Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

« La Cour [suprême] a statué que mon administration ne peut pas utiliser l’autorité qui lui a été accordée par le Congrès pour exiger cette mesure, mais cela ne m’empêche pas d’utiliser ma voix en tant que président pour plaider auprès des employeurs afin qu’ils fassent ce qu’il faut pour protéger la santé et l’économie des Américains. J’appelle les chefs d’entreprise à rejoindre immédiatement ceux qui ont déjà agi – y compris un tiers des 100 plus grandes entreprises du magazine Fortune – et à instaurer des obligations de vaccination pour protéger leurs travailleurs, leurs clients et leurs communautés. »

Joe Biden, président des États-Unis, réagissant à la décision du plus haut tribunal américain de bloquer sa politique d’imposer la vaccination ou des tests de dépistage hebdomadaires dans les entreprises de 100 salariés et plus. Six juges sur neuf, tous conservateurs, ont conclu que l’administration avait le pouvoir de réglementer les dangers professionnels mais pas de « de régulariser la santé publique de manière plus large ». Les trois juges progressistes de la Cour ont accusé leurs collègues conservateurs d’avoir agi « en dehors de leur champ de compétence et sans base légale ».

P.S. : La Cour suprême a cependant reconnu le droit de l’administration Biden d’imposer la vaccination dans les établissements de santé qui reçoivent des fonds fédéraux.

(Photo Getty Images)

119 réflexions sur “La citation du jour

  1. Défaite après défaite Biden joue le rôle du bon perdant….

    1. Bidulen dit :

      Les juges con-servateurs gagnent et vont continuer à gagner…en nombre, mais pour le bon sens… on repassera. C’est la neutralité… idéologique! Lol!!!!

      1. Igreck dit :

        Malheureusement l’Histoire est écrite par les vainqueurs ☹️

    2. Benton Fraser dit :

      Trump cumulait encore plus de défaites, mais son truc était de dire et répéter qu’il avait gagné continuellement.

    3. gigido66 dit :

      Partout où il veut aller et avancer pour le bien des citoyens des USA, les républicains font front commun et font tout pour lui bloquer la route et le faire paraître incompétent dans toutes les sphères. Ce gars-là se bat contre une offensive malfaisante, disbolique, haineuse et vicieuse. On ne peut pas dire qu’il baisse les bras.
      Obama a rencontré des problèmes identiques. C’est à croire que l’élection d’Obama a fait tellement mal à l’égo des blancs caucasiens républicains, qu’ils se sont dit que plus jamais le parti démocrate ne devrait reprendre le pouvoir au cas où son ouverture d’esprit aboutirait encore à l’élection d’un président noir.
      On dirait que pour un republicain, les démocrates n’ont plus aucune légitimité pour exister. Ils doivent être piétinés, ambusqués, dévalorisés, traînés dans la boue, anéantis, discrédités, salis…

      1. gigido66 dit :

        Disbolique😦….diabolique, c’est mieux.

      2. Igreck dit :

        Patriotes contre Ennemis intérieurs. Fifty-Fifty… pas de sortie❗️

  2. Anne-Marie dit :

    Ce pays veut, désire au plus profond de lui un régime dictatorial. Il va l’avoir! Biden n’est pas un mauvais président ; il est le président qui subit la somme de tous les abus de pouvoir, de corruption, de négligence de son pays. Tout se ligue pour un effondrement complet de l’empire américain par les Américains eux-mêmes. Pour être « Great » il faut aller de l’avant et non pas regarder le passé. Ne pas prendre soin de sa population, tous les régimes autoritaires font ça.

  3. Toile dit :

    « Six juges sur neuf, tous conservateurs, ont conclu que l’administration avait le pouvoir de réglementer les dangers professionnels mais pas de « de régulariser la santé publique de manière plus large »
    —-
    Tu parles d’une vision. Tu peux gérer par exception les dangers professionnels mais pas ce qui met ta vie en danger par maladie. Autrement dit tu laisses en trame de fond la libarrté en matière de travail , tu l’encadres dans les extrêmes mais pour la santé…bof. Comme quoi le cash passe avant la vie.

    Ils ont surement subordonné leur décision aux droits de l’homme.

    1. M.Rustik dit :

      @Toile, amènez un vaccin qui protège la transmission efficacement, et je vais vous suivre dans votre raisonnement. Mais actuellement toutes les données pointes pour un avantage négligeable, si non nul pour les moins de 30 ans en pleine santé. En quoi s’ils n’ont aucun avantage doivent-ils être forcé à être vacciné, si après avoir été vacciné ils peuvent toujours contaminer les gens à risque?

      Bref comme quoi la pnaique concernant covid empêche fait en sorte que des gens veulent obliger leurs solution à tous, même à ceux pour qui l’efficacité est négligeable.

      Et je vais me répèter: Si une personne de 60 ans et plus ou un de 60 ans et moins avec comorbidité ne comprends pas qu’il a un avantage énorme à être vacciné, il y a quelque chose qu’il ne comprend pas. Pour les autres, l’avantage statistique n’est pas si clair..

      1. Benton Fraser dit :

        Avoir beaucoup moins de séquelles et 9 fois moins de chance de se retrouver aux soins intensifs… très négligeable comme avantage.

      2. Igreck dit :

        « …si après avoir été vacciné ils peuvent toujours contaminer les gens à risque? »
        Faites vos recherches au bon endroit🧐 Les gens vaccinés sont aussi MOINS contagieux donc infectent MOINS de gens autour d’eux ce qui fait une énorme différence en terme de transmission donc d’effets sur les services de santé.

  4. gl000001 dit :

    « en dehors de leur champ de compétence et sans base légale ».
    Unanimes dans l’incompétence !! Nice !!!

  5. « La Cour suprême a cependant reconnu le droit de l’administration Biden d’imposer la vaccination dans les établissements de santé qui reçoivent des fonds fédéraux. »

    Est-ce que parce que ce sont des dangers professionnels ou parce qu’ils reçoivent des fonds fédéraux ? Les enseignants tombent-ils sous la coupe d’un des deux ? Je ne connais pas la définition juridique de « danger professionnel » ici, mais du moment que tu exerces une profession qui te met à risque parce que tu est en contact quotidien et constant avec d’autres, c’est un danger. Ajouter « professionnel » c’est noyer le poisson. C’est le mot « danger » qui doit guider la décision.

    Un travailleur de la construction court moins de risques de recevoir une poutre sur la tête que de contracter la covid au contact de ses collègues

    1. Toile dit :

      On, je suis assez et aussi mélangé que vous. Dangers professionnels? Fonds fédéraux ?

      Si on reprend la phrase « La Cour suprême a cependant reconnu le droit de l’administration Biden d’imposer la vaccination dans les établissements de santé qui reçoivent des fonds fédéraux. », on a une réponse. Le droit d’imposition ne s’applique pour eux que dans les établissements qui reçoivent des fonds fédéraux. Une vision de tunnel. Ca fait une belle jambe. On applique donc une approche libertaine: le fédéral = minimum de pouvoirs.

    2. M.Rustik dit :

      @Richard Desrochers, Et quel est le risque de complication grave ou de décès pour un travailleur trentenaire et en pleine santé s’il attrape covid? Multiplié cela au risque d’attraper covid et faite identique pour un accident de travail et comparez.

      Je vais vous aider: vous pouvez trouver toutes les données à ; »Université d’Oxford, sur le site Our World in Data. Si vous lisez les notes et annexes, vous trouverez aussi que le nombre de cas est sous-estimés dans ces groupes d’âges (et non pas les décès ou cas grave qui sont supposément bien comptés). Et même sans faire un ratio à la baisse, je crois que vous serez surpris du résultat!

      1. Vous négligez une donnée : les accidents de travail ne sont pas contagieux. Et cette contagion ne se
        limite pas aux lieux de travail. Ce virus, même dans des cas bénins, peuvent causer de l’absentéisme chez les autres. Le vaccin et les contrôles diminuent ces risques.

  6. Madalton dit :

    J’espère que les grandes entreprises continueront à exiger la vaccination de leurs employés comme le fait Fox News.

  7. anizev dit :

    Il me semble clair que les juges conservateurs ont comme visée de réduire le plus possible le pouvoir du fédéral, et de remettre ces pouvoirs aux États. Ce pays va éclater sous nos yeux.

    1. Igreck dit :

      Visionnaire hein⁉️

  8. marie4poches4 dit :

    HS

    Des rumeurs circulent à l’effet que Sinema, une narcissique toujours selon les rumeurs, présenterait sa candidature à la présidence en 2024 🥴

    1. steelgun dit :

      Chez les Républicains ? Ben oui et c’est quoi le problème ?

      1. Quelqu’un a mélangé des étiquettes, c’est ça le problème.

  9. Layla dit :

    Quand j’ai lu cette décision de la CS, je me suis souvenue lorsqu’au début de sa présidence DT a voulu foutre le bordel dans les changements climatiques, bons nombre d’intervenants ont dit nous on va de l’avant on continue..

    Donc bons nombre d’employeurs pourraient dire nous on va de l’avant.

  10. Franklin Delano Romanowski dit :

    Est-ce qu’un Président a déjà eu un aussi mauvais 24h dans l’histoire de ce pays?

    1. Toile dit :

      Oui. Ceux assasinés et peut être Roosevelt. Autre chose ?

      1. Franklin Delano Romanowski dit :

        @Toile Lol bon point!

      2. Benton Fraser dit :

        Sans être assassiné, Trump… mais il niait tout ses problèmes!

    2. NStrider dit :

      Oui, le 45 le 3 novembre et le 6 janvier

      1. Franklin Delano Romanowski dit :

        Hmm, pas sûr, son règne était fini. Le mandat de Biden est effectivement mort en moins d’un an. 3 ans a être un lame duck, dans un premier mandat, c’est du jamais vu.

      2. NStrider dit :

        Son “ règne”. Ha,ha,ha et oui comme sujet vous le considérez comme un roi c’est clair. Mais son mandat se terminait le 20, et Biden le battait à plate couture le 3 un des exceptionnels président à se faire planter comme “incumbent” je pense que ça accote la mauvaise journée de Biden et de la démocratie aujourd’hui.

      3. Benton Fraser dit :

        Trump a twitter, fait des rallye et joué au golf pendant 4 ans sans gouverner…. C’est pas mort mais c’est pas fort!

        Au moins Biden travaille et propose des choses…

    3. ctbourgeois dit :

      Une Cour Suprême à majorité scandaleuse de 6 conservateurs contre 3 progressistes, on parle plus d’une victoire républicaine, rien de glorieux de gagner de cette façon, ils sont certains de gagner au départ.

      Ils n’ont même pas à travailler comme des juges impartiaux devraient faire, ils se mettent d’accord pour faire entrave avec des raisons qui respectent leurs croyances.

      1. Igreck dit :

        C’est ça le con-servatisme😡

    4. gigido66 dit :

      Pas supertitieuse, mais aujourd’hui c’etait le 13!

  11. xnicden dit :

    @ anizev 19:21

    « Il me semble clair que les juges conservateurs ont comme visée de réduire le plus possible le pouvoir du fédéral, et de remettre ces pouvoirs aux États… »

    Ça me semble un de leurs objectifs. Ils ont une présomption à l’encontre de tout ce qui n’est pas explicitement mentionné dans une loi fédérale. C’est l’inverse de leur interprétation du 2e amendement.

    1. Benton Fraser dit :

      Il y a aussi le fait lorsque c’est mentionné dans la loi fédérale mais contraire aux conservatisme, ils ne l’interprètent pas mais le réinterprète!

    2. Guy LB dit :

      @ xnicden : 👌 « C’est l’inverse de leur interprétation du 2e amendement.»
      Je ne m’étais pas rendu compte de cela, mais, ma foi, à y bien regarder, on constate que vous avez bien raison. Il y a plus que de l’idéologie dans les jugements groupés (comme on parle de tirs groupés, à la guerre…) des juges conservateurs ; peut-être devrions-nous parler d’entêtement, ou même de stupidité, ce qui entraîne la Cour bien loin du juridique ?

  12. richard311253 dit :

    J’ai retenu cette phrase,

    « en dehors de leur champ de compétence et SANS BASE LÉGALE »

    Attendez une minute, sans base légale?????

    Serait-ce à dire que ces six juges conservateurs ne ce sont pas basés sur la loi mais sur leur option politique?

    Ch’tu dans l’champ moi là!

    1. POLITICON dit :

      J’ai compris la même chose que vous M. Richard! Il y aura des rebondissements provenant d’experts légaux dans les médias. Les éditoriaux vont surchauffés.

  13. POLITICON dit :

    Comme disait Richard Desjardins: On veut votre bien et on va l’avoir!

    C’est un peu ce que les républicains veulent. Un pays autocratique gouverné par un fou et une bande d’illuminés à la cour suprême pour les protéger.

  14. Laurent Pierre dit :

    Saluons l’extrême sagesse des juges conserviteurs des basses œuvres répueblicaines qui ont le courage de mettre un frein à la tyrannie du gouvernement fédéral. Aux armes citoyens… marchons…marchons…(faut toujours trouver moyen de plogger le sacro-saint 2e amendement de la non moins sacro-sainte bible, euh Constitution étasunienne.

  15. xnicden dit :

    Donc, on décide de suspendre l’application de la décision de l’OSHA pendant que la cause sur le fond est entendue en appel. Mais curieusement, il y a quelques mois à peine, la loi créant les chasseurs de prime pour les avortements ne méritait pas le même traitement.

  16. _cameleon_ dit :

    Scotus: 0
    Virus: 1

    1. M.Rustik dit :

      Droits humains, défendus par les traités internationaux, que tous les pays se sont engagés à défendre: 1
      Virus: 0

      1. jeani dit :

        Vos droits s’arrêtent où les miens commencent. Aussi simple que çela!

      2. Benton Fraser dit :

        Un des droits humains important, la santé….

      3. M.Rustik dit :

        @jeani, je vous retourne votre commentaire. Vos droits s’arrêtent ou les miens commencent. Et selon la chartes des droits Humains, article 30, aucun n’est plus important que l’autre, donc vous ne vous pouvez pas brimer l’un des miens pour assurer l’un des votres (que je suppose ici, votre droit à la sécurité).

      4. M.Rustik dit :

        @Benton Fraser, qui êtes vous pour les mettres en ordres d’importances, quand le texte lui-même indique qu’aucun ne peut être priorisé sur les autres.

      5. Benton Fraser dit :

        Cela a son importance quand même.

        À quoi sert la liberté lorsqu’on est mort!

        La vie d’abord, la liberté ensuite!

  17. Biden avait la responsabilité d’écrire sa loi en fonction de la réalité des USA et non pas en fonction du fantasme espéré…

    Désolé…. quand on s’en prend aux juges, partisans ou pas, c’est qu’on a erré dans sa job…

    Fallait éviter de vivre dans le pays des licornes et s’organiser pour affronter la vraie vie….

  18. NStrider dit :

    HS – pour ceux qui ont une capacité minimale d’appréciation du sarcasme et de l’ironie
    Vlan dans les dents de Mme Synema et de sa logique tordue.
    À lire jusqu’au dernier paragraphe

    https://www.washingtonpost.com/opinions/2022/01/13/kyrsten-sinema-speech-try-listening-satire/

  19. M.Rustik dit :

    Si les vaccins protégeaient à 98%, ce serait une mesure à mettre réellement comme obligatoire. Mais bien qu’efficace, ils ne le sont pas assez pour être obligé.

    Au Québec combien de morts chez les moins de 50 ans depuis le début de Covid? 99.1% des décès avaient plus de 50 ans. Et sur ceux de moins de 50 ans décédés environ 88% avait une comorbidité.
    (les pourcentages sont identiques aux USA, avec par exemple en août dernier 350 décès chez les moins de 18 ans… soit la moitié annuel de morts que fait influenza dans ce groupe d’âge. Source: CDC)

    Alors peut-on arrêter de forcer avec le vaccin chez les 50 ans et moins? Si ça empêchait la contagion, parfait, ils ne contamineraient plus les personnes à risques. Mais ce n’est pas le cas de ces vaccins, ils protègent essentiellement le vacciné. Alors peut-on concentrer les efforts à protéger les gens à risque? Et si vaccin obligatoire il doit y avoir, ne peut-on pas le faire pour les gens qui sont réellement en danger?

    1. gl000001 dit :

      Et les hôpitaux bondés, vous en faites quoi ?

      1. M.Rustik dit :

        À chaque année en janvier, les hôpitaux doivent faire du délestage, ce n’est pas nouveau.

        En deux ans, qu’a-t-il été fait pour se préparer à cet hiver?
        -Formation de nouveaux employés supplémentaires depuis 2 ans: 0
        -Immigration dirigée pour ajouter des employés dans les secteurs de la santé depuis 2 ans: presque 0
        Vaccin obligatoire qui a poussé des employés à quitter le système de santé: +1 (5K employés de moins?)
        -Pousser les ordres professionels à suspendre les licenses des gens non-vaccinés (les inhalo l’on fait, les psy ont refusé disant que ça n’avait pas de sens): +1 (-x inhalo).
        -Création de centre de traitement covid pour y traiter les gens léger qui se rendent tout de même à l’hôpital: 0.

        Le gouvernement n’a rien fait pour améliorer la situation, pire ses décisions ont empiré la situation. Cette crise était non seulement annoncée, elle était inéviable.

      2. gl000001 dit :

        « À chaque année en janvier, les hôpitaux doivent faire du délestage, ce n’est pas nouveau. »
        Des faits s.v.p. ? Je ne suis pas sur de vous croire !

      3. Benton Fraser dit :

        Allez dire ça aux infirmières et médecins qui en bavent depuis presque 2 ans!

      4. M.Rustik dit :

        Statistique Canada… assez facile à trouver.

        @Benton,
        Pour ce qui est de la situation depuis 2 ans, vous avez entièrement raison, au début la situation était beaucoup plus grave qu’aujourd’hui. Au Canada par exemple, combien de morts et d’ohspitalisation durant la première année? Trop (comparer avec la deuxième année et encore avec les 6 derniers mois)

        Et je ne dis pas qu’il n’y a pas de problème. Je dis que dans la situation l’exagération du passvaccinal, de pousser les non-vaccinés comme des demis-citoyens n’aide en rien à régler le problème. Les derniers chiffres s’étaient encore 80-90% des 65 ans + qui occupaient les SI et comptaient dans les décès. Et le gouvernement transférait des gens dans les CHSLD ou se trouve la « clientèle » du virus… et empêche des plus jeunes non-vaccinés de prêter main forte. En tant que mesures innefficaces, il est difficile de faire pire.

        Quand je suis parti en Octobre (mon voyage était prévu pour décembre), j’ai dit à plusieurs autour de moi: « En décembre ce sera la m*rde de la façon dont c’est géré ». Et de partir fut ma meilleure décision depuis un moment. Mais je suis triste d’avoir eu raison sur ce point.

      5. Igreck dit :

        Au delà des aspects médicaux il y a les conséquences sociologiques d’une pandémie qui durent depuis près de 2 ans ! Tous ces gens qui ont suivi les règles sanitaires, qui ce sont privés de l’essentiel (en terme de relations humaines) ceux qui, grâce à la protection que leur donne le vaccin et le respect (encore) des mesures sanitaires 😷 ne recourent pas aux services de santé donc ne surchargent pas les hôpitaux, tous ces gens donc en ont raz-le-bol et sont sur le point de tout lâcher. Si le Gouvernemaman ne leur démontre pas qu’il sanctionne au moins ceux qui retardent le retour à une vie un peu normale… tout va 💥⁉️

      6. M.Rustik dit :

        @gl, j’ai un peu de temps à tuer (je ne sors pas ce soir), alors je suis allé voir pour vous. L’occupation actuelle en date du 13 janviers était de 92% (source : indexsanté). La tendance des 10 derniers jours est davantage entre 100-104%.

        Le problème des urgences au Québec a commencé dans les années 90, avec entre 02 et 97 une occupation annuelle moyenne entre 104-114% (https://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/details/52327/40099?docref=yRfW4lLtGEcVdYfQmSSb7A). Je vous laisse sortir les autres années, mais il y a eu que très peu d’amélioration. Et l’hiver a toujours eu environ 2 pointes grippales.

        Le problème d’occupation actuel est une peu différent, imaginons 20 lits et 10 respirateurs. Il rentre 10 patients covid, occupation 50%, mais il n’y a plus de place pour un patient covid. Mais bon, nous avons eu 2 ans pour se préparer à cet hiver… mais au lieu de se préparer les gouvernements met tout ses énergies sur le passeport vaccinal et la chasse aux non-vaccinés… questions de priorités probablement…

      7. gl000001 dit :

        Vous parlez d’occupation ou de délestage ? S’il y a délestage en ce moment, ce n’est pas juste à cause de la grande occupation mais plutôt du au manque de personnel qui est contaminé.

        « mais au lieu de se préparer les gouvernements met tout ses énergies sur le passeport vaccinal et la chasse aux non-vaccinés »
        Pas les même équipes !! Voyons !! Une équipe va arrêter de travailler parce que l’autre travaille sur autre chose ? C’est pas logique votre affaire !!

      8. Benton Fraser dit :

        @M.Rustik

        Les hôpitaux sont débordés comme jamais. Avant la covid, les suivit étaient normalement fait, les opération urgentes faites et seul les opérations non urgentes prenaient des mois.
        Cela a de l’impact sur le fonctionnement normal des hôpitaux.
        J’ai trois cas seulement dans ma famille qui en ont durement payé le prix.
        En août 2021, suite a un relâchement du délestage, j’ai deux tantes et un oncle qui ont pu ravoir leur suivi après plus 1 an de demi d’attente.
        Une de mes tantes (66 ans) qui avait eu un cancer du sein voilà près de 10 ans avait un suivi régulier que la covid a suspendu. En août, on lui diagnostique un cancer avancé sur l’autre sein… opération d’urgente 2 jours plus tard. Elle va maintenant bien.
        Un de mes homme, (69 ans) on lui diagnostique un SLA en août, habituellement 2 ans a vivre au moment du diagnostique… mais comme le diagnostique est arrivé sur le tard…
        Une dernière tante (67 ans) qui souffrait de sclérose en plaque depuis plus 15 ans, avait un suivit régulier pour la régularisation de ses médicaments. Or elle n’avait plus de suivit depuis plus d’un an et demi et elle est entré d’urgence a l’hôpital en août suite a des crises de démences causé par les médicaments. Elle est mort moins d’une semaine plus tard.

        Certes ils n’ont pas eu la covid mais ils ont été sévèrement touché par le délestage dans la santé.
        Vous pouvez pas affirmer que la covid a eu peu d’impact sur le système de santé. Auparavant, le système était aussi débordé, mais les soins et les suivi… suivaient!

        Vous pouvez toujours affirmer que ce sont des gens dans la soixantaine, déjà malades, mais cela reste des personnes.

        Vous parlez que les droits ne peuvent pas être priorisés ou leur accorder plus d’importance que d’autres droits, mais c’est ce que vous faites avec l’âge, accorder plus d’importance.
        Je crois que la liberté de voyager dans le sud d’une jeune a moins d’importance lorsque cela peut impacter sur la santé d’un plus vieux…

      9. gl000001 dit :

        C’est triste. Les choix et les conséquences.

      10. jeani dit :

        @Rustik

        Lorsque vous parlez d’occupation des lits en salle d’urgence vous nous donnez un exemple qui n existe tout simplement pas en salle d’urgence. Il est possible que vous en sachiez plus que moi malgré mes 15 années comme gestionnaire d’un département de soins intensifs et d’une salle d’urgence.

        Des respirateurs sont installés de façon très temporaire en salle d’urgence chez des patients avant leur hospitalisation en soins intensifs qui doit se faire le plus rapidement possible. Les soins donnés à des patients sous respirateur exige beaucoup de staff et de temps-soins; impossible en salle d’urgence.

        En passant, je ne sais pas si vous aviez la tête dans le sable au Mexique ou que vous étiez distrait par d’autres étudiantes universitaires mais lorsque vous affirmez que le gouvernement n’a formé aucun employé supplémentaire, vous avez tout faux. Les préposés aux bénéficiaires qui ont été formés en accéléré, ça doit venir de mon imagination probablement?

      11. M.Rustik dit :

        @Benton, superbes (tristes) exemples sur les problemes « par ricochet » de covid.

        Avec 20K personnes de la santé infecté par covid, impossible de ne pas délester (et ce n’est pas juste une question d’occupation des hôpitaux)…mais comme l’essentiel de ces gens sont vaccinés, je ne vois pas comment le passeport vaccinal peut aider à régler le problème.

      12. M.Rustik dit :

        @jeani, j’ai bien aimé votre dernier commentaire. Je vous donne pour la formation de certains travailleurs, et mon zéro doit être modifié.

      13. Benton Fraser dit :

        @M Rustik

        « Avec 20K personnes de la santé infecté par covid, impossible de ne pas délester (et ce n’est pas juste une question d’occupation des hôpitaux)…mais comme l’essentiel de ces gens sont vaccinés, je ne vois pas comment le passeport vaccinal peut aider à régler le problème. »

        Content de vous entendre dit que la situation dans dans les hôpitaux aussi pire qu’avant la covid!!!

        Le passeport vacinal n’est pas LA solutions mais l’une des solutions, comme le vaccin, le confinement, le lavage de main, la distanciation, etc…

        S’il faut attendre LA solution parfaite avant d’agir, la situation ne ferait qu’empirer entre temps!

    2. chrstianb dit :

      Ne vacciner que les plus vieux laisse le champs libre à l’apparition de variants possiblement plus mortels. C’est ce qui est arrivé avec le variant Alpha suivi par le Delta et ensuite Omicron.
      Avec Omicron, si on s’en sort malgré une transmissibilité équivalente à la rougeole, c’est grâce à la vaccination de masse. Un an plus tôt, ça aurait été un carnage.
      Aux États-Unis, le décompte officiel des décès est de 850 000. En regardant la surmortalité, on a en réalité plus de UN MILLION de décès. Et la tendance est à la hausse à 2 000 par jour maintenant.
      Le CDC vient de sortir une étude sur les moins de 18 ans atteints de la COVID sans vaccin. Résultats: augmentation significative du diabète de type I. Le diabète de type I est une maladie auto-immune, c’est-à-dire que c’est le système immunitaire qui détruit le pancréas suite à l’infection du SARS-COv-2.
      Sans compter la fibrose pulmonaire qui risque d’être permanente chez beaucoup de jeunes (hypertension pulmonaire, risques de crise cardiaque et d’accident vasculaire cérébral (AVC) et d’infections respiratoires)
      Yé, la COVID va donner une génération atteinte de diabète et de fibrose pulmonaire. Fantastique.

  20. Haïku dit :

    RE:
    « La Cour [suprême] a statué que mon administration ne peut pas utiliser l’autorité qui lui a été accordée par le Congrès pour exiger cette mesure…. »(Biden)
    —————————
    “On place ses éloges comme on place de l’argent,
    pour qu’ils nous soient rendus avec les intérêts.”
    (La Cour suprême)

    1. _cameleon_ dit :

      @Haïku

      Pour certains, le principal intérêt est leur capital.
      Alors que pour d’autres ce qui capital est l’intérêt commun.

      Entre les deux mon cœur ne balance pas …

      1. onbo dit :

        une perle !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      2. M.Rustik dit :

        Des gens veulent des droits différents parce qu’ils sont vaccinés, dans l’intérêt de leur capital, et ce même si la vaccination de leur donne pas l’immunité (si le vaccin avait une efficacité de 98%, je les comprendrais). Pour avoir cette libarrrté, ils sont prêt à réduire les droits de leurs voisins. L’intérêt commun est ici de tous faire les mêmes efforts, de tous accepter les mêmes restrictions et non pas de créer deux classes de citoyens pour se voir octroyer plus de droits.

        Et entre ces deux, mon coeur ne balance pas.

    2. jeani dit :

      Hey rustik

      « De tous faire les mêmes efforts ». C’est exactement ce qui est demandé aux non-vaccinés

      « Et non pas de créer deux classes de citoyens ». Ce sont les non-vaccinés qui ont décidés de rester dans leur coin et de s’auto-ostraciser et de crier, libaaaaarté.

      1. gl000001 dit :

        Tout à fait d’accord avec vous Jeani.

      2. M.Rustik dit :

        @jeani, Le travail du gouvernement est d’encourager la vaccination. Il devrait y avoir des équipes volantes qui visites les CHSLD, les maisons ou se trouvent des personnes âgés, et tenter de vacciner le plus possibles de gens à risque.

        Et l’argument de dire: « Tu as refusé d’appliquer une règle qui brime tes droits les plus basiques, c’est donc toi qui s’isole »… est exactement le discours de toutes les dictatures.

        Si le vaccin protégeait à 98%, je serais d’accord avec son obligation. Actuellement, outre une atteinte à la démocratie et la création d’une division sociale inutile je ne vois pas à quoi le passeport vaccinal sert.

      3. Guy LB dit :

        @ jeani : 👏👏👏👍
        En effet !

        On se demande bien comment il se peut que ces vérités ne soient toujours pas évidentes à certains.

    3. Haïku dit :

      @cameleon
      Je seconde onbo !
      « une perle !!!!!!!!!!!!! « 

  21. Gilles Morissette dit :

    Le raisonnement des 6 juges conservateurs dépassent l’entendement.

    Comment peut-on sérieusement prétendre que le gouvernement fédéral n’a pas le pouvoir de « régulariser la santé publique de manière plus large ».

    Le président Biden se fait, encore une fois, mettre des bâtons dans les roues par la racaille néo-conservatrice

    Ce pays est devenu ingouvernable. Il va falloir que les Démocrates arrêtent de faire preuve d’angélisme et qu’ils se résoudent à utiliser les grands moyens, des moyens un peu plus musclés, s’ils veulent neutraliser les enfoirés.

    Il faut qu’ils comprennent que c’est le seul langage que ces « trous-du-cul » comprennent.

    S’ils refusent de se salir les mains, au nom de leurs beaux grands principes, ils sont condamnés à perdre.

    Ils doivent considérer ces gens commme leurs ennemis et agir en conséquence i.e. en les traitant come tel.

    1. gl000001 dit :

      « la racaille néo-conservatrice »
      Moi, je dirais « paléo-conservatrice » 😉

  22. Biden subit échec par-dessus échec…

    La vaccination obligatoire…. son projet de loi sur le vote…. la Russie qui l’envoie paitre….

    Biden est vieux ….

    Il vacille….

    incapable de juste essayer de bien paraitre….il fait ses 118 ans…..

    le rêve Américain n’existe pas réellement….

  23. M.Rustik dit :

    Je lis les commentaires, et « l’hystérie canadienne » concernant covid est apparente dans l’essentiel des textes. C’est épeurant!

    Je me souviens d’une amie de ma nièce, qui lui disait (il y a environ 1 an): « J’ai hâte de pouvoir faire mon épicerie sans avoir peur de mourir de covid ». Ce à quoi, je me suis mêlé à leur discussion: « À 22 ans, tu as plus de chance de mourir dans un accident de voiture que de covid… »

    Je suis au Mexique depuis un moment, mardi soir je discutais avec 3 jeunes étudiantes universitaires. Ils ne comprennent pas du tout pourquoi les mesures démesurés au Canada (ni en Australie d’ailleurs). L’une d’elle a même osé demander si depuis les dernières élections le Canada avait basculé en dictature et que si les gens acceptaient était-ce à cause de la propagande… (j’ai été jeté à terre par la question… c’est comme ça qu’elle voit les mesures canadiennes…) Et ce ne sont pas les premiers mexicains qui me demandent « pourquoi le Canada capote autant » quand les gens apprennent que je suis canadien.

    Il y a un monde entre le « pas e mesure » de la Floride, ce qui est totalement irresponsables et les restrictions québécoises, qui sont exagérées.

    1. el_kabong dit :

      @m rustik

      Le Mexique a plus de 300 000 morts de la covid (et probablement sous évalué), presque 3 fois le taux de mortalité canadien.
      Sont mal placé pour faire la leçon…

      1. M.Rustik dit :

        @el_kabong, il est difficile de sous-évalué un mort… il est mort… les cas sont probablement sous-évalué, mais les causes de décès doivent être identifiés.

        12K morts sur 8M de population, c’est 0.0015 (Québec)
        301K morts sur 129M, c’est 0.0023 (Mexique)

        En comparant les gens qui vivent avec peu, en particulier un par-dessus l’autre dans la ville de Mexico, je trouve qu’ils ne s’en sorte pas si mal. Et les hôpitaux ne débordent pas (ils ont augmenter les lits covid dans la denrière année… du moins j’ai confirmé dans la région ou je suis)

      2. Benton Fraser dit :

        Les statistiques et la mort….

        Quelqu’un disait qu’un mort, c’est un meurtre, 10 morts, c’est une tuerie et 1000 morts, un massacre mais que 5 millions de morts, c’est une statistique!

    2. gl000001 dit :

      « hystérie » vous exagérez. Ca n’aide en rien au débat.
      « C’est épeurant!  » <== c'est pas ça de l'hystérie ?

      1. M.Rustik dit :

        @gl, je dois avouer que depuis que j’ai quitté, d’entendre les questions qui me sont posées, cela remet certaines choses en perspectives. J’ai donné l’exemple d’une petite discussion avec 3 universitaires que j’ai eu il y a 2 jours, et bien cette question surprenante, je l’ai fait répété 3 fois… je n’en revenais pas de cette perception. Mais le nombre de fois que j’ai entendu « mais pourquoi les canadiens ont-ils si peurs? »… en près de 4 mois si je ne l’ai pas entendu 20 fois, je ne l’ai pas entendu une seule fois.

        Ce que je vois, c’est qu’il n’y a pas seulement les gens du Texas qui pense comme cela. Et même au Canada, pendant la première année j’étais au BC, et les gens ne militaient pas pour un passeport vaccinal…

        Et oui, « hystérie » est trop fort pour mon point. Mais que la réaction actuelle des québécois me fait peur… ça oui. Je ne me vois pas revenir au Québec, inviter un ami au resto et le voir me dire :je ne peux pas y aller, je ne suis pas vacciné », je trouve que c’est un non-sens… et ce qui me fait peur c’est de voir autant de gens d’accord à pousser un passeport vaccinal qui ne fonctionne pas pour arrêter la contagion. (arriver avec un vaccin qui marche contre la contagion, et j’appuierai le passeport, mais la protection individuelle, doit rester un choix individuel)

      2. gl000001 dit :

        La perception n’est pas toujours la réalité.
        Le non-sens, c’est de ne pas être vacciné. Pourquoi se mettre en danger comme ça ?

      3. M.Rustik dit :

        @gl, « pourquoi ce mettre en danger comme ça? » Je n’en ai aucune idée, mais je vais me battre pour que cette personne qui a cette idée, puisse garder le contrôle sur son corps.

      4. gl000001 dit :

        Illusion au cube. On a pas le contrôle de notre corps. Il y a des gens en forme, bien nourri, pas stressé, dans la force de l’âge qui meurent d’un cancer en moins de 2 mois (histoire vraie). Faque …

    3. jeani dit :

      Rustik

      Wow! Beaucoup de caca à faire de soir?

      Le pire, ce sont les conseils que vous donnez à votre entourage qui sont vraiment inquiétants. Imaginez, il y a un an, vous en saviez déjà plus que beaucoup de scientifiques.

      Pas tanné de vous ridiculiser?

      1. M.Rustik dit :

        @jeani, des exemples svp?

        Je conseille depuis le début de se laver les mains, de se distancier et de se faire vacciner quand vous être à risques.

        Je suis contre toutes réglementation qui ne respecte pas les droits Humains, que ces réglementation provienne de raisons militaires, religieuses ou sanitaires. Je trouve ces genres d’action plus dommageable à la société que le virus lui-même.

        Si vous trouvez de mes conseils inquiétant, au lieu d’en faire une phrase vide sans arguments, svp, citez-les…

      2. jeani dit :

        Pas nécessaire de chercher loin. « Arriver avec un vaccin qui marche contre la contagion… »

        Répétez votre mantra à des personnes peu informés c’est ça qui est dangereux. Je n’aurais pas besoin de faire beaucoup d’autres recherches dans vos interventions car vous répétez les mêmes coquilles basées sur les résultats de vos recherches. Ils marchent les vaccins et même à des taux très élevés. Ce qui est important ce que ces vaccins empêchent en bonne partie de graves conséquences pour les patients hospitalisés et les éloignent des soins intensifs. Est-ce que tout ce que vous écrivez est faux? Non. C’est votre attitude qui est dangereuse en propageant vos « peurs ».

        Je m’imagine rencontrer les mêmes personnes que vous avez rencontrées et je suis convaincu que nous aurions eu des conversations très différentes, même avec les trois universitaires. C’est curieux comme nos oreilles entendent ce qu’elles désirent entendre.

      3. jeani dit :

        @Rustik

        Votre « Arriver avec …. » relevé dans votre intervention de 23h56

      4. ctbourgeois dit :

        @ Rustik

        Mais avez-vous réalisé que le virus du COVID est aussi un corp étranger qui envahit notre corps, mais sans être invité, comment le combattre sans intervenir avec un autre moyen étranger à notre corps?

        C’est ce que la science fait du mieux possible avec les vaccins, mais à choisir entre ne rien faire pour éliminer le corps étranger indésirable et mettre les chances de son côté, se faire vacciner est plus raisonnable que de s’abstenir et subir sans protection les conséquences néfastes du virus.

        L’humanité ne serait pas rendue à ce point si nous avons refusé des solutions médicales possibles, même si imparfaites, l’évolution scientifique s’est déroulée avec des essais et erreurs, nous sommes là pour prouver que l’humanité ne s’est pas éteinte à la première atteinte sur notre corps.

      5. ctbourgeois dit :

        oups…si nous avions refusé des solutions médicales…

    4. Benton Fraser dit :

      C’est vrai que 5 millions de morts depuis 2 ans, c’est peu de chose, rien que de vieux et des personnes faibles.

      Ce n’est que de l’eugénisme….

      1. M.Rustik dit :

        @Benton, quand avez-vous lu que j’ai dit que Covid n’était pas un problème qu’il faut adresser? Quand avez-vous lu ou je disais de ne pas vacciner les gens à risque?

        Ce que je dis, en AUCUN TEMPS un être humain devrait choisir pour un autre être humain de ce qui entre dans son corps. Mais quand je dis cela, la panique est telle chez plusieurs, et je le vois encore plus ce soir, c’est comme si j’étais anti-vaccin, que je pensais que covid n’est pas un problème… pourtant je dis tout le contraire: covid est un problème, il faut l’adresser, mais il ne faut pas « vendre nos valeurs au diable » parce que nous avons peur d’un virus.

      2. Benton Fraser dit :

        @M. Rustik

        « Ce que je dis, en AUCUN TEMPS un être humain devrait choisir pour un autre être humain de ce qui entre dans son corps. »

        C’est ce que font les médecins tout le temps en prescrivant des médicaments!

        Cela s’appelle la science et il y a des raisons derrière cela!!!

        Certes un patient peut refuser un médicament, cela ne regarde que lui….même si sa décision fait en sorte qu’il prends la place d’un autre patient, le système de santé pour l’absorber, mais dans le cadre d’une pandémie ou sa décision risque de ne pas prendre une place mais plusieurs places, c’est purement nombriliste et égoiste.

        On vit en société et cela requière certaines responsabilité, par seulement envers soi-même mais surtout envers les autres.

    5. Benton Fraser dit :

      J’ai déjà vue pire que des gens hystériques confinés chez eux…. comme des antivaxx hystériques dans la rue!!!

  24. xnicden dit :

    @lechatderuelle 20:12

    Au fond, la doctrine supportée maintenant par les conservateurs de la SCOTUS est qu’il faut présumer qu’on ne peut faire confiance à un Congrès élu pour déléguer des pouvoirs importants à des agences spécialisées, et que le judiciaire doit intervenir pour empêcher ces agences de prendre des décisions importantes.

    https://www.vox.com/22865247/supreme-court-vaccination-covid-omicron-osha-missouri-biden-nfib

    C’est jeter par la fenêtre de la jurisprudence énoncée par la Cour notamment dans l’affaire Mistretta v. United States (1989), selon lequel « dans notre société de plus en plus complexe, remplie de problèmes toujours changeants et plus techniques, le Congrès ne peut tout simplement pas faire son travail s’il n’est pas en mesure de déléguer des pouvoirs dans le cadre de directives générales larges ».

    Sans compter que dans d’autres causes, on pronait il n’y a pas si longtemps que le judiciaire devait faire preuve de retenue à l’égard des agences fédérales même lorsque la loi autorisant une agence n’était pas claire quant à l’autorisation d’une réglementation spécifique. Dans Chevron v. Natural Resources Defense Council (1984), le juge Stevens écrivait: « Les juges ne sont pas des experts dans les domaines politiques complexes que les agences réglementent. Ils sont donc plus susceptibles de prendre des décisions imprudentes si on leur permet de substituer leur propre jugement à celui d’un dirigeant d’agence. »

    En somme, il y avait de forts arguments juridiques supportant la légitimité d’agir de la OSHA mais la nouvelle SCOTUS conservatrice est en train de réécrire les règles.

    1. xnicden

      je vous l’accorde…

      mais les démocrates savaient que la cour est politisée et à droite,…. Biden et sa gang devait savoir, nus ne somme spas juristes ni américains mais on « devine » leur tendance… alors fallait se préparer…

      Toutefois, les démocrates et Biden en tête sont déçus… ils s’attendaient à quoi??

      Il faut avoir un coup d’avance, pas un coup en retard….

  25. el_kabong dit :

    « Les trois juges progressistes de la Cour ont accusé leurs collègues conservateurs d’avoir agi « en dehors de leur champ de compétence et sans base légale ».

    La différence principale avec la cs canadienne : les juges canadiens ne jugent qu’en rapport avec les lois, les juges ripoux-libans ne jugent qu’en fonction de leur idéologie (particulièrement les 3 clowns nommés par le minable orangé)…

  26. Haïku dit :

    HS,
    Pause musicale et photographique…

    « Autumn Leaves »/(Paula Cole) :
    *https://youtu.be/SG6_QNbpSoE

  27. jeanfrancoiscouture dit :

    Si j’ai bien compris les six de la Cour dite «Suprême», l’État dont le mandat est de veiller à la santé et la sécurité publique n’aurait pas le droit de d’imposer la vaccination lors de catastrophes sanitaires.,
    Par contre, les entreprises dont le mandat est de veiller à la santé financière des actionnaires et de leurs PDG auraient parfaitement le droit de requérir cela de la part de leurs employés.

    Je dois conclure que lorsque je dis qu’en ce drôle de pays tout n’est que «business», je ne suis pas loin de la réalité.

  28. Alexander dit :

    Bah, on critique bien mais au Québec, on n’a même pas réussi à imposer la vaccination dans le secteur de la santé et on n’a même pas eu besoin de la CS pour reculer.

    1. ctbourgeois dit :

      Au Québec, le gouvernement a dû céder, j’irais jusqu’à dire que c’est en raison d’un certain chantage de la part des travailleurs de la santé non vaccinés qui menaçaient ouvertement de quitter et surtout que ceux-ci étaient supportés fortement par les syndicats. Aux États-Unis, les forces syndicales ne sont pas omniprésentes dans les secteurs de la fonction publique.

      Par contre, dans notre réseau de la santé, ils exigent que leurs fournisseurs indépendants soient adéquatement vaccinés, cherchez l’erreur.

      1. Madalton dit :

        Ces mêmes syndicats, qui défendaient leurs membres non-vaccinés qui mettaient à risque leurs collègues, qui ont monté aux barricades parce que le gouvernement demandait aux employés asymptomatiques de venir travailler après 7 jours.

  29. marie4poches4 dit :

    La bonne nouvelle du jour

    Les 16 faux grands électeurs du Michigan qui ont rempli des faux documents certifiant la fausse victoire de 45 sont sous enquête.
    À souhaiter que les 4 autres États feront de même.

    1. gl000001 dit :

      Les faux grands électeurs doivent se sentir bien … petits 😉

      1. marie4poches4 dit :

        Et ceux qui ont fait « fabriquer » les documents ainsi que ceux qui ont « passé la commande » (Meadows?) doivent paniquer en ce moment.

  30. kintouai dit :

    Ce pays est, autant dans ses institutions que dans sa population, une merde qui ne laissera dans l’histoire de l’humanité que l’odeur pestilentielle d’un étron flottant au fond d’une cuvette de toilette, et qu’une chasse d’eau (chinoise ou russe) remplacera par une dictature bien propre et bien lisse, où tous les citoyens seront des pions dociles, incapables de penser par eux-mêmes et perméables à tous les mensonges qui leur seront transmis. Les Répus auront gagné, mais auront gagné quoi ?

    1. Igreck dit :

      The robots 🤖

  31. Toile dit :

    @M. Rustique

    « Il devrait y avoir des équipes volantes qui visites les CHSLD, les maisons ou se trouvent des personnes âgés, et tenter de vacciner le plus possibles de gens à risque ».

    Euh… autre planète ce soir? Les personnes âgées furent priorisées dans l’administration des vaccins. A part la cacophonique premiere journée de vaccination pour les 85 ans et plus ( maman 93 ans- 3 heures en ligne pas de chaise! ), les vaccins se sont rendus dans leur milieu de vie. Pas par miracle bien sur.

    J’ai relu les 30 articles de la déclaration universelle des droits de l’homme. Contrairement à votre propos adressé à @Benso en 22h47, aucun texte ne supporte votre affirmation à l’effet que tous les droits sont egaux entre eux ( aucun plus important que l’autre). C’est même plutot le contraire. Les premiers droits sont : libres et égaux , la vie, la liberté la sureté de sa personne, le non esclavagisme, la non torture…. Les personnes familières avec des textes de loi savent que ceux ci sont bâtis par articles le précédent ayant plus de force que celui qui suit. Quant à l’article 7 qui se lit comme suit « Tous sont égaux devant la loi et ont droit sans distinction à une égale protection de la loi. Tous ont droit à une protection égale contre toute discrimination qui violerait la présente Déclaration et contre toute provocation à une telle discrimination », on y parle avec le tous de personnes et non de droits.

    1. Toile dit :

      Oups… Benson bien évidemment. Mes plates excuses.

  32. brady4u dit :

    A FRIENDLY FIRE !

    https://tinyurl.com/mz2kewyc

    Là ce n’est plus AOC ni la SQUAD, mais un major leaguer d’envergure nationale.

    1. gl000001 dit :

      Dans le champ le Monsieur !! Le BBB, les garderies, les droits de vote. C’est pour tout le monde.

  33. sousmarin dit :

    Pour une fois, les conservateurs ont eu raison.
    L’argent gâché pour « protéger » des gens qui n’ont pas besoin de l’être (les – de 60 ans, et plus particulièrement les – de 40 ans, sans facteur de comorbidité) alors que l’on a mal, voire pas du tout, protégé ceux qui en avaient besoin est atterrant (En France par exemple, 98% des70/79 ans sont vaccinés alors que seulement 86% des + de 80 ans le sont mais pourquoi se pencher sur ce problème alors que l’on peut vacciner les 5/12 ans ???).

    Malgré les arguments massues de M.Rustik et le détail impressionnant de ses chiffres (je ne reviendrai donc pas dessus), je vois que les fanatiques de la vaccination à tout prix sévissent encore en ressassant toujours les mêmes litanies et les mêmes chiffres « globaux » …
    Mais lorsque les chiffres sont donnés par des « partis pris », il convient de les regarder dans le détail, ce que vous ne faites pas.

    Quand on pense à ce que tout l’argent mis dans les vaccins au moins de 60 ans aurait pu apporter à l’hôpital public, on ne peut qu’être dégouté par tout ce gâchis et cet aveuglement qui vire à l’hystérie.
    Désolé mais il n’existe aucun vaccin contre la mort, la thanatophobie ou la peur d’une manière générale…il paraît que respirer par le nez aide…

    1. gl000001 dit :

      « arguments massues  »
      Exactement. Sa massue était trop lourde. Pas capable de la lever pour asséner un bon coup.
      « il convient de les regarder dans le détail »
      Oui mais il faut regarder tous les détails. Pas juste ceux qui nous conviennent.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :