Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

À ajouter aux choses confondantes et inquiétantes concernant Texas : dans un comté de l’État où Donald Trump a remporté 81% des suffrages en 2020, l’administratrice indépendante des élections a été forcée à la démission par le Parti républicain local, qui voulait abolir son poste et la remplacer par une personne élue à l’échelle du comté, c’est-à-dire une personne liée au Grand Old Party.

Michele Carew administre des élections depuis plus de 14 ans au Texas. Elle a été embauchée par le comté de Hood, situé au nord de Dallas, deux mois et demi avant le scrutin de 2020. Au cours de la dernière année, elle a été accusée de nourrir des visées progressistes secrètes et de violer une loi électorale vieille de plusieurs décennies, ce que le secrétaire d’État du Texas a nié.

« Quand j’ai commencé, les administrateurs électoraux étaient appréciés et très respectés », a-t-elle confié au Texas Tibune et au site ProPublica, qui ont suivi son histoire. « Maintenant, on nous fait passer pour les méchants. »

Carew craint que plusieurs autres administrateurs électoraux indépendants ne subissent le même sort qu’elle au Texas, un État où Donald Trump a battu Joe Biden par 6 points de pourcentage en 2020 et où les républicains sont dominants dans la capitale d’Austin.

Mais que se passe-t-il donc dans cet État, qui semble se radicaliser de jour en jour?

(Photo ProPublica/Texas Tribune)

33 réflexions sur “Que se passe-t-il donc au Texas ?

  1. Roger Allard dit :

    Mais que se passe-t-il donc dans cet État, qui semble se radicaliser de jour en jour ?

    Un coup d’État en « slow motion ».

    1. chicpourtout dit :

      Absolument! @Roger Allard
      Si T. se présente il veut s’assurer d’avoir désormais tous « les pions » en main pour manipuler les résultats.

      1. Denis Dallaire dit :

        @chicpourtout……son seul problème est qu’il a gagné dans les petites banlieus et perdus dans les grandes villes…..faites vôtre propre lecture……et c’est aussi la que ce sont plantés les sondeurs…..mais les repus sont capables de tellement de bassesses….

      2. chicpourtout dit :

        Tout à fait!

  2. Maximilien dit :

    Ils (angry white men et women) ont peur.

  3. gamacheg dit :

    Le Texas n’a pas toujours été un état à majorité redneck?

    1. blahblah1233445 dit :

      Question stupide.

      1. Marcel Niquet dit :

        Réaction vulgaire!

    2. Oui, avant a 70%, puis a 60%, maintant a 55%…

      Avec tout les covidiot qui meurnet d’une grosse grippe ou d’une pneumonie… il reste de moins en moins de monde pour voter ripous car les nouvelles génération ont une tendance marqué pour les democrates.

      1. Madalton dit :

        Il y a aussi la migration de la Californie et d’autres États démocrates.

  4. Haïku dit :

    « Il y a plus de chances de rencontrer un bon souverain par l’hérédité que par l’élection. »
    (Napoléon Bonaparte)

  5. gl000001 dit :

    Les républicains se disent que si les démocrates peuvent tricher lors des élections, eux aussi le peuvent. Et ils vont le faire. Believe me !!

    1. Mona dit :

      Ou bien … si les républicains trichent les démocrates ne peuvent que le faire, donc comme les démocrates vont obligatoirement tricher il faut installer les pions pour tricher beaucoup plus 😉

      1. Haïku dit :

        J’appuie votre constat ! 😉👌

  6. treblig dit :

    Le siège de la rébellion de la droite pure républicaine dans les états du Sud est des États-Unis. Le Texas devient lentement mais sûrement une copie conforme de la Californie démocrate qui s’est converti au progressisme en moins de 40 ans.

    Et le Texas subi l’invasion des progressistes californiens, arizoniens ou des états du Nord Est .

    Un républicain a déjà dit, si le Texas vire démocrate, s’en est fait du conservatisme aux États-Unis

    1. treblig dit :

      En complément pour illustrer les intentions de votes changeantes:

      En 2000, Georges Bush a remporté le Texas avec une majorité de 21.3% du vote. En 2020, Trump a remporté le Texas avec une majorité de 6%. Un lent glissement des républicains qui rends ce qui les nerveux pour l’avenir.

  7. marie4poches4 dit :

    J’aurais envie de répondre qu’il se passe la même chose que dans plusieurs autres états rouges. Toute personne susceptible de refuser de tricher lors de la prochaine élection ou qui pourrait devenir un whistleblower sera remplacée par quelqu’un de « loyal ».

  8. Pierre Lesage dit :

    Vous écrivez « et où les républicains sont dominants dans la capitale d’Austin. ».

    DE ce que je comprends et de ce que j’entends, la ville d’Austin, laquelle semble jouir d’un caractère assez libérale, ne serait-elle pas plutôt un lieu où prédominent les démocrates

    1. el_kabong dit :

      Comme il est mentionné, Austin est la capitale, où les ripoux-libans dominent les 2 chambres de l’état…

    2. MarcB dit :

      Effectivement, la ville de Austin a voté pour Biden https://www.politico.com/2020-election/results/texas/

      Je crois que Mr Hétu voulait dire les élus Texans (état au complet) qui siègent à Austin sont majoritairement républicains.

    3. fchenard dit :

      De ce que je comprends, M. Hétu fait référence à Austin et son statut de capitale, donc siège du gouvernement de l’État où les Républicains sont en contrôle. Sinon, effectivement, Austin est sans doute la villle la moins texanne du Texas

  9. xnicden dit :

    « l’administratrice indépendante des élections a été forcée à la démission par le Parti républicain local… »

    Je vais lire l’article tantôt mais je me demande, pourquoi accepter de démissionner? On a vu ça trop souvent avec des hauts fonctionnaires sous l’administration Trump, des démissions au lieu de rester en poste et faire face à la tempête.

    En espérant que ça annonce pas une tendance chez les administrateurs électoraux indépendants.

  10. Ils voient les démocrate monté en puissance et les vieux ripous anti-vaccin mourrir de la covidiot.
    Ils sentent le tapis leurs glisser entre les pieds et ils ont peurs!

  11. Loufaf dit :

    Le Texas est en train de préparer la venue du  » messie » pour lui faire gagner les prochaines élections.
    Il embauche des directeurs d’ élection à la solde des adeptes du grand mensonge et si jamais un démocrate remporte un comté, ils refuseront de certifier l’ élection
    Le Texas doit espérer que d’ autres états républicains emboîtent le pas .

  12. POLITICON dit :

    Les républicains doivent s’assurer que l’État ne passera pas aux mains des démocrates aux mi-mandats et à la présidentielle. Ils placent des gens aux endroits stratégiques qui accepteront des enveloppes brunes et pourront trafiquer les résultats électoraux lorsque nécessaire. La démocratie, enfin de ce qui en reste, a une couleur et un prix aux States. Si le pays ne veut pas d’une nation autocratique, cet État frontalier n’hésite pas à épouser mesures électorales contraignantes qui vont à l’encontre des droits constitutionnels. Avec un gouverneur pareil, pas étonnant que les républicains voient des tricheurs partout chez les démocrates. Ca prend un tricheur pour en reconnaître un autre.

  13. Duduche dit :

    Tout s’explique! Has Been-45 est un visionnaire. Les élections truquées qu’il dénoncent ne sont pas celles de 2020 mais les futures, celles truquées par les Républicains. Comme il est aussi un peu sénile, il se mélange dans les dates et certains détails. On peut le comprendre.

  14. el_kabong dit :

    Tout se met en place pour la répétition de 2022 et l’avènement du gouvernement fasciste ripou-liban de 2024…

  15. anizev dit :

    Les républicains veulent politiser les prochaines élections. Un républicain va décider seul qui a gagné l’élection surtout si le gagnant est un démocrate.
    Simple comme bonjour. On n’aime pas les résultats, on les change.
    Les USA ne sont plus le phare de la démocratie. À peine une luciole vacillante et qui s’éteint à la fin de l’été.

    1. jeani dit :

      « Les USA ne sont plus le phare de la démocratie. »

      Parce qu’ils l’ont été?

      La « plus grande démocratie » au monde se situe au delà du 30e rang selon des critères plus valides que de se péter les bretelles et de se faire des accraires…

    2. gl000001 dit :

      Une luciole vacillante et 40 millions d’abrutis qui courent après avec une « canne » de Raid. En essayant de la tuer, ils vont tous s’empoisonner et vaporisant leur stuff tout partout !!

  16. Mouski dit :

    Pourquoi cette bande de cons « excusez la » n’ont ils pas une commission électorale indépendante? Je n’en reviens tout simplement pas. Je parle ici, non seulement du Texas mais de tous les états. A écouter CNN, tous ces américains sont connectés sur l’absurde y incluant les démocrates.

  17. Benton Fraser dit :

    Pour un républicain, même être indépendant est un acte partisan contre les républicains!

  18. jeanfrancoiscouture dit :

    @M. Hétu: «Mais que se passe-t-il donc dans cet État, qui semble se radicaliser de jour en jour?»

    Perso, je pense que c’est à cause de Raël qui a réussi à cloner J.R. Ewing. Le Congrès U.S. avait bien raison de s’affoler en 2001. Et Raël de persévérer durant les dernières vingt années. Qui plus est, le bougre a tellement bien réussi son clonage que les Américains ne se sont rendu compte de rien. L’ombre maléfique du J.R. de Raël plane sur Trump 🙂

    https://www.letemps.ch/societe/rael-projet-secret-clonage-humain-affolent-congres-americain

Répondre à Roger Allard Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :