Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

La commission du Congrès chargé d’enquêter sur le 6-Janvier semble explorer la possibilité que Donald Trump se soit rendu coupable de subornation de témoin lors de la fameuse rencontre du 28 janvier 2021 à Mar-a-Lago où Kevin McCarthy a fait volte-face sur le rôle de l’ancien président dans l’attaque du Capitole. Avant cette date, le chef des républicains à la Chambre des représentants avait déclaré que Trump portait la responsabilité de l’insurrection. Après, il l’a défendu sur toutes les tribunes et de toutes les façons.

« Vos déclarations publiques concernant le 6 janvier ont nettement changé depuis votre rencontre avec Trump », a écrit Benny Thompson, président de la commission, dans une lettre adressée mercredi à McCarthy et lui demandant de témoigner de façon volontaire devant la commission. « Lors de cette rencontre, ou à tout autre moment, le président Trump ou ses représentants ont-ils discuté ou suggéré ce que vous devriez dire publiquement, pendant la procédure de destitution (s’il est appelé comme témoin), ou dans toute enquête ultérieure, au sujet de vos conversations avec lui le 6 janvier ? »

McCarthy a déjà répondu de façon catégorique à cette question lors d’une entrevue accordée au journaliste de Fox News Chris Wallace en avril dernier. « Cela n’est jamais arrivé », a-t-il dit. Mais il ne témoignait pas sous serment.

Dans sa lettre à McCarthy, Thompson fait également référence à plusieurs autres conversations entre le représentant de Californie et Trump. L’une d’elle a fait surface pendant la deuxième procédure de destitution visant l’ancien président. Selon la représentante républicaine de l’État de Washington Jaime Herrera Beutler, quand McCarthy a demandé à Trump d’intervenir pour mettre fin à l’attaque du Capitole, celui-ci lui a répondu que les émeutiers étaient « plus contrariés par l’élection que toi ».

Après le 6 janvier, les deux hommes ont eu d’autres discussions, selon la lettre de Benny Thompson. « Il semble que vous ayez également discuté avec le président Trump de la possibilité qu’il fasse l’objet d’une résolution de censure, d’une mise en accusation ou d’une destitution en vertu du 25e amendement », a écrit le démocrate. « Il semble également que vous ayez identifié d’autres options possibles, notamment la démission immédiate du président Trump. »

Kevin McCarthy n’a pas tardé à annoncer son refus d’acquiescer à la demande de Benny Thompson, qualifiant sa commission d’« illégitime ». La question est maintenant de savoir si la commission enverra à McCarthy une assignation à comparaître et si, face à un refus probable de sa part d’y obtempérer, elle l’accusera d’outrage au Congrès. Comme McCarthy deviendra possiblement le prochain président de la Chambre des représentants, il s’agirait d’une escalade majeure dans le combat que se livrent démocrates et républicains à Washington.

(Photo Save America PAC)

45 réflexions sur “6-Janvier : Trump, McCarthy et la subornation potentielle d’un témoin

  1. marylap dit :

    C’est quand même drôle de voir les Républicons traiter la commission d’illégal alors qu’ils en ont fait des dizaines seulement dans le but de nuire à Hillary Clinton. C’est comme s’ils ne voulaient pas être tenus responsables de leur acte.

    1. MarcB dit :

      Exact! Et si les républicains reprennent la chambre en 2022, il risque d’y avoir des commissions d’enquête sur le laptop de Hunter Biden, le non-port du masque de AOC en Floride, les machines Dominions, et qui sait, peut-être sur les lasers de l’espace qui provoquent des feux en Californie.

      Sans oublier les procédures de destitution hebdomadaire contre Biden, gracieuseté de MTG…

  2. treblig dit :

    McCarthy n’est pas le seul républicain à avoir changé d’opinion sur le 6 janvier. Lyndsay Graham, Mitch McConnell et plusieurs autres ont tournés casaques. Intimidation, promesses, menaces, tordage de bras ont probablement été au menu pour Trump.

    Mais est-ce de la subornation de témoins au sens de la loi ? Difficile à dire et à prouver

    1. NicoDes dit :

      Ces deux et bien d’autres GOP n’ont jamais eu de scrupules jusqu’à présent, pourquoi en auraient-ils maintenant vis à vis de possible subornation ou corruption de témoins ?

  3. titejasette dit :

    Le volte-face de Kevin McCarthy a pris un certain temps, de sorte que avant de revirer sa veste , il a eu le temps de remettre à la commission du 6 janvier 6 000 documents compromettants ?

    Pourquoi c’est une question de ma part et non une affirmation ? Je ne suis plus ce blogue régulièrement. Je ne fais plus de commentaires …alors je le dis comme ça !

    1. Ziggy9361 dit :

      Titejasette…je vais reprendre le laïus du service à la clientèle habituel dans les circonstances :
      ….votre opinion compte pour nous… continué à venir nous faire des coucous c’est très apprécié.

      1. titejasette dit :

        Ziggy9361

        « ….votre opinion compte pour nous… continué à venir nous faire des coucous c’est très apprécié. »

        Désolée. Moi, faire des coucous ? Il parait que je dis des mensonges sur ce blogue. J’apprécie quand même vos mensonges. Constella aussi…rien que des mensonges (commentaires d’hier)

  4. danielm dit :

    J’ai de plus en plus l’impression que cette commission du Congrès se cherche et semble se perdre finalement dans l’impossibilité due mettre en accusation Donald Trump. Un gros filet de pêche qui ne ramènera peut-être que de tous petits poissons s’il y en a !

    1. danielm dit :

      Il fallait lire un grand filet de pêche… (Désolé)

    2. Dekessey dit :

      Ouaip, ça l’air parti pour ça.
      Quand tu demandes à des acteurs important de venir témoigner volontairement pour éclaircir les événements d’un coup d’État, ça fait pas très sérieux. À moins que les démocrates aient une stratégie qui m’échappe….

      1. Jean11820 dit :

        Personnellement, je crois qu’il procède avec des gants blancs parce qu’il s’agit de forcer un élu (idiot ou pas) à témoigner dans une commission quel qu’elle soit, il n’y a pas plus d’apparence de procès politique que ça. Parlé-en aux autres dictateurs. Même si j’honni tous ces types, je crois que c’est là le problème. On peut forcer les fonctionnaires, les citoyens etc. à comparaitre mais pas des élus. C’est ça qui est ça.

  5. Guy LB dit :

    Drôle de système que le système américain !
    Il suffirait donc à un républicain de nier l’évidence pour que l’on dise « bof… » et que l’évidence veuille soudain dire autre chose ? Non, mais… Trump et McCarthy prennent-ils les gens pour des valises ? Et combien longtemps encore les valises accepteront-elles de se laisser remplir ?

    Comme d’habitude, tout ce que touche Trump, de près ou de loin, vire en eau de boudin. On reste pantois et profondément perplexe à se demander ce que les Républicains trouvent de si attirant dans un personnage aussi tordu et aussi peu inspirant…

    1. Guy Pelletier dit :

      @Guy LB

      Il leur donne ce qu’ils voulaient depuis très longtemps…………….l’occasion d’enfin asseoir leur pouvoir Ad vitam æternam. De mettre la main sur tout ce qui compte, la réelle direction des USA sans entraves possible de l’opposition de qui que ce soit au détriment de la démocratie, constitution, des lois de la justice de leur pays. Ils l’attendaient depuis longtemps celui qui leur montrerait la voie à suivre le chemin à prendre celui qui aurait l’audace le culot de défier les autorités détourner les lois et la constitution des USA et créer un coup d’état un coup de force peut-être non violent, une ploutocratie qui non seulement protégera les avantages des biens nantis et de la race supérieure mais s’assurera que personne (socialissssss, gauchisssss, communisssss, Démocrates) ne menacera à l’avenir leur règne et puissance.

      Trump est à réussir ce coup de force et c’est clair que les républicains ont fait leur lit. Ils iront jusqu’au bout avec lui!!!!!!!!!!!

      Remarquez que si ça ne dérange pas les Américains plus que cela, pourquoi diandre devrions nous nous faire du mouron.

      THE SHOW MUST GO ON!!!!

  6. Toile dit :

    Si je lis bien et comprends bien le président de la commission lui soumet par écrit des questions embarrassantes à McCartystime tout en lui demandant un témoignage volontaire. Ces questions ne sont pas une pêche au poisson. Les réponses sont connues, du moins j’en suis convaincu. Or ce qui m’étonne pour ne pas dire indigne, c’est la méthode stratégique. Tu émets un sub poena pis tu poses tes questions quand le mec est dans la boîte, sous serment. Autrement, tu abats tes cartes inutilement et tu laisses le poisson filé. C’est toi qui lui laisse cette chance.

    Insubordination de témoins: L’ambassadeur Sondland , le lieutenant-colonel Alexander Vindman , John Bolton, James Comey.

  7. InfoPhile dit :

    Il semble bien que Trump et sa clique ont trouvé le ou les points faibles de McCarthy. De là à ce qu’il se parjure ? Non. Peut-être lui sera-t-il plus favorable ou moins pire d’être accusé d’outrage au Congrès. Car cela lui fournirait l’occasion de jouer à la victime persécutée et de politiser l’entièreté du processus. Cela supposerait aussi qu’on l’aurait assuré d’un support financier et politique en échange.

    Incidemment, Jaime Herrera Beutler subira-t-elle chez les républicains le même sort que Liz Cheney ?

    Ni Trump ni ses suppôts républicains ne craignent une escalade majeure entourant cette commission. Même que je dirais qu’ils la recherchent, se foutant de la gestion harmonieuse de leur démocratie comme de leur premier supposé éperon osseux…

    P.S.

    La Chose aurait-elle convaincu McCarthy et cie des avantages politiques de la mauvaise foi et des mensonges répétés? « Au moins, on gagne. Alors, l’immoralité, on s’en fout-y rien qu’un peu ? », aurait-il pu plaider.

    Rappelons que la Chose a réduit considérablement les impôts des riches et annulé les impôts des succession. Voilà qui du point de vue des nantis s’appelle « gagner » !

  8. Ziggy9361 dit :

    Advenant le cas où le Lincoln project auraIt dans ses cartons l’idée de faire un montage de toutes les
    déclarations ou les républicains se sont mis les pieds dans la bouche en disant la vérité, ça finirait pratiquement en long métrage si il y a inclusion du rétropédalage et des opinions des satellites qui gravitent autour du dés-astre qu’est le looser. McCarthy,McConnell,Graham,Taylor Greene,Cruz,Jordan
    Ect,ect, vous pouvez inclure leur champion toutes catégories Trump qui ne sait plus quel est la vérité
    ainsi que les Fox friends,Hannity,Carlson,Ingraham,Pirro et tous les joyeux lurons de la chambre des représentants républicaine.

  9. Stéphane dit :

    The Power of the Dog!

  10. titejasette dit :

    Parmi les gars et les femmes (les insurgés) du 6 janv. il y a des militaires ou ex-militaires. La femme tuée en est une.

    Les récents sondages sur la violence contre le gouvernement, le refus de collaboration des témoins, la commission qui fait du surplace… Tout me porte à croire que la guerre civile se prépare…

    Méchant prophète de malheur !

    Il est grand temps ! Qu’ils (les USA) y gouttent, eux qui ont si bien fait la guerre dans d’autres pays. Ca y est c’est la loi du Karma. Une bombe napalm en plein coeur de la Pomme ? C’est pas juste les belles architectures qui tombent en ruine, c’est ben du sang qui coule… des bains de sang.

    Méchant prophète de malheur ! Je divague et vous pouvez en rire… Je ris avec vous ! Les USA sont assoiffés d’argent: leur business sont placés enpriorité. Mais NON ! ils n’en veulent pas de guerre civile

  11. Loufaf dit :

    Bien sûr que McCarthy a dû manger tout un savon par la chose lors de sa visite et depuis ce temps, il adhère à tous ses délires . Subornation de témoin? Ça lui ressemble fortement.
    Si la commission veut entendre des témoins, elle doit procéder par subpoena et en cas de refus, les accuser d’ outrage au congrès. Y aller de façon volontaire est une perte de temps.
    Les dossiers épluchés par la commission devraient être transmis au DOJ le plus rapidement possible, afin qu’ il complète le travail d’ enquête et applique les sanctions qui s’ imposent contre les têtes dirigeantes de l’ insurrection.

  12. On ne va certainement pas gagner du temps si on commence à lancer des invitations à des témoins clés qui vont refuser de comparaître, puis prendre du temps pour décider de faire parvenir une assignation, en leur laissant du temps ensuite pour que ces témoins engagent une poursuite contre le comité, qui sera admise ou non par un juge quelques semaines plus tard, après quoi on pourrait envoyer ça au DOJ, qui va prendre un mois ou deux pour décider d’agir.

    Le DOJ doit dès maintenant nommer des procureurs pour s’occuper de l’affaire, car il y a beaucoup trop de monde d’impliqué, dont des élus, avant, pendant et après le 6/1, pour que ce petit comité suffise à la tâche.

    On veut pas des procédures, on veut des procès durs.

    1. Toile dit :

      J’aurais plutôt tendance à être en accord avec vous en termes d’efficacité mais sauf erreur commission d’enquête et procès sont deux choses différentes de sorte que je doute que le DOJ puisse assigner des procureurs ( à moins que ce ne soit en observateur quoique là on prête ouverture à une apparence d’impartialité). Faut toujours bien attendre la commission d’un délit pour formuler des accusations. C’est ce que je me dis en toute logique.

  13. danielm dit :

    La voie juridique ou légale pour se débarrasser définitivement de Donald Trump ne fonctionnera pas. Si le passé est garant de l’avenir, Trump s’en est toujours tiré et même avec les honneurs de la guerre et du persécuté.
    En fait une deuxième défaite électorale consécutive est le seul éteignoir des ambitions de ce mégalomane car il éloignerait pour de bon la majorité des républicains qui ne recherchent que les avantages personnels du pouvoir. Mais…il y a loin de la coupe aux lèvres et ne retenez surtout pas votre souffle!

    1. MarcB dit :

      « une deuxième défaite électorale consécutive est le seul éteignoir des ambitions de ce mégalomane »

      Je ne suis même pas certain qu’une deuxième défaite va l’éteindre. Il va encore crier à la fraude, et il va continuer à quêter de l’argent de ses MAGA-fans…

      1. Toile dit :

        Je me répète. Le seul éteignoir, c’est quand il va cesser de respirer.

      2. danielm dit :

        Le … , s’est éteint l’astéroïde politique Trump issu d’un fragment de résidu de comète et au grand plaisir de l’humanité (qui l’est encore!)

      3. @Toile, exactement. Et meme apres ca mort il y en as assurément qui vont prendre le relais de son « oeuvre »

  14. Layla dit :

    « il s’agirait d’une escalade majeure dans le combat que se livrent démocrates et républicains à Washington. »

    Peut-être une escalade majeure de combat mais loin d’être farfelu de la part des démocrates, ce qui est très différent de la part des républicains. Farfelu ce n’est pas le pire qualificatif mais je me retiens.

    Voyons voir ça quoi ressemble une escalade majeur du côté républicain.
    Commission illégitime,
    je vais invoquer le 5 th,
    C’est du harcèlement politique,
    Je suis une victime,
    Une cible innocente, privilège exécutif,
    Steve Bannon…
    Roger Stone…
    Rédaction de lettre à la Jim Jordan qui a fait l’objet d’une analyse fact check
    et quoi encore…
    Liz Cheney a été disons déchue de son troisième titre parce qu’elle a accepté de siéger à la commission.

    Pour moi « subornation de témoin » c’est loin d’être farfelu…cette escalade majeure. C’est une façon d’entrer dans la tête de ces déviants. J’aime cette idée.

    1. Layla
      J’aime votre optimisme….

      mais si les démocrates ne sont pas parvenus à faire passer dans l’opinion publique que la chose a été en conflit d’intérêt, dans un quid pro quo, dans des situations d’abus de confiance, malgré les faits évidents, je vois mal comment ils pourraient prouver des « intentions » sans preuves ni témoins cette fois, mais des déductions…..

      cette commission n’a pas de dents, ni griffes ni aucune sorte de pression à appliquer sur personne….. et surtout aucun pouvoir réel car si pouvoir il y avait, chaque lettre envoyée créerait une commission à Washington et plusieurs raseraient les murs… et c’est loin d’être le cas….

      ça hurle, ça gesticule et surtout ça tient le gouvernement démocrate coincé dans son coin….

      les démocrates sont continuellement sur la défensive, font des sparages de karaté, des roulades sur l’épaules et font de gros yeux en demeurant à bonne distance de leur adversaire…. qui a les mains dans les poches et qui rigole …

  15. c’est à se demander si cette commission tisse réellement une toile autour de certains démocrates pour les faire tomber, ensemble, d’un seul coup…. ou les démocrates se peinturent-ils dans un coin en mettant des tonnes d’énergie dans une commission bidon qui finira dans un anonymat absolu en accouchant d’une souris…..

    Les voilà, encore, gracieux et polis, envoyant des lettres remplies de questions, qui, on s’en doute, ne recevront que des refus et des dénonciations…
    Ça fait combien de lettres qu’ils envoient et qui demeurent mortes? 10?? 15 ??

    ça ne semble pas faire trembler les colonnes du temple républicain….

    Il se passe quoi ensuite?

    Cette commission croit-elle que ses efforts apportent quelque chose??

    les gens oublient ce qui s’est passé la semaine passée… alors voilà un an…

    y’a eu une vingtaine de personnes mises en accusation…. sur les 700 identifiées lors de l’insurrection…. y’en a eu combien avec de « lourdes » peines de prison??? Un?? Mettons 2….

    parmi « l’élite » ??? Rien, Zéro … et on s’enligne vers ce résultat dans une autre année….

    Tout le monde à Washington sait quels politiciens est relié à cette insurrection…

    L’erreur des Démocrates est de refuser d’utiliser les armes du XXI ème siècle… la visibilité et les réseaux sociaux….

    Biden gère comme s’il était en 1981…. les temps ont changé….

    Qu’on aime ou pas, tout est sur les réseaux sociaux maintenant…. tout doit être instantané…. contact journalier … surtout que la chose avait
    créé la forme….
    fallait garder ce contact en y allant de phrases courtes mais cette fois intelligentes….

    cette commission laisse voir le précipice qui sépare les 2 méthodes de communication…..

    1. danielm dit :

      @ lechatderuelle
      Sans consensus démocrate, il est peu probable que cet interlude démocratique perdure longtemps. De l’autre coté, le consensus républicain semble inébranlable.

  16. oups certains républicains… et non pas certains démocrates coincés dans la prétendue toile…

  17. Haïku dit :

    RE: Kevin McCarthy…..

    « On doit exiger de moi que je cherche la vérité, mais non que je la trouve. »
    (Diderot)

  18. POLITICON dit :

    TRUMP, WARP SPEED ET JUSTICE

    Les ténors républicains qui ont changé leur opinion sur le 6 janvier constatent que Trump est encore trop populaire auprès de l’électorat républicain pour lui tourner le dos. Les mi mandats arrivent trop vite et pour affaiblir l’ascendance trumpienne sur les républicains du congrès, il faudra passer à la vitesse warp speed pour que Justice soit faite contre le 45e. C’est dans un tir groupé contre Trump et sa famille par le biais de la Justice qui réussira à miner sa crédibilité, ses chances de se présenter comme candidat à la présidentielle et qui révélera une fois pour toute ses mensonges et ses manigances contre la démocratie.

    Si on attend que ses sbires révèlent le diamant tant attendu, ca ne se passera si la Justice n’arrive pas à lui faire plier un genou. Si on élimine ses chances de se présenter, son entourage préférera parler à la Justice plutôt que faire face aux conséquences. Il faut révéler sa vraie nature, sa richesse, ses fraudes financières et électorale. Il faut en faire l’ennemi no 1 aux States et cela doit se faire en coordination avec les accusations auxquelles il fait face dans l’État de New York. Il n’y a plus de temps à perdre et il faut passer à l’autre étape pour lui asséner le coup de grâce. Vous verrez par la suite que ses sbires ne voudront plus s’associer à un criminel véreux et les mea culpa pleuvront au Congrès, dans les médias et les cours de Justice. Je le répète, il faut éradiquer ses chances de se présenter en 2024 afin de briser l’omerta qui protège le 45e. Je ne dis pas que ce sera facile et réalisable, mais c’est à peu près la seule solution pour sauver le voisin.

  19. anizev dit :

    Je ne suis pas juriste mais il me semble que c’est un long shot. Le 6 janvier 2021 la Commission n’existait pas et McCarthy n’était donc pas encore un témoin même potentiel. Ce qui est navrant c’est la lenteur du Ministère de la justice à agir sachant qu’ils vont contester devant les tribunaux, et recontester encore et encore

  20. NStrider dit :

    HS – Excellent article de La Presse qui explique pourquoi les deux projets de loi sur le droit de vote doivent être adoptés maintenant. Sinon bye bye démocratie

    http://plus.lapresse.ca/screens/f9ee4850-f02d-4615-897b-65baf7d6e1df__7C___0.html?utm_content=ulink&utm_source=lpp&utm_medium=referral&utm_campaign=internal+share

  21. Mona dit :

    Je vois se déliter ce fameux  » témoignage sous serment » censé obliger (du fait du risque de parjure qu’il court) un témoin à ne pas mentir.
    Mais le contournement des ripoux se fait en amont : ils pilonnent via de multiples moyens de communication (où la parole est libre) des informations mensongères afin de préparer leur légitimité soit de ne pas répondre, soit d’affirmer leur réalité créée.
    Et ça continue à bien marcher et à se développer, comme on l’a vu avec Marjorie Taylor Greene, jusqu’à des menaces de sédition armée…légitimitée.

  22. onbo dit :

    Il serait pour le moins inélégant de présumer que le président du comité 6/1ne sait pas où il souhaite aller. Par ailleurs il est normal de se sentir frustré de ne pas savoir tout ce qu’il sait. Toile nous a exprimé à plusieurs reprises qu’un bon procureur ou avocat de la défense « ne pose que des questions auxquelles il connaît déjà la réponse ».

    Si bien qu’en prenant en compte tout ce qui vient d’être écrit comme commentaires ici, je pense qu’il vaut mieux inviter volontairement McCarthy au Comité, peu importe s’il choisit de venir ou pas, peu importe qu’il ait l’intention de mentir ou pas, si c’est plausible comme je le crois que ceux qui ont à savoir savent déjà, preuve à l’appui!?…, s’il y a eu subornation de témoin(s).

    Le comité n’est pas une Cour de justice usuelle. Il a cependant le pouvoir légitime de prendre les moyens appropriés pour faire éclater au grand jour la réponse à la question de subornation, au moment choisi dans le dernier droit de la campagne 2022.

    Mitch McConnell vient de réagir fortement quand Biden a fait allusion à l’élection de novembre en invitant les gens de Géorgie à choisir (mais en fait à préférer) Lincoln au lieu de sécessionnistes comme la petite princesse marjorie qui rêvent du haut de leur ignorance de briser l’Union étatsunienne. MConnell a qualifié Biden de « unpresidential »!!! C’est dire sa furie que les Démocrates s’approprient en faisant revivre le nom du ‘républicain’ de jadis, Lincoln. Surement le meilleur punch à date!

  23. Charlot dit :

    « Mais il ne témoignait pas sous serment « 

    À date, c’est la meilleure aujourd’hui.

  24. Franklin Delano Romanowski dit :

    Il y a un moment clé ou j’ai su que l’enquête de Mueller était un gros show de boucane, c’est lorsque les rumeurs commençaient à siffler que Jerome Corsi était sur le point d’être inculpé. Pour ceux qui ne le connaissent pas, Corsi c’est un simili conspirationniste comme notre champion Alexandre Cossette-Trudel. Quand la soi-disant plus « grande enquête de l’histoire du pays » est entrain de cibler des cinglés qui émettent des opinions dans le genre qu’Elvis Priestley et Marilyn Monroe ont une colonie sur la planète Mars…Votre enquête vaut ce qu’elle vaut.

    Cette commission du 6 Janvier n’a jamais eu le un centième de la crédibilité de l’enquête de Mueller, c’est tout dire. Quand les assignations à comparaître « volontairement » ciblent Sean Hannity et Alex Jones plutôt que l’entourage de POTUS, ça dit un peut tout, non?

    Pour faire clair, ils ont la chienne de s’en prendre à ceux qui auront fort probablement le pouvoir en 2022 et qui pourront leur remettre la monnaie de leur pièce. Cela dit, ça fait du bon « clickbait » pour les médias.

    1. Franklin Delano Romanowski dit :

      Pas en 2022 mais bien en 2023, lorsqu’ils auront le marteau de la chambre des représentants.

    2. Bartien dit :

      🤡

  25. l’intérêt des républicains pour la chose demeure une énigme….

    Faut pas avoir un doctorat pour comprendre que la chose n’est pas le plus aiguisé…
    En 4 ans, il n’a à peu près rien fait de constructif, mais…. mais, il a été un formidable allié pour les donateurs….

    Tout est là.
    Les républicains n’ont pas « peur » de la chose… ils ne sont pas plus enthousiasmes que ça de le voir, encore là… ils n’ont d’ailleurs aucun plan pour la suite des choses pour le pays et les gens, sinon de vagues slogans….

    Alors, pourquoi la chose était-elle encore dans le décor???

    la chose n’est pas celui qui donne le rythme, les ordres, la suite des choses..

    la chose est ce qui est agitée pour les autres… et la chose imagine que c’est parce qu’il est « big », qu’il est brillant et aimé…..

    si la chose est toujours potentielle pour 2024 c’est qu’il est utile pour les donateurs du parti…. les adeptes du capitaliste sauvage qui, eux, sont les vrais maitres de ce parti…..

    Si les donateurs se trouvent une autre bête, aussi servile et aussi télévisuelle, on peut être assuré que trump sera décapité politiquement en un tour de main….

    Pendant qu’on est distrait avec la chose, en coulisse tout se met en place… la chose est en place par défaut… pas par sa volonté….

    la chose ne décide rien… il est entretenu en place, attirant tout vers lui, distrayant les uns et les autres… la chose est convaincue d’ailleurs de sa popularité….
    pas évident de retrouver une autre bête de scène aussi cave et limitée par les républicains pour le remplacer!!
    Alors ils le laissent trainer dans le décor….
    la chose est le paratonnerre idéal….

    les donateurs de ce parti se préparent, dans l’ombre, préparant des lois, des directions à prendre, des stratégies de marketing, de communication, d’actions…
    le scénario s’écrit …

    la chose attire les regards et c’est parfait comme ça…
    les démocrates s’amusent avec des rapports, des commissions… c’est parfait comme ça….

    Biden n’a, à peu près, rien changé ou modifié de substantiel dans le pays….
    le retour des républicains n’en sera que facilité…..

    pendant que tout le monde écrit des livres, se perd en conjonctures sur l’effet de la chose la « Vraie » politique se prépare à l’assaut des USA pour ouvrir encore plus le Libre Marché…..

    car ils ne sont pas aussi cons qu’on le croit ses grands donateurs…
    ils voient bien que le marché global, les libres-échanges planétaires devront s’adapter aux changements climatiques… il faut bien déréglementer chez-soi pour ensuite, imposer cette réalité ailleurs pour maintenir les affaires….

    la vraie game se joue au niveau des bâilleurs de fonds des républicains… pas à Mar-a-lago…..

  26. richard311253 dit :

    Je ne saurais trop insister sur la volonté de la Commission d’en faire un show de TV!

    Et je saurais trop insister que pour faire un bon show, ça prend du monde!

  27. ghislain1957 dit :

    Quoi? Les ripoux-blicains font de la subornation de témoins? Ben j’aurais jamais cru une histoire pareille! (Une tonne de sarcasme)

  28. Gilles Morissette dit :

    Non McCarthy ne témoignera JAMAIS devant cette commission.

    Pourquoi? Parce que ce salopard devra dire la vérité car ll sera sous serment.

    Or, tout comme tout bon « Répugnant » qui se respecte, il est allergique à la vérité.

    Donc, il serait forcé de mentir sous serment. Mentir devant une Commission Judiciaire du Congrès est un crime grave passible d’une peine d’emprisonnement.

    Il semble clair, en lisant tout ce dit et s’écrit sur le sujet, que LA CHOSE « tient par les couilles » McCarthy, Graham, Jordan, Gaetz et les autres enfoirés du même acabit.

    Mon hypothèse est qu’il se pourrait donc que la FORMER GUY soit en sa possession des choses compromettantes susceptibles de faire pression sur ces crapules afin de les amener à dire « les bonnes choses ».

    On se croirait pratiquement dans un épisode de « The Sopranos », « The Godfather » ou de « The Goodfellas »

    Il se pourrait également que la Commission connaisse déjà les réponses aux questions qu’elle a l’intention de poser à ces « témoins » (!!!).

    C’est un truc classique utilisé par des enquêteurs afin de coincer un suspect et l’amener à se contredire.

    On comprend un peu mieux pourquoi les « Répugnants » font dans leur froc comme des pissous à l’idée d’être sur le grill devant la population américaine.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :