Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

« Je sais, je suis certain, que le président Trump n’avait pas l’intention d’attaquer les Chinois, et c’était ma responsabilité dictée par le secrétaire [à la Défense], de transmettre cette intention aux Chinois. Ma tâche à ce moment-là était de désamorcer la situation. Mon message était encore une fois cohérent : restez calmes, gardez le cap et désamorcez la situation. Nous n’allons pas vous attaquer. »

Mark Milley, général et chef d’état-major de l’armée américaine, affirmant aux membres de la commission des Forces armées du Sénat que ses appels à son homologue chinois avant et après l’élection présidentielle de 2020 constituaient une partie normale de son travail et étaient coordonnés avec d’autres hauts dirigeants américains, contrairement à l’interprétation qu’en ont donné les journalistes Bob Woodward et Robert Costa dans leur livre intitulé Peril.

(Photo Pool)

35 réflexions sur “La citation du jour

  1. HebenMonVieux! dit :

    Est ce à dire qu’il a aussi appelé le Kremlin, l’Iran, la Syrie ou même la Corée du Nord pour laisser le même message?

    Je ne suis pas un expert en diplomatie et je ne prétends pas connaître toutes les coutumes découlant d’un changement de gouvernement mais ça m’apparaît un peu particulier comme démarche et surtout comme justification.

    Mais bon, c’est lui le général, pas moi.

    J’ai bien hâte de savoir ce qu’il va raconter concernant les codes nucléaires qu’il aurait pris soin de « protéger » de Trump…

  2. Pierre S. dit :

    —————————

    Décryptage ….

     »Écoutez, je sais que notre président est un imbécile fin avec la maturité d’un enfant de 10 ans
    mais comprenez qu’avant tout c’est le pire des pleutres et il n’a aucune intention réelle de vous attaquer
    parce que tout ce qu’il sait faire c’est de lancer des menaces des invectives et des bravades.  »

    Mike Milley à l’attention de la diplomatie Chinoise.

    Pour info, le Fake president était beaucoup plus préoccupé par le fait de perdre son poste de président et
    surtout l’immunité totale face à la justice américaine. De fait le pays a viré tout seul pendant 4 ans avec un incapable
    en transit dans le bureau ovale … et ça, toute la planète le savais. Fallait juste s’assurer de limiter les dégâts.

    1. Helene dit :

      Pierre S.
      Vous faites un superbe décryptage, selon moi.

    2. Mona dit :

      @Helene
      Je seconde

  3. Loufaf dit :

    Milley qui sort ses patins à grandes lames! A t’ il peur des représailles du gros fêlé?
    Il veut nous faite croire que c’ est habituel qu’ un général informe un autre pays qu’ il ne sera pas attaqué…
    Quelqu’ un a t’ il informé la Chine que Biden ne l’ attaquera pas?
    Ben oui général! Nous avons tous une belle poignée dans le dos!

  4. chicpourtout dit :

    Une chance que le Général Milley était au gouvernail de ce paquebot…
    Imaginez ce qui aurait pu se produire avec un dirigeant comme T aussi imprévisible avec ses humeurs changeantes…

  5. Alexander dit :

    C’est drôle, j’aurais tendance à croire Milley.

    Trump a tous les défauts du monde, mais ce n’est pas un vrai faucon et c’eut été suicidaire d’attaquer la Chine sans raison, à moins de vouloir faire sauter la planète.

    Voler le pouvoir, s’emplir les poches, faire preuve de complaisance, sûrement, mais attaquer frontalement ton principal concurrent, pas sûr.

    Une guerre économique, passe encore, on l’a vu, mais des missiles?

    Par contre les chinois sont très très orgueilleux et n’aiment pas se faire insulter. On l’a vu avec l’échange d’otages la semaine passée; ça finit par se faire en diplomatie, mais en invoquant les excuses les moins crédibles qui soient.

    Toujours sauver la face, mais tout en étant pragmatiques.

    Milley a dû gérer la susceptibilité du général chinois sur ordre du haut-commandement américain autour de Trump.

    Ça, j’y crois.

    1. MarcB dit :

      Exact, Trump est un petit chien qui jappe fort, mais qui dans le fond est un gros peureux. Il n’aurait pas attaqué la Chine. Je crois que si on lui avait annoncé une attaque nucléaire contre les USA, il aurait demandé « Are they targetting my golf clubs? » plutôt que de planifier une riposte américaine…

      Cependant, le général se devait de bien informer la Chine pour être certain qu’il n’y aie pas confusion. Pour un Chinois qui ne connait pas trop les intrigues et le « bitchage » des émissions de TV-réalités, le discours de Trump peut être très confus. 😉

  6. monsieur8 dit :

    Le chef d’état Major qui joue dans le dos de Potus… c’est spécial quand même. Il avait le droit de dire ce qu’il a dit?

    « Gardez le cap » : il fait référence à quoi? Taiwan, la mer de Chine, le déficit commercial, les droits humains ?

    1. el_kabong dit :

      @monsieur8
      « Le chef d’état Major qui joue dans le dos de Potus »

      Dans le dos??? Quelle partie de « …ses appels à son homologue chinois (…) constituaient une partie normale de son travail et étaient coordonnés avec d’autres hauts dirigeants américains… » est-ce que vous ne comprenez pas?

      Vous devriez également aller lire l’article en référence pour un complément d’information…

    2. kelvinator dit :

      Vous croyez que c’était le temps pour Miller de critiquer la politique internationale et intérieure de la Chine?
      Le virtue signaling a peu sa place en diplomatie.

      Un homme militaire a le devoir de refuser un ordre s’il le considère contraire aux bien-être commun. La convention de Nuremberg souvent répété à tort dernièrement par les anti-vaxx est pertinente pour cette fois.

    3. monsieur8 dit :

      @el_kabong : votre citation, c’est ce qu’a dit Milley à la commission. C’est son opinion.
      «Une partie normale de son travail…» : vraiment? Aller dire aux adversaires de son pays qu’ils n’ont pas à se soucier si potus gueule, qu’ils n’ont qu’à continuer comme si de rien n’était. Il estime que c’est une partie normale de son travail ? Le chef d’État major ?!?!

      @kelvinator : Milley n’a pas refusé d’obéir. Il a juste dévoilé la stratégie (grand mot, je sais…) de Trump aux Chinois : il leur a dit que ce n’était que du bluff, de ne pas s’en faire. Il a aidé qui en faisant ça? Les Chinois ou les Américains?

  7. Charlot dit :

    « Ich bin ein sehr stabiles Genie«  Cette phrase d’un célèbre (!) moustachu à probablement été entendue par plusieurs généraux de le Wehrmacht dans les années 40 et ils y ont cru, se sont croisés les bras. Après la guerre, ils ont dit qu’ils avaient suivi les ordres et malgré tout, certains ont été pendus PAR LES AMÉRICAINS entre autres. Milley a décidé qu’il ne suivrait pas un fou dans sa folie, et maintenant certains veulent le pendre. Cherchez l’erreur.

    P.S. Je réclame mon point Godwin

  8. Madalton dit :

    Ça se résume a du «Damage control» son affaire.

    1. Haïku dit :

      Tout à fait !

    2. kelvinator dit :

      Autant à cet époque qu’aujourd’hui!

  9. gl000001 dit :

    Il faisait sa job. S’il y en a qui pensent qu’en temps de guerre froide ou juste de frissons réciproques, que les « bonnes personnes » des deux cotés ne se parlent pas, relisez vos livres d’histoire.

    1. kelvinator dit :

      L’ironie des défenseurs de la politique pacifiste de Trump s’indignant qu’un général passe par-dessus Trump pour assurer la paix!!

  10. Superlulu dit :

    Mais La chose avait le gros bouton rouge.
    Une chance qu’il y avait des gens sensés dans ce pays.

    1. Madalton dit :

      Milley a répondu à un sénateur républicain que Trump était le seul à avoir les codes nucléaires et qu’il n’est pas un expert pour évaluer la santé mentale d’une personne. 😱

  11. Pierre S. dit :

    ————————–

    Non mais faut le faire …..
    En être rendu à témoigner devant la commission des forces armés du danger
    que représentait le fake président pour la sécurité du pays et des démarche que les généraux devais faire
    en coulisse pour rassurer les autres pays.

    Très représentatif de cette présidence incompétente toxique et chaotique …

  12. kintouai dit :

    HS, mais vraiment pas trop !

    Il faut avoir vu le premier volet de l’émission « Découverte » sur l’origine de la COVID-19 (le second volet nous réserve peut-être encore plus de surprises) pour constater à quel point nous, pauvres êtres humains, ne sont que des moucherons sans importance, que nos salopards de dirigeants sont prêts à sacrifier par millions pour mener leurs expériences d’apprentis sorciers.

    Même s’il était prouvé que la pandémie actuelle est le fruit de la fuite (involontaire) d’un virus créé en laboratoire à Wuhan, les ost.. de Chinois ne seront jamais officiellement blâmés – ni n’auront à payer des réparations à l’humanité entière – pour les millions de morts, les dizaines de millions d’infectés ainsi que les effets dévastateurs sur l’économie et les plus pauvres, puisque ces expériences étaient financées… par les ost… d’Amaricains.

    Quand il s’agit de fourrer le monde, nos deux géants semblent s’entendre comme larrons en foire. Surtout que, dans toute cette histoire, les saletés de riches, qui auraient pu renâcler un peu face à la catastrophe, rayonnent de joie, car ils ont été les seuls à profiter de la pandémie pour s’enrichir encore plus.

    Devant tant de cruauté et de cynisme, on pourrait bien imaginer que le peuple se soulèvera, mais nos pourritures de dirigeants (manipulés par les grands financiers – et, dans le cas des dictatures, par la nomenclatura) ont déjà tout prévu en offrant juste assez de pain et beaucoup de jeux (bébelles électroniques) à la foule pour bien l’abrutir.

    (Cette petite pause intelligente vous a été offerte, non pas par votre téléphone inintelligent, mais par le « Lacrimosa » du « Requiem » de Mozart).

  13. gl000001 dit :

    HS : blague du mardi (j’en ai besoin)
    Élection municipale : Coderre retirerait le clôture entre parc-Ex et Mont-Royal.
    Moi, je la déplacerais à la frontière avec les USA 😉
    https://www.lapresse.ca/actualites/grand-montreal/2021-09-28/symbole-negatif/coderre-retirerait-la-cloture-entre-parc-extension-et-mont-royal.php
    Coderre est une joke de mononcle ambulante. En tout cas, c’est ce qu’il m’inspire 😉
    *https://www.pinterest.com/pin/86201780345359305/

  14. NStrider dit :

    HS – citation du jour 2

    « la malhonnêteté circulait comme si elle était diffusée dans le système de climatisation », Stephanie Grisham parlant du climat à la maison Blanche sous le 45
    Extrait de son livre cité dans une manchette de La Presse

    https://lp.ca/A41b3p

  15. Apocalypse dit :

    Si on se fie au bout de conversation qu’il a eue avec Nancy Pelosi, Mark Milley était (très) inquiet et sachant ce que nous savons sur Donald Trump, avec raison d’ailleurs.

    Comme avec le Colonel Vindman, on voit que certains veulent avoir sa peau pour … avoir fait la bonne chose. Décidément, ce pays est incapable de se comporter comme un être rationnel.

    Imaginer, Donald Trump, le vrai vilain et traître dans toute cette histoire, pourrait revenir en 2024 et reprendre la Maison-Blanche sous les applaudissements de dizaines de millions d’Américains et pendant ce temps, on fait quoi? On traine dans la boue de bonnes personnes, de vrais patriotes.

    Bravo: 😭.

    1. Autrement dit :

      Au fait, qu’arrive-t-il au colonel Vindman? Sera-t-il réintégré?

      1. Richard Hétu dit :

        Il a pris sa retraite

    2. Madalton dit :

      De plus, 21 millions d’américains sont d’accord pour avoir recours à la violence pour réinstaller Trump à la MB.

  16. titejasette dit :

    « Ma tâche à ce moment-là était de désamorcer la situation. » Le Général

    On rit, on ricane … Mais seuls ceux qui le côtoient vraiment, le connaissent mieux que quiconque. C’est-tu vraiment possible que le Général ait appelé les Chinois ? Tout est possible pour un gars malade et stressé.

    Ce n’était p-être pas une guerre qu’il voulait faire aux Chinois. C’est une chicane qu’il voulait provoquer pour pouvoir être maintenu à son poste, le temps de réaliser un dernier exploit qui va faire partie de l’Histoire, de son HISTOIRE.

    Stephanie Grisham nous fait le portrait du malade

    https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/2021-09-28/une-ancienne-porte-parole-de-trump-decrit-des-coleres-terrifiantes.php

  17. Benton Fraser dit :

    Si ce que le Gén. Milley dit est vrai, c’est que publiquement, Trump fait le va en guerre contre la Chine mais qu’en privé ce n’est pas le cas et l’on doit aviser la Chine sous la table que Trump ne fait ce discours non pas contre la Chine mais pour bullshitter sa base américaine qu’il est un homme fort!!!

    1. titejasette dit :

      Benton Fraser – « pour bullshitter sa base américaine »

      Je me demande si ce n’est pas une « spécialité » masculine, le bullshittage. Vous êtes des champions en ce domaine.

      Si vous me lanciez des tomates, je les garderais pour ma soupe de tomates de ce soir

      1. gl000001 dit :
  18. Danielle Vallée dit :

    @Benton Fraser:
    Curieux que vous mentionniez cela car selon l’anicienne assistante Stéphanie Grisham sont le livre sort dans quelques jours, Trump informait toujours Putin à l’avance qu’il allait parler fort, mais c’est juste pour les journalistes. ‘Après on va se parler calmement’ qu’il disait.
    Ce qu’il devait rigoler Putin…

    1. Benton Fraser dit :

      Trump, c’est comme un lutteur de la WWF, un gros show boucane de testostérone mais tout est « fake », « stager » à l’avance.
      Seul les cédules croient que ce n’est pas arrangé….

  19. citoyen dit :

    très bon comportement à la fois calme et proactif.

Répondre à el_kabong Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :