’un ferait ça au Canada, ça serait un suicide politique. Aux USA, il se dit un patriote !!! Gang d’inconscient !!!
    https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/2022-01-21/presidentielle-2020/apres-sa-defaite-le-camp-trump-se-preparait-a-saisir-des-machines-electorales.php

    1. Layla dit :

      @Gl000001 18:06
      Dans l’article on fait référence à un article de Politico.

      Je viens justement de lire l’article de politico, mais si vous voulez lire quelque chose de fou, dans cette article il y a un lien vers le site Axios.

      Je ne sais plus quoi penser à part que Powell et cie c’est vraiment une gang de dangereux tellement ils sont fous. Dans l’article de Axios on réalise qu’il y avait des « adultes à la WH » j’ai envie de dire des patriotes.

      Le lien pour politico

      https://www.politico.com/news/2022/01/21/read-the-never-issued-trump-order-that-would-have-seized-voting-machines-527572

      Je vais faire un autre lien pour celui d’agios…ce dernier pourrait faire l’objet d’un film le script est free😉

      1. gl000001 dit :

        Moi, je ne sais plus quoi penser de tous les gens qui supportent encore le 45 !!

    2. Layla dit :

      @Gl000001 18:06

      Politicususa titre cette nouvelle comme suit:

      « The Smoking Gun Of Trump Treason Is The Voting Machine Seizure Executive Order »

      1. gl000001 dit :

        Yéééééé !!!!

  20. jeanfrancoiscouture dit :

    Plusieurs se demandent pourquoi il n’y a pas plus de réactions devant toutes les niaiseries qui affligent le monde. Pourquoi les gens laissent faire ou laissent aller?
    Vous voudrez bien me pardonner de m’en rapporter encore une fois à mon philosophe préféré mais je suis pas mal certain que vous allez apprécier le réalisme de ce qui suit:

    «Les masses ne s’ébranlent pas si elles n’ont à opter qu’entre des maux présents et des maux à venir: résignées à ceux qu’elles éprouvent, elle n’ont nul intérêt à se risquer vers d’autres, inconnus mais certains. Les misères prévisibles n’excitent pas les imaginations, et il est sans exemple qu’une révolution ait éclaté au nom d’un avenir sombre ou d’une prophétie amère.» (Cioran)

  21. marlo63 dit :

    Je me rappelle encore ma stupéfaction, monsieur Hétu, quand vous aviez annoncé que vous alliez fermer votre blogue sur le Cyberpresse… je me disais que ce n’était pas humain de nous laisser en plan comme ça! Mais vous avez heureusement trouvé la solution parfaite et je crois ne pas être seule à vous en remercier sincèrement! Eh oui, même si on est au Canada!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :