Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Au moment d’écrire ces lignes, la sénatrice démocrate d’Arizona Kyrsten Sinema participe à une activité de collecte de fonds avec des lobbyistes de Washington qui sont farouchement opposés à l’ambitieux plan de 3 500 milliards de dollars voulu par Joe Biden pour élargir le filet de sécurité sociale et combattre les dérèglements climatiques. Ceux-ci passeront 45 minutes avec elle moyennant des sommes d’argent allant de 1 000 dollars à 5 800 dollars destinées à un comité politique appelé Sinema for Arizona, selon le New York Times.

Avec son collègue de Virginie-Occidentale Joe Manchin, la sénatrice énigmatique est l’un des principaux obstacles à l’adoption du programme du président démocrate. En public, elle a déclaré qu’elle trouvait trop élevé le coût du plan de 3 500 milliards de dollars. En privé, elle a indiqué qu’elle s’opposait aux augmentations des taux d’imposition des sociétés et des particuliers que les commissions fiscales de la Chambre et du Sénat avaient prévu d’utiliser pour financer la mesure.

Les raisons motivant les positions de Sinema sont encore plus obscures que celles de Joe Manchin. Et son emploi du temps ce mardi après-midi n’est pas de nature à détromper ses critiques, qui l’accusent de représenter les intérêts de ses donateurs plutôt que ceux de ses électeurs.

Quoi qu’il en soit, pendant que Kyrsten Sinema fraie avec des lobbyistes (quelques heures après avoir rencontré Joe Biden à la Maison-Blanche, faut-il préciser), les progressistes de la Chambre sont au bord de la révolte. La représentante démocrate de Michigan Rashida Tlaib a employé le mot « trahison » pour dénoncer la décision de Nancy Pelosi de tenir un vote jeudi sur le projet de loi bipartisan de 1 000 milliards de dollars sur les infrastructures traditionnelles avant que le plan sur les programmes sociaux et environnementaux n’aient été détaillé ou approuvé par le Sénat.

Elle n’est pas la seule à ne pas accepter la volte-face de la présidente de la Chambre concernant ce vote. Dans une lettre publiée ce mardi, les 96 membres du groupe progressiste de la Chambre ont dit qu’ils n’avaient pas l’intention d’appuyer le projet de loi sur les infrastructures sans l’assurance de l’adoption du plan à l’étude au Sénat.

Tout cela rappelle la blague de Will Rogers : « Je ne suis membre d’aucun parti politique organisé. Je suis un démocrate. »

(Photo AP)

43 réflexions sur “Cette sénatrice démocrate est-elle à vendre ?

  1. Madalton dit :

    Le parti Démocrate ressemble au PQ.

    1. monsieur8 dit :

      LOL!

      C’est commun chez les partis qui veulent avancer. Vers où aller? Et la chicane pogne…

      Pour ceux qui veulent rester sur place, c’est plus facile de faire l’unanimité.

  2. Haïku dit :

    Sinema s’est arrangée avec le gars des vues.

    1. kelvinator dit :

      Elle fait des Sinema à ses électeurs!

    2. Encorutilfaluquejelesus dit :

      Sinema, le fric et le gars des vues.
      Will Rogers, acteur de cinéma (!) et le fric:
      « Trop de gens dépensent de l’argent qu’ils ne possèdent pas, pour acheter des choses qu’ils ne veulent pas, pour impressionner des gens qu’ils n’aiment pas. »

  3. Apocalypse dit :

    Elle n’est pas à vendre, elle est déjà vendue!

    Je lisais hier qu’elle s’opposait aux hausses de taxes pour ses donneurs.

    Aux Etats-Unis, on a beau parler de corruption légale, mais ça reste de la corruption. On te paies et tu travailles pour protéger ceux qui te paient, tu es CORROMPU. 🤮

    1. Guy LB dit :

      @ Apocalypse : 👌👍
      Très bien dit. Votre formule lapidaire « Elle n’est pas à vendre, elle est déjà vendue » rend compte avec précision du dévouement de la dame au service de ses concitoyens.

  4. Helene dit :

    Ceux qui dirigent ne sont pas ceux que l’on voit !

    1. C’est le capitalisme sous sa forme la plus abjecte. Ce sont les corporations qui gouvernent. Les ÉU sont dans le duplessisme : religion, grosses compagnies, je vous paie un frigidaire ou une voie ferrée si vous votez pour moi (non, ils sont même pas rendus là — au moins ça aidait des gens pour avoir des votes—, ce serait plutôt je vous fournis des fonds si vous déréglementez mes activités). Les ÉU ne sont pas encore au stade de la Révolution tranquille.

      1. Igreck dit :

        Ils ne se gênent même pas pour avouer qu’ils rêvent de retourner aux glorieuses années 50, quand Papa avait toujours raison (ainsi que le pasteur)⁉️Mad men😡

  5. gl000001 dit :

    Oh MAN, this PERSON, this SINEMA, is just a bad TV show that no PERSON watches.

    1. Haïku dit :

      Astucieux ! 👍👍

    2. Not this WOMAN in front of a CAMERA.

      1. gl000001 dit :

        Je me rends compte que je me suis planté. Deux fois PERSON !! Le vin était bon faut croire !!

      2. Capitaine B dit :

        Vous avez échoué le test. Trump est un plus grand génie que vous 🥸

  6. M.Rustik dit :

    Plus j’observe la politique américaine et plus je me demande combien de ces politiciens ne sont pas à vendre.

    1. gl000001 dit :

      Ou combien de temps que ça prends pour qu’ils se fassent acheter ! 😉

      1. Il faudrait faire des enchères publiques. « Une pièce de collection, n’a jamais servi, mais aime le charbon et le pétrole, et Cancun ». Des compagnies vont se battre pour l’avoir. Et les pharmaceutiques vont s’arracher Sinema.

  7. POLITICON dit :

    Existe t-il un sénateur ou une sénatrice qui n’est pas à vendre à Washington?

    1. gl000001 dit :

      Ceux qui sont déjà vendus !! Quoique …

  8. Apocalypse dit :

    @M.Rustik – 19:19

    Sans doute un bon, bon nombre! On ne parle pas de petits montants d’argent, mais de dizaines de milliers de dollars. Je lisais récemment que des pharmaceutiques avaient donnés 500K à Sinema ou Manchin pour qu’ils votent contre une baisse de prix des médicaments. 😭

    La même chose avec Sinema et les hausses de taxes chez les riches, elle est payée pour être contre. 😭

    Tu as beau avoir des principes, de tels montants d’argent vont faire succomber à peu près n’importe qui. Comme au Canada, les contributions devraient être sévèrement limités (ex. 1000$).

  9. Apocalypse dit :

    @POLITICON – 19:30

    ‘Existe t-il un sénateur ou une sénatrice qui n’est pas à vendre à Washington?’

    Le premier nom que me viens à l’esprit est Bernie Sanders.

    D’ailleurs, quelqu’un pourra confirmer ou non, je crois qu’il n’accepte que les petites contributions; quelques centaines de dollars?

    1. POLITICON dit :

      Vous avez raison Apocalypse, Bernie est un des seuls et je l’avais complètement oublié.

  10. Haïku dit :

    Chère Mme Sinema,

    « Entre oui et non, la frontière est bien mince.
    Le bien et le mal sont entremêlés. »(Lao Tseu)

    1. gl000001 dit :

      Quelqu’un a un conseil pour Lao tsé !!
      “You will know (the good from the bad) when you are calm, at peace. Passive. A Jedi uses the Force for knowledge and defense, never for attack.” – Yoda

  11. « Sinema participe à une activité de collecte de fonds avec des lobbyistes de Washington »

    Et tout cet argent qui va contre ce qui profiterait au plus grand nombre pour plaire au petit nombre.

    1. Igreck dit :

      C’est sans doute cela le « plus petit commun » dénominateur en politique⁉️

  12. Haïku dit :

    HS,
    Pour rire un peu, en décalage:
    L’humoriste Keegan-Michael Key qui fait le ‘anger translator'(traducteur de colère) pour Obama lors de l’un des discours de ce dernier.

    *https://youtu.be/G6NfRMv-4OY

  13. Charlot dit :

    On a souvent dit à la blague que certains pays étaient trop désorganisés et qu’ils devraient déclarer faillite et repartir sous un autre nom. Peut-on appliquer la même recette pour un pays en faillite morale? Et ce n’est même pas drôle comme blague.

    1. gl000001 dit :

      Etats en Thérapie d’Amérique en attendant d’être Etats Réunis d’Amérique.
      In Therapy States of America en attendant d’être Reunited Sates of America.

    2. Capitaine B dit :

      D’ici vendredi il seront peut-être réellement en faillite!

  14. Loufaf dit :

    Quand tu travailles contre ton parti, c’ est que tu travailles pour l’ autre parti, moyennant $$$$ peut- être?
    Sinema et Machin devraient être expulsés du parti démocrate.

    1. Capitaine B dit :

      Et redonner le lead du sénat à McConnell?!? Les démocrates ne seraient plus que 48 et les répus toujours 50.

      Be careful what you wish for…

      1. Duduche dit :

        @Capitaine B: à par l’apparence, est-ce que ça changerait quelque chose? Même avec Manchin et Sinema, les Démocrates n’arrivent à rien.

        C’est vraiment à se demander combien de représentants sont sincèrement intéressés à faire quelque chose pour le pays plutôt que pour leur portefeuille ou leur seul parti (ou les deux comme chez pas mal de repus). Et on ne parle même pas de faire quelque chose pour la planète.

  15. Haïku dit :

    RE:
    ‘Cette sénatrice démocrate est-elle à vendre ?'(billet)
    —————–
    « Qui veut vendre un cheval aveugle en vante les pattes. »(Proverbe Allemand)

  16. chrstianb dit :

    Quand je vois le comportement de vendu de plusieurs élus démocrates, je me demande comment Obama a réussi à faire passer l’Obamacare.
    Ça tient presque du miracle…

  17. Apocalypse dit :

    @Loufaf – 21:16

    ‘Sinema et Machin devraient être expulsés du parti démocrate.’

    C’est ce que j’ai déjà dit plus d’une fois. Si Joe Biden pouvait, tu les mets à la porte; de toute manière, ils travaillent contre le parti démocrate. De plus, tu passerais le message à ceux et celles qui veulent se présenter comme démocrate, tu suis le courant ou c’est la porte.

    Sinema et Manchin sont des républicains qui se sont sans doute présentés comme démocrates pour avoir de meilleures chances de gagner. 🤮

  18. loup2 dit :

    – «Si l’arbre savait ce que lui réserve la hache, il ne lui fournirait pas le manche.»
    Boucar Diouf

    1. Haïku dit :

      @loup2
      C’est une citation classique de notre grand Boucar !!!

  19. Tom de Boston dit :

    Y a-t-il des politiciens américains aux niveaux étatique et fédéral qui ne sont pas à vendre ?

    « Supposons que vous soyez un idiot et que vous soyez membre du Congrès, mais je me répète. » – Mark Twain

  20. Jean Létourneau dit :

    Glenn Kirschner (Justice Matters) sur la corruption dans l’appareil gouvernemental.

    https://www.youtube.com/watch?v=JpqJZ6bzmpM

    Dans cette courte vidéo, il mentionne comment il modifierait le serment d’honneur que tout employé gouvernemental doit faire à son embauche. Il rajouterait une clause qui exigerait de rapporter toute conduite frauduleuse dont il est témoin. Le défaut de le faire, pourrait serait préjudiciable, donc poursuivable.

    1. Duduche dit :

      @Jean Létourneau: le passage sur le lanceur d’alerte qui accuse ses supérieurs de corruption ayant pour but de dorer l’image de Has Been-45 est intéressant. On peut deviner que ce dernier a fortement suggéré à ceux qu’il a mis en poste – en utilisant sa manière détournée, mafieuse, de ne rien dire de trop précis – que les services gouvernementaux devaient travailler pour lui et non pour le bien commun. Il ne s’en est d’ailleurs pas toujours caché. Comme lorsqu’il a fait imprimé quelque chose comme « cadeau de D.J. Trump » sur des chèques financés publiquement et envoyés lors de la pandémie.

  21. Jean Létourneau dit :

    Machin et Cinéma sur Politico

    Un bon résumé sur la question des deux sénateurs 55% démocrates est exposé.
    https://www.politico.com/news/2021/09/29/biden-manchin-sinema-whipping-moderates-514608

    Biden travaille sans relâche sur des propositions alternatives pour un appui de ces deux réfractaires. Machin n’a pas annoncé officiellement ses couleurs mais on pense qu’il vise 1.5 trillions plutôt que les 3,5 de Bernie Sanders. Josh Gottheimer est aussi mentionné comme démocrate tirant vers la droite qi complète le trio défensif (Machin, Cinéma et GothAndMe).

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :