Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

La procureure chargée de l’enquête sur la tuerie survenue mardi dans une école secondaire du Michigan songe à inculper les parents de l’adolescent de 15 qui a été notamment accusé mercredi de meurtres prémédités et d’acte de terrorisme. Il s’agirait d’une décision inhabituelle que les militants pour le contrôle des armes à feu réclament depuis longtemps en pareilles circonstances. Les parents de l’adolescent ont assisté mercredi de façon virtuelle à la mise en accusation de leur fils.

L’adolescent a tué quatre élèves et blessé sept autres personnes, dont un enseignant, en se servant d’un pistolet semi-automatique Sig Sauer calibre 9 mm acheté quatre jours plus tôt, lors du Black Friday – par son père. Lundi, il avait été convoqué par la direction de l’école pour un problème de comportement dont la nature n’a pas été dévoilée. Le lendemain matin, ses parents ont rencontré la direction à l’école en sa compagnie. Selon l’accusation, l’adolescent a commis ses crimes en début d’après-midi.

« Nous savons que posséder une arme à feu signifie la sécuriser correctement, la verrouiller, garder les munitions à part et ne pas en permettre l’accès à d’autres individus, en particulier aux mineurs », a déclaré Karen McDonald, la procureure du comté d’Oakland. « Nous devons tenir pour responsables les personnes qui ne le font pas. »

Le hic, c’est que le Michigan, contrairement à d’autres États, ne possède pas de loi obligeant les propriétaires d’armes à feu à les sécuriser ou les verrouiller pour empêcher les mineurs de s’en servir. La procureure générale de l’État Dana Nessel a néanmoins déclaré qu’elle ne pensait pas « qu’il serait exagéré en théorie d’accuser les parents d’homicide involontaire dans ces circonstances ».

Selon une analyse du Washington Post, plus de la moitié des fusillades dans les écoles n’auraient pas eu lieu depuis 1999 aux États-Unis si des enfants n’avaient pas eu accès à des armes à feu.

À noter que l’inculpation pour acte de terrorisme retenue contre l’adolescent du Michigan est liée à la préméditation de ses crimes allégués. La procureure et le shérif du comté d’Oakland ont fait état de vidéos et autres documents dans lesquels le suspect aurait annoncé son intention de tuer des élèves de son école.

Les écrits de sa mère retiennent aussi l’attention. Le 11 novembre 2016, elle a publié une lettre ouverte à Donald Trump sur son blogue qu’elle signait ainsi : « Une citoyenne de la classe moyenne respectueuse des lois qui travaille dur et qui en a marre de se faire baiser dans le cul et qui préférerait être attrapé par la chatte. »

(Photo capture d’écran)

58 réflexions sur “Tuerie au Michigan : les parents sur la sellette

  1. Benton Fraser dit :

    « Une citoyenne de la classe moyenne respectueuse des lois qui travaille dur et qui en a marre de se faire baiser dans le cul et qui préférerait être attrapé par la chatte. »

    Le problème c’est qu’elle ne comprends pas que ce faire baiser dans le cul ou se faire attraper la chatte, cela reste des actions d’élus républicains!!!

    1. lanaudoise dit :

      Elle voulait choisir sa façon d’être violée?

  2. Marylap dit :

    Le fruit n’est pas tombé très loin de l’arbre on dirait.
    Les parents doivent penser que les victimes de leur fils ont mérité leur sort.

  3. monsieur8 dit :

    Complètement déjantée la lettre de la madame.

    « I hope you [Trump] uncover the cure for cancer, because there is one, we all know it, but you are the one to prove it. »

    ?????

    On a presque envie de donner des circonstances atténuantes à son fils…
    Presque.

    Tout ça est bien triste.

    1. MarcB dit :

      Si le remède de Trump contre le cancer est le même que celui qu’il a proposé contre la Covid (Chrolox…), je vais passer.

      1. Haïku dit :

        MarcB
        Idem pour moi !!!

      2. fylouz29 dit :

        J’ignore pourquoi, ma réponse est passée en-dessous.
        Donc voilà, « Same player shoot again » : Quelqu’un devrait lui suggérer que le remède en question, c’est l’hypochlorite de sodium. En plus, ça sonne bien.

    2. M.Rustik dit :

      @Monsieur8, la guérison du cancer, ça me fait penser à une anecdote personnelle…
      Je m’étais amusé un jour lors d’un souper. Un collègue de travail doit venir à Vancouver (je venais d’accepter d’y aller) pour 2 jours de travail. Son frère qui habite la ville, veut absolument souper ave lui, mais nous avons aussi prévu un souper entre 3 employés, et pour son frère comme pour nous, une seule soirée de disponible. Alors, nous rencontrons son frère.

      Il a dû nous dire 50 fois d’éviter les discussions avec lui, que c’était un profond conspirationniste. J’ai fait fî du danger, et j’ai discuté! Il croyait lui aussi que le cancer était déjà guéri mais qu’on cachait le remède (pour le $ des pharma), qu’on n’avait pas marché sur la lune, qu’il existe une société secrète qui dirige le monde, etc, etc.

      C’était fascinant, il croit à tout cela dur comme fer et a des réponses à tout. Mais ce qui est le plus étonnant, c’est que quelques fois ses arguments qui lui permettent de croire au point 1, viennent en total contradiction avec ses croyances du point 4… mais que quand tu le questionnes sur le point 4, il semble avoir tout oublié ou ne pas considérer l’impact du point 1. Les arguments s’opposent, mais il ne faut pas le lui dire, si tu le notes (en répétant mot pour mot sa première phrase d’il y a 15 minutes et la nouvelle, et en notant que ça ne peut pas marcher), il ne devient pas content et dit qu’on ne comprend rien. Fascinant!

      1. MarcB dit :

        Le frérot a certainement raison, j’ai fait mes recherches:

        https://exopolitics.org/are-suppressed-healing-technologies-being-mass-produced-on-the-moon-for-public-release/

        😉

        Je ne sais pas si https://exopolitics.org se prends au sérieux, mais c’est aussi tordant que le bébé martien de Hillary!

      2. fylouz29 dit :

        On devrait tous se bricoler une « carte de membre » de la dite société secrète pour la montrer à ce genre de personnage.

        PS : Attention quand même. A ne pas faire si le bozo en question possède une arme.

    3. fylouz29 dit :

      Quelqu’un devrait lui suggérer que le remède en question, c’est l’hypochlorite de sodium. En plus, ça sonne bien.

  4. Mona dit :

    Comment responsabiliser les parents, donc le groupe (indépendamment des lois de l’état), alors que les messages de liberté (libaaarté !) sont associés à des actions individuelles dissociées de l’intérêt commun ? Et que l’image de la puissance sociale est globalement individuelle et violente.
    Et que les « grands » de nos sociétés en sont l’incarnation.

    En annexe un article  » éclairant  »

    Autocrates. Les “méchants” mènent la danse

    THE ATLANTIC – le 1er décembre 2021.

     » Bénéficiant d’un vif sentiment d’impunité et d’une solidarité à toute épreuve, les autocrates ignorent les sanctions des démocraties et agissent d’une façon toujours plus décomplexée, constate le magazine américain The Atlantic en une de son édition du 1er décembre.
     
    Le Vénézuélien Nicolás Maduro, le Biélorusse Alexandre Loukachenko, le Russe Vladimir Poutine, le Chinois Xi Jinping, le Turc Recep Tayyip Erdogan, cinq ombres noires sur fond rouge et un titre au manichéisme assumé : “Les méchants sont en train de gagner”. Les hommes en costume noir alignés sur la couverture du magazine américain The Atlantic semblent tout droit sortis du film Reservoir Dogs, de Quentin Tarantino, plus truands que chefs d’État.
    Leurs atteintes respectives aux droits humains, flagrantes et répétées, les rassemblent de fait dans ce que l’hebdomadaire américain désigne comme une multinationale de l’autocratie, dont le principe de fonctionnement repose sur le sentiment d’impunité. Depuis l’oppression des Ouïgours dans le Xinjiang chinois jusqu’aux brutales répressions de l’opposition politique en Biélorussie, en Russie et au Venezuela, en passant par l’interventionnisme militaire décomplexé de la Turquie, les dirigeants autoritaires semblent “intouchables”.

    Si les dirigeants de l’Union soviétique, “l’autocratie la plus puissante de la seconde moitié du XXe siècle”, se souciaient encore de promouvoir la supériorité de leur système politique, les autocrates ne s’encombrent plus de semblables considérations, constate The Atlantic :

    La junte birmane n’a pas honte d’avoir assassiné des centaines de manifestants, dont de jeunes adolescents, dans les rues de Rangoon. Le gouvernement chinois se vante d’avoir détruit le mouvement démocratique populaire à Hong Kong.”

    Ce mépris pour le jugement de la communauté internationale peut faire dégénérer la situation dans ces pays vers ce que l’activiste Srdja Popovic (auteur de Comment faire tomber un dictateur quand on est seul, tout petit, et sans armes, éd. Payot) nomme le “modèle Maduro”, en référence aux méthodes autoritaires du dirigeant vénézuélien. Les autocrates qui l’adoptent sont prêts à toutes les concessions pour rester au pouvoir, malgré les conséquences les plus dramatiques de leurs actions pour la population (misère, terreur, isolement).

    En théorie, souligne l’hebdomadaire américain, “la Biélorussie et le Venezuela sont des parias internationaux”, mais les liens entre les régimes autoritaires se renforcent et affaiblissent la voix des démocraties occidentales :

    Le Canada, l’Union européenne et de nombreux voisins sud-américains du Venezuela maintiennent des sanctions contre le pays. Et pourtant, le régime de Nicolás Maduro reçoit des prêts ainsi que des investissements pétroliers de la Russie et de la Chine. La Turquie facilite le commerce illicite de l’or vénézuélien. Cuba a longtemps fourni des conseillers et des technologies de sécurité aux dirigeants du pays.”

    Comme Bachar El-Assad, tortionnaire de son peuple en Syrie, ou Alexandre Loukachenko, lancé dans une fuite en avant en Biélorussie, les dirigeants autoritaires mentionnés s’adaptent aux sanctions internationales en se soutenant les uns les autres, malgré leurs différends :

    Loukachenko et Poutine se détestent et ce n’est un secret pour personne, mais ils partagent une même façon de voir le monde. Tous deux estiment que leur survie personnelle est plus importante que le bien-être de leur population. Tous deux pensent qu’un changement de régime serait synonyme de mort, d’emprisonnement ou d’exil.”

    1. Madalton dit :

      On pourrait ajouter Trump à cette liste.

      1. Mona dit :

        @Madalton 👌 vous ne savez pas si bien dire !
        Un organisme international qui étudie degré de la démocratie des états ( nom oublié, je cherche) vient de rétrograder les États-unis depuis Trump.

      2. Mona dit :

        @Madaton 👌 trouvé !

        Les États-Unis ont été ajoutés à la liste annuelle des démocraties « rétrogradées »
        Les États-Unis ont été ajoutés pour la première fois à une liste annuelle de démocraties « en recul », a déclaré l’ONG International Institute for Democracy and Electoral Assistance, soulignant une « détérioration visible » qui a commencé en 2019. L’organisation basée à Stockholm fait son évaluation annuelle en utilisant 50 ans d’indicateurs démocratiques. Il classe environ 160 pays en trois catégories : les démocraties, y compris les démocraties « rétrogrades » ; gouvernements « hybrides » ; et les régimes autoritaires.
        (Biden accueillera le «Sommet pour la démocratie» en décembre: Maison Blanche !)

        À l’échelle mondiale, le rapport indique que plus d’une personne sur quatre vit dans une démocratie « rétrograde », tandis que les deux tiers du monde vivent dans une démocratie « rétrograde », des régimes « hybrides » ou autoritaires.

        « Cette année, nous avons codé les États-Unis comme reculant pour la première fois, mais nos données suggèrent que l’épisode de recul a commencé au moins en 2019 », indique le rapport intitulé : État mondial de la démocratie 2021.

        « Un tournant historique est survenu en 2020-2021 lorsque l’ancien président Donald Trump a remis en question la légitimité des résultats des élections de 2020 aux États-Unis », indique le rapport, faisant référence à une campagne de l’ancien président et de ses alliés pour renverser les élections américaines de 2020 résultats, qui ont abouti à l’assaut des partisans de Trump au siège de l’Assemblée législative américaine le 6 janvier. Le rapport a également cité une polarisation croissante aux États-Unis, ainsi que des lois de vote des États «affectant de manière disproportionnée les minorités de manière négative». Le secrétaire général d’IDEA, Kevin Casas-Zamora, a qualifié la « détérioration visible de la démocratie » aux États-Unis « d’un des développements les plus préoccupants » dans le rapport de 2021, selon l’agence de presse AFP. Il a mis en garde contre un effet d’entraînement, notant : « La contestation violente des élections de 2020 sans aucune preuve de fraude a été reproduite, de différentes manières, dans des endroits aussi divers que le Myanmar, le Pérou et Israël.
        Rétrogradation mondiale Le rapport indique que le nombre de démocraties reculées dans le monde a doublé au cours de la dernière décennie. En plus des « démocraties établies » telles que les États-Unis, la liste comprend les États membres de l’Union européenne, la Hongrie, la Pologne et la Slovénie. Deux pays qui figuraient sur la liste l’année dernière – l’Ukraine et la Macédoine du Nord – ont été retirés cette année après que leur situation s’est améliorée. Pendant ce temps, la Turquie, le Nicaragua, la Serbie, la Pologne et le Brésil ont été classés comme ayant les déclins démocratiques les plus importants au cours de la dernière décennie. La démocratie peut-être Le rapport indique qu’en 2020, il y avait 98 démocraties dans le monde, 20 gouvernements « hybrides », dont la Russie, le Maroc et la Turquie, et 47 régimes autoritaires, dont la Chine, l’Arabie saoudite, l’Éthiopie et l’Iran.

        La tendance à l’érosion démocratique est « devenue plus aiguë et préoccupante » depuis le début de la pandémie de COVID-19, ajoute le rapport. « Certains pays, en particulier la Hongrie, l’Inde, les Philippines et les États-Unis, ont imposé des mesures qui constituent des violations démocratiques, c’est-à-dire des mesures disproportionnées, illégales, indéfinies ou sans lien avec la nature de l’urgence », a-t-il déclaré.

      3. fylouz29 dit :

        Et combien d’autres encore qui passent pour « démocrates ». Je pense personnellement aux trois derniers présidents français qui ont fait plus pour détricoter les libertés individuelles des Français que n’importe qui avant eux depuis Pétain.

    2. Haïku dit :

      @Mona
      Merci pour l’article ! 👌

      1. fylouz29 dit :

        « L’an passé, l’Hexagone avait obtenu la note de 8,12/10. Cette année, elle a eu 7,99. Or, il faut un score supérieur à 8 pour être considéré comme une démocratie à part entière. En cause : les mesures prises dans le cadre de la pandémie de Covid-19, notamment les « restrictions de la liberté de déplacement », « plusieurs confinements et des couvre-feux nationaux », précise le rapport. »
        The Economist (parlant de la France)

    3. Guy LB dit :

      @ Mona > Merci d’avoir relayé ce texte,
      qui nous rappelle, en termes plus sophistiqués, bien sûr, que le panneau STOP au coin de la rue est inutile et même dérisoire si le conducteur n’a cure ni des lois, ni du bien-être des autres.

      D’où la nécessité incontournable de la diplomatie du gros bâton autant dans les relations internationales que dans les relations interpersonnelles : « Parle doucement mais n’oublie pas ton gros bâton ». Il y a du réalisme dans ce précepte africain.

      Ça fait plaisir de lire ici que la procureure au dossier du jeune tueur a compris qu’il faut remonter la chaîne de l’éducation pour sanctionner aussi ceux qui ont négligé d’encadrer suffisamment cet enfant.

    4. Samati dit :

      Je suis surpris que spritzer n’a pas réagi à la mauvaise presse qui touche ses idoles.

      …il doit être reparti en Russie.

  5. Toile dit :

    A titre de parallèle, je confie mon jeune enfant à un gardien pour une soirée. Malheureusement un incendie éclate dans mon foyer et mon enfant en décède. Malheureusement pour moi, le choix de mon gardien d’enfant n’était pas du tout éclairé. Sur cette base, des accusations de négligence criminelle peuvent être retenues ici et avec raison.

    Tout cela pour dire que fonction parentale vient avec beaucoup d’obligations et de responsabilités dont on ne peut guère se dégager quand notre rejeton à 15 ans. Bien sur le discours que les armes ne tuent pas viendra refaire sa récurrente surface dans le débat mais laisser des armes à la portée d’autrui mineur relève pour moi d’une pure négligence et ce même si le code du Michigan ne le prévoit pas (vive la libarrté). En sus, des intentions d’agressions étaient connues. Ne pas prendre des moyens pour contenir ces menaces, est encore pure négligence. Le plus simple est de sécuriser l’accès aux armes. Assez basique. Le jugement semble une denrée rare chez certains. Sa distribution n’est pas égale pour tous.

  6. Dekessey dit :

    « qui en a marre de se faire baiser dans le cul et qui préférerait être attrapé par la chatte. »
    Ç’a le mérite d’être clair!
    😂
    Bravo championne.

    1. Trump va vouloir son adresse.

      1. MarcB dit :

        Je ne pas certain que Trump voudra son adresse. Peut-être que la photo de l’article est mauvaise, mais j’y ai trouvé une ressemblance entre Mrs Crumbley et Garth dans Wayne’s world…

        https://www.imdb.com/title/tt0105793/mediaviewer/rm3818674688/

      2. Guy LB dit :

        @ MarcB > Vous avez bon œil !
        Et en plus, vous avez fait vos recherches; il fallait quand même la trouver, cette photo. J’en connais qui seront fiers de vous…

  7. Toile dit :

    « Une citoyenne de la classe moyenne respectueuse des lois qui travaille dur et qui en a marre de se faire baiser dans le cul et qui préférerait être attrapé par la chatte. »

    Pardonnez ma grossièreté mais préférer se faire attraper par la chatte plutôt que travailler, c’est assez dérangeant comme modus vivendi.

    Adresser cette lettre à un pussy grabber, c’est pas fort non plus. Non, elle préfère le joug «  mouton ».

  8. probert dit :

    J’imagine sans mal qu’il y a une proportion significative de parents aux USA que ces tueries dans les écoles rendent anxieux le matin quand les enfants partent pour l’école. Cela peut se produire dans n’importe où, mais aux USA c’est tellement plus fréquent que partout ailleurs. Chez nous, il y a des pratiques en cas de feu. Je ne serais pas surpris qu’aux USA des écoles tiennent aussi des pratiques en cas de la présence d’un tireur fou.

    1. Hilarion Lefuneste dit :

      Cela existe déjà, faites un recherche pour Active Shooter drills in schools dans Google

    2. Madalton dit :

      À l’école privée où ma femme travaille, il y a déjà eu une simulation d’un lockdown lors d’une journée pédagogique du côté du secondaire. Ma femme avait le rôle de l’enseignante qui panique par les policiers qui participaient à l’exercice. Ses collègues n’étaient pas au courant.

      Un policier armé avec ses sons de tirs parcourait les corridors et les policiers s’assuraient que les portes des classes étaient fermées et criaient de ne pas bouger. Les enseignants ont été traumatisés par l’exercice et ils essayaient intensément de la faire taire.

      De temps en temps, ils pratiquent aussi, avec les élèves, de mettre un carton dans la vitre de la porte de la classe, fermer les lumières et obliger les enfants à se cacher dans un coin opposé de la porte.

      Elle est à la retraite maintenant si cet exercice est encore pratiqué.

  9. Toile dit :

    « Selon une analyse du Washington Post, plus de la moitié des fusillades dans les écoles n’auraient pas eu lieu depuis 1999 aux États-Unis si des enfants n’avaient pas eu accès à des armes à feu ».

    50% de moins, juste en sécurisant des armes. Rien de moins… sauf que la vie ne vaut pas chère quand tu n’est plus dans le ventre de ta mère.

    1. Haïku dit :

      Toile
      « sauf que la vie ne vaut pas chère quand tu n’est plus dans le ventre de ta mère. »
      ——
      Très bon point !

  10. noirod dit :

    Ton flo a 15 ans ! Tu es responsable de ton flo, de ses actes me semble ! Si l’ autre l’aut jour était clairement coupable ,celui ci l’ est tellement moins me semble même si il n’ est pas innocent au sens propre. Qu’ ils sont laids les américains ca s’peut pas.

  11. jeani dit :

    @Yann

    Invitation assurée de l’adolescent par le pussy grabber à Marde-a-Lago et offres de stages par Marjorie ou la femme-canon possiblement.

  12. lanaudoise dit :

    « Le droit aux armes semi-automatique a été approuvé par les Pères fondateurs » – la très « federalist »Cour suprême, qui réclame Savoir.
    🤪🤪🤪

  13. Louise dit :

    Pour tenir les parents responsables, il faut faire une enquête sérieuse.
    Les parents ne peuvent être tenus responsables à 100% mais doivent porter une part de responsabilité pour négligence comme dans le cas présenté aujourd’hui.

    Ils devraient aussi porter une part de responsabilité pour une mauvaise éducation mais cela restera toujours très difficile à prouver. Il faudrait faire témoigner les autres enfants de la famille, la parenté, le voisinage et le cercle d’amis. Ce n’est pas du tout évident que ces témoignages aideraient à les faire condamner.
    D’autre part, aucun parent n’est à l’abri d’un « mauvais coup » d’un de leurs enfants même s’ils ont reçu une très bonne éducation.
    Il y a aussi des parents indignes qui ont de très bons enfants qui ne veulent absolument pas imiter leurs parents.
    Il y aurait encore beaucoup d’exemples à donner qui prouvent qu’on ne peut pas faire de généralités.

    On ne peut pas dire que chaque fois qu’il y a une fusillade, les parents devraient être tenus responsables.
    Chaque cas est différent, il convient donc d’apporter des nuances.

    1. Alexander dit :

      @Louise

      « Chaque cas est différent, il convient donc d’apporter des nuances. »

      Nuancer.

      C’est ce qui est le plus dur ces jours-ci. Rien n’est blanc ni noir, mais il y a clivage des opinions. Un radicalisme plutôt qu’une réflexion sur le pourquoi du comment.

    2. Toile dit :

      « Les parents ne peuvent être tenus responsables à 100% mais doivent porter une part de responsabilité pour négligence comme dans le cas présenté aujourd’hui ».

      Vrai. Toutefois l’accusation portée à l’endroit de fiston pour terrorisme est justement basée sur la préméditation des gestes laquelle etait connue des parents selon ma compréhension. Faque ne pas sécuriser les armes a défaut de contenir fiston revient à de la négligence. Pas besoin de témoignage à l’appui, les faits parlent. La défense se chargera bien de cette tâche . Aucune décision dans ce sens n’a été prise à date par le procureur mais si tel était le cas, le message de non tolérance serait clair. La finalité, elle, est moins incertaine.

    3. Haïku dit :

      @Louise — 08:23
      Fort bien énoncé !! 👏👏👏

    4. Madalton dit :

      Ils seront sûrement poursuivis au civil par les familles des victimes.

    5. Guy LB dit :

      @ Louise : 👌
      « Pour tenir les parents responsables, il faut faire une enquête sérieuse. » En effet, c’est impératif même si c’est difficile. Mais, au moins, la procureure explore cette possibilité…

      1. Toile dit :

        Pardonnez que je vous contredise. Le droit retient la logique. Si le procureur a mis à fiston des accusations de terrorisme à c’est parce qu’il a acquis la conviction qu’il est mesure de prouver hors de tout doute l’intention criminelle de masse ( sinon ça serait homicide ou meurtre). Partant de là, et s’appuyant sur la connaissance parentale, il soupèse la valeur probante de sa preuve avant d’en déposer. Il n’y aurait pas d,accusation criminelle de négligence sans celle de terrorisme. Château de cartes qui se défera si au terme du procès, fiston est acquitté de cette accusation. Bien sur, le civil a d’autres règles et là dessus, cette famille n’est pas sortie du bois.

  14. lanaudoise dit :

    Petit papa Noël, quand tu descendras du ciel, avec des jouets par milliers, n’oublie pas mon (pas si) petit soulier.

    1. lanaudoise dit :

      Il me semble avoir vu passer que ce fusil était un cadeau de son père?
      Je vis au Québec et je connais l’histoire de deux personnes alors très jeunes qui ont tué accidentellement qui un frère et qui un ami.

  15. lanaudoise dit :

    Le Black Friday bien noir ou le Vendredi fou complètement déjanté?

  16. gigido66 dit :

    Il est clair que l’ado avait certains problèmes comportementaux à l’école. Lesquels? Était-ce la première fois que ça se produisait? On ne sait pas. Son parcours scolaire était-il chaotique? Quels sont ses passions, ses centres d’intérêts?
    Sa mère, quant à elle, est assez politisée républicaine ses commentaires dignes des bas fonds en disent long sur son allégeance politique. Une MAGA, c’est assez certain.
    Quelle est la place de l’éducation dans cette famille versus celles de l’apologie du « gun », de la propagande de Fox News et de l’adoration de « la chose » ?
    4 jeunes ados sont morts à cause d’une négligence de parents aveuglés par l’interprétation tordue du 2e amendement et leur adhésion inconditionnelle aux mensonges outranciers du GOP.
    Hâte de voir comment ces adultes vont avoir à se débattre dans ce merdier que leur fils vient de leur laisser. Ils ne peuvent tout de même pas plaider la « légitime défense »🤔

  17. J’ai lu rapidement la lettre, c’est un bijou de contradiction.
    Lire ce genre de lettre aide a comprendre la logique de ceux qui vote pour les ripous.

    Elle se plain de pas avoir assez d’argent a fin de chaque mois.
    Elle demande pourquoi des enfant d’immigrant avec des parents en prison peuvent avoir de l’éducation et des soins gratuit et pas elle.
    Mais elle peut pas blairer l’obamacare.
    Elle se plaint aussi qu’il donnent trop a l’internationnal, alors qu’il y a tellement de besoin au pays (mais elle est contre le socialiste).

    Avant de dire qu’elle préfère se faire grabber by the pussy, Elle mention quel est pour le mur, mais quel est pas raciste, pour preuve, elle est de descendance italienne!

    Le paragraphe de conclusion est:
    Mr. Trump, this is why I voted for you. I see the change that we so desperately need. I see jobs coming back, people having to work for their handouts, money going to who really deserve it. Big Pharma taken down, Monsanto stop poisoning us. Jobs given back to our American workers. I believe YOU are the President who will make these things happen. I have NEVER had this much belief in one person, and you are it.

  18. Ziggy dit :

    Hier j’ai lu dans la Presse un article de Patrick Lagacé qui s’intitulait « l’hôpital psychiatrique à ciel ouvert »
    j’ai pensé ,tien encore une chronique sur le sénat américain ou la chambre des représentants ou tout simplement un de ces grands malades républicains, hé bin non c’était plutôt un article sur des personnes
    schizophrènes laissé à eux même avec leur démon ,libre dans les villes et toujours à un cheveux d’exploser avec des conséquences souvent irréparables pour les innocents qui les côtoient.

    Une autre tuerie qui illustre d’une façon éloquente le résultat du laissé aller tout azimut de la cher libââârté.

    1. danielm dit :

      @ Ziggy Il faut ajouter dans le cas du Québec et de Montréal en particulier, un manque de ressources évident en soins de santé mentale et en refuges ou lieux de logement pour ces personnes atteintes de maladie mentale.

  19. Duduche dit :

    Le QI familial n’a pas l’air de se hisser très haut chez ces Crumbley ce qui doit faciliter l’influence par les idées de la droite fringe. Sont-ils, en plus, en faveur de la peine de mort même si leur fils y passerait?

    1. danielm dit :

      Vous savez même les criminels les plus endurcis sont pour la peine de mort… à l’exception d’eux-mêmes bien entendu!

  20. fylouz29 dit :

    Fin novembre (date non précisée mais avant le 24) : https://nypost.com/wp-content/uploads/sites/2/2021/11/trump-rittenhouse2-1.jpg?quality=90&strip=all&w=1535

    Moins de deux semaines plus tard : https://encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRE9EakGnnfXjxa42vSOUeycSHKOC7a61wgSQ&usqp=CAU

    Comme disait le grand philosophe Stan Lee : « ’nuff said. »

  21. danielm dit :

    Tout cela nous ramène au point basique de la pertinence de la libre circulation des armes à feu aux USA (et ailleurs). Sommes-nous civilisés ou non? Si oui, la prohibition (No Gun) semble la seule avenue non seulement souhaitable mais surtout aisément applicable (Tu as une arme en ta possession, tu es en infraction…). Seules les forces de l’ordre et militaires devraient avoir accès sous restriction aux dites armes à feu.

  22. fylouz29 dit :

    Moi, ce que j’espère pour Noël, c’est que quelqu’un invente un véritable sabre laser et que l’objet soit mis en vente libre rapidement. Vu le niveau intellectuel de certain(e)s, ça ne devrait pas prendre plus d’une minute après ouverture de la boite pour que le 911 se voie surchargé par ce genre d’appels :

    « A-o, neu-neu-un ? »
    « Ici le 911, excusez-moi, je n’ai pas compris votre demande, répétez SVP. »
    « E e ui ouhé è ha é a han. »
    « Pardon, je n’ai pas compris. Répétez SVP ».
    « E E UI OUHé è HA é A HAN! »
    « Calmez-vous monsieur. Avez vous un problème d’élocution ? Quelle est votre adresse. »
    « E E UI OUHé è HA ! E è U E HA ! »
    « Bon, excusez-moi monsieur, mais je dois raccrocher. J’ai d’autre appels. »

    Prend un autre appel.

    « Ici le 911, comment puis-je vous aider ? »
    « A-o, neu-neu-un ? E e ui ouhé è ha. »

    PS : Pour comprendre cette blague que d’aucuns trouverons probablement de fort mauvais gout au vu de ces circonstances dramatiques, imaginez-vous essayer de téléphoner sans les bras et la langue.

  23. Gilles Morissette dit :

    Bravo. Il est temps que dans ce « shithole country », ceux qui sont propriétaires d’armes à feu comprennent qu’ils ont la responsabuilités de les garder dans un endroit sécuritaire, loin de la portée de mineurs.

    On ne parle pas ici d’un jouet mais d’une arme qui peut tuer.

    Il semble bien cependant qu’il n’y a que les édentés, les adorateurs du Veau D’Or et autres « fous du gun » qui n’ont pas encore compris ce principe pourtant fort élémentaire.

    Ils font partie de ceux dont on dit qu’ils ne sont pas, les « pogos les plus dégelés de la boîte ».

    Bienvenue à Shutter Island !!

  24. ghislain1957 dit :

    « La procureure chargée de l’enquête sur la tuerie survenue mardi dans une école secondaire du Michigan songe à inculper les parents de l’adolescent… »

    Une excellente idée, ça va peut-être faire réfléchir quelques gun nuts zaméricains, mais je fabule sans doute.

    1. gl000001 dit :

      ca ne marchera pas car tous leurs enfants sont toujours des bons petits gars et de bonnes petites filles … jusqu’à ce qu’ils fassent une grosse connerie !!!

  25. Rick dit :

    Les deux zigotos de parents sont la quintessence des petits Blancs, qui forment la White Trash!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :