Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

103 000 : nombre approximatif d’Américains infectés par la COVID-19 qui étaient hospitalisés lundi aux États-Unis, selon les données du Washington Post. Il s’agit d’un sommet depuis la fin de l’été dernier, alors que le variant Delta provoquait une flambée d’infections d’un bout à l’autre du pays. La donnée reflète une augmentation des hospitalisations de 27% aux États-Unis au cours de la dernière semaine.

Lors d’une interview accordée dimanche à l’émission d’ABC This Week, le Dr Anthony Fauci a estimé que le nombre d’hospitalisations était plus pertinent que le nombre d’infections, dont la majorité sont provoquées par le nouveau variant Omicron, plus transmissible mais moins virulent. Depuis le début de la pandémie, les États-Unis ont connu leur pire journée sur le plan des hospitalisations liées à la COVID-19 le 14 janvier 2021 lorsque leur nombre a atteint 142 000. Une bonne nouvelle, peut-être : la moyenne quotidienne des nouveaux décès dus à la COVID-19 a chuté de 8%, selon le Post.

P.S. : Une enfilade intéressante d’un médecin new-yorkais sur ce qu’il a observé lundi dans une unité de soins intensifs :

(Photo Getty Images)

37 réflexions sur “Le chiffre du jour

  1. Mona dit :

    Mr Hetu. Merci. Avez-vous le nombre d’hospitalisation par états ? La répartition serait intéressante.

  2. Mona dit :

    @March 👌 merci beaucoup. Je vais le suivre.

  3. Alexander dit :

    Un autre écueil pour Biden.

    À regarder le lien fourni par March, il ne ressort pas de tendance claire sur le côté politique des hospitalisations. C’est un tsunami qui frappe tout le monde et particulièrement les zones plus densément peuplées. États républicains comme démocrates.

    Comme la vaccination aura été un enjeu tristement politique, on peut prévoir une hécatombe chez les non vaccinés comme c’est le cas avec le Québec, doublement vacciné et malade malgré toutes les restrictions.

    L’écart va encore se creuser entre les non vaccinés et les triple vaccinés. Ces derniers auront au moins une veste de sauvetage pour se protéger du tsunami. Les non vaccinés sont comme des nageurs du dimanche qui affrontent le tsunami avec des flotteurs de bébé.

    Les républicains pour plusieurs ont fait de la non vaccination un enjeu politique et largement diffusé alors que Biden, au moins, appuyait la vaccination et le discours scientifique.

    S’il fallait qu’une masse de républicains non vaccinés se ramassent massivement à l’hôpital dans les mêmes proportions qu’au Québec, ils commenceront probablement à douter du discours de leurs leaders qui les incitaient à fuir la vaccination.

    Et ils ne pourront cette fois le reprocher à Biden car son discours a toujours été cohérent depuis le début.

    Les EU seront frappés comme le reste de la planète l’est. Mais difficile de prévoir comment l’impact se fera sur le vote très clivé par les temps qui courent.

    J’ai juste une suggestion pour Biden, qu’il garde le cap et sa cohérence durant la tempête, ça pourrait lui être très utile, très très utile.

    Dans l’adversité, tu as besoin de stabilité et de cohérence à la tête.

    Surtout quand tu affrontes des instables incohérents.

    1. Madalton dit :

      Comme je l’écrivais la semaine dernière, ma femme travaille dans un centre de vaccination. Il y avait des gens qui se présentaient pour leur 1ère dose.

      Hier, elle me disait qu’il y en a pas mal encore qui viennent pour leur 1ère dose. Elle en profite pour leur proposer un rendez-vous pour la 2e dose dans 28 jours. Les gens lui répondent qu’il aimeraient avoir leur 2e dose plus rapidement. 😯

      On dirait que le variant Omicron fait son effet sur ceux qui hésitaient à moins que ça soit les menaces du gouvernement d’ostraciser les non vaccinés (passeport vaccinal pour les services non essentiels) qui les incitent à le faire. En espérant que les américains se réveillent aussi.

    2. Mona dit :

      @Alexander 👌 malheureusement j’adhère.

      En France les infos que j’ai des hôpitaux (Salpêtrière) est une écrasante majorité de non vaccinés en réanimation mais surtout beaucoup de très jeunes et d’enfants qui semblent être à l’origine de la diffusion…
      Tout ceci me vient d’amis médecins hospitaliers qui me disent bien être loin de toute certitude.
      D’ailleurs bien trop crevés pour y voir plus clair.

      1. Alexander dit :

        @Mona

        Les enfants, faut les protéger à tout prix car ils auront été les derniers à avoir accès à la vaccination, choix politiques et scientifiques étant. Ils sont de grandes victimes innocentes de ce marasme.

        Les adultes qui, volontairement, ont refusé la vaccination, ça c’est autre chose. Ils devraient assumer les conséquences de leurs choix.

      2. kintouai dit :

        @Mona

        Je confirme. Il y a jusqu’à 90% de non vaccinés en réanimation (nos soins intensifs) dans les hôpitaux français et les médecins commencent à en avoir marre de ces covidiots qui affirment leur droit de ne pas être vaccinés mais qui, quand ils tombent malades, exigent d’être soignés.

        https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/vaccin/patients-non-vaccines-l-appel-a-l-aide-des-medecins_4903233.html

  4. Toile dit :

    Interessant le tableau sachant toutefois que les chiffres ne reflètent pas la réalité. Par état, la Floride, la Georgie et la Louisiane, des etats super gagnants. The best of the east…. il est où Ron….caché derrière des statistiques faussées.

    1. Haïku dit :

      @Toile
      « …il est où Ron….caché derrière des statistiques faussées. »
      ——————————————
      Ron Death Sentence ne prend pas d’appels pour le moment.

  5. Les USA ont pris le parti de politiser la pandémie …

    il est trop tard pour tenter de changer cet état de chose…

    Les 2 groupes poursuivront leur route en parallèle, ignorants et critiques de l’autre groupe…

    L’incompréhension face aux mutations, aux vaccins, aux mesures de protection et même face à l’immunité naturelle et collective multipliée par les hésitations, décisions lentes ou douteuses et même les bonnes des gouvernements ne feront qu’amplifier le problème de la pandémie en un truc endémique…

    Ce virus tranchera des sociétés en deux pour des décennies…
    les vaccinés hurleront de « payer » pour les non-vaccinés qui eux, crieront encore et toujours au complot…

    Toutes les prochaines mesures deviendront « politiques »….
    Certains partis le font déjà même au Québec ….

    Verra-t-on des hôtels, des restos, des bars, des avions pour vaccinés et d’autres pour les non-vaccinés?….
    Ouvrira-t-on les soins hospitaliers à la carte? un jeu hyper dangereux mais qui flotte déjà dans l’imaginaire…

    La lenteur des décideurs amènera ce genre d’imbroglio plus rapidement que l’on ne le pense….

    La seule option qui règlerait ce problème de virus est la mise au point d’un vaccin qui assure une protection totale et de longue durée alors que ceux qui optent pour ne pas se faire vacciner se retrouvent avec des problèmes de santé…. ou la disparition du virus comme dans les films…

    sinon ou oublie ça…
    en 2026 on parlera encore de ce virus….

    1. Guy Pelletier dit :

      La seule option pour passer a travers cette crise et retrouver un semblant de normalite s en vient et ca passera par des medicaments capable de reduire les effets les plus dangereux induits par ce virus. Tant qu a la vaccination elle arrive a l etape ou elle sera de plus en plus inefficace contre les variants.

    2. Alexander dit :

      @lechatderuelle

      La nature fera son œuvre. Les races doivent évoluer et s’adapter pour survivre.

      Le corps humain s’adaptera. Aidé sans doute par une combinaison de vaccin et d’immunité naturelle. Ça prendra des années pour y arriver car toute la planète doit s’adapter. Mais la nature s’adaptera.

      Ce qui sera en cause est la façon dont on organise nos sociétés, qu’on légifère. Et là, le clivage qui s’accélère n’aidera en rien les choses. Les concepts de démocratie et d’autocratie s’affrontent et les compromis ne sont pas populaires par les temps qui courent.

      On observera quelles sociétés s’en tirent le mieux et quels seront les modèles à suivre.

      Le modèle coercitif comme la Chine, le modèle laisser faire comme les EU ou le modèle démocratique comme le Canada, l’Europe l’Australie et la Nouvelle-Zelande. Au choix.

  6. brady4u dit :

    « Une décision politique » et un vol spécial

    a) « UNE DÉCISION POLITIQUE »

    La montée du nombre de cas et la hausse des hospitalisations sont les contrecoups des soirées des 24 et 25 décembre.

    « Ne pas annuler Noël était une décision politique. Ça a rendu certaines personnes heureuses, mais on réalise maintenant qu’il y a un prix à payer », résume M. Veillette.

    Aurait-on dû serrer la vis plus tôt ?

    « C’est facile de dire ça, mais il faut garder un équilibre entre l’économie, la santé mentale des gens et la gestion de la pandémie », nuance la Dre Guay.

    M. Veillette considère toutefois que le couvre-feu, l’interdiction de se rassembler en dehors de sa bulle familiale et le décalage de la rentrée scolaire sont des mesures efficaces.

    https://www.lapresse.ca/covid-19/2022-01-02/covid-19-au-quebec/les-contrecoups-du-reveillon-se-font-sentir.php

    ===================================================

    c) UN VOL SPÉCIAL

    https://www.journaldemontreal.com/2022/01/04/des-influenceurs-dici-dans-un-serieux-petrin-pour-un-party-en-avion

    1. gl000001 dit :

      Beau party gang de crétins !!! Ca va leur couter une beurrée !!

  7. steelgun dit :

    Déjà la SQDC et la SAQ vont bientôt être réservées aux vaccinés. Je ferai pareil pour les épiceries. Fais toi livrer et arrête de nous écoeurer

    1. steelgun

      ça va remplir les cours du Québec en atteinte aux droits et ceci et de cela….

      Ce « concept » s’il devient « légal » devra être appliqué largement et à plusieurs secteurs en un temps très court…
      Sinon ça va causer des confrontations ici et là….

      1. richard311253 dit :

        Belle occasion d’appliquer une règle du code civil du Québec, c’est à dire de privilégier les droits du plus grand groupe face au droits d’un individu.

        Le concept des droits et des devoirs en somme.

        Je sais, suis bin fatiguant!

      2. richard311253

        J’estime qu’une société de Devoirs serait plus égalitaire qu’une société de Droits….

        Le Droit implique le Je…
        Le Devoir implique le Nous…

        Le droit place l’individu en avant, le devoir place la communauté en avant….

      3. richard311253 dit :

        Lechat 11h12

        L’idée est que la société serait de droits mais accepterait les devoirs.

        Ce n’est pas gagné mais cela devrait être l’objectif commun.

        Ces jours ci, je parle souvent de défis sociaux, celui des droits et devoirs m’apparaît comme dans le top 1. LOL

    2. Franklin Delano Romanowski dit :

      @steelgun Le gouvernement Legault a fermé les endroits ou l’accès était restreint aux gens vaccinés. J’ai fais ma part, j’aimerais bien que le gouvernement arrête de m’écoeurer.

      1. Benton Fraser dit :

        Le gouvernement c’est nous!
        C’est le propre d’une démocratie!

        Remarquez que beaucoup de gens se tombent sur les nerfs eux-mêmes!

      2. brady4u dit :

        @FDR

        Benton Fraser vous a parfaitement répondu.

        Le 3 octobre prochain, vous voterez pour Éric Duhaime (Maxime Bernier, c’est au fédéral et il vous faudra attendre un peu).

        Son parti est le seul qui regroupe des covidiots officiels.

        Je vous suggère de vous impliquer très fortement dans sa campagne parce que ce n’est pas gagné.

        La CAQ, le PLQ, QS et le PQ sont sensiblement sur la mêmelongueur d’onde sur le fond.

        En attendant, conformer-vous à la réglementation

      3. Franklin Delano Romanowski

        encore et toujours au « Je »….

        plutôt que de tout ramener à votre nombril, mesurez-vous les impacts des non-vaccinés sur la population en général, autour d’eux?….

        ah le « Je »…

        personne ne « vous » écœure…. vous choisissez l’angle qui favorise votre impression d’écœurement pour entretenir votre faux sentiment de persécution….

    3. brady4u dit :

      Je remplacerais également la carte de la RAMQ des non vaccinés hospitalisés pour la COVID par leur VISA ou MASTERCARD.

      La carte de débit pourrait aussi être acceptée.

    4. Benton Fraser dit :

      Je ne sais pas s’il y a un lien mais dans mon entourage, je ne connais que deux personnes qui sont des clients de la SQDC.. et les deux sont anti-vaccins!

      1. Bartien dit :

        Ils auront juste à se faire livrer !!

  8. Le nombre de cas rapportés sur 24 heures s’établissait lundi soir à 20 h 30 à 1 080 211. Il est cependant à prendre avec précautions car le nombre de cas enregistré le lundi est généralement très élevé, surtout après un week-end de trois jours comme c’était le cas pour le Nouvel An aux États-Unis.
    la presse

    est-ce que ça va changer quelque chose dans la vision de la chose aux USA ???

    pantoute…

    comme les tueries, la pauvreté, la violence, le racisme….

  9. brady4u dit :

    LE CHEMIN ROXHAM DES GENS CÉLÈBRES

    Novak Djokovic obtient une dérogation pour jouer.

    Un chausson avec ça ?

    https://www.lapresse.ca/sports/tennis/2022-01-04/internationaux-d-australie/novak-djokovic-obtient-une-derogation-pour-jouer.php

  10. richard311253 dit :

    Réflexion sur la covid

    Une réflexion en faveur du personnel qui oeuvre dans le système de santé québécois.

    On est dans la m rde.

    Nous sommes sur le bord de la rupture de personnel de l’ensemble du système de santé.

    Partout, dans tous les secteurs de la santé, on prend en otage le personnel, pas volontairement mais maladroitement.

    Alors l’issu se résume à peu de chose. Où bien on perd du personnel au point de fermer une partie du système hospitalier où on accepte une augmentation des décès.

    Comment bien soigner ceux qui nous soignent?

    Problème cornélien!

  11. Gilles Morissette dit :

    Pendant ce temps en Floride (voir le tweet de M. Hétu « La Floride est entre bonnes mains, côté santé »).

    Ça se passe de commentaire !!

    1. Madalton dit :

      Pendant ce temps, en Floride, De Santis demande à l’administration Biden de l’autoriser à acheter pour 1 milliard $ du médicament Regeneron (qui a sauvé Trump de la COVID). Le fabricant du Regeneron est un grand donateur de De Santis.

      Il serait bien mieux d’encourager la vaccination et le port du masque pour prévenir au lieu de payer un médicament pour guérir.

      https://www.rawstory.com/desantis-demands-feds-allow-florida-to-buy-1-billion-in-treatment-top-donor-has-invested-in/ron-desantis

  12. Alexander dit :

    Et si on limitait l’accès aux lits de COVID à 10% de la capacité pour les non vaccinés du fait qu’ils représentent 10% de la population? On fait payer toute une société pour l’entêtement d’une minorité. Le gouvernement choisit de punir ceux qui ont suivi les consignes pour soigner ceux qui ne les ont pas suivi.

    La charte des droits et libertés, ça va aussi dans les deux sens.

    Le passeport vaccinal n’a plus le même attrait si on ferme les restaurants et salles de spectacle. On est dans l’urgence, mais va falloir prendre acte des déséquilibres du laxisme de nos lois.

    On a une réflexion de fond à faire sur le concept légal d’égalité et d’équité.

    Aide toi et le ciel t’aidera. Là, on se tire carrément dans le pied.

    1. Alexander
      On vit en société ou pas….

      On a choisi de vivre en société….

      oui c’est plate et décourageant de voir des gens opter pour nuire aux autres…

      mais les fumeurs font la même chose… oui ils sont plus encadrés, mais pourquoi une majorité paierait pour leur refus de ne pas fumer??

      La « logique » pourrait s’étendre aux autres « drogues » …. le sucre, le gras, le pot, l’alcool, les drogues injectées, … très très dangereux de rechercher une solution vers cette voie….

      le passeport vaccinal est devenu caduc avec la vaccination qui n’empêche pas d’attraper le foutu virus….

      Comment pourra-t-on départager, maintenant les « ceux vaccinés 2 fois mais ayant attrapé la covid dernièrement » des « ceux qui ont trois doses » de « ceux qui ont eu la covid, une fois, deux fois avec une dose » ????
      Qui a le « meilleur » passeport vaccinal ??
      Comment on les départage??

      Plus on attend et plus ça va devenir bordélique… surtout si les vaccins n’empêchent pas la contagion, ce qui ne veut pas dire qu’ils sont inefficaces, soyons clair, mais dans l’opinion publique, le vaccin doit être radical et efficace à 100 % maintenant et tout de suite, sinon ….

      On donnera des bracelets de couleur pour « départager » les citoyens ??

  13. richard311253 dit :

    Alexander et lechat, autour de 11h

    Anyway, parti comme c’est là, le virus va se charger de faire le ménage chez les antivax sans que nous ayons à prendre une décision qui irait à l’encontre de qui nous sommes.

    Le meilleur vaccin, celui qui nous protègerait à 100%, n’aura une protection bien temporaire si la planète en entier ne sera pas vaccinée rapidement.

  14. Apocalypse dit :

    @lechatderuelle – 11:32

    Vous, vous posez des questions sur ce qui se passe avec la pandémie et cela vous vaut un 👏👏.

    Des gens qui se posent des questions, qui posent des questions … 😍.

  15. sousmarin dit :

    En réponse aux multiples commentaires redondants vilipendant les non- vaccinés :

    Pourquoi ne pas abattre les drogués qui volent et parfois tuent pour payer leurs doses ?
    Que faire des « dignes » possesseurs de 4/4 en ville qui polluent notre atmosphère ?
    Et je ne parle même pas des industries qui sont en train détruire la planète.
    Déclarons la guerre à la Chine également puisqu’elle est en train de nous empoisonner.
    Enfin, pendons le président des Etats-Unis parce qu’en terme d’effet de serre, il faut bien dire que son pays détient le poupon !

    Toujours ce satané réflexe du bouc-émissaire pour éviter de se servir de son cerveau (qui, comme une batterie, se vide si l’on ne s’en sert pas !).

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :