Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

« N’oubliez jamais le jour où Trump a descendu l’escalier roulant en 2015 et demandé d’interdire aux musulmans l’entrée aux États-Unis. Nous avons déterminé que cela violait nos politiques, et pourtant nous avons explicitement passé outre et n’avons pas retiré la vidéo. Il y a une ligne droite qui peut être tracée de ce jour à aujourd’hui, l’un des jours les plus sombres de l’histoire de la démocratie. […] L’histoire ne nous jugera pas avec bonté. »

Employé anonyme de Facebook, réagissant aux regrets exprimés par le PDG du réseau social, Mark Zuckerberg, et de son directeur de la technologie, Mike Schroepfer, à la suite des violences du 6 janvier dernier au Capitole. Le commentaire de l’employé se trouve dans les Facebook Papers qui font ces jours-ci l’objet d’articles et de reportages dans les 17 médias américains qui les ont obtenus et qui écornent encore davantage l’image de Facebook.

P.S. : La troisième et dernière campagne de financement de ce blogue en 2021 a pris son envol ce lundi matin et se poursuivra jusqu’à vendredi. Merci à tous ceux et celles qui ont déjà contribué, ainsi qu’aux autres qui s’exécuteront d’ici la fin de la journée!

(Photo Facebook)

Le blogue de Richard Hétu
Other Amount:


20 réflexions sur “La citation du jour

  1. Haïku dit :

    RE:
    « N’oubliez jamais le jour où Trump a…. » [etc]
    (employé anonyme de Facebook)
    ———————————-
    « L’avantage de la mauvaise mémoire
    est qu’on jouit plusieurs fois des mêmes choses pour la première fois. »
    (Nietzsche)

  2. probert dit :

    La capacité de FaceBook de pouvoir influencer la société américaine est devenue trop grande pour que la situation actuelle puisse continuer encore longtemps, sans balises et règlementations sévères.

    1. chicpourtout dit :

      @probert
      Imaginez maintenant si Facebook utilisait ce pouvoir pour influencer et informer positivement» les gens.
      Éduquer la population aux bienfaits de la civilité, acquérir et avoir un rôle de contribution dans leur communautés respective, leur environnement immédiat,(sans tomber dans les bondieuseries moralisatrices…).

      Imaginez maintenant l’impact social du mieux vivre et du mieux être ensemble!! Ce serait assez extraordinaire et exceptionnel.
      M. Zuckerberg avec sa plateforme à ce pouvoir inoui d’influence.
      Le président de Facebook sait peut-être comment rentabiliser sont réseau mais n’a probablement pas encore «réfléchi» aux vertus étonnantes que pourrait avoir sa plateforme.
      A chacun ses idéaux…

      1. Jehan Lambert dit :

        @chicpourtout
        Oui mais dans ce cas-là peut-être que beaucoup de gens ne viendrait plus sur Facebook vu que ce serait trop « moelleux ». 😉

      2. chicpourtout dit :

        @Jehan Lambert
        J’y ai pensé aussi…
        Ce n’est pas pour rien que je ne suis pas sur Facebook…. 😉

    2. Novgorod dit :

      @probert Exact, il faudra gérer ça comme la Chine.

  3. treblig dit :

    Jour après jour, nous aurons droit à ces petites divulgations pour les prochaines semaines. Bien des langues vont se délier maintenant que Trump ne peut pas les faire taire avec des menaces. Avec la protection de la commission de la chambre des représentants.

    Et Trump en a fait des déclarations plutôt stupides parce que il est stupide de nature. Maintenant si les rapports d’impôts et des révélations sur des prêts douteux de la Deutsche Bank s’ajoutent prochainement, on va bien rigoler

  4. Dekessey dit :

    N’oubliez jamais le jour où Trump…

    … a insulté un vétéran prisonnier de guerre
    … s’est moqué d’un journaliste handicapé
    … s’est vanté d’attraper une femme par la chatte
    … a encouragé ses déplorables a tabasser des manifestants
    … a promis de payer leurs frais d’avocats

    … insérer injure/ignominie/crime ici

    1. Haïku dit :

      Très bon rappel !!

  5. gl000001 dit :

    Ne pas oublier qui est à l’origine de ce dérapage : t****.
    Est-ce que quelqu’un a exploité cette faille (?) de Facebook d’aussi vile façon ?

  6. treblig dit :

    Encore une nouvelle source qui confirme que Paul Gosar a promis l’impunité ( ou l’amnistie) au nom de Trump, aux participants du 6 janvier. Chose qui ne s’est pas matérialisée bien sûr.

  7. hijoshima dit :

    N’oubliez jamais chaque jour où Trump a ouvert la bouche.

  8. Louise dit :

    Depuis 2015 Trump a enfreint la ligne rouge tellement de fois avec des menaces, de l’intimidation, de la violence verbale, du manque de respect, de la cruauté et du racisme, qu’il faudrait un livre d’au moins cinq cent pages pour tout noter.
    Et Facebook a tout laissé passer jusqu’au 6 janvier sans réagir.
    Alors les regrets exprimés par le PDG du réseau social, on peut s’en passer pour le dire poliment.

    Sur la photo Mark Zucherberg a l’air d’un petit gars devant son papa.
    Peut-être qu’il est un génie dans son domaine mais sur le plan émotionnel c’est encore un enfant, d’où son incapacité ​à se mettre à la place des autres pour comprendre toutes les conséquences que son manque d’éthique et de règles fait vivre aux victimes de ce réseau social.
    Sans compter tous les dommages causés à la démocratie dans son pays.
    WOW ! Quel patriote !

    1. chicpourtout dit :

      @Louise
      Sans vouloir vous décourager il est le reflet de son «univers».
      Il est dans le «calcul informatique», sans émotions. «Les autres» cela ne l’intéresse pas.

      Ce n’est pas uniquement son pays qui en fait les frais, sa nation, c’est l’esprit mondial» de la démocratie qui s’en retrouve atteint.
      Facebook c’est «son jouet» et Zucherbeg le sait bien. «Un jouet» de milliardaire dont lui seul à la clé et les accès.

  9. Ce qui est ridicule c’est le ripous qui ont catégoriser FB comme étant leur ennemi… et en meme temps c’est leur plus grand réseau de propagande. L’abominable pleurnichait qu’on lui a retirer son FB et Twitter et a fait des demandes pour y etre réintégrer.

    Je ne comprend meme pas la raison du pourquoi qu’il sont contre « siclicone valey ».

  10. Ceptik dit :

    Nous sommes à New York, le 16 juin 2015. Sur fond d’une musique obsédante à la Philip Glass, une élégante dame au regard extraterrestre, toute de blanc vêtue, descend l’escalier roulant d’un palace doré financé par la Russie. Un dodu blondinet au toupet redressé, fier, cravaté comme un paon et porteur d’un plan machiavélique, la suit de près. Soudain, , l’escalier s’arrête subitement, ainsi que la musique, puis le couple se met à remonter de reculons, vers là d’où il venait. Cui! Cui! Cui! Mon histoire est… Suis-je éveillé ou dors-je?

    Denis Villeneuve, si tu lis cela, fais-moi signe.

    1. gl000001 dit :

      Philip Glass … musique obsédante ? Je dis plutôt intrigante !
      Une musique obsédante serait plus un ver d’oreille !!

  11. lanaudoise dit :

    A propos du Vietnam:

    Late last year, Mark Zuckerberg faced a choice: Comply with demands from Vietnam’s ruling Communist Party to censor anti-government dissidents or risk getting knocked offline in one of Facebook’s most lucrative Asian markets.
    So Zuckerberg personally decided that Facebook would comply with Hanoi’s demands
    https://www.washingtonpost.com/technology/2021/10/25/mark-zuckerberg-facebook-whistleblower/,

    Et que dire de l’Inde:
    In India, Facebook Grapples With an Amplified Version of Its Problems
    https://www.nytimes.com/2021/10/23/technology/facebook-india-misinformation.html?referringSource=articleShare

    Zuckerberg n’a aucun scrupule. Il s’accommode très bien des dictatures et se fiche totalement que des gens aient été lynchés en Inde parce que ses réseaux répandent des fausses rumeurs racistes.

    Le fascisme qui menace les États-Unis est sûrement une bonne occasion d’affaire.

  12. lanaudoise dit :

    Parlant des très riches, dont fait partie Zuckerberg, cette nouvelle du Guardian vaut d’être lue:
    How a secretive conservative group influenced ‘populist’ Trump’s tax cuts
    https://www.theguardian.com/us-news/2021/oct/25/secretive-group-influence-trumps-tax-cuts?CMP=Share_iOSApp_Other

  13. noirod dit :

    Zuck va t il comprendre ou agir un moment donné ? Il comprend beaucoup trop bien de ou vient son cash , la violence , la haine et l’ intolérance, C’ est pas un cave voyons! Il sait très bien que son inaction fait couler le gros cash. Agir peut-être si la pression devient trop intense mais on en est pas la. Son égo est certainement flatté qu’ on lui prête tout ce pouvoir. Comme qui donc déjà ? Il n’osera jamais toutefois avouer que FB est hors de son contrôle et que la bête est rendue trop grosse . Le scénario le plus probable est celui du précipice a mon sens.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :