Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

« Le virus de la COVID-19 se propage plus rapidement que jamais en Afrique du Sud, a déclaré lundi le président du pays, ce qui montre à quel point le nouveau variant Omicron est le moteur de la pandémie, mais il existe des indications préliminaires selon lesquelles Omicron pourrait causer des maladies moins graves que d’autres formes du virus. Les chercheurs d’un grand complexe hospitalier de Pretoria ont indiqué que leurs patients atteints du coronavirus sont beaucoup moins malades que ceux qu’ils ont traités auparavant, et que d’autres hôpitaux observent les mêmes tendances. En fait, ont-ils dit, la plupart de leurs patients infectés ont été admis pour d’autres raisons et ne présentent aucun symptôme de la COVID-19. »

Le New York Times, résumant les plus récentes informations sur le variant Omicron en provenance de l’Afrique du Sud. De plus amples recherches sont cependant nécessaires avant de tirer des conclusions fermes, selon des experts américains.

(Photo AP)

43 réflexions sur “La citation du jour

  1. Toile dit :

    Ma premiere question : on est on au niveau de la vaccination en Afrique du Sud. Réponse 13 % en septembre dernier selon cette source. En fait seul 15 pays ont atteint la barre du 10%,
    https://news.un.org/fr/story/2021/09/1105222
    Cela étant dit, la propagation n’est pas ralentie, ce virus ayant le champ libre. Que de beaux spécimens à 2 pattes qui seront d’excellents hôtes. A 13 % en Afrique du sud, c’est assez peu compte tenu que c’est un pays catégorie riche sur le continent Africain, riche per capita certes mais pauvre si on tient compte qu’une fois les très riches écartées, on a une bonne poche.

    J’ignore quelles perceptions ils ont du vaccin mais je sais qu’il y a eu beaucoup de contamination du Sida par le biais de relations sexuelles avec de très jeunes enfants ( bébés inclus), la croyance étant que ces victimes aux âmes pures les protégeraient ou les guériraient.

    Une chance, qu’à première vue, Omicron semble causer des effets moins graves que Delta mais change pas la pertinence sinon l’exigence que la planète soit vaccinée, question de cesser de tourner en rond, que l’on passe de pandémie à endémie.

    1. lanaudoise dit :

      Parlant du sida, un rappel de la présidence de Thabo Mbeki (wikipedia) 1997-2007:

      Les vues du président Mbeki sur la question du sida ont provoqué la controverse, en particulier quand il a nié le lien entre le virus et la maladie et affirmé, dans un pays où plus de 800 personnes meurent chaque jour de cette maladie, qu’il ne connaissait personne qui soit mort du sida dans son entourage immédiat10. Il nie ainsi la transmission virale du sida, pour accréditer l’idée que sa seule cause est la pauvreté et l’exploitation coloniale26.

      Ainsi, en avril 2000, le président Mbeki demandait la création d’un groupe de recherche sur le sida comprenant à la fois des scientifiques orthodoxes mais aussi des scientifiques plus sceptiques qui remettaient en cause le lien de causalité entre le VIH et le sida. Thabo Mbeki et son ministre de la Santé, le docteur Manto Tshabalala-Msimang, avaient fait paraître un document [archive] retraçant les discussions qui se sont produites à l’occasion de cette rencontre. Thabo Mbeki et son gouvernement avaient essentiellement posé la question du rapport bénéfice/toxicité de deux substances proposées pour diminuer la transmission de la séropositivité de la mère à l’enfant, qui sont l’AZT et la névirapine, à la suite d’études27 assez circonstanciées effectuées par l’avocat sud-africain Anthony Brink.
      Néanmoins, les militants luttant contre le sida avaient applaudi le gouvernement sud-africain quand celui-ci avait défendu la production de médicaments génériques moins coûteux pour les pays les moins fortunés, et remporté le procès intenté par des sociétés pharmaceutiques multinationales en avril 2001.

      L’Afrique du Sud disposa ensuite d’un projet plus orthodoxe pour combattre les effets du VIH et du sida sous la direction du docteur Manto Tshabalala-Msimang, ministre de la Santé depuis décembre 2000. Cependant, cette dernière se déclare favorable à des thérapies alternatives comme l’emploi de citron, d’ail et de betterave28,29 et affiche son hostilité à l’emploi d’antirétroviraux. Elle gagne chez ses détracteurs le surnom de « docteur Betterave »30,31.

      Des chercheurs de la Harvard school of public health ont estimé à 330 000 le nombre de victimes de la politique de santé de Mbeki entre 2000 et 2005.

      C’est surtout la vice-ministre Nozizwe Madlala-Routledge qui innova la politique en matière de santé en consultant les organisations non gouvernementales avec lesquelles sa ministre de tutelle entretenait des relations très conflictuelles et en élaborant un plan pour les années 2007-2011, prévoyant d’améliorer la prévention et l’accès aux traitements, avec pour objectif de placer 80 % des malades sous antirétroviraux en 2011. Cependant, en août 2007, le limogeage de Nozizwe Madlala-Routledge par le président Mbeki, la sanctionnant pour avoir dénoncé l’état des services de santé, fut interprété à nouveau par les ONG comme « Treatement Action Campaign » et par l’opposition comme un « déni » de la pandémie

  2. Toile dit :

    La photo semble avoir été prise à Durban, ville de naissance de Lara Logan.

  3. probert dit :

    Il y a encore beaucoup de chemin à faire avant de conclure que le variant Omicron est une bénédiction, la voie de sortie de la pandémie. Il serait aussi surprenant que cela soit le dernier variant à se répandre. La terre n’apparait jamais aussi petite que dans une pandémie d’envergure mondiale.

  4. Boileau dit :

    J’ai un petit questionnement ! Si, la virulence de l’omicron est aussi faible, c’est une excellente nouvelle !

    Mais, l’autre information qui venait d’Afrique du sud disait que les gens infectés et non vaccinės n’avaient pas vraiment de protection contre l’omicron.

    La bonne nouvelle du début est conditionnelle à une immunité croisé entre l’omicron et les autres variants surtout le delta.
    Ainsi, le contrôle de la pandémie ne nécessiterait plus une vaccination globale.

    Mais, si une infection par les autres variants ne protège pas contre l’omicron, pourquoi celle par l’omicron protégerait-elle contre le delta ou un autre variant par la suite ???

  5. Louise dit :

    S’il s’avère que ce variant cause moins de maladies graves c’est une bonne nouvelle.

    Un autre point positif découle de l’apparition de ce variant. Étant donné qu’il vient d’Afrique du Sud (même si ce n’est pas prouvé) les pays riches ont pris conscience que cette pandémie ne sera pas contrôlée aussi longtemps qu’un grande partie de la population mondiale ne sera pas vaccinée.

    Les pays riches devront en tenir compte à l’avenir et envoyer non seulement des vaccins mais du personnel pour distribuer et administrer ces vaccins. Il faut aussi informer la population.
    Ce n’est pas en envoyant les vaccins Astra Zeneca que plus personne ne veut ici qu’on va réussir à les sécuriser.

    1. MarcB dit :

      Exact, le problème n’est plus tellement une question de production de vaccins, mais de distribution et aussi d’acceptation par les populations parfois moins éduquées, et surtout méfiante envers les gouvernements. Quant à envoyer du personnel en Afrique, c’est une bonne idée, mais la logistique sera très complexe: qui envoyer? l’armée?!?!
      Et pas certain que tous les pays africains les accueilleraient à bras ouverts.

  6. MarcB dit :

    H.S. mais pas tant que ça…

    Le vaccin québécois Medicago a conclu sa 3eme phase d’essais clinique sur une note positive. Le vaccin est efficace à 71% (74% contre le Delta). C’est moins que le Moderna ou le Pfizer, mais semblable aux J&J et AstraZeneca.
    *https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1845416/vaccin-medicago-sante-canada-approbation-essai-clinique

    Maintenant, la « question qui tue »:
    Quelle(s) raison(s) nos artistes antivax vont-ils maintenant trouver pour ne pas se faire vacciner?

    1. Igreck dit :

      Ils vont dire qu’il risque de donner le cancer du 🫁 poumon… puisqu’il est produit à partir de feuille de tabac🚬🤪

  7. jcvirgil dit :

    Les chercheurs d’un grand complexe hospitalier de Pretoria ont indiqué que leurs patients atteints du coronavirus sont beaucoup moins malades que ceux qu’ils ont traités auparavant, et que d’autres hôpitaux observent les mêmes tendances. En fait, ont-ils dit, la plupart de leurs patients infectés ont été admis pour d’autres raisons et ne présentent aucun symptôme de la COVID-19. »

    ********
    Ça c’est une bonne nouvelle , c’est d,ailleurs ce que disait , Angelique Coetzee, la présidente de l’Association médicale sud-africaine, la semaine dernière «Il s’agit d’une maladie bénigne dont les symptômes sont des muscles endoloris et de la fatigue pendant un jour ou deux, durant lesquels on ne sent pas bien. Jusqu’à présent, nous avons constaté que les personnes infectées ne souffrent pas de perte de goût ou d’odorat. Elles peuvent avoir une légère toux. Il n’y a pas de symptômes proéminents. Parmi les personnes infectées, certaines sont actuellement traitées à domicile.»
    ***********

    Comme ce variant comme le Delta avant lui va peu à peu remplacer les autres souches c’est la fin de la pandémie qu’on voit poindre à l’horizon.. Plus de menace de saturation des hopitaux, plus besoin de vaccins pour empêcher les *formes graves *, ( on ne vaccine pas pour les rhumes) ,plus besoin de pass sanitaire !

    C’est décidément une bonne nouvelle , mais je parierais que ça ne sera pas interprété comme telle par la *science des vaccins* …

    1. lanaudoise dit :

      On en est encore loin.

  8. noirod dit :

    C’ est quand même moins décourageant comme nouvelle même si c’ est effectivement tôt pour conclure que la menace est négligeable. Mais puisqu’ il est ici question des américains c’ est aussi le genre de nouvelle piégeuse parce que chaque jour que leur bon dieu amène le bilan reste encore très élevé et varie de 1000 a 2000 morts par jour ) Il n’ y a pas si longtemps pour de tels chiffres la panique était en la demeure.

    1. Igreck dit :

      Si Dieu existait, il n’aurait pas meilleur message à envoyer à sa Créature que le partage est la seule chose qui peut sauver cette dernière de l’apocalypse ❗️

  9. gl000001 dit :

    « Ils ont trouvé une façon de contaminer tout le monde sans les tuer. Ce qui prouve que la puce 5G n’était pas dans le vaccin mais plutôt dans le virus » -un complotiste déjanté

    1. Haïku dit :

      MDR ! 😂👌

  10. Madalton dit :

    Un facteur qui aide l’Afrique du Sud et l’Afrique en général est l’âge de sa population. L’âge moyen en Afrique est de 19 ans comparativement à 38 ans aux ÉU. La COVID a tendance à frapper les gens de 70 ans et plus au niveau de la mortalité.

    Attendons de voir comment se comportera le virus en Europe et en Amérique du Nord avant de se réjouir.

    1. Madalton dit :

      C’est aussi une des hypothèses, selon des experts, qui explique pourquoi l’Afrique n’a pas été frappé de plein fouet par la COVID ainsi que la populations est immunisée déjà par plusieurs virus dangereux comme la malaria, l’Ebola, etc.

    2. Toile dit :

      Vrai que l’âge moyen est jeune en Afrique du sud… une des conséquences du sida qui frappait justement l’âge adulte de sorte que pleins d’enfants furent orphelins.

  11. gl000001 dit :

    Bon. Évidemment. Des gens (!) croient que Omicron est apparu parce que l’Afrique du Sud avait cesser de commander des vaccins. « Les pharmas leur ont envoyé Omicron pour qu’ils se remettent à acheter des vaccins » !!!!
    La réalité est qu’ils avaient trop de vaccins parce que les gens ne se font pas vacciner. Allez lire la conclusion de ce blogue. C’est édifiant !!
    https://wordpress.com/read/blogs/195909975/posts/2016

    1. MarcB dit :

      Tab….k que le monde est con.

      Dans le même genre, depuis qu’on a un premier ministre canadien qui portent des bas (chaussette) funky, la démocratie s’effritte aux USA. Et je reprends la conclusion de votre lien:
      « On vous laisse décider, mais c’est une “coïncidence” que l’on ne peut ignorer. »

      Parfois j’en viens à me demander si toutes les séries TV d’espionnage (genre « 24 Chrono ») dans les quels le héros découvre un complot que seul lui voit n’ont pas conditionné la masse à se prendre pour Jack Bauer.

      1. Haïku dit :

        MarcB
        Excellent parallèle avec « 24 Chrono ». 👌

      2. gl000001 dit :

        Héhé !!
        Coïncidence : Simultanéité fortuite (de deux ou plusieurs événements ou circonstances).
        Fortuite : Qui se produit par hasard, de manière imprévue.
        Fort Twit : Qui ne comprend pas la définition des mots coïncidence et fortuite 😉

  12. Alexander dit :

    Une chose est évidente, on va finir par se rendre à Oméga avec les variants, car la nature s’adapte et est en mutation continuelle.

    Omicron va surtout rappeler l’importance de vacciner la planète au complet et non juste les pays riches.

    Et il y a une forme de snobisme lié à chaque classe de vaccin. Une protection de 70% à 80% n’est quand même pas rien. On perd de vue que c’est l’impact sur les hôpitaux et les hospitalisations qui a paralysé la planète, pas le nombre de cas nécessairement. L’un a fini par entrainé l’autre par le poids du nombre. Et l’étape après l’hôpital, c’est le décès.

    Donc, toute solution passe par une plus grande protection de la population, prise dans son ensemble. On vit sur une toute petite planète et tout est interrelié.

    Il faut non seulement distribuer les vaccins, mais rassurer la population qui a peur des effets.

    Les médias et les instances politiques qui diabolisent ces effets propagent la peur qui paralyse une partie de la population.

  13. Toile dit :

    « Les médias et les instances politiques qui diabolisent ces effets propagent la peur qui paralyse une partie de la population ».

    Les pays en voie de développement reçoivent peu et souvent très mal qualitativement de tout avec en sus un délai chronique. Ajouter à cela votre juste propos ( plus les anti vax) et vous tout réunit pour entretenir des suspicions : si eux ( le nord) en veulent pas parce que c’est dangereux, pourquoi on prendrait cela?

    Culturellement, la croyance est une affaire ancrée qui a la vie dure en Afrique australe. Ainsi on ne se balade pas la nuit pour des rasions évidentes de sécurité ( les animaux sont actifs la nuit – mort) et aussi parce que la nuit appartient aux esprits.

  14. Apocalypse dit :

    HS – une nouvelle qui vient du bouquin de … Mark Meadows; donc, peut-être à prendre avec un grain de seul, mais on apprend dans cette vidéo de CNN que la condition de Donald Trump lorsqu’il a contracté la Covid-19 est devenue beaucoup plus grave que ce qu’on nous a dit.

    ‘In his new memoir, former Trump Chief of Staff Mark Meadows says the President’s blood oxygen levels reached dangerously low levels during his 2020 bout with Covid-19.’

    Je vous passe le lien:

    *https://www.youtube.com/watch?v=WnHpQTlSnUk&ab_channel=CNN

    ‘Unbelievable’: Revelation about Trump’s condition angers Haberman

    Donc, son niveau d’oxygène est descendu extrêmement bas et il n’avait plus aucune force.

    1. gl000001 dit :

      Il aurait du transmettre ses pouvoirs à Pence donc !!
      Mais Gollum-45 voulait garder son précieux !!!

      1. gl000001 dit :

        *https://content.rollcall.com/wp-content/uploads/2021/01/Capitol-Ink-01-06-21-Thumbnail.jpg?resize=821,464

      2. Apocalypse dit :

        Effectivement, il fallait transmettre le pouvoir à Mike Pence, mais comme tout le monde sait, dans l’univers de Donald Trump, il n’existe que Donald Trump. 🤮

    2. Toile dit :

      Mais pas assez bas pour son dernier souffle et pourtant il n’a pas cessé de s’epoumer . Excusez là.

    3. Trump a été élogieux sur le livre de Meadows. Et à chaque extrait qui devient public, il va être obligé de dire encore « fake news ». On se doute qu’il ne l’a pas lu. Y a-t-il un dessin sur la couverture ? Ou simplement une photo de lui ?

    4. lanaudoise dit :

      Tout ce qui arrive à Meadows est due à l’intervention divine: https://www.rawstory.com/mark-meadows-god-cornered-us/

  15. Gilles Morissette dit :

    HS

    Pour ceux et celles qui, comme M. Hétu, doutait des « bonnes intentions » de Mark Meadows dans l’enquête du Comité de la Chambre des Représentants sur l’insurrection du 6 janvier dernier.

    https://www.cnn.com/2021/12/07/politics/mark-meadows-not-cooperating-january-6/index.html

    « Crosseur » un jour, « Crosseur » toujours.

  16. constella1 dit :

    Pour vous faire rire un peu
    Deux humoristes français qui jouent un couple qui échangent sur la Covid
    Rire garantie ne serait-ce que par leur allure

    https://youtu.be/RMilC3DudGE

    1. Igreck dit :

      🤣😂🤣

  17. jeani dit :

    @Apocalypse

    Un taux à 86% indique une insuffisance respiratoire importante. Que la chose soit sortie 3 jours plus tard est étonnant .

    À moins que l’intrus ait un taux normal pour lui de 86%. Ça expliquerait pourquoi il a de nombreuses cellules du cerveau mal oxygénées. Voilà possiblement pourquoi il ne peut cesser de dire constamment des bêtises….

    1. Igreck dit :

      Vous tenez quelque chose là❗️😳

  18. ghislain1957 dit :

    Une bonne nouvelle de temps en temps, ça fait du bien. Par contre, le variant Omicron pourrait et va sûrement muter lors de sa propagation. Et personne ne sait ce qu’il adviendra des futures mutations. La solution passe par la vaccination planétaire.

    À ce que j’ai entendu récemment, et si je ne me trompe pas, ça vient de l’OMS, les pays ont dépensé 10,000 milliards de dollars pour maintenir leurs économies à flot pendant la pandémie et il en aurait coûté 50 milliards pour vacciner la planète en entier.

    1. On a dépensé 10 000 milliard par ce qu’il n’y avait pas encore de vaccin disponible.

      Pour ce qui est d’aujourd’hui, il y a une partie de la population mondiale qui a n’as pas confiance au vaccin pour la simple raison qu’il ont servi de cobaye dans le passé. Les noir au US et les noir en Afrique… non, non, il n’y a rien de raciste la-dedans!

      Alors pour prouver notre bien-séance, on a envoyé en afrique le vaccin… Astrazeneca qui venait d’être interdit ici.

      Je sais pas si vous comprenez, mais ca fait de nous des trou de cul, et ca a encore réduit la confiance des noir, pas vraiment au vaccin, mais a ce qu’on leur donne.

  19. lanaudoise dit :

    Devin Nunes quitte son poste au Congrès (bon débarras) pour s’occuper du nouveau réseau social de la Chose:
    https://www.pcmag.com/news/devin-nunes-quits-congress-to-run-trumps-social-media-venture

    1. Ma prédiction pour le site social de l’abominable:
      – Ils vendent des action a gros prix
      – Ils lancent la platforme
      – C’est un flop monumentale – tout comme le site que l’abominable avait lancé après sa défaite et fermé rapidement car il n’y avait personne dessus
      – Les actions vont être liquidé/racheter pour une infime faction du prix.

      Les dépenses sont minime, ils n’ont même pas créer le site, il l’ont copier.
      Alors la différence entre, vente d’Action – cout – rachat d’action = plusieurs million qui vont aller dans les poches de DWAC, l’abominable et autre crosseur ayant participer à cette escroquerie.

      1. gl000001 dit :

        Une faillite payante. Il innove 😉

  20. Jean-Philippe LeBlanc dit :

    Pourtant, suffit de quelques clics pour voir que les hôpitaux se remplissent.

    Comme d’habitude, la première tranche de population touchée est jeune. Ça va changer.

    On s’en reparle dans deux semaines.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :